Suivez-nous

Saison Régulière

Tout ce qu’il faut savoir de la semaine 12

Résumé complet de la 12ème semaine de la saison 2015 de College Football.

Publié

le

Les champions nationaux ne sont plus invaincus ! Les Buckeyes de #3 Ohio State ont subi leur première défaite de la saison 2015 en s’inclinant à domicile face aux Spartans de #9 Michigan State.

En l’emportant au Ohio Stadium, #9 Michigan State se rapproche un peu plus d’une place en finale de conférence Big Ten que les Spartans joueraient contre les Hawkeyes de #5 Iowa s’ils s’imposent contre Penn State dans une semaine. En cas d’échec des Spartans, le vainqueur de The Game entre #12 Michigan et #3 Ohio State aura son billet pour Indianapolis.

Dans la conférence Pac-12, #11 Stanford s’assure une place en finale de conférence au Levi Stadium de Santa Clara (Californie). Le Cardinal y affrontera le vainqueur du Rivalry Game mettant aux prise UCLA et #24 USC dans une semaine.

Dans la conférence Big 12, #6 Oklahoma State subit sa première défaite de la saison face à des Bears de #10 Baylor qui se relancent complètement. Ils restent en embuscade derrière des Sooners de #7 Oklahoma qui restent en tête suite à leur succès face à #18 Texas Christian.

#1 Clemson, #2 Alabama et #4 Notre Dame l’emportent facilement.

Retrouvez ci-dessous un résumé complet de cette semaine de College Football :

Le match de la semaine

#9 Michigan State 17, #3 Ohio State 14

QB Tyler O’Connor, Michigan State

Pourtant privés de leur quarterback vedette, QB Connor Cook, les Spartans de #9 Michigan State (10-1, 6-1 Big Ten) mettent un terme à l’invincibilité des Buckeyes de #3 Ohio State (10-1, 6-1 Big Ten) qui s’inclinent à domicile 17-14 grâce à un FG de 41 yards de K Mike Geiger sur le dernier jeu de la rencontre.

Avec ce succès, les Spartans ne sont plus qu’à une victoire (face à Penn State) de remporter la division Big Ten East et de participer à la finale de conférence Big Ten contre les Hawkeyes de #5 Iowa.

Pour les champions nationaux en titre, c’est une énorme déception. Ils voient leur série de victoires en match de saison régulière s’arrêter à 23. Inconstants et régulièrement décevants depuis le début de la saison, cette défaite pendait au nez des Buckeyes. Est arrivé ce qui semblait finalement inévitable tant le calendrier avait épargné #3 Ohio State depuis septembre dernier. Les Buckeyes ont encore une chance de remporter la conférence Big Ten; il leur faudrait s’imposer face à #12 Michigan dans une semaine en espérant que #9 Michigan State chute à domicile contre Penn State.

Ce sont pourtant les Buckeyes qui ont inscrits les premiers points sur un TD au sol de 1 yard de RB Ezekiel Elliott (12 courses, 33 yards, 1 TD). Les Spartans ne tardèrent pas à répliquer et au terme d’un long drive parfaitement dirigé par QB Tyler O’Connor (7/12, 89 yards, 1 TD), TE Trevon Pendleton égalisa sur une réception de 12 yards. Après une 1ère mi-temps d’une grande médiocrité offensive, le score était de 7-7.

La seconde mi-temps débutera sur le même faux-rythme. Puis, suite à un fumble commis par WR Macgarrett Kings sur un retour de kick et récupéré par #3 Ohio State, les Buckeyes reprirent alors 7 points d’avance lorsque QB J.T. Barrett (9/16, 46 yards, 1 TD et 44 yards au sol) trouva WR Jalin Marshall (2 réceptions, 22 yards, 1 TD) dans la end-zone pour un TD de 6 yards (14-7 à la fin du 3ème quart-temps).

L’attaque des champions nationaux, qui terminera la rencontre avec un petit total de 132 yards et cinq 1st down seulement(!) était alors incapable d’avoir le moindre rythme et les Spartans en profitèrent pour égaliser sur une course de 2 yards de RB Gerald Holmes (14 courses, 65 yards, 1 TD). Finalement, #9 Michigan State réussit un dernier drive parfait afin de mettre K Michael Geiger dans des conditions idéales pour donner la victoire aux joueurs de coach Mike Dantonio.

Autres résultats du classement CFP Top 25

QB Deshaun Watson, Clemson

#1 Clemson 33, Wake Forest 13
Les Tigers de #1 Clemson (11-0, 8-0 ACC) gardent le cap pour le College Football Playoff en s’imposant facilement à domicile face aux Demon Deacons de Wake Forest (3-8, 1-6 ACC) sur le score de 33-13. Les #1 du pays ont été totalement dominateurs des deux côtés du ballon terminant avec un total de 552 yards offensifs et forçant 4 turnovers des Demon Deacons. Mais le grand artisan de la victoire des Tigers aura encore été le sophomore QB Deshaun Watson (343 yards à la passe, 3 TD, 2 INT) auteur de 4 TDs dans ce match. #1 Clemson conclut ainsi son calendrier de conférence ACC sans la moindre défaite. A noter que le punter de Wake Forest, K Alex Kinal, a établi un nouveau record FBS du nombre de punt exécutés en carrière (323).

#2 Alabama 56, Charleston Southern 6
Deux TD sur retour de punt de CB Cyrus Jones et deux TD au sol de RB Derrick Henry (68 yards au sol, TD) ont sonné la charge pour un programme du Crimson Tide de #2 Alabama (10-1, 6-1 SEC) qui s’impose facilement 56-6 contre Charleston Southern (9-2, FCS). En inscrivant le 1er TD de la rencontre, RB Derrick Henry réussit un 16ème match d’affilée avec au moins un TD. Avec 21 TDs au sol réussis cette saison, il égale un record de l’université Alabama.

#4 Notre Dame 19, Boston College 16
Malgré 5 turnovers, les Fighting Irish de #4 Notre Dame (10-1) s’imposent 19-16 face aux Eagles de Boston College (3-8, 0-7 ACC) dans le cadre des Shamrock Series jouées cette année au Fenway Park de Boston qui n’avait plus été l’hôte d’un match de College Football depuis 1968. Largement plus talentueux que leurs adversaires du soir, les Fighting Irish se sont compliqués la tâche en commettant notamment 3 pertes de ballon dans les 5 yards des Eagles ! QB DeShone Kizer (20/38, 320 yards, 2 TD, 3 INT) a connu son plus mauvais match de la saison. Les fans des Irish diront qu’il vaut mieux que ça arrive lors de cette victoire plutôt que dans une semaine à #11 Stanford oû #4 Notre Dame jouera probablement sa place en College Football Playoff. On notera aussi la blessure de la cheville de RB C.J. Prosise (57 yards au sol, 1 TD) dans le 2ème quart-temps, quelques instants après avoir atteint le plateau des 1000 yards au sol en 2015. WR Chris Brown termine avec 6 réceptions pour 104 yards et 1 TD.

QB Deshone Kizer, Notre Dame

#5 Iowa 40, Purdue 20
Au lendemain d’une tempête hivernale qui a laissé près de 25 cms de neige sur le Kinnick Stadium, les Hawkeyes de #5 Iowa (11-0, 7-0) s’assurent une place au Lucas Oil Stadium d’Indianapolis pour la finale de conférence Big Ten grâce à sa victoire 40-20 contre les Boilermakers de Purdue (2-9, 1-6 Big Ten) qui leur garantit le titre de division Big Ten West. Encore une fois, QB C.J. Beathard (12/20, 213 yards, 3 TD) a été étincelant avec 3 passes de TD. Le senior RB Jordan Canzeri (95 yards au sol, 1 TD) a conclu sa carrière avec #5 Iowa par une superbe TD de 42 yards au sol. Les Hawkeyes pourraient réussir leur première fiche de 12-0 de leur Histoire avec un succès face à leurs rivaux, les Huskies de Nebraska, dans une semaine. Pas de réception pour WR Anthony Mahoungou (Purdue) qui jouera un dernier match en 2015 : le rivalry game face à Indiana avec pour enjeu le Old Oaken Bucket. On retiendra aussi la blessure du quarterback des Boilermakers, QB David Blough, qui a dû laisser sa place à QB Austin Appleby (23/40, 259 yards, 1 TD).

#10 Baylor 45, #6 Oklahoma State 35
Malgré la perte de QB Jarrett Stidham (12/21, 258 yards, 1 TD) en fin de 1ère mi-temps, les Bears de #10 Baylor (9-1, 6-1 Big 12) s’imposent 45-35 avec la manière chez des Cowboys de #6 Oklahoma State (10-1, 7-1 Big 12) qui subissent leur 1ère défaite de la saison. Les Bears ont débuté la rencontre tambour battant, WR Corey Coleman réussissant une réception de 45 yards sur le 1er jeu du match. #10 Baylor aurait pu s’effondrer lorsque QB Jarrett Stidham fût obligé de quitter ses coéquipiers mais le sophomore QB Chris Johnson (5/10, 138 yards, 2 TD, 1 INT et 42 yards au sol, 1 TD) a superbement pris le relais. Mais une fois n’est pas coutume, ce sont le jeu au sol et la défense des Bears qui ont assuré le succès des visiteurs. On notera particulièrement la performance de DT Andrew Billings (3 plaquages pour perte, 2 sacks) qui a été le grand artisan de la piètre production au sol des Cowboys (8 yards). WR KD Cannon termine avec 5 réceptions pour 210 yards et 2 TD. Avec cette victoire, #10 Baylor rebondit parfaitement après sa défaite à domicile contre les Sooners de #7 Oklahoma et fait son retour dans les discussions pour une place en College Football Playoff. Pour #6 Oklahoma State, les choses se compliquent. Il faudra vaincre #7 Oklahoma et compter sur une défaite de #10 Baylor contre #18 Texas Christian pour remporter le titre de champion de conférence Big 12.

QB Chris Johnson, Baylor

#7 Oklahoma 30, #18 Texas Christian 29
Menacés par un comeback des Horned Frogs de #18 Texas Christian (9-2, 6-2 Big 12), les Sooners de #7 Oklahoma (10-1, 7-1 Big 12) ont failli laisser filer une avance de 17 points à moins de 9 minutes de la fin mais s’imposent finalement 30-29 au Memorial Stadium de Norman. Mais cette victoire pourrait être couteuse puisque le junior QB Baker Mayfield (9/20, 127 yards, 1 TD) a subi une commotion cérébrale qui l’a obligé à quitter ses coéquipiers à la mi-temps ce qui n’empêcha pas les Sooners de prendre une avance 30-13 en milieu de 4ème quart-temps. Mais #18 Texas Christian profita d’un turnover de #7 Oklahoma pour reprendre le momentum et après un TD sur réception de 86 yards de WR KaVontae Turpin et un FG de K Jaden Oberkrom, les Horned Frogs pouvaient même égaliser suite à un TD sur réception de WR Emmanuel Porter (30-29). Sentant que son équipe prenait le dessus sur les Sooners, coach Gary Patterson appela une conversion à 2 points que les Horned Frogs ne parvinrent pas à réussir, S Steven Parker contrant la passe de QB Bram Kohlhausen (5/11, 122 ayrds, 2 TD). Ce dernier est entré en jeu dans le 3ème quart-temps lorsque que le freshman QB Foster Sawyer, qui avait été titularisé à la place du candidat au trophée Heisman, QB Trevone Boykin, commença à être en difficulté. Du côté des Sooners, on notera le gros match de RB Samaje Perine (188 yards au sol, 1 TD). #7 Oklahoma aura l’occasion dans une semaine de remporter son 9ème titre de champion de conférence Big 12 lors d’une difficile déplacement à #6 Oklahoma State.

#8 Florida 20, Florida Atlantic 14 OT
Les Gators de #8 Florida (10-1, 7-1 SEC) se sont faits une énorme frayeur en devant attendre une passe de TD de QB Treon Harris (8/17, 122 yards, 2 TD, 1 INT) de 13 yards pour TE Jake McGee pour s’assurer une laborieuse victoire 20-14 en prolongation face aux Owls de Florida Atlantic (2-9, 1-4 USA) pourtant avant-derniers de la division C-USA East. Les Owls auraient même pu l’emporter mais un sack et 3 passes manquées mettront un terme aux espoirs de FAU. Le score était de 0-0 à la mi-temps avant que Florida prenne une avance de 14-0 mais un sack suivi d’un fumble de QB Treon Harris permit à la défense des Owls d’égaliser à 14-14 en milieu de 4ème quart-temps. Match à oublier pour une attaque des Gators qui n’a réussi que 252 yards offensifs.

#11 Stanford 35, California 22

QB Kevin Hogan, Stanford

Le Cardinal de #11 Stanford (9-2, 8-1 Big Ten) remporte sa 6ème Stanford Axe d’affilée en s’imposant 35-22 lors de la 118ème édition de Big Game face à leurs rivaux historiques, les Golden Bears de California (6-5, 3-5 Pac-12). Grâce à une nouvelle exceptionnelle performance de RB Christian McCaffrey (192 yards au sol, 49 yards sur réception, 1 TD et 1 TD sur KR de 95 yards), qui a réussi 389 all-purpose yards dans ce match, le Cardinal s’assure du même coup son 3ème titre de division Pac-12 North en 4 ans. Il ne manque plus que 444 yards au running back vedette de #11 Stanford pour battre un record qu’on pensait imbattable, celui du légendaire Barry Sanders avec ses 3250 all-purpose yards réussis en 1988.

#12 Michigan 28, Penn State 16
Au terme d’une match très défensif qu’ils ont remporté sur le score de 28-16 face à des Nittany Lions de Penn State (7-4, 4-3 Big Ten) très conservateurs, les Wolverines de #12 Michigan (9-2, 6-1 Big Ten) confirment leur rapide redressement même si la victoire de #9 Michigan State à #3 Ohio State les écarte de la course pour le titre de division Big Ten East. Penn State semblait avoir acquis le momentum lorsque QB Christian Hackenberg (13/31, 137 yards, 1 TD) trouva WR Saeed Blacknall pour un TD de 25 yards qui donna une avance de 10-7 aux locaux mais #12 Michigan reprit immédiatement les devants 14-10 grâce à un superbe drive de QB Jake Rudock (25/38, 256 yards, 2 TD, 1 INT) conclu par WR Amara Darboh (7 réceptions, 68 yards, 1 TD). RB Sione Houma et RB De’Veon Smith assureront le succès des Wolverines en 2ème mi-temps avec deux TDs au sol de 1 yard non sans que coach Jim Harbaugh nous offre l’une de ses colères légendaires :

UCLA 17, #13 Utah 9
Les Bruins de UCLA (8-3, 5-2 Pac-12) réussissent la belle opération de la soirée dans la division Pac-12 South dont ils prennent la tête suite à leur succès 17-9 chez des Utes de #17 Utah (8-3, 5-3 Pac-12) qui étaient privés des services de RB Devontae Booker pour une blessure du genou. UCLA gagnera sa place en finale de conférence en cas de succès à #24 USC dans une semaine. Après deux défaites contre Arizona State et #11 Stanford au mois d’octobre, les Bruins semblaient alors hors du coup dans la conférence Pac-12. Un mois plus tard et alors que les programmes de la division South se sont cannibalisés, ils sont plus que jamais en lutte pour remporter leur 1er titre de conférence depuis 1998. UCLA a rapidement pris les devants sur un TD sur réception de WR Thomas Duarte, puis le freshman QB Josh Rosen (15/30, 220 yards, 1 TD) a été suffisamment costaud pour permettre aux Bruins de s’imposer à Salt Lake City (Utah). A noter que WR Jordan Payton (7 réceptions, 105 yards) est devenu le recordman du nombre de réception en carrière de l’université UCLA avec 194.

#14 Florida State 52, Chattanooga 13
Facile victoire des Seminoles de #14 Florida State (9-2, 6-2 ACC) qui l’emporte 52-13 contre les Mocs de Chattanooga (8-3, FCS) dans ce match dont on ne pourra retirer aucun enseignement à une semaine du rivalry game face à Florida. QB Sean McGuire (12/17, 152 yards, 2 TD) n’a joué qu’une mi-temps et RB Dalvin Cook termine la rencontre avec un total de 106 yards et 2 TD.

QB Josh Rosen, UCLA

#15 LSU vs #22 Ole Miss
Rien ne va plus pour le Mad Hatter : coach Les Miles et les Tigers de #15 LSU (7-3, 4-3 SEC) subissent leur 3ème défaite consécutive (une première depuis 1999 !) face à des Rebels de #22 Ole Miss (8-3, 5-2 SEC) totalement dominateurs dans cette rencontre. Encore trop d’erreurs (3 turnovers) et de pénalités (13 pour 95 yards) du côté de #15 LSU. Les Rebels ne se sont pas faits prier pour en profiter prenant une avance de 24-0 en fin de 1ère mi-temps, puis puis 38-17 en fin de 3ème quart-temps, avant d’assommer les Tigers sur une interception de DB Zedrick Woods alors que #15 LSU tentait un comeback improbable. #22 Ole Miss a encore un mince espoir de remporter la division SEC West. Il leur faudrait battre Mississippi State lors de l’Egg Bowl et compter sur une défaite de #2 Alabama à Auburn. A noter que QB Chad Kelly (19/34, 280 yards, 2 TDs) a réussi son 33ème TD à la passe de la saison battant ainsi le record de l’université Mississippi détenu jusque-là par QB Eli Manning (NY Giants, NFL). RB Leonard Fournette (LSU) termine le match avec 108 yards au sol et aucun TD. Le trophée Heisman s’éloigne.

#16 Navy 44, Tulsa 21
L’attaque au sol des Midshipmen de #16 Navy (9-1, 7-0 AAC) a complètement dominé la défense de la Golden Hurricane de Tulsa (5-6, 2-5 AAC) qui s’incline 44-21 à domicile. #16 Navy termine avec 469 yards au sol. QB Keenan Reynolds (2/3, 55 yards, 1 TD et 81 yards au sol, 1 TD) n’est plus qu’à un TD du record de 83 TDs réussis en carrière détenu jusque-là par l’ancien Badger de Wisconsin, Montee Ball. #16 Navy a maintenant les yeux rivés sur son match de vendredi prochain face aux Cougars de #19 Houston qui aura pour enjeu le titre de division AAC West et une place en finale de conférence American.

#17 North Carolina vs Virginia Tech
Coach Frank Beamer aurait surement voulu conclure sa carrière avec les Hokies à domicile par un succès mais les Tar Heels de #17 North Carolina (10-1, 7-0 ACC) s’imposent finalement 30-27 en prolongation à Virginia Tech (5-6, 3-4 ACC) grâce à une passe de QB Marquise Williams (13/26, 205 yards, 1 TD) pour WR Quinshad Davis. Avec ce succès, #17 North Carolina remporte sa 10ème victoire d’affilée et s’assure définitivement le titre de division ACC Coastal qui lui ouvre les portes de la finale de conférence ACC, le 5 décembre prochain, face aux Tigers de #1 Clemson. Les Tar Heels se sont quand même faits peur puisque les Hokies ont réussi un superbe comeback en toute fin de match égalisant à 24-24 à 1:07 de la fin du match sur une passe de QB Michael Brewer (20/35, 273 yards, 2 TD, 2 INT) pour WR Isaiah Ford (8 réceptions, 155 yards, 1 TD). Virginia Tech devra donc l’emporter Virginia pour s’assurer une participation à un bowl pour une 23ème année consécutive. Évidemment, Virginia Tech a célébré son coach des 25 dernières années avant la rencontre :

Connecticut 20, #19 Houston 17
Terrible désillusion pour les Cougars de #19 Houston (10-1, 6-1 AAC) qui s’inclinent pour la 1ère fois de la saison lors d’un déplacement à East Hartford aux Huskies de UConn (6-5, 4-3 AAC). Ces derniers créent la surprise en l’emportant 20-17 grâce notamment aux deux TDs de WR Noel Thomas (7 réceptions, 108 yards, 2 INTs) dont un sur un trick play dans le 4ème quart-temps qui a donné une avance définitive aux joueurs de coach Bob Diaco. #19 Houston était handicapé par l’absence de son quarterback titulaire puisque le sophomore QB Kyle Postma (16/27, 190 yards, 1 TD, 1 INT) a été titularisé à la place du junior QB Greg Ward Jr, blessé il y a une semaine face à #21 Memphis. Ce dernier est finalement entré en jeu en toute fin de match pour prendre le relais d’un QB Kyle Postma, lui-même blessé, mais il commettra une interception à 1 minute du terme de la rencontre qui donnera la victoire aux Huskies. L’attaque des Cougars a été limitée à 318 yards offensifs, bien loin de sa moyenne de 521 yards par match en 2015.

RB Royce Freeman, Oregon

#20 Northwestern 13, #25 Wisconsin 7
Les Wildcats de #20 Northwestern (9-2, 5-2 Big Ten) remportent une précieuse victoire 13-7 chez des Badgers de #25 Wisconsin (8-3, 5-2 Big Ten) qui ont subi la Loi de la défense des joueurs de coach Pat Fitzgerald (5 turnovers, 5 sacks). La fin de match a été épique puisque QB Joel Stave (20/34, 229 yards, 2 INTs) a remonté tout le terrain pour amener le ballon sur la ligne de 1 yard des Wildcats mais un violent sack l’a obligé à quitter ses coéquipiers pour le dernier jeu de la rencontre. Son backup QB Bart Houston tenta alors une passe dans la end-zone adverse pour WR Tanner McEvoy… qui ne parvint pas à capter le ballon. Game over. On notera les 139 yards au sol pour 1 TD de RB Justin Jackson.

Temple 31, #21 Memphis 12
Les Tigers de #21 Memphis (8-3, 4-3 AAC) subissent une lourde défaite 31-12 en déplacement chez des Owls de Temple (9-2, 6-1 AAC) qui restent, avec ce succès, en contrôle en tête de la division AAC East. Après un début de match convaincant qui les a vu prendre les devants 6-0 grâce à deux FGs de K Jake Elliott, les Tigers ont sombré dans le 4ème quart-temps accordant 17 points. Le joueur du match, QB P.J. Walker, termine avec 261 yards à la passe pour 2 TDs. La solide défense des Owls a limité le quarterback vedette de #21 Memphis, QB Paxton Lynch, à 156 yards à la passe pour aucun TD.

#23 Oregon 48, #24 USC 28
Portés par un fantastique QB Vernon Adams (20/25, 407 yards, 6 TD, 1 INT) qui affrontait le programme dont il était fan lorsqu’il était plus jeune, les Ducks de #23 Oregon (8-3, 6-2 Pac-12) remportent une cinglante victoire 48-28 face à des Trojans de #24 USC (7-4, 5-3 Pac-12) qui restent, malgré tout, en course pour une place en finale de conférence Pac-12. Tout se jouera pour les Sud-Californiens dans une semaine face à leurs rivaux, les Bruins de UCLA. Avec ses 6 TDs à la passe dans ce match, le quarterback des Ducks établit un nouveau record du nombre de TD dans les airs réussis face aux Trojans. Après avoir été intercepté sur la première possession de #23 Oregon, QB Vernon Adams a offert un véritable récital au sein d’une attaque des Ducks qui semblent enfin avoir retrouvé le niveau de jeu qu’on attendait d’eux en début de saison. Il a bien été aidé par la solide performance de RB Royce Freeman (147 yards au sol). #23 Oregon remporte un 5ème succès d’affilée mais n’a plus d’espoir dans la division Pac-12 North puisque le Cardinal de #11 Stanford s’est imposé face à California un peu plus tard dans la soirée.

Par ailleurs

Conférence SEC

QB Brandon Allen, Arkansas

Les Gamecocks de South Carolina (3-8, 1-7 SEC) n’avaient plus perdu face à un programme FCS depuis 25 ans. C’est désormais chose faite. Comme en 1990, The Citadel (8-3, FCS) a créé la surprise en s’imposant 23-22 au Williams-Brice Stadium de Columbia (Caroline du Sud). L’attaque triple-option des Bulldogs s’est avérée un cauchemar pour la défense des Gamecocks qui s’est avouée vaincue lorsque le natif de Columbia, RB Tyler Renew, réussit un TD au sol de 56 yards à moins de 7 minutes de la fin du match donnant alors une avance définitive d’un point à The Citadel. Défaite très embarrassante pour South Carolina.

Autres résultats : Auburn – Idaho 56-34, Kentucky – Charlotte 58-10, Texas A&M – Vanderbilt 25-0, Georgia – Georgia Southern 23-17 OT, Mississippi State – Arkansas 51-50.

Conférence Pac-12

Arizona State 52, Arizona 37
Les Sun Devils d’Arizona State (6-5, 4-4 Pac-12) remportent la Territorial Cup contre leurs rivaux de l’Etat, les Wildcats d’Arizona (6-6, 3-6 Pac-12), malgré une tentative de comeback des joueurs de coach Rich Rodriguez en fin de rencontre. Mais alors qu’ils avaient réussi à revenir à 38-30, les Wildcats commirent deux turnovers couteux puisqu’à deux reprises QB Brandon Dawkins se fît intercepter pour des TDs. Pour son dernier match à domicile avec les Sun Devils, QB Mike Bercovici termine avec une fiche de 305 yards à la passe pour 2 TD et 2 INT. Arizona State a encore besoin d’un succès pour s’assurer un place dans un bowl.

Autres résultats : Washington – Oregon State 52-7.

Conférence Big Ten

Rutgers – Army 31-21, Minnesota – Illinois 32-23, Indiana – Maryland 47-28.

Conférence Big 12

West Virginia – Kansas 49-0, Kansas State – Iowa State 38-35.

Conférence ACC

North Carolina State – Syracuse 42-29, Miami – Georgia Tech 38-21, Pittsburgh – Louisville 45-34, Virginia – Duke 42-34.

Conférence American

East Carolina – Central Florida 44-7, South Florida – Cincinnati 65-27.

Conférence MAC

Toledo – Bowling Green 44-28, Ohio – Ball State 48-31, Central Michigan – Kent State 27-14, Northern Illinois – Western Michigan 27-14, Miami (Ohio) – UMass 20-13, Akron – Buffalo 42-21.

Conférence Mountain West

Air Force – Boise State 37-30, Colorado State – New Mexico 28-21.

> Tous les résumés vidéos

Les jeux de la semaine

Performances individuelles

Lors de cette 12ème semaine de la saison, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Dak Prescott (Mississippi State), 38/50, 508 yards, 5 TD, 1 INT.
– QB Blake Kemp (East Carolina), 35/51, 465 yards, 4 TD, 0 INT.
– QB Mason Rudolph (Oklahoma State), 27/50, 430 yards, 3 TD, 0 INT.
– QB Vernon Adams (Oregon), 20/25, 405 yards, 6 TD, 1 INT.
– QB Brandon Allen (Arkansas), 30/43, 403 yards, 7 TD, 0 INT.
– RB Brandon Ross (Maryland), 19 courses, 250 yards, 3 TDs.
– WR KD Cannon (Baylor), 5 réceptions, 210 yards, 2 TD.
– WR Jamari Staples (Louisville), 9 réceptions, 194 yards, 1 TD.
– WR Isaiah Jones (East Carolina), 14 réceptions, 181 yards, 2 TD.
– WR Gehrig Dieter (Bowling Green), 13 réceptions, 103 yards, 3 TD.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis plus de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le Podcast Bowl. Expert NFL et NBA. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
1 commentaire

1 commentaire

  1. Ben

    22 novembre 2015 at 13h20

    La cupcake week a été un cauchemar pour les équipes de la SEC: Florida et Georgia qui doivent jouer l’OT, South Carolina qui perd! Les Gators ont perdu des points hier. Ca va peut être faire réfléchir ces programmes sur l’utilité de ces matchs…

    Utah, OK State et OSU sont les grands perdants de la semaine. Iowa va sans doute se retrouver dans le top 4 mardi avec Clemson, Alabama et Notre Dame qui a été loin d’être convaincant contre BC.

    C’est la crise à LSU, on est passé d’un candidat au titre à une équipe qui va jouer un bowl insignifiant en 3 semaines de temps. Les Miles est plus que jamais sur le siège éjectable…

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saison Régulière

Le résumé de la Week 3 : le show de Miami, UCF déjà bouillant et frayeur à Oklahoma State

The U is back ? Larges vainqueurs à #18 Louisville, les Hurricanes de #17 Miami passent avec succès leur examen de passage et peuvent légitimement avoir des ambitions dans la conférence ACC.

Publié

le

Crédit photo :

À une semaine du retour de la conférence SEC, cinq équipes du Top 15 étaient sur les terrains lors de cette week 3 et trois d’entre-elles (#1 Clemson, #7 Notre Dame et #13 Cincinnati) se sont facilement imposées sur le score combiné de 156-20.

Ce fût beaucoup plus difficile pour #14 Central Florida (à Georgia Tech) et surtout pour #11 Oklahoma (face à Tulsa) qui ont dû batailler pour finalement d’imposer.

Les belles promesses de Miami

Ok. Il ne s’agit que de deux matchs mais les Hurricanes de #17 Miami ont montré face à UAB (31-14) puis Louisville (47-34) lors cette week 3 que l’attaque accélérée du coordinateur offensif Rhett Lashlee est prête à prendre son envol. L’explosif QB D’Eriq King semble comme un poisson dans l’eau et tous les playmakers autour de lui (RB Cam’Ron Harris, TE Brevin Jordan, WR Mark Pope) ont haussé leur niveau de jeu. Du coup, #17 Miami peut se mettre à rêver d’un retour en finale de conférence ACC.

UCF déjà prêt pour la course aux playoffs ?

#14 Central Florida possède un bilan de 36-4 depuis la saison 2017. Toutefois, les Knights sont encore à la recherche du respect que le comité du College Football Playoff ne semble pas vouloir lui accorder.

Le programme d’Orlando savait qu’il aurait peu d’occasions de briller en 2020 avec un seul match hors-conférence en raison des calendriers révisés un peu partout à travers le pays. Ainsi, cette victoire 49-21 remportée à Georgia Tech grâce à une démonstration offensive de QB Dillon Gabriel pourrait avoir son importance en fin de saison si les Knights réussissaient à terminer invaincus. Et si 2020 était l’année d’une première participation en playoff d’une équipe du Group of Five ?

À l’image de la Big 12, inquiétude à Oklahoma State

La conférence Big 12 avait une occasion de se racheter après une horrible week 2 marquée par une fiche de 0-3 contre la Sun Belt.

Baylor n’a finalement pas joué, son match contre Houston ayant été annulé. Il aurait peut-être été mieux que celui de #11 Oklahoma State le soit aussi tant la prestation des Cowboys a été décevante. Diminués par la sortie sur blessure de QB Spencer Sanders, ils ont été sauvés d’une terrible désillusion par les exploits de l’inattendu true freshman QB Shane Illingworth. Pas vraiment la meilleure entrée en matière pour une équipe qui vise la finale de conférence.

Retrouvez un résumé complet de tous les matchs joués par les équipes du Top 25 et les meilleurs moments de cette week 3 :

Crédit photo : SI

Le Match de la semaine

#18 Louisville 34, #17 Miami 47

Jamais les Hurricanes de Miami (2-0) n’ont semblé douter une seule seconde qu’ils s’imposeraient lors de cette rencontre au sommet de la week 3 tant leur domination en attaque a été omniprésente de bout en bout de ce match.

Après un punt sur sa première possession, #17 Miami va ensuite enchainer 4 drives conclus par 2 TD, une passe de 17 yards de QB D’Eriq King (18/30, 325 yards, 3 TD) à destination de WR Will Mallory et une course de 3 yards de RB Jaylan Knighton, et 2 FGs de K Jose Borrelagas pour prendre les devants 20-6 à la mi-temps.

Ce n’était qu’un hors-d’oeuvres avant l’explosion offensive de la 2ème mi-temps.

Au retour des vestiaires, les Cardinals reprirent pourtant espoir au terme d’un long drive que RB Javian Hawkins (164 yards au sol, 1 TD) conclut par un TD de 19 yards (20-13). Il ne faudra qu’un seul snap pour que les Hurricanes ne reprennent 14 points d’avance (27-13) sur une course de 75 yards de RB Cam’Ron Harris (134 yards au sol, 1 TD) !

Louisville (1-1) repartit alors au charbon et le receveur #1 des Cardinals, WR Tutu Atwell (8 réceptions, 114 yards, 2 TD), réduit le score à 27-20 sur une réception de 6 yards. Et de nouveau, il n’a fallu qu’un snap pour que l’attaque du coordinateur offensif Rhett Lashlee frappe à nouveau, QB D’Eriq King se connectant avec un RB Jaylan Knighton étonnement esseulé derrière la défense des Cardinals pour un TD de 75 yards (34-20). Louisville ne s’en remettra pas.

> Compte-rendu complet de ce match Louisville-Miami

Résultats des équipes du Top 25

#1 Clemson 49, The Citadel 0

Promenade de santé pour les Tigers de #1 Clemson (2-0, 1-0 ACC) qui ont marqué tous leurs points en 1ère mi-temps. Il n’aura fallu que 9 passes à QB Trevor Lawrence (8/9, 168 yards, 3 TD et 54 yards au sol, 1 TD) pour réussir 3 TDs dans les airs auxquels il a ajouté un TD au sol, son 3ème de la saison. Le score était déjà de 28-0 à la fin du 1er quart-temps. Toutefois, mention spéciale aux Bulldogs qui ont refusé l’offre de coach Dabo Swinney de réduire la durée des 3ème et 4ème quart-temps. The Citadel (0-2) a fait jeu égal avec les Tigers en 2ème mi-temps (0-0). On retiendra aussi que le freshman QB D.J. Uiagalelei, prochaine star de l’attaque des Tigers, a inscrit ses 2 premiers TDs au niveau NCAA. WR Fred Ladson Jr a également réussi 2 TD sur réception. #1 Clemson a remporté ses 31 derniers matchs de saison régulière.

Crédit photo : Clemson Athletics

#7 Notre Dame 52, South Florida 0

Les Bulls de South Florida (0-1) n’ont offert que peu de résistance à des Fighting Irish de Notre Dame (2-0) nettement plus impliqués et disciplinés que la semaine dernière face à Duke. 3 TD au sol de QB Ian Book (12/19, 143 yards) en 1ère mi-temps ont rapidement creusé l’écart en faveur d’un programme de South Bend qui remporte une 20ème victoire d’affilée à domicile. RB C’Bo Flemister termine ce match avec 127 yards au sol pour 1 TD. Le true freshman RB Chris Tyree a également marqué son 1er TD en carrière sous le maillot des Fighting Irish. Prochain match pour #7 Notre Dame : à Wake Forest.

#11 Oklahoma State 16, Tulsa 7

On s’attendait à une bataille offensive, peut-être même un shootout entre deux attaques réputées explosives. On a eu droit à un festival d’erreurs et de pénalités duquel se sont sauvés les Cowboys… grâce à l’entrée en jeu du 3ème quarterback de leur alignement et à leur running back vedette, RB Chuba Hubbard. Pourtant, celui qui a réussi plus de 2000 yards au sol ne semblait pas dans un grand jour. Ses stats en première mi-temps : 35 yards en 13 courses. C’est finalement lui qui a permis à #11 Oklahoma State (1-0) de reprendre les devants 10-7 en fin du match sur un TD en force sur une course de 3 yards. Mais celui qui a probablement sauvé les Cowboys d’une terrible désillusion aura bien été le true freshman QB Shane Illingworth (4/5, 74 yards), entré en jeu en fin de 3ème quart-temps en remplacement d’un QB Ethan Bullock (8/13, 41 yards, 1 INT) incapable de diriger l’attaque locale après avoir pris le relais d’un QB Spencer Sanders blessé à la cheville dans le 1er quart-temps.

> Compte-rendu complet du match Oklahoma State-Tulsa

#13 Cincinnati 55, Austin Peay (FCS) 20

Portés par les 4 TD de RB Gerrid Doaks (3 TD au sol et 1 TD sur réception) et une prestation appliquée de QB Desmond Ridder (13/19, 196 yards, 2 TD et 57 yards), les Bearcats de #13 Cincinnati (1-0) n’ont fait qu’une bouchée d’Austin Peay (0-3). #13 Cincinnati (1-0) devrait avoir une tout autre opposition dans une semaine lors d’un match entre équipes classées, face à #22 Army.

Crédit photo : Hyosub Shin

Georgia Tech 21, #14 Central Florida 49

Auteur de 4 passes de TD, le quarterback sophomore des Knights a su profiter des erreurs des Yellow Jakcets pour permettre à #14 Central Florida de réussir son entrée dans cette saison 2020.

> Compte-rendu complet de ce match Georgia Tech-Central Florida

Georgia State 31, #19 Louisiana 34

Menés 14-0, puis 21-7, les Ragin’ Cajuns de #19 Louisiana (2-0, 1-0 Sun Belt) ont trouvé les ressources nécessaires pour effectuer une superbe remontada conclue par un TD victorieux de RB Elijah Mitchell (164 yards au sol, 2 TD) en overtime. Classé à l’AP Top 25 pour la première fois depuis 1943, #19 Louisiana n’a pas semblé prendre au sérieux une équipe de Georgia State (0-1, 0-1 Sun Belt) très bien préparée et portée par les courses de RB Destin Coates (150 yards au sol, 1 TD). #19 Louisiana jouera son premier match à domicile dans une semaine, face à Georgia Southern.

Marshall 17, #23 Appalachian State 7

Opportuniste en attaque et ultra-solides défensivement, le Thundering Herd de Marshall remporte son premier match contre une équipe classée depuis septembre 2003. Le début de match entre ces deux prétendants au titre de leur conférence respective nous promettait un grand spectacle offensif… c’est finalement par la défense que le Thundering Herd de Marshall (2-0) a fait tomber les Mountaineers de #23 Appalachian State (1-1).

> Compte-rendu complet du match Marshall-Appalachian State

#25 Pittsburgh 21, Syracuse 10

Ce fût laid (7 pénalités, 3 FGs manqués et 2 turnovers) mais les Panthers de #25 Pittsburgh (2-0) préservent l’essentiel : la victoire. Le duo QB Ryan Pickett (25/36, 215 yards, 2 TD, 1 INT) – WR Jordan Addison (7 réceptions, 57 yards, 1 TD) commence à trouver ses automatismes mais le match a définitivement basculé en faveur des locaux lorsque DB Paris Ford intercepta QB Tommy DeVito (9/15, 32 yards, 1 INT) en fin de 3ème quart-temps. On retiendra de ce match la passe de TD de QB Rex Culpepper (4/9, 88 yards, 1 TD) pour les Orangemen, lui qui a surmonté un cancer il y a quelques mois. De son côté, le leader DE Rashad Weaver (7 plaquages, 3 pour perte, 2 sacks) jouait son premier match depuis 20 mois

WR Zay Flowers, Boston College – Crédit photo : Nell Redmond, AP

Autres résultats importants

Conférence ACC

Duke 6, Boston College 26
North Carolina State 45, Wake Forest 42

Conférence AAC

Tulane 24, Navy 27
North Texas 35, SMU 65

Autres résultats

Coastal Carolina 43, Campbell (FCS) 21
Western Kentucky 24, Liberty 30
Middle Tennessee 14, Troy 47
UTSA 24, Stephen F. Austin (FCS) 10
Texas State 38, Louisiana-Monroe 17
Southern Miss 30, Louisiana Tech 31
Middle Tennessee 14, Troy 47
UTEP 17, Abilene Christian (FCS) 13

L’image de la semaine

Les Eagles de Boston College ont frappé un grand coup lors de leur premier match de cette saison 2020 : une victoire 26-6 à Duke pour les débuts de coach Jeff Hafley. Le duo QB Phil Jurkovec-WR Zay Flowers a mis le feu à la défense des Blue Devils. Mood.

L’image de la semaine II

À 42-21. On peut comprendre.

Highlights

Le TD de la semaine

Les Golden Eagles de Southern Miss pensait avoir tout fait pour effacer la défaite subie contre South Alabama en week 1… jusqu’à ce que Louisiana Tech complète une incroyable remontée par ce TD sensationnel de WR Griffin Hébert.

La belle histoire de la semaine

Ce n’était pas la première fois qu’il jouait sous le maillot des Orangemen mais cela faisait plus de deux ans que QB Rex Culpepper était écarté des terrains en raison d’un cancer. En plus d’être l’un des seuls highlights de la défaite de Syracuse à Pittsburgh, sa passe de TD de 69 yards à destination de WR Taj Harris est l’un des beaux moments de cette journée.

La réception de la semaine

Les Mountaineers de #23 Appalachian State ont été surpris à Marshall mais la réception spectaculaire de WR Jalen Virgil sur une passe de QB Zac Thomas restera l’un des seuls moments de grâce d’un match ultra-défensif.

La réception de la semaine II

La réception de la semaine III

Après WR Jeramiah Haydel il y a une semaine, c’est au tour de son coéquipier WR Marcell Barbee de réussir un catch ultra-spectaculaire ! Après deux défaites en deux matchs pour débuter la saison, Texas State s’est enfin imposé, 38-17, face à Louisiana-Monroe.

La course de la semaine

Après avoir marqué les esprits avec un retour de kickoff de 75 yards, RB Jahmyr Gibbs nous rappelle qu’il était une recrue du Top 100 avec cette superbe course… qui n’empêchera pas les Yellow Jackets de sombrer à domicile face à #14 Central Florida.

Le swag de la semaine

Miami s’est imposé et la Turnover Chain a fait sa première apparition de la saison ! College Football is back !

Le comeback de la semaine

Battus 55-3 par Brigham Young lors de la week 1, les Midshipmen de Navy étaient menés 24-0 à Tulane avant d’effectuer une remontada d’anthologie : 27 points consécutif en 2ème mi-temps dans une victoire renversante 27-24.

La stat de la semaine

Le #WTF de la semaine

NBA Conference Finals obligent.

Performances individuelles

Lors de cette 3ème semaine de la saison 2020, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Dillon Gabriel (UCF), 27/41, 417 yards, 4 TD, 1 INT.
– QB Shane Buechele (SMU), 24/33, 344 yards, 4 TD, 0 INT.
– QB D’Eriq King (Miami), 24/33, 344 yards, 4 TD, 0 INT.
– RB Ulysses Bentley IV (SMU), 19 courses, 227 yards, 3 TD.
– QB Malik Willis (Liberty), 21 courses, 168 yards, 3 TD.
– RB Elijah Mitchell (Louisiana), 16 courses, 164 yards, 2 TD.
– RB Javian Hawkins (Louisville), 27 courses, 164 yards, 1 TD.
– WR Zay Flowers (Boston College), 5 réceptions, 162 yards, 1 TD.
– WR Tim Jones (Southern Miss), 8 réceptions, 160 yards, 2 TD.
– WR Marlon Williams (UCF), 10 réceptions, 154 yards, 2 TD.

Lire la suite

Saison Régulière

Louisville – Miami (34-47) : D’Eriq King prend son envol

Les Hurricanes de #17 Miami enchainent une 2ème victoire consécutive au terme d’une démonstration offensive menée de main de maitre par QB D’Eriq King.

Publié

le

Crédit photo : Miami Athletics

Jamais les Hurricanes de Miami (2-0) n’ont semblé douter une seule seconde qu’ils s’imposeraient lors de cette rencontre au sommet de la week 3 tant leur domination en attaque a été omniprésente de bout en bout de ce match.

Après un punt sur sa première possession, #17 Miami va ensuite enchainer 4 drives conclus par 2 TD, une passe de 17 yards de QB D’Eriq King (18/30, 325 yards, 3 TD) à destination de TE Will Mallory et une course de 3 yards de RB Jaylan Knighton, et 2 FGs de K Jose Borrelages pour prendre les devants 20-6 à la mi-temps.

Ce n’était qu’un hors-d’oeuvres avant l’explosion offensive de la 2ème mi-temps.

Au retour des vestiaires, les Cardinals reprirent pourtant espoir au terme d’un long drive que RB Javian Hawkins (164 yards au sol, 1 TD) conclut par un TD de 19 yards (20-13). Il ne faudra qu’un seul snap pour que les Hurricanes ne reprennent 14 points d’avance (27-13) sur une course de 75 yards de RB Cam’Ron Harris (134 yards au sol, 1 TD) !

Louisville (1-1) repartit alors au charbon et le receveur #1 des Cardinals, WR Tutu Atwell (8 réceptions, 114 yards, 2 TD), réduit le score à 27-20 sur une réception de 6 yards. Et de nouveau, il n’a fallu qu’un snap pour que l’attaque du coordinateur offensif Rhett Lashlee frappe à nouveau, QB D’Eriq King se connectant avec un RB Jaylan Knighton étonnement esseulé derrière la défense des Cardinals pour un TD de 75 yards (34-20). Louisville ne s’en remettra pas.

RB Marshon Ford et WR Tutu Atwell inscriront bien un TD chacun dans le 4ème quart-temps mais c’était trop peu trop tard. Disciplinés jusqu’au bout, les Hurricanes ont également ajouté un TD dans les airs sur une réception de 47 yards de la star TE Brevin Jordan (7 réceptions, 120 yards, 1 TD).

On retiendra aussi de ce match le FG réussi de 57 yards par le kicker des Hurricanes, K Jose Borregales.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Marshall – Appalachian State (17-7) : les Mountaineers butent sur une défense de fer

Opportuniste en attaque et ultra-solides défensivement, le Thundering Herd de Marshall remporte son premier match contre une équipe classée depuis septembre 2003.

Publié

le

Crédit photo : Sholten Singer, HD Media

Le début de match entre ces deux prétendants au titre de leur conférence respective nous promettait un grand spectacle offensif… c’est finalement par la défense que le Thundering Herd de Marshall (2-0) a fait tomber les Mountaineers de #23 Appalachian State (1-1).

RB Brenden Knox (138 yards, 1 TD) sur une course de 2 yards pour Marshall, puis WR Jalen Virgil sur une sensationnelle réception de 11 yards pour #23 Appalachian State : les deux équipes ont entamé ce match tambour battant avec un TD à la clé de leur première possession.

Le reste de ce match sera dominé par les défenses jusqu’à ce que QB Grant Wells (11/25, 163 yards, 1 INT) trouve WR Xavier Gaines pour un gain de 67 yards, puis profite de la blessure de deux joueurs du backfield défensif des Mountaineers pour inscrire le TD de la victoire avec un superbe keeper sur un schéma zone read.

#23 Appalachian State peut avoir des regrets à l’issue de cette défaite. Les Mountaineers ont eu les opportunités de recoller au score comme sur cette réception de TE Mike Evans qui fila alors vers la zone des buts… avant de relacher le ballon sous la pression de S Brandon Drayton pour un touchback cruel. Puis K Chandler Staton manquera également un FG de 26 yards à 2:54 de la fin du 4ème quart-temps.

Tout au long de la rencontre, les Mountaineers ont été incapables d’imposer leur jeu au sol. Ils terminent avec un minuscule total de 96 yards, bien loin des 308 accumulés il y a une semaine contre Charlotte.

Il s’agit de la première victoire de Marshall face à une équipe classée depuis le 20 septembre 2003 (Kansas State). Avec ce succès face à #23 Appalachian State, le Thundering Herd devrait faire sa première apparition dans l’AP Top 25 depuis 2014.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Georgia Tech – Central Florida (21-49) : Dillon Gabriel sonne la charge

Auteur de 4 passes de TD, le quarterback sophomore des Knights a su profiter des erreurs des Yellow Jakcets pour permettre à #14 Central Florida de réussir son entrée dans cette saison 2020.

Publié

le

Une semaine après leur victoire à Florida State, les Yellow Jackets de Georgia Tech (1-1, 1-0 ACC) n’ont pas résisté très longtemps face à la puissance offensive d’une équipe de #14 Central Florida (1-0) qui faisait ses débuts dans cette saison 2020.

Malgré une préparation perturbée par plusieurs cas de covid-19 et par le départ de nombreux joueurs de l’effectif, les Knights n’ont pas tremblé lorsque les locaux sont revenus à 28-21 en début de 4ème quart-temps. Portés par le sophomore QB Dillon Gabriel (27/41, 417 yards, 4 TD), auteur de son meilleur match en carrière sur le plan aérien, l’équipe de coach Josh Heupel a alors appuyé sur l’accélérateur pour inscrire 3 TD au sol consécutifs.

Georgia Tech avait pourtant parfaitement entamé ce match. Un retour de kickoff de 75 yards de RB Jahmyr Gibbs (66 yards au sol, 1 TD et 4 réceptions, 60 yards, 1 TD) suivi 3 jeux plus tard d’un TD au sol de QB Jeff Sims (18/36, 244 yards, 1 TD, 2 INT) : les Yellow Jackets semblaient en route vers une seconde surprise.

Mais profitant des erreurs des Yellow Jackets (un fumble de QB Jeff Sims et un FG manqué), #14 Central Florida creusa rapidement l’écart grâce au jeu aérien agressif qu’on lui connait. WR Marlon Williams (10 réceptions, 154 yards, 2 TD) et WR Tre Nixon (4 réceptions, 94 yards, 2 TD) par deux fois dans les airs et RB Greg McRae (50 yards au sol, 1 TD) au sol donnèrent 21 points d’avance aux Floridiens peu avant la mi-temps (28-7).

RB Jahmyr Gibbs redonna espoir à Georgia Tech : après ses deux TD au sol, les Yellow Jackets se retrouvaient à seulement 7 points des Knights. La fin de match fût alors totalement à l’avantage de #14 Central Florida, RB Otis Anderson et RB Bentavious Thompson marquant notamment 1 TD au sol.

A noter que Georgia Tech était privé de plusieurs joueurs à l’occasion de ce premier match joué au Bobby Dodd Stadium. Les absences de RB Jordan Mason et DL Curtis Ryans ont été particulièrement préjudiciables, eux qui avaient été si brillants face aux Seminoles lors de la week 2.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Articles les plus lus