Suivez-nous sur

Saison Régulière

Michigan State 17, Boise State 13

Après une première mi-temps inquiétante, les Spartans de #13 Michigan State ont retrouvé leurs fondamentaux pour l’emporter 17-13 contre une encourageante équipe de #24 Boise State.

Puissant, véloce et ultra-efficace, le senior RB La’Veon Bell a été le grand artisan de la victoire des Spartans portant littéralement #13 Michigan State (1-0) sur ses épaules en seconde mi-temps.

44 courses, 210 yards (record personnel), 2 TDs et 6 réceptions pour 55 yards : voici la ligne de statistiques de RB Le’Veon Bell dans ce match. Mais plus que ces statistiques, c’est son leadership qui a impressionné.

Après un « 3-and-out » initial des Broncos, #13 Michigan State commença par un solide premier drive conclu par le premier TD de RB La’Veon Bell sur une course de 1 yard.

Tout le monde pensa alors que la soirée allait être longue pour une équipe de #24 Boise State (0-1), privée de très nombreuses vedettes partis pour la NFL (QB Kellen Moore, RB Doug Martin, WR Tyler Shoemaker, OT Nate Potter, DE Shea McClellin, DT Billy Winn, DE Tyrone Crawford, S George Iloka).

Quelle erreur ! Mené 7-0, puis 10-3, les Broncos retrouvèrent rapidement leur dynamisme en attaque et leur agressivité en défense. Résultat : 3 interceptions sur le pauvre QB Andrew Maxwell (22/38, 248 yards, 3 INTs), qui pour sa première titularisation, a connu une 1ère mi-temps catastrophique. C’est d’ailleurs sur une interception de SS Jeremy Ioane remontée sur 43 yards que les Broncos inscrire leur seul TD du match. Score à la mi-temps : 13-10 pour #24 Boise State. Il ne fallait pas enterrer ces incroyables Broncos.

RB Le’Veon Bell

Nerveux en début de match, le junior QB Joe Southwick (15/31, 169 yards, 1 INT) prit confiance au fur et à mesure que la rencontre avançait et son duo avec WR Kirby Moore (6 réceptions, 52 yards) sembla perturber le secondary de Michigan State, pourtant considéré comme l’un des meilleurs au pays. Seul souci pour les Broncos : l’incapacité de RB D.J. Harper (15 courses, 8 yards) à gagner des yards au sol ce qui laissait présager une seconde mi-temps difficile pour cette attaque devenue dès lors unidimensionnelle.

Et c’est bien ce qui arriva. Coach Mark Dantonio apporta les bons ajustements à la pause poussant son front four à mettre beaucoup de pression sur un QB Joe Southwick, qui fût alors nettement moins dangereux.

Le show RB Le’Veon Bell commença alors. Totalement inarrêtable, c’est lui qui sauva les Spartans grâce à un énorme drive conclu par une course de 5 yards. #13 Michigan State passait enfin devant : 17-13. Et c’est encore lui qui scella le sort du match avec des courses puissantes.

On notera l’excellente prestation de TE Dion Sims (7 réceptions, 65 yards) du côté de #13 Michigan State.

#13 Michigan State conserve son invincibilité à domicile depuis novembre 2009 grâce à son jeu au sol dévastateur et à sa défense de fer mais devra nettement améliorer son attaque aérienne dans les semaines à venir pour pouvoir lutter dans la conférence Big Ten.

Du côté de #24 Boise State, on peut avoir des regrets après cette défaite tant les Broncos de coach Chris Petersen ont été près de réussir un véritable exploit. En totale reconstruction, cette équipe a montré qu’il faudrait encore compter sur elle en 2012 même si les espoirs de bowl BCS viennent probablement de s’envoler.

Article 100% garanti non-traduit d’un site spécialisé US.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Saison Régulière