Suivez-nous

Saison Régulière

Central Florida étrille Cincinnati, 38-13

Les Knights de #11 UCF remportent une 23ème victoire d’affilée et s’assurent une place en finale de conférence American pour la 2ème année consécutive.

Publié

le

Crédit photo : Twitter/@UCF_Football

Les Knights de #11 Central Florida prolongent le plus longue série de victoires consécutives du pays en s’imposant largement 38-13 face aux Bearcats de #24 Cincinnati.

#11 Central Florida a remporté ses 23 derniers matchs et s’offrent ainsi le titre de division ACC East pour la 2ème année d’affilée.

Encore une fois, le grand artisan de ce succès aura été le quarterback hawaiien, QB McKenzie Milton (13/25, 268 yards, 3 TD, 1 INT et 1 TD au sol), auteur de 4 TD offensif. Pourtant, son match avait bien mal commencé puisqu’il commit un fumble sur son premier snap sur un sack de DE Malik Clements permettant aux Bearcats d’inscrire le premier TD de la soirée lorsque DE Kimoni Fitz récupéra le ballon dans l’en-but des Knights (PAT manqué).

Ce sera le seul moment de frayeur de la rencontre pour une équipe de #11 UCF en total contrôle dans ce match. Les Knights vont alors enchainer 35 points d’affilée.

RB Greg McCrae (41 yards au sol, 1 TD) a également réussi un TD au sol . On retiendra également de ce match les 3 sacks réussis par le pass rusher des Knights, DL Titus Davis.

Résumé en vidéo

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis plus de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP. Expert NFL et NBA. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saison Régulière

Week 4 : Georgia au forceps, Michigan en enfer, UCLA renversant

Publié

le

Crédit photo : Greg Turk

Retrouvez ci-dessous un résumé complet de tous les matchs joués par les équipes du Top 25 lors cette week 4 :

Le Match de la semaine

Profitant de deux interceptions de QB Ian Book et d’une passe de TD magistrale de QB Jake Fromm, les Bulldogs s’imposent à domicile, 23-17, face aux Fighting Irish.

On annonçait l’enfer aux Fighting Irish. Ils ont tenu bon et probablement gagner le respect de certains sceptiques… mais ils repartent tout de même d’Athens (Géorgie) avec une défaite 23-17 qui compromet largement leurs espoirs de participation au College Football Playoff.

Ces dernières années, #9 Notre Dame (2-1) a régulièrement souffert contre les équipes du Top 5. Les deux raclées subies contre Alabama en finale nationale 2013 et face à Clemson en décembre dernier étaient encore dans les mémoires. À l’issue de ce match contre #3 Georgia (4-0), les Fighting Irish n’ont pas à rougir. Ils ont même eu une opportunité de s’imposer en toute fin de match.

> Compte-rendu complet du match Georgia-Notre Dame

Résultats des équipes du Top 25

#1 Clemson 52, Charlotte 10

19ème victoire consécutive pour les champions nationaux qui menaient déjà 38-3 après 30 minutes après avoir marqué des points sur tous leurs drives de la première mi-temps. QB Trevor Lawrence (7/9, 94 yards, 2 TD) termine avec 2 passes de TD et RB Travis Etienne (61 yards au sol, 1 TD) a inscrit son 1er TD au sol de la saison. À noter que 17 joueurs ont réussi au moins une réception pour les Tigers (!).

#2 Alabama 49, Southern Miss 7

Il n’aura fallu que trois quart-temps pour QB Tua Tagovailoa (17/21, 293 yards, 5 TD) assure un facile succès au Crimson Tide. De son côté, WR Henry Ruggs a réussi son meilleur match en carrière avec 148 yards sur réception et 2 TD. #2 Alabama (4-0) menait déjà 28-0 après 19 minutes de jeu. À noter que #2 Alabama n’est toujours pas épargné par les blessures. LB Terrell Lewis était absent pour ce match et K Will Reichard a quitté ses coéquipiers en 1ère mi-temps.

Vanderbilt 38, #4 LSU 66

Plus rien ne semble pouvoir arrêter QB Joe Burrow (25/34, 398 yards, 6 TD) et les Tigers. Le quarterback senior a établi de nouveaux records de la fac de #4 LSU (4-0) avec 6 TD à la passe réussis dans cette rencontre et 357 yards à la passe à la mi-temps. WR Ja’Marr Chase (10 réceptions, 229 yards, 4 TD) a également connu un grand match qu’il a conclu avec 4 TD sur réception.

#6 Ohio State 76, Miami (Ohio) 5

Les Buckeyes ont pris 10 minutes pour se mettre en route. Mené 5-0 par Miami (Ohio), #6 Ohio State (4-0) a inscrit… 76 points consécutifs pour réussir le carton de cette week 4. Avec un total de 6 TD, le sophomore QB Justin Fields (14/21, 223 yards, 4 TD et 36 yards au sol, 2 TD) a encore brillé face à une défense complètement dépassée.

Crédit photo : Smiley N. Pool, Dallas News

#17 Texas A&M 20, #8 Auburn 28

QB Bo Nix (12/20, 100 yards, 1 TD) n’a toujours pas perdu sous le maillot de #8 Auburn (4-0, 1-0 SEC). Et ce n’est jamais facile d’aller gagner devant les 101 681 spectateurs de Kyle Field. Mené par son quarterback true freshman, les Tigers ont rapidement pris une avance 21-3 avant de contrôler l’attaque de #17 Texas A&M (2-2, 0-1 SEC) dont leu jeu au sol a été limité à 56 yards. Le TD de 8 yards de RB JaTarvious Whitlow à 8 minutes de la fin a été décisif.

#9 Florida 34, Tennessee 3

Pour son premier match comme titulaire, QB Kyle Trask n’a pas tremblé et a offert une 14ème victoire lors des 15 derniers matchs de #9 Florida contre Tennessee. Une semaine après leur première victoire de la saison, les Volunteers de Tennessee (1-3, 0-1 SEC) pouvaient profiter des nombreux absents du côté des Gators de #9 Florida (3-0, 2-0 SEC). Il n’en a rien été. Le junior QB Kyle Trask (20/28, 293 yards, 2 TD, 2 INT) n’avait pas été titularisé depuis 7 ans (il était le backup de QB D’Eriq King au lycée de Manvel)… il a été brillant réussit 293 yards à la passe pour 2 TD.

> Compte-rendu du match Florida-Tennessee

USC 30, #10 Utah 23

Le match aurait pu basculer en faveur de #10 Utah (3-1, 0-1 Pac-12) dès les premières secondes de jeu lorsque QB Kedon Slovis fut obligé de quitter ses coéquipiers suite à un plaquage de DT Leki Fotu. Mais le QB#3 des Trojans, QB Matt Fink (21/30, 351 yards, 3 TD, 1 INT), a superbement pris le relais se connectant à 10 reprises avec un WR Michael Pittman Jr (10 réceptions, 232 yards, 1 TD) étincelant. WR Tyler Vaughns et WR Amon-Ra St.Brown ont également réussi un TD sur réception. QB Tyler Huntley (22/30, 210 yards, 1 TD) a réussi une passe de TD mais les 16 pénalités commises par les Utes, un FG bloqué et un fumble à l’entrée de l’en-but des Trojans leur ont été préjudiciables.

#13 Wisconsin 35, #11 Michigan 14

Incapables de stopper un RB Jonathan Taylor en feu, les Wolverines de #11 Michigan subissent une lourde défaite au Camp Randall Stadium. Ce devait être LE match qui permettrait à coach Jim Harbaugh et à ses Wolverines de #11 Michigan de démontrer au monde qu’ils étaient prêts à conquérir la conférence Big Ten. Résultat : un fiasco monumental pour le programme d’Ann Arbor. Dominés dans tous les secteurs de jeu, les Wolverines subissent une humiliation qui complique très sérieusement leurs chances de se mêler à la lutte pour une place en College Football Playoff. Peut-être plus que le résultat brut, c’est la manière qui peut inquiéter. Et Jim Harbaugh ne peut pas sortir indemne d’un tel désastre.

> Compte-rendu du match Wisconsin-Michigan

#12 Texas 36, Oklahoma State 30

Les Longhorns mettent fin à une série de quatre défaites subies face aux Cowboys en s’imposant grâce à 4 passes de TD de QB Sam Ehlinger (20/28, 281 yards, 4 TD, 1 INT et 70 yards au sol). Malgré 3 turnovers dont la première interception de son QB titulaire, #12 Texas (3-1, 0-1 Big 12) a su repousser les velléités d’Oklahoma State (3-1, 0-1 Big 12) s’assurant la victoire sur une course de 29 yards de QB Sam Ehlinger en toute fin de match. La défense texane a su contrôler les deux vedettes offensives des Cowboys, RB Chuba Hubbard (121 yards, 3.3 yards par course, 2 TD) et WR Tylan Wallace (5 réceptions, 83 yards).

Crédit photo : Jake Mysliwczyk

Pittsburgh 35, #15 Central Florida 34

Quelle fin de match à Heinz Field ! Les Panthers ont utilisé leur « Pitt Special » pour prendre les devants 35-34 à moins d’une minute de la fin d’un match que Pitt (2-2) a parfaitement débuté (21-0) avant de subire les foudres de #15 UCF (3-1). Les Knights ont inscrit 31 dans le 2ème et 3ème quart-temps grâce à deux passes de TD de QB Dillon Gabriel (25/42, 338 yards, 2 TD, 2 INT) et à un retour de punt de 87 yards de RB Otis Anderson. Finalement, Pitt ont mis un terme à une série de 27 victoires consécutives en saison régulière des Knights lorsque QB Cody Pickett (25/47, 224 yards, 1 TD et 61 yards au sol) capta la passe de WR Aaron Matthews sur un trick play décisif.

Stanford 6, #16 Oregon 21

Trois passes de TD de QB Justin Herbert (19/24, 254 yards, 3 TD) ont suffi aux Ducks de #16 Oregon (3-1, 1-0 Pac-12) pour s’imposer à Stanford et ainsi remporter leur première victoire en couverture de calendrier de Pac-12 depuis 2014. Les Ducks n’ont pas accordé de TD dans un 3ème match consécutif. Stanford (1-3, 0-1 Pac-12) s’incline pour la 3ème fois d’affilée pour la première fois depuis 2008.

#19 Washington State 63, UCLA 67

Les Bruins de UCLA (1-3, 1-0 Pac-12) avaient perdu leurs trois premiers matchs, ils étaient menés de 32 points en 2ème mi-temps et ont permis à QB Anthony Gordon (570 yards, 9 TD, 2 INT) de réussir un record de 9 TDs à la passe. Et ils ont gagné au terme d’un match qui sera (à tout jamais ?) la quintessence du #Pac12AfterDark. QB Dorian Thompson-Robinson (507 yards, 5 TD, 1 INT) a également réussi sa meilleure performance en carrière et c’est sur sa 5ème passe de TD de la soirée à destination de RB Demetric Felton à 1:07 de la fin que les joueurs de Chip Kelly ont remporté leur premier match de la saison. Malgré 9 TD à la passe, #19 Washington (3-1, 0-1 Pac-12) a commis trop d’erreurs (6 turnovers) pour empêcher l’incroyable comeback des Bruins.

#20 Boise State 30, Air Force 19

Le freshman QB Hank Bachmeier (19/26, 263, 2 TD) continue de se faire frapper comme jamais en raison d’une ligne offensive poreuse mais les Broncos remportent une 4ème victoire en 4 matchs en disposant d’Air Force à domicile dans leur match d’ouverture du calendrier de Mountain West. Le junior RB Robert Mahone a assuré la victoire de #20 Boise State grâce à 2 TD réussis dans le 4ème quart-temps.

#21 Virginia 28, Old Dominion 17

Les Cavaliers de #21 Virginia (4-0, 2-0 ACC) étaient menés de 17 points en milieu de 2ème quart-temps avant de renverser la situation en inscrivant 28 points consécutifs sous l’impulsion de QB Bryce Perkins (15/24, 175 yards, 1 TD, 2 INT). Le Pick Six de LB Zane Zandler en début de 3ème quart-temps aura été le tournant du match. Old Dominion (1-2) ne s’en est jamais remis.

Brigham Young 19, #22 Washington 45

Les Huskies ont su profiter des erreurs des Cougars inscrivant deux TDs suite à trois et QB Jacob Eason (24/28, 290 yards, 3 TD, 1 INT) poursuit son excellent début de saison offrant une cinglante victoire à #22 Washington (3-1).

Crédit photo : Al Sermeno

Ole Miss 20, #23 California 28

On connaissait la défense des Golden Bears. On découvre leur attaque… et leur quarterback Chase Garbers (23/35, 357 yards, 4 TD, 1 INT). Mais Cal (4-0) a surtout eu besoin de son linebacker All-American Evan Weaver (22 plaquages) pour venir à bout d’une équipe d’Ole Miss (2-2) qui n’a jamais abandonné. Le linebacker senior a stoppé QB John Rhys Plumlee sur la goaline empêchant les locaux de réussir un comeback improbable.

#24 Arizona State 31, Colorado 34

Malgré la perte de WR Laviska Shenault en début de match, les Buffaloes de Colorado (3-1, 1-0 Pac-12) s’imposent à l’extérieur face à une équipe classée au Top 25 pour la première fois depuis 17 ans. QB Steven Montez (23/30, 337 yards, 3 TD) a sonné la charge des Buffs en se connectant avec WR Tony Brown (9 réceptions, 150 yards, 3 TD) à trois reprises pour des TD. La défense de #24 Arizona State (3-1, 0-1 Pac-12) n’avait pourtant accordé que 21 points depuis le début de la saison. Offensivement, les Sun Devils ont retrouvé leur tempo grâce au duo de freshmen QB Jayden Daniels (24/39, 345 yards, 2 TD, 1 INT) / WR Brandon Aiyuk (9 réceptions, 122 yards, 1 TD).

#25 Texas Christian 38, Southern Methodist 41

Les Mustangs avaient perdu les 7 derniers matchs face à leurs rivaux, les Horned Frogs de #25 Texas Christian (2-2), mais porté par un QB Shane Buechele (23/34, 288 yards, 2 TD, 1 INT) inspiré, Southern Methodist (4-0) réussit l’une des surprises de la week 4. SMU n’avait plus débuté une saison par une un bilan de 4-0 depuis 1984. De son côté, le freshman QB Max Duggan (16/36, 188 yards, 3 TD) a souffert en 2ème mi-temps avant d’échouer dans sa tentative de comeback.

Autres résultats importants

Conférence ACC

Rutgers 16, Boston College 30
Wake Forest 49, Elon (FCS) 7
Syracuse 52, Western Michigan 33
North Carolina 31, Applachian State 34
Florida State 35, Louisville 24
Miami 17, Central Michigan 12
North Carolina State 34, Ball State 23

Conférence Big Ten

Northwestern 10, Michigan State 31
Indiana 38, UConn 3
Rutgers 16, Boston College 30
Illinois 38, Nebraska 42

Conférence Big 12

Iowa State 72, Louisiana-Monroe 20
Rice 13, Baylor 21
Kansas 24, West Virginia 29

Conférence SEC

Missouri 34, South Carolina 14
Mississippi State 28, Kentucky 13
Arkansas 24, San Jose State 31

Conférence AAC

Tulane 38, Houston 31
Indiana 38, UConn 3
Tulsa 24, Wyoming 21
Buffalo 38, Temple 22
East Carolina 19, William & Mary 7

Par ailleurs

Army 52, Morgan State (FCS) 21
New Mexico 55, New Mexico State 52

L’image de la semaine

Génération Z.

Highlights

LA Stat de la semaine

Le senior QB Anthony Gordon a d’abord égalé le record que Gardner Minshew avait été établi l’an passé (7 TD) avant de réécrire les livres d’Histoire de la fac de Washington State avec un total de 9 TD. Dans une défaite 67-63 face à UCLA.

Le TD de la semaine

Après un fake kneel down, Tulane s’impose face à Houston dans les toutes dernières secondes complétant ainsi une remontada de 21 points ! La Green Wave était menée 28-7 avant de l’emporter 38-31 face aux Cougars.

LA réception de la semaine

LA course de la semaine

LE trick play de la semaine

Le FAIL de la semaine

QB Nick Starkel est fan de Justin Bieber… et s’incline à domicile contre… San Jose State. #Fail

Le #WTF de la semaine

Performances individuelles

Lors de cette 4ème semaine de la saison 2019, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Anthony Gordon (Washington State), 41/61, 570 yards, 9 TD, 2 INT.
– QB Dorian Thompson-Robinson (UCLA), 25/38, 507 yards, 5 TD, 1 INT.
– QB Brock Purdy (Iowa State), 21/27, 435 yards, 3 TD, 1 INT.
– QB Joe Burrow (LSU), 25/34, 398 yards, 6 TD, 0 INT.
– QB Chase Garbers (Cal), 23/35, 357 yards, 4 TD, 1 INT.
– RB Marvin Kinsey Jr (Colorado State), 23 courses, 246 yards, 2 TD.
– RB Brian Koback (Toledo), 19 courses, 228 yards, 3 TD.
– RB Jonathan Taylor (Wisconsin), 23 courses, 203 yards, 2 TD.
– WR Michael Pittman Jr (USC), 10 réceptions, 232 yards, 2 TD.
– WR Ja’Marr Chase (LSU), 10 réceptions, 229 yards, 4 TD.
– WR Anthony Gandy-Golden (Liberty), 4 réceptions, 181 yards, 2 TD.
– WR Deangelo Antoine (FAU), 11 réceptions, 173 yards, 4 TD.

Lire la suite

Saison Régulière

Georgia résiste à Notre Dame et s’impose 23-17

Profitant de deux interceptions de QB Ian Book et d’une passe de TD magistrale de QB Jake Fromm, les Bulldogs s’imposent à domicile, 23-17, face aux Fighting Irish.

Publié

le

Crédit photo : John Bazemore, AP

On annonçait l’enfer aux Fighting Irish. Ils ont tenu bon et probablement gagné le respect de certains sceptiques… mais ils repartent tout de même d’Athens (Géorgie) avec une défaite 23-17 qui compromet largement leurs espoirs de participation au College Football Playoff.

Ces dernières années, #9 Notre Dame (2-1) a régulièrement souffert contre les équipes du Top 5. Les deux raclées subies contre Alabama en finale nationale 2012 et face à Clemson en décembre dernier étaient encore dans les mémoires. À l’issue de ce match contre #3 Georgia (4-0), les Fighting Irish n’ont pas à rougir. Ils ont même eu une opportunité de s’imposer en toute fin de match.

Embed from Getty Images

Le quarterback senior de #9 Notre Dame a montré beaucoup de caractère, encore une fois, mais ses deux interceptions auront fait mal à des Fighting Irish qui menaient 10-7 à la mi-temps.

Profitant d’un muffed punt commis par Tyler Simmons, ce sont donc les joueurs de coach Brian Kelly qui ont ouvert le score sur une magnifique passe de QB Ian Book (29/47, 275 yards, 2 TD, 2 INT) pour TE Cole Kmet (9 réceptions, 108 yards, 1 TD) sur un 4th-and-goal. Le tight end des Golden Domers a d’ailleurs marqué de son empreinte ce match ultra-physique en réussissant plusieurs réceptions décisives.

#3 Georgia a ensuite réagi avec son jeu au sol égalisant par l’inévitable RB D’Andre Swift (98 yards au sol, 1 TD) au terme d’un drive de plus de 8 minutes. #9 Notre Dame rentrera finalement aux vestiaires avec 3 points d’avance grâce à un FG de K Jonathan Doerer.

Le début de seconde mi-temps fera mal aux Fighting Irish. Dès le premier drive, QB Ian Book se fit intercepter par DB Divaad Wilson permettant à K Rodrigo Blankenship d’égaliser à 10-10.

QB Jake Fromm (20/26, 187 yards, 1 TD) se mit alors en route. Le quarterback des Bulldogs réussit 3 passes consécutives pour WR Demetris Robertson, RB Brian Herrien et WR Lawrence Cager sur un drive que K Rodrigo Blankenship conclut par un FG de 31 yards. Puis, QB Jake Fromm donna 10 points d’avance aux Dawgs en se connectant avec sa cible préférée, WR Lawrence Cager (5 réceptions, 82 yards, 1 TD), pour un TD de 15 yards.

La 2ème interception de QB Ian Book sembla alors faire basculer définitivement le match du côté des Bulldogs. D’autant que K Rodrigo Blankenship réussit alors son 3ème FG de la soirée (23-10).

Mais les Fighting Irish ont alors montré leur force de caractère. QB Ian Book conclut un drive de 75 yards par une passe de TD de 75 yards à destination de WR Chase Claypool (6 réceptions, 66 yards, 1 TD). Puis #9 Notre Dame bénéficiera même d’une excellente position sur le terrain lorsque P Jake Camarda manqua complètement son punt.

Toutefois, la défense de #3 Georgia stoppa les derniers assauts des Fighting Irish, QB Ian Book devant tenter, sous pression, une passe Ave Maria. En vain.

#3 Georgia n’avait eu aucune adversité depuis le début de la saison. Cette victoire lance définitivement la campagne de Kirby Smart pour atteindre le Top 4 synonyme de playoffs en fin de saison.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Wisconsin ridiculise Michigan, 35-14

Incapables de stopper un RB Jonathan Taylor en feu, les Wolverines de #11 Michigan subissent une lourde défaite au Camp Randall Stadium.

Publié

le

Crédit photo : Jeff Hanisch, USA TODAY Sports

Ce devait être LE match qui permettrait à coach Jim Harbaugh et à ses Wolverines de #11 Michigan de démontrer au monde qu’ils étaient prêts à conquérir la conférence Big Ten. Résultat : un fiasco monumental pour le programme d’Ann Arbor.

Dominés dans tous les secteurs de jeu, les Wolverines subissent une humiliation qui complique très sérieusement leurs chances de se mêler à la lutte pour une place en College Football Playoff. Peut-être plus que le résultat brut, c’est la manière qui peut inquiéter. Et Jim Harbaugh ne peut pas sortir indemne d’un tel désastre.

Embed from Getty Images

L’attaque qu’on annonçait révolutionnaire est totalement anémique (0/10 sur 3rd downs dans ce match). La défense qui devait tenir le choc s’est fait marcher dessus par le JT Express, comme elle l’avait été face à Army, il y a deux semaines.

Car oui, #11 Michigan avait deux semaines pour se préparer à affronter l’attaque smashmouth des Badgers. Quand on se déplace au Camp Randall Stadium, on sait ce qui nous attend. Et les Wolverines ont été incapables de soutenir la comparaison avec le jeu athlétique d’une équipe de Wisconsin qui n’avait pas encore accordé le moindre point avant ce match.

Protégé par une ligne offensive impressionnante, le junior RB Jonathan Taylor (203 yards au sol, 2 TD) s’en est donné à coeur joie concluant le premier quart-temps avec 143 yards au sol et 2 TD dont un big play de 72 yards. Le prétendant au trophée Heisman a tellement contribué qu’il a dû quitter ses partenaires en raison de crampes. Il a finalement fait son retour en 2ème mi-temps.

Malgré l’absence de leur arme offensive #1, les Badgers ont continué de garder le pied sur l’accélérateur. Toujours au sol, QB Jack Coan (13/16, 128 yards et 2 TD au sol) a ajouté deux autres TD portant le score à 28-0 à la mi-temps. Une débandade pour une équipe de #11 Michigan qui a même été contraint d’envoyer leur QB#1 Shea Patterson (14/32, 219 yards, 2 TD, 1 INT) sur le banc tant sa performance était indigne.

QB Dylan McCaffrey (3/8, 40 yards) n’a pas fait beaucoup mieux. Il a même quitté le terrain suite à un choc à la tête. Quand rien ne va…

RB John Chenal donnera même une avance de 35-0 à Wisconsin sur le 5ème TD au sol des locaux.

On est alors entré dans le garbage time. Les Wolverines en ont profité pour sauver les meubles avec deux TD dans les airs réussis par TE Sean McKeon et WR Donovan Peoples-Jones.

Tout au long de l’intersaison, la battage médiatique autour de l’attaque révolutionnaire de #11 Michigan a fait rage. Après trois matchs, le bilan est catastrophique. Rien de ce qu’on avait annoncé ne s’est produit. Les receveurs sont perdus sur le terrain. Pire, les quarterbacks des Wolverines semblent avoir perdu confiance derrière une ligne offensive perméable.

#11 Michigan devra réagir à domicile face à Rugers. Dans le cas contraire…

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Florida sans pitié avec Tennessee, 34-3

Pour son premier match comme titulaire, QB Kyle Trask n’a pas tremblé et a offert une 14ème victoire lors des 15 derniers matchs de #9 Florida contre Tennessee.

Publié

le

Une semaine après leur première victoire de la saison, les Volunteers de Tennessee (1-3, 0-1 SEC) pouvait profiter des nombreux absents du côté des Gators de #9 Florida (3-0, 2-0 SEC). Il n’en a rien été.

Le junior QB Kyle Trask (20/28, 293 yards, 2 TD, 2 INT) n’avait pas été titularisé depuis 7 ans (il était le backup de QB D’Eriq King au lycée de Manvel)… il a été brillant réussit 293 yards à la passe pour 2 TD. Son style de jeu plus calme que celui de son prédécesseur QB Feleipe Franks (blessé pour le reste de la saison) a mis en confiance ses coéquipiers et, comme il y a une semaine face à Kentucky, il a démontré une entente parfaite avec les receveurs des Gators.

Certes, tout n’a pas été parfait (2 interceptions et 1 fumble) mais QB Kyle Trask a toujours su rebondir avec d’excellents drives. Il s’est notamment connecté avec TE Kyle Pitts et WR Dwayne Swain pour des TDs.

Les déboires des Volunteers continuent. Totalement anémique en attaque, Tennessee n’a cessé de commettre des bourdes. WR Jauan Jennings () avait un TD tout cuit dans les mains mais il n’a pas réussi à capter un ballon… qui sera finalement intercepté. QB Jarrett Guarantano (10/17, 104 yards, 2 TD) nous a également gratifié de l’interception la plus facile de l’année. Le quarterback junior des Vols a été remplacé par le freshman QB Brian Maurer (4/111, 44 yards, 1 INT).

À noter que cinq titulaires des Gators (CB CJ Henderson, DE Jabari Zuniga, WR Kadarius Toney, S Donovan Stiner et QB Felipe Franks) étaient absents pour ce match.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Articles les plus lus