Suivez-nous sur

Preview

Preview 2016 : Texas A&M Aggies

Auteur de débuts tonitruants dans la conference SEC, Texas A&M semble avoir la gueule de bois depuis deux ans. Sur la sellette pour une mauvaise gestion de l’après-Johnny Manziel, coach Kevin Sumlin comptera sur une génération pleine de promesses pour retrouver la magie de 2013.

Preview 2016 : Texas A&M Aggies

Texas A&M Aggies
Conférence SEC – Division West
En 2015 : 8-5, 4-4 SEC. Music City Bowl : défaite contre Louisville, 27-21.
Head coach : Kevin Sumlin, 5ème année (36-16) – Résultats en carrière: 71-33.
Coordinateur offensif : Noel Mazzone.
Coordinateur défensif : John Chavis.
Titulaires de retour : 5 en attaque, 6 en défense.
Joueurs-clés partis : QB Kyle Allen, QB Kyler Murray, RB Tra Carson, OT Germain Ifedi, DT Alonzo Williams, CB DeVante Harris, CB Brandon Williams.
Joueurs à suivre : QB Trevor Knight, WR Christian Kirk, WR Josh Reynolds, WR Ricky Seals-Jones, OT Avery Gennessy, DE Myles Garrett, DE Daeshon Hall, DT Daylon Mack, S Armani Watts, DB Donovan Wilson.

Auteur de débuts tonitruants dans la conference SEC, grâce à l’émergence du Heisman Trophy Johnny Manziel, Texas A&M semble quelque peu rentré dans le rang depuis deux ans.

Les classes de recrutement successives sont pourtant toujours de qualité, et le coaching staff a une sérieuse réputation à l’échelon universitaire. Mais les Aggies ont pris l’habitude de se louper sur des matches couperets, ne faisant pas mieux que huit victoires en 2014 et 2015 lors des matchs de conférence SEC.

Pire, les Aggies sont dans une année charnière, où leur head coach, Kevin Sumlin, est sur la sellette, après une gestion du vestiaire des plus catastrophiques.

La défense était traditionnellement le problème de Texas A&M. C’est désormais l’attaque. Explosif à l’époque de Johnny Manziel, le secteur offensif a dû se contenter d’une moyenne de 27.8 points par match en 2015 (#71 du pays) et de 424.7 yards offensifs en moyenne par match (#50 du pays). A l’inverse, grâce à l’arrivée de coach John Chavis (ex-LSU), le secteur défensif s’est très nettement amélioré particulièrement contre la passe (166.3 yards accordés en moyenne par match, #4 du pays). Un pass-rush agressif et dominant a permis à un secondary opportuniste d’exploser l’an dernier.

Retour au sommet ou implosion interne ? La saison de Texas A&M prend aller dans beaucoup de direction…

Attaque

Depuis l’arrivée de Kevin Sumlin comme head coach, la fac texane est devenue la principale menace aérienne de la conférence. Il faut dire qu’avec une telle armée de receveurs, les big plays sont légion.

Recrue star en 2015, le sophomore WR Christian Kirk (80 réceptions, 1 009 yards, 7 TD en 2015) a tout simplement affolé les compteurs, sur phases offensives ou sur équipes spéciales. A ses côtés, les juniors WR Speedy Noil (21 réceptions, 226 yards, 2 TD en 2015) et WR Ricky Seals-Jones (45 réceptions, 560 yards, 4 TD en 2015) semblent complémentaires, avec une parfaite explosivité pour le premier, et un physique imposant pour le second. Malgré le talent indéniable de ce trio, le go-to-guy des Aggies devrait rester le senior WR Josh Reynolds (51 réceptions, 907 yards, 5 TD en 2015), dont la rapidité et les mains solides l’ont rendu injouable sur le jeu longue distance. Pour effrayer un peu plus les backfields adverses, Texas A&M peut aussi compter sur de solides remplaçants pour animer l’attaque aérienne. Le junior WR Damion Ratley (15 réceptions, 200 yards, 2 TD en 2015), le sophomore WR Frank Iheanacho et le senior WR Edward Pope seraient ainsi titulaires dans n’importe quel autre programme de première division.

Les cibles sont donc là, mais elles manquent d’un distributeur fixe ces derniers mois. La gestion des quarterbacks a été catastrophique, de la part de Kevin Sumlin, au point de pousser trois de ses titulaires à demander un transfert. Après le départ de Kenny Hill vers TCU en 2014, Kyle Allen et Kyler Murray ont tous deux mis les voiles, le premier vers Houston et le deuxième pour Oklahoma.

C’est justement chez les Sooners que Texas A&M a récupéré son nouveau quarterback. Pour tenter de recoller les pots cassés, Sumlin a recruté QB Trevor Knight, quarterback poussé sur la touche par Baker Mayfield à Oklahoma, et qui arrive donc revanchard à College Station. S’il sera mis en concurrence avec le junior QB Jake Hubenak (399 yards à la passe, 3 TD, INT en 2015), titulaire lors du Music City Bowl face à Louisville, Knight a été nommé titulaire par coach Sumlin à l’issue des spring practices et part donc avec une longueur d’avance dans l’esprit du coaching staff.

Ce dernier a d’ailleurs été modifié pendant l’intersaison. Au poste de coordinateur offensif, exit Jake Spavital, en proie à des désaccords avec Sumlin et parti rallier la Californie, chez les Golden Bears de California. Pour le suppléer, Noel Mazzone, patron offensif de UCLA ces quatre dernières années, et qui a été capable d’installer un jeu au sol séduisant chez les Bruins, avec Johnathan Franklin, Paul Perkins ou Soso Jamabo.

Le jeu au sol, il devra d’ailleurs le faire exister dans le Texas, aux côtés d’une attaque aérienne omniprésente. A l’instar de Trevor Knight, le redshirt freshman RB Keith Ford arrive d’Oklahoma pour avoir sa chance et pour compenser le départ de Tra Carson. Mais les juniors RB James White (196 yards au sol, 1 TD en 2015) et RB Kwame Etwi (151 yards au sol en 2015) auront eux aussi leur carte à jouer pour gagner leur galon de titulaire.

Enfin, la ligne offensive a fait l’objet d’un léger remaniement, la faute à de nombreux départs notamment vers la NFL (Germain Ifedi, Seattle Seahawks). Deux starters sur cinq font donc leur retour, les deux côté gauche, avec le prometteur junior LT Avery Gennessy sur l’extérieur et le polyvalent sophomore LG Keaton Sutherland pour l’assister. Le redshirt freshman C Erik McCoy prendra la suite de Mike Matthews au snap. Le côté droit de la ligne sera plus énigmatique, même si le senior RG Jermaine Eluemunor et le sophomore RT Koda Martin ont déjà été sollicités l’an passé.

Défense

L’arrivée de John Chavis, comme coordinateur défensif, en provenance de LSU, a fait progresser l’escouade texane en 2015. Mais la marge de progression parait encore importante, grâce notamment à la ligne défensive.

Le junior DE Myles Garrett (59 plaquages, 19,5 pour perte, 11,5 sacks, 5 fumbles forcés en 2015) est sans doute le meilleur pass rusher au niveau universitaire et son entente avec son homologue DE Daeshon Hall a déjà été redoutable l’an passé (18,5 sacks à eux deux). Avec une pleine maturité et une dernière saison respective à College Station, le duo pourrait clairement donner sa pleine mesure. Les juniors DE Jarrett Johnson et DE Qualen Cunningham (2 sacks en 2015) seront souvent appelés dans la rotation, pour anticiper le futur départ des titulaires actuels. Sur l’intérieur de la ligne, la vedette s’appelle incontestablement DT Daylon Mack (32 plaquages, 9,5 pour perte en 2015). Recrue 5 étoiles à sa sortie du lycée, le sophomore continue son développement et sera le contreur en chef sur le run stop, aux côtés du junior DT Zaycoven Henderson (3 sacks en 2015) ou du redshirt freshman DT Kingsley Keke.

Si la ligne défensive a fière allure, le deuxième rideau est sans doute le maillon faible de cette escouade. Les Aggies pourront tout de même compter sur le retour du sophomore SLB Otaro Alaka, blessé de longue durée l’an passé, et qui sera concurrencé par le senior SLB Shaan Washington (81 plaquages, 4 passes défendues en 2015) sur le côté fort. Les blessures ont eu des conséquences plus fâcheuses pour A.J. Hilliard, contraint de quitter les terrains de manière prématurée et définitive. Le junior MLB Josh Walker (18 plaquages en 2015) est appelé à le suppléer sur l’intérieur de la ligne. Auteur de belles promesses en 2015, le sophomore WLB Richard Moore (39 plaquages en 2015) espère confirmer, au sein d’un front seven (ou six) hyper agressif.

Titulaire dès son arrivée sur le campus, le junior FS Armani Watts (126 plaquages, 2 fumbles forcés, 1 INT en 2015) est la vedette du backfield défensif, aussi à l’aise sur le plaquage que sur la couverture. Avec le senior SS Justin Evans (78 plaquages, 3 passes défendues), il compose l’un des meilleurs tandems de safeties de la conférence SEC. Sur les extérieurs, les départs de De’Vante Harris et de Brandon Williams ont poussé les coaches texans à s’adapter, mais la relève est déjà là. Homme à tout faire, le junior DB Donovan Wilson (63 plaquages, 5 interceptions, 3 passes défendues, 3 fumbles forcés en 2015) est l’une des armes préférées de John Chavis, notamment sur les formations nickelback. Les juniors CB Nick Harvey (4 passes défendues en 2015) et CB Priest Willis, transfuge de UCLA, devraient se partager les spots sur la position.

Equipes spéciales

Avec la panoplie de receveurs explosifs présents sur le campus, trouver un returner n’a jamais paru aussi simple. PR Christian Kirk et KR Speedy Noil devraient donc continuer de sévir en 2016, en rotation avec KR/PR Justin Evans.
Les choses sont moins évidentes concernant les botteurs. Taylor Bertholet et Drew Kaser ne sont plus éligibles, laissant planer le doute sur leur succession. Le freshman K/P Braden Mann est arrivé à College Station avec un panel assez large et la possibilité de gérer les punts et les kicks. Une menace à prendre donc au sérieux pour le sophomore K Daniel LaCamera ou le junior P Shane Tripucka.

Conclusion

Même avec un été mouvementé en interne, les Aggies ont des réelles chances d’atteindre au minimum un bowl majeur cette année. Sur le papier, Texas A&M a un groupe plus que séduisant, notamment côté receveurs et linemen défensifs. De plus, le calendrier est globalement favorable. Hormis un déplacement périlleux à Alabama, le programme aura l’avantage de recevoir UCLA, Tennessee, Ole Miss et LSU, tout en affrontant Arkansas sur terrain neutre, et en se déplaçant à Auburn, South Carolina et Mississippi State, trois équipes en plein flou artistique. De quoi permettre d’enfin passer la barre des huit victoires, et donner de l’air à un Kevin Sumlin trop souvent pointé du doigt, même par ses coaches assistants…

Grand fan de football américain. Spécialiste du football français, de la NFL et du College Football. Rédacteur à The Blue Pennant depuis 2015 et à touchdownactu.com. Animateur sur Radiossa, la radio du football américain.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - Preview