Suivez-nous

Saison Régulière

Le résumé de la semaine 8

Battus à la surprise générale à Penn State, les Buckeyes de #2 Ohio State sont les grands perdants d’une semaine fracassante marquée par le retour en fanfare de RB Leonard Fournette, par la confirmation de #12 West Virginia et de #21 Auburn et par une soirée record entre #16 Oklahoma et Texas Tech.

Crédit photo : Kevin C. Cox/Getty Images

Publié

le

Battus à la surprise générale à Penn State, les Buckeyes de #2 Ohio State sont les grands perdants d’une semaine fracassante marquée par le retour en fanfare de RB Leonard Fournette, par la confirmation de #12 West Virginia et de #21 Auburn  et par une soirée record entre #16 Oklahoma et Texas Tech.

Retrouvez ci-dessous un résumé complet de cette semaine de College Football :

The Big Game

#1 Alabama 33
#6 Texas A&M 14

Mené d’un point en début de seconde mi-temps, le Crimson Tide de #1 Alabama n’a jamais montré le moindre signe de panique avant d’écraser les Aggies de Texas A&M sur le score de 33-14 grâce notamment à un nouveau TD défensif.

Le Crimson Tide de #1 Alabama (8-0, 5-0 SEC) remporte ainsi une 20ème victoire consécutive et s’affirme plus que jamais comme l’archi-favori pour remporter le titre national. Pourtant, #6 Texas A&M (6-1, 4-1 SEC) semblait en excellente position pour réaliser la belle surprise. Une défense de fer et des courses efficaces de QB Trevor Knight (14/31, 164 yards, 2 TD, 1 INT et 24 yards au sol) perturbaient la belle mécanique rouge avant une 2ème mi-temps complètement à l’avantage du programme de Tuscaloosa (Alabama).

Dans la victoire, le Crimson Tide a toutefois appris une mauvaise nouvelle : la perte pour la saison de CB/PR Eddie Jackson qui s’est fracturé la jambe sur un punt return.

#1 Alabama a maintenant deux semaines pour préparer son difficile déplacement à Bâton-Rouge pour y affronter des Tigers de #25 LSU revigorés par la prise de fonction de coach Ed Orgeron.

Pour #6 Texas A&M, il faudra rebondir dès la semaine prochaine lors d’un match hors-conférence face à New Mexico State.

Autres résultats du classement AP Top 25

Penn State 24
#2 Ohio State 21

Sensation à Happy Valley : grâce à une fantastique remontée dans le 4ème quart-temps, les Nittany Lions de Penn State font chuter les Buckeyes de #2 Ohio State en l’emportant 24-21 devant les 107 280 spectateurs d’un Beaver Stadium électrique ! Sous une pluie incessante, Penn State (5-2, 3-1 Big Ten) n’a jamais abandonné et donne ainsi à coach James Franklin sa première victoire de référence depuis son arrivée à State College en 2014. Les Nittany Lions n’ont pas mené au score avant les 5 dernières minutes. En retard de 5 points à la mi-temps et de 14 points à l’entame du dernier quart-temps, ils ont su renverser la situation grâce à jeu opportuniste sur les équipes spéciales et à deux sacks décisifs dans les dernières minutes de jeu. Cette victoire des Nittany Lions met également fin à la série de 20 victoires en déplacement de #2 Ohio State (6-1, 3-1 Big Ten). Penn State n’avait plus battu Ohio State depuis 2011.

#3 Michigan 41
Illinois 8

Encore une victoire dominante des Wolverines de #3 Michigan (7-0, 4-0 Big Ten). Menés par le prolifique QB Wilton Speight (16/23, 253 yards, 2 TD) et par une défense toujours aussi impressionnante, les Wolverines ont rapidement pris le large face aux Fighting Illini d’Illinois (2-5, 1-3 Big Ten) dans une première mi-temps qu’ils ont conclue avec une avance de 34-0. On notera la première titularisation de QB Jeff George Jr (4/15, 95 yards, 1 TD, 1 INT), fils du légendaire quarterback des Raiders d’Oakland (NFL) dont les débuts ont été plutôt difficiles avec une fiche statistique de 0/7, 0 yard et 1 INT à la mi-temps.

#5 Washington 41
Oregon State 17

En s’imposant 41-17 à domicile face aux Beavers d’Oregon State (2-5, 1-3 Pac-12), les Huskies de #5 Washington (7-0, 4-0 Pac-12) s’assurent une 10ème victoire d’affilée, leur plus longue série de succès consécutifs depuis 2001. Toujours à la baguette de l’attaque des Huskies, le sophomore QB Jake Browning (14/28, 291 yards, 3 TD), auteur de 3 TD dans ce match. 128 yards au sol et 1 TD pour RB Myles Gaskin. 112 yards et 2 TD en 4 réceptions pour WR Dante Pettis. Prochain match pour #5 Washington : un choc crossover face aux leaders de la division Pac-12 South, les Utes de #19 Utah.

#7 Louisville 54
North Carolina State 13
Une semaine après une prestation inquiétante, les Cardinals de #7 Louisville (6-1, 4-1 ACC) ont repris leur marche en avant en détruisant le Wolfpack de North Carolina sur le score de 54-13. North Carolina State (4-3, 1-2 ACC) avait pourtant poussé les Tigers de #4 Clemson dans leurs retranchements lors de la week 7 mais le Wolfpack n’a rien pu faire cette semaine pour stopper le phénoménal sophomore QB Lamar Jackson (20/44, 355 yards, 3 TD et 76 yards au sol, 1 TD), auteur de 4 TD face au Wolfpack. Dès le 4ème jeu du match, ce dernier frappa un grand coup sur une course caractéristique de 36 yards pour un TD. Ses statistiques finales sont encore époustouflantes : 355 yards à la passe pour 3 TD et 76 yards au sol pour 1 TD. Boom ! Il laissera finalement sa place à QB Kyle Bolin en fin de rencontre.

#8 Nebraska 27
Purdue 14

Ce fût laid, parfois même horrible mais les Cornhuskers sont toujours invaincus en 2016. #8 Nebraska (7-0, 4-0 Big Ten) n’a surement pas convaincu les sceptiques mais QB Tommy Armstrong Jr (17/31, 252 yards, 1 TD, 1 INT et 51 yards au sol, 1 TD) et sa troupe s’en sont sortis avec une victoire 27-14 contre des Boilermakers de Purdue (3-4, 1-3 Big Ten) qui ont longtemps mené au score avant de sombrer en 2ème mi-temps avec seulement 94 yards offensifs. Il s’agissait du premier match du coach par intérim Gerad Parker, successeur de Darrell Hazell renvoyé dimanche dernier. Prochain match pour les Cornhuskers : un déplacement à #10 Wisconsin pour ce qui devrait être la finale de division Big Ten West.

Iowa 9
#10 Wisconsin 17

Au bout de l’ennui, les Badgers de #10 Wisconsin (5-2, 2-2 Big Ten) remportent le Heartland Trophy remis au vainqueur de cette rivalité historique en s’imposant 17-9 chez des Hawkeyes d’Iowa (5-3, 3-2 Big Ten) qui viennent probablement d’abandonner leur titre de division Big Ten West. RB Corey Clement (134 yards au sol, 1 TD) a porté les espoirs de Badgers qui mettent fin à une série de deux défaites d’affilée malgré deux FGs manqués et un fumble commis dans l’en-but adverse. C’est essentiellement sa défense qui a assuré le succès de #10 Wisconsin. Les Badgers ont limité les Hawkeyes à 236 yards offensifs, eux qui avaient inscrits 49 points à Purdue il y a une semaine.

Southern Methodist 38
#11 Houston 16

IncapableS de se sortir de la pression continue des Mustangs de Southern Methodist (3-4, 1-2 AAC), les Cougars de #11 Houston (6-2, 3-2 AAC) subissent une énorme désillusion en s’inclinant lourdement 38-16. Le leader des Cougars, QB Greg Ward Jr (21/33, 241 yards, 2 TD, 7 sacks), n’a pas su s’adapter au pass rush agressif des Mustangs ne trouvant que très rarement ses receveurs, WR Chance Allen, WR Linell Bonner et WR Steven Dunbar. Sans aucun momentum dans ce match, #11 Houston subit sa 2ème défaite de la saison et peut déjà dire adieu à un bowl du Nouvel An. Finalement, coach Tom Herman n’est peut-être pas le #RealDeal. A noter que Southern Methodist n’avait plus battu un programme aussi bien classé depuis 1982 !

#12 West Virginia 34
Texas Christian 10

Les Mountaineers de #12 West Virginia préservent leur invincibilité en 2016 en l’emportant facilement 34-10 face à des Horned Frogs de Texas Christian en chute libre. Avec ce succès, #12 West Virginia (6-0, 3-0 Big 12) connait son meilleur début de saison depuis la campagne 2006 et s’installe en tête du classement de la conférence Big 12. Tout a fonctionné à merveilles pour les Mountaineers : attaque équilibrée et défense opportuniste (3 turnovers provoqués). Encore une fois, QB Skyler Howard (16/23, 231 yards, 4 TD) a sonné la charge pour les joueurs de coach Dana Holgorsen en inscrivant un total de 4 TD. Le quarterback a bien été aidé par la solide performance de RB Rushel Shell (24 courses, 117 yards). Après avoir limité l’explosive attaque des Red Raiders de Texas Tech à 17 points la semaine passée, la défense de #12 West Virginia dirigée par le coordinateur Tony Gibson a remis ça.

#14 Boise State 28
Brigham Young 27

Malgré 5 turnovers dont 2 Pick Six, les Broncos de #14 Boise State ont survécu à une fin de match épique remportant une victoire 28-27 face aux Cougars de Brigham Young grâce à un FG bloqué dans les dernières secondes. Grâce à une solide performance de sa défense et à la présence de ses trois vedettes offensives, #14 Boise State (7-0, 3-0 MWC) s’impose pour la 23ème fois consécutivement en match hors-conférence et préserve ainsi son invincibilité en 2016. Mais que de rebondissements dans cette rencontre !  La fin de match fût homérique ! Après avoir repris les devants sur le 2ème TD au sol de RB Jeremy McNichols, les Broncos laissèrent QB Taysom Hill et les Cougars obtenir une dernière opportunité mais les équipes spéciales des Broncos contrèrent une tentative de FG de 44 yards de K Rhett Almond à 0:07 de la fin du match. Brigham Young parvint quand même à récupérer le ballon pour tenter un passe Ave Maria que la défense de #14 Boise State réussit à annihiler. Avec cette victoire, les Broncos s’affirment de plus en plus comme le plus sérieux candidat pour représenter le Group of Five lors dans un bowl du Nouvel An.

Texas Tech 59
#16 Oklahoma 66

Match complètement fou du côté de Lubbock (Texas). Menés par un fantastique QB Baker Mayfield (27/36, 545 yards, 7 TD), qui faisait son retour là oû tout a commencé pour lui, les Sooners de #16 Oklahoma (5-2, 4-0 Big 12) s’imposent 66-59 chez les Red Raiders de Texas Tech (3-4, 1-3 Big 12). Le quarterback des Sooners bât au passage un record de l’université Oklahoma avec 7 passes de TD. Autre record : avec un total combiné de 1708 yards offensifs, les deux programmes de la conférence Big 12 établissent un nouveau record NCAA. Enfin, QB Patrick Mahomes (52/88, 734 yards, 5 TD, 1 INT) égale un record NCAA détenu par Connor Halliday (ex-Washington State) avec son impressionnant total de 734 yards offensifs. On notera aussi les 263 yards au sol pour 2 TD et les 114 yards sur réception pour 3 TD de RB Joe Mixon ainsi que les 202 yards sur réception pour 2 TD de WR Dede Westbrook Une orgie. Cette victoire permet à #16 Oklahoma se prendre provisoirement la tête de la conférence Big 12.

#21 Auburn 56
#17 Arkansas 3

Malgré l’absence de leur running back titulaire, RB Kerryon Williams, les Tigers de #21 Auburn (5-2, 3-1 SEC) ont littéralement marché sur les Razorbacks de #17 Arkansas (5-3, 1-3 SEC) terminant avec un total de 543 yards au sol (nouveau record de la SEC en match de saison régulière) lors d’une impressionnante victoire 56-3. Sous les yeux inspirant de l’ancienne star des Tigers, Bo Jackson, RB Kamryn Pettway termine avec 192 yards au sol pour 2 TD. Le freshman WR Eli Stove avait donné le ton de ce match sur le premier jeu de la rencontre : un TD au sol de 78 yards ! On notera aussi l’excellente prestation défensive des Tigers qui ont limité RB Rawleigh Williams à 22 petits yards. Après 2 défaites lors de ses 3 premiers matchs, #21 Auburn vient de remporter 4 victoires d’affilée et semble totalement transformé. Et si les joueurs coach Gus Malzahn pouvaient menacer #1 Alabama ?

UCLA 45
#19 Utah 52

Les Utes de #19 Utah (7-1, 4-1 Pac-12) conservent la tête de la division Pac-12 South au terme d’une victoire 52-45 remporté chez les Bruins de UCLA (3-5, 1-4 Pac-12) toujours privés de QB Josh Rosen. Comme il y a une semaine face à Oregon State, le héros de ce match aura été le senior RB Joe Williams (29 courses, 332 yards, 4 TD), auteur d’une performance historique. Avec un total ahurissant de 332 yards au sol, il établit un nouveau record de l’université Utah détenu depuis 1999 par Mike Anderson. C’est aussi la meilleure performance au niveau FBS depuis le record de 427 yards au sol de RB Samaje Perine. #19 Utah remporte sa 2ème victoire consécutive au Rose Bowl Stadium de Pasadena. Pour UCLA, la saison de galère se poursuit. Le sophomore QB Josh Rosen a encore déclaré forfait laissant sa place à QB Mike Fafaul (40/70, 464 yards, 5 TD, 4 INT) auteur de 5 passes de TD mais aussi de 4 INT.

#20 Western Michigan 45
Eastern Michigan 31

QB Zach Terrell (29/35, 398 yards, 3 TD, 1 INT) établit un nouveau record personnel avec 398 yards à la passe permettant aux Broncos de #20 Western Michigan (8-0, 4-0 MAC) de conserver leur invincibilité en 2016 au terme d’un succès 45-31 face aux Eagles d’Eastern Michigan (5-2, 2-2 MAC). Pourtant, #20 Western Michigan a souffert en 1ère mi-temps se retrouvant mené 17-14 avant d’infliger un 31-7 aux Eagles.

Virginia 14
#22 North Carolina 35

Les Tar Heels de #22 North Carolina (6-2, 4-1 ACC) remportent une 7ème victoire d’affilée sur les Cavaliers de Virginia (2-5, 1-2 ACC) au terme d’un match parfaitement maîtrisé. QB Mitch Trubisky (24/31, 310 yards, 3 TD) et les playmakers des Tar Heels, RB Elijah Hood (107 yards au sol, 1 TD) et WR Bug Howard (7 réceptions, 109 yards, 1 TD), s’en sont donnés à coeur-joie face à une défense des Cavaliers en grande difficulté. Du côté de Virginia, on notera l’entrée en jeu de QB Conner Brewer à la place de QB Kurt Benkert en 4ème quart-temps. #22 North Carolina reprend provisoirement la tête de la division ACC Coastal.

#25 LSU 38
#23 Ole Miss 21

Le junior RB Leonard Fournette n’avait plus joué depuis le 24 septembre dernier. Il a fêté son retour avec une époustouflante performance lors de la victoire 38-21 à domicile des Tigers de #25 LSU (5-2, 3-1 SEC) face aux Rebels de #23 Ole Miss (3-4, 1-3 SEC). Trois TD de… 78, 76 et 59 yards pour un nouveau record de l’université Louisiana State avec un total de 284 yards au sol. Boom ! Le coach par intérim Ed Orgeron n’a toujours pas perdu avec une fiche de 3-0. Pourtant, #23 Ole Miss avait pris une avance 10-0 suite à un excellent début de match de QB Chad Kelly (19/32, 209 yards, 1 TD, 2 INT) mais le quarterback des Rebels souffrira par la suite subissant 2 INTs et 2 sacks. Encore une fois, la défense des Rebels n’a pas su ralentir son adversaire (515 yards pour LSU dans ce match) et elle pourrait, de plus, avoir perdu un élément important avec la blessure de DE Michael Haynes.

#24 Navy 42
Memphis 28

Les Midshipmen ont assurément trouvé le successeur de Keenan Reynolds. En plus de diriger à la perfection l’attaque triple-option de #24 Navy (5-1, 4-0 AAC), le senior QB Will Worth (3/4, 85 yards, 2 TD et 201 yards au sol, 3 TD) est capable d’être menaçant dans le jeu aérien comme le démontre ses deux passes de TD réussies lors de la victoire 42-28 des Midshipmen face aux Tigers de Memphis (5-2, 2-1 AAC). #24 Navy a remporté ses 14 derniers matchs dans son Memorial Stadium.

Par ailleurs

Conférence SEC

Résultats : South Carolina – UMass 34-28, Missouri – Middle Tennessee State 45-51, Kentucky – Mississippi State 40-38, Vanderbilt – Tennessee State (FCS) 35-17.

Conférence Pac-12

Résultats : California – Oregon 52-49, Stanford – Colorado 5-10, Arizona State – Washington State 32-37.

Conférence Big Ten

Résultats : Northwestern – Indiana 24-14, Minnesota – Rutgers 34-32, Maryland – Michigan State 28-17.

Conférence Big 12

Résultats : Kansas – Oklahoma State 20-44.

Conférence ACC

Résultats : Virginia Tech – Miami 37-16, Boston College – Syracuse 20-28.

Conférence American

Résultats : Temple – South Florida 46-30, Connecticut – Central Florida 16-24, Tulsa – Tulane 50-27, Cincinnati – East Carolina 31-19.

Conférence Mountain West

Résultats : San Diego State – San Jose State 42-3, Air Force – Hawaii 27-34 2OT, Utah State – Fresno State 38-20.

Le FG bloqué et le TD de Penn State

Le trick play de la semaine

Le plaquage de la semaine

Performances individuelles

Lors de cette 8ème semaine de la saison, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Patrick Mahomes (Texas Tech), 52/88, 734 yards, 5 TD, 1 INT.
– QB Baker Mayfield (Oklahoma), 27/36, 545 yards, 7 TD, 0 INT.
– QB Davis Webb (California), 42/61, 382 yards, 5 TD, 0 INT.
– RB Joe Williams (Utah), 29 courses, 332 yards, 4 TD.
– RB Leonard Fournette (LSU), 16 courses, 283 yards, 3 TD.
– RB Joe Mixon (LSU), 31 courses, 263 yards, 2 TD.
– RB Ryquell Armstead (Temple), 20 courses, 210 yards, 2 TD.
– WR Dede Westbrook (Oklahoma), 9 réceptions, 202 yards, 2 TD.
– WR Scott Miller (Bowling Green), 11 réceptions, 178 yards, 2 TD.
– WR Carrington Thompson (Western Michigan), 8 réceptions, 177 yards, 2 TD.
– WR Keke Coutee (Texas Tech), 10 réceptions, 172 yards, 1 TD.
– WR Jonathan Giles (Texas Tech), 10 réceptions, 167 yards, 2 TD.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis plus de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP. Expert NFL et NBA. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Saison Régulière

Week 12 : Tua blessé, Oklahoma historique, Georgia et Oregon en finale de conférence

Publié

le

Crédit photo : Twitter/OU_Football

Retrouvez un résumé complet de tous les matchs joués par les équipes du Top 25 et les meilleurs moments de cette week 12 :

Le Match de la semaine

Grâce à une solide performance défensive, les Bulldogs de #4 Georgia s’imposent face à son rival #12 Auburn et se qualifient pour la finale de conférence SEC pour la 3ème année d’affilée.

Pendant trois quart-temps, les Bulldogs de #4 Georgia (9-1, 6-1 SEC) n’ont fait face à aucune résistance prenant une large avance 21-0 et lorsque les Tigers de #12 Auburn (7-3, 4-3 SEC) ont tenté une remontée improbable, la défense des Dawgs a terminé le travail.

Le match s’annonçait défensif entre deux des meilleures défenses du pays… ce fût effectivement un match où l’attaque n’a pas été à l’honneur.

Certes, QB Jake Fromm (13/28, 110 yards, 3 TD) et RB D’Andre Swift (106 yards au sol) ont produit suffisamment pour permettre aux Bulldogs de creuser l’écart dans le 3ème quart-temps mais ce sont bien deux solides séquences défensives qui ont assuré la victoire de la troupe de coach Kirby Smart.

> Compte-rendu complet du match Auburn-Georgia

Résultats des équipes du Top 25

Ole Miss 37, #1 LSU 58

QB Joe Burrow (32/42, 489 yards, 5 TD, 2 INT) continue de filer vers le Heisman Trophy. Le quarterback des Tigers a encore brillé en inscrivant 5 TD dans les airs pour une équipe de #1 LSU (10-0, 6-0 SEC) bousculée par l’attaque accélérée des Rebels d’Ole Miss (4-7, 2-5 SEC). Avec un total combiné de 1328 yards, ce match fût l’un des plus prolifiques de l’Histoire de la SEC.

Rutgers 21, #2 Ohio State 56

On attendait une large victoire des Buckeyes. On l’a eu. #2 Ohio State (10-0, 7-0 Big Ten) s’impose facilement à Rutgers (2-8, 0-7 Big Ten) grâce à la meilleure performance de QB Justin Fields (15/19, 305 yards, 4 TD) de sa carrière dans le jeu aérien. On notera aussi les 2 TD au sol de RB JK Dobbins (89 yards en 17 courses) et les deux big plays défensifs de CB Shaun Wade (INT, fumble forcé).

#3 Clemson 52, Wake Forest 3

26ème victoire consécutive pour des champions nationaux portés par RB Travis Etienne (121 yards au sol, 1 TD) et par un QB Trevor Lawrence (21/27, 272 yards, 4 TD) qui en a profité pour égaler sa meilleure performance en carrière avec 4 passes de TD dont 3 vers le seul WR Tee Higgins (4 réceptions, 64 yards, 3 TD). Wake Forest (7-3, 3-3 ACC) a été limité à 105 tous petits yards en attaque face à une défense de #3 Clemson (11-0, 8-0 ACC) déchainée (10 plaquages pour perte, 2 sacks, 2 INTs).

Mississippi State 7, #5 Alabama 38

#5 Alabama (9-1, 6-1 SEC) a parfaitement rebondi une semaine après sa défaite à domicile face à #1 LSU. Mais cette victoire est presque devenue anecdotique tant la blessure subie par QB Tua Tagovailoa (14/18, 256 yards, 2 TD) restera comme l’information essentielle de ce match mené de bout en bout par le Crimson Tide.

#6 Oregon 34, Arizona 6

En présence de Marcus Mariota sur la sideline, les Ducks de #6 Oregon (9-1, 7-0 Pac-12) n’ont pas manqué l’opportunité de s’assurer leur premier titre de division Pac-12 North depuis 2014 en dominant largement Arizona (4-6, 2-5 Pac-12) pour remporter une 9ème victoire consécutive. Comme toujours, QB Justin Herbert (20/28, 333 yards, 4 TD) s’est montré intraitable découpant la faible défense des Wildcats avec 4 passes de TD. À noter que coach Kevin Sumlin avait préféré titularisé QB Grant Gunnell à la place de QB Khalil Tate.

#7 Utah 49, UCLA 3

Les Bruins de UCLA (4-6, 4-3 Pac-12) ont ouvert le score sur un FG de K JJ Molson… avant d’accorder 49 points consécutifs à une explosive équipe de #7 Utah (9-1, 6-1 Pac-12) qui ressemble de plus en plus à un vrai prétendant au College Football Playoff tant ces Utes sont dominants des deux côtés du ballon. En plus de 536 yards en attaque grâce notamment aux 335 yards à la passe pour 2 TD de QB Tyler Huntley et aux 127 yards au sol pour 2 TD de RB Zack Moss, la défense a su liiter à 50 yards au sol des Bruins qui venaient pourtant de gagner trois matchs d’affilée.

#20 Iowa 23, #8 Minnesota 19

Les Golden Gophers n’ont plus gagné au Kinnick Stadium depuis 1999 et la série s’est poursuivie en ce samedi 16 novembre : menés par un QB Nate Stanley (14/23, 173 yards, 2 TD) appliqué, les Hawkeyes de #20 Iowa (7-3, 4-3 Big Ten) ont mis fin à l’invincibilité de #8 Minnesota (9-1, 6-1 Big Ten) en 2019 en s’imposant 23-19 à domicile.

Cette défaite met un coup d’arrêt à la troupe de coach PJ Fleck mais le programme de Minneapolis reste en contrôle de son Destin dans la course au titre de division Big Ten West. Il faudra notamment battre #14 Wisconsin dans deux semaines.

> Compte-rendu complet du match Iowa-Minnesota

#9 Penn State 34, Indiana 27

Menés par un QB Sean Clifford (11/23, 179 yards, 1 TD et 55 yards au sol, 2 TD) toujours aussi combatif et auteur du TD victorieux à moins de 2 minutes de la fin, les Nittany Lions de #9 Penn State (9-1, 6-1 Big Ten) s’assurent une 9ème victoire en 2019 en résistant à une accrocheuse équipe d’Indiana (7-3, 4-3 Big Ten). À noter que WR KJ Hamler est sorti sur blessure en 1ère mi-temps sur un retour de kickoff. #9 Penn State se rendra à Columbus (Ohio) dans une semaine pour affronter #2 Ohio State avec pour enjeu une place en finale de conférence Big Ten.

#13 Baylor 31, #10 Oklahoma 34

Menés 28-3 en première mi-temps, les Sooners de #10 Oklahoma ont réussi un comeback mémorable pour s’imposer 34-31 face à des Bears de #13 Baylor qui subissent leur première défaite de la saison. Scénario complètement fou à Waco (Texas) : alors que les Bears de #13 Baylor (9-1, 6-1 Big 12) semblaient en route vers l’une des plus mémorables victoires de leur Histoire, ils se sont totalement effondrés en 2ème mi-temps face à un QB Jalen Hurts (30/42, 297 yards, 4 TD, 1 INT) aux deux visages. Auteur de trois turnovers dans ce match, le quarterback des Sooners a su parfaitement réagir après que son équipe soit rentrée aux vestiaires menées sur le score de 31-10. Il a alors dirigé 4 drives conclus par trois TD et un FG tandis que l’attaque adverse s’enfonçait dans le néant.

> Compte-rendu complet du match Baylor-Oklahoma

Missouri 6, #11 Florida 23

On ne change pas une recette qui fonctionne du côté de #11 Florida (9-2, 6-2 SEC) : défense de fer et combativité de QB Kyle Trask (23/35, 282 yards, 2 TD). Deux passes de TD du quarterback des Gators dans le 3ème quart-temps ont assuré l’essentiel à des Floridiens toujours aussi efficaces en défense (204 yards accordés) à l’image d’un LB Jonathan Greenard (5 plaquages pour perte, 2 sacks) des grands jours. À noter que QB Kelly Bryant (25/38, 204 yards, 1 INT) faisait son retour au sein de l’attaque de Missouri (5-5, 2-4 SEC) qui encaisse une 4ème défaite d’affilée.

Nebraska 21, #14 Wisconsin 37

Avec un total de 5634 yards en carrière, RB Jonathan Taylor (204 yards au sol, 2 TD) dépasse le légendaire Herschel Walker (ex-Georgia) et devient le joueur junior ayant accumulé le plus de yards au sol dans l’Histoire du College Football. La victime du jour ? Les Cornhuskes de Nebraska (4-6, 2-5 Big Ten) qui accordent plus de 200 yards au sol au running back vedette de #14 Wisconsin (8-2, 6-2 Big Ten) pour la 3ème année d’affilée. Suite à la défaite de #8 Minnesota, les Badgers restent en course pour une place en finale de conférence Big Ten.

Michigan 44, Michigan State 10

Les Spartans de Michigan State (4-6, 2-5 Big Ten) n’y ont cru qu’un quart-temps. En ouvrant le score au terme d’un long drive sur une passe de QB Brian Lewerke (17/30, 166 yards, 1 TD, 2 INT) pour FB Max Rosenthal, les joueurs de coach Mark Dantonio se sont surement dits que leur saison galère pourrait être sauvée par une victoire face au rival #15 Michigan (8-2, 5-2 Big Ten)… Cela n’a pas duré longtemps tant la défense des Spartans a été incapable de stopper un QB Shea Patterson (24/33, 384 yards, 4 TD) fringant. Après un TD au sol de RB Hassan Haskins, le quarterback des Wolverines a enchainé 4 passes de TD pour WR Nick Eubanks, WR Donovan Peoples-Jones, WR Nico Collins et WR Cornelius Johnson.

> Compte-rendu complet du match Michigan-Michigan State

#16 Notre Dame 52, #23 Navy 20

L’attaque triple-option de Navy (7-2) n’a aucunement dérangé une équipe de #16 Notre Dame (8-2) qui a très rapidement pris le large 14-0 dans le 1er quart-temps puis 38-0 peu avant la mi-temps. Le héros de la rencontre ? Le receveur canadien WR Chase Claypool (7 réceptions, 117 yards, 4 TD) qui a égalé un record de la fac de Notre Dame avec 4 TD sur réception dans ce match. On retiendra aussi les 5 passes de TD de QB Ian Book (14/20, 284 yards, 5 TD) et les 2 fumbles forcés par DE Khalid Kareem. Il s’agit de la 17ème victoire consécutive des Fighting Irish à domicile.

South Florida 17, #17 Cincinnati 20

En retard 10-0 à la mi-temps, les Bearcats de #17 Cincinnati (9-1, 6-0 AAC) ont évité une grosse désillusion en renversant la situation face à des Bulls de South Florida (4-6, 2-4 AAC) qui pouvaient sauver une saison médiocre. Comme face à East Carolina il y a trois semaines, c’est K Cam Crosa qui a sauvé les Bearcats en réussissant un FG de 37 yards sur le dernier jeu du match au terme d’un dernier drive parfaitement dirigé par QB Desmond Ridder.

Houston 27, #18 Memphis 45

Les Tigers de #18 Memphis (9-1, 5-1 AAC) étaient menés 10-0 avant que QB Brady White (22/33, 341 yards, 5 TD, 1 INT et 1 TD au sol) retrouve son rythme et fasse exploser en éclat la défense poreuse des Cougars de Houston (3-7, 1-5 AAC). La défense de #18 Memphis a resserré les rangs dans les 3 derniers quart-temps (113 yards accordés) après avoir pris l’eau dans les 15 premières minutes (143 yards accordés).

Iowa State 23, #19 Texas 21

Les Longhorns avaient probablement imaginé avoir fait le plus difficile en réussissant 2 TD dans le 4ème quart-temps qui leur donnèrent alors une avance d’un point après avoir été mené de 13 points… mais QB Brock Purdy () dirigera alors un dernier drive pour permettre à K Connor Assalley d’assurer une rare victoire des Cyclones d’Iowa State (6-4, 4-3 Big 12) face à #19 Texas (6-4, 4-3 Big 12). Dans la défaite, QB Sam Ehlinger (22/40, 273 yards, 3 TD) a réussi un solide match avec 3 passes de TD.

#21 Boise State 42, New Mexico 9

Soirée tranquille pour les Broncos de #21 Boise State (9-1, 6-0 MWC) qui ont largement dominé New Mexico (2-8, 0-6 MWC) pour rester invaincus en match de conférence Mountain West. Toujours privés du true freshman QB Hank Bachmeier, les Broncos se sont reposés sur le QB#3 QB Jaylon Henderson (15/28, 292 yards, 3 TD, 1 INT) et une défense toujours aussi opportuniste (10 plaquages, 4 sacks, 1 TD sur retour de fumble). #21 Boise State doit encore s’imposer à Utah State et Colorado State pour s’assurer une place en finale de conférence Mountain West.

#22 Oklahoma State 31, Kansas 13

Après-midi tranquille pour les Cowboys de #22 Oklahoma State (7-3, 4-2 Big 12) qui remportent une 3ème victoire consécutive en s’imposant facilement face aux Jayhawks de Kansas (3-7, 1-6 Big 12). Encore une fois, le canadien RB Chuba Hubbard (122 yards au sol, 2 TD) a sonné la charge pour les Pokes. Le running back junior a déjà accumulé 1726 yards au sol en 2019.

#24 Kansas State 20, West Virginia 24

Malgré l’absence de leur quarterback Austin Kendall, les Mountaineers de West Virginia (4-6, 2-5 Big 12) créent la surprise en s’imposant à #24 Kansas State (6-4, 3-4 Big 12) grâce à une interception de DB Hakeem Bailey dans les dernières secondes de la rencontre sur une passe hasardeuse de QB Skyler Thompson (24/39, 299 yards, 1 TD, 2 INT). QB Seth Doege (20/30, 234 yards, 3 TD) a réussi 3 passes de TD pour une équipe de West Virginia qui restait sur 5 défaites d’affilée.

Georgia State 27, #25 Appalachian State 56

Les Mountaineers de #25 Appalachian State (9-1, 5-1 Sun Belt) n’avaient pas le droit à l’erreur et ils n’ont pas tremblé face à des Panthers de Georgia State (6-4, 3-3 Sun Belt) qui menaient pourtant de 7 points à la fin du 1er quart-temps. Comme d’habitude, le duo QB Zac Thomas (19/31, 256 yards, 4 TD, 1 INT et 1 TD au sol) / RB Darrynton Evans (131 yards au sol, 1 TD) a sonné la charge pour des Mountaineers toujours en course pour représenter le Group of Five au Cotton Bowl.

Autres résultats importants

Conférence ACC

Pittsburgh 34, North Carolina 27 OT
Florida State 49, Alabama State (FCS) 12
Duke 6, Syracuse 49
Georgia Tech 0, Virginia Tech 45
NC State 20, Louisville 34

Conférence Big Ten

Northwestern 45, UMass 6

Conférence Big 12

Texas Tech 31, Texas Christian 33

Conférence Pac-12

Washington State 49, Stanford 22
California 17, USC 41
Oregon State 35, Arizona State 34

Conférence SEC

Vanderbilt 14, Kentucky 38
Texas A&M 30, South Carolina 6

Conférence AAC

Temple 29, Tulane 21

Par ailleurs

Army 47, VMI (FCS) 6
Brigham Young 42, Idaho State (FCS) 10

L’image de la semaine

Highlights

Le TD de la semaine

LA réception de la semaine

LA course de la semaine

L’interception de la semaine

LE TD défensif de la semaine

LA feinte de la semaine

LA stat’ de la semaine

Le #FAIL de la semaine

Le #WTF de la semaine

Performances individuelles

Lors de cette 12ème semaine de la saison 2019, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Anthony Gordon (Washington State), 44/60, 520 yards, 5 TD, 1 INT.
– QB David Mills (Stanford), 33/50, 504 yards, 3 TD, 2 INT.
– QB Joe Burrow (LSU), 32/42, 489 yards, 5 TD, 2 INT.
– QB Kedon Slovis (USC), 29/35, 406 yards, 4 TD, 0 INT.
– QB Shea Patterson (Michigan), 24/33, 384 yards, 4 TD, 0 INT.
– RB Evan Hull (Northwestern), 24 courses, 220 yards, 4 TD.
– QB John Rhys Plumlee (Ole Miss), 21 courses, 212 yards, 4 TD.
– QB Kelvin Hopkins Jr (Army), 16 courses, 208 yards, 1 TD.
– RB Jonathan Taylor (Wisconsin), 25 courses, 204 yards, 2 TD.
– WR Ja’Marr Chase (LSU), 8 réceptions, 227 yards, 3 TD.
– WR Michael Pittman Jr (USC), 11 réceptions, 180 yards, 1 TD.
– WR Corey Xavier Sutton (Appalachian State), 8 réceptions, 173 yards, 3 TD.
– WR Dazz Newsome (North Carolina), 11 réceptions, 170 yards, 1 TD.

Lire la suite

Saison Régulière

Oklahoma renverse Baylor, 34-31, en remontant un retard de 25 points !

Menés 28-3 en première mi-temps, les Sooners de #10 Oklahoma ont réussi un comeback mémorable pour s’imposer 34-31 face à des Bears de #13 Baylor qui subissent leur première défaite de la saison.

Publié

le

Crédit photo : Ray Carlin, AP

Scénario complètement fou à Waco (Texas) : alors que les Bears de #13 Baylor (9-1, 6-1 Big 12) semblaient en route vers l’une des plus mémorables victoires de leur Histoire, ils se sont totalement effondrés en 2ème mi-temps face à un QB Jalen Hurts (30/42, 297 yards, 4 TD, 1 INT) aux deux visages.

Auteur de trois turnovers dans ce match, le quarterback des Sooners a su parfaitement réagir après que son équipe soit rentrée aux vestiaires menée sur le score de 31-10. Il a alors dirigé 4 drives conclus par trois TD et un FG tandis que l’attaque adverse s’enfonçait dans le néant.

La statistique est éloquente : #10 Oklahoma (9-1, 6-1 Big 12) a accumulé 368 yards en 58 snaps en 2ème mi-temps tandis que #13 Baylor a dù se contenter de 69 yards en 16 jeux.

Après 30 minutes, rien ne semblait pouvoir arrêter des Bears qui ont enchainé 4 TD consécutifs après un punt initial. QB Charlie Brewer II (18/29, 194 yards, 2 TD, 1 INT et 65 yards au sol pour 2 TD) a réalisé une première mi-temps quasi-parfaite inscrivant 2 TD au sol et se connectant à deux reprises avec WR Denzel Mims (6 réceptions, 92 yards, 2 TD) pour deux TD. Le score était alors de 28-3… Oops.

Un FG de K John Mayers portera le score à 31-10 à la mi-temps, les Sooners ayant réduit le score sur une passe de TD de QB Jalen Hurts pour TE Austin Stogner.

L’impensable se produit alors.

Un long drive de près de 6 minutes sembla redonner confiance au quarterback des Sooners qui se connecta une 2ème fois avec TE Austin Stogner pour un TD qui ramenait #10 Oklahoma à deux TDs seulement des Bears.

Comme pris de panique, #13 Baylor commit alors un fumble lorsque RB JaMycal Hasty relâcha le ballon sur un plaquage de CB Parnell Motley. Les Sooners auraient pu faire payer cash cette erreur mais QB Jalen Hurts relâcha lui-même le ballon alors qu’il s’apprêtait à entrer dans l’en-but adverse.

Ce ne fût que partie remise. Après un nouveau punt des Bears, WR Lee Morris fût à la réception d’une passe parfaite du quarterback des Sooners. Et le comeback fût complet lorsque QB Jalen Hurts réussit sa 4ème passe de TD en se connectant avec TE Brayden Willis pour égaliser à 31-31. Incroyable ! Les Bears semblaient tétanisés et c’est sans surprise que #10 Oklahoma passa devant sur un FG de Gabe Brkic.

#13 Baylor avait alors une toute dernière opportunité mais le momentum était clairement du côté des Sooners. QB Charlie Brewer II, si brillant en première mi-temps, se fit alors intercepter par DB Nik Bonitto qui assura une victoire improbable deux heures plus tôt.

Avec ce succès, #10 Oklahoma met fin à une série de 11 victoires consécutives de #13 Baylor. Les Sooners restent également en course pour une participation au College Football Playoff pour la 4ème fois en 5 saisons. À noter que le programme de Norman (Oklahoma) a remporté 19 matchs consécutifs au mois de novembre.

Suite à la défaite de #19 Texas à Iowa State, tout indique que Sooners et Bears vont se retrouver en finale de conférence Big 12.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Georgia gagne à Auburn et remporte le titre de SEC East

Grâce à une solide performance défensive, les Bulldogs de #4 Georgia s’imposent face à son rival #12 Auburn et se qualifient pour la finale de conférence SEC pour la 3ème année d’affilée.

Publié

le

Crédit photo : Ryan Cameron

Pendant trois quart-temps, les Bulldogs de #4 Georgia (9-1, 6-1 SEC) n’ont fait face à aucune résistance prenant une large avance 21-0 et lorsque les Tigers de #12 Auburn (7-3, 4-3 SEC) ont tenté une remontée improbable, la défense des Dawgs a terminé le travail.

Le match s’annonçait défensif entre deux des meilleures défenses du pays… ce fût effectivement un match où l’attaque n’a pas été à l’honneur.

Certes, QB Jake Fromm (13/28, 110 yards, 3 TD) et RB D’Andre Swift (106 yards au sol) ont produit suffisamment pour permettre aux Bulldogs de creuser l’écart dans le 3ème quart-temps mais ce sont bien deux solides séquences défensives qui ont assuré la victoire de la troupe de coach Kirby Smart.

Le quarterback des Dawgs s’est connecté avec WR Dominick Blaylock pour un TD de 51 yards dans le 1er quart-temps, puis QB Jake Fromm concluera deux autres drives par des passes de TD pour RB Brian Herrien et TE Eli Wolf. #12 Auburn semblait alors assommé et sans armes pour remonter un tel écart.

Pourtant, QB Bo Nix (30/50, 245 yards, 1 TD et 42 yards, 1 TD) fera encore preuve de toute sa combativité. Le quarterback true freshman des Tigers va alors diriger deux excellents drives conclus par un TD sur réception de WR Eli Stove et par son 6ème TD au sol de la saison.

Le momentum venait de changer de côté et il faudra tout le talent de la défense des Bulldogs pour empêcher #12 Auburn d’envoyer le match en prolongation. Deux drives coup sur coup ont été stoppés sur des 4ème tentative.

Avec ce succès, #4 Georgia remporte un 3ème titre consécutive de champion de division SEC East.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Iowa stoppe Minnesota, 23-19

Rapidement menés au score par de solides Hawkeyes de #10 Iowa, les Golden Gophers de #8 Minnesota subissent leur première défaite de la saison.

Publié

le

Crédit photo : Matthew Holst/Getty Images

Les Golden Gophers n’ont plus gagné au Kinnick Stadium depuis 1999 et la série s’est poursuivie en ce samedi 16 novembre : menés par un QB Nate Stanley (14/23, 173 yards, 2 TD) appliqué, les Hawkeyes de #20 Iowa (7-3, 4-3 Big Ten) ont mis fin à l’invincibilité de #8 Minnesota (9-1, 6-1 Big Ten) en 2019 en s’imposant 23-19 à domicile.

Cette défaite met un coup d’arrêt à la troupe de coach PJ Fleck mais le programme de Minneapolis reste en contrôle de son Destin dans la course au titre de division Big Ten West. Il faudra notamment battre #14 Wisconsin dans deux semaines.

Les Hawkeyes ont parfaitement débuté le match inscrivant trois TD sur leurs trois premières possessions menant ainsi 20-6 à la mi-temps.

Nettement plus incisifs au retour des vestiaires, les Golden Gophers sont revenus à quatre points seulement de #20 Iowa dans le 4ème quart-temps après des TDs de WR Tyler Johnson (9 réceptions, 170 yards, 1 TD) sur une passe de 28 yards de QB Tanner Morgan (25/36, 368 yards, 1 TD) et à un TD au sol de RB Rodney Smith (46 yards au sol, 1 TD).

Finalement, le backup QB Cole Kramer, entré en jeu suite à la sortie sur blessure de QB Tanner Morgan sur un sack de DE EJ Epenesa (2.5 sacks), se fera intercepter mettant un terme aux espoirs des Golden Gophers.

Résumé en vidéo

Lire la suite
Publicité

TBP SUR TWITTER

Articles les plus lus