Suivez-nous sur

Saison Régulière

Le journal des Rivalry Games – Semaine 9

Chaque vendredi, Nicolas Meichel vous proposera une présentation complète des Rivalry Games de la semaine : un véritable saut dans l’univers infernal de ces matchs entre programmes qui aiment s’haïr mutuellement.

Chaque vendredi, Nicolas Meichel vous proposera une présentation complète des Rivalry Games de la semaine : un véritable saut dans l’univers infernal de ces matchs entre programmes qui aiment s’haïr mutuellement.

Trophée en jeu, bilan des confrontations, historique, etc… Vous saurez tout sur ces rencontres explosives qui mettent le feu sur les campus !

Les Rivalry Games de la semaine

Tennessee (4-3) @ #1 Alabama (7-0)
Bryant-Denny Stadium, Tuscaloosa, Alabama
Samedi 26 octobre 2013
15h30 (heure côte Est, 21h30 en France)
 en rediffusion sur TBP TV

Trophée en jeu : Aucun
Bilan des confrontations : Alabama mène 49-38-7
Date du 1er match : 1901
Résultat du dernier match : Alabama 44, Tennessee 13
Historique : Les universités d’Alabama et du Tennessee se sont rencontrées pour la première fois en 1901. Les premières années sont clairement à l’avantage d’Alabama qui remporte 7 des 9 confrontations entre 1903 à 1913. De 1914 à 1950, les 2 universités se rendent coup pour coup mais aucune n’arrive vraiment à prendre le dessus sur la durée. Tennessee domine les années 1950 tandis que les années 1960 sont équilibrées. C’est à partir de 1971 que le Crimson Tide (Alabama) va débuter une domination sans partage sur les Volunteers. En effet, entre 1971 et 1981, Alabama remporte 11 succès d’affilée sur Tennessee. Entre 1986 et 1994, le Crimson Tide remporte 8 des 9 confrontations (dont un nul), tendance qui s’inversera à partir de 1995 où les Volunteers vont débuter une série de 7 victoires consécutives. Aujourd’hui, la rivalité penche à nouveau que d’un coté puisque le Crimson Tide d’Alabama, la meilleure équipe universitaire du pays, est invaincu contre Tennessee depuis 2007.

 

Penn State (4-2) @ #4 Ohio State (7-0)
Ohio Stadium, Columbus, Ohio
Samedi 26 octobre 2013
20h00 (heure côte Est, 02h00 en France)
 en rediffusion sur TBP TV

Trophée en jeu : Aucun
Bilan des confrontations : Ohio State mène 14-8
Date du 1er match : 1912
Résultat du dernier match : Ohio State 35, Penn State 23
Historique : Même si le premier match entre Penn State et Ohio State a eu lieu en 1912, seulement 22 rencontres ont été jouées entre les 2 universités. En effet, avant 1990, Penn State et Ohio State ne se retrouvaient pas dans la même conférence, rendant ainsi leurs confrontations très rares. En 1990, les Nittany Lions (Penn State) rejoignent la conférence Big Ten où se trouve Ohio State. Depuis cette date, une rencontre annuelle est prévue. Au début des années 2010, les 2 universités sont touchées par divers scandales (abus sexuels à Penn State, violation des règles NCAA à Ohio State), ce qui aura pour conséquence la non-comptabilisation de plusieurs matchs. Ohio State a depuis repris sa marche en avant, alors que Penn State est toujours banni de postseason (bowls…) jusqu’en 2015.

 

Fresno State #17 (6-0) @ San Diego State (3-3)
Qualcomm Stadium, San Diego, Californie
Samedi 26 octobre 2013
22h30 (heure côte Est, 04h30 en France)
 en rediffusion sur TBP TV

Trophée en jeu : Oil Can
Bilan des confrontations : San Diego mène 27-21-4
Date du 1er match : 1923
Résultat du dernier match : Fresno State 52, San Diego State 40
Historique : Les 2 universités évoluent chacune dans la même conférence, la Moutain West Conference (MWC). Elles se disputent à chaque confrontation l’Oil Can Trophy. Le tout premier match entre les Bulldogs (Fresno State) et les Aztecs (San Diego State) remonte à 1929, et a été remporté par San Diego State sur le score de 12 à 2. La rivalité a depuis plusieurs fois été mis en suspens, comme entre 1979 et 1991, ou encore entre 1999 et 2011, dû à des changements de conférence par l’une des 2 universités,. Heureusement, ce n’est plus le cas aujourd’hui puisque les Bulldogs ont rejoint la MWC et donc les Aztecs en 2012, nous garantissant ainsi une rencontre annuelle pour de nombreuses années.

 

UNLV (4-3) @ Nevada (3-4)
Mackey Stadium, Reno, Nevada
Samedi 26 octobre 2013
18h05 (heure côte Est, 00h05 en France)
 en rediffusion sur TBP TV

Trophée en jeu : Fremont Cannon
Bilan des confrontations : Nevada mène 23-15
Date du 1er match : 1969
Résultat du dernier match : Nevada 42, UNLV 37
Historique : La rivalité entre UNLV et Nevada, baptisée « la bataille du Nevada », est assez récente puisque le premier match entre les 2 universités remonte seulement à 1969. A chaque confrontation, le Wolf Pack (Nevada) et les Rebels (UNLV) se disputent le Fremon Cannon (le canon de Fremont). Ce trophée a une place à part dans le monde du football universitaire puisque qu’il est à la fois le plus lourd et le plus cher de tous. Le canon est une réplique d’un canon du 19è siècle ayant accompagné l’explorateur et politicien américain John C. Frémont, dans son expédition dans le Nevada au milieu du siècle. Le chariot en bois du canon est peint de la couleur de l’université ayant remporté le trophée, à savoir en bleu pour Nevada, et en rouge pour UNLV. Le Wolf Pack domine largement son rival ces dernières années, puisque Nevada reste sur pas moins de 8 victoires consécutives depuis 2005.

 

Miami (Ohio) (0-7) @ Ohio (5-2)
Peden Stadium, Athens, Ohio
Samedi 26 octobre 2013
14h00 (heure côte Est, 20h00 en France)
 en rediffusion sur TBP TV

Trophée en jeu : Aucun
Bilan des confrontations : Miami (Ohio) mène 52-35-2
Date du 1er match : 1908
Résultat du dernier match : Miami (Ohio) 23, Ohio 20
Historique : Toutes les 2 basées dans l’Ohio, les universités de Miami et d’Ohio ont une longue histoire commune. Depuis 1908, les RedHawks (Miami) et les Bobcats (Ohio) se sont rencontrés 89 fois. Globalement, c’est Miami (Ohio) qui domine la rivalité, avec un bilan positif de 52-35-2. Leur confrontation est baptisée « The Battle of the Bricks » (la bataille des briques), faisant référence aux 2 campus qui sont reconnus pour leur belle construction en briques rouges. Le match de samedi devrait logiquement tourner en faveur des Bobcats, qui affrontent une faible équipe de Miami (Ohio) qui n’a toujours pas remporté la moindre rencontre cette saison.

 

Focus : « Third Saturday in October »

Historique

La rivalité entre les universités d’Alabama et du Tennessee est assez traditionnelle dans sa composition. En effet, comme dans de nombreuses rivalités du monde du football universitaire, l’aspect géographique joue un rôle important. Les Etats de l’Alabama et du Tennessee sont voisins, et à chaque confrontation, la supériorité de l’un sur l’autre est en jeu. De plus, le football est véritablement roi dans ces 2 Etats, ce qui ne fait que renforcer la rivalité entre ces 2 programmes de la Southeastern Conference (SEC).

L’autre aspect important de cette rivalité est le nombre de confrontations entre les 2 universités. Le Crimson Tide et les Volunteers se sont rencontrés 95 fois depuis 1901. Le premier match à eu lieu à Birmingham (Alabama), et les 2 équipes s’étaient séparées sur un score de parité 6 à 6.

Le nom de la rivalité, « Third Saturday in October », est dû à la tradition qui voulait que le match se jouait habituellement au troisième samedi du mois d’octobre. C’est moins le cas aujourd’hui. En effet, à partir de 1992, la SEC s’est divisée en 2 divisions (ce qui complexifie le calendrier), et le match ne s’est déroulé que 6 fois à cette date là entre 1995 et 2012.

Les confrontations entre Alabama et Tennessee sont caractérisées par des séries. Après le nul inaugural de 1901, le Crimson Tide prend le contrôle et domine les Volunteers jusqu’en 1913. En 9 confrontations, Alabama s’impose 7 fois. Ensuite aucun match n’a lieu jusqu’en 1928.

C’est justement à partir de 1928 qu’Alabama et Tennessee vont se rencontrer annuellement. Plusieurs matchs vont rester dans les mémoires.

En 1934, Alabama, invaincu, rencontre Tennessee à Legion Field (Birmingham, Alabama). Dans cette rencontre, le Crimson Tide, guidé par le futur Hall of Famer NFL Don Hutson et Paul « Bear » Bryant, remporta ce match sur le score de 13 à 6, avant d’aller remporter cette année là le titre national. Bryant fut expulsé de ce match pour avoir frapper Phil Dickens, un joueur de Tennessee.

En 1939, #5 Tennessee reçoit #8 Alabama à Knoxville. Les Volunteers, guidés par le légendaire coach Robert Neyland, sont champions nationaux en titre et restent sur 16 victoires consécutives au moment du match. Pour garder leur espoir de titre en jeu, une victoire est indispensable. Grâce à leur défense et leur All American running back George Cafego, Tennessee l’emportera 21 à 0. Malheureusement pour eux, ils n’arriveront pas à conserver leur titre puisqu’ils perdront 14 à 0 contre USC lors du Rose Bowl 1940.

Dans les années 1940, les confrontations entre Alabama et Tennessee sont plutôt équilibrées. En 9 confrontations, le bilan est de 4-3-2 en faveur du Crimson Tide.

Les années 1950 marquent par contre une vraie domination des Volunteers. Tennessee est l’une des meilleures équipes NCAA à ce moment là (2 titres nationaux en 1950 et 1951) et les Vols vont remporter 8 succès contre Alabama, pour 1 défaite et 2 nuls.

Cependant, l’arrivée de Paul « Bear » Bryant à la tête du Crimson Tide en 1958 va radicalement changer les choses. Alabama progresse rapidement sous ses ordres, allant jusqu’à participer à un Bowl en 1959. En 1961, le Crimson Tide, composé de grands joueurs comme Pat Trammell, Lee Roy Jordan ou encore Billy Neighbors, finira la saison invaincu avec un bilan de 11-0, le tout en écrasant Tennessee 34 à 3 cette année là. Ils battront Arkansas au Sugar Bowl à la fin de la saison.

De 1962 à 1964, Alabama est l’une des meilleures équipes du pays, et l’université remporte l’Orange Bowl en 1962, le Sugar Bowl en 1963 et le titre national en 1964. Durant ces années là, les Volunteers sont incapables de rivaliser dans leurs confrontations avec Alabama.

En 1967, cette série prend fin avec une victoire de Tennessee contre #6 Alabama sur le score de 24 à 13. Ce sera la seule défaite du Crimson Tide de toute la saison. Après ce match, les Volunteers ont eu l’honneur d’être sur la couverture du célèbre magazine Sports Illustrated. Cette victoire marque le début d’une série de 4 victoires consécutives contre le Tide.

Mais la roue tourne et les années 1970 seront la décennie d’Alabama, qui va exercer une nette domination, non seulement sur son rival, mais aussi sur l’ensemble du football universitaire. En effet, toujours sous les ordres de Bryant, le Crimson Tide établira un bilan sur la décennie de 103 victoires, pour seulement 16 défaites et un nul. La rivalité avec Tennessee est à sens unique avec 11 victoires d’affilée pour Alabama. Durant ces 10 années là, le Tide remporta 3 titres nationaux, en 1973, 1978 et 1979. Paul Bryant est alors considéré comme l’un des plus grands coachs de l’histoire du football universitaire. Son dernier match avec Alabama sera le Liberty Bowl de 1982, avec une victoire de son équipe 21 à 15 sur Illinois.

Le dernier match de coach Bryant contre Tennessee aura donc également lieu cette année là. Dans un match fou, les Volunteers finiront par s’imposer contre #2 Alabama sur le score de 35 à 28, ce qui sera la première défaite de la saison pour le Crimson Tide, et la première victoire en 11 ans de Tennessee contre le rival. Le coach des Vols, John Majors, fut porté par ses joueurs sur le terrain afin de serrer la main de coach Bryant pour la dernière fois.

Après 4 défaites consécutives entre 1982 et 1985, Alabama reprend le dessus sur Tennessee en 1986, avec une grosse victoire 56 à 26. A partir de cette année et jusqu’en 1994, le Crimson Tide restera invaincu contre les Vols, en remportant 8 des 9 confrontations entre les 2 universités (pour 1 nul).

Le match de 1995 marque cependant un tournant. Les Volunteers, classé #6, se déplace au Legion Field de Birmingham, pour affronter Alabama, classé #12. Tennessee, guidé par le phénomène Peyton Manning, va aborder ce match de la meilleure des façons avec un touchdown sur la première action de la rencontre. Manning trouve son receveur Joey Kent pour une réception de 80 yards permettant aux Vols de mener 7-0 après 11 secondes de jeu. Ce ne sera que le début d’un long calvaire pour le Tide qui va s’incliner sur le score de 41 à 14. Cette victoire sera le début d’une série de 7 succès d’affilée pour Tennessee contre Alabama.

De 2002 à 2006, les oppositions entrent les 2 universités sont très serrées, mis à part en 2002. En effet, sur les 5 matchs ayant eu lieu durant cette période, 4 se sont terminés par 8 points d’écart ou moins.

2007 marque le début d’une nouvelle période de domination pour Alabama. L’arrivée de Nick Saban (en provenance des Miami Dolphins en NFL) à la tête de l’équipe va donner un nouvel élan à une équipe qui a connu des résultats décevants durant la première partie des années 2000. A partir de 2007, Alabama va redevenir une équipe qui gagne, et par la même occasion l’une des meilleures universités du pays.

Entre 2007 et 2012, le Crimson Tide va devenir la place forte du football universitaire en remportant 3 titres nationaux (2009, 2011, 2012), dont un back-to-back (2 d’affilée), le tout en 4 ans seulement. Les Vols ne peuvent pas rivaliser et restent donc actuellement sur une série de 6 défaites consécutives contre leur rival.

Alabama, toujours classé numéro 1 dans l’AP Top 25 actuel, part donc une fois de plus largement favori pour l’opposition de samedi. Cependant, ils devront se méfier des Volunteers qui restent sur une belle victoire contre South Carolina #11.

L’anecdote : Les cigares de la victoire

Dans les années 1950, une nouvelle tradition débuta au sein de cette rivalité. L’entraineur d’Alabama de l’époque, Jim Goostree, commença à distribuer des cigares après chaque victoire de son équipe contre les Volunteers. Les 2 équipes ont gardé cette tradition pendant quelques temps, sauf qu’elles l’ont maintenu secrète, vu que la NCAA interdit les produits liés au tabac.

Les enjeux du match de samedi

– la suprématie de la rivalité est en jeu.
– après avoir battu #11 South Carolina et perdu en prolongations contre #6 Georgia, Tennessee veut continuer à jouer les troubles fêtes en essayant de donner du fil à retordre à la meilleure équipe du pays.
– invaincu et équipe #1 du pays, le Crimson Tide n’a pas le droit à l’erreur si il veut gagner un nouveau titre universitaire, le troisième d’affilée.
– Alabama possède la meilleure défense aux points de toute la NCAA (9,4 pts/match), ce qui rendra les choses très difficiles pour l’attaque de Tennessee, seulement 61è (30,4pts/match).

Sports US addict, rédacteur sur trashtalk.fr et touchdownactu.com

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Jérémy

    28 octobre 2013 à 14h30

    Super, vraiment super taf nico!

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Saison Régulière