Suivez-nous

Conférence SEC

Que retenir des SEC Media Days ?

Après 4 jours d’intenses discussions et le passage sur le podium des 14 coachs à la tête des différents programmes, les SEC Media Days se sont terminés jeudi 17 juillet. The Blue Pennant vous propose les 5 moments forts à retenir.

Publié

le

Après 4 jours d’intenses discussions et le passage sur le podium des 14 coachs à la tête des différents programmes, les SEC Media Days se sont terminés jeudi 17 juillet. The Blue Pennant vous propose 5 moments forts à retenir.

Cet évènement annuel devrait être l’occasion de faire le point sur les forces en présence au sein de la meilleure conférence du College Football de ces dernières années avec comme nouveauté pour cette édition 2014 : les coachs ont pu superviser les summer workouts pour la 1ère fois ce qui leur a permis d’évaluer les true freshmen avant les fall practices qui débuteront au début du mois d’aout prochain.

Mais, les SEC Media Days sont rarement utiles pour faire un bilan d’avant-saison, les coachs ne donnant que peu d’informations sur le niveau de jeu et le potentiel de leur équipe. L’intérêt est davantage dans les petites phrases ou les attaques personnelles entre coachs. Bilan.

Le commissionnaire Mike Slive pousse pour une plus grande autonomie des Big Five
Lors de la journée d’ouverture de ces SEC Media Days, le commissionaire Mike Slive a de nouveau exprimé son souhait de voir réformer les relations entre les Big Five (ACC, Big Ten, Big 12, Pac-12, SEC) et la NCAA afin que les 5 conférences majeures du College Football aient davantage d’autonomie notamment et surtout financière.
La NCAA procèdera à un vote en aout prochain concernant cette demande.

Coach Steve Spurrier considère coach Nick Saban comme le meilleur recruteur de tous les temps
Habituellement les SEC Media Days sont l’occasion de voir certains coachs se lancer dans des provocations envers d’autres coachs mettant ainsi du piment sur les matchs à venir… C’est donc avec surprise qu’on a entendu coach Steve Spurrier (South Carolina) flatter coach Nick Saban (Alabama) dont le programme du Crimson Tide a attiré la meilleure promotion de recrues au niveau national pour la 3ème année consécutive.
Oh, à moins que coach Spurrier sous-entendait que la capacité de coach Saban d’attirer des joueurs talentueux sur le campus de Tuscaloosa sert à masquer son incompétence en tant que coach ?

La SEC confirme l’adoption de la nouvelle « strike zone »
A partir de la saison 2014, comme dans la NFL depuis plusieurs années, il sera interdit à un défense de frapper un quarterback sous les genoux si ce dernier est en posture de passeur – et non de coureur – et s’il a un ou les deux pieds au sol. A noter que le défenseur ne sera pas pénalisé s’il fait l’effort d' »enrouler » le QB lors d’un éventuel contact. Comme pour les professionnels de la NFL, l’objectif est de réduire le nombre de blessures au genou et à la cheville chez les quarterbacks.

Coach Les Miles compare RB Leonard Fournette à …Michael Jordan
L’excitation est à son comble parmi les fans des Tigers de LSU qui attendent avec impatience les débuts à Death Valley du prometteur freshman, RB Leonard Fournette, le meilleur running-back de la promotion de recrues 2014.
Mais, aucune autre personne n’est plus excitée que coach Les Miles qui a vanté l’humilité, l’engagement et la concentration de RB Leonard Fournette n’hésitant pas à le comparant avec le légendaire joueur de basket, Michael Jordan.

Coach Nick Saban aurait refusé un contrat de 100 millions de $ proposé par Texas
Ce n’est surement pas un hasard si les extraits d’un ouvrage qui paraitra dans les prochaines semaines et qui indiquent que coach Nick Saban aurait refusé une offre de 100 millions de $ pour rejoindre les Longhorns de Texas, ont été dévoilés la veille du passage du coach d’Alabama sur le podium.
Le coach du Crimson Tide a nié catégoriquement cette information allant même plus loin en indiquant n’avoir jamais discuté avec un dirigeant du campus d’Austin (Texas). Cependant, il n’a pas démenti le fait que son agent, Jimmy Sexton, a été en relation direct avec la Direction athlétique des Longhorns.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
1 commentaire

1 commentaire

  1. Sache

    19 juillet 2014 at 15h04

    Wow!

    Beaucoup entendus parler de Léonard Fournette,meilleur prospect à sa position des 10 dernières années, le « hype » est à son apogée!! Déjà la première partie contre Melvin Gordon et ses Wisconsin Badgers.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Georgia Bulldogs

RB Zamir White victime d’une grave blessure du genou

Le running back true freshman des Bulldogs de Georgia devrait manquer l’intégralité de la saison 2018.

Publié

le

Crédit photo : Jason Vorhees

Terrible coup dur pour le true freshman RB Zamir White. Quelques mois après avoir subi une blessure du genou droit, il a subi une rupture du ligament antérieur du genou gauche lors d’un scrimmage intra-équipe organisé samedi 18 aout.

C’est en effectuant une couverture sur un retour de punt que le jeune running back s’est blessé.

Et les premiers examens via une IRM ont confirmé le diagnostic initial : saison 2018 terminée !

Considéré comme le meilleur running back du pays à sortir des lycées américains en 2018, RB Zamir White avait subi le même type de blessure en novembre dernier… au genou droit lorsqu’il jouait pour le Laurinburg Scotland High School. Sur le campus d’Athens (Géorgie) depuis janvier dernier, il avait participé aux derniers spring practices de manière limitée.

C’est donc une mauvaise nouvelle pour les Bulldogs de Georgia qui devront remplacer leurs deux leaders du jeu au sol de la saison dernière : Nick Chubb et Sony Michel (8407 yards au sol à eux-deux entre 2014 et 2017).

L’an passé, ces deux-là ont accumulé 2572 yards au sol pour un total de 31 TD contribuant largement à l’excellente saison des Bulldogs (13-2). Georgia a notamment remporté le titre de conférence SEC avant d’atteindre la finale nationale quelques semaines plus tard.

Du coup, le sophomore RB D’Andre Swift (618 yards, 3 TD en 2017) sera le leader d’un groupe de running backs qui peut aussi compter sur les juniors RB Elijah Holyfield (293 yards, 2 TD en 2017) et RB Brian Herrien (265 yards, 1 TD en 2017). Sans oublier le true freshman RB James Cook, frère de l’ancien running back des Seminoles de Florida State, Dalvin Cook.

Georgia débute la saison 2018 face à Austin Peay (FCS), le 1er septembre prochain.

Lire la suite

Clemson Tigers

Clemson et LSU annoncent une future série de matchs aller-retour en 2025 et 2026

Les deux programmes ne se sont jamais rencontrés en match de saison régulière.

Publié

le

Pour la première fois de leur Histoire, les programmes de Clemson et de LSU vont s’affronter en saison régulière à l’occasion d’une série de matchs aller-retour prévue pour 2025 et 2026.

Clemson sera l’hôte de LSU en 2016 au Memorial Stadium tandis que le Tigers Stadium de Baton Rouge (Louisiane) accueillera les deux équipes en 2026.

Les matchs d’ouverture sur terrain neutre entre des programmes de l’élite se sont multipliés ces dernières années transformant profondément l’image médiatique du College Football mais rien de tel que de voir ces matchs au sommet organisés sur les campus. Clemson semble l’avoir compris. En plus de cette future série de deux matchs contre LSU, les Tigers seront opposés à Texas A&M, le 10 septembre, prochain dans le cadre d’une série « home-and-home ».

Clemson et LSU se sont rencontrés pour la dernière fois en 2012 à l’occasion du Chick-Fil-A Bowl. QB Tajh Boyd et Clemson s’étaient alors imposés 25-24 sur un FG de la victoire réussi par K Chandler Catanzaro.

Lire la suite

Georgia Bulldogs

WR Demetris Robertson éligible dès 2018 !

L’ancien prospect 5-étoiles des Golden Bears de California a obtenu une dérogation de la NCAA pour pouvoir jouer avec Georgia dès la saison prochaine !

Publié

le

Crédit photo : Tony Walsh, Red And Black

L’attaque des Bulldogs a reçu une excellente nouvelle en apprenant que l’ancien prospect 5-étoiles de California, WR Demetris Robertson, qui a été transféré au cours de l’intersaison à Georgia, est autorisé à jouer pour sa nouvelle équipe dès la saison 2018.

Originaire de Savannah (Géorgie), le junior WR Demetris Robertson aurait dû être inéligible en 2018 en vertu du règlement NCAA relatif au transfert d’étudiants-athlètes non-diplômés. Après une saison sophomore écourtée par une blessure, il avait annoncé en juin dernier son transfert à Georgia pour des « raisons personnelles ».

Alabama, Texas et West Virginia étaient également intéressés par l’ancien joueur des Golden Bears.

Recrue vedette de la promotion 2016 de California, WR Demetris Robertson (#1 WR, #13 National en 2016) avait réussi des débuts en fanfare sous le maillot des Golden Bears captant 50 passes pour un total de 767 yards et 7 TD ce qui représentait alors de nouveaux records pour l’université détenu jusque-là par des certains Keenan Allen et DeSean Jackson.

Malheureusement, il s’est blessé après seulement 2 matchs en 2016 réussissant 7 réceptions pour 70 yards.

WR Demetris Robertson s’ajoute donc à un groupe de receveurs déjà très dense. Malgré le départ de WR Javon Wims pour la NFL, WR Terry Godwin, WR Mecole Hardman et WR Riley Ridley sont de retour sur le campus d’Athens offrant ainsi plusieurs options au quarterback QB Jake Fromm.

Avec la présence de RB D’Andre Swift et RB Elijah Holyfield dans le backfield offensif, l’attaque de Georgia pourra compter donc sur un nombre de playmakers impressionnants qui n’ont pas à rougir de la comparaison avec ceux d’Alabama. Cette arrivée de WR Demetris Robertson confirme bien que les Bulldogs seront, comme l’an passé, les plus sérieux concurrents du Crimson Tide dans la conférence SEC en 2018.

Lire la suite

Alabama Crimson Tide

Nick Saban fait sauter la banque !

Le coach du Crimson Tide d’Alabama a accepté une prolongation de contrat à hauteur de 9.3 millions de $ de salaire moyen annuel ce qui en fait le coach de football le mieux payé au niveau universitaire.

Publié

le

Crédit photo : SI

74.4 millions de $ sur 8 ans : c’est le contrat hallucinant que s’apprête à signer le légendaire coach des champions nationaux en titre. Du jamais vu.

Pour la 3ème année d’affilée, l’université Alabama vient de proposer à Nick Saban de prolonger son contrat d’un an. Dès que le Board of Trustees (conseil d’administration) aura validé et entériné cette proposition de contrat, le coach du Crimson Tide se verra ainsi assuré de garder son poste jusqu’au terme de la saison 2025.

L’an passé, Alabama avait déjà sorti le carnet de chèque en offrant un bonus de 4 millions de $ en plus d’un bonus de rétention de 400 000 $ qui s’ajoutaient à un salaire de base de 6.725 millions de $. Le coach du Crimson Tide a ainsi touché 11.1 millions de $ en 2017.

Avec un salaire de base de 7.5 millions de $ en 2018 auquel s’ajoute un bonus de rétention annuel de 800 000 $, Nick Saban touchera donc une somme de 8.3 millions de $ la saison prochaine faisant de lui le coach universitaire… et l’employé publique le mieux payé aux États-Unis. Chaque année, son salaire de base sera augmenté de 400 000 $ le portant ainsi à hauteur de 10.3 millions de $ en 2025 !

À titre de comparaison, le salaire d’Urban Meyer (Ohio State) sera de 7.6 millions de $ en 2018, celui de Jim Harbaugh (Michigan) de 7.5 millions de $. Jimbo Fisher vient de signer un contrat de 75 millions de $ sur 10 ans à Texas A&M mais les détails de la répartition de sa rémunération n’ont pas encore été communiquées.

« Notre famille est ravie d’accepter cette prolongation de contrat avec l’Université d’Alabama qui nous permettra de rester à Tuscaloosa jusqu’à la fin de ma carrière d’entraineur. Pour Terry et moi, la communauté de Tuscaloosa est désormais la nôtre, celle où notre famille entière a maintenant des racines profondes. Le futur nous remplit d’excitation. Ce nouveau contrat va nous permettre de continuer sur les succès que nous avons eu ici à Alabama, sûr et hors du terrain. » – Nick Saban, coach du Crimson Tide d’Alabama.

Nick Saban débutera dans quelques semaines sa 12ème saison à la tête du programme de football de l’université Alabama. En 11 saisons, son bilan est exceptionnel : 127 victoires contre 20 défaites et 5 titres de champion national (2009, 2011, 2012, 2015, 2017). Durant son règne, Alabama a remporté 8 titres de champion de division SEC West et 5 titres de champion de conférence SEC.

Depuis son arrivée sur le campus de Tuscaloosa, 77 joueurs ont été draftés par des franchises de la NFL dont 26 au 1er tour.

Le coach d’Alabama a également remporté un titre de champion national à LSU en 2003. Il a également été nommé meilleur coach de la conférence SEC à 4 reprises (2003, 2008, 2009, 2016).

Lire la suite

Articles les plus lus