Suivez-nous sur

Arkansas Razorbacks

Preview 2015 : Arkansas Razorbacks

The Blue Pennant vous propose une présentation complète des Razorbacks d’Arkansas en prévision de la saison de College Football 2015.

En deux saisons sur le campus de Fayetteville (Arkansas), l’ancien coach de Wisconsin Bret Bielema est devenu le héros de tout un état, l’Arkansas. Ne l’a-t-on pas vu, il y a quelques mois, faire une entrée digne d’un catcheur de la WWE lors d’un match de l’équipe de basket des Razorbacks ?

Pas mal pour un coach qui vient pourtant de perdre 14 de ses 16 matchs de conférence SEC. Mais voilà, un frénétique élan d’optimisme est né d’une fin de saison dernière encourageante. En battant successivement LSU (17-0) et Ole Miss (30-0), Arkansas a réussi deux shutouts d’affilée pour la première fois de son Histoire. Cet exploit suivi d’un large succès 31-7 contre Texas lors du dernier Texas Bowl et les fans des Razorbacks commencent à croire que les années noires de la fin de règne de Bobby Petrino et de l’époque John L. Smith sont derrière eux.

Avec 4 victoires lors de ses 6 derniers matchs, Arkansas va débuter la saison 2015 en pleine confiance d’autant que les Razorbacks pourront compter sur le retour d’un solide backfield et d’une ligne offensive dominante. En défense, les derniers recrutements devraient leur permettre de trouver des successeurs à cinq titulaires d’une étonnante unité qui a conclu la dernière saison à la 10ème place nationale (19.2 points et 323.4 yards accordés par match).

Seule ombre à ce tableau idyllique : la blessure du running back #1, RB Jonathan Williams, qui manquera l’intégralité de la saison 2015. Alors que les Razorbacks pensaient baser leur succès sur le fantastique duo de running backs, RB Alex Collins / RB Jonathan Williams, ils devront revoir leur playbook et probablement impliquer davantage le jeu aérien.

ARKANSAS RAZORBACKS
SEC West
En 2014 : 7-6, 2-6 SEC. Remporte le Texas Bowl contre Texas 31-7.
Head Coach : Bret Bielema, 3ème année (10-15) – Résultats en carrière: 78-39.
Coordinateur Offensif : Dan Enos.
Coordinateur Défensif : Robb Smith.
Titulaires de retour : 8 en attaque, 6 en défense, kicker.
Joueurs-clés partis : TE A.J. Derby, WR Demetrius Wilson, DE Trey Flowers, LB Martrell Spaight, CB Tevin Mitchell, FS Alan Turner, P Sam Irwin-Hill, K John Henson.
Joueurs à suivre : QB Brandon Allen, RB Alex Collins, TE Hunter Henry, OG Sebastien Tretola, OT Denver Kirkland, LB Brooks Ellis.

Attaque

RB Alex Collins, Arkansas

Malgré le départ du coordinateur offensif Jim Chaney à Pittsburgh, la philosophie « smashmouth football » ne devrait pas changer. Le nouveau coordinateur offensif, Dan Enos (ex-head coach de Central Michigan), pourrait ajouter quelques screen passes afin de profiter de l’explosivité d’un backfield prometteur… mais qui a perdu son leader, RB Jonathan Williams (1190 yards au sol, 12 TDs en 2014), gravement blessé au genou lors du fall camp. Ainsi, la responsabilité du jeu au sol va incomber au junior RB Alex Collins (1100 yards, 12 TDs en 2014). Running-back explosif grâce à une accélération hors-norme, ce dernier tentera d’enchaîner une 3ème saison consécutive avec plus de 1000 yards au sol.

L’imposante et mobile ligne offensive est de retour au quasi-complet et son rôle est primordial dans le système de jeu prôné par coach Bret Bielema. L’ancien guard, LT Denver Kirkland, a glissé au poste de tackle. Le coach des Razorbacks l’a qualifié de « meilleur tackle qu’il ait dirigé depuis le début de sa carrière ». Les seniors LG Sebastien Tretola et C Mitch Smothers sont également de retour tout comme le junior RT Ben Skipper. Le sophomore RG Frank Ragnow fera ses débuts comme titulaire.

Le senior QB Brandon Allen (2285 yards à la passe, 20 TDs, 5 INTs en 2014), MVP du dernier Texas Bowl, sera le premier quarterback des Razorbacks depuis QB Matt Jones (2002-04) à débuter une saison pour la 3ème année consécutive. Son développement aura pris un certain temps mais sa progression depuis 12 mois est indéniable. Pas encore flamboyant, c’est un excellent gestionnaire de jeu. A noter que son backup n’est autre que son jeune frère, le sophomore QB Austin Allen.

Le gros problème de cette attaque des Razorbacks est assurément l’absence de playmakers sur le jeu aérien. Arkansas espère que l’ancien joueur du Junior College, WR Dominique Reed, sera le receveur « deep-threat » tant attendu. Car le senior WR Keon Hatcher (43 réceptions, 558 yards, 6 TDs en 2014) a multiplié les drops depuis deux ans et ni les juniors WR Cody Hollister (13 réceptions, 137 yards, 1 TD en 2014) et WR Drew Morgan (10 réceptions, 181 yards, 1 TD en 2014), ni le sophomore WR Jared Cornelius (18 réceptions, 212 yards, 2 TDs en 2014) n’ont montré beaucoup de constance. C’est pourquoi, comme l’an passé, le junior TE Hunter Henry (37 réceptions, 513 yards, 2 TDs en 2014), deux fois sélectionnés dans l’équipe All-SEC, pourrait devenir la cible préférée de QB Brandon Allen.

Défense

QB Brandon Allen, Arkansas

Ce fût assurément l’une des grandes surprises de la conférence SEC en 2014. Régulièrement malmenée depuis 10 ans, la défense des Razorbacks s’est transformée en une redoutable machine en seconde moitié de saison dernière terminant au 10ème rang national.

En quelques mois, Le coordinateur défensif Robb Smith a effectué un travail phénoménal et même si Arkansas a perdu les charismatiques DE Trey Flowers et LB Martrell Spaight ainsi que 3 autres solides titulaires, il s’est montré confiant en la capacité de jeunes stars montantes de prendre le relais dans le système.

L’explosif junior DT Taiwan Johnson (28 plaquages, 4.5 sacks en 2014) a quitté son poste de nose guard pour celui de tackle afin de laisser la place au prometteur sophomore NG Bijhon Jackson. Le senior DE Demarcus Hodge est une bouée de sauvetage de luxe. Sur les côtés de ce front four, les rush-ends juniors DE Deatrich Wise Jr, DE JaMichael Winston et DE Jeremiah Ledbetter (ex-JUCO) sont prêts à prendre leurs responsabilités afin de faire oublier DE Trey Flowers.

Le manque de profondeur au poste de linebackers pourrait s’avérer un vrai problème pour les Razorbacks dans une exigeante conférence SEC. Le junior WLB Brooks Ellis (72 plaquages, 2 INTs en 2014) prendra la succession de LB Martrell Spaight (128 plaquages en 2014, #1 de la SEC) au milieu de ligne de linebackers. Il sera entouré du junior LB Josh Williams (29 plaquages en 2014) et du sophomore LB Khalia Hackett. Et c’est à peu près tout pour l’expérience.

C’est peut-être au niveau du secondary que les progrès ont été les plus remarquables la saison dernière. Même sans CB Tevin Mitchell et FS Alan Turner, le back four devrait rester ultra-compétitif en 2015 grâce à la présence des excellents juniors CB Jared Collins (53 plaquages, 13 passes défendues en 2014) et CB D.J. Dean (23 plaquages, 2 INTs en 2014) et du sophomore CB Henre’ Tolliver (18 plaquages, 2 INTs en 2014). Le senior FS Rohan Gaines (59 plaquages en 2014) aura pour mission de prendre sous son aile le sophomore FS Josh Liddell.

Equipes spéciales

Afin de remplacer le récent diplômé P Sam Irwin-Hill, Arkansas a réussi à attirer l’un des plus prometteurs punters true freshman, P Blake Johnson. Ce dernier pourrait pourtant devoir laisser sa place au junior P Toby Baker pour débuter la saison. Le redshirt freshman K Cole Hedlund a fait forte impression au cours du printemps. Sur les retours de coup de pied, on retrouvera encore PR Jared Cornelius et PR Alex Collins à moins que ce dernier, surement sur-utilisé sur le jeu au sol, laisse sa place à PR Keon Hatcher.

Conclusion

Le travail de reconstruction entamé par coach Bret Bielema semble prendre forme. Les performances de 2014 laissent même penser que les Razorbacks sont en avance sur le plan prévu. Même si le coordinateur offensif Jim Chaney est parti pour Pittsburgh, la stratégie offensive restera identique : run, run et run encore plus fort. L’absence de RB Jonathan Williams pour toute la saison 2015 est un coup dur mais le junior RB Alex Collins possède les qualités pour devenir le meilleur running back de la conférence SEC. Le manque de puissance en défense et de playmakers dans le jeu aérien seront de lourds handicaps pour un programme qui devra attendre l’éclosion de QB Brandon Allen pour s’affirmer comme un prétendant au titre de division West.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Arkansas Razorbacks