Suivez-nous

Saison Régulière

Semaine 9 : Mississippi State et Alabama confirment, Ole Miss et USC chutent

Résumé complet de la semaine 9 de la saison 2014 de College Football.

Publié

le

Les experts les moins avertis nous annonçaient une semaine « tranquille », finalement il n’en a rien été avec la 1ère défaite de la saison de #3 Ole Miss, battu à Death Valley par #24 LSU, et celle de #20 USC à #19 Utah dans les dernières secondes de la rencontre.

Au terme de ce dernier week-end de la saison avant la publication du 1er classement du comité de sélection du College Football Playoff, il n’y a donc plus que trois programmes invaincus : #1 Mississippi State, #2 Florida State et #23 Marshall.

Les Bulldogs de #1 Mississippi State ont été bousculés à Kentucky mais remportent leur 7ème succès de la saison et restent en tête d’une division SEC West qui a vu les victoires de #4 Alabama, #5 Auburn et de #24 LSU. A l’issue d’un match défensif, les Tigers mettent fin à l’invincibilité des Rebels de #3 Ole Miss sur le score de 10-7.

Michigan State remporte le Paul Bunyan Trophy face à Michigan dans un match sans intensité et entièrement dominé par les Spartans. Toujours dans la conférence Big Ten, #13 Ohio State repart du Beaver Stadium avec une victoire contre Penn State après 2 prolongations.

Dans la conférence Big 12, Texas sombre à #11 Kansas State et #10 TCU réussit le carton de la soirée en inscrivant 82 points !

Il semble écrit que la saison 2014 des Trojans de #20 USC sera épique. Après des fins de rencontre à suspense contre Stanford, Boston College, Arizona State et Arizona, les Trojans ont été battu par #19 Utah sur un TD inscrit à 0:08 de la fin du match.

#2 Florida State et #7 Notre Dame étaient au repos lors de cette semaine 9.

Retrouvez ci-dessous un résumé complet de cette 9ème semaine de la saison NCAA 2014 :

Le match de la semaine

LSU 10, Ole Miss 7

TE Logan Stokes, LSU

Toujours limités offensivement, les Tigers de #24 LSU ont retrouvé leur défense à l’occasion de la visite des Rebels de #3 Ole Miss qu’ils ont battus 10-7 lors du match au sommet de cette semaine 9.

#3 Ole Miss (7-1, 4-1 SEC) perd ainsi son invincibilité en 2014 lors de ce Magnolia Bowl.

La défense de #24 LSU (7-2, 3-2 SEC) a limité l’attaque de #3 Ole Miss à 313 yards offensifs et réussit 2 énormes « stops » dans les deux dernières minutes. Le premier à 1:44 de la fin du match sur un 4th-and-1, le second lorsque coach Hugh Freeze prit le risque d’appeler un jeu offensif au lieu de tenter un FG de 47 yards qui aurait pu permettre aux Rebels d’égaliser dans les toutes dernières secondes de la rencontre. S Ronald Martin intercepta QB Bo Wallace assurant le succès des Tigers.

Le true freshman RB Leonard Fournette (113 yards au sol), recrue #1 du pays en 2014, a pris le relais de RB Terrence Magee lorsque ce dernier est sorti sur blessure, réussissant plusieurs courses cruciales dans le 4ème quart-temps.

Les Tigers remportent leur 3ème victoire d’affilée et alors qu’on les avait enterrés un peu tôt, ils restent en embuscade dans la division SEC West. Avec cette défaite, les Rebels voient leurs chances de partciper aux playoffs diminuer mais restent en course avec un match contre #1 Mississippi State à l’horizon.

>Résumé complet et vidéo

Résultats du classement AP Top 25

Au terme d’un match spectaculaire qui a vu les deux attaques accumuler 1044 yards offensifs combinés, les Bulldogs de #1 Mississippi State (7-0, 4-0 SEC) s’imposent 45-31 face à Kentucky. QB Dak Prescott (216 yards, 1 TD, 1 INT et 88 yards au sol, 2 TDs) confirme son statut de candidat au trophée Heisman. Mais le joueur du match aura été RB Josh Robinson (198 yards, 2 TDs) dont les courses sur 3ème tentative ont été précieuses au #1 du pays. La défense des Bulldogs a montré des signes de faiblessee face à une attaque des Wildcats qui n’avait réussi que 3 points contre LSU.

QB Dak Prescott, Mississippi State

Le Crimson Tide de #4 Alabama (7-1, 4-1 SEC) remporte une 8ème victoire consécutive contre son rival historique, Tennessee, en battant les Vols 34-20 lors du retour du coordinateur offensif Lane Kiffin au Neyland Stadium de Knoxville. Ce dernier avait dirigé Tennessee en 2009 avant de quitter les Vols pour USC après une seule saison ce qui avait provoqué des émeutes sur le campus de Knoxville (Tennessee). Le junior WR Amari Cooper a profité de ce match pour battre le record de Julio Jones avec un total de 224 yards sur réception. Plus que jamais, #4 Alabama semble être les principaux concurrents de #1 Mississippi State dans la division SEC West.

Vendredi soir, à l’occasion du 1er match de College Football joué au Levi’s Stadium, les Ducks de #6 Oregon (7-1, 4-1 Pac-10) n’ont pas tremblé face à des Golden Bears de California en net progrès l’emportant finalement 59-41 grâce aux 5 passes de TD du candidat au trophée Heisman, QB Marcus Mariota (326 yards, 5 TDs, 1 INT). Dans cette victoire, ce dernier a été intercepté pour la 1ère fois de la saison. Avec 8625 yards à la passe réussis en carrière, il devient le recordman de l’université Oregon. Les Ducks restent donc en tête de la division Pac-12 North à une semaine du choc contre Stanford.

Les Spartans de #8 Michigan State (7-1, 4-0 Big Ten) remportent leur 6ème Paul Bunyan Trophy en 7 ans au terme d’une victoire facile face à des Wolverines de Michigan totalement dominés par les champions de la Big Ten en titre.  Gonflés à bloc, les Spartans ont débuté le match avec un drive parfaitement exécuté et conclu par une course de 2 yards de RB Jeremy Langford (177 yards, 3 TDs). L’après-midi s’annonçait longue pour les Wolverines… Mais la défense très disciplinée et accrocheuse de Michigan (3-5, 1-3 Big Ten) surprit les Spartans de #8 Michigan State qui durent attendre la toute fin du second quart-temps pour inscrire leur 2ème TD sur une course de 1 yard de RB Jeremy Langford. Deux TDs des Spartans dans le 3ème quart-temps scellèrent le sort du match.  #8 Michigan State a maintenant 2 semaines pour préparer le choc de la division Big Ten West face aux Buckeyes de #13 Ohio State, le 8 novembre prochain. Pour être éligible à un bowl de fin de saison, Michigan doit impérativement gagner ses 3 prochains matchs (Indiana, Northwestern, Maryland) avant The Game contre #13 Ohio State, le 29 novembre.

TE Dwayne Stanford, Oregon

Jour de record à Fort Worth : en l’emportant 82-27 (!) contre les Red Raiders de Texas Tech, les Horned Frogs de #10 Texas Christian (6-1, 3-1 Big 12) établissent un nouveau record de l’université avec leurs 82 points inscrits. QB Trevone Boykin (433 yards, 7 TDs, 0 INT) établit, lui aussi, un nouveau record avec 7 passes de TD dans ce match. L’explosif attaque de TCU, dirigée par l’ancien Red Raider OC Sonny Cumbie, termine cette rencontre débridée avec un total de 785 yards.

Les Wildcats de #11 Kansas State (6-1, 4-0 Big 12) ont infligé un shutout à de pitoyables Longhorns de Texas, leur 1er match sans point depuis 2004. Avec un ridicule total de 196 yards offensifs, Texas n’a pas réussi à construire sur les 524 yards accumulés contre Iowa State, la semaine dernière. QB Jake Waters (224 yards à la passe) a parfaitement contrôlé le tempo pour des Wildcats qui ont possédé le ballon pendant près de 40 minutes. #11 Kansas State remporte ainsi la 500ème victoire de son Histoire.

Après avoir mené de 17 points à la mi-temps, les Buckeyes de #13 Ohio State (6-1, 3-0 Big Ten) ont laissé les Nittany Lions de Penn State revenir au score en fin de match avant de l’emporter 31-24 après deux prolongations pour leur 19ème succès consécutifs en match de conférence Big Ten. Les deux quarterbacks, QB J.T. Barrett (OSU) et QB Christian Hackenberg (PSU) n’ont pas vraiment brillé et c’est finalement RB Ezekiel Elliott (109 yards au sol, 1 TD) qui a été le joueur du match. DE Joey Basa a réussi le jeu du match en sackant QB Christian Hackenberg sur le dernier jeu de la rencontre.

Grâce à un début de match explosif (31-0 après 21 minutes) et à un QB Anu Solomon (294 yards, 5 TDs, 0 INT) toujours aussi impressionnant, les Wildcats de #15 Arizona (6-1, 3-1 Pac-12) s’imposent 59-37 à Washington State dans un match entre les deux meilleures attaques de la conférence Pac-12. Deux semaines après une défaite contre USC, #15 Arizona conserve toutes ses chances dans la division Pac-12 South.

RB Kyle Hicks, Texas Christian

Pour la 4ème fois de la saison, RB Ameer Abdullah (225 yards au sol, 3 TDs) réussit plus de 200 yards au sol lors d’un facile succès 42-24 à domicile des Cornhuskers de #16 Nebraska (7-1, 3-1 Big Ten) face aux Scarlet Knights de Rutgers. Le running-back vedette des Huskers en a même profité pour battre un record de l’université Nebraska avec 341 all-purpose yards détenu jusque-là par QB Roy Helu Jr. Avec la défaite surprise de Minnesota à Illinois, les Cornhuskers prennent la tête de la division Big Ten East. A noter que Rutgers a perdu QB Gary Nova sur blessure (genou droit) au cours du second quart-temps.

Les Pirates de #18 East Carolina (6-1, 3-0 AAC) gardent le cap et renforcent leur position de leader de la conférence American au terme d’un match tendu contre de combatifs Huskies de Connecticut finalement remporté 31-21. QB Shane Carden (445 yards, 2 TDs, 1 INT) réussit sa meilleure performance de la saison tandis que WR Justin Hardy (14 réceptions, 186 yards, 1 TD) se rapproche du record du nombre de réceptions réussies en carrière détenu par Ryan Broyles (ex-Oklahoma) avec 349. WR Justin Hardy en a réussi 327 jusqu’à maintenant.

En battant les Trojans de #20 USC (5-3, 4-2 Pac-12) sur le score de 24-21 grâce à un TD de WR Kaelin Clay suite à une passe de 8 yards de QB Travis Wilson dans les toutes dernières secondes, les Utes de #19 Utah (6-1, 3-1 Pac-12) remportent leur plus importante victoire depuis leur entrée dans la conférence Pac-12. #19 Utah est désormais 2ème de la division South derrière #15 Arizona. Pour #20 USC, c’est une nouvelle désillusion d’autant plus que les Trojans avaient le match en main.

Privés des services de QB Deshaun Watson (blessure), les Tigers de #21 Clemson (6-2, 5-1 ACC) remportent tout de même leur 5ème victoire d’affilée en battant Syracuse à domicile sur le score de 16-6. Encore une fois, c’est la défense ultra-agressive des Tigers qui leur a assuré la victoire (170 yards offensifs pour les Orangemen).

Les Mountaineers de #22 West Virginia (6-2, 4-1 Big 12) restent en embuscade derrière #11 Kansas State dans la conférence Big 12 grâce à leur victoire 34-10 à Oklahoma State, leur 4ème d’affilée. Entré en jeu à la place de RB Rushel Shell, RB Wendell Smallwood a réussi le meilleur match de sa carrière avec 132 yards au sol. Un temps considéré comme des candidats au titre de conférence Big 12, les Cowboys perdent leur 2ème match consécutif.

WR Daesean Hamilton, Penn State

#23 Marshall (8-0, 4-0 USA) conserve son invincibilité en 2014 suite à son succès 35-16 face à Florida Atlantic. Le Thundering Herd n’a pourtant pas été tranquille avant le 4ème quart-temps puisque les Owls n’avaient que 5 points (21-16) de retard après 3 quart-temps. Finalement, l’ancien tight-end reconverti au poste de running-back, RB Devon Johnson (272 yards au sol, 4 TDs) inscrira 2 TDs au sol pour assurer la victoire des locaux.

Les Bruins de #25 UCLA (6-2, 3-2 Pac-12) se sont faits peur à Boulder avant de s’imposer 40-37 après 2 prolongations contre une surprenante équipe de Colorado. C’est finalement sur une course de 8 yards de QB Brett Hundley (200 yards, 1 TD, 0 INT et 110 yards au sol, 1 TD) que les Californiens se sont assurés une victoire qui semblait en poche au 4ème quart-temps avant que les Buffaloes inscrivent 17 points d’affilée pour égaliser à 31-31.

Par ailleurs

Une semaine après sa défaite à Arizona State, le Cardinal de Stanford a parfaitement rebondi s’imposant 38-14 à domicile contre Oregon State. Comme il l’avait promis, coach David Shaw a ouvert son playbook et l’attaque du Cardinal (438 yards) a mieux performé. Sorti du classement AP Top 25 pour la première fois depuis 4 ans, Stanford pourrait y faire son retour ce dimanche à une semaine d’un match décisif contre #6 Oregon. A noter que WR Ty Montgomery a réussi un nouveau TD sur retour de punt.

RB Melvin Gordon poursuit son excellent début de saison avec un total de 122 yards et 3 TDs réussis en 1ère mi-temps lors de la victoire éclatante 52-7 de Wisconsin face à Maryland qui évite le shutout grâce à WR Stefon Diggs sur une réception de 21 yards à :57 du terme de la rencontre.

Pour la première fois depuis 2010, Brigham Young perd un 4ème match consécutif lors d’une lourde défaite 55-30 sur le Blue Turf des Broncos de Boise State.

Les Yellow Jackets de Georgia Tech créent la surprise en s’imposant aisément 56-28 contre une équipe de Pittsburgh qui a établi un nouveau – triste – record FBS avec 5 pertes de ballon… dans le 1er quart-temps !

Enfin, l’un des TDs insolite de la saison a été réussi au cours du match Arkansas/UAB (45-17) lorsque OT Sebastian Tretola trouva… le long snapper Alan D’Appolonio pour un TD plus qu’improbable de 4 yards.

Les highlights de la semaine

Performances individuelles

Lors de cette 9ème semaine de la saison, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Connor Halliday (Washington State), 56/79, 489 yards, 4 TDs, 2 INTs.
– QB Taylor Heinicke (Old Dominion), 27/40, 471 yards, 3 TDs, 2 INTs.
– QB Shane Carden (East Carolina), 38/64, 445 yards, 2 TDs, 1 INT.
– QB Blake Frohnapfel (UMass), 28/55, 438 yards, 5 TDs, 2 INTs.
– QB Trevone Boykin (Texas Christian), 22/39, 433 yards, 7 TDs, 0 INT.
– RB Devon Johnson (Marshall), 24 courses, 272 yards, 4 TDs.
– RB Elijah McGuire (Louisina-Lafayette), 19 courses, 265 yards, 4 TDs.
– RB Keenan Reynolds (Navy), 39 courses, 251 yards, 3 TDs.
– RB Duke Johnson (Miami), 29 courses, 249 yards, 1 TD.
– RB Ameer Abdullah (Nebraska), 19 courses, 225 yards, 3 TDs.
– WR Amari Cooper (Alabama), 9 réceptions, 224 yards, 2 TDs.
– WR Antonio Vaughan (Old Dominion), 6 réceptions, 220 yards, 2 TDs.
– WR Corey Davis (Western Michigan), 9 réceptions, 212 yards, 2 TDs.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis plus de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP. Expert NFL et NBA. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
1 commentaire

1 commentaire

  1. Luzoan

    26 octobre 2014 at 10h42

    Ça valait le coup de rester éveiller pour le Magniola Bowl!! Je me lèverai direct pour le 1er comité CFP. ( le temps de voir le résultat et je repars avec Morphée ^_^)
    Ce qui enterrés Bama doivent se mordent les doigts.
    Clairement, on se dirige vers 2 conférences du power five sorties et 2 représentants SEC et sûrement SEC west.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saison Régulière

Tua Tagovailoa dompte les Gamecocks

Alabama 47, South Carolina 23

Publié

le

Crédit photo : Twitter/@AlabamaFTBL

Avec ses 444 yards à la passe pour 5 TD, le junior QB Tua Tagovailoa a martyrisé la défense des Gamecocks lors de l’ouverture du calendrier de conférence SEC pour #2 Alabama et South Carolina.

Le Crimson Tide a rapidement pris les commandes de la rencontre grâce à deux TDs sur des réceptions de 24 yards de RB Najee Harris (36 yards au sol, 5 réceptions, 87 yards, 2 TD) et de 81 yards de WR Henry Ruggs III (6 réceptions, 122 yards, 1 TD). Et dès que South Carolina (1-2, 0-1 SEC) a tenté de revenir, QB Tua Tagovailoa a répliqué avec un drive conclu par des points.

RB Najee Harris a notamment réussi un TD de 42 yards sur un catch-and-run marqué par un saut au-dessus d’un défenseur pour porter le score à 24-10. Puis WR DeVonta Smith a enfoncé le dernier clou dans le cerceuil des Gamecocks avec deux TD de 42 yards et 11 yards.

Du côté de South Carolina, malgré cette large défaite, le freshman QB Ryan Hilinski (36/57, 324 yards, 2 TD, 1 INT) a encore montré sa capacité à réussir des big plays. D’autant plus remarquable face à l’une des meilleures défenses de la conférence SEC.

Avec cette victoire, Nick Saban porte son bilan à 12-1 en match d’ouverture du calendrier de SEC effaçant du même coup le mauvais souvenir d’une défaite dans ce même Williams-Brice Stadium il y a 9 ans. Le Crimson Tide avait alors été battu 35-21.

Lire la suite

Saison Régulière

Penn State remporte le 100ème derby de la Pennsylvannie

Penn State 17, Pittsburgh 10

Publié

le

Crédit photo : Associated Press

Les Nittany Lions de #13 Penn State ont profité d’une décision contestable de coach Pat Narduzzi pour s’imposer 17-10 face aux Panthers de Pitt lors de la 100ème édition de la Battle of Pennsylvania.

Les deux rivaux historiques n’ont pas prévu de s’affronter dans un futur proche. Les Nittany Lions mènent 53-43-4 dans la série.

Pittsburgh (1-2) a pourtant eu une superbe opportunité d’égaliser à 4 minutes de la fin du match mais après avoir été stoppé par la défense de #13 Penn State (3-0) à trois reprises à moins de 10 yards de l’en-but des Nittany Lions, le coach des Panthers a choisi de tenter un FG plutôt que de tenter la 4ème tentative. En plus de cette décision insensée, le kicker Alex Kessman manquera le coup de pied de 19 yards ! Le tournant d’un match.

Les Panthers auront bien une toute dernière opportunité mais la passe Ave Maria de QB Kenny Pickett (35/51, 372 yards) était surtout désespérée.

Après un début de match sans rythme et interrompu par les orages violents sévissants autour du Beaver Stadium, Pittsburgh prendra les devants 10-7 sur une course de 3 yards de RB Vincent Davis.

#13 Penn State égalisera peu avant la mi-temps sur un FG de 57 yards de K Jordan Stout battant au passage le record du plus long FG de l’université.

C’est au terme d’un drive rapidement mené par QB Steve Clifford (14/30, 222 yards) que RB Noah Cain donnera une avance définitive aux Nittany Lions sur une course de 13 yards.

#13 Penn State est exempt la semaine prochaine avant de débuter son calendrier de conférence Big Ten dans un difficile déplacement à #21 Maryland, le vendredi 27 septembre.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Week 2 : Clemson, LSU et Maryland rayonnent, Tennessee et Miami au tapis

Publié

le

#1 Clemson et #6 LSU sont les grands vainqueurs de cette 2ème semaine de la saison maquée par les douloureuses victoires en prolongation de #7 Michigan et Florida State et les déboires de deux programmes qui avaient des ambitions en début de saison.

Les champions nationaux en titre n’ont pas tremblé à domicile face à des Aggies de #12 Texas A&M qui les avaient bousculés l’an passé. La sanction a été sans appel : QB Trevor Lawrence et les Tigers s’imposent 24-10 dans un match parfaitement maîtrisé.

#6 LSU est l’autre grand vainqueur de cette semaine. Mené par un QB Joe Burrow intraitable, les Tigers se sont imposés dans l’enfer d’Austin face à des Longhorns de #9 Texas qui peuvent avoir des regrets. Les joueurs de coach Ed Orgeron s’affirment comme les concurrents #1 de #2 Alabama dans la division SEC West.

Embed from Getty Images

Les favoris en démonstration

#2 Alabama (face à New Mexico State), #3 Georgia (face à Murray State), #4 Oklahoma (face à South Dakota) et #5 Ohio State (face à Cincinnati) n’ont pas eu à forcer leur talent pour enchainer une 2ème victoire en 2 semaines. QB Tua Tagovailoa (227 yards, 3 TD, 1 TD au sol), QB Jalen Hurts (259 yards, 3 TD) et QB Justin Fields (224 yards, 2 TD et 2 TD au sol) en ont profité pour marquer des points en vue de l’obtention du trophée Heisman.

La révélation Maryland

En deux semaines, les Terrapins ont terrassé leurs adversaires inscrivant un total de 142 points ! Après Howard (FCS) en week 1, ce sont les Orangemen de #23 Syracuse, pourtant classés au Top 25, qui ont subi la Loi de QB Josh Jackson et des Terps. Maryland a accumulé 650 yards dont 354 au sol. Les joueurs de coach Mike Locksley feront surement leur apparition dans le prochain Top 25.

Michigan toujours convalescent

Largement favoris face à Army, les Wolverines ont eu besoin de deux prolongations pour se débarrasser des Black Knights, 24-21. Plus inquiétante : la performance d’un QB Shea Patterson en manque de confiance (2 fumbles) dans les nouveaux systèmes offensifs du coordinateur Josh Gattis. #7 Michigan devra relever rapidement la tête à deux semaines d’un déplacement à #17 Wisconsin.

Tennessee, Miami et Nebraska au tapis, FSU miraculé

Les Volunteers de Tennessee continue leur descente en enfer. Alors qu’ils avaient le match contre BYU en main, ils se sont effondrés dans les dernières secondes avant de s’effondrer en prolongation. Miami devait également rebondir à North Carolina. Battus en week 1, les Hurricanes ont subi un revers inattendu face à Mack Brown et les Tar Heels. Tennessee et Miami ont maintenant un bilan de 0-2.

Décevant en week 1, Nebraska a chuté à Colorado après avoir mené de 17 points en première mi-temps. Scott Frost et les Cornhuskers avaient des ambitions en 2019. Ce sera peut-être une année de transition pour le programme de Lincoln.

À Tallahassee, les Seminoles ont tout fait pour perdre le match face à Louisiana et c’est grâce à PAT manqué que Florida State a évité une nouvelle désillusion. Coach Willie Taggart a peut-être sauvé sa place. Pour combien de temps ?

WR Justin Jefferson, LSU (#2) – Crédit photo : Hilary Scheinuk, The Advocate

Retrouvez ci-dessous un résumé complet de tous les matchs joués par les équipes du Top 25 lors dette week 2 :

Le Match de la semaine

Avec ses 471 yards à la passe pour 4 TD, le quarterback senior des Tigers a offert une victoire précieuse à #6 LSU en vue des playoffs. Quel spectacle offert par les deux quarterbacks, Sam Ehlinger et Joe Burrow ! Au final, c’est le leader offensif des Tigers de #6 LSU qui a pris le dessus au terme d’un match épique marqué par un échange de 7 TD en 2ème mi-temps.

> Compte-rendu complet du match Texas/LSU

Résultats des équipes du Top 25

#1 Clemson 24, #12 Texas A&M 10

Grâce à deux TD de son leader QB Trevor Lawrence, #1 Clemson écarte facilement les Aggies de #12 Texas A&M et file vers une nouvelle saison invaincue. C’était pour beaucoup la seule chance de voir les champions nationaux en difficulté en 2019. Les Tigers de #1 Clemson (2-0) ont rappelé à tout le monde pourquoi ils sont toujours les #1 du pays. Dominants des deux côtés du ballon, les Tigers n’ont jamais paru en difficulté dans un match parfaitement maitrisé par un QB Trevor Lawrence (24/35, 268 yards, 1 TD, 1 INT et 1 TD au sol) encore décisif. Malgré sa 3ème interception de la saison, le quarterback sophomore des Tigers a distribué le jeu à merveilles permettant à #1 Clemson de réussir big plays après big plays.

> Compte-rendu complet du match Clemson/Texas A&M

#2 Alabama 62, New Mexico State 10

Comme prévu, New Mexico State (0-2) n’a offert aucune résistance à une équipe de #2 Alabama (2-0) qui a réussi le premier de ses huit TDs de l’après-midi… sur le premier jeu du match : une passe latérale pour un TD de 75 yards de WR Henry Ruggs III. En moins de trois quart-temps, QB Tua Tagovailoa a réussi 4 TD et il est devenu le 4ème QB de l’Histoire du Crimson Tide à dépasser les 5000 yards en carrière.

Embed from Getty Images

#3 Georgia 63, Murray State 17

Les Bulldogs ont eu du retard à l’allumage mais une fois lancé, #3 Georgia (2-0) a terrassé un adversaire largement inférieur. Dans ce match joué dans une chaleur étouffante, RB D’Andre Swift (67 yards au sol, 2 TD) a réussi 2 TD tandis que QB Jake Fromm (10/11, 166 yards, 1 TD) n’a pas dû forcer son talent avant de laisser sa place à QB Stetson Bennett en 2ème mi-temps. On retiendra les premiers TD en carrière des freshmen RB Zamir White (72 yards, 1 TD) et WR George Pickens (4 réceptions, 78 yards, 1 TD).

#4 Oklahoma 70, South Dakota 14

QB Jalen Hurts (14/18, 259 yards, 3 TD) n’a eu besoin que de deux quart-temps pour ajouter 3 nouveaux TD à la passe à ses statistiques digne d’un futur vainqueur du trophée Heisman lors d’une facile victoire des Sooners qui inscrivent leur plus grand nombre de points depuis 2007. #4 Oklahoma (2-0) a littéralement marché sur une équipe de South Dakota qui a accordé un total de 733 yards. WR CeeDee Lamb termine ce match avec 6 réceptions, 144 yards et 1 TD.

#5 Ohio State 42, Cincinnati 0

2ème sortie pour QB Justin Fields (20/25, 224 yards, 2 TD et 42 yards au sol, 2 TD) sous le maillot des Buckeyes et 2ème sortie réussie pour l’ancien joueur de Georgia, auteur de 4 TD face à une défense des Bearcats dépassée. RB JK Dobbins a également accumulé 141 yards au sol pour 2 TD gâchant ainsi le retour de coach Luke Fickell à Ohio State. Cincinnati n’a plus battu les Buckeyes depuis 122 ans.

#7 Michigan 24, Army 21 2OT

Handicapés par des fumbles couteux et embêtés par une équipe d’Army disciplinée, Michigan s’en sort miraculeusement en double-prolongation. Laid. Horrible. Presque catastrophique. Il n’y a pas d’autres mots pour décrire la victoire des Wolverines en double-prolongation face aux Black Knights d’Army (1-1). #7 Michigan (2-0) était même sur le point de subir la plus humiliante défaite de l’ère Jim Harbaugh avant que la défense ne réussisse les jeux décisifs.

> Compte-rendu complet du match Michigan/Army

Embed from Getty Images

#10 Auburn 24, Tulane 6

Victoire peu convaincante des Tigers de #10 Auburn (2-0) dont l’attaque a bafouillé en première mi-temps avant de trouver son rythme au sol en 2ème mi-temps. Pour son premier match à domicile en carrière, le true freshman QB Bo Nix (19/37, 207 yards, 1 TD) a encore porté son équipe face à une solide défense de Tulane (1-1). À noter que les deux receveurs titulaires des Tigers, WR Seth Williams et WR Will Hastings, ont quitté le match sur blessure.

#11 Florida 45, Tennessee-Martin 0

Facile victoire des Gators de #11 Florida (2-0) face à un adversaire qui n’a jamais battu de programmes de la SEC de son Histoire. Mais succès potentiellement couteux puisque WR Kadarius Toney (bras) et CB CJ Henderson (entorse de la cheville) se sont blessés dans ce match et les deux joueurs pourraient être absents plusieurs semaines. Face à peu d’adversité, QB Felipe Franks (25/27, 270 yards, 2 TD) a été plus convaincant que la semaine passée malgré de nouvelles difficultés de la ligne offensive.

#13 Utah 35, Northern Illinois 17

Le score était de 21-17 à la mi-temps avant que la défense des Utes ne limite l’attaque des Huskies à 69 petits yards en seconde mi-temps pour assurer un large succès à une équipe de #13 Utah (2-0) en rodage dans les 30 premières minutes. QB Tyler Huntley (14/19, 214 yards, 1 TD et 38 yards au sol, 1 TD) a sonné la charge pour des Utes qui accueilleront Idaho State dans une semaine avant le choc à USC, le 20 septembre.

#14 Washington 19, California 20

Pour la 2ème année d’affilée, les Golden Bears font tomber les Huskies ! Au terme d’un match interrompu pendant près de trois heures en raison d’orages violents, California (2-0, 1-0 Pac-12) s’impose sur un FG de K Greg Thomas à 0:08 de la fin. Impressionnant lors du match d’ouverture, QB Jacob Eason (18/30, 162 yards, 1 INT, 1 fumble) a été en grande difficulté face à une solide défense des Golden Bears. #14 Washington (1-1, 0-1 Pac-12) devra impérativement corriger le tir en défense, particulièrement contre la course. Cal a accumulé 192 yards sur course dans ce match.

Embed from Getty Images

#15 Penn State 45, Buffalo 13

Menés 10-7 à la mi-temps, les Nittany Lions de #15 Penn State (2-0) ont remis les choses en place en 2ème mi-temps en inscrivant 5 TD et 38 points au retour des vestiaires. En difficulté dans les 30 premières minutes, QB Sean Clifford (16/22, 279 yards, 4 TD) a passé la vitesse supérieure en 3ème et 4ème quart-temps réussissant notamment deux passes de TD pour TE Pat Freiermuth (8 réceptions, 99 yards, 2 TD).

#16 Oregon 77, Nevada 6

Une semaine après sa défaite crève-coeur face à #10 Auburn, #16 Oregon (1-1) a parfaitement rebondi en exécutant une une faible équipe de Nevada (1-1), qui avait pourtant battu Purdue en week 1. QB Justin Herbert (19/26, 310 yards, 5 TD) n’aurait eu besoin que d’un peu plus de deux quart-temps pour réussir 5 passes de TD avant de se reposer en 2ème mi-temps. Les Ducks égalent le record de la fac avec ces 77 points. À noter que 11 joueurs différents ont inscrit les 11 TDs de #16 Oregon dans ce match.

#17 Wisconsin 61, Central Michigan 0

Nouvelle démonstration des Badgers, des deux côtés du ballon. 599 yards en attaque contre seulement 58 yards concédés ! RB Jonathan Taylor (102 yards au sol, 3 TD et 1 TD sur réception) a de nouveau réussi une performance XXL avec un total de 4 TD. À noter que WR Quintez Cephus (6 réceptions, 130 yards, 2 TD) a inscrit ses deux premiers TD depuis 2017. On surveillera quand même la santé de WR Kendric Pryor, qui a quitté le match sur blessure.

Florida Atlantic 14, #18 Central Florida 48

Profitant d’une petite blessure de QB Brandon Wimbush qui a forcé l’ancien Fighting Irish à rester sur la sideline, le true freshman QB Dillon Gabriel (7/19, 245 yards, 2 TD) a saisi sa chance en réussissant deux passes de TD longue distance de 57 et 74 yards. #18 Central Florida remporte une 24ème victoire consécutive en saison régulière.

#19 Michigan State 51, Western Michigan 17

L’attaque des Spartans a parfaitement rebondi une semaine après une performance inquiétante face à Tulsa. #19 Michigan State (2-0) a inscrit des TD sur ses trois premiers drives pour rapidement écarter les Broncos. Le senior QB Brian Lewerke (23/32, 314 yards, 3 TD, 1 INT) a lancé 3 passes de TD, RB Elijah Collins (192 yards au sol) a flirté avec la barre des 200 yards au sol et WR Darrell Stewart a capté 10 passes pour un total de 185 yards et 1 TD. À noter que coach Mark Dantonio remporte sa 109ème victoire à la tête des Spartans (record égalé).

Embed from Getty Images

#20 Iowa 30, Rutgers 0

Une semaine après avoir inscrit 48 points face à UMass, les Scarlet Knights de Rutgers (1-1, 0-1 Big Ten) ont subi la Loi d’une solide défense des Hawkeyes. Offensivement, #20 Iowa a pu compter sur une nouvelle excellente prestation du duo QB Nate Stanley (16/28, 236 yards, 3 TD) / WR Ihmir Smith-Marsette (4 réceptions, 113 yards, 2 TD). C’est le 3ème blanchissage des Hawkeyes lors de leurs sept derniers matchs intra-conférence.

Maryland 63, #21 Syracuse 20

L’attaque de Maryland (2-0) est la sensation de ce début de saison. 42 points contre une équipe classée… en première mi-temps. Après avoir infligé 79 points à Howard, les Terrapins ont remis ça face à une équipe de #21 Syracuse (1-1) totalement renversée. Comme la semaine dernière, QB Josh Jackson (21/38, 296 yards, 3 TD) a donné le ton, bien aidé par une attaque au sol qui a accumulé 354 yards sur course.

#22 Washington State 59, Northern Colorado 17

2ème titularisation pour le senior QB Anthony Gordon (31/39, 464 yards, 4 TD, 1 INT) et 2ème victoire convaincante pour les Cougars face à un adversaire nettement inférieur, qui a en plus commis un total de 5 turnovers.

USC 45, #23 Stanford 20

Débuts tonitruants pour le true freshman QB Kedon Slovis ! Pour sa première titularisation sous le maillot des Trojans, il a assommé la défense de #23 Stanford avec un total de 377 yards à la passe pour 3 TD. Le Cardinal avait pourtant pris une avance de 14 points en début de match mais l’attaque Air Raid du coordinateur offensif Graham Harrell a pris feu dans les 45 dernières minutes (492 yards au total). WR Amon-Ra St.Brown (8 réceptions, 97 yards, 2 TD) et WR Tyler Vaughns (5 réceptions, 106 yards, 1 TD) ont notamment réussi 3 TD dans les airs.

#24 Boise State 14, Marshall 7

Pour la 2ème semaine consécutive, les Broncos de #24 Boise State (2-0) n’accordent aucun point en 2ème mi-temps. Encore plus fort, Marshall termine la seconde mi-temps avec…. zéro yard en attaque. Malgré son inexpérience, le true freshman QB Hank Bachmeier (22/34, 282 yards, 1 TD, 1 INT) a encore brillé avec 2 TD dans ce match.

Embed from Getty Images

Colorado 34, #25 Nebraska 31 OT

Menés de 17 points à la mi-temps, les Buffaloes ont réussi un fantastique comeback en 2ème mi-temps remportant ainsi une 2ème victoire d’affilée contre leur rival historique. Transparent en 1ère mi-temps, QB Steven Montez (28/41, 375 yards, 2 TD, 1 INT) a sonné la charge au retour des vestiaires se connectant notamment avec WR Tony Brown à 0:26 de la fin pour envoyer le match en overtime. Colorado (2-0) s’imposera finalement lorsque P Isaac Armstrong manquera un FG de 49 yards. 2ème succès en 2 matchs pour le nouvel head coach des Buffaloes, Mel Tucker.

Autres résultats importants

Conférence ACC

Pittsburgh 20, Ohio 10
Virginia Tech 31, Old Dominion 17
North Carolina State 41, Western Carolina (FCS) 0
Georgia Tech 14, South Florida 10
Boston College 45, Richmond (FCS) 13
Florida State 45, Louisiana 44 OT
Duke 45, North Carolina T&T (FCS) 13
North Carolina 28, Miami 25
Louisville 42, Eastern Kentucky 0

Conférence Big Ten

Purdue 42, Vanderbilt 24
Indiana 52, Eastern Illinois (FCS) 0
Connecticut 23, Illinois 31
Fresno State 35, Minnesota 38 2OT

Conférence Big 12

Kansas State 52, Bowling Green 0
Missouri 38, West Virginia 7
Baylor 63, UTSA 14
Texas Tech 38, UTSA 3
Oklahoma State 56, McNeese 14
Kansas 7, Coastal Carolina 12

Conférence Pac-12

UCLA 14, San Diego State 23
Arizona 65, Northern Arizona 41
Hawaii 31, Oregon State 28

Conférence SEC

South Carolina 72, Charleston Southern 10
Purdue 42, Vanderbilt 24
Missouri 38, West Virginia 7
Mississippi State 38, Southern Mississippi 15
Ole Miss 31, Arkansas 17
Kentucky 38, Eastern Michigan 17
Tennessee 26, Brigham Young 29 OT

Conférence AAC

Memphis 55, Southern 24
East Carolina 48, Gardner-Webb (FCS) 9
Houston 37, Prairie View (FCS) 17
SMU 49, North Texas 27

L’image de la semaine

Highlights

Le TD de la semaine

LA réception de la semaine

LA course de la semaine

LE trick play de la semaine

Le FAIL de la semaine

Le FAIL II de la semaine

Le FAIL III de la semaine

La célébration de la semaine

Le #WTF de la semaine

Performances individuelles

Lors de cette 2ème semaine de la saison 2019, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Elijah Sindelar (Purdue), 34/52, 509 yards, 5 TD, 1 INT.
– QB Joe Burrow (LSU), 31/39, 471 yards, 4 TD, 1 INT.
– QB Anthony Gordon (Washington State), 31/39, 464 yards, 4 TD, 1 INT.
– QB Drew Pitt (Ball State), 32/40, 439 yards, 6 TD, 1 INT.
– QB Cole McDonald (Hawaii), 30/52, 421 yards, 4 TD, 1 INT.
– QB Sam Ehlinger (Texas), 31/47, 401 yards, 4 TD, 1 INT.
– RB Darrynton Evans (Appalachian State), 19 courses, 234 yards, 3 TD.
– RB Cam Akers (Florida State), 36 courses, 193 yards, 2 TD.
– RB Elijah Collins (Michigan State), 17 courses, 192 yards, 0 TD.
– RB Tra Minter (South Alabama), 16 courses, 189 yards, 2 TD.
– WR Rondale Moore (Purdue), 13 réceptions, 220 yards, 1 TD.
– WR Dustin Burkhart (Akron), 8 réceptions, 217 yards.
– WR Jojo Ward (Hawaii), 10 réceptions, 189 yards, 4 TD.
– WR Tylan Wallace (Oklahoma State), 5 réceptions, 180 yards, 3 TD.
– WR Justin Jefferson (LSU), 9 réceptions, 163 yards, 3 TD.

Lire la suite

Saison Régulière

QB Joe Burrow assomme Texas et LSU s’impose 45-38

Avec ses 471 yards à la passe pour 4 TD, le quarterback senior des Tigers a offert une victoire précieuse à #6 LSU en vue des playoffs.

Publié

le

Crédit photo : Scott Wachter, USA TODAY Sports

Quel spectacle offert par les deux quarterbacks, Sam Ehlinger et Joe Burrow ! Au final, c’est le leader offensif des Tigers de #6 LSU qui a pris le dessus au terme d’un match épique marqué par un échange de 7 TD en 2ème mi-temps.

Le senior QB Joe Burrow (31/39, 471 yards, 4 TD, 1 INT) a été quasi-parfait au retour des vestiaires réussissant big plays après big plays. Il le fallait car les Longhorns de #9 Texas n’ont jamais abandonné après avoir été menés 20-7 après 30 minutes de jeu.

QB Sam Ehlinger (31/47, 401 yards, 4 TD) a démontré toute sa combativité, encore une fois. Après un TD au sol pour débuter la 2ème mi-temps, le quarterback des Longhorns s’est connecté avec WR Jake Smith et WR Devin Duvernay (12 réceptions, 154 yards, 2 TD) permettant à #9 Texas de rester dans les talons d’une équipe de #6 LSU en feu offensivement.

Embed from Getty Images

Les Tigers terminent ce Big Game de la week 2 avec un total de 571 yards en attaque. Mais c’est bien QB Joe Burrow qui aura été le héros de cette rencontre. Quatre passes de TD dont celui de la victoire de 61 yards à destination de WR Justin Jefferson (9 réceptions, 163 yards, 3 TD). L’ancienne recrue d’Ohio State arrivée à #6 LSU en 2018 a été étincelant réussissant l’une des meilleures performances d’un quarterback des Tigers depuis une éternité.

Du côté de #9 Texas, on peut avoir certains regrets. En première mi-temps, les Longhorns se sont notamment présentés à deux reprises dans les 5 yards des Tigers avec pour résultat…. zéro point. Le ballon relâché par RB Keontay Ingram dans l’en-but aura fait très mal à une équipe texane qui semblait avoir pris le momentum en début de match.

Les Longhorns auraient même pu avoir une opportunité de recoller aux Tigers en toute fin de match lorsque WR Collin Johnson fût tout prêt de prendre la possession du ballon sur un on-side kick.

Ce succès des Tigers les propulse comme de sérieux prétendants au College Football Playoff même s’ils devront encore naviguer à travers l’exigeant calendrier de la conférence SEC. #6 LSU a également montré certains signes inquiétants en défense. D’inhabituels plaquages manqués et des errances dans le backfield défensif ont permis aux Longhorns d’accumuler 530 yards offensifs dans ce match.

Pour #9 Texas, rien n’est perdu pour les playoffs. Cependant, le programme d’Austin (Texas) a utilisé son joker et devra désormais rester invaincu pour espérer faire parti du Top 4 en fin de saison.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Articles les plus lus