Suivez-nous sur

Mississippi Rebels

Face aux accusations de la NCAA, Ole Miss s’impose de lourdes sanctions

hugh freeze ole miss
Crédit photo : Getty Images

Quelques semaines après avoir été informée des conclusions d’une enquête interne des instances disciplinaires de la NCAA concernant plusieurs infractions aux règlements, l’université Mississippi a annoncé s’être auto-imposée diverses sanctions dont une réduction du nombre de ses scholarships.

Rappel des faits : en janvier dernier et après trois ans d’enquête, la NCAA avait accusé Ole Miss d’avoir commis une trentaine d’infractions dont certaines au sein du programme de football. Les détails de ces accusations étaient encore inconnus jusqu’à ce que l’université du campus d’Oxford (Mississippi) publie la Notice of Allegations officielle, vendredi 27 mai, dans une réponse de 154 pages.

Cette Notice of Allegations détaille les 28 infractions commises par la Direction athlétiques des Rebels. Sur ses 28 infractions, 13 ont été perpétrées par le programme de football dont 8 sont qualifiées de Niveau I, le niveau le plus sévèrement sanctionné sur l’échelle de la NCAA.

Les principales fautes reprochées par la NCAA sont les suivantes :

  • des représentants de l’université aurait autorisé à certains étudiants-athlètes l’utilisation de voitures gratuitement. Ils auraient également payé certaines réparations et régler de leur poche la location de véhicule pour plusieurs joueurs.
  • un membre de la Direction athlétique auraient donner 800$ à un joueur.
  • à 12 reprises entre juin 2013 et mai 2014, plusieurs joueurs ont été hébergés gratuitement sur le campus d’Oxford.
  • l’ancien coach de ligne défensive, Chris Kiffin, aurait hébergé un joueur dans sa maison pendant 2 jours et aurait enfreint les règlements sur les recrutements hors-campus à plusieurs reprises.
  • lors de l’année académique 2012-13, un booster aurait hébergé et payé des factures téléphoniques à plusieurs prospects dans le cadre de la campagne de recrutement des Rebels. Le coach assistant Maurice Harris aurait été informé de ces agissements qu’il auraient même facilité ces infractions.
  • l’ancien membre de l’administration Dave Saunders et l’ancien coach assistant Chris Vaughn auraient falsifié les résultats des tests d’entrée à l’université de certains prospects afin de s’assurer qu’ils obtiennent les notes requises.

Alors que les premières rumeurs avaient laissé penser que la majorité de ces entorses au règlement remontait à l’époque de coach Houston Nutt, on apprend finalement que sur les 13 infractions commises par le programme de football, 9 l’ont été depuis l’arrivée de coach Hugh Freeze.

Profitant des déboires du programme de Baylor qui occupent tout l’espace médiatique depuis 2 jours, l’université Mississippi a donc communiqué la suppression de 11 bourses universitaires (scholarships) sur les 4 prochaines années afin de faire preuve de sa bonne Foi auprès de la NCAA.  Les Rebels se sont également infligés une amende de 159 325 $ et espèrent ainsi anticiper des sanctions de la NCAA qui pourrait les estimer suffisantes puisque l’essentiel des protagonistes ont été renvoyés du campus d’Oxford.

A noter que l’université Ole Miss a demandé un délai supplémentaire à la NCAA concernant l’affaire Laremy Tunsil afin de procéder à une enquête interne afin de vérifier un certain nombre d’éléments. Au cours d’une conférence de presse surréaliste le jour de la draft NFL 2016, l’ancien joueur de ligne offensive des Rebels avait avoué avoir reçu de l’argent de la part d’un coach durant son passage dans le Mississippi.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Mississippi Rebels