Suivez-nous sur

Saison 2011

Nebraska 17, Penn State 14

La semaine chaotique sur le campus de Penn State s’est terminée par une défaite 17-14 des Nittany Lions face à Nebraska pour leur premier match sans Joe Paterno depuis décembre 1965.

L’avant-match et le début de la rencontre a été chargé d’émotion, les deux équipes se réunissant au milieu du terrain pour se recueillir en mémoire des victimes de l’ancien coordinateur défensif de Penn State, Jerry Sandusky, accusé d’avoir abusé sexuellement de plusieurs enfants entre 1994 et 2009.

Le coach légendaire Joe Paterno a été démis de ses fonctions, mercredi 9 novembre, sous la pression des médias et des dirigeants de l’Université, qui lui ont reproché de ne pas avoir dénoncé son ancien assistant alors qu’il a été mis au courant d’une agression sur un enfant dans les douches du stade d’entrainement en 2002.

La première mi-temps s’est jouée sur un rythme lent, les deux équipes ne parvenant pas à avancer le ballon. Après un FG réussi de 41 yards de K Brett Maher, RB Amer Abdullah inscrit le premier TD du match sur une course de 2 yards (10-0).

En début de seconde mi-temps, RB Rex Burkhead (25 courses, 121 yards, 1 TD) donna une avance de 17-0 à #19 Nebraska (8-2, 4-2 Big Ten) et tout semblait indiquer que #12 Penn State (8-2, 5-1 Big Ten) allait terminer le match sans marquer le moindre point tant l’attaque des Nittany Lions paraissait totalement désynchronisée.

Mais c’était « Senior Day » sur le campus de State College et RB Stephfon Green (17 courses, 71 yards, 2 TDs), qui jouait donc son dernier match au Beaver Stadium, inscrit deux TDs de 5 et 6 yards, ramenant alors l’espoir chez les supporters.

Les Nittany Lions ont eu une dernière chance de remporter le match mais RB Redd Silas fût stopper sur les 46 yards de Penn State sur une « 4th-and-1 ».

QB Taylor Martinez (Nebraska) termine avec une fiche de 13/26, 143 yards et 19 courses pour 56 yards. QB Matt McGloin (Penn State) finit la rencontre avec une fiche de 16/34, 193 yards.

Encore une fois cette semaine, l’attaque de Penn State s’est avérée catastrophique et sans les courses de RB Green et RB Silas, les Nittany Lions ne seraient jamais revenu dans le match.

C’est une ambiance teintée de tristesse et d’abattement que les joueurs quittèrent le terrain… Jay Paterno, fils de Joe et coach des QBs, termina son interview d’après-match en pleurs… l’ère post-Paterno a commencé à Penn State…

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Saison 2011