Suivez-nous

Conférence SEC

La conférences SEC n’interdira pas les « cupcakes »

Publié

le

Channing Ward, Ole Miss
Crédit photo : Ole Miss Spirit

A l’inverse de la conférence Big Ten qui a banni les matchs de ses membres contre les programmes FCS en juillet dernier, la conférence SEC n’a pas l’intention de supprimer ces rencontres cyniquement appelées « cupcakes ».

« C’est un sujet en cours de discussion mais nous ne les avons pas éliminé. Notre calendrier pour la saison suivante s’établit tout au long de l’année. Chaque conférence a sa propre philosophie. Il y a relativement peu de matchs contre des adversaires de la FCS. Certains de ces adversaires peuvent représenter un certain défi mais nous n’avons pas encore eu d’intenses discussions pour supprimer ces matchs » – Greg Sankey, commissionnaire de la conférence SEC.

Pour rappel, les « cupcakes » sont généralement des victoires assurées pour les programmes de la SEC, qui paient d’ailleurs des centaines de milliers de $ pour inviter, dans leur propre stade, des adversaires du niveau inférieur qui servent ni plus ni moins que de punching-ball (en 2015, Ole Miss a battu Tennessee-Martin sur le score de… 76-3).

Sur les 5 dernières saisons, 12 des 14 programmes de la SEC ont affronté un adversaire venant de la FCS au moins une fois dans l’année. Seules exceptions : Florida et Texas A&M. En 2016, toutes les équipes de la SEC ont un « cupcake » à leur calendrier.

Étant donné qu’aucun programme de la conférence SEC n’a encore subi de préjudice de la part du comité de sélection du College Football Playoff dans l’évaluation de la force de leur calendrier, elle n’a aucune raison d’imposer la suppression de ces rencontres qui assurent une victoire facile à ses membres.

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Florida Gators

S Chauncey Gardner-Johnson se présente à la draft NFL 2019

Le safety junior des Gators de Florida, Chauncey Gardner-Johnson, renonce à sa dernière année d’éligibilité NCAA pour se présenter à la prochaine draft NFL.

Publié

le

Le safety junior des Gators de Florida, Chauncey Gardner-Johnson, renonce à sa dernière année d’éligibilité NCAA pour se présenter à la prochaine draft NFL.

Le defensive back des Gators a fait cette annonce via son compte Twitter en expliquant qu’il souhaitait maximiser sa valeur en vue de favoriser sa carrière professionnelle.

Il devrait normalement participer au bowl game de Florida.

S Chauncey Gardner-Johnson a été l’un des joueurs des Gators qui a le plus progressé au cours de la saison 2018. Il a réussi 66 plaquages, 9 pour perte, 3 sacks et 2 interceptions.

D’autres joueurs juniors des Gators (DE Jachai Polite, LB Vosean Joseph and OT Jawaan Taylor) pourraient également annoncer leur prochain saut pour la NFL dans les prochains jours.

Lire la suite

Georgia Bulldogs

RB Zamir White victime d’une grave blessure du genou

Le running back true freshman des Bulldogs de Georgia devrait manquer l’intégralité de la saison 2018.

Publié

le

Crédit photo : Jason Vorhees

Terrible coup dur pour le true freshman RB Zamir White. Quelques mois après avoir subi une blessure du genou droit, il a subi une rupture du ligament antérieur du genou gauche lors d’un scrimmage intra-équipe organisé samedi 18 aout.

C’est en effectuant une couverture sur un retour de punt que le jeune running back s’est blessé.

Et les premiers examens via une IRM ont confirmé le diagnostic initial : saison 2018 terminée !

Considéré comme le meilleur running back du pays à sortir des lycées américains en 2018, RB Zamir White avait subi le même type de blessure en novembre dernier… au genou droit lorsqu’il jouait pour le Laurinburg Scotland High School. Sur le campus d’Athens (Géorgie) depuis janvier dernier, il avait participé aux derniers spring practices de manière limitée.

C’est donc une mauvaise nouvelle pour les Bulldogs de Georgia qui devront remplacer leurs deux leaders du jeu au sol de la saison dernière : Nick Chubb et Sony Michel (8407 yards au sol à eux-deux entre 2014 et 2017).

L’an passé, ces deux-là ont accumulé 2572 yards au sol pour un total de 31 TD contribuant largement à l’excellente saison des Bulldogs (13-2). Georgia a notamment remporté le titre de conférence SEC avant d’atteindre la finale nationale quelques semaines plus tard.

Du coup, le sophomore RB D’Andre Swift (618 yards, 3 TD en 2017) sera le leader d’un groupe de running backs qui peut aussi compter sur les juniors RB Elijah Holyfield (293 yards, 2 TD en 2017) et RB Brian Herrien (265 yards, 1 TD en 2017). Sans oublier le true freshman RB James Cook, frère de l’ancien running back des Seminoles de Florida State, Dalvin Cook.

Georgia débute la saison 2018 face à Austin Peay (FCS), le 1er septembre prochain.

Lire la suite

Clemson Tigers

Clemson et LSU annoncent une future série de matchs aller-retour en 2025 et 2026

Les deux programmes ne se sont jamais rencontrés en match de saison régulière.

Publié

le

Pour la première fois de leur Histoire, les programmes de Clemson et de LSU vont s’affronter en saison régulière à l’occasion d’une série de matchs aller-retour prévue pour 2025 et 2026.

Clemson sera l’hôte de LSU en 2016 au Memorial Stadium tandis que le Tigers Stadium de Baton Rouge (Louisiane) accueillera les deux équipes en 2026.

Les matchs d’ouverture sur terrain neutre entre des programmes de l’élite se sont multipliés ces dernières années transformant profondément l’image médiatique du College Football mais rien de tel que de voir ces matchs au sommet organisés sur les campus. Clemson semble l’avoir compris. En plus de cette future série de deux matchs contre LSU, les Tigers seront opposés à Texas A&M, le 10 septembre, prochain dans le cadre d’une série « home-and-home ».

Clemson et LSU se sont rencontrés pour la dernière fois en 2012 à l’occasion du Chick-Fil-A Bowl. QB Tajh Boyd et Clemson s’étaient alors imposés 25-24 sur un FG de la victoire réussi par K Chandler Catanzaro.

Lire la suite

Georgia Bulldogs

WR Demetris Robertson éligible dès 2018 !

L’ancien prospect 5-étoiles des Golden Bears de California a obtenu une dérogation de la NCAA pour pouvoir jouer avec Georgia dès la saison prochaine !

Publié

le

Crédit photo : Tony Walsh, Red And Black

L’attaque des Bulldogs a reçu une excellente nouvelle en apprenant que l’ancien prospect 5-étoiles de California, WR Demetris Robertson, qui a été transféré au cours de l’intersaison à Georgia, est autorisé à jouer pour sa nouvelle équipe dès la saison 2018.

Originaire de Savannah (Géorgie), le junior WR Demetris Robertson aurait dû être inéligible en 2018 en vertu du règlement NCAA relatif au transfert d’étudiants-athlètes non-diplômés. Après une saison sophomore écourtée par une blessure, il avait annoncé en juin dernier son transfert à Georgia pour des « raisons personnelles ».

Alabama, Texas et West Virginia étaient également intéressés par l’ancien joueur des Golden Bears.

Recrue vedette de la promotion 2016 de California, WR Demetris Robertson (#1 WR, #13 National en 2016) avait réussi des débuts en fanfare sous le maillot des Golden Bears captant 50 passes pour un total de 767 yards et 7 TD ce qui représentait alors de nouveaux records pour l’université détenu jusque-là par des certains Keenan Allen et DeSean Jackson.

Malheureusement, il s’est blessé après seulement 2 matchs en 2016 réussissant 7 réceptions pour 70 yards.

WR Demetris Robertson s’ajoute donc à un groupe de receveurs déjà très dense. Malgré le départ de WR Javon Wims pour la NFL, WR Terry Godwin, WR Mecole Hardman et WR Riley Ridley sont de retour sur le campus d’Athens offrant ainsi plusieurs options au quarterback QB Jake Fromm.

Avec la présence de RB D’Andre Swift et RB Elijah Holyfield dans le backfield offensif, l’attaque de Georgia pourra compter donc sur un nombre de playmakers impressionnants qui n’ont pas à rougir de la comparaison avec ceux d’Alabama. Cette arrivée de WR Demetris Robertson confirme bien que les Bulldogs seront, comme l’an passé, les plus sérieux concurrents du Crimson Tide dans la conférence SEC en 2018.

Lire la suite

Articles les plus lus