Suivez-nous sur

Verchain Is #NotImpressed

Verchain is #NotImpressed 2014 : Special CFP Edition

Quand Verchain a des choses à dire, il les dit. Peu importe. Quelle que soit la réaction du public, Verchain is #NotImpressed. CFP Edition.

Devant les caméras d’ESPN, avec Reece Davis derrière le micro et tous les guignols comme votre serviteur qui regardent le truc par des moyens détournés, Jeff Long, le chef d’une nouvelle mafia qui vient remplacer le Cartel, vient d’annoncer les demi-finales du premier College Football Playoff de l’histoire.

#1 Alabama Crimson Tide (SEC Champion, 12-1) face à #4 Ohio State (Big Ten Champion, 12-1)

#2 Oregon Ducks (Pac12 Champion, 12-1) face à #3 Florida State Seminoles (ACC Champion, 13-0)

Are you kidding me ????

Rien à dire sur la demi-finale qui opposera Oregon à FSU, elle était attendue, elle était programmée, il était écrit qu’elle devait se produire.

Rien à dire sur le choix d’Alabama comme numéro 1 du classement. Le Tide a remporté la plus difficile conférence du paysage, la plus difficile conférence du paysage, avec une défaite qui est tout sauf humiliante au compteur contre Ole Miss, une équipe de la SEC West, qui a également battu Mississippi State qui ne comptait qu’une défaite contre Alabama au moment de croiser la route des Rebels. Un accident de parcours, à l’extérieur, ça arrive.

Ohio freakin’ State ????

Shoot me in the head, right now.

On parle d’une équipe qui a été battue A DOMICILE, dans l’imprenable Horseshoe, par VIRGINIA FUCKIN’ STATE. Une équipe avant-dernière de sa division, l’ACC Coastal, dont le champion, Georgia Tech, a terminé avec un record de 6-2 en conférence. Une équipe qui a perdu contre East Carolina de l’AAC, contre Miami, Pittsburgh, Georgia Tech, le Boston College et WAKE FOREST, dans le cadre du pire match de la saison en Power Five, un lavement à 6-3 EN PROLONGATION !!!!!!

Big Ten bias !!!!

Bob Bowlsby, commissionnaire de la Big 12

Sortez les théoriciens du complot !!! Il n’y a pas eu d’avion dans le Pentagone ??? Il y a eu, alors, un jeu de pouvoir, avec deux des ex-coaches faisant partie du CFP Selection Committee liés à la Big Ten : Barry Alvarez de Wisconsin et Tom Osborne de Nebraska. De qui se moque-t-on ? Sans compter que le tristement célèbre Jim Delany, le commish de la Big Ten, a sans doute du trouver un moyen de pousser son jeu de pouvoir suffisamment loin pour avoir une quelconque forme d’influence.

Le grand perdant de l’année dans la course au playoff est donc la Big 12. Paie ta crédibilité. Tu t’appelles Big Twelve et t’as que 10 équipes dans ta conférence. Non mais allo quoi. C’est comme si je disais tu t’appelles Big Ten et t’as 14 équipes dans ta conférence.

Que les présidents des universités de Texas, Oklahoma, Texas Christian, Baylor, Iowa State, West Virginia, Texas Tech, Kansas, Oklahoma State et Kansas State se réunissent et licencient sur le champ Bob Bowlsby. Le commissionner de la Big 12 est autant responsable que le comité de ne pas avoir de représentant de la conférence en playoff. Oui, d’une des deux seules conférences à jouer 9 matchs en conférence, avec la Pac12.

Bowlsby est le pitre en chef qui a refusé de nommer ONE TRUE CHAMPION dans la Big 12, alors que le règlement de sa conférence indique qu’en cas d’égalité, l’équipe qui remporte la confrontation entre deux équipes est nommée championne. Et cette équipe est Baylor. Alors, en croyant favoriser sa conférence par rapport à la perception que TCU était plus appréciée du comité que son VRAI CHAMPION Baylor, Bobby nous l’a jouée ‘co-champions’. Et ça vient de lui péter à la face comme à n’importe quel terroriste qui essaie de se fabriquer sa propre petite bombinette. Ridicule.

Les explications de Bowlsby sur ESPN sont à pleurer de rire. ‘Le comité ne nous a pas dit que c’était important d’avoir un match de championnat, si on avait su on aurait fait autrement’. Mais combien ce type est-il payé pour dire ça ? Le tiebreaker prévu par le règlement n’est pas pour désigner un champion, mais le représentant de la Big12 pour le Bowl avec lequel elle est sous contrat, le Sugar. Alors, ça s’appliquera l’an prochain. Non mais. Je ne savais pas que n’importe quel comédien de stand-up pouvait devenir commish d’une Power Five ! Gad Elmaleh comme commish de la Big 12.

Jeff Long, le Parrain lui-même, a avoué à ce cher Reece (qui est d’accord avec tout ce qui vient d’une quelconque forme de pouvoir) que le fait de ne pas avoir de champion unique a pu coûter à la Big 12.

De même, le membre du comité de sélection lié à la Big 12, le Director of Athletics de West Virginia, ne devrait pas pouvoir sortir de la prochaine réunion des AD de la Big 12 autrement que couvert de goudron et de plumes.

WR Devin Smith, Ohio State

Même Paul Finnebaum est d’accord pour dire que ce comité vient de poser sa première bouse. Pas mal pour une première édition, gentlemen (and lady Condi, oeuf corse). Comment expliquer que TCU, classé troisième la semaine passée, se retrouve soudainement dehors, sans perdre ?

C’est le retour du BCS, dans une nouvelle forme. Lou Holtz est d’accord avec le comité. Voilà qui devrait suffire à vous convaincre que ces messieurs et madame ont fait n’importe quoi.

C’est le retour du What have you done for me lately ! Une victoire impressionnante en dernière semaine, et on oublie tout.

Ohio State a joué Navy, Kent State et Cincinnati hors conférence en plus de la sublime défaite A DOMICILE contre Virginia Tech. Voilà de quoi vous impressionner ?

Au moins, Florida State a joué Notre Dame, Oklahoma State et Florida en plus de Citadel. Et ils sont invaincus. Oui, ils gagnent moche, oui ils ont eu du mal à battre Georgia Tech. Mais ils sont là à 13-0, devant Ohio State.

Ohio State est le champion de la sixième division du college football. La Big 12 à division unique est la quatrième division du truc.

Retournez le problème dans tous les sens, et vous arrivez à la même réponse : This is an outrage !

Manquerait plus que la B1G nous ressorte ses divisions Leaders et Legends, tiens, pour que la fête soit totale.

Et Verchain est #NotImpressed.

Just two words for you : Suck it ! Pardon. ROLL TIDE !

Après trois années à commenter le football sous toutes ses formes, Verchain a rejoint la rédaction de The Blue Pennant en 2013 pour vous proposer son College Football Report et quelques autres fantaisies, en exclusivité.

16 Commentaires

16 Comments

  1. urban meyer

    7 décembre 2014 à 21h19

    T’as la haine hein ? Tu vas pouvoir sécher tes larmes avec ton polo Michigan.
    Hahaha je me délecte de cette décision.

    OSU ! FTW !

    • Verchain

      8 décembre 2014 à 05h28

      Belle démonstration de supporterisme bas de de plafond. Et geeky. FTW ? Oh my… Yeah, f*ck the world, too.

      • urban meyer

        8 décembre 2014 à 07h47

        Bouhouhouuuuu :'(

  2. perrot

    7 décembre 2014 à 21h28

    Comme tu dis…une honte Ohio State au lieu de Baylor où même TCU. Bref vivement que Bama les expulsent !

  3. louvressac

    7 décembre 2014 à 22h43

    dégouté….

  4. Luzoan

    8 décembre 2014 à 00h21

    @Verchain: je te l’ avais dit que je sentais le délire avec Ohio State.
    pognon!!!! c ‘est une honte pour Baylor;)
    13 Matches et le titre partagé!!
    Rien n’ a changé au final, BCS is back!
    Ohio quoi? Non mais Ohio quoi???;)

  5. Ben

    8 décembre 2014 à 09h43

    Quel scandale… Et le commissionnaire de la Big 12, quel guignol… Franchement, le head to head doit être le premier critère quand deux équipes ont le même bilan. La réaction du coach de Baylor est d’ailleurs magnifique.
    M’est d’avis que la Big 12 ne va pas en rester là et chercher à trouver 2 facs pour passer à 12. Nouveau réalignement à venir ? On parle déjà de BYU et Cincinnati.

  6. louvressac

    8 décembre 2014 à 12h51

    BYU dans la big XII ? je frissonne deja de bonheur !

    • Ben

      8 décembre 2014 à 15h18

      Le problème pourrait être leur contrat avec ESPN, je sais pas ce qu’il en est exactement. En même temps Texas a bien le Longhorn Network. Et apparemment l’autre souci pourrait être le fait de devoir jouer le dimanche dans les autres sports. Mais bon si c’est si vitale pour la Big 12 de repasser à 12, je suppose qu’ils vont faire qq concessions. Ou alors BYU ne rejoint la Big 12 que pour le football ? A suivre en tout cas.

  7. vinnyroma

    8 décembre 2014 à 22h44

    tu es un peu trop outrancier avec Ohio State qui viennent d’écraser Wisconsin quand même, donc ils terminent fort la saison. Je ne vois pas trop le scandale même si on peut penser que sur l’ensemble de la saison oui TCU et Baylor ont fait un tout petit mieux dans l’ensemble. Tu peux parler de la défaite de OSU face à Virginia Tech mais pourquoi Baylor a perdu contre West Virginia ?

    Mais comme tu l’as dit, c’est la gestion de la BIG 12 est responsable de cet état de fait, on arrive même pas à départager TCU ou Baylor, vu qu’on ne sait pas choisir entre les deux, on prend OSU un vrai vainqueur de conférence.

    Pour moi c’est plus de la cohérence qu’un scandale.

    • Verchain

      9 décembre 2014 à 05h39

      Ils terminent fort la saison, c’est indéniable, et la victoire contre Wisconsin (il ne faut pas t’arrêter au score, j’ai suivi le truc en parallèle de la finale de l’ACC et honnêtement Wisconsin a démissionné à la mi-temps…) est impressionnante en elle-même parce qu’on pouvait penser que les Badgers eux aussi ‘finissaient fort’ la saison. Donc, ça donne une victoire impressionnante contre une équipe potentiellement bien classée, et ça donne des points, OK.

      Mais le problème du ‘finir fort’, c’est que c’est strictement comme du temps du BCS. Il a fait tellement de mal aux gens, le BCS, qu’on a fini par intégrer le truc. Nombreux sont ceux victimes d’un syndrome de Stockholm avec le BCS. Certains en finissent même par le regretter. En fait, là, on a presque un classement BCS (Florida State serait premier devant ‘Bama, Oregon et Ohio State).

      En quoi perdre à l’extérieur contre West Virginia est-il moins infamant que perdre à domicile contre Virginia Tech ? (Oups, désolé, je ne réponds pas à ta question du ‘pourquoi Baylor a perdu contre West Virginia’… Euh… Parce que les Mountaineers ont marqué plus de points ?).

      West Virginia finit à 7-5 en jouant le 9° plus difficile calendrier de la Division 1, a un classement de 23 à 26 dans les différents classements Sagarin, et a battu Baylor à Morgantown.

      Virginia Tech finit à 6-6 en jouant le 49° calendrier, a un classement de 48 à 62 et a battu Ohio State à Colombus.

      So much pour le ‘entire body of work’ dont on nous a rebattu les oreilles.

      La difficulté du calendrier global joue en faveur d’Ohio State, c’est un fait (même si SMU a foiré sa saison, ça aurait rendu un peu de peps au calendrier hors conférence de 3 matchs de Baylor)
      Le titre de champion joue en faveur d’Ohio State, c’est un fait.
      Le ‘entire body of work’ joue selon moi en faveur de Baylor.

      Donc, oui, on peut blâmer et même fusiller sur place Bob Bowlsby.

      Mais la cohérence du comité, je ne la vois pas : comment expliquer autrement que par le BCS-style (si tu perds un match, perds le tôt dans la saison, on te trouvera des excuses, voilà le truc BCS) que TCU passe sans perdre de la 3° à la 6° place sans perdre ? Ou par des pressions (supposées) pour que ça se passe ?

      Enfin, c’est tellement BCS que de récompenser le grand nom (Ohio State) en oubliant ses petits tracas de début de saison pour peu que la saison s’achève de manière convaincante.

      Autre chose que de récompenser des Baptistes de Waco ou des Disciples du Christ de Fort Worth…

      Selon que vous serez puissant ou misérable, etc, etc…

    • Ben

      10 décembre 2014 à 12h54

      vinnyroma j’espère que c’est de l’ironie. Tu ne vois pas la différence entre perdre chez soi contre cette équipe en bois de Virginia Tech et perdre à Morgantown contre West Virginia ?
      Et le vrai champion de la Big 12 on le connait: Baylor. TCU et Baylor sont à 8-1, Baylor a battu TCU, point final.

  8. Sacha thibeault

    9 décembre 2014 à 09h03

    Verchain exagères un peu. Depuis sa défaite contre VT avec un QB freshmen à son premier départ, les Buckeyes sont the team to beat in the North, il faut oublié cette défaite. À part peut-être PennState, ils ont tout écrabouillé sur leur chemin tandis que l’autre conférence demauron n’a même pas de true champion. Bonne décision du comité et oublié vos complots à la con

    Sacha toujours le plus grand fan franco de Kansas State

    • Verchain

      10 décembre 2014 à 05h24

      Ohio State a battu Navy au premier match avec Barrett sous le centre.

      Pourquoi faut-il oublier cette défaite ? Elle existe. Donc, l’oublier contredit les règles du CFPSC de considérer l’ensemble de la saison. C’est du conditionnement BCS, de penser qu’une défaite en début de saison n’est pas importante. Brutus n’a pas écrabouillé Minnesota,non plus, mais on pinaille, là…

  9. Luzoan

    9 décembre 2014 à 09h35

    La défaite de Oklahoma contre Oklahoma State coute aussi très chère à la Big 12. Les Sooners font perdre une victoire classée aux 2 programme texans. Tout à baisser du coup: SOS, SOR….!!!

  10. Sacha T

    10 décembre 2014 à 06h19

    Ok Verchain je te relance même si t’apporte de bon points. Crois tu vraiment que Baylor et TCU sont de meilleurs équipes que OSU? Et tout ça c’est pas un peu pour punir le B12 de ne pas avoir son championnat car c’est à cette treizième partie que OSU à gagner ses points. B12 svp ajoute Cincinnati et peut-être un BYU ou encore un Memphis, Houston bref qui tu veux, donne toi 12 équipes et crée un championship, la probablement OSU aurait été laissé de coté, Right true????

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Verchain Is #NotImpressed