Suivez-nous

Conférence SEC

La conférences SEC n’interdira pas les « cupcakes »

Publié

le

Channing Ward, Ole Miss
Crédit photo : Ole Miss Spirit

A l’inverse de la conférence Big Ten qui a banni les matchs de ses membres contre les programmes FCS en juillet dernier, la conférence SEC n’a pas l’intention de supprimer ces rencontres cyniquement appelées « cupcakes ».

« C’est un sujet en cours de discussion mais nous ne les avons pas éliminé. Notre calendrier pour la saison suivante s’établit tout au long de l’année. Chaque conférence a sa propre philosophie. Il y a relativement peu de matchs contre des adversaires de la FCS. Certains de ces adversaires peuvent représenter un certain défi mais nous n’avons pas encore eu d’intenses discussions pour supprimer ces matchs » – Greg Sankey, commissionnaire de la conférence SEC.

Pour rappel, les « cupcakes » sont généralement des victoires assurées pour les programmes de la SEC, qui paient d’ailleurs des centaines de milliers de $ pour inviter, dans leur propre stade, des adversaires du niveau inférieur qui servent ni plus ni moins que de punching-ball (en 2015, Ole Miss a battu Tennessee-Martin sur le score de… 76-3).

Sur les 5 dernières saisons, 12 des 14 programmes de la SEC ont affronté un adversaire venant de la FCS au moins une fois dans l’année. Seules exceptions : Florida et Texas A&M. En 2016, toutes les équipes de la SEC ont un « cupcake » à leur calendrier.

Étant donné qu’aucun programme de la conférence SEC n’a encore subi de préjudice de la part du comité de sélection du College Football Playoff dans l’évaluation de la force de leur calendrier, elle n’a aucune raison d’imposer la suppression de ces rencontres qui assurent une victoire facile à ses membres.

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Georgia Bulldogs

L’ancien prospect 5 étoiles, WR Demetris Robertson, choisit Georgia

Originaire de Savannah en Géorgie, il sera un renfort de poids au sein d’un programme des Bulldogs qu’il avait snobbé en 2016 lors de son processus de recrutement préférant les Golden Bears de California.

Publié

le

Crédit photo : Ezra Shaw/Getty Images

C’est donc une formidable nouvelle qu’ont appris les Dawgs lorsque l’ancien receveur #1 du recrutement 2016 a annoncé sa future destination via une video publiée sur Youtube.

Après avoir décidé de quitter le campus de Berkeley (Californie) en juin dernier pour « raisons personnelles », WR Demetris Robertson hésitait entre Alabama, Texas, West Virginia et Georgia. Les Bulldogs ont donc raflé la mise. Toutefois, il ne sera pas éligible en 2018 en raison de la réglementation NCAA concernant les transferts entre universités d’étudiants-athlètes non-diplômés.

Dès sa true freshman, en 2016, WR Demetris Robertson n’a pas tardé à démontrer l’étendue de son talent en réussissant 50 réceptions pour 767 yards et 7 TD au sein de l’attaque Air Raid du coach Sonny Dykes. Ce dernier a été démis de ses fonctions en janvier 2017, puis remplacé par l’ancien coordinateur défensif de Wisconsin, Justin Wilcox.

Les systèmes offensifs plus conservateurs de Justin Wilcox semblent avoir effrayé l’ancien prospect 5-étoiles même si rien ne garantit que sa venue à Georgia lui assure d’être davantage sollicité d’autant que la concurrence sera rude chez les Bulldogs.

En effet, le groupe de receveurs comprend déjà d’excellents joueurs dont WR Riley Ridley, WR Mecole Hardman, WR Tyler Simmons ou WR Trey Blount. Quoiqu’il en soit, WR Demetris Robertson représente un formidable apport pour le jeu aérien des Bulldogs.

Pour rappel, WR Demetris Robertson n’a joué que deux matchs l’an passé en raison d’une opération « au bas du corps », California et le joueur n’ayant jamais révélé publiquement la nature de cette blessure.

Lire la suite

Tennessee Volunteers

LB Darrin Kirkland Jr reste finalement à Tennessee

Coach Jeremy Pruitt a confirmé au micro d’ESPN que LB Darrin Kirkland Jr a décidé de faire son retour chez les Volunteers de Tennessee où il devrait terminer sa carrière universitaire.

Publié

le

Crédit photo : USA Today

Le junior LB Darrin Kirkland avait annoncé en début de semaine qu’il envisageait de quitter le programme de Tennessee après trois années marquées par de nombreuses blessures.

Étudiant déjà diplômé, il avait donc la possibilité de conserver son éligibilité au niveau NCAA en cas de transfert vers une autre université.

Finalement, il semble qu’une discussion avec le nouveau coach des Volunteers aura eu pour conséquence de le faire changer d’avis.

Sélectionné dans l’équipe Freshman All-SEC lors de sa première saison avec les Vols, LB Darrin Kirkland Jr a ensuite souffert d’une blessure de la cheville qui a ralenti son développement lors de son année sophomore avant de manquer l’intégralité de la saison dernière en raison d’une sérieuse blessure du genou (ménisque). Absent d’une partie des derniers spring practices, il sera donc de retour au centre de la défense des Volunteers en 2018. Il lui reste deux années d’éligibilité.

Fort d’un leadership incontesté, son rôle pourrait stabiliser un secteur déficient du côté de Tennessee l’an passé.

Lire la suite

Alabama Crimson Tide

Alabama-USC pour ouvrir la saison 2020

La rumeur courait de longue date mais c’est maintenant officiel : Alabama et USC donneront le coup d’envoi de la saison 2020 au AT&T Stadium d’Arlington (Texas).

Publié

le

Crédit photo : Jerome Miron-USA TODAY Sports

C’est donc le 5 septembre 2020 à Jerry World que les deux mastodontes du College Football se retrouveront pour une revanche qui sent déjà la poudre.

Revanche. Car les Trojans de USC ont encore en travers de la gorge la déroute subie dans ce même stade à l’occasion de l’AdvoCare Classic, en septembre 2016. Ce jour-là, QB Jalen Hurts et le Crimson Tide avaient démoli les Trojans, 52-6.

Selon FBSchedules.com, Alabama sera considéré comme l’équipe jouant à domicile ce qui assure à la conférence SEC les droits de diffusion d’une rencontre retransmise donc par CBS ou ABC en primetime. Toujours selon FBSchedules.com, Alabama aurait touché 6 millions de $ en acceptant de participer à ce match revanche.

« C’est encore un match d’ouverture qui donnera l’opportunité à nos fans de vivre une expérience digne d’un bowl game. Nous avons joué d’incroyables matchs au AT&T Stadium lors des dernières années et je suis convaincu que cet AdvoCare Classic 2020 sera encore un succès. » – Greg Byrne, directeur athlétique de l’université Alabama.

Ce sera la 4ème apparition du Crimson Tide lors de l’AdvoCare Classic, connu récemment sous le nom de Cowboys Classic. Alabama avait battu Michigan (41-14) en 2012 et Wisconsin (35-17) en 2015.

USC et Alabama se sont rencontrés à 8 reprises dans l’Histoire des deux programmes. Le Crimson Tide mène la série 6-2.

Lire la suite

Tennessee Volunteers

LB Darrin Kirkland Jr quitte Tennessee

L’ancien freshman All-SEC a décidé de poursuivre sa carrière universitaire dans une autre université via un « grad transfer ».

Publié

le

Après trois saisons marquées par de nombreuses blessures, le junior LB Darrin Kirkland Jr ne reviendra pas sur le campus de Knoxville (Tennessee) après avoir annoncé qu’il souhaitait bénéficier de ses deux dernières années d’éligibilité dans une autre université.

Déjà diplômé de l’université Tennessee, il sera ainsi éligible pour sa nouvelle équipe dès la saison prochaine.

Titularisé à 16 reprises au sein de la défense des Volunteers, LB Darrin Kirkland Jr a connu des débuts très prometteurs avant que des blessures ne viennent ralentir sa progression. Dès son année freshman (66 plaquages, 3 sacks, 1 INT, 1 fumble recouvert en 2015), il a démontré son leadership ce qui lui a permis de gagner une place de titulaire et d’être récompensé par une sélection dans le 1ère équipe Freshmen All-SEC.

Puis sa saison 2016 a été écourtée à cause d’une blessure de la cheville avant qu’il ne doive déclarer forfait pour l’intégralité de la saison 2017 en raison d’une opération d’un ménisque.

Après avoir manqué le début des derniers spring practices des Volunteers, il avait retrouvé sa place au sein de la défense des Vols.

Avec ce départ de LB Darrin Kirkland Jr, l’intérieur de la défense de Tennessee perd un morceau important et devra désormais se reposer sur les deux juniors : ILB Quart’e Sapp et ILB Daniel Bituli.

Tennessee débute sa saison 2018, le 1er septembre prochain, face à West Virginia au Bank of America Stadium de Charlotte (Caroline du Nord).

Lire la suite

Articles les plus lus