Suivez-nous sur

Georgia Bulldogs

Une saison en Dawgs

Retour sur la saison des Bulldogs de Georgia.

Les Bulldogs de l’université Géorgia, une équipe qui aurait pu connaître une très bonne saison… mais qui a vécu, lors du début du mois d’octobre, une hécatombe de blessures ruinant ainsi une prometteuse année 2013.

La saison précédante, l’équipe de coach Richt avait réussi une superbe campagne qui se termina par une cruelle défaite 32-28 au SEC championship Game contre Alabama, suivie d’un Capital One bowl gagné avec difficulté contre les Cornhuskers.

Cette saison 2013 était pourtant pleine d’espoir. Même si la défense des Dawgs avait perdu le fabuleux duo Jones-Ogletree, elle pouvait compter sur une attaque solide grâce à des running backs comme RB Keith Marshall, RB Todd Gurley et bien sûr leur leader QB Aaron Murray.

LB Ramik Wilson

Hélas, une première défaite contre Clemson (35-38) mit fin au rêve de BCS bowl des Dawgs, avec déjà un premier coup dur : la blessure stupide de l’un des meilleurs receveurs des Bulldogs Malcolm Mitchell, victime d’une déchirure d’un ligament du genou… en célébrant un TD !

Par la suite, ce fut un très bon début de saison avec des victoires contre South Carolina, North Texas, LSU et Tennessee grâce à d’excellentes performances de RB Gurley, RB Marshall et WR Conley avec comme meneur un QB Aaron Murray inspiré qui distribua 14 touchdowns à la passe en 4 matchs. Les Bulldogs étaient alors en tête de leur division.

Lors des deux matchs contre LSU et Tennessee, les Bulldogs perdirent coup sur coup RB Todd Gurley (indisponible pour un mois), RB Keith Marshall (saison terminée), WR Justin Scott-Wesley (saison terminée) et WR Michael Bennett (indisponible deux semaines).

L’offensive des Bulldogs se retrouva alors en difficulté malgré la présence des deux excellents backups freshmen RB J.J Green, auteur de 129 yards à la course contre Tennessee, et RB Brendan Douglas.

Le seul point positif qui ressortait de ce début de saison c’est la bonne tenue de QB Aaron Murray, qui lors du match contre Tennessee inscrit son nom dans l’histoire de la Southeastern Conférence en passant le cap des 11 538 yards à la passe ce qui constitue un record qui était détenu par le QB de Georgia, David Greene (2001-2004).

Les Bulldogs ne purent éviter deux défaites de suite contre Missouri alors dans une série de 5-0 et contre Vanderbilt après avoir encaissé un 17-0 dans le 4ème Quart.

En fin de saison, grâce au retour de RB Todd Gurley, les Dawgs battent Florida 23-20 après avoir mené 23-3 en première mi-temps.

Lors du match contre Appalachian State, gagné facilement par les Bulldogs (45-6), QB Aaron Murray inscrit une nouvelle fois son nom dans l’histoire de la Southeastern Conférence en inscrivant ses 114ème et 115ème TDs battant le record détenu par l’ancien QB de Florida Danny Wuerffel (1993-1996).

QB Aaron Murray

Avant le match contre Auburn, les Dawgs possédaient toujours une infime chance de participer au SEC championship Game. A la mi-temps du match, les Tigres mènent 27 à 10, pendant la seconde mi-temps les Bulldogs parviennent à mener 38-37 grâce à un QB Aaron Murray héroïque, auteur de 3 TDs dans le 4ème quart… avant qu’à 36 secondes de la fin, QB Nick Marshall marque un touchdown miraculeux de 73 yards sur une improbable réception du WR Ricardo Louis. Les Bulldogs perdent le match 38-43 et tout espoir de participer au SEC championship Game.

La semaine suivante, lors du Senior day, les Dawgs jouent face à Kentucky, alors que les Bulldogs mènent 28 à 10, QB Aaron Murray se blesse et coach Mike Richt décide de faire rentrer le quarterback remplaçant : QB Hutson Mason, qui mènera finalement les Dawgs à la victoire finale (59-17).

Peu de temps après le site internet des Bulldogs de Géorgia annonce que QB Aaron Murray souffre d’une élongation du genou gauche mettant ainsi un terme à sa carrière NCAA. Pas de bowl pour Aaron.

Comme d’habitude, la saison se termine contre les rivaux de toujours : les Yellow Jackets de Georgia Tech, avec donc comme nouveau quarterback titulaire QB Hutson Mason. Lors d’un match mal engagé qu’ils ont mal débuté (menés 20 à 7 à la mi-temps), les hommes de coach Richt reviennent au score et finissent par s’imposer en prolongation 41 à 34, grâce à RB Todd Gurley auteur de 122 yards à la course pour 2 touchdowns, WR Chris Conley auteur de 129 yards en 7 réceptions et QB Hutson Mason auteur de 299 yards à la passe et 2 touchdowns.

Bilan de la saison : 8-4, 5-3 SEC.

Le meilleur joueur offensif de l’année : QB Aaron Murray (auteur de 3075 yards pour 26 touchdown à la passe et 7 en course cette année) qui a su tirer le meilleur de l’équipe même dans les moments difficiles. Il a également établi de nouveaux records de l’université et de la conférence SEC.

Le meilleur joueur défensif de l’année : LB Ramik Wilson, meilleur plaqueur de la conférence et un des piliers de la défense des Dawgs.

Révélation de l’année : RB J.J Green, auteur d’un très bon remplacement de RB Todd Gurley. Sa vitesse est un atout qui dans les prochaines années vont faire mal aux défenses adverses.

Rédacteur occasionnel depuis 2012.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Georgia Bulldogs