Suivez-nous sur

Spring Practices

Coach Brian Kelly peut-il relancer Notre Dame ?

Crédit photo : Becky Malewitz

Coach Brian Kelly peut-il relancer Notre Dame ?

Quelques mois seulement après le fiasco d’une saison 2016 chaotique pour le programme de South Bend (Indiana), les Fighting Irish de Notre Dame sont de retour sur les terrains d’entrainement depuis ce mercredi 8 mars avec qu’une seule question en tête : coach Brian Kelly peut-il renverser une situation critique ?

4-8. Ce fût la fiche de Notre Dame en 2016… Une misère après avoir été classé dans le Top 10 de pré-saison par de nombreux observateurs. Du coup, pour sa 8ème saison à la tête des Fighting Irish, coach Brian Kelly est sur la sellette. Il sait que sans un revirement drastique, ses jours sur le campus de South Bend seront comptés.

Pour y parvenir, Brian Kelly a fait le ménage autour de lui afin d’insuffler un nouvel élan au sein d’un groupe de joueurs talentueux mais qui, à certains égards, a manqué de caractère l’an dernier. Bye-bye Mike Sanford (coordinateur offensif) et Brian VanGorder (coordinateur défensif). Brian Kelly a apporté du sang neuf avec notamment l’embauche de Chip Long (ex-Memphis) pour diriger l’attaque et celle de Mike Elko (ex-Wake Forest) pour revigorer un secteur défensif aux abois l’an passé.

Car la reconquête des Fighting Irish passera forcément par la relance d’une défense classée #103 au niveau national au moment du renvoi de Brian VanGorder au début du mois d’octobre dernier. Certes, son successeur par intérim, l’expérimenté Greg Hudson, a permis un sursaut dans ce secteur mais c’est désormais au tour du nouveau coordinateur défensif, Mike Elko, de reprendre le flambeau en tentant de rééditer ses exploits réussis avec les Demon Deacons l’an dernier (#20 défense du pays). Il a emmené dans ses bagages l’ex coach des linebackers de Wake Forest, Clark Lea.

Avec l’ensemble du staff de coach, ils auront pour mission première de développer un pass-rush anémique en 2016. La tâche sera ardue car aucun véritable pass-rusher ne s’est encore affirmé. La pression sera énorme sur les sophomores DE Daelin Hayes, DE Julian Okwara et DE Adetokunbo Ogundeji même si ces derniers seront soulagés par le retour d’un back seven expérimenté avec la présence de MLB Nyles Morgan, LB Greer Martini, ROV Drue Tranquill, CB Shaun Crawford et CB Nick Watkins.

Coach Brian Kelly a également remodelé son staff de coach offensifs. Chip Long fera équipe avec l’ancien QB des Fighting Irish, Tommy Rees, récemment nommé au poste de coach des quarterbacks. La pari du coach de Notre Dame est que ce duo saura mettre le redshirt sophomore QB Brandon Wimbush dans les meilleures conditions pour prendre la succession de QB DeShone Kizer, qui s’est présenté à la draft NFL 2017.

« Chip aura les mains libres pour concentrer ses efforts sur rendre l’attaque plus dynamique et rapide. Il aura toute l’autonomie nécessaire. Ces dernières années, nous avons fonctionné en comité pour diriger l’attaque. C’est terminé. Il est seul au manettes pour appeler les jeux. Lors de mon passage à Cincinnati, j’étais dans son rôle. Je pense donc que revenir à ce en quoi je crois sera la façon la plus efficace pour que Chip soit performant » – coach Brian Kelly, Notre Dame.

L’ancien prospect 4 étoiles part favori pour débuter la saison dans le fauteuil de titulaire après avoir utilisé son redshirt l’an passé. Mais la pression sera également très forte sur le quarterback dual-threat qui sera sous le feu des projecteurs pour la première fois de sa carrière. De plus, il est le seul boursier à son poste au sein de l’effectif avec le sophomore QB Ian Book…

Les équipes spéciales ont également été pointées du doigt en 2016 : sept des huit défaites des Fighting Irish l’ont été par moins de 8 points… et plusieurs erreurs leur ont coutées très cher l’an dernier : des fumbles sur retour de coup de pied et une incapacité chronique à couvrir sur les kickoffs (#96 du pays) et les punts (#123 du pays !). Brian Kelly a fait appel à un vétéran du coaching : Brian Polian (ex-coach de Nevada), qui fait son retour à South Bend au poste de coach des équipes spéciales après avoir occupé cette position entre 2005 et 2009.

Mais le défi de ce nouveau coaching staff sera de rendre la confiance à un groupe indiscutablement talentueux mais en réelle perdition en 2016. Le nouveau préparateur physique Matt Balis a pour principe que l’amélioration de la condition physique passe aussi par un travail mental et il a déjà annoncé qu’il veut un groupe heureux de vivre ensemble. Sa capacité à re-motiver ses joueurs reste encore à démonter. Il sera aidé par coach Brian Kelly lui-même. Le big boss veut montrer l’exemple en se présentant dès 5:45 du matin dans le complexe sportif des Fighting Irish. Il souhaite faire sentir sa présence et être plus disponible pour ses joueurs.

Avec les départs de plusieurs cadres (QB DeShone Kizer, QB Malik Zaire, RB Tarean Folston, WR Torii Hunter, DL Jarron Jones, DE Isaac Rochell, OLB James Onwualu), les Fighting Irish auront un nouveau visage en 2017 mais sauront-ils atteindre le plateau des 10 victoires, un minimum pour ce programme historique ? Début de réponse : le samedi 2 septembre au Notre Dame Stadium face à Temple.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Spring Practices