Suivez-nous sur

Saison 2011

South Florida 23, Notre Dame 20

Lors d’un match interrompu à deux reprises pour cause de violents orages, les Fighting Irish ont  commis trop d’erreurs face à une talentueuse équipe de South Florida qui repart de #16 Notre Dame avec un beau succès 23-20.

Coach Skip Holtz, fils du légendaire Lou Holtz, dernier coach à avoir donné le titre national à Notre Dame (1989), et également ancien joueur des Fighting Irish, aura parfaitement préparé son équipe même si les Bulls de South Florida ne l’aurait sans doute pas emporté sans les incroyables bourdes des Fighting Irish.

Car ce sont bien ces Fighting Irish, qui ont superbement démarré le match sur une possession magnifiquement menée par le QB junior Dayne Crist (7/15, 85 yards, 1 INT)… jusqu’à un fumble à 4 yards de la end-zone, récupéré par CB Kayvon Webster pour un improbable TD de 96 yards !

Dès lors, le momentum a complètement changé de camp et Notre Dame a enchainé gaffe sur gaffe : deux fumbles, un « holding » sur un TD de RB Cierre Wood et pour couronner le tout, une interception de LB Dede Lattimore dans la end-zone sur une passe de QB Dayne Crist. Ce dernier a été une immense déception dans ce match et il a finalement été remplacé par QB Tommy Rees (24/34, 296 yards, 2 TDs, 2 INTs) à la pause alors que Notre Dame était en retard 16-0.

Les Fighting Irish ont un temps cru revenir lorsque le WR junior Michael Floyd réussit un TD de 8 yards sur une passe de QB Tommy Rees avec 21 secondes à jouer mais l’onside kick fut récupéré par la défense de South Florida.

Ce match bizarre a été interrompu deux fois – le stade a même été vidé à la pause – à cause de violents orages qui se sont abattus sur l’Etat de l’Indiana.

Notre Dame perd son 4ème match d’ouverture en 15 ans… et à chaque fois, les Fighting Irish ont terminé la saison avec une fiche perdante. Mauvais présage.

Au niveau individuel, on retiendra pour Notre Dame le mauvais match de QB Dayne Crist et l’incapacité de la ligne offensive de Notre Dame à donner du temps à ses QBs. Heureusement pour les Fighting Irish, le RB Cierre Wood a convaincu avec 104 yards au sol pour 1 TD et WR Michael Floyd a été fidèle à lui-même avec 12 réceptions, 154 yards pour 2 TDs.

A South Florida, QB B.J. Daniels (18/30128 yards, 1 TD) et l’excellent WR sophomore Sterling Griffin (8 réceptions, 75 yards) se sont particulièrement mis en valeur. Mais c’est surtout la solidarité d’une équipe en devenir qui a sans doute fait la différence pour les Bulls.

On notera aussi qu’encore cette année, coach Brian Kelly a une tendance insupportable à s’en prendre à ses joueurs, oubliant au passage qu’ils sont encore en phase d’apprentissage et que son rôle de modèle l’oblige à une certaine retenue. A se comporter ainsi, il pourrait rapidement perdre l’adhésion d’un groupe qu’il semble mettre sous une pression telle que certains semblent tétanisés…

 

 
 

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Saison 2011