Suivez-nous sur

Conférence SEC

La conférences SEC n’interdira pas les « cupcakes »

Channing Ward, Ole Miss
Crédit photo : Ole Miss Spirit

A l’inverse de la conférence Big Ten qui a banni les matchs de ses membres contre les programmes FCS en juillet dernier, la conférence SEC n’a pas l’intention de supprimer ces rencontres cyniquement appelées « cupcakes ».

« C’est un sujet en cours de discussion mais nous ne les avons pas éliminé. Notre calendrier pour la saison suivante s’établit tout au long de l’année. Chaque conférence a sa propre philosophie. Il y a relativement peu de matchs contre des adversaires de la FCS. Certains de ces adversaires peuvent représenter un certain défi mais nous n’avons pas encore eu d’intenses discussions pour supprimer ces matchs » – Greg Sankey, commissionnaire de la conférence SEC.

Pour rappel, les « cupcakes » sont généralement des victoires assurées pour les programmes de la SEC, qui paient d’ailleurs des centaines de milliers de $ pour inviter, dans leur propre stade, des adversaires du niveau inférieur qui servent ni plus ni moins que de punching-ball (en 2015, Ole Miss a battu Tennessee-Martin sur le score de… 76-3).

Sur les 5 dernières saisons, 12 des 14 programmes de la SEC ont affronté un adversaire venant de la FCS au moins une fois dans l’année. Seules exceptions : Florida et Texas A&M. En 2016, toutes les équipes de la SEC ont un « cupcake » à leur calendrier.

Étant donné qu’aucun programme de la conférence SEC n’a encore subi de préjudice de la part du comité de sélection du College Football Playoff dans l’évaluation de la force de leur calendrier, elle n’a aucune raison d’imposer la suppression de ces rencontres qui assurent une victoire facile à ses membres.

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Conférence SEC