Suivez-nous sur

Arkansas Razorbacks

Preview 2014 : Arkansas Razorbacks

The Blue Pennant vous propose une présentation complète des Razorbacks d’Arkansas en prévision de la saison NCAA 2014.

Coach Bret Bielema doit parfois se demander ce qui l’a pris de quitter une puissance de la conférence Big Ten, les Badgers de Wisconsin, pour le Sud des Etats-Unis et le campus de Fayetteville (Arkansas). Après un début de saison prometteur (fiche de 3-0), les Razorbacks d’Arkansas ont perdu leurs 9 dernières rencontres pour conclure la saison 2013 avec une médiocre fiche de 3-9, 0-8 SEC, bien loin d’une place pour un bowl. Pas un seul succès en match de conférence, une première depuis… 1942. Ouch !

Depuis le scandale Bobby Petrino au printemps 2012, Arkansas végète dans les profondeurs du classement de la division SEC West (4-8 en 2012 et 3-9 en 2013). Pourtant, il y a quelques raisons d’être optimiste puisque les Razorbacks ont terminé la saison passée en poussant Mississippi State jusqu’à la prolongation et en obligeant LSU à réussir un drive de 99 yards pour s’imposer de justesse 31-27.

Autres raisons de voir l’avenir avec enthousiasme : les « Hogs » possèdent le trio de running-backs le plus complémentaire de la conférence SEC (RB Jonathan Williams, RB Alex Collins, RB Korliss Marshall), l’un des meilleurs tight-ends au pays (TE Hunter Henry), une ligne offensive talentueuse et une future star de la NFL sur la ligne défensive (DE Trey Flowers). Est-ce que la présence de ces jeunes joueurs talentueux suffira aux Razorbacks pour se mêler à la lutte dans la division SEC West ? Pas sûr. Un manque flagrant de profondeur, particulièrement en défense, leur coûtera surement très cher dans une conférence aussi robuste  et exigeante que la SEC.

ARKANSAS RAZORBACKS
SEC – West
En 2013 : 
3-9, 0-8 SEC.
Head Coach : Bret Bielema – 2ème année (3-9) – Résultats en carrière: 71-33.
Coordinateur offensif : Jim Chaney.
Coordinateur défensif : Robb Smith.
Titulaires de retour :  7 en attaque, 4 en défense, punter.
Joueurs-clés partis : WR Javontee Herndon, OL Travis Swanson, DL Chris Smith, LB Jarrett Lake, S Eric Bennett, K Zach Hocker.
Joueurs à suivre : QB Brandon Allen, RB Alex Collins, RB Jonathan Williams, WR Keon Hatcher, TE Hunter Henry, DE Trey Flowers, LB Braylon Mitchell, DT Darius Philon, CB Tevin Mitchell, S Alan Hunter.

Attaque : En 2014, les Razorbacks vont courir avec le ballon. Courir et encore courir. Avec la présence du phénoménal sophomore RB Alex Collins (1026 yards et 4 TDs en 2013), du junior RB Jonathan Williams (900 yards, 4 TDs en 2013) et du rapide sophomore RB Korliss Marshall, ex-safety repositionné comme half-back, Arkansas va abuser du jeu sol comme ce fût le cas l’an dernier (208.7 yards par match, #21 au pays). Nommé « Freshman of the Year » de la conférence SEC en 2013, RB Alex Collins a été le 1er true freshman de l’Histoire de la conférence SEC à réussir plus de 100 yards par match lors de ces 3 premiers matchs en carrière.
Ces trois-là seront protégés par une ligne offensive massive menée par le mobile LT Dan Skipper, connu au niveau national pour avoir bloqué 3 FGs en 2013. LG Denver Kirkland et RT Brey Cook sont également de retour cette saison. C Luke Charpentier et RG Grady Ollison seront titularisés après avoir joué lors de plusieurs matchs l’an passé.
Le problème de cette attaque, c’est la quasi-absence de son jeu aérien. Le junior QB Brandon Allen (1552 yards à la passe, 13 TDs, 10 INTs) a réussi moins de 50% de ses passes tentées en 2013. Bien loin de son prédécesseur QB Tyler Wilson. Et le pauvre QB Brandon Allen ne pourra compter que sur le sophomore TE Hunter Henry (28 réceptions, 409 yards, 4 TDs en 2013) comme receveur talentueux.

RB Alex Collins

WR Keon Hatcher (27 réceptions, 346 yards, 4 TDs) et WR Demetrius Wilson, qui revient de blessure (genou), n’ont rien montré depuis leur arrivée sur le campus de Fayetteville (Arkansas) ce qui pourrait forcer le coordinateur offensif Jim Chaney à lancer dans le grand bain le true freshman WR Jared Cornelius dès aout prochain.
Le junior FB Kody Walker sera titularisé au poste de full-back qu’il a occupé avec succès en 2013.

Défense : La défense des Razorbacks fût épouvantable en 2013 (30.8 points accordés par match, #88 au pays et 413.4 yards accordés par match, #76 au pays). Et si Arkansas compte dans ses rangs deux excellents joueurs de ligne défensive, DE Trey Flowers (5 sacks en 2013) et DT Darius Philon (46 plaquages, 10 pour perte en 2013), il y a un cruel manque de talent aux autres postes défensifs.
L’imposant junior DT DeMarcus Hodge et le sophomore DE Brandon Lewis devraient être les deux autres membres d’une ligne défensive incapable collectivement de mettre la moindre pression sur le quarterback adverse en 2013.
Le « back-seven » est en mode reconstruction avec les trous béants qui vont avec. Le sophomore ILB Brock Ellis et les seniors OLB Braylon Mitchell (77 plaquages en 2013) et OLB Martrell Spraight n’ont impressionné personne l’an dernier. Régulièrement piégé sur des jeux « play-action », ils devront améliorer leur lecture du jeu et impérativement élever leur niveau d’intensité en 2014.
Que dire du secondary ? Si le senior CB Tevin Mitchell (47 plaquages, 1 INT) s’est montré impressionnant lors des derniers spring practices, saura-t-il être une source d’inspiration pour CB Will Hines, FS Alan Turner (97 plaquages, 2 INTs) et SS Rohan Gaines, tous les trois en grande difficulté la saison dernière.

DE Trey Flowers

Equipes spéciales : L’australien P Sam Irvin-Hill (44.3 yards par punt en 2013) jouera sa dernière saison avec les Razorbacks. Irréprochable depuis sa 1ère titularisation en 2012, il sera l’une des valeurs sûres d’Arkansas en 2014. Le prometteur true freshman K Cole Hedlund (Parade All-American en 2013) aura la lourde tâche de succéder au populaire K Zach Hocker, titulaire pendant 4 ans.
Régulièrement comparé à l’ancien Hog, WR Joe Adams, le mobile WR Korliss Marshall est l’un des meilleurs returners de la conférence SEC comme il l’a prouvé lors d’un TD de 87 yards contre Auburn la saison passée.

Conclusion : Les Razorbacks tentent toujours de se remettre du cataclysme causé par le départ soudain de coach Bobby Petrino il y a deux ans. Après une saison 2012 catastrophique (4-8), 2013 a été encore pire (3-9) pour les débuts de coach Bret Bielema. Ce dernier a un plan pour le long terme mais l’immédiat des Razorbacks semble assez sombre puisque l’ancien coach des Badgers de Wisconsin ne dispose pas encore des joueurs pour son système « smashmouth football ».
Arkansas tentera de se qualifier pour son premier bowl depuis 2011 au terme d’un calendrier qui compte des matchs contre Auburn, Texas Tech, Texas A&M, Alabama, Georgia, LSU, Ole Miss et Missouri. Pas gagné pour les Razorbacks.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - Arkansas Razorbacks