Suivez-nous sur

Mississippi Rebels

Hugh Freeze démissionne de son poste de coach d’Ole Miss !

Après 5 saisons fructueuses à la tête des Rebels, coach Hugh Freeze a été contraint de démissionner pour une sombre histoire d’appel téléphonique à un service d’escort girl.

Credit photo : USA Today

Quel rebondissement sur le campus d’Oxford (Mississippi) ! Accusé par son administration d’avoir utilisé son téléphone professionnel pour contacter un service d’escort girl, le coach des Rebels d’Ole Miss, Hugh Freeze, a été contraint de donner sa démission avec prise d’effet immédiat.

Le directeur athlétique des Rebels, Ross Bjork, a immédiatement annoncé que les joueurs ont été informés de la situation au cours de l’après-midi et que le co-coordinateur offensif Matt Luke prendra la succession en tant que head coach par intérim, et ce, pour l’intégralité de la saison 2017.

Selon le chancelier de l’université Mississippi, Jeffrey Vitter, une enquête interne a mis en évidence « des comportements personnels incompatibles avec nos attentes envers le leader de notre équipe de football ».

Hugh Freeze a été convoqué par les dirigeants de l’université, mercredi 19 juillet puis jeudi 20 juillet, suite à la découverte d’au moins un appel daté du 20 janvier 2016 passé par l’ex-head coach des Rebels vers un numéro de téléphone basé à Détroit (Michigan) et qui est lié à plusieurs sites web d’escort girl se situant à Tampa (Floride). Selon Ross Bjork, Hugh Freeze aurait attribué cet appel à une simple erreur de numéro de téléphone.

C’est d’ailleurs ce qu’il avait déclaré il y a une semaine. Alors que plusieurs journalistes présents aux SEC Media Days l’avaient interrogé au sujet d’une information communiquée à la haute administration de l’université Mississippi par Thomas Mars, l’avocat de l’ex-coach d’Ole Miss, Houston Nutt, faisant état de cet appel, Hugh Freeze avait simplement répondu :

« Pour être honnête, je n’en ai aucune idée. Je me trouvais alors dans la zone des numéros avec préfixe en 813 et on me parle d’un numéro en 313, Je pense qu’il doit s’agir d’un faux numéro. Je crois qu’il n’y a même pas eu la moindre conversation. Pour moi, c’est une non-information » – Hugh Freeze, ex-coach des Rebels d’Ole Miss.

Les 39 000 appels passés par Hugh Freeze depuis son arrivée en 2012 on été épluchés au cours de l’enquête interne. Les enquêteur ont effectivement démontré l’existence d’un seul appel vers ce numéro en 313 mais ils auraient découvert d’autres appels du même ordre.

Vengeance et sex, une histoire hollywoodienne

Toute cette affaire rocambolesque intervient sur fond d’enquête de la NCAA pour de multiples malversations commises par le programme de football d’Ole Miss et de poursuites judiciaires déclenchées, la semaine dernière, par l’ancien coach des Rebels, Houston Nutt. Ce dernier accuse l’université de « rupture abusive de contrat » et Hugh Freeze de diffamation.

Pour rappel, en janvier 2016 et après trois ans d’enquête, la NCAA a accusé Ole Miss d’avoir commis une trentaine d’infractions dont certaines au sein du programme de football. Les détails de ces accusations étaient encore inconnus jusqu’à ce que l’université du campus d’Oxford publie la Notice of Allegations officielle, vendredi 27 mai 2016, dans une réponse de 154 pages.

L’université du Mississippi avait alors annoncé s’être auto-imposée diverses sanctions dont une réduction du nombre de ses scholarships. Neuf mois plus tard, la NCAA a complété son enquête et ce sont 21 infractions aux règlements dont 15 de Level I (le niveau le plus élevé) qui sont maintenant reprochées au programme de football de l’université du Mississippi. Les Rebels se sont alors auto-imposés une suspension de toute participation à un bowl en 2017.

Or, l’université Ole Miss a toujours apporté son soutien à Hugh Freeze laissant même entendre que la plupart des infractions dataient de l’époque de son prédécesseur… Houston Nutt.

Ce dernier a bien compris qu’on essayait de lui faire porter le chapeau et a décidé de contre-attaquer en annonçant avoir lancé des actions judiciaires… la veille du passage de Hugh Freeze aux media days de la SEC. Il réclame des indemnités pour perte de salaire, détresse émotionnelle, embarras, honoraires d’avocat et dommages-intérêts.

Une semaine plus tard, Houston Nutt porte le coup de grâce via son avocat et a réussi son coup : faire renvoyer Hugh Freeze de son poste de coach des Rebels d’Ole Miss.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Mississippi Rebels