Suivez-nous sur

Saison Régulière

Le joueur offensif de la semaine 1 : QB Geno Smith, West Virginia

QB Geno Smith, West Virginia
32/36, 323 yards, 4 TDs, 0 INT
West Virginia 69, Marshall 34

Une nouvelle saison NCAA vient de commencer, et si certains ont du mal à reprendre le rythme, ils sont nombreux à avoir frapper fort dès ce week-end inaugural : on pense à Braxton Miller d’Ohio State, à La’Veon Bell de Michigan State ou encore à Steve Bridgewater de Louisville.

Mais, s’il ne fallait retenir qu’une seule performance offensive, il faudrait peut-être se tourner du côté de West Virginia, où le quarterback Geno Smith a sorti une ligne de stats quasi parfaite face au vieux rival, l’Université de Marshall : 32 passes complétées sur 36 tentées, 4 passes de touchdowns pour 0 interception et 323 yards dans les airs, auxquels il faut rajouter un touchdown et 65 yards yards glanés au sol… Si jamais ces chiffres ne vous parlent pas, vous pouvez vous dire que Smith compte autant de passes de touchdowns (4) que de passes incomplètes !

Candidat sérieux pour le Heisman Trophy cette année, Geno Smith n’a clairement pas déçu pour son entrée en matière. Plus que les stats, c’est sa maîtrise du poste et son assurance qui ont le plus impressionné ce samedi. Les six kilos pris à l’intersaison lui ont permis de gagner en puissance, sans rien perdre de son agilité. Désormais, le successeur de Pat White est une véritable menace avec ses jambes, comme en atteste le touchdown qu’il a marqué sur une course de 28 yards, suite à une improvisation géniale.

Certes, la saison ne fait que débuter et il est encore bien trop tôt pour parler de Heisman, mais le moins que l’on puisse dire, c’est que la campagne de Geno Smith est bien lancée. Et tous les ingrédients semblent réunis pour que Geno Smith finisse la saison avec des statistiques spectaculaires : une attaque qui carbure enfin à plein régime pour la deuxième saison de Dana Holgorsen, un corps de receveurs de haut niveau avec des playmakers explosifs tels que Tavon Austin ou Stedman Bailey, et une conférence (la Big XII depuis cette année pour West Virginia) traditionnellement portée sur le jeu de passes.
Reste le plus difficile et le plus important pour que Geno Smith se retrouve à New York parmi les finalistes : gagner des matchs. Mais, avec une telle attaque, on se demande bien quelle sera la première équipe de la conférence à pouvoir ralentir la machine d’Holgorsen.

 

Rédacteur régulier de 2012 à 2013. Fan de football américain et de rugby. Co-fondateur et front-end web developer chez Tiger & June.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Saison Régulière