Suivez-nous sur

Spring Practices

Les Spartans de Michigan State peuvent-ils rebondir dès 2017 ?

Un cauchemar à oublier au plus vite. Un an après une participation au College Football Playoff, les Spartans de Michigan State ont vécu une saison 2016 infernale avec un total de trois victoires dont une seule en match de conférence.

Les Spartans de Michigan State peuvent-ils rebondir dès 2017 ?

Un cauchemar à oublier au plus vite. Un an après une participation au College Football Playoff, les Spartans de Michigan State ont vécu une saison 2016 infernale avec un total de trois victoires dont une seule en match de conférence.

Seuls les Scarlet Knight de Rutgers ont fait moins bien dans la Big Ten. Un cauchemar on vous dit. Finalement, les Spartans ne se sont jamais vraiment remis de la défaite 31-0 subie face à Alabama en demi-finale des playoffs 2015.

Certes, une baisse de régime était attendue suite au départ de nombreux cadres (QB Tyler O’Connor, WR RJ Shelton, LB Riley Bullough, FS Demetrious Fox, S Montae Nicholson, CB Darian Hicks, K Michael Geiger) mais peu d’observateurs avaient imaginé une telle dégringolade et aucun d’entre-eux n’avaient prédit une non-qualification pour un bowl pour la première fois en 10 ans.

Pour rendre les choses encore plus indigestes, plusieurs problèmes légaux concernant des cas d’agressions sexuelles sont venus ternir un peu plus l’image d’un des meilleurs programmes de la conférence Big Ten depuis l’arrivée de coach Mark Dantonio.

Alors que le voisin, Michigan, s’affirme de plus en plus comme un candidat au titre national, la pression monte sur le coach des Spartans. Objectif des spring practices qui ont commencé le 25 février dernier : ré-établir la confiance au sein d’un groupe de joueurs talentueux et trouver des réponses à plusieurs questions.

Tout indique que le redshirt sophomore QB Brian Lewerke (37/54, 381 yards, 2 TD, 1 INT) sera le leader de l’attaque des Spartans en 2017. Il a participé à 4 matchs l’an dernier et démontré certaines qualités, notamment face à Northwestern et Michigan… avant de se fracturer la jambe. S’il parvient à confirmer son statut en prenant le meilleur sur le senior QB Damion Terry (22/46, 253 yards, 1 TD, 1 INT), il pourrait s’affirmer comme le leader à long terme pour des Spartans qui ont eu beaucoup de succès ces dernières années grâce à une certaine stabilité au poste de quarterback (Kirk Cousins, Connor Cook).

Si les Spartans sont devenus une référence dans la Big Ten (3 titres de champion depuis 2011), c’est aussi parce qu’ils ont pu compter sur des playmakers en défense. DE Shilique Calhoun, DE William Gholston, DL Jerel Worthy, CB Darqueze Dennard et autre CB Trae Wayne ont permis à Michigan State d’avoir l’une des meilleures défenses du pays année après année. Cette saison, Michigan State devrait reconstruire son secteur défensif sans DT Malik McDowell, parti pour la NFL. Développer un certain leadership sera un élément décisif lors de cette intersaison. Les sophomores DT Mike Panisiuk et NT Raequan Williams, qui ont découvert le haut niveau l’an passé, seront en première ligne pour tenter de prendre le relais. Le programme d’East Lansing a également besoin de constance et d’efficacité sur le pass-rush. Le redshirt junior LB Robert Bowers semble être un candidat tout désigné.

La ligne offensive des Spartans a perdu 3 titulaires et c’est donc une escouade inexpérimentée qui débutera la prochaine saison. Pourtant, avec une certaine incertitude au niveau du poste de quarterback, ce secteur de jeu sera primordial en 2017. Le senior OG Brian Allen pourrait glisser au poste de centre afin de servir de colonne vertébrale de cette ligne. Le junior OG David Beedle devrait lui succéder au poste de left guard. Pour le reste, toutes les places sont à prendre et les spring practices seront une période d’évaluation afin de définir certaines combinaisons. Avec la présence du formidable duo de running backs formé par RB L.J. Scott et RB Gerald Holmes, les Spartans ne peuvent pas se permettre de se présenter en septembre prochain avec des points d’interrogation sur le run blocking.

Le sophomore CB Justin Layne est le seul titulaire de retour au sein d’un secondary qui a perdu deux safeties (FS Demetrious Fox, S Montae Nicholson) et un cornerback (CB Darian Hicks). Il sera le tuteur d’un jeune groupe de defensive backs qui peut compter sur des prometteurs joueurs comme FS Grayson Miller and S Khari Willis afin de poursuivre une tendance forte de ces dernières années à Michigan State : la qualité du secondary.

Enfin, le cas R.J. Shelton. L’ancien receveur des Spartans était indiscutablement l’un des joueurs les plus dynamiques de ces deux dernières saisons. Plusieurs coordinateurs défensifs adverses ont concentré leur stratégie pour le ralentir dans les airs ou au sol. Michigan State doit trouver ce type de joueur afin que les Spartans ne deviennent pas une équipe unidimensionnelle offensivement. Le sophomore WR Donnie Corley a le profil recherché. Defensive back naturel, il a démontré un énorme potentiel au poste de receveur l’an dernier. Ses aptitudes athlétiques et sa polyvalence lui permettent de suivre des tracés en profondeur, de jouer dans le slot ou en position de H-Back. Ses performances durant ces spring practices 2017 devraient en dire beaucoup concernant son avenir avec les Spartans.

C’est donc avec beaucoup d’incertitude que les Spartans de Michigan State ont donné le coup d’envoi de leur saison 2017. Sauront-ils capables d’être de retour dans la course au titre de champion de conférence Big Ten dès cette année ? Leur match du 23 septembre face aux Fighting Irish de Notre Dame, un programme dans la même situation après une année 2016 décevante, devrait donner une réponse claire à cette question.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Spring Practices