Suivez-nous sur

LSU Tigers

Preview 2015 : LSU Tigers

The Blue Pennant vous propose une présentation complète des Tigers de LSU en prévision de la saison de College Football 2015.

Depuis leur saison 2011 invaincue conclue par un titre de conférence SEC, les Tigers de LSU n’ont cessé de dégringoler dans la compétitive division SEC West passant de la 1ère place à la seconde en 2012, puis à la 3ème en 2013 avant de chuter à la 5ème place en 2014.

Pire, la fiche de 8-5 de l’an passé fût la pire de coach Les Miles depuis 2008 et les Tigers n’étaient même pas classés au Top 25 de fin de saison. Les mauvaises nouvelles ne se sont pas arrêtés là puisque quelques heures après la défaite face à Notre Dame lors du Music City Bowl, l’apprécié coordinateur défensif John Chavis a fait ses valises pour… Texas A&M, rival de LSU dans la division SEC West. Ouch !

Cependant, grâce à plusieurs excellents recrutements successifs, les Tigers peuvent compter sur l’un des plus talentueux roster du pays. Comme toujours, le jeu au sol avec l’éclosion de la superstar RB Leonard Fournette sera la force de cette équipe en attaque mais pour ne pas devenir une équipe offensif unidimensionnelle, LSU doit impérativement s’améliorer dans les airs. Seul problème : le développement d’un leader au poste de quarterback se fait attendre.

Malgré la présence de joueurs ultra-athlétiques et mobiles, la défense semble perdre de sa puissance depuis deux ans, particulièrement contre la course. Dans une conférence SEC dominée par les running backs cette saison, cela pourrait se payer « cash ». Avec des matchs à Mississippi State, Alabama et Ole Miss, il parait hasardeux de penser que ces Tigers atteindront le plateau des 10 victoires en 2015. Une 4ème place derrière Auburn, Ole Miss et Alabama semble plus probable.

LSU Tigers
SEC West
En 2014 : 8-5, 4-4 SEC. Battu lors du Music City Bowl par Notre Dame 31-28.
Head Coach : Les Miles, 11ème année (103-30) – Résultats en carrière: 131-49.
Coordinateur Offensif : Cam Cameron.
Coordinateur Défensif : Kevin Steele.
Titulaires de retour : 8 en attaque, 6 en défense, punter.
Joueurs-clés partis : RB Kenny Hilliard, OT La’el Collins, C Elliott Porter, DE Danielle Hunter, DE Jermauria Rasco, LB D.J. Welter, LB Kwon Alexander, CB Jalen Collins.
Joueurs à suivre : LB Leonars Fournette, WR Travin Dural, LT Jerald Hawkins, RT Vadal Alexander, LB Kendell Beckwith, CB Tre’Darious White, SS Jamal Adams, FS Jalen Mills.

Attaque

leo7fournette

RB Leonard Fournette, LSU

Comme depuis plusieurs années, la question du quarterback titulaire était au centre de toutes les discussions sur le campus de Bâton-Rouge durant l’inter-saison. Ce fût particulièrement le cas cette année après la saison 2014 catastrophique sur le plan du jeu aérien (162.9 yards en moyenne par match, #114 du pays!). Le junior QB Anthony Jennings (1611 yards à la passe, 11 TDs, 7 INTs en 2014), ancien prospect 5 étoiles titularisé à 11 reprises l’an passé, est le favori mais son faible taux d’efficacité à la passe de 2014 (49%) et son incapacité à donner du rythme pourraient forcer coach Les Miles à donner les rênes de l’attaque au sophomore QB Brandon Harris (452 yards à la passe, 6 TDs, 2 INTs en 2014) dont l’immaturité et ses difficultés à apprendre le playbook ne sont pourtant pas pour rassurer.

La faiblesse des quarterbacks l’an dernier n’a pas vraiment aidé à mettre en valeur un groupe de receveurs pourtant plein de promesses. Le junior WR Travin Dural (37 réceptions, 758 yards, 7 TD en 2014) et le sophomore WR Malachi Dupre (14 réceptions, 318 yards, 5 TD en 2014) possèdent d’indéniables habiletés de playmaker qui ne sont pas sans rappeler le duo Jarvis Landry / Odell Beckham Jr à ses débuts. Les Tigers ne manquent de ressources derrière les deux titulaires avec la présence des trois sophomores WR John Diarse, WR Trey Quinn et WR D.J. Chark mais la sensation pourrait venir du true freshman WR Tyron Johnson, prospect 5 étoiles arrivé au printemps à Bâton-Rouge. Au poste de tight-end, le senior TE Dillon Gordon fait son retour.

Mais qu’on ne s’y trompe pas, c’est d’abord par le jeu au sol que les succès de LSU vont passer. Et pour cause. Les Tigers peuvent compter sur la présence du sensationnel sophomore RB Leonard Fournette (1034 yards au sol, 10 TDs en 2014) qui devrait inciter le coordinateur offensif Cam Cameron a abandonné son approche par comité du jeu au sol au profit de l’ancienne recrue 5 étoiles. On gardera quand même un oeil sur les prometteurs RB Darrel Williams et RB David Ducre.

Ce groupe de running backs évoluera derrière une habituelle robuste et athlétique ligne offensive. OT La’el Collins et C Elliott Porter sont partis mais LSU peut compter sur un excellent duo de tackles en LT Jerald Hawkins et RT Vadal Alexander. Les juniors LG Ethan Pocic et RG Josh Boutte ont été forgés dans le même moule que leurs successeurs à l’intérieur de la ligne. Le redshirt freshman C Will Clapp ou le sophomore C Andy Dodd devrait occuper le poste de centre.

Défense

LB Kendell Beckwith, LSU

Le nouveau coordinateur défensif Kevin Steele n’a pas eu l’accueil qu’il espérait de la part des fans des Tigers. Ces derniers n’ont pas la mémoire courte. Ils se souviennent qu’il était à la baguette de la défense de Clemson lors de la fameuse défaite des Tigers lors de l’Orange Bowl 2012 face à West Virginia… 70-33.

Pourtant, « DB U. » devrait encore faire parler la poudre en 2015. Le junior CB Tre’Davious White (33 plaquages, 2 INT en 2014) est désormais le leader d’un secondary explosif. Le true freshman CB Kevin Tolliver II, prospect 5 étoiles du dernier recrutement est déjà l’un des joueurs les plus rapides et instinctifs de l’équipe. Ce dernier sera en concurrence avec l’excellent sophomore CB Ed Paris. Au poste de safety, le sophomore S Jamal Adams (66 plaquages, 1 sack en 2014) n’est pas sans rappeler un certain Eric Reid. Le senior FS Jalen Mills (62 plaquages, 1 INT en 2014), qui sera absent pour au moins le premier mois de saison, laissera sa place au junior FS Rickey Jefferson (23 plaquages, 2 INT en 2014), avant de faire son retour en octobre.

Le manque de constance sur la ligne défensive et l’absence de playmaker ont forcé l’ancien coordinateur défensif John Chavis à utiliser un important nombre de joueurs l’an passé. Pas vraiment idéal pour développer des automatismes. Ed Orgeron, ancien head coach de USC et désormais coach de ligne offensive à LSU, aura pour mission de rendre ses lettres de noblesse à un pass rush habituellement la force de Tigers qui ont réussi 19 petits sacks en 2014 (#103 du pays). Les juniors DE Tashawn Bower et DE Lewis Neal pourraient débuter la saison avec les sophomores DE Sione Teuhema et DE Maquedius Bain comme backup. A l’intérieur, le sophomore DT Davon Godchaux (42 plaquages en 2014) et DT Christian Lacouture (40 plaquages, 2.5 sacks en 2015) ont effectué un solide travail l’an dernier.

Critiqué pour son incapacité à jouer « sideline-to-sideline » en début de saison dernière, le groupe de linebackers s’est métamorphosé dès la titularisation du freshman MLB Kendell Beckwith (77 plaquages, 2 sacks en 2014). Ce dernier devrait être entouré des seniors SLB Lamar Louis (29 plaquages en 2014) et WLB Deion Jones (27 plaquages en 2014) qui succéderont à D.J. Welter et à Kwon Alexander.

Equipes spéciales

Époustouflant depuis son arrivée sur le campus de Bâton-Touge, le junior K Colby Delahoussaye a souffert en fin de saison dernière laissant même sa place au junior K Trent Domingue. Ces deux-là seront en concurrence en 2015. Le puissant australien P Jamie Keehn (44.9 yards par punt) fait son retour pour une dernière saison. KR Leonard Fournette et PR Tre’Davious White représentent une menace constante sur les retours de coup de pied.

Conclusion

Bien sûr, les Tigers de LSU sont toujours un fournisseur privilégié de prospects pour la NFL mais le programme de Bâton-Rouge (Louisiane) n’a plus été dans la course au titre national depuis son revers en finale en 2011. Le manque de stabilité au poste de quarterback (QB Anthony Jefferson ou QB Brandon Harris) ne favorise pas l’éclosion d’une attaque dominante. Le retour de la superstar RB Leonard Fournette et la présence de joueurs athlétiques en défense devraient permettre à LSU de remporter 8 ou 9 matchs. Le nouveau coordinateur défensif Kevin Steele, successeur du populaire John Chavis (parti à Texas A&M) parviendra-t-il à garder la défense dans le Top 10 ? Après avoir totalisé un bilan de 9-7 en match intra-conférence lors des deux dernières saisons, on attend pourtant que les Tigers rebondissent en 2015 sans quoi on pourrait commencer à pointer du doigt coach Les Miles sur les bords du Mississippi…

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Ben

    21 août 2015 à 09h56

    Toujours ce problème de QB. A part Mettenberger, on a le même style de QB depuis trop longtemps: athlétique, courant bcp avec le ballon mais qui sait plus courir que passer finalement. Il y a vraiment un pb de ce côté là qui n’est toujours pas réglé. Et encore une fois, on commence une saison sans vraie hiérarchie à ce poste.
    Défensivement, c’est toujours solide même si j’ai pas super confiance au nouveau DC. Je commence quand même à me demander si Les Miles est toujours l’homme de la situation…
    Ca va être compliqué d’aller chercher une place en playoff mais pourquoi pas. Un programme comme LSU se doit d’être dans la course au titre tous les ans. 1e test à Mississippi State dès la week 2.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - LSU Tigers