Suivez-nous

Arkansas Razorbacks

Preview 2014 : Arkansas Razorbacks

The Blue Pennant vous propose une présentation complète des Razorbacks d’Arkansas en prévision de la saison NCAA 2014.

Publié

le

Coach Bret Bielema doit parfois se demander ce qui l’a pris de quitter une puissance de la conférence Big Ten, les Badgers de Wisconsin, pour le Sud des Etats-Unis et le campus de Fayetteville (Arkansas). Après un début de saison prometteur (fiche de 3-0), les Razorbacks d’Arkansas ont perdu leurs 9 dernières rencontres pour conclure la saison 2013 avec une médiocre fiche de 3-9, 0-8 SEC, bien loin d’une place pour un bowl. Pas un seul succès en match de conférence, une première depuis… 1942. Ouch !

Depuis le scandale Bobby Petrino au printemps 2012, Arkansas végète dans les profondeurs du classement de la division SEC West (4-8 en 2012 et 3-9 en 2013). Pourtant, il y a quelques raisons d’être optimiste puisque les Razorbacks ont terminé la saison passée en poussant Mississippi State jusqu’à la prolongation et en obligeant LSU à réussir un drive de 99 yards pour s’imposer de justesse 31-27.

Autres raisons de voir l’avenir avec enthousiasme : les « Hogs » possèdent le trio de running-backs le plus complémentaire de la conférence SEC (RB Jonathan Williams, RB Alex Collins, RB Korliss Marshall), l’un des meilleurs tight-ends au pays (TE Hunter Henry), une ligne offensive talentueuse et une future star de la NFL sur la ligne défensive (DE Trey Flowers). Est-ce que la présence de ces jeunes joueurs talentueux suffira aux Razorbacks pour se mêler à la lutte dans la division SEC West ? Pas sûr. Un manque flagrant de profondeur, particulièrement en défense, leur coûtera surement très cher dans une conférence aussi robuste  et exigeante que la SEC.

ARKANSAS RAZORBACKS
SEC – West
En 2013 : 
3-9, 0-8 SEC.
Head Coach : Bret Bielema – 2ème année (3-9) – Résultats en carrière: 71-33.
Coordinateur offensif : Jim Chaney.
Coordinateur défensif : Robb Smith.
Titulaires de retour :  7 en attaque, 4 en défense, punter.
Joueurs-clés partis : WR Javontee Herndon, OL Travis Swanson, DL Chris Smith, LB Jarrett Lake, S Eric Bennett, K Zach Hocker.
Joueurs à suivre : QB Brandon Allen, RB Alex Collins, RB Jonathan Williams, WR Keon Hatcher, TE Hunter Henry, DE Trey Flowers, LB Braylon Mitchell, DT Darius Philon, CB Tevin Mitchell, S Alan Hunter.

Attaque : En 2014, les Razorbacks vont courir avec le ballon. Courir et encore courir. Avec la présence du phénoménal sophomore RB Alex Collins (1026 yards et 4 TDs en 2013), du junior RB Jonathan Williams (900 yards, 4 TDs en 2013) et du rapide sophomore RB Korliss Marshall, ex-safety repositionné comme half-back, Arkansas va abuser du jeu sol comme ce fût le cas l’an dernier (208.7 yards par match, #21 au pays). Nommé « Freshman of the Year » de la conférence SEC en 2013, RB Alex Collins a été le 1er true freshman de l’Histoire de la conférence SEC à réussir plus de 100 yards par match lors de ces 3 premiers matchs en carrière.
Ces trois-là seront protégés par une ligne offensive massive menée par le mobile LT Dan Skipper, connu au niveau national pour avoir bloqué 3 FGs en 2013. LG Denver Kirkland et RT Brey Cook sont également de retour cette saison. C Luke Charpentier et RG Grady Ollison seront titularisés après avoir joué lors de plusieurs matchs l’an passé.
Le problème de cette attaque, c’est la quasi-absence de son jeu aérien. Le junior QB Brandon Allen (1552 yards à la passe, 13 TDs, 10 INTs) a réussi moins de 50% de ses passes tentées en 2013. Bien loin de son prédécesseur QB Tyler Wilson. Et le pauvre QB Brandon Allen ne pourra compter que sur le sophomore TE Hunter Henry (28 réceptions, 409 yards, 4 TDs en 2013) comme receveur talentueux.

RB Alex Collins

WR Keon Hatcher (27 réceptions, 346 yards, 4 TDs) et WR Demetrius Wilson, qui revient de blessure (genou), n’ont rien montré depuis leur arrivée sur le campus de Fayetteville (Arkansas) ce qui pourrait forcer le coordinateur offensif Jim Chaney à lancer dans le grand bain le true freshman WR Jared Cornelius dès aout prochain.
Le junior FB Kody Walker sera titularisé au poste de full-back qu’il a occupé avec succès en 2013.

Défense : La défense des Razorbacks fût épouvantable en 2013 (30.8 points accordés par match, #88 au pays et 413.4 yards accordés par match, #76 au pays). Et si Arkansas compte dans ses rangs deux excellents joueurs de ligne défensive, DE Trey Flowers (5 sacks en 2013) et DT Darius Philon (46 plaquages, 10 pour perte en 2013), il y a un cruel manque de talent aux autres postes défensifs.
L’imposant junior DT DeMarcus Hodge et le sophomore DE Brandon Lewis devraient être les deux autres membres d’une ligne défensive incapable collectivement de mettre la moindre pression sur le quarterback adverse en 2013.
Le « back-seven » est en mode reconstruction avec les trous béants qui vont avec. Le sophomore ILB Brock Ellis et les seniors OLB Braylon Mitchell (77 plaquages en 2013) et OLB Martrell Spraight n’ont impressionné personne l’an dernier. Régulièrement piégé sur des jeux « play-action », ils devront améliorer leur lecture du jeu et impérativement élever leur niveau d’intensité en 2014.
Que dire du secondary ? Si le senior CB Tevin Mitchell (47 plaquages, 1 INT) s’est montré impressionnant lors des derniers spring practices, saura-t-il être une source d’inspiration pour CB Will Hines, FS Alan Turner (97 plaquages, 2 INTs) et SS Rohan Gaines, tous les trois en grande difficulté la saison dernière.

DE Trey Flowers

Equipes spéciales : L’australien P Sam Irvin-Hill (44.3 yards par punt en 2013) jouera sa dernière saison avec les Razorbacks. Irréprochable depuis sa 1ère titularisation en 2012, il sera l’une des valeurs sûres d’Arkansas en 2014. Le prometteur true freshman K Cole Hedlund (Parade All-American en 2013) aura la lourde tâche de succéder au populaire K Zach Hocker, titulaire pendant 4 ans.
Régulièrement comparé à l’ancien Hog, WR Joe Adams, le mobile WR Korliss Marshall est l’un des meilleurs returners de la conférence SEC comme il l’a prouvé lors d’un TD de 87 yards contre Auburn la saison passée.

Conclusion : Les Razorbacks tentent toujours de se remettre du cataclysme causé par le départ soudain de coach Bobby Petrino il y a deux ans. Après une saison 2012 catastrophique (4-8), 2013 a été encore pire (3-9) pour les débuts de coach Bret Bielema. Ce dernier a un plan pour le long terme mais l’immédiat des Razorbacks semble assez sombre puisque l’ancien coach des Badgers de Wisconsin ne dispose pas encore des joueurs pour son système « smashmouth football ».
Arkansas tentera de se qualifier pour son premier bowl depuis 2011 au terme d’un calendrier qui compte des matchs contre Auburn, Texas Tech, Texas A&M, Alabama, Georgia, LSU, Ole Miss et Missouri. Pas gagné pour les Razorbacks.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Arkansas Razorbacks

Arkansas annonce l’embauche de Chad Morris au poste de head coach

Le futur-ex coach des Mustangs de Southern Methodist a signé un contrat de 6 ans avec les Razorbacks.

Publié

le

L’université Arkansas a trouvé le successeur de Bret Bielema : le futur ex-coach des Mustangs de SMU, Chad Morris, a accepté l’offre des Razorbacks en signant un contrat de 6 ans pour un salaire annuel de base de 3.5 millions de $.

Cette officialisation arrive 24 heures après que des rumeurs insistantes faisaient état des contacts entre le coach des Mustangs et le nouveau directeur athlétique d’Arkansas, Hunter Yurachek (ex-Houston).

Finalement, Chad Morris a été présenté à la presse en fin de journée, mercredi 6 décembre.

En trois saisons à Southern Methodist, Chad Morris a transformé un programme qui était au bord de l’implosion à son arrivée. Les Mustangs venaient de conclure la saison 2014 avec un bilan de 1-11. Trois ans plus tard, le programme de Dallas (Texas) semble avoir retrouvé des bases solides et jouera le Frisco Bowl face à Louisiana Tech après avoir remporté 7 matchs en 2017.

Ancien coordinateur offensif de Clemson, Chad Morris est l’un des stratèges offensifs les plus respectés de l’élite du College Football malgré une fiche de 14-22 avec les Mustangs. Il avait notamment dirigé QB Tajh Boyd et WR Deandre Hopkins lors de son passage chez les Tigers entre 2011 et 2014.

Il succède à Bret Bielema qui a été renvoyé de son poste de head coach, le 24 novembre, quelques secondes après la fin du dernier match de la saison des Razorbacks face à Missouri.

Lire la suite

Arkansas Razorbacks

Coach Bret Bielema renvoyé par Arkansas

L’ancien coach de Wisconsin a passé les 5 dernières saisons sur le campus de Fayetteville.

Publié

le

Credit photo : Wesley Hitt/Getty Images

Quelques secondes seulement après la fin du match Arkansas-Missouri, le coach des Razorbacks, Bret Bielama, a été informé qu’il venait d’être renvoyé du poste qu’il occupait depuis 2013.

En cinq saisons à la tête des Razorbacks, Bret Bielema n’a jamais remporté plus de 8 matchs et il n’a jamais terminé plus haut que la 3ème place dans la division SEC West. Son bilan de 29-34 (11-29 SEC) ne plaidait clairement pas en sa faveur et c’est finalement sans surprise que l’ancien coach des Badgers voit ainsi son aventure à Arkansas se terminer.

Ses deux premières saisons avaient pourtant été encourageantes. Alors qu’il avait pris un programme des Razorbacks en totale déconfiture (4-8 en 2013), il avait réussi à remporter 8 victoires en 2015. Toutefois, l’équipe semblait stagner depuis deux ans.

Les Razorbacks n’ont jamais été situation de lutter pour le titre de division SEC West durant l’ère-Bielema. De plus, Arkansas a régulièrement été battu par Alabama, LSU, Texas A&M et Auburn dans le recrutement rendant impossible toute amélioration dans une division redoutable. Recruté pour son système smashmouth, Bret Bielema n’a jamais eu les éléments nécessaires pour faire d’Arkansas un prétendant au titre de conférence.

Lire la suite

Arkansas Razorbacks

Le sénat de l’Arkansas interdit finalement les armes à feu dans les stades universitaires

Publié

le

Crédits : Denny Medley-USA TODAY Sports

Retournement de situation quelques heures après l’annonce de l’autorisation de porter une arme à feu dans les stades de l’État d’Arkansas signée par son gouverneur : le sénat a amendé cette nouvelle disposition en exemptant les événements sportifs universitaires !

Les membres du Sénat de l’État d’Arkansas ont voté à 22 contre 10 une amendement à la Loi signée quelques heures plus tôt par le gouverneur, Asa Hutchinson. Ainsi, il ne sera pas possible d’apporter une arme à feu au Razorback Stadium comme il avait été annoncé dans la matinée de jeudi 23 mars.

Asa Hutchinson a signé une nouvelle Loi qui autorise les spectateurs se rendant dans un stade à porter… leurs armes à feu ! Cette disposition étend également le port d’arme à certains bars, à certains bâtiments administratifs et même au Capitole de l’État d’Arkansas.

Le bon sens a donc fait son oeuvre au cours de la journée.

« Le stade est un des lieux dont je ne pense pas que la valeur d’apporter son arme est plus importante que le risque encouru. Il y a de l’alcool, de l’excitation et parfois de la frustration. Je pense que la plupart des gens sont d’accord pour dire que ce n’est pas un lieu où nous souhaitons accorder ce privilège » Jim Hendren, sénateur (républicain) de l’État d’Arkansas.

Lire la suite

Arkansas Razorbacks

Le gouverneur de l’Arkansas autorise les armes à feu au Razorback Stadium

Publié

le

Le Stade le plus intimidant de la SEC pourrait ne plus être le Tiger Stadium de Bâton-Rouge (Louisiane) mais le Razorback Stadium de Fayetteville : le gouverneur de l’État d’Arkansas, Asa Hutchinson, a signé une nouvelle Loi qui autorise les spectateurs se rendant dans le stade des Razorbacks de porter… leurs armes à feu !

Cette Loi étend également le port d’arme à certains bars (#WTF), à certains bâtiments administratifs et même au Capitole de l’État d’Arkansas.

Asa Hutchinson est un membre actif de la National Rifle Association (NRA) et y préside même un groupe de réflexion créé après la tuerie de Newton (Connecticut) en 2012 et qui a pour but de promouvoir la présence de personnel armé dans les écoles.

« Cette Loi, à mon sens, reflète le désir de l’Assemblée Générale et respecte le Second amendement de notre Constitution » – Asa Hutchinson. gouverneur de l’État d’Arkansas.

La nouvelle Loi prendra effet le 1er septembre prochain mais selon toutes vraisemblances, les résidents de l’Arkansas ne seront pas autorisés à apporter leurs armes tant que les travaux de rénovation du Razorback Stadium n’auront pas été terminés ce qui est prévu en 2018.

La Police d’État d’Arkansas aura ainsi le temps d’adapter ses procédures dans l’encadrement des matchs joués au Razorback Stadium.

Cette mesure signée mercredi 22 mars a été fortement contestée par les différentes universités de l’État, en particulier Arkansas et Arkansas State qui défendent le fait que la décision finale devrait être du ressors de l’université. Toutefois, les deux campus ont déjà indiqué qu’ils se préparaient à la mise en application de cette Loi.

Les réactions à cette nouvelle disposition n’ont pas tardé à se faire entendre :

« Les gens aiment passer du bon temps avant les matchs et durant la rencontre. On sait que certaines personnes peuvent être très passionnées et énervées pendant un événement sportif. L’idée de les laisser entrer dans une arène sportive avec une arme chargée est simplement ridicule » – Greg Leding, député (démocrate) de l’État d’Arkansas.

Le premier match à domicile des Razorbacks en 2017 opposera Arkansas à TCU, le 9 septembre prochain.

Lire la suite
Publicité

Preview 2018

Previewil y a 2 mois

L’ultime preview : tout ce qu’il faut savoir sur la saison 2018 !

Présentation complète de la saison 2018 de College Football.

Previewil y a 2 mois

Preview 2018 : Notre Dame Fighting Irish

Avec une équipe expérimentée en défense et potentiellement explosive en attaque, les Fighting Irish de Notre Dame peuvent-ils se mêler...

Previewil y a 2 mois

Preview 2018 : Brigham Young Cougars

Après une saison 2017 galère, Kalani Sitake a fait le ménage dans son coaching staff avec l'espoir que l'attaque des...

Previewil y a 2 mois

Les 10 candidats au trophée Heisman 2018

Présentation de tous les favoris et les prétendants pour l'obtention du trophée Heisman 2018.

Previewil y a 2 mois

Preview 2018 : Alabama Crimson Tide

Malgré la perte de 13 titulaires, le Crimson Tide d'Alabama possède suffisamment de joueurs talentueux pour rester au top et...

Previewil y a 2 mois

Preview 2018 : Auburn Tigers

Champion de division SEC West en titre, les Tigers d'Auburn veulent maintenant franchir un cap en allant décrocher une place...

Previewil y a 2 mois

Preview 2018 : Ole Miss Rebels

Menés par une attaque aérienne explosive, les Rebels possèdent en QB Jordan Ta'amu et WR A.J. Brown deux playmakers capables...

Previewil y a 2 mois

Preview 2018 : Mississippi State Bulldogs

Débauché de Penn State pour prendre la succession de Dan Mullen, Joe Moorhead transformera-t-il un groupe mature et expérimenté en...

Previewil y a 2 mois

Preview 2018 : Texas A&M Aggies

L'arrivée de Jimbo Fisher et son contrat monstreux de 75 millions de $ sur 10 ans permettront-ils aux Aggies de...

Previewil y a 2 mois

Preview 2018 : LSU Tigers

Avec une attaque remaniée désormais dirigée par un Steve Ensminger et qui comptera sur les nouveaux-venus, QB Joe Burrow et...

Articles les plus lus