Suivez-nous

Mississippi Rebels

Quel coach pour la succession de Hugh Freeze à Ole Miss ?

Publié

le

Credit photo : SI

A moins de 6 semaines du début la saison 2017, le monde du College Football a été ébranlé par la démission soudaine de Hugh Freeze de son poste d’head coach des Rebels d’Ole Miss laissant vacant l’un des postes les plus convoités de la conférence SEC.

Il est peu probable qu’un successeur de renom soit embauché avant le premier match des Rebels face à South Alabama, le 2 septembre, et le coach par intérim Matt Luke assurera probablement le rôle pour la totalité de la saison 2017. Mais le programme d’Oxford (Mississippi) devra rapidement prendre une décision importante afin de reconstruire un programme visé par une enquête des instances disciplinaires de la NCAA et qui fait face à des poursuites judiciaires de son ancien coach, Houston Nutt.

Voici quelques candidats pour la succession de Hugh Freeze :

Les Miles, ancien coach de LSU

Embed from Getty Images

Aucun programme du Power Five dont le poste de head coach est vacant n’a pas une petite pensée pour l’ancien coach des Tigers de LSU. Durant ses 12 années à Bâton-Rouge (Louisiane) au cours desquelles il a remporté un titre national en 2007, Les Miles s’est construit une solide réputation à travers la conférence SEC et il est déjà probablement en haut de la liste des administrateurs de l’université Mississippi. Les Rebels ont besoin d’un coach à la main ferme pour redresser une situation difficile. A 63 ans, Les Miles serait-il motivé par la perspective de quitter le confort de son nouveau statut de consultant TV ?

Dave Aranda, coordinateur défensif de LSU

Embed from Getty Images

Après des passages réussis à Utah State puis à Wisconsin aux côtés de Gary Andersen et des débuts prometteurs à LSU, Dave Aranda fait partie de ses assistants dont on ne doute pas qu’ils seront à la tête d’un programme dans un avenir proche et Ole Miss représente une excellente opportunité. Finaliste du Broyles Award récompensant le meilleur assistant coach lors des deux dernières saisons, c’est l’un des stratèges défensifs les plus convoités du pays. Si les Rebels font le choix de la jeunesse pour diriger leur programme de football, Dave Aranda sera assurément un excellent candidat.

Lane Kiffin, head coach de Florida Atlantic

Embed from Getty Images

Oui, Lane Kiffin vient d’accepter le poste de head coach chez les Owls mais qui peut croire un instant que son avenir est à Boca Raton ? Tout le monde sait qu’il cherchait surtout à fuir coach Nick Saban avec qui il était en conflit depuis plusieurs mois et quitter soudainement un programme ne fait pas peur à Lane Kiffin (Hello Tennessee !). Rebondir chez les Rebels serait une fantastique revanche. Nick Saban et Lane Kiffin dans la même conférence… dans la même division SEC West ! #Boom

Joe Moorhead, coordinateur offensif de Penn State

Embed from Getty Images

Comme Dave Aranda (voir plus haut), Joe Moorhead est un assistant coach qui a le vent en poupe : il sera probablement sollicité en 2018 pour un poste de head coach. A son avantage, il a déjà dirigé un programme menant Fordham (FCS) à trois participations aux playoffs FCS en quatre ans (2012-15). Son fantastique travail à Penn State depuis deux ans a permis aux Nittany Lions de faire un retour parmi l’élite du College Football. Ils seront d’ailleurs de sérieux candidats pour une place en College Football Playoff en 2017. Si les Rebels font le choix d’un coach tourné vers l’attaque, son téléphone devrait sonner dans les prochains mois.

Chad Morris, head coach de Southern Methodist

Embed from Getty Images

Certes, son bilan de 7-17 à SMU ne plaide pas en sa faveur mais on ne peut oublier qu’il a été l’architecte de l’attaque accélérée et agressive de Clemson entre 2011 et 2014 en tant que coordinateur offensif des Tigers. Il a notamment aidé au recrutement d’un certain Deshaun Watson. C’est d’ailleurs parce qu’il est proche de Hugh Freeze sur le plan de la philosophie du jeu qu’il doit être considéré comme un candidat sérieux.

Blake Anderson, head coach d’Arkansas State

Embed from Getty Images

Comme Chad Morris (voir ci-dessus), il prône des schémas offensifs proches de ceux de l’ancien coach des Rebels, Hugh Freeze. De plus, ses connections dans le Mississippi, l’Arkansas et le Tennessee jouent en sa faveur pour ce qui concerne le recrutement. Avec un bilan de 15-1 en match de conférence Sun Belt lors des deux dernières saisons, il a permis aux Red Wolves de remporter deux titre consécutifs de champion de conférence en 2015 et 2016.

…Chip Kelly, ancien coach d’Oregon

Embed from Getty Images

Obligé.
Il est peu probable qu’il accepte un poste de head coach dans un programme qui pourrait connaitre quelques années sombres loin des spotlights de la conférence SEC mais, comme Les Miles, ce serait malhonnête d’ignorer son nom. Depuis son départ des 49ers de San Francisco, le créateur de la Blur Offense lors de son passage chez les Ducks d’Oregon est dans toutes les discussions relatives à des postes de head coach laissés vacants.

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mississippi Rebels

Pas de bowl en 2018 et moins de scholarships pour Ole Miss

Cinq ans après le début d’une enquête disciplinaire de la NCAA, les Rebels d’Ole Miss ont – enfin – connu les sanctions visant le programme d’Oxford.

Publié

le

Après cinq années d’enquête concernant de multiples malversations commises par Ole Miss, la NCAA a enfin publié ses conclusions : le programme d’Oxford (Mississippi) sera notamment privé de bowls jusqu’en 2018 et verra réduit son nombre de scholarships.

« L’université de Mississippi a manqué à ses obligations de contrôle institutionnel et a permis la mise en place d’une culture de participation des boosters dans le processus de recrutement. Six membres du staff de l’équipe de football et douze boosters ont participé à ces malversations, incluant une somme de 37 000$ ayant perms de payer certains prospects ou de leur financer la location de voitures, des hébergements, des transports, des repas et autres vêtements. Deux membres du staff ont permis frauduleusement à trois prospects d’obtenir les résultats académiques requis » – Déclaration de la NCAA.

La principale sanction comprend une interdiction de participation à un bowl pendant deux ans, incluant celle auto-imposée en 2017. Le nombre de scholarships autorisé sera également réduit pendant cette période. L’ancien head coach Hugh Freeze et des membres du staff sont également visés par des sanctions.

Ainsi, toute université qui souhaiterait s’attacher les services de Ugh Freeze devront contacter le comité de discipline à l’avance.

Pour rappel, le programme d’Ole Miss s’est auto-suspendu de bowl en 2017 et plus de se sanctionner de 11 scholarships sur une période de 4 ans. Les Rebels seront donc de nouveau éligibles pour un bowl en 2019.

Voici la liste complète des sanctions :

– trois années de probation (du 1er décembre 2017 au 30 novembre 2020).
– amende de 197 797 $ (déjà auto-imposé par l’université).
– suspension de deux matchs de conférence en 2018 pour Hugh Freeze s’il était embauché par une autre université avant le 30 novembre 2018.
– Huit ans de mise à l’épreuve pour le coordinateur aux opérations du programme de football.
– Cinq ans de mise à l’épreuve pour le coach assistant ayant frauduleusement à trois prospects d’obtenir les résultats académiques requis.
– Deux ans de mise à l’épreuve pour l’autre coach assistant ayant frauduleusement à trois prospects d’obtenir les résultats académiques requis.
– Cinq ans de mise à l’épreuve pour le directeur athlétique assistant.
– Annulation de toutes les victoires en saison régulière et en bowl game au cours desquelles les joueurs fautifs ont joué.

Pour rappel, en janvier 2016 et après trois ans d’enquête, la NCAA avait accusé Ole Miss d’avoir commis une trentaine d’infractions dont certaines au sein du programme de football. Les détails de ces accusations étaient encore inconnus jusqu’à ce que l’université du campus d’Oxford (Mississippi) publie une Notice of Allegations officielle, vendredi 27 mai 2016, dans une réponse de 154 pages.

L’université du Mississippi avait alors annoncé s’être auto-imposée diverses sanctions dont une réduction du nombre de ses scholarships.

Neuf mois plus tard, la NCAA a complété son enquête et ce sont alors 21 infractions aux règlements dont 15 de Level I (le niveau le plus élevé) qui ont été reprochées au programme de football de l’université du Mississippi. Cette nouvelle Notice of Allegations pointait directement du doigt l’ancien coach, Hugh Freeze, qui aurait enfreint les règles de responsabilité imposées aux head coachs de la FBS.

Initialement, la NCAA reprochait à Ole Miss d’avoir « manqué à son devoir de surveillance » mais la seconde Notice allait plus loin en indiquant une infraction de Level I, la fameuse « lack of institutional control », qui est généralement suivie de lourdes sanctions de la part de la NCAA.

Lire la suite

Mississippi Rebels

Ole Miss perd QB Shea Patterson pour le reste de la saison 2017

Le quarterback vedette des Rebels souffre d’une élongation du ligament postérieur du genou droit subie lors du match du samedi 21 octobre face à LSU.

Publié

le

Credit photo : Jonathan Bachman/Getty Images

Comme si tout n’allait pas déjà si mal sur le campus d’Oxford : après la perte de leur head coach, Hugh Freeze, quelques semaines avant le coup d’envoi de la saison, les Rebels termineront cette campagne 2017 sans leur leader offensif.

Victime d’une élongation du ligament postérieur du genou droit en fin de première mi-temps du Magnolia Bowl de samedi soir, QB Shea Patterson (2259 yards à la passe, 17 TD, 9 INT en 2017) sera obligé de regarder ses coéquipiers de la sideline jusqu’à la fin de la saison. Il avait temporairement laissé sa place au junior QB Jordan Ta’amu en cours de match face à #24 LSU avant de faire son retour. Finalement, il n’est pas réapparu en 2ème mi-temps.

Cette perte est d’autant plus préjudiciable que l’attaque d’Ole Miss semblait avoir trouvé son identité depuis quelques semaines. L’ancien prospect 5 étoiles mène une escouade offensive qui est actuellement en tête de la conférence SEC avec une moyenne de 322 yards par match à la passe.

Ancien joueur du Junior College (New Mexico Military Institute à Hawaii), QB Jordan Ta’amu sera donc probablement titularisé face à Arkansas lors de la semaine 9, samedi 28 octobre 2017.

Lire la suite

Mississippi Rebels

L’ancien coach d’Ole Miss, Houston Nutt, demande des excuses officielles

Publié

le

Crédit photo : Spruce Derden, US Presswire

Quelques semaines après avoir lancé des poursuites judiciaires contre l’université Mississippi, l’ancien coach du programme de football, Houston Nutt, propose un accord amiable à hauteur de 500 000 $ dont l’intégralité sera reversée à une commission faisant la promotion de l’éthique sportive au niveau universitaire dans le Mississippi.

Houston Nutt ne recevrait ainsi pas le moindre dollar en compensation. Car, l’enjeu est tout autre pour celui qui a dirigé les Rebels d’Ole Miss de 2008 à 2011 : il demande des excuses publiques de la part de l’université Mississippi qu’il accuse d’avoir mené une campagne délibérée de dénigrement à son encontre afin de protéger coach Hugh Freeze dans le cadre du scandale du recrutement frappant le programme de football du campus d’Oxford (Mississippi).

Selon Thomas Mars, l’avocat de Houston Nutt, ces excuses sont au coeur de cette proposition d’accord amiable pour mettre un terme aux poursuites judiciaires.

« Après tout, il n’y a désormais plus aucun doute concernant ce qu’il s’est passé » – Thomas Mars

Pour rappel, Houston Nutt avait déclenché des poursuites judiciaires au milieu du mois de juin accusant l’université Mississippi de « rupture abusive de contrat » et Hugh Freeze et le directeur athlétique Ross Bjork, de diffamation.

En janvier 2016 et après trois ans d’enquête, la NCAA a accusé Ole Miss d’avoir commis une trentaine d’infractions dont certaines au sein du programme de football. Or, l’université du campus d’Oxford a toujours apporté son soutien à Hugh Freeze laissant même entendre que la plupart des infractions dataient de l’époque de son prédécesseur… Houston Nutt. Plusieurs journalistes ont démontré que Hugh Freeze avait régulièrement menti depuis des mois.

Le 20 juillet dernier, ce dernier a été contraint de donner sa démission après avoir été accusé par son administration d’avoir utilisé son téléphone professionnel pour contacter un service d’escort girl.

Lire la suite

Mississippi Rebels

Deux titulaires d’Ole Miss arrêtés pour vol à l’étalage

Les deux défenseurs titulaires des Rebels, LB Detric Bing-Dukes et CB Ken Webster, ont été arrêtés dans la nuit de mardi à mercredi 2 aout

Publié

le

Crédit photo : Bruce Newman

Les choses ne s’arrangent pas sur le campus d’Oxford : quelques jours après la démission de leur head coach, Hugh Freeze, les Rebels pourraient également perdre pour quelques matchs deux défenseurs importants.

Aucun détail n’a été communiqué concernant les circonstances de ces arrestations mais les deux joueurs ont passé une partie de la nuit au centre de détention de Lafayette County.

Le coach par intérim des Rebels, Matt Luke, a immédiatement réagi indiquant qu’il « recueillait plus d’informations concernant ce qu’il s’est passé ».

Titulaire à temps plein de la saison 2015, le senior CB Ken Webster a manqué l’intégralité de la saison 2016 à cause d’une blessure du genou subie lors de la première série du match d’ouverture face à Florida State.

De son côté, LB Detric Bing-Dukes, ancienne recrue de Georgia passé par le Junior College avant son arrivée sur le campus d’Oxford, a fait partie de la rotation au sein du second rideau de la défense d’Ole Miss en 2016 terminant avec un total de 41 plaquages.

Lire la suite

Articles les plus lus