Suivez-nous sur

Saison Régulière

Notre Dame 20, Michigan State 3

Les Fighting Irish de #20 Notre Dame ont frappé un grand coup en s’imposant de manière convaincante chez leurs rivaux de #10 Michigan State sur le score de 20-3.

Dominateur des deux côtés du ballon, cette équipe de #20 Notre Dame a semblé totalement métamorphosée, loin de la formation fébrile qu’on avait l’habitude de voir ces trois dernières années.

Peut-être le décès de la grand-mère et de la petite amie (leucémie) de LB Manti Te’o au cours de la semaine ont-ils inspirés ces Fighting Irish qui ont rendu hommage à l’hawaiien dès la fin de la rencontre. Ce dernier a encore une fois été héroique avec 12 plaquages et 1 interception.

Le front seven de #20 Notre Dame (3-0) a complètement dominé la ligne offensive de #10 Michigan State (2-1) limitant le jeu au sol des Spartans à un tout petit total de 50 yards sur course. Le plan anti-La’Veon Bell a parfaitement fonctionné; ce dernier ne réussissant que 77 yards en 19 courses pour aucun TD.

Comme souvent entre ces deux équipes, ce match a été une vraie bataille de tranchées avec deux solides défenses face à face mais à ce petit jeu, les Fighting Irish ont été les plus forts bénéficiant notamment du retour de suspension du senior RB Cierre Wood (10 courses, 56 yards). Encore une fois, le sophomore QB Everett Golson (14/32, 178 yards, 1 TD) a montré une combativité incroyable pour son premier « big game » comme titulaire.

Si #20 Notre Dame ne possède plus de playmaker au poste de receveur depuis le départ de Michael Floyd pour la NFL, les Fighting Irish peuvent compter sur un groupe de wide receivers très compétitifs. WR T.J. Jones (4 réceptions, 59 yards), WR Robby Toma (5 réceptions, 58 yards) et RB/WR Theo Riddick (3 réceptions, 16 yards) ont tous les trois excellé à des moments cruciaux.

Du côté de #20 Michigan State, QB Andrew Maxwell (23/45, 187 yards) a déçu manquant plusieurs passes avec des joueurs libres sur des 3rd downs. Il faut dire qu’il a été mis sous une pression incroyable de la part de LB Prince Shembo, DE Sheldon Day et DE Stephon Tuitt. 

On retiendra également l’excellente performance du freshman CB Elijah Shumate, véritable révélation de la soirée.

Avec cette victoire, #20 Notre Dame conserve le Megaphone Trophy remis au vainqueur de ce match annuel depuis 1949.

Cette défaite à domicile des Spartans met fin à leur série de 15 victoires au Spartan Stadium.

 

http://www.youtube.com/watch?v=_crzALfjnPY

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Saison Régulière