Suivez-nous

Georgia Bulldogs

Une saison en Dawgs

Retour sur la saison des Bulldogs de Georgia.

Publié

le

Les Bulldogs de l’université Géorgia, une équipe qui aurait pu connaître une très bonne saison… mais qui a vécu, lors du début du mois d’octobre, une hécatombe de blessures ruinant ainsi une prometteuse année 2013.

La saison précédante, l’équipe de coach Richt avait réussi une superbe campagne qui se termina par une cruelle défaite 32-28 au SEC championship Game contre Alabama, suivie d’un Capital One bowl gagné avec difficulté contre les Cornhuskers.

Cette saison 2013 était pourtant pleine d’espoir. Même si la défense des Dawgs avait perdu le fabuleux duo Jones-Ogletree, elle pouvait compter sur une attaque solide grâce à des running backs comme RB Keith Marshall, RB Todd Gurley et bien sûr leur leader QB Aaron Murray.

LB Ramik Wilson

Hélas, une première défaite contre Clemson (35-38) mit fin au rêve de BCS bowl des Dawgs, avec déjà un premier coup dur : la blessure stupide de l’un des meilleurs receveurs des Bulldogs Malcolm Mitchell, victime d’une déchirure d’un ligament du genou… en célébrant un TD !

Par la suite, ce fut un très bon début de saison avec des victoires contre South Carolina, North Texas, LSU et Tennessee grâce à d’excellentes performances de RB Gurley, RB Marshall et WR Conley avec comme meneur un QB Aaron Murray inspiré qui distribua 14 touchdowns à la passe en 4 matchs. Les Bulldogs étaient alors en tête de leur division.

Lors des deux matchs contre LSU et Tennessee, les Bulldogs perdirent coup sur coup RB Todd Gurley (indisponible pour un mois), RB Keith Marshall (saison terminée), WR Justin Scott-Wesley (saison terminée) et WR Michael Bennett (indisponible deux semaines).

L’offensive des Bulldogs se retrouva alors en difficulté malgré la présence des deux excellents backups freshmen RB J.J Green, auteur de 129 yards à la course contre Tennessee, et RB Brendan Douglas.

Le seul point positif qui ressortait de ce début de saison c’est la bonne tenue de QB Aaron Murray, qui lors du match contre Tennessee inscrit son nom dans l’histoire de la Southeastern Conférence en passant le cap des 11 538 yards à la passe ce qui constitue un record qui était détenu par le QB de Georgia, David Greene (2001-2004).

Les Bulldogs ne purent éviter deux défaites de suite contre Missouri alors dans une série de 5-0 et contre Vanderbilt après avoir encaissé un 17-0 dans le 4ème Quart.

En fin de saison, grâce au retour de RB Todd Gurley, les Dawgs battent Florida 23-20 après avoir mené 23-3 en première mi-temps.

Lors du match contre Appalachian State, gagné facilement par les Bulldogs (45-6), QB Aaron Murray inscrit une nouvelle fois son nom dans l’histoire de la Southeastern Conférence en inscrivant ses 114ème et 115ème TDs battant le record détenu par l’ancien QB de Florida Danny Wuerffel (1993-1996).

QB Aaron Murray

Avant le match contre Auburn, les Dawgs possédaient toujours une infime chance de participer au SEC championship Game. A la mi-temps du match, les Tigres mènent 27 à 10, pendant la seconde mi-temps les Bulldogs parviennent à mener 38-37 grâce à un QB Aaron Murray héroïque, auteur de 3 TDs dans le 4ème quart… avant qu’à 36 secondes de la fin, QB Nick Marshall marque un touchdown miraculeux de 73 yards sur une improbable réception du WR Ricardo Louis. Les Bulldogs perdent le match 38-43 et tout espoir de participer au SEC championship Game.

La semaine suivante, lors du Senior day, les Dawgs jouent face à Kentucky, alors que les Bulldogs mènent 28 à 10, QB Aaron Murray se blesse et coach Mike Richt décide de faire rentrer le quarterback remplaçant : QB Hutson Mason, qui mènera finalement les Dawgs à la victoire finale (59-17).

Peu de temps après le site internet des Bulldogs de Géorgia annonce que QB Aaron Murray souffre d’une élongation du genou gauche mettant ainsi un terme à sa carrière NCAA. Pas de bowl pour Aaron.

Comme d’habitude, la saison se termine contre les rivaux de toujours : les Yellow Jackets de Georgia Tech, avec donc comme nouveau quarterback titulaire QB Hutson Mason. Lors d’un match mal engagé qu’ils ont mal débuté (menés 20 à 7 à la mi-temps), les hommes de coach Richt reviennent au score et finissent par s’imposer en prolongation 41 à 34, grâce à RB Todd Gurley auteur de 122 yards à la course pour 2 touchdowns, WR Chris Conley auteur de 129 yards en 7 réceptions et QB Hutson Mason auteur de 299 yards à la passe et 2 touchdowns.

Bilan de la saison : 8-4, 5-3 SEC.

Le meilleur joueur offensif de l’année : QB Aaron Murray (auteur de 3075 yards pour 26 touchdown à la passe et 7 en course cette année) qui a su tirer le meilleur de l’équipe même dans les moments difficiles. Il a également établi de nouveaux records de l’université et de la conférence SEC.

Le meilleur joueur défensif de l’année : LB Ramik Wilson, meilleur plaqueur de la conférence et un des piliers de la défense des Dawgs.

Révélation de l’année : RB J.J Green, auteur d’un très bon remplacement de RB Todd Gurley. Sa vitesse est un atout qui dans les prochaines années vont faire mal aux défenses adverses.

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Georgia Bulldogs

RB Zamir White victime d’une grave blessure du genou

Le running back true freshman des Bulldogs de Georgia devrait manquer l’intégralité de la saison 2018.

Publié

le

Crédit photo : Jason Vorhees

Terrible coup dur pour le true freshman RB Zamir White. Quelques mois après avoir subi une blessure du genou droit, il a subi une rupture du ligament antérieur du genou gauche lors d’un scrimmage intra-équipe organisé samedi 18 aout.

C’est en effectuant une couverture sur un retour de punt que le jeune running back s’est blessé.

Et les premiers examens via une IRM ont confirmé le diagnostic initial : saison 2018 terminée !

Considéré comme le meilleur running back du pays à sortir des lycées américains en 2018, RB Zamir White avait subi le même type de blessure en novembre dernier… au genou droit lorsqu’il jouait pour le Laurinburg Scotland High School. Sur le campus d’Athens (Géorgie) depuis janvier dernier, il avait participé aux derniers spring practices de manière limitée.

C’est donc une mauvaise nouvelle pour les Bulldogs de Georgia qui devront remplacer leurs deux leaders du jeu au sol de la saison dernière : Nick Chubb et Sony Michel (8407 yards au sol à eux-deux entre 2014 et 2017).

L’an passé, ces deux-là ont accumulé 2572 yards au sol pour un total de 31 TD contribuant largement à l’excellente saison des Bulldogs (13-2). Georgia a notamment remporté le titre de conférence SEC avant d’atteindre la finale nationale quelques semaines plus tard.

Du coup, le sophomore RB D’Andre Swift (618 yards, 3 TD en 2017) sera le leader d’un groupe de running backs qui peut aussi compter sur les juniors RB Elijah Holyfield (293 yards, 2 TD en 2017) et RB Brian Herrien (265 yards, 1 TD en 2017). Sans oublier le true freshman RB James Cook, frère de l’ancien running back des Seminoles de Florida State, Dalvin Cook.

Georgia débute la saison 2018 face à Austin Peay (FCS), le 1er septembre prochain.

Lire la suite

Georgia Bulldogs

WR Demetris Robertson éligible dès 2018 !

L’ancien prospect 5-étoiles des Golden Bears de California a obtenu une dérogation de la NCAA pour pouvoir jouer avec Georgia dès la saison prochaine !

Publié

le

Crédit photo : Tony Walsh, Red And Black

L’attaque des Bulldogs a reçu une excellente nouvelle en apprenant que l’ancien prospect 5-étoiles de California, WR Demetris Robertson, qui a été transféré au cours de l’intersaison à Georgia, est autorisé à jouer pour sa nouvelle équipe dès la saison 2018.

Originaire de Savannah (Géorgie), le junior WR Demetris Robertson aurait dû être inéligible en 2018 en vertu du règlement NCAA relatif au transfert d’étudiants-athlètes non-diplômés. Après une saison sophomore écourtée par une blessure, il avait annoncé en juin dernier son transfert à Georgia pour des « raisons personnelles ».

Alabama, Texas et West Virginia étaient également intéressés par l’ancien joueur des Golden Bears.

Recrue vedette de la promotion 2016 de California, WR Demetris Robertson (#1 WR, #13 National en 2016) avait réussi des débuts en fanfare sous le maillot des Golden Bears captant 50 passes pour un total de 767 yards et 7 TD ce qui représentait alors de nouveaux records pour l’université détenu jusque-là par des certains Keenan Allen et DeSean Jackson.

Malheureusement, il s’est blessé après seulement 2 matchs en 2016 réussissant 7 réceptions pour 70 yards.

WR Demetris Robertson s’ajoute donc à un groupe de receveurs déjà très dense. Malgré le départ de WR Javon Wims pour la NFL, WR Terry Godwin, WR Mecole Hardman et WR Riley Ridley sont de retour sur le campus d’Athens offrant ainsi plusieurs options au quarterback QB Jake Fromm.

Avec la présence de RB D’Andre Swift et RB Elijah Holyfield dans le backfield offensif, l’attaque de Georgia pourra compter donc sur un nombre de playmakers impressionnants qui n’ont pas à rougir de la comparaison avec ceux d’Alabama. Cette arrivée de WR Demetris Robertson confirme bien que les Bulldogs seront, comme l’an passé, les plus sérieux concurrents du Crimson Tide dans la conférence SEC en 2018.

Lire la suite

Georgia Bulldogs

L’ancien prospect 5 étoiles, WR Demetris Robertson, choisit Georgia

Originaire de Savannah en Géorgie, il sera un renfort de poids au sein d’un programme des Bulldogs qu’il avait snobbé en 2016 lors de son processus de recrutement préférant les Golden Bears de California.

Publié

le

Crédit photo : Ezra Shaw/Getty Images

C’est donc une formidable nouvelle qu’ont appris les Dawgs lorsque l’ancien receveur #1 du recrutement 2016 a annoncé sa future destination via une video publiée sur Youtube.

Après avoir décidé de quitter le campus de Berkeley (Californie) en juin dernier pour « raisons personnelles », WR Demetris Robertson hésitait entre Alabama, Texas, West Virginia et Georgia. Les Bulldogs ont donc raflé la mise. Toutefois, il ne sera pas éligible en 2018 en raison de la réglementation NCAA concernant les transferts entre universités d’étudiants-athlètes non-diplômés.

Dès sa true freshman, en 2016, WR Demetris Robertson n’a pas tardé à démontrer l’étendue de son talent en réussissant 50 réceptions pour 767 yards et 7 TD au sein de l’attaque Air Raid du coach Sonny Dykes. Ce dernier a été démis de ses fonctions en janvier 2017, puis remplacé par l’ancien coordinateur défensif de Wisconsin, Justin Wilcox.

Les systèmes offensifs plus conservateurs de Justin Wilcox semblent avoir effrayé l’ancien prospect 5-étoiles même si rien ne garantit que sa venue à Georgia lui assure d’être davantage sollicité d’autant que la concurrence sera rude chez les Bulldogs.

En effet, le groupe de receveurs comprend déjà d’excellents joueurs dont WR Riley Ridley, WR Mecole Hardman, WR Tyler Simmons ou WR Trey Blount. Quoiqu’il en soit, WR Demetris Robertson représente un formidable apport pour le jeu aérien des Bulldogs.

Pour rappel, WR Demetris Robertson n’a joué que deux matchs l’an passé en raison d’une opération « au bas du corps », California et le joueur n’ayant jamais révélé publiquement la nature de cette blessure.

Lire la suite

Georgia Bulldogs

Contrat de 49 millions de $ pour coach Kirby Smart

Quelques mois après avoir mené les Bulldogs à la finale nationale, le head coach de Georgia double ainsi son salaire en signant ce contrat monstre de 49 millions de $ sur 7 ans.

Publié

le

Crédit photo : Harry How/Getty Images

Deux ans après avoir initialement signé un contrat de 6 ans pour un salaire annuel moyen de 3.75 millions de $, Kirby Smart se voit ainsi récompensé pour l’excellent travail qu’il a effectué depuis sa prise de fonction en décembre 2016.

Suite à une première saison encourageante (8-5), les Bulldogs de Georgia ont remporté leur premier titre de champion de conférence SEC depuis 2005 avant de s’imposer lors du dernier Rose Bowl au terme d’un match épique face aux Sooners d’Oklahoma dans le cadre d’une des deux demi-finales nationales 2018.

Georgia a finalement échoué lors du National Championship Game 2018 s’inclinant d’une courte tête, 26-23 après prolongation, face à Alabama. Toutefois, les Bulldogs ont conclu la saison 2017 avec un excellent bilan de 13-2.

Ce nouveau contrat a été accepté par le comité exécutif de la UGA Athletic Association.

« Kirby a apporté un niveau d’énergie et d’excitation incroyable à notre programme et nous comptons bénéficier de son leadership pour les années à venir » – Greg McGarity, directeur athlétique de Georgia.

Kirby Smart devient ainsi le 5ème coach le mieux payé au niveau FBS à égalité avec Gus Malzahn qui a obtenu exactement le même contrat il y a quelques mois. Le head coach des Bulldogs touchera notamment un salaire annuel supérieur à Dabo Swinney (Clemson, 6.75 millions de $) et à David Shaw (Stanford, 6 millions de $).

Seuls Urban Meyer à Ohio State (8.49 millions de $), Nick Saban à Alabama (8.28 million de $), Jim Harbaugh à Michigan (7.73 million de $) et Jimbo Fisher à Texas A&M (7.5 million de $) perçoivent un salaire annuel supérieur à Kirby Smart.

Lire la suite

Articles les plus lus