Suivez-nous

Saison Régulière

Retro 2013 : les moments forts de la saison

The Blue Pennant vous propose un Top 25 des meilleurs moments de la saison, un mélange d’exploits sur le terrain et d’autres choses qui auront marqué cette année 2013.

Publié

le

Encore une fois la saison 2013 a démontré pourquoi le College Football est l’un des sports les plus excitants et les plus imprévisibles au monde : absolument tout peut arriver !

L’année 2013 a débuté par un fantastique duel entre Vanderbilt et Ole Miss que les Rebels ont finalement remporté 39-35. Cette rencontre fût un avant-gout d’une saison exceptionnelle, particulièrement dans la conférence SEC qui a été marquée par deux matchs magiques des Tigers de Auburn (contre Georgia et Alabama).

La saison 2013 a également vu des puissances comme Alabama, Oregon et Ohio State chuter. Pour la seconde saison d’affilée, un redshirt freshman (QB Jameis Winston) a remporté le trophée Heisman. Le jeu video NCAA Football est mort et enterré. Lane Kiffin a été viré de USC, Mack Brown a démissionné de Texas et Carl Pelini a vu sa carrière de coach partir en fumée.

The Blue Pennant vous propose un Top 25 – subjectif – des meilleurs moments de la saison, un mélange d’exploits sur le terrain et d’autres choses qui auront marqué cette année 2013.

C’est parti !

25. La FCS domine la semaine d’ouverture

Les programmes de la FCS, qui servent régulièrement de « punching ball » pour ceux de la FBS, se sont rebellés lors de la semaine d’ouverture de la saison. Pas moins de 7 équipes du niveau inférieur se sont imposées dont Eastern Washington à #25 Oregon State devenant alors la 1ère université de FCS depuis l’an 2000 à battre un programme du classement AP Top 25.

Les 7 programmes vainqueurs ont récolté un petit pactole : un total de 2.375 millions de $.

Eastern Washington bat Oregon State 49-46 (450 000$).
McNeese State bat South Florida 53-21 (400 000$).
North Dakota State bat Kansas State 24-21 (350 000$).
Northern Iowa bat Iowa State 28-20 (350 000$).
Eastern Illinois bat San Diego State 40-19 (325 000$).
Towson bat Connecticut 33-18 (275 000$).
Southern Utah bat South Alabama 22-21 (225 000$).

24. Jayson Carter, 1,49m, running back de Rice

Le sophomore RB Jayson Carter, vétéran de la scout team des Owls de Rice et qui ne mesure que 1,49m, a porté le ballon pour la première fois de sa carrière lors de la victoire 45-7 contre UTEP, le 26 octobre, devenant ainsi le plus petit joueur dans le College Football.


 

23. Jadeveon Clowney, South Carolina

Certes, le junior DE Jadeveon Clowney (South Carolina) n’a pas été aussi explosif que pouvait laisser présager « The Hit« . La star a manqué plusieurs matchs et a été diminuée par quelques blessures plus ou moins imaginaires. Cependant, il fût régulièrement soumis à des double-coverages ce qui ne l’a pas empêché de réussir ça :

https://www.youtube.com/watch?v=vNp7RKOXAYk
 

22. Personne ne peut arrêter RB Carlos Hyde

Au prix d’un effort étonnant, RB Carlos Hyde parvient à retrouver l’équilibre pour inscrire un TD spectaculaire contre les Hawkeyes d’Iowa.

https://www.youtube.com/watch?v=awikkRcSi38
 

21. Shelby Herring et The Grove

Shelby, Shelby, Shelby… Elle a fait le buzz sur la toile avec son accent très « south » et ses faussettes charmantes… « Ole Miss, we may have lower IQs, I have a higher IQ than most people, no, that’s a lie. We have fun and we don’t ever miss a party! » (cqfd)… TBP aime Shelby Herring.


 

20. La défense d’Arizona intercepte QB Marcus Mariota

Le redshirt QB Marcus Mariota a joué 12 matchs consécutifs sans commettre la moindre interception. Un incroyable exploit ! L’étonnante série s’est terminée contre Arizona, le 23 novembre, sur un jeu à deux ultra-spectaculaire. Suite à une « dropped pass », CB Shaquille Richardson réussit à sauver le ballon qui retomba miraculeusement dans les mains de LB Scooby Wright.

https://www.youtube.com/watch?v=-hYksEMmkrA
 

19. Johnny Manziel et la célébrité

Scandale des autographes, présence dans un casino, spring break, spring game médiocre, 1er lancer de 2 matchs de baseball, présence au 1er rang en finale NBA, retard à la Manning Passing Academy, viré d’une frat party de l’université Texas… les sujets de controverses autour de « Johnny Football » n’ont pas manqué depuis qu’il a remporté le trophée Heisman 2012.

https://www.youtube.com/watch?v=FFAxuDvMJtQ
 

18. Jerry Kill, coach de Minnesota

Victime de plusieurs sévères crises d’épilepsie, coach Jerry Kill a pris la décision de diriger son équipe de la tribune de presse… avec réussite. Les Golden Gophers de Minnesota ont terminé avec une fiche satisfaisante de 8-4 et ont battu Penn State pour la 1ère fois depuis 2004 ce qui a poussé coach Kill à se laisser aller avec un joli pas de danse.


 

17. La fin de match épique entre Penn State et Michigan

Face à Michigan, le freshman QB Christian Hackenberg a affirmé son statut de future superstar des Nittany Lions de Penn State en marquant le TD de l’égalisation au terme d’un sensationnel dernier drive. Après que les deux équipes ne semblèrent pas vouloir l’emporter en overtime, Penn State s’imposera finalement 43-40 après… 4 prolongations ! Epique !


 

16. Le hit de l’année : LB Ladell Fleming détruit WR Shaquille Harris

https://www.youtube.com/watch?v=Jl79riwJ8hU

 

15. La saison de Florida résumée en une image

Oui les Gators de Florida (4-8) ont été terrassés par les blessures mais perdre à domicile contre Georgia Southern… Come on man !

 

14. Coach Carl Pelini appelle un spike ball… sur une 4ème tentative

On aurait pu vous parler de son renvoi pour avoir consommé de la marijuana lors d’une soirée organisée sur le campus de Boca-Raton mais on préfère évoquer l’ex-coach de Florida Atlantic, Carl Pelini, pour sa magnifique décision de demander à son quarterback Jacquez Johnson d’exécuter un spike ball… sur une 4ème tentative lors de la défaite 34-6 des Owls contre les Hurricanes de Miami. Good job, Carl !


 

13. L’interview bizarre d’Eminem

Invité par le réseau américain ESPN lors du match Notre Dame vs Michigan, Eminem est resté bloqué pendant une vingtaine de secondes avant de répondre aux questions du célèbre duo Kirk Herbstreit / Brent Musburger. Malaise.


 

12. L’incroyable onside kick de K Chris Boswell

Le kicker des Owls de Rice, K Chris Boswell, a montré l’étendue de son talent en réalisant un onside-kick d’anthologie grâce à un « coup du foulard » (sic) à faire pâlir les Cristiano Ronaldo ou Lionel Messi de ce monde. Alors que Rice venait de revenir au score 31-26 en fin de 4ème quart-temps, K Chris Boswell surprit l’équipe spéciale de Houston avec ce jeu parfaitement réalisé redonnant ainsi le ballon à Rice. Finalement, les Owls ne parviendront pas à reprendre les devants mais cet onside-kick est assurément l’un des jeux de l’année !


 

11. Ed Orgeron relance USC

Nommé coach par intérim des Trojans de USC après le renvoi de Lane Kiffin, Coach O a complètement relancé un programme alors aux abois. Après une humiliante défaite 62-41 à Arizona State, USC remportera 6 de ses 8 matchs suivants et fera même tomber le champion de la conférence Pac-12 en titre, Stanford.


 

10. La révélation RB/LB Myles Jack

Le talentueux RB/LB Myles Jack des Bruins de UCLA a réussi l’exploit de terminer la saison avec un total de 71 plaquages… et 268 yards au sol pour 7 TDs. Ses 120 yards pour 1 TD lors de la victoire 31-26 contre Arizona, le 9 novembre, lui ont même valu d’être nommé « offensive player of the week » dans la conférence Pac-12. Ce TD au sol de 66 yards résume assez bien sa saison :

https://www.youtube.com/watch?v=eTHPtoeF494
 

9. La victoire de Georgia contre LSU, 44-41

Si les trois premiers quart-temps furent haletant entre ces deux programmes de la SEC qui se rendirent alors coup pour coup, les 15 dernières minutes furent complètement folles. Georgia menait 34-27 après une passe de TD de 21 yards de QB Aaron Murray pour WR Michael Bennett lorsque LSU égalisa au terme d’un drive de 70 yards. Les Dawgs repassèrent alors devant suite à une implacable possession de 11 jeux conclue par un FG portant le score à 37-34. Les Tigers ne manquèrent pas l’occasion de prendre la tête 41-37 après un drive de 74 yards et un TD au sol de 8 yards de RB Jeremy Hill. Finalement, Georgia s’impose 44-41 lorsque QB Aaron Murray trouva WR Justin Scott-Wesley pour un TD de 25 yards. Epoustouflant ! Ce match est déjà un Classique.


 

8. La conversion à 2 points de l’année

Lors de la victoire en prolongation 55-52 de Rutgers contre SMU, les Mustangs ont égalisé sur le dernier jeu du temps réglementaire grâce à une conversion à 2 points irréelle. QB Garrett Gilbert trouve WR Jeremy Johnson pour égaliser à 35-35.

https://www.youtube.com/watch?v=1TgTRZMsdgg
 

7. QB Johnny Manziel et WR Mike Evans

C’était trop demander à QB Johnny Manziel de remporter un second trophée Heisman consécutif. Toutefois, Johnny Football a encore été brillant lors de cette saison 2013 formant avec le sophomore WR Mike Evans l’un des duos QB/WR les plus explosifs au pays. Chaque semaine, les deux stars des Aggies de Texas A&M nous ont offert des jeux plus improbables les uns que les autres. C’est d’ailleurs une passe pour WR Mike Evans contre Alabama qui restera comme le jeu de l’année de Johnny Football :

Mention spéciale à cette passe de Johnny Football pour Edward Pope dans le même match :


 

6. Le match de l’année… qu’Auburn n’a pas joué : Ohio State 42, Michigan 41

Personne ne s’attendait vraiment à ce que The Game soit un match passionnant tant Ohio State paraissait largement supérieur à Michigan avant le coup d’envoi. Quelle erreur ! Cette rencontre a offert le meilleur de ce que les meilleurs rivalry games peuvent nous offrir : une bataille serrée, de l’intensité, des bagarres, des expulsions et une fin tragique.
En inscrivant 3 TDs sur ses 3 dernières possessions, Michigan pouvait envoyer le match en prolongation mais coach Brady Hoke décida de tenter une conversion à 2 points qui aurait pu donner la victoire aux Wolverines… finalement, QB Devin Gardner se fit intercepter et Ohio State empocha alors sa 24ème victoire d’affilée. Un must !


https://www.youtube.com/watch?v=ywA-mBVGids
 

5. L’année des réceptions à une main

https://www.youtube.com/watch?v=L5LG7DhSxJg
https://www.youtube.com/watch?v=_0IqRlGcOrY
 

4. La passe Hail Mary de Nebraska contre Northwestern

Une saison tumultueuse sur le campus de Lincoln (Nebraska) aura au moins connu un moment fort lors d’une mémorable passe Hail Mary de QB Ron Kellogg III sur le dernier jeu du match finalement remporté 27-24 par les Cornhuskers contre les Wildcats de Northwestern. La réception de 49 yards est l’oeuvre de WR Jordan Westerkamp.


 

3. The Prayer at Jordan-Hare

Au terme de n’importe quelle autre saison, ce jeu aurait été le jeu de l’année. Après avoir réussi une invraisemblable remontée au score réussissant 3 TDs dans le dernier quart-temps pour prendre les devants 38-37, les Bulldogs de Georgia pensaient avoir fait le plus dur pour s’imposer dans ce rivalry game de la conférence SEC… c’était sans compter l’incroyable passe de QB Nick Marshall qui rebondit sur le safety Josh Harvey-Clemons avant de tomber miraculeusement dans les mains de WR Ricardo Louis qui filera finalement dans la end-zone de Georgia pour un TD de 73 yards. Victoire finale des Tigers d’Auburn, 43-38 !


 

2. La révélation QB Jameis Winston

QB Jameis Winston a pris tout le monde par surprise dirigeant à merveilles les Seminoles de Florida State à la 1ère place du classement BCS, au titre de champion de conférence ACC et à une 1ère finale nationale depuis 2000. Dès son 1er match contre Pitt au début du mois de septembre, on comprit que sa saison serait spéciale; il l’a conclura finalement avec un % de réussite à la passe de 67.9, 3820 yards à la passe, 38 TDs et 10 INTs… et un trophée Heisman remporté le 14 décembre dernier à New York.


 

1. The Kick-Six

Dans quelques années, cela sera peut-être considéré comme le jeu le plus mémorable de l’Histoire du College Football. Alors que #1 Alabama (11-1, 7-1 SEC) avait la possibilité de l’emporter en tentant un FG de 57 yards avec 0:01 à jouer, le freshman K Adam Griffith manqua sa tentative de quelques yards seulement, le ballon atterrissant dans les mains de CB Chris Davis… ce dernier remonta alors les 109 yards qui le séparait de la end-zone du Crimson Tide pour réussir l’impensable et donner une victoire renversante à #4 Auburn dans un stade au bord de l’explosion. Unbelievable !!!

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis plus de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP. Expert NFL et NBA. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saison Régulière

Wisconsin ridiculise Michigan, 35-14

Incapables de stopper un RB Jonathan Taylor en feu, les Wolverines de #11 Michigan subissent une lourde défaite au Camp Randall Stadium.

Publié

le

Crédit photo : Jeff Hanisch, USA TODAY Sports

Ce devait être LE match qui permettrait à coach Jim Harbaugh et à ses Wolverines de #11 Michigan de démontrer au monde qu’ils étaient prêts à conquérir la conférence Big Ten. Résultat : un fiasco monumental pour le programme d’Ann Arbor.

Dominés dans tous les secteurs de jeu, les Wolverines subissent une humiliation qui complique très sérieusement leurs chances de se mêler à la lutte pour une place en College Football Playoff. Peut-être plus que le résultat brut, c’est la manière qui peut inquiéter. Et Jim Harbaugh ne peut pas sortir indemne d’un tel désastre.

L’attaque qu’on annonçait révolutionnaire est totalement anémique (0/10 sur 3rd downs dans ce match). La défense qui devait tenir le choc s’est fait marcher dessus par le JT Express, comme elle l’avait été face à Army, il y a deux semaines.

Car oui, #11 Michigan avait deux semaines pour se préparer à affronter l’attaque smashmouth des Badgers. Quand on se déplace au Camp Randall Stadium, on sait ce qui nous attend. Et les Wolverines ont été incapables de soutenir la comparaison avec le jeu athlétique d’une équipe de Wisconsin qui n’avait pas encore accordé le moindre point avant ce match.

Protégé par une ligne offensive impressionnante, le junior RB Jonathan Taylor (203 yards au sol, 2 TD) s’en est donné à coeur joie concluant le premier quart-temps avec 143 yards au sol et 2 TD dont un big play de 72 yards. Le prétendant au trophée Heisman a tellement contribué qu’il a dû quitter ses partenaires en raison de crampes. Il a finalement fait son retour en 2ème mi-temps.

Malgré l’absence de leur arme offensive #1, les Badgers ont continué de garder le pied sur l’accélérateur. Toujours au sol, QB Jack Coan (13/16, 128 yards et 2 TD au sol) a ajouté deux autres TD portant le score à 28-0 à la mi-temps. Une débandade pour une équipe de #11 Michigan qui a même été contraint d’envoyer leur QB#1 Shea Patterson (14/32, 219 yards, 2 TD, 1 INT) sur le banc tant sa performance était indigne.

QB Dylan McCaffrey (3/8, 40 yards) n’a pas fait beaucoup mieux. Il a même quitté le terrain suite à un choc à la tête. Quand rien ne va…

RB John Chenal donnera même une avance de 35-0 à Wisconsin sur le 5ème TD au sol des locaux.

On est alors entré dans le garbage time. Les Wolverines en ont profité pour sauver les meubles avec deux TD dans les airs réussis par TE Sean McKeon et WR Donovan Peoples-Jones.

Tout au long de l’intersaison, la battage médiatique autour de l’attaque révolutionnaire de #11 Michigan a fait rage. Après trois matchs, le bilan est catastrophique. Rien de ce qu’on avait annoncé ne s’est produit. Les receveurs sont perdus sur le terrain. Pire, les quarterbacks des Wolverines semblent avoir perdu confiance derrière une ligne offensive perméable.

#11 Michigan devra réagir à domicile face à Rugers. Dans le cas contraire…

Lire la suite

Saison Régulière

Week 3 : Oklahoma, Ohio State et UCF se baladent, Florida perd son QB, Iowa remporte ¡El Assico!

Publié

le

Pour la première fois depuis près de deux ans, il n’y avait pas d’affrontements entre équipes du Top 25 au cours de cette week 3. Toutefois, cela ne nous a pas empêché de vivre une semaine épique avec son lot de drames en tout genre. College Football oblige. Mais vous le savez déjà !

Pas de dégâts dans le Top 10

Hormis #9 Florida en déplacement à Kentucky, aucune équipe du Top 10 n’était à priori en danger lors de cette week 3. Et les favoris ont confirmé. #1 Clemson a effacé le souvenir douloureux d’une défaite à Syracuse en dominant facilement les Orangemen.

#2 Alabama a réussi son début de calendrier de SEC en s’imposant à South Carolina. #3 Georgia (contre Arkansas State), #4 LSU (contre Northwestern State), #5 Oklahoma (à UCLA), #6 Ohio State (à Indiana), #7 Notre Dame (contre New Mexico) et #8 Auburn (contre Kent State) se sont largement imposés et restent invaincus cette saison.

…sauf pour Florida

Certes, les Gators ont conclu un superbe comeback à Lexington face à des Wildcats de Kentucky qui l’avaient emporté à Gainesville l’an dernier mais #9 Florida a perdu son quarterback titulaire, QB Feleipe Franks, sur une grave blessure de la cheville. Sa saison 2019 est terminée. QB Kyle Trask a offert la victoire aux siens mais sera-t-il la solution à moyen terme pour les Gators ?

QB Jalen Hurts, Oklahoma – Crédit photo : Getty Images

Jalen Hurts toujours en mode Heisman

La défense des Bruins était prévenue. Elle n’a rien pu faire pour stopper le meilleur joueur du pays après 3 semaines de compétition. Dès le premier drive, on comprit que la journée serait longue pour UCLA. QB Jalen Hurts a couru 99 yards en 4 courses sur cette première possession pour donner un rapide avantage aux Sooners. Il conclura finalement le match avec 289 yards à la passe pour 3 TD et 150 yards au sol.

Michigan State, Maryland et USC au tapis

L’attaque des Spartans n’y arrive plus. Face à une équipe d’Arizona State qui faisait un rare voyage au Nord des États-Unis, #18 Michigan State subit une terrible défaite qui ruine leurs espoirs de reconquête après une saison 2018 manquée.

#21 Maryland possédait la meilleure attaque du pays avant cette week 3… les Terrapins sont tombés sur un os et se sont inclinés à Philadelphie face à une solide équipe de Temple. Enfin, #24 USC pensait être sur la bonne voie après l’éclosion du freshman QB Kedon Slovis… les Trojans ont rechuté à BYU s’inclinant en prolongation face à une combative équipe des Cougars.

Une semaine difficile pour la conférence ACC

Cette week 3 ne restera pas un bon souvenir pour la conférence ACC. Dès vendredi soir, Boston College a subi la Loi d’une étonnante équipe de Kansas. Hier, Virginia Tech a frôlé la correctionnelle face à Furman alors que Georgia Tech a sombré à domicile contre une autre équipe de FCS, The Citadel. Pittsburgh a perdu à #13 Penn State, NC State a chuté lourdement à West Virginia. Et la défaite de Florida State à #25 Virginia n’a pas été sans controverse ternissant un peu plus l’image d’une conférence qui bénéficit surtout de l’aura de #1 Clemson.

Retrouvez ci-dessous un résumé complet de tous les matchs joués par les équipes du Top 25 lors dette week 3 :

Le Match de la semaine

#1 Clemson n’avait pas oublié que la dernière défaite des champions nationaux en titre remontait à l’automne 2017… face à Syracuse. Décidés de prendre leur revanche, les Tigers n’ont laissé aucune chance aux Orangemen avant de largement s’imposer devant un record de 50 248 spectateurs présents au Carrier Dome.

Sorti sur blessure l’an passé face à ces mêmes Orangemen lors de sa première titularisation, le sophomore QB Trevor Lawrence (22/39, 295 yards, 3 TD, 2 INT) a donné le tempo de l’attaque des Tigers avec un total de 4 TD. Malgré deux interceptions dans ce match (ça fait 5 depuis le debut de l’année), le leader offensif de #1 Clemson a semblé en parfait contrôle se connectant à deux reprises pour des TDs avec le revenant WR Amari Rodgers (4 réceptions, 121 yards, 2 TD).

> Compte-rendu complet du match Syracuse-Clemson

Résultats des équipes du Top 25

South Carolina 23, #2 Alabama 47

Avec ses 444 yards à la passe pour 5 TD, le junior QB Tua Tagovailoa a martyrisé la défense des Gamecocks lors de l’ouverture du calendrier de conférence SEC pour #2 Alabama et South Carolina. Le Crimson Tide a rapidement pris les commandes de la rencontre grâce à deux TDs sur des réceptions de 24 yards de RB Najee Harris (36 yards au sol, 5 réceptions, 87 yards, 2 TD) et de 81 yards de WR Henry Ruggs III (6 réceptions, 122 yards, 1 TD). Et dès que South Carolina (1-2, 0-1 SEC) a tenté de revenir, QB Tua Tagovailoa a répliqué avec un drive conclu par des points.

> Compte-rendu du match South Carolina-Alabama

#3 Georgia 55, Arkansas State 0

Les Bulldogs enchainent les victoires à vitesse grand V. QB Jake Fromm (17/22, 279 yards, 3 TD) n’a eu besoin que d’un peu plus d’une mi-temps pour réussir 3 passes de TD avant de laisser sa place au sophomore QB Stetson Bennett. On notera l’excellente prestation défensive des Dawgs qui n’ont laissé Arkansas State entrer dans leur territoire qu’à une seule reprise.

#4 LSU 65, Northwestern State 14

Bousculés en 1ère mi-temps par une étonannte équipe de Northwestern State, QB Joe Burrow (21/24, 373 yards, 2 TD, 1 INT et 1 TD au sol) et les Tigers de #4 LSU se sont mis à l’abri en 2ème mi-temps pour remporter la 800ème victoire d’un programme qui fête cette année ses 126 ans. Plusieurs joueurs vedettes dont WR Ja’Mar Chase, LB K’Lavon Chaisson, DL Glen Logan et DL Rashard Lawrence ont été laissés au repos pour ce match.

QB Joe Burrow, LSU – Crédit photo : Jonathan Mailhes, The News

UCLA 14, #5 Oklahoma 48

Les Sooners ont été sans pitié face à une équipe de UCLA qui subit une 3ème défaite en 3 matchs en 2019. Grand artisan de la victoire : le senior QB Jalen Hurts (15/20, 289 yards, 3 TD et 150 yards au sol, 1 TD), auteur de 439 yards offensifs. À l’occasion de ce match, il est devenu le premier joueur de #5 Oklahoma à réussir 200 yards à la passe et 100 yards au sol en première mi-temps. L’ancien joueur d’Alabama a notamment réussi 99 yards en 4 courses sur le premier drive du match.

Indiana 10, #6 Ohio State 51

Les Hoosiers n’ont résisté qu’un seul quart-temps avant de sombrer face à la vague offensive des Buckeyes menée par un RB JK Dobbins (193 yards au sol, 2 TD) étincelant et un QB Justin Fields (14/24, 199 yards, 3 TD et 1 TD au sol) qui a ajouté 4 autres TD à son compteur. #6 Ohio State remporte une 24ème victoire d’affilée face à Indiana.

#7 Notre Dame 66, New Mexico 14

Facile victoire des Fighting Irish de #7 Notre Dame qui avaient deux semaines pour préparer ce match face à New Mexico. QB Ian Book (15/24, 360 yards, 5 TD et 46 yards au sol, 1 TD) a profité de l’occasion pour établir un nouveau record personnel avec 5 TD. De son côté, la défense des Domers a réussi trois interceptions en 1ère mi-temps.

#8 Auburn 55, Kent State 16

Match maitrisé de bout en bout par une équipe de #8 Auburn qui a accumulé 467 yards au sol. RB JaTarvious Whitlow termine cette rencontre avec 135 yards au sol pour 2 TD tandis que QB Bo Nix (12/16, 161 yards) a réussi 1 TD à la passe et 1 au sol. Ces deux-là ont même laissé leur place dans le 3ème quart-temps tant la victoire était assurée. À noter que DT Derrick Brown s’est blessé en 1ère mi-temps et n’a pas fait son retour sur le terrain en 2ème mi-temps.

Kentucky 21, #9 Florida 29

#9 Florida était mené de 11 points lorsque QB Feleipe Franks s’est gravement blessé à la cheville laissant sa place à QB Kyle Trask (9/13, 126 yards et 1 TD au sol) dans le 3ème quart-temps. Ce dernier a saisi l’opportunité et a été le moteur d’un sensationnel comeback ponctué par trois drives conclus par des TD. Une interception de DB Shawn Davis à 6 minutes de la fin et une course de 76 yards de WR Josh Hammonds ont également sonné la charge de Gators qui prennent donc leur revanche après la défaite subie à Gainesville l’an dernier.

QB Kyle Trask, Florida – Crédit photo : Timothy D. Easley/Associated Press

#11 Utah 31, Idaho State 0

Encore une victoire dominante pour les Utes de #11 Utah face à un adversaire, certes, largement inférieur. 282 yards et 3 TD pour QB Tyler Huntley et 106 yards au sol pour 1 TD pour un RB Zach Moss qui a inscrit son 27ème TD en carrière devenant le 2ème meilleur coureur de l’Histoire de la fac d’Utah.

#12 Texas 48, Rice 13

Battus par #4 LSU il y a une semaine, les Longhorns de #12 Texas ont parfaitement réagi en s’imposant facilement face à Rice au NRG Stadium. Comme d’habitude, QB Sam Ehlinger (23/27, 279 yards, 3 TD) a sonné la charge se connectant à deux reprises pour des TD avec WR Jake Smith (6 réceptions, 75 yards, 2 TD). #12 Texas remporte une 14ème victoire d’affilée face à Rice et mène 42-1 dans la série.

#13 Penn State 17, Pittsburgh 10

Les Nittany Lions de #13 Penn State ont profité d’une décision contestable de coach Pat Narduzzi pour s’imposer 17-10 face aux Panthers de Pitt lors de la 100ème édition de la Battle of Pennsylvania. Les deux rivaux historiques n’ont pas prévu de s’affronter dans un futur proche. Les Nittany Lions mènent 53-43-4 dans la série. Pittsburgh (1-2) a pourtant eu une superbe opportunité d’égaliser à 4 minutes de la fin du match mais après avoir été stoppé par la défense de #13 Penn State (3-0) à trois reprises à moins de 10 yards de l’en-but des Nittany Lions, le coach des Panthers a choisi de tenter un FG plutôt que de jouer la 4ème tentative. En plus de cette décision insensée, le kicker Alex Kessman manquera le coup de pied de 19 yards ! Le tournant du match.

> Compte-rendu complet du match Penn State-Pittsburgh

#15 Oregon 35, Montana 3

Dernier tour de chauffe pour les Ducks de #15 Oregon avant le début de leur calendrier de Pac-12, samedi prochain à Stanford. QB Justin Herbert (30/42, 316 yards, 5 TD) a lancé 5 passes de TD lors de cette 25ème victoire consécutive de #15 Oregon au Autzen Stadium en match inter-conférence. TE Jacob Breeland (5 réceptions, 49 yards, 2 TD) et WR Johnny Johnson III (8 réceptions, 76 yards, 2 TD) ont tous les deux capté deux passes de TD.

#16 Texas A&M 62, Lamar 3

Face à un adversaire nettement inférieur, les Aggies n’ont pas tremblé en s’imposant largement grâce aux 116 yards au sol pour 2 TD du freshman RB Isaiah Spiller (14 courses, 116 yards, 2 TD). En difficulté il y a une semaine contre #1 Clemson, QB Kellen Mond (20/28, 317 yards, 1 TD, 1 INT et 1 TD au sol) a pu reprendre confiance avec un total de 2 TD à son actif. Malgré une domination sans discussion possible (633 yards à 197), les Aggies devront améliorer leur efficacité dans la red zone adverse.

QB Dillon Gabriel, UCF – Crédit photo : Associated Press

#17 Central Florida 45, Stanford 27

28ème victoire lors des 29 derniers matchs pour #17 Central Florida. Et quelle victoire  ! Pour sa 2ème titularisation, le freshman QB Dillon Gabriel (22/30, 347 yards, 4 TD) a découpé la réputée défense du Cardinal en dirigeant 4 drives conclus par des TD… dans le premier quart-temps ! Les Knights menaient 31-0 à la mi-temps avant que Stanford ne réagisse au retour des vestiaires. Le quarterback de Stanford, QB KJ Costello (199 yards, 1 TD, 1 INT), faisait son retour après avoir manqué le match face à USC il y a une semaine.

#18 Michigan State 7, Arizona State 10

Les Spartans pensaient avoir égalisé sur un FG de 42 yards mais une pénalité pour « 12 joueurs sur le terrain » l’a annulé avant que K Matt Coghlin manque totalement sa 2ème tentative de 47 yards offrant une victoire inespérée à une équipe d’Arizona qui venait tout juste de prendre les devants sur un TD au sol de RB Eno Benjamin. Aucune des deux attaques n’a réussi à imposer son rythme dans un match stérile.

Iowa State 17, #19 Iowa 18

5ème victoire d’affilée pour les Hawkeyes face à son rival au terme d’un match interrompu pendant près de trois heures en raison d’orages violents. Et comme souvent dans ¡El Assico!, c’est sur une action sortie de nulle part que le sort du match s’est joué. Alors qu’Iowa State pouvait avoir une dernière opportunité, elle a été gâchée par un muffed punt récupéré par une équipe de #19 Iowa heureuse de reprendre la possession du ballon pour s’assurer la victoire. QB Nate Stanley (22/35, 201 yards, 1 TD au sol) a réussi le seul TD des Hawkeyes sur une course de 1 yard en début de 4ème quart-temps.

#20 Washington State 31, Houston 24

Les Cougars ont trouvé le successeur de Gardner Minshew ! En réussissant son 3ème match d’affilée à plus de 400 yards à la passe, le senior QB Anthony Gordon (36/48, 440 yards, 3 TD, 1 INT) a assuré la victoire de #20 Washington State grâce à ses trois passes de TD. Dans la défaite, QB D’Eriq King (13/24, 128 yards, 1 TD et 94 yards au sol, 2 TD) a réussi son 14ème match consécutif avec au moins un TD au sol et un TD à la passe égalant ainsi un record FBS détenu par Tim Tebow.

Temple 20, #21 Maryland 17

On s’attendait à un affrontement offensif, on a eu droit à un festival d’erreurs et à un duel défensif finalement remporté par Temple dont la défense a réussi deux goal line stands décisifs en 2ème mi-temps. Si dominante au sol depuis le début de la saison (335 yards en moyenne), l’attaque au sol des Terrapins a été limitée à 79 petits yards en 1ère mi-temps. Finalement, RB Anthony McFarland s’est réveillé au retour des vestiaires terminant le match avec 132 yards et 1 TD. Temple a pris les devants à 7:21 de la fin du match sur une passe de QB Anthony Russo (20/37, 277 yards, 3 TD, 1 INT) pour WR Kenny Yeboah.

QB Zach Wilson, BYU – Crédit photo : Jeffrey D. Allred, Deseret News

#22 Boise State 45, Portland State 10

Encore une solide performance du true freshman QB Hank Bachmeier (16/25, 238 yards, 2 TD, 1 INT) auteur de deux passes de TD face à une équipe largement inférieure. Le playmaker WR John Hightower (4 réceptions, 79 yards, 1 TD) a également contribué avec un TD sur retour de kickoff et un TD sur réception.

#23 Washington 52, Hawaii 20

Battu par Cal à domicile il y a une semaine, #23 Washington était en mode « Rédemption » face à une équipe d’Hawaii qui a rapidement sombré face à une attaque des Huskies parfaitement dirigée par un QB Jacob Eason (18/25, 262 yards, 3 TD) décidé à se racheter. Le score était déjà de 21-0 après 9 minutes de jeu et 38-0 à la fin du 2ème quart-temps. À noter l’excellent match de TE Hunter Bryant (5 réceptions, 115 yards, 1 TD).

Brigham Young 30, #24 USC 27 OT

Pour la 2ème semaine consécutive, les Cougars de BYU s’imposent en OT face à un programme historique. Après avoir battu Tennessee en week 2, les joueurs de Kilani Sitake ont remis ça face à une équipe de #24 USC qu’on disait de retour. Finalement, une interception de DB Dayan Ghanwoloku après un FG de K Jake Oldroyd a donné une 2ème victoire aux Cougars. L’étincelant sophomore QB Zach Wilson (20/33, 280 yards, 1 TD et 1 TD au sol) a réussi deux TD pour BYU tandis que le freshman QB Kedon Slovis (24/34, 282 yards, 3 TD, 2 INT) a davantage souffert que la semaine passée pour son premier match NCAA en déplacement. Défaite crève-coeur pour une équipe de #24 USC qui affrontera #11 Utah, #23 Washington et #7 Notre Dame lors des trois prochains matchs.

#25 Virginia 31, Florida State 24

Les Cavaliers s’imposent à domicile non sans une fin de match controversé et possèdent un bilan de 3-0 pour la première fois depuis 2005. Les Seminoles ont pourtant cru avoir fait le plus difficile lorsque WR Keyshawn Helton capta une passe de QB James Blackman pour donner un avance 24-17 aux Floridiens mais deux drives superbement dirigés par QB Bryce Perkins (30/40, 295 yards, 1 TD, 2 INT) ont permis à #25 Virginia de reprendre les commandes. Jusqu’à une dernière possession des Noles controversée : QB James Blackman (22/37, 234 yards, 3 TD) s’est connecté avec WR Keyshawn Helton pour un 1st down dans les 5 yards des Cavs à 0:07 de la fin mais l’opérateur de l’horloge n’a pas arrêté le chrono forçant Florida State à improviser un jeu désespéré. En vain. On retiendra les 3 TD au sol réussi par RB Wayne Taulapapa pour #25 Virginia.

Autres résultats importants

Conférence ACC

Wake Forest 24, North Carolina 18
Boston College 24, Kansas 48
Virginia Tech 24, Furman (FCS) 17
Georgia Tech 24, The Citadel (FCS) 27 OT
West Virginia 44, NC State 27
Miami 63, Béthune-Cookman (FCS) 0
Western Kentucky 21, Louisville 38
Duke 41, Middle Tennessee 18

Conférence Big Ten

Illinois 31, Eastern Michigan 34
Northwestern 30, UNLV 14
Minnesota 35, Georgia Southern 32
Purdue 13, Texas Christian 34
Nebraska 44, Northern Illinois 8

Conférence Big 12

Boston College 24, Kansas 48
West Virginia 44, NC State 27
Tulsa 21, Oklahoma State 40
Purdue 13, Texas Christian 34
Arizona 28, Texas Tech 14

Conférence Pac-12

Colorado 23, Air Force 30 OT
Oregon State 45, Cal Poly (FCS) 7
California 23, North Texas 17
Arizona 28, Texas Tech 14

Conférence SEC

Tennessee 45, Chattanooga (FCS) 0
Ole Miss 40, Southeastern Louisiana (FCS) 29
Arkansas 55, Colorado State 34
Missouri 50, Southeast Missouri State (FCS) 0

Conférence AAC

Cincinnati 35, Miami (Ohio) 13
South Alabama 6, Memphis 42
Navy 42, East Carolina 10
SMU 47, Texas State 17
South Florida 55, South Carolina State 17

Par ailleurs

UTSA 13, Army 31
Marshall 33, Ohio 31

L’image de la semaine

Pour honorer la mémoire de la femme du coach d’Arkansas State récemment décédée d’un cancer, plusieurs groupes de fans de Georgia ont souhaité qu’on se souvienne de Wendy Anderson en portant du rose à l’occasion du match face aux Red Wolves.

Highlights

Le TD de la semaine

LA réception de la semaine

LA course de la semaine

LE trick play de la semaine

Le FAIL de la semaine

LA blessure de la semaine

Le #WTF de la semaine

Performances individuelles

Lors de cette 3ème semaine de la saison 2019, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Kaleb Barker (Troy), 29/43, 504 yards, 5 TD, 0 INT.
– QB Tua Tagovailoa (Alabama), 28/36, 444 yards, 5 TD, 0 INT.
– QB Anthony Gordon (Washington State), 36/48, 440 yards, 5 TD, 0 INT.
– QB Ian Book (Notre Dame), 15/24, 360 yards, 5 TD, 0 INT.
– RB Chuba Hubbard (Oklahoma State), 32 courses, 256 yards, 3 TD.
– RB JK Dobbins (Ohio State), 22 courses, 193 yards, 1 TD.
– RB LeVante Bellamy (Western Michigan), 15 courses, 192 yards, 3 TD.
– RB Keylan Wiggins (FIU), 14 courses, 187 yards, 2 TD.
– RB Khalil Herbert (Kansas), 11 courses, 187 yards, 1 TD.
– QB Malcolm Perry (Navy), 24 courses, 156 yards, 4 TD.
– WR Quez Watkins (Southern Mississippi), 7 réceptions, 209 yards, 2 TD.
– WR Jaylond Adams (Southern Mississippi), 11 réceptions, 180 yards.
– WR Tyler Johnson (Minnesota), 10 réceptions, 140 yards, 3 TD.

Lire la suite

Saison Régulière

Clemson prend sa revanche sur Syracuse, 41-6

Menés par un QB Trevor Lawrence flamboyant, les Tigers de #1 Clemson ont effacé le souvenir de la défaite de 2017 subie dans ce même Carrier Dome.

Publié

le

Crédit photo : Ken Ruinard

#1 Clemson n’avait pas oublié que la dernière défaite des champions nationaux en titre remontait à l’automne 2017… face à Syracuse. Décidés à prendre leur revanche, les Tigers n’ont laissé aucune chance aux Orangemen avant de largement s’imposer devant un record de 50 248 spectateurs présents au Carrier Dome.

Sorti sur blessure l’an passé face à ces mêmes Orangemen lors de sa première titularisation, le sophomore QB Trevor Lawrence (22/39, 295 yards, 3 TD, 2 INT) a donné le tempo de l’attaque des Tigers avec un total de 4 TD. Malgré deux interceptions dans ce match (ça fait 5 depuis le debut de l’année), le leader offensif de #1 Clemson a semblé en parfait contrôle se connectant à deux reprises pour des TDs avec le revenant WR Amari Rodgers (4 réceptions, 121 yards, 2 TD).

Battu de 43 points par Maryland il y a une semaine, Syracuse n’a pas su rebondir face à une défense des Tigers ultra-dominante. Malgré de nombreux départs durant l’intersaison, la ligne défensive s’est encore montré implacable permettant à la défense de réussir 8 sacks dans ce match dont 6 en première mi-temps.

Sous pression tout au long de la soirée, QB Tommy DeVito (15/27, 172 yards, 2 INT) a régulièrement joué sur les talons ne forçant à régulièrement improviser. L’attaque du Orange termine avec 187 yards au total.

Pourtant, les joueurs de coach Dino Babers ont eu deux opportunités de recoller au score dans le 3ème quart-temps.

CB Chris Fredrick intercepta tout d’abord QB Trevor Lawrence et remonta le ballon jusqu’à la ligne de 9 yards des Tigers mais sur le jeu suivant, CB Mario Goodrich intercepta à son tour le quarterback de Syracuse. WR Amari Rodgers fit payer cher cette erreur en convertissant un catch-and-run en un TD de 87 yards !

Un peu plus tard, QB Trevor Lawrence se fit intercepter une 2ème fois. Les Orangemen récupérèrent la possession du ballon sur la ligne de 3 yards de #1 Clemson. Mais les Tigers stoppèrent l’attaque de Syracuse à 4 reprises pour reprendre la possession du ballon sur un turnover on downs.

On retiendra les excellentes prestations de WR Tee Higgins (7 réceptions, 150 yards) et de LB Isaiah Simmons (11 plaquages, 3.5 pour perte, 2 sacks) du côté des champions nationaux.

Avec ce succès, #1 Clemson a maintenant remporté 18 matchs de saison régulière consécutifs (#1 du pays).

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Tua Tagovailoa dompte les Gamecocks

Alabama 47, South Carolina 23

Publié

le

Crédit photo : Twitter/@AlabamaFTBL

Avec ses 444 yards à la passe pour 5 TD, le junior QB Tua Tagovailoa a martyrisé la défense des Gamecocks lors de l’ouverture du calendrier de conférence SEC pour #2 Alabama et South Carolina.

Le Crimson Tide a rapidement pris les commandes de la rencontre grâce à deux TDs sur des réceptions de 24 yards de RB Najee Harris (36 yards au sol, 5 réceptions, 87 yards, 2 TD) et de 81 yards de WR Henry Ruggs III (6 réceptions, 122 yards, 1 TD). Et dès que South Carolina (1-2, 0-1 SEC) a tenté de revenir, QB Tua Tagovailoa a répliqué avec un drive conclu par des points.

RB Najee Harris a notamment réussi un TD de 42 yards sur un catch-and-run marqué par un saut au-dessus d’un défenseur pour porter le score à 24-10. Puis WR DeVonta Smith a enfoncé le dernier clou dans le cerceuil des Gamecocks avec deux TD de 42 yards et 11 yards.

Du côté de South Carolina, malgré cette large défaite, le freshman QB Ryan Hilinski (36/57, 324 yards, 2 TD, 1 INT) a encore montré sa capacité à réussir des big plays. D’autant plus remarquable face à l’une des meilleures défenses de la conférence SEC.

Avec cette victoire, Nick Saban porte son bilan à 12-1 en match d’ouverture du calendrier de SEC effaçant du même coup le mauvais souvenir d’une défaite dans ce même Williams-Brice Stadium il y a 9 ans. Le Crimson Tide avait alors été battu 35-21.

Lire la suite

Articles les plus lus