Suivez-nous

Georgia Bulldogs

Preview 2014 : Georgia Bulldogs

The Blue Pennant vous propose une présentation complète des Bulldogs de Georgia en prévision de la saison NCAA 2014.

Publié

le

Qu’aurait été la saison 2013 des Bulldogs de Georgia s’ils n’avaient pas été touchés par un nombre incalculable de blessures tout au long de l’année dernière ? On ne le saura jamais. Avec 4 défaites de moins de 5 points, les Dawgs n’étaient pourtant pas si loin que ça…

Malgré le départ du leader QB Aaron Murray pour la NFL, Georgia possède suffisamment d’arguments pour se mêler à la lutte pour le titre de champion de la conférence SEC en 2014. Avec 17 titulaires de retour et considérant le niveau du recrutement de coach Mark Richt depuis plusieurs années, les Bulldogs ne devraient pas connaitre de saison de transition.

Le senior de 5ème année, QB Hutson Mason, est plus expérimenté que son nombre de titularisations peut le laisser penser. De plus, l’attaque bénéficiera également du retour de blessure du phénoménal RB Todd Gurley, peut-être le running-back le plus talentueux du pays, et des explosifs receveurs WR Malcolm Mitchell et WR Justin Scott-Wesley.

Défensivement, les Bulldogs ont remercié le coordinateur défensif Todd Grantham qu’ils ont remplacé par celui des derniers champions nationaux en titre, Jeremy Puitt. Ce dernier aura le mandat d’améliorer un secteur habituellement une des forces des Dawgs mais qui a connu une saison 2013 catastrophique (29.0 points accordés en moyenne par match, #78 du pays).

GEORGIA BULLDOGS
SEC East
En 2013 : 
8-5, 5-3 SEC. Battu lors du Gator Bowl par Nebraska 24-19.
Head Coach : Mark Richt, 14ème année (118-40) – Résultats en carrière: 126-45.
Coordinateur offensif : Mike Bobo.
Coordinateur défensif : Jeremy Pruitt.
Titulaires de retour : 6 en attaque, 9 en défense, kicker, punter.
Joueurs-clés partis : QB Aaron Murray, OL Chris Burnette, LT Kenarious Gates, TE Arthur Lynch, DE Garrison Smith, CB Josh Harvey-Clemons, FS Tray Matthews.
Joueurs à suivre : QB Hutson Mason, RB Todd Gurley, RB Keith Marshall, LB Amarlo Herrera, LB Ramik Wilson, LB Jordan Jenkins, OLB Leonard Floyd.

Attaque : Après quatre ans d’attente, c’est enfin au senior QB Hutson Mason (968 yards à la passe, 5 TDs, 3 INTs en 2013) de prendre les rênes de l’attaque des Bulldogs. Titularisé à deux reprises en 2013 suite à la blessure de QB Aaron Murray, il a notamment permis à Georgia de s’imposer 41-34 après prolongation face à son rival Georgia Tech alors que les Yellow Jackets ont mené 20-0 dans ce match. Sa performance contre Nebraska lors du Gator Bowl a été moins brillante. Sa capacité de diriger l’attaque sera déterminante pour les espoirs des Dawgs en 2014. S’il venait à échouer, le redshirt sophomore QB Faton Bauta pourrait avoir sa chance.
Le nouveau quarterback titulaire des Dawgs pourra compter sur une interminable liste de playmakers à commencer par le duo « Gurshall » composé du meilleur running-back au niveau national, le junior RB Todd Gurley (989 yards au sol, 10 TDs en 8 matchs en 2013), et de l’explosif et puissant junior RB Keith Marshall. Ces deux-là ont vu leur saison 2013 écourtée par les blessures mais ils seront bien de retour pour le début de la saison à venir. Leur absence a coûté cher à un jeu au sol qui est régulièrement classé dans le top 10 du pays (169.9 yards au sol en 2013, #65 du pays).
S’il parvient à rester loin de l’infirmerie, le groupe de receveurs est tout simplement exceptionnel. Les seniors WR Chris Conley (45 réceptions, 651 yards et 4 TDs en 2013) et WR Michael Bennett (41 réceptions, 538 yards, 4 TDs en 2013), et le junior WR Malcolm Mitchell (blessé dès le 1er match de 2013) forment un trio complémentaire et ultra-talentueux. Capable de réussir des tracés parfaits et des réceptions sûres, ils seront des cibles idéales pour QB Hutson Mason. Et c’est sans compter sur le senior WR Jonathon Rumph (blessé au mollet en 2013) et le junior WR Justin Scott-Wesley (opéré d’une élongation du ligament antérieur du genou en 2013), deux joueurs ultra-rapides.

RB Todd Gurley

Le junior TE Jay Rome et le redshirt freshman TE Jordan Davis sont également parmi les meilleurs à leur poste dans la conférence SEC.
La ligne offensive devra rapidement trouver une alchimie et être plus performante qu’en 2013 sur la pass protection. Seuls le senior C David Andrews et le junior LT John Theus sont de retour en 2014. Après ces trois années de suspension, le senior RT Kolton Houston a été réintégré dans le programme de Georgia en septembre dernier. Il sera associé au sophomore RG Greg Pyke à droite de la ligne. Le mobile sophomore LG Brandon Kublanow devrait compléter ce quintette.

Défense : Georgia a accordé 375.5 yards par match, la plus mauvaise performance de l’ère Mark Richt. Du coup, Todd Grantham a été remercié et le nouveau coordinateur défensif Jeremy Pruitt a promis de faire table rase. Aucun des titulaires ne sera assuré de conserver son poste en 2014. L’ancien de Florida State a notamment pointé du doigt le manque de combativité et de concentration de la défense de la saison dernière. Le système 3-4 sera, lui, préservé.
Malgré ces changements de staff, le front seven devrait être quasiment intact par rapport à l’an passé. Ainsi, les juniors DE Sterling Bailey et DT Chris Mayes, et le senior DE Ray Drew (6 sacks en 2013) seront de retour.
Le groupe de linebackers sera assurément la grande force des Bulldogs en 2014. C’est le meilleur au niveau national. A l’intérieur, les seniors ILB Amarlo Herrera (112 plaquages en 2013) et ILB Ramik Wilson (133 plaquages, 12 pour perte en 2013), et sur les extérieurs, le junior OLB Jordan Jenkins et le sophomore OLB Leonard Floyd (7 sacks en 2013). Quatre futures stars de la NFL. Tout simplement étourdissant.

A l’inverse, le secondary concentre toutes les préoccupations. Incapable de réussir le moindre « big plays » en 2013, il devra être davantage impliqué en 2014.

ILB Ramik Wilson

De plus, les talentueux sophomores CB Josh Harvey-Clemsons et FS Tray Matthews ont été renvoyés du programme et le sophomore CB Shaq Wiggins a été transféré. Les seniors CB Damian Swann (57 plaquages en 2013) et SS Corey Moore tenteront d’encadrer les jeunes pousses que sont CB Brandan Langley et FS Quincy Mauger.

Equipes spéciales : Il n’y a pas de meilleur kicker dans la conférence SEC que le junior K Marshall Morgan. Il a établi un nouveau record de la conférence SEC avec 22 FGs réussis sur 24 tentés (91.7% de réussite). Le punting est une autre histoire. Le walk-on P Adam Erickson (40.5 yards par punt en 2013) et le junior P Collin Barber (44.1 yards par punt en 2013) n’ont pas été constant l’an dernier; ils seront en concurrence pour le poste de titulaire. Le senior CB Damian Swann devrait être responsable des retours de coup de pied.

Conclusion : Comme d’habitude, les Bulldogs de Georgia ne seront pas épargnés par un calendrier absolument infernal. Après un match d’ouverture à domicile au gout de revanche contre Clemson, les Dawgs se rendront à Columbia pour y affronter leur plus sérieux adversaire de la division SEC East, South Carolina. Quoiqu’il advienne contre les Gamecocks, Georgia pourra se reprendre au mois de novembre avec des matchs Florida et Auburn.
Il y a trop de talents dans ce programme de Georgia pour que les Bulldogs connaissent une baisse de régime malgré le départ du charismatique QB Aaron Murray. Une saison de 10 victoires et une place en finale de conférence SEC est envisageable.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
1 commentaire

1 commentaire

  1. Luzoan

    6 août 2014 at 10h48

    Ça y est ça commence avec les très gros programme, au fait quelqu un sait si il y a toujours un accord eurosport 2 bigten?

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Georgia Bulldogs

RB Zamir White victime d’une grave blessure du genou

Le running back true freshman des Bulldogs de Georgia devrait manquer l’intégralité de la saison 2018.

Publié

le

Crédit photo : Jason Vorhees

Terrible coup dur pour le true freshman RB Zamir White. Quelques mois après avoir subi une blessure du genou droit, il a subi une rupture du ligament antérieur du genou gauche lors d’un scrimmage intra-équipe organisé samedi 18 aout.

C’est en effectuant une couverture sur un retour de punt que le jeune running back s’est blessé.

Et les premiers examens via une IRM ont confirmé le diagnostic initial : saison 2018 terminée !

Considéré comme le meilleur running back du pays à sortir des lycées américains en 2018, RB Zamir White avait subi le même type de blessure en novembre dernier… au genou droit lorsqu’il jouait pour le Laurinburg Scotland High School. Sur le campus d’Athens (Géorgie) depuis janvier dernier, il avait participé aux derniers spring practices de manière limitée.

C’est donc une mauvaise nouvelle pour les Bulldogs de Georgia qui devront remplacer leurs deux leaders du jeu au sol de la saison dernière : Nick Chubb et Sony Michel (8407 yards au sol à eux-deux entre 2014 et 2017).

L’an passé, ces deux-là ont accumulé 2572 yards au sol pour un total de 31 TD contribuant largement à l’excellente saison des Bulldogs (13-2). Georgia a notamment remporté le titre de conférence SEC avant d’atteindre la finale nationale quelques semaines plus tard.

Du coup, le sophomore RB D’Andre Swift (618 yards, 3 TD en 2017) sera le leader d’un groupe de running backs qui peut aussi compter sur les juniors RB Elijah Holyfield (293 yards, 2 TD en 2017) et RB Brian Herrien (265 yards, 1 TD en 2017). Sans oublier le true freshman RB James Cook, frère de l’ancien running back des Seminoles de Florida State, Dalvin Cook.

Georgia débute la saison 2018 face à Austin Peay (FCS), le 1er septembre prochain.

Lire la suite

Georgia Bulldogs

WR Demetris Robertson éligible dès 2018 !

L’ancien prospect 5-étoiles des Golden Bears de California a obtenu une dérogation de la NCAA pour pouvoir jouer avec Georgia dès la saison prochaine !

Publié

le

Crédit photo : Tony Walsh, Red And Black

L’attaque des Bulldogs a reçu une excellente nouvelle en apprenant que l’ancien prospect 5-étoiles de California, WR Demetris Robertson, qui a été transféré au cours de l’intersaison à Georgia, est autorisé à jouer pour sa nouvelle équipe dès la saison 2018.

Originaire de Savannah (Géorgie), le junior WR Demetris Robertson aurait dû être inéligible en 2018 en vertu du règlement NCAA relatif au transfert d’étudiants-athlètes non-diplômés. Après une saison sophomore écourtée par une blessure, il avait annoncé en juin dernier son transfert à Georgia pour des « raisons personnelles ».

Alabama, Texas et West Virginia étaient également intéressés par l’ancien joueur des Golden Bears.

Recrue vedette de la promotion 2016 de California, WR Demetris Robertson (#1 WR, #13 National en 2016) avait réussi des débuts en fanfare sous le maillot des Golden Bears captant 50 passes pour un total de 767 yards et 7 TD ce qui représentait alors de nouveaux records pour l’université détenu jusque-là par des certains Keenan Allen et DeSean Jackson.

Malheureusement, il s’est blessé après seulement 2 matchs en 2016 réussissant 7 réceptions pour 70 yards.

WR Demetris Robertson s’ajoute donc à un groupe de receveurs déjà très dense. Malgré le départ de WR Javon Wims pour la NFL, WR Terry Godwin, WR Mecole Hardman et WR Riley Ridley sont de retour sur le campus d’Athens offrant ainsi plusieurs options au quarterback QB Jake Fromm.

Avec la présence de RB D’Andre Swift et RB Elijah Holyfield dans le backfield offensif, l’attaque de Georgia pourra compter donc sur un nombre de playmakers impressionnants qui n’ont pas à rougir de la comparaison avec ceux d’Alabama. Cette arrivée de WR Demetris Robertson confirme bien que les Bulldogs seront, comme l’an passé, les plus sérieux concurrents du Crimson Tide dans la conférence SEC en 2018.

Lire la suite

Georgia Bulldogs

L’ancien prospect 5 étoiles, WR Demetris Robertson, choisit Georgia

Originaire de Savannah en Géorgie, il sera un renfort de poids au sein d’un programme des Bulldogs qu’il avait snobbé en 2016 lors de son processus de recrutement préférant les Golden Bears de California.

Publié

le

Crédit photo : Ezra Shaw/Getty Images

C’est donc une formidable nouvelle qu’ont appris les Dawgs lorsque l’ancien receveur #1 du recrutement 2016 a annoncé sa future destination via une video publiée sur Youtube.

Après avoir décidé de quitter le campus de Berkeley (Californie) en juin dernier pour « raisons personnelles », WR Demetris Robertson hésitait entre Alabama, Texas, West Virginia et Georgia. Les Bulldogs ont donc raflé la mise. Toutefois, il ne sera pas éligible en 2018 en raison de la réglementation NCAA concernant les transferts entre universités d’étudiants-athlètes non-diplômés.

Dès sa true freshman, en 2016, WR Demetris Robertson n’a pas tardé à démontrer l’étendue de son talent en réussissant 50 réceptions pour 767 yards et 7 TD au sein de l’attaque Air Raid du coach Sonny Dykes. Ce dernier a été démis de ses fonctions en janvier 2017, puis remplacé par l’ancien coordinateur défensif de Wisconsin, Justin Wilcox.

Les systèmes offensifs plus conservateurs de Justin Wilcox semblent avoir effrayé l’ancien prospect 5-étoiles même si rien ne garantit que sa venue à Georgia lui assure d’être davantage sollicité d’autant que la concurrence sera rude chez les Bulldogs.

En effet, le groupe de receveurs comprend déjà d’excellents joueurs dont WR Riley Ridley, WR Mecole Hardman, WR Tyler Simmons ou WR Trey Blount. Quoiqu’il en soit, WR Demetris Robertson représente un formidable apport pour le jeu aérien des Bulldogs.

Pour rappel, WR Demetris Robertson n’a joué que deux matchs l’an passé en raison d’une opération « au bas du corps », California et le joueur n’ayant jamais révélé publiquement la nature de cette blessure.

Lire la suite

Georgia Bulldogs

Contrat de 49 millions de $ pour coach Kirby Smart

Quelques mois après avoir mené les Bulldogs à la finale nationale, le head coach de Georgia double ainsi son salaire en signant ce contrat monstre de 49 millions de $ sur 7 ans.

Publié

le

Crédit photo : Harry How/Getty Images

Deux ans après avoir initialement signé un contrat de 6 ans pour un salaire annuel moyen de 3.75 millions de $, Kirby Smart se voit ainsi récompensé pour l’excellent travail qu’il a effectué depuis sa prise de fonction en décembre 2016.

Suite à une première saison encourageante (8-5), les Bulldogs de Georgia ont remporté leur premier titre de champion de conférence SEC depuis 2005 avant de s’imposer lors du dernier Rose Bowl au terme d’un match épique face aux Sooners d’Oklahoma dans le cadre d’une des deux demi-finales nationales 2018.

Georgia a finalement échoué lors du National Championship Game 2018 s’inclinant d’une courte tête, 26-23 après prolongation, face à Alabama. Toutefois, les Bulldogs ont conclu la saison 2017 avec un excellent bilan de 13-2.

Ce nouveau contrat a été accepté par le comité exécutif de la UGA Athletic Association.

« Kirby a apporté un niveau d’énergie et d’excitation incroyable à notre programme et nous comptons bénéficier de son leadership pour les années à venir » – Greg McGarity, directeur athlétique de Georgia.

Kirby Smart devient ainsi le 5ème coach le mieux payé au niveau FBS à égalité avec Gus Malzahn qui a obtenu exactement le même contrat il y a quelques mois. Le head coach des Bulldogs touchera notamment un salaire annuel supérieur à Dabo Swinney (Clemson, 6.75 millions de $) et à David Shaw (Stanford, 6 millions de $).

Seuls Urban Meyer à Ohio State (8.49 millions de $), Nick Saban à Alabama (8.28 million de $), Jim Harbaugh à Michigan (7.73 million de $) et Jimbo Fisher à Texas A&M (7.5 million de $) perçoivent un salaire annuel supérieur à Kirby Smart.

Lire la suite
Publicité

Preview 2018

Previewil y a 3 semaines

L’ultime preview : tout ce qu’il faut savoir sur la saison 2018 !

Présentation complète de la saison 2018 de College Football.

Previewil y a 3 semaines

Preview 2018 : Notre Dame Fighting Irish

Avec une équipe expérimentée en défense et potentiellement explosive en attaque, les Fighting Irish de Notre Dame peuvent-ils se mêler...

Previewil y a 3 semaines

Preview 2018 : Brigham Young Cougars

Après une saison 2017 galère, Kalani Sitake a fait le ménage dans son coaching staff avec l'espoir que l'attaque des...

Previewil y a 4 semaines

Les 10 candidats au trophée Heisman 2018

Présentation de tous les favoris et les prétendants pour l'obtention du trophée Heisman 2018.

Previewil y a 4 semaines

Preview 2018 : Alabama Crimson Tide

Malgré la perte de 13 titulaires, le Crimson Tide d'Alabama possède suffisamment de joueurs talentueux pour rester au top et...

Previewil y a 4 semaines

Preview 2018 : Auburn Tigers

Champion de division SEC West en titre, les Tigers d'Auburn veulent maintenant franchir un cap en allant décrocher une place...

Previewil y a 4 semaines

Preview 2018 : Ole Miss Rebels

Menés par une attaque aérienne explosive, les Rebels possèdent en QB Jordan Ta'amu et WR A.J. Brown deux playmakers capables...

Previewil y a 1 mois

Preview 2018 : Mississippi State Bulldogs

Débauché de Penn State pour prendre la succession de Dan Mullen, Joe Moorhead transformera-t-il un groupe mature et expérimenté en...

Previewil y a 1 mois

Preview 2018 : Texas A&M Aggies

L'arrivée de Jimbo Fisher et son contrat monstreux de 75 millions de $ sur 10 ans permettront-ils aux Aggies de...

Previewil y a 1 mois

Preview 2018 : LSU Tigers

Avec une attaque remaniée désormais dirigée par un Steve Ensminger et qui comptera sur les nouveaux-venus, QB Joe Burrow et...

Articles les plus lus