Suivez-nous

Saison Régulière

College Gameday : le guide de la semaine 13

Rivalry Week. Présentation de la semaine 13 de la saison 2015 de College Football.

Publié

le

Spécial Rivalry Week !

Suivez le programme et bonne semaine de College Gameday à tous !

Le match de la semaine

#6 Notre Dame (10-1) @ #9 Stanford (9-2)
Samedi 28 novembre 2015, 19h30 (01h30, heure française)

Zoom sur le plus gros match de cette 13ème semaine de College Football : le déplacement tant attendu des Fighting Irish de #6 Notre Dame sur le terrain du Cardinal de #9 Stanford ! Encore une fois, on peut presque parler d’un quart de finale avant l’heure, dans la mesure où le vainqueur de cette rencontre aura de sérieuses chances d’être sélectionné dans le top 4 du comité de sélection du College Football Playoff, et ainsi disputer une demi-finale nationale le 31 décembre prochain. > Lire la suite
Prédiction : Stanford 34, Notre Dame 17.

Samedi – A partir de 12h (18h en France)

#8 Ohio State (10-1) @ #10 Michigan (9-2)
Samedi 28 novembre 2015, 12h00 (18h00, heure française)

Cette rivalité entre Buckeyes et Wolverines est considérée par beaucoup comme la plus intense du College Football. 111 affrontements aux couteaux depuis 1897. Traditionnellement, ce match met un terme à la saison régulière des deux équipes et c’est encore le cas cette saison. Des premiers duels du début du 20ème Siècle au fameux Snow Bowl (1950) en passant par la « Ten Year War » (1969-78) et le choc #1 vs #2 (2006), de nombreux évènements ont fait de ce Rivalry Game la référence en terme de rivalité à tel point qu’on le nomme simplement : The Game. Cette saison, l’enjeu est simple : garder une chance de remporter la division Big Ten East si #5 Michigan State devait chuter à domicile face à Penn State. C’est aussi le premier duel entre deux coachs charismatiques du College Football : Urban Meyer (Ohio State) vs Jim Harbaugh (Michigan).
Prédiction : Michigan 27, Ohio State 23.

#1 Clemson (11-0) @ South Carolina (3-8)
Samedi 28 novembre 2015, 12h00 (18h00, heure française)
Le« Palmetto Bowl » voit s’affronter tous les ans depuis 1896 (112 matchs consécutifs) les deux plus grandes universités publiques de l’Etat de Caroline du Sud. Bien que la proximité géographique entre les deux campus est l’une des raisons de cette rivalité ancienne, les vraies raisons remontent à un conflit entre agronomes du Sud-Est des Etats-Unis datant de 1880 qui a conduit à la création des deux campus et à une haine sans faille entre leurs deux programmes de football. Tout au long de la semaine précédent la rencontre, plusieurs activités sont organisées sur les deux campus comme le « Tiger Burn » à South Carolina et les « funérailles de Cocky » à Clemson. QB Deshaun Watson et les Tigers tenteront de conserver leur invincibilité en 2015 face à une équipe de South Carolina qui n’a pas d’autre objectif que de ruiner la saison de son rival historique.
Prédiction : Clemson 34, South Carolina 13.

Virginia Tech (5-6) @ Virginia (4-7)
Samedi 28 novembre 2015, 12h00 (18h00, heure française)
C’est la supériorité de l’Etat de Virginia qui est en jeu dans cette rencontre entre Cavaliers et Hokies. Si les deux programmes se sont affrontés 97 fois, ils repartent avec la Commonwealth Cup que depuis 1994. Virginia Tech a remporté 16 des 17 derniers matchs. Ce sera le dernier match du légendaire coach Frank Beamer avec des Hokies qui ont encore besoin d’un succès pour être éligible pour un bowl.
Prédiction : Virginia Tech 23, Virginia 20.

Georgia (8-3) @ Georgia Tech (3-8)
Samedi 28 novembre 2015, 12h00 (18h00, heure française)
Malgré un rapprochement géographique très fort (seulement 110 kms séparent les 2 campus), tout semble opposer Georgia et Georgia Tech. L’université de Georgia est située dans la petite ville d’Athens, et se trouve spécialisée dans la recherche des arts libéraux. L’université de Georgia Tech se trouve quand à elle dans la plus grande ville de l’Etat, Atlanta, et est spécialisée dans la recherche en ingénierie. La divergence institutionnelle, universitaire et géographique des deux institutions est au cœur d’une rivalité dont la suprématie se joue chaque année sur un terrain de football. Les Bulldogs tenteront de prendre une revanche sur la défaite surprise 30-24 en prolongation de la saison dernière et de racheter ainsi une saison décevante. Éliminant de la course à un bowl, les Yellow Jackets ont, eux aussi, l’opportunité de se réconcilier avec des fans déçus.
Prédiction : Georgia Tech 27, Georgia 24.

Indiana (5-6) @ Purdue (2-9)
Samedi 28 novembre 2015, 12h00 (18h00, heure française)
Purdue et Indiana, deux programmes de l’Etat d’Indiana et membres de la conférence Big Ten, s’affrontent tous les ans depuis 1891. Le vainqueur remporte le « Old Oaken Bucket » depuis 1925. Purdue domine très largement la série (72-39-6) mais les Hoosiers d’Indiana ont remporté les deux derniers matchs. Dernier match de WR Anthony Mahoungou de la saison 2015.
Prédiction : Indiana 42, Purdue 27.

Autres matchs : Colorado @ #23 Utah, Louisville @ Kentucky, Iowa State @ West Virginia, SMU @ Memphis, Maryland @ Rutgers, Boston College @ Syracuse, Duke @ Wake Forest.

Samedi – A partir de 15h00 (21h00 en France)

#22 UCLA (8-3) @ USC (7-4)
Samedi 28 novembre 2015, 15h30 (21h30, heure française)

Chaque année depuis 1929, la ville de Los Angeles se passionne pour ce Rivalry Game entre deux campus séparés d’à peine 50 kms. Plus connu sous le nom de « Crosstown showdown » ou « The Battle of L.A. », ce match a régulièrement fourni le champion de l’ancienne conférence Pacific Coast puis de la Pac-10 avant la Pac-12. Le vainqueur remporte la Victory Bell dont il s’empresse de repeindre le socle aux couleurs de l’université : rouge cardinal pour USC et blue ciel pour UCLA. Le match de 1967 a souvent été appelé « Game of the Century ». Ce jour-là, les Trojans de #4 USC de RB O.J. Simpson étaient opposés aux Bruins de #1 UCLA de QB Gary Beban avec pour enjeu le titre national et le trophée Heisman entre les deux vedettes du College Football de l’époque. Cette version 2015 n’est pas sans intérêt puisque le vainqueur aura tout simplement son billet pour la finale de conférence Pac-12 en poche. La clé du match sera la capacité de la défense des Bruins à stopper un jeu au sol des Trojans explosifs depuis quelques semaines avec la présence de RB Justin Davis et l’éclosion de RB Ronald Jones.
Prédiction : UCLA 34, USC 31.

#2 Alabama (10-1) @ Auburn (6-5)
Samedi 28 novembre 2015, 15h30 (21h30, heure française)
Iron Bowl. Les deux plus grandes universités publiques de l’Etat d’Alabama se rencontrent traditionnellement chaque année depuis 1893 lors de la semaine de Thanksgiving. Cette rivalité est considérée comme l’une des 2-3 plus féroces du College Foobtall dans un Etat oû le football est une religion. Régulièrement joué à Birmingham, ville minière et grand centre sidérurgique du Sud des Etats-Unis, c’est de là que l’Iron Bowl tire son nom. Tout au long du 20ème siècle, le vainqueur de ce traditionnel match a régulièrement été sacré champion de la conférence SEC et entre 2009 et 2012, l’équipe qui a remporté l’Iron Bowl a également été champion national. Cet affrontement est assurément l’un des grands moments d’une saison de College Football. Le Crimson Tide de #2 Alabama n’a pas le droit à l’erreur dans cette rencontre pour s’assurer une place en finale de conférence SEC. Les joueurs de coach Nick Saban sont toujours sous la menace de #18 Ole Miss. La supériorité athlétique du Crimson Tide devrait lui permettre d’éviter le piège que voudra lui tendre coach Gus Malzahn (Auburn).
Prédiction : Alabama 38, Auburn 31 OT.

Penn State (7-4) @ #5 Michigan State (10-1)
Samedi 28 novembre 2015, 15h30 (21h30, heure française)
Après avoir surpris les champions nationaux sans leur quarterback vedette QB Connor Cook, les Spartans de #5 Michigan State ne peuvent pas se permettre le moindre relâchement dans cette rencontre face à Penn State qu’ils doivent remporter pour obtenir leur billet pour la finale de conférence Big Ten face à #4 Iowa. Les Spartans devront se méfier du junior QB Christian Hackenberg qui possède le talent suffisant pour exposer leurs difficultés au niveau du secondary. La ligne défensive de #5 Michigan State aura donc un rôle prépondérant pour mettre sous pression un quarterback des Nittany Lions déjà sacké 36 fois en 2015. En cas d’indisponibilité de QB Connor Cook, le junior QB Tyler O’Connor prendra le relais comme il l’avait fait avec succès contre les Buckeyes il y a une semaine.
Prédiction : Michigan State 24, Penn State 17.

#16 Northwestern (9-2) @ Illinois (5-6)
Samedi 28 novembre 2015, 15h30 (21h30, heure française)
Wildcats et Fighting Illini s’affrontent depuis 1892 avec pour enjeu la supériorité de l’État d’Illinois. Si Illinois a régulièrement dominé Northwestern, les Wildcats ont remporté 8 des 12 derniers affrontements entre ces deux rivaux de la conférence Bg Ten. A noter que les deux programmes se battaient pour le Sweet Sioux Tomahawk jusqu’en 2009 avant que ce trophée soit remplacé par le Land of Lincoln Trophy suite à la décision de la NCAA de ne plus utiliser l’imagerie de la culture indienne dans ses compétitions athlétiques.
Prédiction : Illinois 27, Northwestern 23.

#14 North Carolina (10-1) @ North Carolina State (7-4)
Samedi 28 novembre 2015, 15h30 (21h30, heure française)
Séparés par 18 petits kilomètres, les universités North Carolina et North Carolina State se livrent à des combats sans merci depuis… 1894 ! Membres fondateurs de la conférence ACC, les Tar Heels et le Wolfpack se sont affrontés tous les ans depuis 1953. Largement dominée par les Tar Heels jusqu’à 1955, la série est nettement plus disputée depuis. North Carolina State a remporté 6 des 8 dernières confrontations dont celle de l’an passé sur le score de 35-7. Ce rivalry game est un des duels d’une rivalité plus large, la « Tobacco Road », qui regroupe également Duke et Wake Forest. Les Tar Heels sont déjà assurés d’une place en finale de conférence ACC après s’être emparés du titre de division Coastal il y a une semaine mais ils veulent rester avec une seule défaite en 2015 pour conserver toutes leurs chances de participation au College Football Playoff.
Prédiction : North Carolina 31, North Carolina State 27.

Wisconsin (8-3) @ Minnesota (5-6)
Samedi 28 novembre 2015, 15h30 (21h30, heure française)
Avec 124 confrontations opposant les universités de Wisconsin et de Minnesota, la rivalité entre les Badgers et les Golden Gophers est la plus ancienne de la NCAA Division I Football Bowl Subdivision au niveau du nombre de rencontres jouées. Membres de la même conférence depuis 1896 (Big 10 Conference), Wisconsin et Minnesota se sont affrontés quasiment chaque année depuis 1890. A chaque match depuis 1948, la Paul Bunyan’s Axe (la hache de Paul Bunyan) est décernée au vainqueur.
Prédiction : Minnesota 23, Wisconsin 20.

Kansas State (4-6) @ Kansas (0-11)
Samedi 28 novembre 2015, 15h30 (21h30, heure française)
Il s’agit de la 5ème plus longue rivalité du College Football (112 matchs annuels consécutifs) entre ces deux universités du Kansas qui se battent pour la supériorité de cet Etat du Midwest. Wildcats et Jayhawks se rencontrent tous les ans depuis 1911 ! Si Kansas domine la série 64-43-5, Kansas State a remporté 18 des 22 derniers affrontements. Les Jayhawks tenteront de battre leurs ennemis jurer pour éviter de terminer la saison avec une fiche humiliante de 0-12.
Prédiction : Kansas State 38, Kansas 20.

Autres matchs : Brigham Young @ Utah State, Vanderbilt @ Tennessee.

Samedi – A partir de 19h00 (01h00 en France)

#3 Oklahoma (10-1) @ #11 Oklahoma State (10-1)
Samedi 28 novembre 2015, 20h00 (02h00, heure française)

Après une saison un peu folle dans la Big 12, voici enfin arriver la dernière semaine et donc l’épilogue pour cette conférence dont le niveau semble progresser chaque année. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le suspense aura été de mise ! A l’heure qu’il est, bien malin celui qui peut affirmer connaître le futur champion de conférence, et de nombreux scénarios sont encore possibles.  Dans ce superbe Bedlam, le derby de l’Oklahoma, les deux équipes peuvent encore prétendre au titre et pourquoi pas à une place dans le top 4 et une qualification pour le College Football Playoff. > Lire la suite
Prédiction : Oklahoma 35, Oklahoma State 21.

#13 Florida State (9-2) @ #12 Florida (10-1)
Samedi 28 novembre 2015, 19h30 (01h30, heure française)
Les universités de Florida et de Florida State sont les 2 plus anciennes universités de l’Etat de Floride. Le premier match entre les Gators (Florida) et les Seminoles (Florida State) a eu lieu en 1958. De 1958 à 1976, Florida a littéralement dominé son rival avec seulement 2 défaites concédées durant cette période. Mais depuis lors, la rivalité est remarquablement équilibrée. La proximité géographique, le bon niveau des deux programmes et les matchs à enjeu ont fait de cette rivalité ce qu’elle est aujourd’hui, à savoir l’une des plus belles du football universitaire.
Prédiction : Florida 23, Florida State 17.

#18 Ole Miss (8-3) @ #21 Mississippi State (8-3)
Samedi 28 novembre 2015, 19h30 (01h30, heure française)
C’est la supériorité de l’Etat du Mississippi qui est en jeu dans le traditionnel Egg Bowl qui met aux prises l’université publique de Mississippi State et l’université privé de Mississippi (Ole Miss). Cette rivalité est la 10ème plus longue du College Football (110 matchs). Le vainqueur reçoit le « Golden Egg » (oeuf en or).
Prédiction : Mississippi State 37, Ole Miss 31.

Texas A&M (8-3) @ LSU (7-3)
Samedi 28 novembre 2015, 19h30 (01h30, heure française)
La rivalité entre les Aggies (Texas A&M) et les Tigers (LSU) vient de prendre une nouvelle tournure depuis 2012. En effet, depuis trois saisons, Texas A&M a rejoint LSU dans la Southeastern Conference (SEC), assurant ainsi une rencontre annuelle entre les 2 universités. Ce n’est pas la première fois que les 2 équipes se retrouvent dans la même conférence puisque les Aggies et les Tigers ont chacun fait parti de la Southern Intercollegiate Athletic Association Conference (SIAA) au début du XXè siècle. 53 rencontres ont été jouées depuis 1899, et LSU reste actuellement sur 4 victoires consécutives, dont une lors du Cotton Bowl en 2011. Est-ce que ce sera le dernier match de coach Les Miles avec les Tigers ? Plusieurs rumeurs annoncent son renvoi dès la fin de cette rencontre. RB Leonard Fournette (LSU) a l’opportunité de finir la saison sur une bonne notre après 3 derniers matchs difficiles.
Prédiction : LSU 20, Texas A&M 17.

Autres matchs : Connecticut @ Temple.

Samedi – A partir de 22h00 (4h en France)

Arizona State (6-5) @ California (6-5)
Samedi 28 novembre 2015, 22h00 (04h00, heure française)
Prédiction : California 42, Arizona State 38.

Autres matchs : Air Force @ New Mexico.

Votre programme TV

 Ohio State @ Michigan, en rediffusion dimanche 28 novembre à 1h00 et à 12h45 et mardi 1er décembre à 1h00.

Calendrier complet de cette semaine 13

L'équipe TBP est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saison Régulière

Week 11 : LSU fait chuter l’Empire, Minnesota gagne le respect, Clemson et Ohio State cartonnent

En s’imposant respectivement face à #3 Alabama et #4 Penn State, les Tigers de #2 LSU et les Golden Gophers de #17 Minnesota sont les grands vainqueurs de la semaine 11.

Publié

le

Crédit photo : Butch Dill-USA TODAY Sports

Retrouvez un résumé complet de tous les matchs joués par les équipes du Top 25 et les meilleurs moments de cette week 11 :

Le Match de la semaine

Auteur d’un match quasi-parfait ponctué par 3 passes de TD, QB Joe Burrow a été le grand artisan de la première victoire des Tigers de #2 LSU contre #3 Alabama depuis 2011.

QB Joe Burrow aurait pu s’écrouler sous la pression d’une équipe du Crimson Tide qui a tenté un comeback dans le 4ème quart-temps. Mais le quarterback de #2 LSU (9-0, 5-0 SEC) n’a jamais tremblé prenant ses responsabilités pour assurer une victoire qui fait des Tigers les favoris pour remporter le titre de division SEC West.

Car après avoir été mené 33-13 à la mi-temps, le Crimson Tide est revenu à moins d’un TD d’écart à trois reprises en 2ème mi-temps. En plein contrôle de ses moyens, QB Joe Burrow (31/39, 393 yards, 3 TD) a été sensationnel dans le 4ème quart-temps… comme il l’a été dès le coup d’envoi signant ainsi une victoire digne d’un futur vainqueur du trophée Heisman.

> Compte-rendu complet du match Alabama-LSU

WR Tyler Johnson, Minnesota (#6) – Crédit photo : Minnesota Golden Gophers Athletic Department

Résultats des équipes du Top 25

#1 Ohio State 73, Maryland 14

Privés des services d’un DE Chase Young suspendu, les Buckeyes de #1 Ohio State (9-0, 6-0 Big Ten) remportent une 9ème victoire en 2019 en accumulant 705 yards offensifs  et 40 first downs (!!!) face à des Terrapins de Maryland (3-7, 1-6 Big Ten) en plein déroute. Encore un match parfait pour QB Justin Fields (16/25, 200 yards, 3 TD et 1 TD au sol). RB JK Dobbins a également ajouté 2 TD. #1 Ohio State n’avait plus marqué autant de points dans un match de conférence Big Ten depuis… 1950 (83 contre Iowa).

#17 Minnesota 31, #4 Penn State 26

La folle aventure des Golden Gophers se poursuit : en s’imposant face aux Nittany Lions de #4 Penn State, #17 Minnesota préserve son invincibilité et remporte sa première victoire depuis 20 ans contre une équipe du Top 5. Au terme d’un match que les Golden Gophers semblaient parfaitement maitriser, il aura finalement fallu une interception de DB Jordan Howden dans son propre en-but pour que #17 Minnesota (9-0, 6-0 Big Ten) remporte une 9ème victoire en 9 matchs en 2019. #4 Penn State (8-1, 5-1 Big Ten) a payé cher ses erreurs. QB Sean Clifford a commis trois interceptions dont deux ont été suivies par des TDs des Golden Gophers. La 3ème a scellé le sort du match en faveur des locaux alors que les Nittany Lions étaient en excellente position pour réussir un improbable comeback.

> Compte-rendu complet du match Minnesota-Penn State

North Carolina State 10, #5 Clemson 55

Classés 5ème dans le premier classement du comité CFP de la saison, les Tigers de #5 Clemson (10-0, 7-0 ACC) ont souhaité de remettre les pendules à l’heure en démolissant le Wolfpack de North Carolina State (4-5, 1-4 ACC) pour mettre la main sur un 5ème titre de division ACC Atlantic consécutif. Les champions nationaux menaient déjà 42-0 à la mi-temps. 3 TD pour QB Trevor Lawrence (20/27, 276 yards, 3 TD) et 2 TD pour RB Travis Etienne (112 yards au sol, 2 TD) dans ce match.

#6 Georgia 27, Missouri 0

Les Bulldogs de #6 Georgia (8-1, 5-1 SEC) réussissent leur 3ème blanchissage de la saison en limitant une attaque de Missouri (5-4, 2-3 SEC) privée de QB Kelly Bryant et WR Johnathon Johnson à moins de 200 yards. Sans impressionner outre mesure, QB Jake Fromm (13/29, 173 yards, 2 TD) a réussi les deux TDs de la rencontre en se connectant avec le true freshman WR George Pickens (5 réceptions, 67 yards, 2 TD). WR Lawrence Cager a quitté le match sur blessure ce qui pourrait être une mauvaise nouvelle à une semaine du choc entre #6 Georgia et #11 Auburn. À noter que #6 Georgia est la seule équipe du pays en 2019 à ne pas encore avoir accordé de TD au sol.

CB Parnell Motley, Oklahoma (#11) – Crédit photo : Kevin Jairaj-USA TODAY Sports

#9 Oklahoma 42, Iowa State 41

Les Sooners de #9 Oklahoma se sauvent avec une victoire 42-41 remportée au terme d’un match que les Cyclones auraient pu gagner en réussissant une conversion à deux points à moins de 30 secondes de la fin. Coach Matt Campbell a tenté le pari : convertir à deux points un TD qui venait de ramener les Cyclones d’Iowa State à un point seulement d’une équipe de #9 Oklahoma tout proche de subir une 2ème défaite en 2 matchs. Mais CB Parnell Motley parvint à intercepter la passe de QB Brock Purdy (19/30, 282 yards, 5 TD) à 24 secondes du terme de la rencontre pour assurer une courte victoire à des Sooners qui avaient pourtant pris une large avance en début de match.

> Compte-rendu du match Oklahoma-Iowa State

#10 Florida 56, Vanderbilt 0

Les Gators ont eu du retard à l’allumage mais QB Kyle Trask (25/37, 363 yards, 3 TD, 2 INT) et #10 Florida (8-2, 5-2 SEC) ont passé la vitesse supérieure dans le 2ème quart-temps pour inscrire finalement un total de 56 points face à des Commodores de Vanderbilt (2-7, 1-5 SEC) totalement dépassés en défense (560 yards accordés). Le quarterback floridien a réussi son meilleur match en carrière et le meilleur match d’un quarterback des Gators depuis le dernier match de Tim Tebow.

Texas Christian 23, #12 Baylor 29 3OT

#12 Baylor (9-0, 6-0 Big 12) aura eu besoin d’un FG de 51 yards dans les dernières secondes pour prolonger le match en overtime avant que DB Grayland Arnold assure la victoire des Bears sur TCU (4-5, 2-4 Big 12) en interceptant QB Max Duggan (14/32, 140 yards, 1 TD, 3 INT). #12 Baylor a encore souffert offensivement (294 yards au total), QB Charlie Brewer (27/41, 195 yards, 2 TD, 1 INT) étant limité à moins de 200 yards dans les airs. Les Bears accueillent les Sooners de #9 Oklahoma dans une semaine.

#13 Wisconsin 24, #18 Iowa 22

Le quarterback vedette de #13 Wisconsin a réussi la meilleure performance de l’Histoire d’un running back des Badgers face à #18 Iowa en accumulant 250 yards au sol lors d’une victoire 24-22. RB Jonathan Taylor a accumulé 130 de ses 250 yards dans le 4ème quart-temps prenant le match à son compte à un moment où les Badgers en avaient le plus besoin. Le running back junior est ainsi devenu le premier joueur de la saison à réussir plus de 100 yards au sol contre les Hawkeyes.

> Compte-rendu complet du match Wisconsin-Iowa

WR Chase Claypool, Notre Dame (#83) – Crédit photo : Twitter/@NDFootball

Duke 7, #15 Notre Dame 38

Avec un total de 139 yards au sol, QB Ian Book (18/32, 181 yards, 4 TD) a réussi sa meilleure performance en carrière mais c’est par les airs qu’il a inscrit ses 4 TDs lors d’une facile victoire des Fighting Irish de #15 Notre Dame (7-2) face aux Blue Devils de Duke (4-5). C’est la première de l’Histoire qu’un quarterback des Fighting Irish réussit plus de 100 yards au sol et 4 TD à la passe dans un match.

Texas 27, #16 Kansas State 24

K Cameron Dicker a encore joué les héros pour les Longhorns ! Le kicker texan a réussi un FG de 26 yards sur le dernier jeu de la rencontre pour donner une victoire à une équipe de Texas (6-3, 4-2 Big 12) qui était menée 14-0 par #16 Kansas State (6-3, 3-3 Big 12) à la fin du 1er quart-temps. QB Sam Ehlinger (22/29, 263 yards, 2 TD) est habituellement celui qui sonne la charge pour les Longhorns mais avec ses 2 TD au sol réussis en 2ème mi-temps, c’est bien RB Keontay Ingram (139 yards au sol, 2 TD) qui a incarné la révolte de Longhorns toujours en course pour une place en finale de conférence Big 12.

Virginia Tech 36, #19 Wake Forest 17

Incapables d’imposer leur jeu au sol, les Demon Deacons de #19 Wake Forest (7-2, 3-2 ACC) s’inclinent lourdement face à des Hokies de Virginia Tech (6-3, 3-2 ACC) qui étaient pourtant menés 10-6 à la mi-temps avant d’inscrire 30 points au retour des vestiaires sous l’impulsion du sophomore QB Hendon Hooker (15/23, 242 yards) auteur d’un TD au sol. Le quarterback de #19 Wake Forest, Jamie Newman (16/35, 238 yards, 2 TD, 2 INT), n’a pas eu l’influence nécessaire pour contrer le momentum des Hokies.

Boise State vs Wyoming – Crédit photo : Field Level Media

#20 Cincinnati 48, Connecticut 3

Les Bearcats menaient déjà 38-0 à la mi-temps de ce match face à Connecticut (2-8, 0-6 AAC) totalement dominé par une équipe de #20 Cincinnati (8-1, 5-0 AAC) qui reste invaincue en match intra-conférence et qui devrait conserver sa position de meilleur programme du Group of Five en 2019. 2 TD à la passe pour QB Desmond Ridder (13/26, 136 yards) et 2 TD au sol pour RB Michael Warren II (60 yards au sol). 17ème défaite consécutive en match intra-conférence pour les Huskies.

#22 Boise State 20, Wyoming 17 OT

Encore privés des services du true freshman QB Hank Bachmeier, les Broncos de #22 Boise State (8-1, 5-0 MWC) ont souffert face à une solide équipe de Wyoming (6-3, 3-3 MWC) qui s’incline finalement en OT sur un FG de 37 yards manqué après avoir mené au score jusqu’à 5 minutes de la fin du match. Avec ce succès, #22 Boise State conserve toute ses chances de représenter le Group of Five dans un bowl du Nouvel An.

#25 Southern Methodist 59, East Carolina 51

Battus pour la première fois de la saison il y a une semaine, les Mustangs de #25 SMU (9-1, 5-1 AAC) ont retrouvé le chemin de la victoire lors d’un match ultra-offensif (1280 yards combinés !) que QB Shane Buechele (33/46, 414 yards, 5 TD, 1 INT) a su faire tourner en faveur des Texans. RB Xavier Jones (157 yards au sol, 3 TD) en a profité pour inscrire son 20ème TD de la saison battant ainsi le record détenu par la Légende Eric Dickerson depuis 1981. WR James Proche (SMU) termine la rencontre avec 14 réceptions pour 167 yards et 3 TD.

Autres résultats importants

Conférence ACC

Virginia 33, Georgia Tech 28
Boston College 31, Florida State 38
Miami 52, Louisville 27

Conférence Big Ten

Northwestern 22, Purdue 24
Michigan State 34, Illinois 37

Conférence Big 12

West Virginia 17, Texas Tech 38

Conférence Pac-12

Oregon State 7, Washington 19
Colorado 16, Stanford 13
Arizona State 26, USC 31
California 33, Washington State 20

Conférence SEC

Arkansas 19, Western Kentucky 45
Ole Miss 41, New Mexico State 3
Kentucky 13, Tennessee 17
South Carolina 15, Appalachian State 20

Conférence AAC

South Florida 7, Temple 17
Tulsa 34, Central Florida 31

Par ailleurs

Army 63, UMass 7
BYU 31, Liberty 24

L’image de la semaine

Highlights

Le TD de la semaine

LA réception de la semaine

LA réception de la semaine II

LA course de la semaine

LE TD défensif de la semaine

LE retour de punt de la semaine

LA stat’ de la semaine

Le #WTF de la semaine

Performances individuelles

Lors de cette 11ème semaine de la saison 2019, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Holton Ahlers (East Carolina), 32/42, 498 yards, 6 TD, 0 INT.
– QB Kedon Slovis (USC), 29/39, 432 yards, 4 TD, 1 INT.
– QB Tua Tagovailoa (Alabama), 21/40, 418 yards, 4 TD, 1 INT.
– QB Shane Buechele (SMU), 33/46, 414 yards, 5 TD, 1 INT.
– RB Jonathan Taylor (Wisconsin), 31 courses, 250 yards, 0 TD.
– RB Rakeem Boyd (Arkansas), 8 courses, 185 yards, 2 TD.
– WR Tyler Snead (East Carolina), 19 réceptions, 240 yards, 3 TD.
– WR Sam James (West Virginia), 14 réceptions, 223 yards, 0 TD.
– WR DeVonta Smith (Alabama), 7 réceptions, 213 yards, 2 TD.
– WR Rashod Bateman (Minnesota), 7 réceptions, 203 yards, 1 TD.

Lire la suite

Saison Régulière

Joe Burrow et LSU renversent Alabama, 46-41

Auteur d’un match quasi-parfait ponctué par 3 passes de TD, QB Joe Burrow a été le grand artisan de la première victoire des Tigers de #2 LSU contre #3 Alabama depuis 2011.

Publié

le

Crédit photo : AP Photo/Vasha Hunt

QB Joe Burrow aurait pu s’écrouler sous la pression d’une équipe du Crimson Tide qui a tenté un comeback dans le 4ème quart-temps. Mais le quarterback de #2 LSU (9-0, 5-0 SEC) n’a jamais tremblé prenant ses responsabilités pour assurer la première victoire des Tigers contre #3 Alabama (8-1, 5-1 SEC) depuis 2011.

Car après avoir été mené 33-13 à la mi-temps, le Crimson Tide est revenu à moins d’un TD d’écart à trois reprises en 2ème mi-temps. En plein contrôle de ses moyens, QB Joe Burrow (31/39, 393 yards, 3 TD) a été sensationnel dans le 4ème quart-temps… comme il l’a été dès le coup d’envoi signant ainsi une victoire digne d’un futur vainqueur du trophée Heisman.

Les Tigers ont profité d’un fumble commis par QB Tua Tagovaila (21/40, 418 yards, 4 TD, 1 INT) à l’entrée de l’en-but de #2 LSU pour prendre les commandes de la rencontre sur une réception de 33 yards de WR Ja’Marr Chase (6 réceptions, 140 yards, 1 TD). Les erreurs de #3 Alabama ont d’ailleurs marqué le début de match : un TD de 77 yards de WR Jaylen Waddle sur retour de punt n’a pas fait oublier que le Crimson Tide a débuté la rencontre avec 2 fumbles et 1 turnover on downs sur les trois premières possessions.

Embed from Getty Images

#2 LSU prendra ainsi une avance 16-7, puis 19-13 avant une fin de 2ème quart-temps totalement à l’avantage des Tigers. Un TD au sol de RB Clyde Edwards-Helaire (20 courses, 103 yards, 3 TD et 1 TD sur réception) sera suivi d’une interception de LB Patrick Queen sur une passe hasardeuse de QB Tua Tagovailoa. QB Joe Burrow se connectera immédiatement avec RB Clyde Edwards-Helaire pour un TD aérien de 13 yards.

33-13 à la mi-temps. Jamais #3 Alabama n’avait encaissé autant de points en première mi-temps depuis l’arrivée de Nick Saban à Tuscaloosa en 2007.

Il fallait s’attendre à une réaction du Crimson Tide. Et c’est ce qui s’est passé. CB Xavier McKinney a d’abord sacké QB Joe Burrow qui commit alors un fumble récupéré par les locaux. Puis, RB Najee Harris (19 courses, 146 yards, 1 TD et 1 TD sur réception) prit le match à son compte en pillonant la défense des Tigers avant d’inscrire un TD sur réception de 15 yards, puis un autre au sol de 14 yards. #3 Alabama revenait alors à seulement 6 points (33-27) d’une équipe de #2 LSU qui semblait vasciller.

QB Joe Burrow s’est alors montré exceptionnel réussissant big play après big play : des passes précises et des inspirations au sol qui prolongèrent la possession des Tigers. RB Clyde Edwards-Helaire sur une course de 5 yards porta le score à 39-27. Puis, le running back de #2 LSU inscrit son 4ème TD de l’après-midi sur une course de 7 yards pour redonner 12 points d’avance (46-34) au programme de Bâton-Rouge.

WR DeVonta Smith (7 réceptions, 213 yards, 2 TD) reduit l’écart à 5 points sur une réception spectaculaire de 85 yards mais WR Justin Jefferson récupéra le ballon sur l’onside kick qui suivit assurant ainsi la victoire 46-41 aux Tigers.

Sous les yeux du président américain Donald Trump venu assisté à ce match, les deux équipes ont donc offert un récital offensif (1110 yards combinés). On s’y attendait tant les deux attaques avaient impressionné depuis le début de la saison. Les nerfs d’acier de QB Joe Burrow dans un environnement hostile auront fait la différence offrant une première victoire à Ed Orgeron face à Nick Saban. Le quarterback de #2 LSU rejoint également Deshaun Watson (ex-Clemson) et Johnny Manziel (ex-Texas A&M) parmi les seuls quarterbacks à avoir réussi 350 yards à la passe et 50 yards au sol face au Crimson Tide de Nick Saban.

Handicapé par une cheville tout juste opéré il y a à peine trois semaines, QB Tua Tagovailoa a souffert en début de rencontre avant de démontrer tout son talent en 2ème mi-temps. Ce ne sera pas suffisant.

Avec ce succès, #2 LSU prend donc les commandes de la division SEC West et s’affirme comme un candidat sérieux au titre national. Les Tigers ont battu cinq adversaires classés dans le Top 10 au moment du coup d’envoi. Il est ainsi très probable que la troupe d’Ed Orgeron se retrouve #1 du pays mardi soir prochain.

Résumé du match en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Oklahoma se sauve de justesse face à Iowa State, 42-41

Les Sooners de #9 Oklahoma se sauvent avec une victoire 42-41 remportée au terme d’un match que les Cyclones auraient pu gagner en réussissant une conversion à deux points à moins de 30 secondes de la fin.

Publié

le

Crédit photo : Bryan Terry/The Oklahoman

Coach Matt Campbell a tenté le pari : convertir à deux points un TD qui ramenait les Cyclones d’Iowa State à un point seulement d’une équipe de #9 Oklahoma tout proche de subir une 2ème défaite en 2 matchs.

Mais CB Parnell Motley parvint à intercepter la passe de QB Brock Purdy (19/30, 282 yards, 5 TD) à 24 secondes du terme de la rencontre pour assurer une courte victoire à des Sooners qui avaient pourtant pris une large avance en début de match.

Car QB Jalen Hurts (18/26, 273 yards, 3 TD, 1 INT et 68 yards au sol, 2 TD) a encore fait son show en première mi-temps accumulant un total de 5 TD pour porter le score à 35-14. Les deux autres playmaker des Sooners, RB Kennedy Brooks (132 yards au sol, 1 TD) et WR CeeDee Lamb (8 réceptions, 167 yards, 2 TD), s’en sont également donnés à coeur joie. #9 Oklahoma avait encore le souvenir de la défaite subie face à Iowa State il y a deux ans et voulait clairement prendre une revanche.

Mais comme souvent cette saison, la défense des Sooners a baissé pavillon en 2ème mi-temps permettant à QB Brock Purdy d’inscrire 4 TD : un seul au sol et trois dans les airs à destination de WR Chase Allen, WR Sean Shaw Jr et TE Charlie Kolar.

Avec ce succès, #9 Oklahoma prolonge sa série de victoires au mois de novembre. Les Sooners ont gagné leurs 18 derniers matchs au mois de novembre. Les joueurs de coach Lincoln Riley se déplacent à #12 Baylor dans une semaine pour le Big Game de la week 12.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Jonathan Taylor et Wisconsin marchent sur Iowa, 24-22

Le quarterback vedette de #13 Wisconsin a réussi la meilleure performance de l’Histoire d’un running back des Badgers face à #18 Iowa en accumulant 250 yards au sol lors d’une victoire 24-22.

Publié

le

Crédit photo : Quinn Harris/Getty Images

RB Jonathan Taylor a accumulé 130 de ses 250 yards dans le 4ème quart-temps prenant le match à son compte à un moment où les Badgers en avaient le plus besoin. Le running back junior est ainsi devenu le premier joueur de la saison à réussir plus de 100 yards au sol contre les Hawkeyes.

Car après avoir pris une avance 21-6 en fin de 3ème quart-temps sur un TD sur réception de 27 yards de WR Quintez Cephus (5 réceptions, 94 yards, 1 TD), #13 Wisconsin (7-2, 4-2 Big Ten) a été contraint de stopper une tentative de comeback de la part d’une équipe de #18 Iowa (6-3, 3-3 Big Ten) qui a même eu l’opportunité d’égaliser le score en tentant une conversion à 2 points après avoir ramené le score à 24-22 suite à une fantastique passe de TD de 75 yards de QB Nathan Stanley (17/28, 208 yards, 2 TD) pour WR Tyrone Tracy Jr (5 réceptions, 130 yards, 1 TD).

Le quarterback des Hawkeyes a été stoppé sur la ligne d’en-but sur la conversion à deux points redonnant ainsi la possession aux Badgers avec deux points de retard. RB Jonathan Taylor enchaina alors les courses pour des 1st downs pour assurer une victoire 24-22 au programme de Madison.

Avec ce succès, #13 Wisconsin conserve le Heartland Trophy remis chaque année au vainqueur de ce Rivalry Game. Les Badgers ont remporté 6 des 7 derniers affrontements entre les deux équipes.

#13 Wisconsin peut encore remporter le titre de division Big Ten West. Il faudra s’imposer face à #17 Minnesota tout en espérant que les Golden Gophers s’inclinent face à #18 Iowa la semaine prochaine.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Articles les plus lus