Suivez-nous

Saison Régulière

Verchain’s Top 25 – Semaine 13

Edito, Trucs Alakon et Cheerleaders. Le seul classement du College Football 100% approuvé par The Blue Pennant.

Publié

le

Greta Thunberg, faut arrêter, maintenant…

Hé, Tagovailoa lance un TD pour ‘Bama…

Sinon, pour ceux qui ne se sont pas couchés, ou se sont levés très tôt (après tout, il n’y avait pas grand chose d’intéressant après minuit heure européenne), ce pur moment de football restera dans nos mémoires. Ou pas…

Word of Wisdom (not hating on Mormons)

Alors comme ça, la victoire des Buckeyes contre Penn State devrait valoir à Ohio State un ranking de numéro 1 ? De qui se moque-t-on ?

Le meilleur argument de Ohio State numéro 1, c’est cette victoire contre Penn State, ce samedi. Penn State… Penn State… L’équipe qui a perdu contre Minnesota ? Vraiment ?

Après tout, même dans ce match, Ohio State a peut-être oublié d’enfoncer le clou à un moment où ça compte réellement, pour de vrai. En laissant tomber 3 fois le ballon, les Buckeyes ont permis à Penn State de rester dans la course au dernier quart-temps. Et c’est sans doute la première fois de la saison que l’adversaire est encore dans le match lorsque viennent les quinze dernières minutes d’une rencontre d’Ohio State.

Penn State, donc, comme victoire la plus convaincante des Buckeyes. Sans oublier Cincinnati, je dirai, personnellement, mais les talking heads américains ont foutrement tendance à minimiser la valeur des équipes hors du Power Five. Que Cincinnati soit supérieure sur le terrain à Rutgers, Maryland et autres Northwestern, est-ce que ça fait encore un doute ? Pas chez moi, en tout cas.

La défense des Buckeyes fait beaucoup de bruit autour du potentiel Heisman (c’est une blague) de Chase Young (qui a tous les outils pour réussir chez les pros), et a certes dominé l’attaque des Lions, au vu de la feuille de stats (227 yards seulement en attaque pour Penn State), mais elle a tout de même encaissé deux TD aux mains de l’inconnu QB remplaçant Levis qui a un nom de blue jeans.

Deux TD, donc, qui gardaient Penn State à portée relative. Deux TD consécutifs à des bons vieux fumbles des familles de l’attaque des garçons de Ryan Day.

So much pour les style points, donc.

Pour le ‘overall body of work’…

Ohio State a battu 10-1 Cincy, 9-2 Wisconsin et donc 9-2 Penn State. Le reste ? Hormis potentiellement 9-3 Michigan, 8-3 Florida Atlantic, 7-4 Indiana, et un bunch de losers (Rutgers, Maryland, Northwestern). Plus une victoire contre Miami of Ohio… Ouais… Tout ça pour le 51° calendrier dans les rankings Sagarin.

LSU a battu 10-1 Alabama, 9-2 Florida, 8-3 Auburn, et potentiellement 7-5 Texas A&M. Plus un bunch de losers. Et… Une victoire contre Texas, dont on peut penser ce qu’on veut… Alors, certes, LSU a une victoire de plus contre une FCS que OSU. Et OSU a une victoire de moins que LSU contre une P5… LSU se trimballe le calendrier numéro 13 dans le classement Sagarin.

Dans le petit monde qui s’agite dans mon crâne, OSU, même avec l’attaque la plus prolifique du pays (543 points, soit 9 de plus que LSU), et une défense qui n’encaisse que 10 points par match, ne mérite pas d’être classée numéro 1. Parce que cette attaque, justement, s’est enrayée en laissant tomber le ballon trop souvent contre Penn State, qui n’est tout de même pas du même calibre qu’Auburn, l’une des rares équipes à avoir ralenti Joe Burrow et ses boys des Tigers cette saison.

Clemson a le numéro 3 collé à ses basques depuis ce match de presque Clemsoning contre North Carolina.

Pour le numéro 4, avec un Comité qui n’aime pas Oklahoma, qui aime Georgia malgré la défaite contre 4-7 South Carolina (si Clemson démolit les rivaux in-state à la dernière journée, ça pourrait impacter les Bulldogs), la Pac12 qui se tire toute seule dans le pied… Well… Je sens de plus en plus le rematch LSU-Alabama en demi-finale. À moins que les Tigers d’Auburn ne crashent le truc au cours de l’Iron Bowl…

On connaît déjà officiellement deux affiches de finales de Power Five :

SEC : LSU – Georgia
Big XII : Oklahoma – Baylor

Pour le reste…

En Big Ten : Ohio State vs Wisconsin ou Minnesota qui se rencontrent en dernière semaine.
En ACC : Clemson vs Virginia ou Virginia Tech
En Pac12 : Oregon vs Utah ou USC.

Le pire là-dedans, c’est que, hormis en SEC, ces matchs n’auront sans doute aucun impact sur le playoff… Difficile de penser à une victoire d’une équipe de Virginie contre Clemson, de Minnesota ou Wisconsin contre Ohio State… La Pac12 semble de plus en plus out, comme la Big XII.

La seule méga-surprise possible serait une victoire de l’Ouest contre OSU en Big 10, ce qui enverrait sans doute deux équipes Big Ten en playoff… On peut toujours rêver. Ou cauchemarder.

Mais il nous reste bien entendu les bowls pour entretenir notre passion. Et, comme chaque saison que Nick Saban fait, vous retrouverez, sans doute le mardi ou le mercredi suivant l’annonce des bowls, le dernier classement de la saison, celui de l’interest-meter des bowls… Et ça risque de saigner, encore…

La semaine prochaine, le dernier Top 25 de la saison. Bisous.

Verchain’s Top Twenty Something

Le Verchain’s Selection Comittee, présidé et administré par Verchain, qui synthétise après de longs débats dans un garage luxueux du Nord de la France les réflexions d’un comité composé de Verchain et Verchain, vous offre son classement des 25 premières équipes du college football, sans vous donner d’explications pourries, mais avec du Verchain Style inside.

#1 Louisiana State University Tigers (SEC – Geaux-ing to the Playoff !)

Pauvre petite, le Shaq a faim… Tu vas prendre cher…

#2 Ohio State Buckeyes (BigTen – call them ‘The Ohio State University’)

Qu’on arrête un peu avec Chase Young, quoi… Moïse, lui, il a réussi à ouvrir la Mer Rouge…

#3 Clemson Tigers (ACC – Not that dominant, in my huble opinion…).

Bye week (ouais, pour Clemson, c’est un peu bye season de toute façon…) means… Volleyball

#4 Alabama Crimson Tide (SEC – and happy to meet Clemson only once a year, in the CFP Finals).

Well… Fallait bien passer le temps, durant cette cupcake week…

#5  Georgia Bulldogs (SEC – Alabama East)

Well, ’nuff said…

View this post on Instagram

#DawgsOnTop

A post shared by Georgia Football (@georgiafootball) on

#6 Utah Utes (Pac12 – After Dark)

Grâce à la défaite d’Oregon, une allégorie des espoirs de playoff des Utes…

#7  Oklahoma Sooners (Big12 – CFP Committee doesn’t love you, Sooners…)

OU, réécrivant les règles du football chaque semaine…

#8 Florida Gators (SEC – Receivers have waaaay too often alligator arms)

Bye Week. Let the cheerleader do the talking…

#9 Minnesota Golden Gophers (Big Ten – Finally rowing that damn boat?)

Encore un match passionnant contre N’western…

Sinon… Meme of the week ?

#10 Baylor Bears (Big XII – Beat almost nobody, still undefeated…)

Un peu comme les fans des Horns cette saison…

#11 Cincinnati Bearcats (AAC – Finally respectable?)

S’il y a même des records qui sont battus cette saison… Qui arrêtera les Cats ?

#12 Oregon Ducks (Pac12 – At least the cheerleaders look good)

Yup… L’accroche ‘at least the cheerleaders look good’ que j’ai depuis le début de saison à côté du nom des Ducks n’a jamais été plus à propos…

#13 Penn State Nittany Lions (BigTen – Franklin is on drugs ?)

Ah, OK… C’est donc pour ça que l’attaque de Penn State ressemblait à une course de déambulateurs dans votre maison de retraite préférée…

#14 Wisconsin Badgers (BigTen – were on the losing end of the Upset of the Year…)

On se moque suffisamment souvent des college kickers pour ne pas montrer ça…

Sinon… #CollegeKicker…

#15 Michigan Wolverines (BigTen – #FireHarbaugh)

Take That, Meeeeeechigan…

#16 Notre Dame Fighting Irish (Independant – God can’t do it all, folks…)

Le Boston College. Mwahahahahahah

#17 Auburn Tigers (SEC – Beat Alabama more often than Clemson did in the last 10 years)

Gus Malzahn’s offense this season : an allegory

#18 Iowa Hawkeyes (BigTen – Kirk Ferentz’s contract is way better than yours)

Voilà voilà…

#19 Boise State Broncos (MWC – Potato State is still amazing, whatever…)

Wooooow. Souvenirs émus…

#20 Memphis Tigers (AAC – Yup, toughest conference in football)

A peu près le seul truc intéressant dans ce match…

#21 Appalachian State Mountaineers (SunBelt – It was fun while it lasted)

Champions !

View this post on Instagram

10 wins ✅ #PridePassionPurpose

A post shared by App State Football (@appstate_fb) on

#22 Oklahoma State Cowboys (Big XII – And why not?)

What the Gundy ?

#23 Virginia Tech Hokies (ACC – Ranking a second ACC team is somewhat mandatory…)

Le ridicule ne tue pas…

View this post on Instagram

Senior Day shutout ❗️

A post shared by HokiesFB (@hokiesfb) on

#24 Navy Minutemen (AAC – Still battling…)

Et pourquoi pas…

#25 Hawai’i Rainbow Warriors (MWC – Yeah, Rainbow!!!)

Il y a à peu près deux ans que j’envisage de mettre les Warriors dans un Top 25. Voilà, c’est fait. Hawai’i a fait le nécessaire pour retourner en finale de conférence, et affronter (normalement) mes petits Broncos de Boise. Non mais. Oui, ils en sont à 8-4, et alors ?

Under consideration : Air Force, Navy… Mais pas Army.

DANI UPDATE

Juste because.

View this post on Instagram

Happy game week☔️

A post shared by Dani McGinnis (@uwspirit_dani) on

Three Games to watch next week

Bon, on arrive, finalement, à la dernière semaine de la compétition. Celle qui déterminera beaucoup de choses… Just joking. Il est assez rare d’avoir une dernière journée avec si peu d’impact sur les courses aux divisions. Alors… Trouvons un peu d’enjeu dans le calendrier…

Wisconsin Badgers at Minnesota Golden Gophers : le vrai match à enjeu de cette dernière semaine. Qui des Badgers ou des Gophers aura le droit d’aller se faire démonter comme une goulue dans un gang bang par Ohio State qui prépare déjà son passage en playoff ? Au passage, l’équipe en question pourra se vanter d’être championne de la Big Ten West. C’est beau.

Cincinnati Bearcats at Memphis Tigers : Memphis doit gagner ce match pour s’assurer de la victoire en AAC West, alors que les Bearcats ont déjà assuré la victoire dans la division East d’une conférence American qui aura été passionnante jusqu’au bout. Beaucoup plus par exemple que l’ACC… Nous aurons donc ou un prequel de la finale de conférence de la semaine suivante, ou la fin de tous les rêves de NY6 pour Memphis.

Alabama Crimson Tide at Auburn Tigers : Vous me direz que tout est perdu pour les deux équipes, que la finale de la SEC sera LSU-Georgia. Certes. En attendant, dans l’optique du classement final post week 15, ce match revêt une importance cruciale. Le Comité ne semble pas croire en Oklahoma. Et préfère pour l’instant Georgia à Alabama. Si Georgia perd en finale de la SEC, Alabama serait de nouveau un concurrent crédible à la quatrième place. Ceci si Alabama gagne. Et puis, une victoire dans cet Iron Bowl sauverait la saison des Tigers d’Auburn…

Also worth a look : Juste pour l’importance de la tradition, on pourra voir Ohio State défoncer Michigan, Oklahoma et Oklahoma State échanger les TD… Pour la MAC, on suivra le duel à distance de deux Directional Michigans (Western et Central, respectivement à NIU et à Toledo) en milieu de semaine, pour le gain de la MAC West.

C’est tout pour aujourd’hui, alors…

Après trois années à commenter le football sous toutes ses formes, Verchain a rejoint la rédaction de The Blue Pennant en 2013 pour vous proposer son College Football Report et quelques autres fantaisies, en exclusivité.

Publicité
1 commentaire

1 commentaire

  1. pep

    25 novembre 2019 at 22h55

    Hâte de connaitre le classement des bowls selon Mr Verchain 🙂

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saison Régulière

Week 14 : Alabama coule à Auburn; Wisconsin, Virginia et Utah en finale de conférence

Qualifié lors des cinq premières éditions de l’Histoire des playoffs, le Crimson Tide de #5 Alabama a sombré lors de l’Iron Bowl et manquera le College Football Playoff cette saison.

Publié

le

Crédit photo : Kirsten Fiscus

Retrouvez un résumé complet de tous les matchs joués par les équipes du Top 25 et les meilleurs moments de cette week 14 :

Le Match de la semaine

Menés par le duo QB Justin Fields (14/25, 302 yards, 4 TD) / RB JK Dobbins (31 courses, 211 yards, 4 TD), les Buckeyes de #1 Ohio State ont justifé leur place de #1 du pays en s’imposant pour la 8ème fois d’affilée face aux Wolverines de #13 Michigan.

Les coachs changent mais le résultat est le même : le coach de #13 Michigan (9-3, 6-3 Big Ten), Jim Harbaugh, s’incline pour la 5ème fois en 5 matchs face au rival #1 Ohio State (12-0, 8-0 Big Ten).

Les Wolverines de #13 Michigan ont maintenant perdu 15 des 16 derniers matchs face aux Buckeyes.

Comme depuis le début de la saison, le duo offensif de #1 Ohio State a donné le tournis à la défense adverse. Pourtant, celle de #12 Michigan était l’une des plus solides du pays depuis le début de l’année. Mais les Wolverines n’ont rien pu faire face à la vitesse et la puissance athlétique d’une équipe de #1 Ohio State qui a accumulé 28 first downs et 577 yards offensifs dans ce match.

> Compte-rendu complet du match Michigan-Ohio State

Résultats des équipes du Top 25

#2 LSU 50, Texas A&M 7

Pour célébrer son dernier match au Tiger Stadium, QB Joe Burrow, a offert un nouveau récital accumulant 352 yards à la passe et 3 TD en route vers un trophée Heisman qui lui tend les bras. Pour l’occasion, le QB senior des Tigers portait un maillot floqué du nom « Joe Burreaux » en remerciement à toute la Louisiane qui l’a accueilli comme l’un des siens alors qu’il arrivait de son Ohio natal. QB Joe Burrow a également profité de ce match pour établir un nouveau record de la conférence SEC avec un total de 4266 yards à la passe réussie en une saison. Avec ce large succès sur Texas A&M (7-5, 4-4 SEC), #2 LSU (12-0, 8-0 SEC) conclut la saison invaincue pour la première fois depuis 2011.

South Carolina 3, #3 Clemson 38

27ème victoire d’affilée et 2ème saison régulière invaincue consécutive pour les Tigers de #3 Clemson (12-0) qui remportent un 5ème succès en 5 ans face aux Gamecocks de South Carolina (4-8). QB Trevor Lawrence (26/36, 295 yards, 3 TD) a sonné la charge pour les champions nationaux tandis que RB Travis Etienne (51 yards, 2 TD) a profité de ce match pour établir de nouveaux records dans la conférence ACC avec 57 TD en carrière dont 53 au sol. #3 Clemson affrontera Virginia en finale de conférence ACC.

Georgia Tech 7, #4 Georgia 52

Toujours en reconstruction, les Yellow Jackets de Georgia Tech (3-9) subissent la plus lourde défaite de leur Histoire face à leurs rivaux, les Bulldogs de #4 Georgia (11-1). QB Jake Fromm (14/29, 254 yards, 4 TD) en a profité pour lancer 4 passes de TD malgré l’absence de WR Lawrence Cager. Inquiétude pour les Dawgs : la blessure de l’épaule de RB D’Andre Swift. Autre mauvaise nouvelle : l’expulsion de WR George Pickens qui manquera la première mi-temps du SEC Championship Game contre #2 LSU.

#15 Auburn 48, #5 Alabama 45

Le Crimson Tide de #5 Alabama (10-2, 6-2 SEC) avait encore une petite chance de participer au College Football Playoff… cette défaite à #15 Auburn (9-3, 5-3 SEC) met définitivement fin aux espoirs d’un programme qui avait été invité lors des 5 premières éditions de l’Histoire des playoffs.

Privée de QB Tua Tagovailoa, l’attaque de #5 Alabama n’a pourtant pas ralenti d’un pousse accumulant 28 first downs et 515 yards offensifs dans ce match. Tout au long de la rencontre, QB Mac Jones (26/39, 335 yards, 4 TD, 2 INT) a semblé très à l’aise se connectant avec WR Jaylen Waddle (4 réceptions, 98 yards, 3 TD) à trois reprises pour des TDs. Ce dernier aura été la star de cet Iron Bowl puisqu’il a également réussi un TD de 98 yards sur retour de kickoff.

> Compte-rendu complet du match Auburn-Alabama

#6 Utah 45, Colorado 15

Les Utes de #6 Utah (11-1, 8-1 Pac-12) ne devaient pas passer à travers cette week 14 et les joueurs de coach Kyle Whittingham n’ont pas paniqué après que Colorado (5-7, 3-6 Pac-12) ait mené au score 7-0 en fin de 1er quart-temps. QB Tyler Huntley (14/17, 165 yards, 2 TD) et TE Brent Kuithe (3 réceptions, 63 yards, 2 TD et 1 TD au sol) ont pris le match en main et la solide défense mormone a terminé le travail (seulement 217 yards accordés) offrant ainsi un 2ème titre consécutif de champion de division Pac-12 South aux Utes qui seront opposés à #14 Oregon lors du Pac-12 Championship Game. Avec cette défaite, Colorado est privé de bowl pour la 3ème saison d’affilée.

#21 Oklahoma State 16, #7 Oklahoma 34

Les Sooners de #7 Oklahoma (11-1, 8-1 Big 12) nous avaient habitué à vivre et mourir offensivement en fonction des performances de leur leader, QB Jalen Hurts (13/16, 163 yards, 1 TD et 61 yards au sol, 1 TD). Pas lors de cette 114ème édition du Bedlam Game.

Avec un total de 160 yards au sol et 1 TD, RB Kennedy Brooks a su profiter de la liberté laissée par la défense des Cowboys de #21 Oklahoma State (8-4, 5-4 Big 12), trop préoccupée à vouloir stopper le quarterback senior des Sooners, pour faire la différence et offrir une 11ème victoire en 2019 au programme de Norman (Oklahoma).

> Compte-rendu complet du match Oklahoma-Oklahoma State

#8 Minnesota 17, #12 Wisconsin 38

Dominants des deux côtés du ballon et menés par un RB Jonathan Taylor auteur de 3 TDs, les Badgers de #12 Wisconsin n’ont laissé aucune chance aux Golden Gophers de #8 Minnesota qui abandonnent ainsi la Paul Bunyan’s Axe à leurs rivaux historiques.

Il y a un an, #12 Wisconsin (10-2, 7-2 Big Ten) s’était fait surprendre au Camp Randall Stadium de Madison (Wisconsin) mettant ainsi fin à une série de 14 victoires d’affilée des Badgers face à son rival #8 Minnesota (10-2, 7-2 Big Ten). Sur le terrain des Golden Gophers, les Badgers ont pris une revanche cinglante.

> Compte-rendu complet du match Minnesota-Wisconsin

Kansas 6, #9 Baylor 61

Trois TD de RB JaMycal Hasty (92 yards, 3 TD) et 6 turnovers provoqués par la défense des Bears ont assuré un large succès de #9 Baylor (11-1, 8-1 Big 12) chez des Jayhawks de Kansas (3-9, 1-8 Big 12) totalement dépassés. C’est seulement la 3ème fois depuis 1899 que les Bears atteignent le plateau des 11 victoires. Prochain adversaire : #7 Oklahoma, dans une revanche du match remporté 34-31 par les Sooners après un comeback épique au début du mois de novembre.

#10 Penn State 27, Rutgers 6

Grâce aux 3 TD au sol réussis par RB Journey Brown (103 yards, 3 TD) face aux Scarlet Knghts de Rutgers (2-10, 0-9 Big Ten), les Nittany Lions de #10 Penn State (10-2, 7-2 Big Ten) restent en course pour une participation à un bowl du Nouvel An. À noter que QB Sean Clifford a été laissé au repos. C’est donc QB Will Levis (8/14, 81 yards, 1 TD, 1 INT et 108 yards au sol) qui a dirigé l’attaque des Nittany Lions dans ce match. À noter que TE Pat Freiermuth a confirm son retour à #10 Penn State en 2020 pour sa saison junior.

#11 Florida 40, Florida State 17

Les Gators de #11 Florida (10-2) avaient perdu leur 4 derniers matchs contre Florida State (6-6) au Swamp. Les joueurs de coach Dan Mullen ont mis fin à cette série de défaites en prenant facilement la mesure d’une équipe des Seminoles en transition après le renvoi de leur coach Willie Taggart, il y a quelques semaines. Ce match était déjà joué à la mi-temps après que QB Kyle Trask (30/41, 343 yards, 3 TD) ait réussi 3 passes de TD dans les 30 premières minutes dont 2 pour le seul WR Freddie Swain. La défense des Gators a également largement participé à ce succès avec 8 sacks réussis dans ce match.

#14 Oregon 24, Oregon State 10

Pour son dernier match au Autzen Stadium, QB Justin Herbert (18/30, 174 yards, 1 TD) a assuré l’essentiel pour offrir une victoire aux Ducks de #14 Oregon (10-2, 8-1 Pac-12) lors de la 123ème édition de la Civil War. C’est sur un retour de kickoff de 98 yards de WR Mykael Wright, le plus long gain de l’Histoire de cette rivalité centenaire, que les Ducks ont pris l’avantage sur des Beavers d’Oregon State (5-7, 4-5 Big 12) finalement privés de bowl. Vendredi prochain, #14 Oregon tentera de remporter le titre de champion de conférence Pac-12 face à #6 Utah.

Stanford 24, #16 Notre Dame 45

En remportant le Legends Trophy sur les terres du Cardinal de Stanford (4-8) grâce à un excellent QB Ian Book (17/30, 255 yards, 4 TD), les Fighting Irish de #16 Notre Dame (10-2) atteignent le plateau des 10 victoires pour la 3ème année d’affilée, une première depuis les années Lou Holtz (1991-93). Malgré les 2 passes de TD de QB Davis Mills (28/46, 276 yards, 2 TD), Stanford perd son 4ème match consécutif et termine une saison avec un bilan négatif pour la première fois depuis 2008.

Nebraska 24, #17 Iowa 27

Les Hawkeyes de #17 Iowa (9-3, 6-3 Big Ten) remportent une 5ème victoire d’affilée face à son rival, Nebraska (5-7, 3-6 Big Ten), grâce à un FG victorieux de 48 yards de K Keith Duncan à :26 de la fin du match. C’est la 2ème année d’affilée que les Cornuhuskers s’inclinent lors du Heroes Game dans ces conditions. Du coup, la troupe de coach Scott Frost est privée de bowl pour la 3ème saison consécutive. On retiendra aussi de ce match la performance exceptionnelle de DE EJ Epenesa (14 plaquages, 4.5 pour perte, 2 sacks). Le bilan de coach Scott Frost (Nebraska) face à des équipes du Top 25 ? 0-6. Ouch!

#18 Memphis 34, #19 Cincinnati 24

Portés par un solide QB Brady White (15/26, 233 yards, 2 TD), les Tigers de #18 Memphis (11-1, 7-1 AAC) n’ont pas tremblé et ils remportent un 3ème titre de division AAC West consécutif. Ils retrouveront les Bearcats de #19 Cincinnati (10-2, 7-1 AAC) dans ce même Liberty Bowl, dans une semaine, pour la finale de conférence American. Un TD au sol de 29 yards du playmaker WR Antonio Gibson à 3:16 de la fin a assuré la victoire à des Tigers qui remportent la 500ème victoire de leur Histoire.

Colorado State 24, #20 Boise State 31

Les Broncos de #20 Boise State (11-1, 8-0 MWC) ont préservé leur invincibilité en match intra-conférence non sans avoir tremblé face à une courageuse équipe de Colorado State (4-8, 3-5 MWC). Trois TDs du QB#3 Jaylon Henderson (26/36, 253 yards, 2 TD et 1 TD au sol) et un sack de DL David Moa dans les dernières minutes ont permis aux Broncos de s’imposer à Fort Collins. #20 Boise State accueillera Hawaii sur son Blue Turf pour la finale de conférence Mountain West.

Kansas State 27, #23 Iowa State 17

Au terme d’un « Farmageddon » ultra-défensif, les Wildcats de Kansas State (8-4, 5-4 Big 12) ont pris le dessus sur une équipe de #23 Iowa State (7-5, 5-4 Big 12) ralentie par les conditions météorologiques défavorables (froid, vent). QB Brock Purdy (15/30, 185 yards, 1 TD) n’a pas eu sa contribution habituelle tandis que le jeu au sol de Kansas State a marché sur une défense des Cyclones qui a accordé 231 yards sur course.

Virginia 39, #24 Virginia Tech 30

Un an après avoir couté la victoire à son équipe face à son rival régional, QB Bryce Perkins (20/33, 311 yards, 1 TD, 1 INT et 164 yards au sol, 2 TD) a été le grand artisan du succès des Cavaliers de Virginia (9-3, 6-2 ACC) qui s’imposent face aux Hokies de #24 Virginia Tech (8-4, 5-3 ACC) pour la 1ère fois depuis 2003. Avec ce succès, Virginia devient le 7ème champion de division ACC Coastal différent en 7 ans !

Troy 13, #25 Appalachian State 48

Encore une démonstration de QB Zac Thomas (28/34, 326 yards, 4 TD, 1 INT et 1 TD au sol) qui inscrit un total de 5 TD pour permettre aux Mountaineers de #25 Appalachian State (11-1, 7-1 Sun Belt) de rester en course pour un éventuel bowl du Nouvel An. #25 Appalachian State affrontera Louisiana en finale de conférence Sun Belt.

Autres résultats importants

Conférence ACC

Syracuse 39, Wake Forest 30 OT
Duke 27, Miami 17
Pittsburgh 19, Boston College 26
North Carolina State 10, North Carolina 41

Conférence Big Ten

Illinois 10, Northwestern 29
Purdue 41, Indiana 44 2OT
Michigan State 19, Maryland 16

Conférence Big 12

Texas 49, Texas Tech 24
Texas Christian 17, West Virginia 20

Conférence Pac-12

Washington 31, Washington State 13
UCLA 18, California 28
Arizona State 24, Arizona 14

Conférence SEC

Mississippi State 21, Ole Miss 20
Arkansas 14, Missouri 24
Kentucky 45, Louisville 13

Conférence AAC

Central Florida 34, South Florida 7
East Carolina 24, Tulsa 49
Southern Methodist 37, Tulane 20
Temple 49, UConn 17
Houston 41, Navy 56

Par ailleurs

Air Force 20, Wyoming 6
Hawaii 52, Army 31
San Diego State 13, BYU 3

L’image de la semaine

Highlights

L’hommage de la semaine

Le TD de la semaine

LA réception de la semaine

LA course de la semaine

LE TD défensif de la semaine

LE FG de la semaine

Le #FAIL de la semaine

Le #WTF de la semaine

LE seum de la semaine

Performances individuelles

Lors de cette 14ème semaine de la saison 2019, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Sam Howell (North Carolina), 23/33, 401 yards, 3 TD, 1 INT.
– QB Zach Smith (Tulsa), 21/30, 331 yards, 5 TD, 1 INT.
– RB Jaret Patterson (Buffalo), 26 courses, 298 yards, 6 TD.
– QB Lynn Bowden Jr (Kentucky), 25 courses, 246 yards, 3 TD.
– RB Eric Gray (Tennessee), 31 courses, 211 yards, 4 TD.
– RB JK Dobbins (Ohio State), 31 courses, 211 yards, 4 TD.
– RB Shamari Brooks (Tulsa), 16 courses, 202 yards, 0 TD.
– WR Devin Duvernay (Texas), 6 réceptions, 199 yards, 1 TD.
– WR Ja’Marr Chase (LSU), 7 réceptions, 197 yards, 2 TD.

Lire la suite

Saison Régulière

Auburn remporte un Iron Bowl complètement fou, 48-45

Au terme d’un Iron Bowl ultra-spectaculaire, les Tigers de #15 Auburn ont profité des nombreuses erreurs du Crimson Tide pour s’imposer 48-45 face à une équipe de #5 Alabama désormais écartée de la course aux playoffs.

Publié

le

Crédit photo : Greg McWilliams/For the O-A News

Le Crimson Tide de #5 Alabama (10-2, 6-2 SEC) avait encore une petite chance de participer au College Football Playoff… cette défaite à #15 Auburn (9-3, 5-3 SEC) met définitivement fin aux espoirs d’un programme qui avait été invité lors des 5 premières éditions de l’Histoire des playoffs.

Privée de QB Tua Tagovailoa, l’attaque de #5 Alabama n’a pourtant pas ralenti d’un pousse accumulant 28 first downs et 515 yards offensifs dans ce match. Tout au long de la rencontre, QB Mac Jones (26/39, 335 yards, 4 TD, 2 INT) a semblé très à l’aise se connectant avec WR Jaylen Waddle (4 réceptions, 98 yards, 3 TD) à trois reprises pour des TDs. Ce dernier aura été la star de cet Iron Bowl puisqu’il a également réussi un TD de 98 yards sur retour de kickoff.

Malgré ses 4 passes de TD le quarterback junior de #5 Alabama aura été le héros malheureux de ce match. Il a lancé non pas un mais deux Pick Six lors de cet Iron Bowl. Dans un match qui s’est finalement joué à trois points, ces 14 points donnés à l’adversaire ont été capitales.

Et les vieux démons du Crimson Tide sont encore venus hantés le programme de Tuscaloosa. Alors qu’il pouvait égaliser à 2 minutes de la fin, K Joseph Bulovas a vu sa tentative de FG de 30 yards heurter le poteau gauche du but des Tigers. Après trois courses de RB JaTarvious Whitlow (16 courses, 114 yards), #5 Alabama aurait pu récupérer la possession du ballon pour un dernier drive potentiellement celui de la victoire mais une terrible pénalité défensive sur le 4th down pour un remplacement illégal scellera définitivement le sort du match en faveur des joueurs de coach Gus Malzahn.

QB Bo Nix, Auburn – Crédit photo : Kevin C. Cox / Getty Images

Pendant 60 minutes, les deux équipes se sont rendues coup pour coup enchainant big plays après big plays. La fin de 1ère mi-temps a été particulièrement animée.

DB Smoke Monday a d’abord intercepté QB Mac Jones pour un Pick Six qui donnait alors une avance 17-10 aux Tigers. WR Jaylen Waddle va immédiatement répliquer avec un TD sur retour de kickoff de 98 yards, puis WR Henry Ruggs III (6 réceptions, 99 yards, 1 TD) va donner l’avantage au Crimson Tide, 24-17, après un fumble de RB JaTarvious Whitlow.

#15 Auburn était loin d’être K.O. puisque QB Bo Nix (15/30, 173 yards, 1 TD et 1 TD au sol) va alors diriger un drive parfait conclu par une passe millimétrée que WR Sal Cannella va capter tout en extension. 24-24 ! Mais il ne faudra que deux snaps pour #5 Alabama reprenne les commandes : une réception de 58 yards de WR Jaylen Waddle portera alors le score à 31-24. La folie ! Les deux équipes rentreront finalement aux vestiaires avec un score de 31-27.

La 2ème mi-temps a été joué sur un rythme tout aussi haletant. Un 2ème Pick Six des Tigers, cette fois-ci réussi par LB Zakoby McClain, donnera une avance 37-31 à #15 Auburn.

Le chassé-croisé s’est poursuivi lorsque WR Jaylen Waddle a inscrit son 4ème TD de l’après-midi sur une réception de 12 yards (38-37 Alabama). RB Shaun Shivers finira par donner une avance 48-45 aux Tigers sur une course ultra-spectaculaire tout en puissance.

#5 Alabama aura donc bien une dernière chance de l’emporter mais le drive rondement mené par QB Mac Jones prit fin avec une tentative de FG… manqué par K Joseph Bulovas.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Kennedy Brooks offre un 5ème Bedlam Game d’affilée aux Sooners

Les Sooners de #7 Oklahoma continuent de martyriser le voisin #21 Oklahoma State qui s’incline pour la 89ème fois de l’Histoire de cette rivalité régionale.

Publié

le

Crédit photo : Oklahoma Athletics

Les Sooners de #7 Oklahoma (11-1, 8-1 Big 12) nous avaient habitué à vivre et mourir offensivement en fonction des performances de leur leader, QB Jalen Hurts (13/16, 163 yards, 1 TD et 61 yards au sol, 1 TD). Pas lors de cette 114ème édition du Bedlam Game.

Avec un total de 160 yards au sol et 1 TD, RB Kennedy Brooks a su profiter de la liberté laissée par la défense des Cowboys de #21 Oklahoma State (8-4, 5-4 Big 12), trop préoccupée à vouloir stopper le quarterback senior des Sooners, pour faire la différence et offrir une 11ème victoire en 2019 au programme de Norman (Oklahoma).

#21 Oklahoma State entrait pourtant dans ce match avec le plein de confiance. Les Cowboys venaient de remporter leur quatre derniers matchs et ils comptent dans leur rang le meilleur running back du pays, RB Chuba Hubbard (104 yards au sol, 1 TD). Mais les joueurs de coach Mike Gundy sont tombés sur un os : la défense des Sooners avaient décidé de jouer, pour une fois. À l’image d’un DB Parnell Motley en feu, l’escouade défensive de #7 Oklahoma a limité l’attaque adverse à 335 yards (bien loin de son total habituel) et le running back canadien n’a pas pesé sur la rencontre.

Le tournant de ce Bedlam Game aura été ce long drive des Sooners de plus de 6 minutes dans le 3ème quart-temps. RB Kennedy Brooks a alors donné une avance de 11 points à #7 Oklahoma. #21 Oklahoma State ne s’en remettra pas.

QB Dru Brown et les Cowboys auront bien l’opportunité de recoller au score mais par deux fois, ils ont été stoppés sur des 4ème tentatives.

#7 Oklahoma a maintenant remporté 21 victoires d’affilée au mois de novembre. La semaine prochaine, les Sooners affronteront les Bears de Baylor pour tenter de gagner un 5ème titre consécutif de champion de conférence Big 12.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Ohio State détruit Michigan, 56-27

Menés par le duo QB Justin Fields / RB JK Dobbins, les Buckeyes de #1 Ohio State ont justifé leur place de #1 du pays en s’imposant pour la 8ème fois d’affilée face aux Wolverines de #13 Michigan.

Publié

le

Les coachs changent mais le résultat est le même : le coach de #13 Michigan (9-3, 6-3 Big Ten), Jim Harbaugh, s’incline pour la 5ème fois en 5 matchs face au rival #1 Ohio State (12-0, 8-0 Big Ten).

Les Wolverines de #13 Michigan ont maintenant perdu 15 des 16 derniers matchs face aux Buckeyes.

Comme depuis le début de la saison, le duo QB Justin Fields (14/25, 302 yards, 4 TD) / RB JK Dobbins (31 courses, 211 yards, 4 TD) a donné le tournis à la défense adverse. Pourtant, celle de #12 Michigan était l’une des plus solides du pays depuis le début de l’année. Mais les Wolverines n’ont rien pu faire face à la vitesse et la puissance athlétique d’une équipe de #1 Ohio State qui a accumulé 28 first downs et 577 yards offensifs dans ce match.

The Game aurait pu basculer en faveur des locaux lorsque le quarterback sophomore des Buckeyes est sorti du terrain pour une blessure du genou. Le score était alors de 35-16. #12 Michigan avait encore une toute petite chance de revenir dans cette rencontre… mais l’absence de QB Justin Fields aura été de courte durée. Dès son retour, il s’est connecté avec WR Garrett Wilson (3 réceptions, 118 yards, 1 TD) pour un TD de 30 yards qui a définitivement scellé le sort de cette 116ème édition de The Game.

Crédit photo : Ohio State Athletics

Les Wolverines avaient pourtant bien débuté ce match. Au terme d’un long drive de 75 yards, WR Giles Jackson donna une avance de 6-0 à #12 Michigan sur une course de 22 yards (XP manqué).

La fin de la 1ère mi-temps sera alors largement dominée par les Buckeyes qui inscriront 4 TD dans ces 30 premières minutes sur trois courses de RB JK Dobbins et une réception de 57 yards de WR Chris Olave (2 réceptions, 68 yards, 1 TD). L’un des tournants aura été le fumble commis par QB Shea Patterson (18/43, 305 yards, 1 TD, 1 INT) alors que les Wolverines avaient 8 points de retard et étaient dans la red zone des Buckeyes. #12 Michigan ne s’en remettra pas.

Le début de 2ème mi-temps confirmera la supériorité des Buckeyes. Deux TD de WR KJ Hill et de WR Garrett Wilson porteront le score à 42-16.

RB Hassan Haskins (12 courses, 78 yards, 1 TD) ramènera l’écart à 15 points. WR Austin Mack et RB JK Dobbins avec son 4ème TD de l’après-midi mettront un terme à l’humiliation.

Avec cette défaite, #12 Michigan n’a plus aucune chance de participer à un bowl du Nouvel An.

Samedi prochain, #1 Ohio State affrontera #12 Wisconsin en finale de conférence Big Ten.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Articles les plus lus