Suivez-nous sur

College Football Report

College Football Report 2011 : Semaine 13

Par Verchain.
Blogger.
Verchain Inc.

Comme chaque lundi, retrouvez l’analyse de la semaine de College Football par le pertinent, le provoquant mais toujours drôle : Verchain.
Here we go :
Tout est en place pour le rematch du match du siècle. Une bonne raison de combattre le BCS. Et de réclamer un playoff. Comme partout… Après tout, ce n’est pas souvent qu’une équipe non championne de sa conférence ou de sa division peut prétendre aller disputer une finale d’un championnat. Lorsque ça arrive, souvent, c’est en battant une équipe championne de sa conférence ou de sa division… Lors d’un tour de playoffs…

Game of the week

LSU 41, Arkansas 17

Eh bien, au moins, nous nous serons amusés pendant une petite semaine et vingt cinq minutes ce vendredi à y croire un peu, à l’Armaggeddon du BCS, avec des Razorbacks qui seraient venus créer l’exploit. Les Tigers de LSU semblaient à côté de leurs pompes pendant une dizaine de minutes. Une défense sans grand punch sur le premier drive des Hogs, achevé par une passe de Wilson vers Wright pour TD. Et puis, un fumble retourné par Highsmith.

Et, alors que l’on pouvait éventuellement commencer à y croire… Le Honey Badger est sorti de sa tannière. Tyran Mathieu avait été replacé au poste de safety pour combler l’absence de Eric Reid alors que le meilleur corner de LSU, Morris Claiborne prenait la place de Mathieu en tant que nickelback, vu que les meilleurs receveurs des Hogs étaient attendus à l’intérieur des hashmarks.

Mathieu, donc, nous a fait un numéro sur un retour de punt de 92 yards, après que la défense des Bayou Bengals se soit remise dans le sens de la marche en envoyant Tyler Wilson sur les fesses pour une perte de terrain de près de 15 yards. Après que Jordan Jefferson ait retrouvé un peu d’allant, menant un drive de 77 yards conclu par un TD des 6 yards de Kenny Hilliard, le troisième larron du backfield de LSU. Avant de se livrer à son exercice favori : forcer un fumble. Puis deux. Mais il avait remis les pendules à zéro, et Jefferson pouvait trouver Russel Shepard pour la première fois du match, une réception de 9 yards… Dans l’enbut. LSU était devant, et c’était quasiment fini. Il restait moins d’une minute avant la mi-temps…

Et en deuxième période, LSU était de retour avec le football que l’équipe de Les Miles nous offre depuis le début de la saison. Une défense étouffante (seulement 89 yards gagnés en deuxième mi-temps par l’attaque pourtant de qualité des Hogs), et un jeu de course qui avance comme un train devenu fou (210 yards au sol sur les deux derniers quart-temps).

Maintenant, il reste un match à gagner à Atlanta contre les Bulldogs de Georgia… Avant de sans doute retrouver Alabama pour le All SEC BCS Championship.

Winners / Losers

Winner : Brady Hoke, coach de Michigan  
Depuis sa prise de fonction à la tête des Wolverines de Michigan, j’ai l’impression que le coach qui n’a jamais froid (il se balade en polo à manches courtes quel que soit le temps ou presque) ne parlait que de ça. Ça ? The Game. La rencontre annuelle entre Michigan et l’ennemi détesté, Ohio State. Une série de rencontres de légende, magnifiée par la rivalité des années 70 entre deux coaches mythiques, Bo Schlembechler de Michigan et Woody Hayes de OSU. Michigan mène toujours la série…
Sauf que depuis 2003, les Wolverines perdaient, perdaient, et perdaient encore contre les Buckeyes. Eh bien, c’est fini. Malgré le match de la saison réalisé par le QB des Buckeyes Braxton Miller, régulièrement moqué dans ces colonnes pour ne compléter que moins de 50% de ses passes et se dire quarterback. 235 yards et 2 TD, à 14/25.
La défense des Wolverines a su bloquer Dan ‘Boom’ Herron, le RB de OSU, qui restait sur trois matchs au-dessus des 100 yards de suite. 37 petits yards seulement, pour rendre l’attaque Buckeye plus unidimensionnelle, même si Miller prenait le relais au sol avec 100 yards tout juste.
Mais c’est l’attaque des Wolverines qui a fait exploser l’adversaire, derrière un Denard Robinson qui revient tout juste en forme au bon moment pour donner quelques points de style à son équipe dans les esprits des votants (coaches et pitres qui votent pour le Harris poll), avec 167 yards en l’air pour 3 TD et 170 yards au sol et 2 TD de plus, des jeux de course sur lesquels on a pu apprécier à la fois la vitesse et la capacité à trouver le bon espace dans la défense adverse.
Pour un an, le droit de frimer est chez les Wolverines. Et pour les 100 000 personnes en Maize and Blue qui peuplaient la Big House, ça n’a pas de prix.

Winner : Trent Richardson, Alabama Crimson Tide

Au sein d’une saison où ne semble pas y avoir de candidat ‘naturel’ au titre de Heisman, le coureur d’Alabama a bien choisi son moment (comme Andrew Luck de Stanford contre Notre Dame avec ses quatre passes de TD) pour en mettre plein les yeux aux votants : l’Iron Bowl, à Auburn, l’équipe rivale du Tide, l’autre fac de l’état d’Alabama (ouais, OK, Alabama State existe aussi…), pour le match revanche de l’an passé, lorsque les Tigers avaient remonté le Tide de manière incroyable derrière Cam Newton. Avec 203 yards au sol, son record personnel, sans inscrire de TD à la course toutefois (mais avec sa seule réception du jour pour TD).
Mais n’oubliez pas d’avoir une pensée pour Montee Ball. Le coureur de Wisconsin est tout simplement éblouissant cette saison, performant même lorsque son équipe s’est inclinée, deux fois, cette saison. Ball a marqué à 34 reprises cette saison, soit 5 de moins que le recordman en la matière chez les running backs, le fantastique Barry Sanders (d’Oklahoma State, et des Detroit Lions), lors de son année Heisman. Votez Montee !

Winner : Houston Cougars

Une vraie saison de records pour les Cougars. Houston a disputé son match au papier le plus difficile de la saison ce vendredi, contre Tulsa qui lui collait aux basques dans sa division de la Conference USA, le Golden Hurricane étant lui aussi invaincu au moment de pénétrer sur sa pelouse pour la ‘finale de la division’.
Si les Cougars remportent la finale de la C-USA contre Southern Miss, ce sera la première fois dans l’histoire de la fac qu’une saison parfaite est réalisée. Et c’est la condition pour aller à un Bowl BCS. Ce qui serait une première dans l’histoire de la conférence.
Le tout en limitant Tulsa à un seul TD, qui aura permis au Golden Hurricane de mener au score, avant que des décisions pour le moins sévèrement burnées ne remettent Houston sur les bons rails, ceux de la victoire. Deux conversions de quatrième tentative qui finissent par des TD longue distance, lancés amoureusement par Case Keenum.
Faut-il rappeler la fiche du garçon ? 457 yards et 5 TD ce vendredi, ce qui amène Keenum à 4276 yards et 43 TD en saison, pour seulement trois petites interceptions. Keenum a établi le record de yards en carrière, emmenant avec lui ses receveurs Tyron Carrier, recordman de la Conference USA en réceptions, et Patrick Edwards, leader de la conférence en yards en réception en carrière (4251 yards).
Houston est donc la belle histoire de la saison, qu’on pensait promise à Boise parmi les ‘petits’.

More Winners

Kellen Moore

En plus d’être le QB le plus victorieux de l’histoire de la première division, Moore est le seul joueur à avoir à la fois plus de 3000 yards à la passe et plus de 3000 yards en attaque totale (avec les courses en plus et les yards perdus sur sacks comptablisés) sur quatre saisons consécutives.

NC State.

Avec un comeback de 27 points en moins de 25 minutes, le Wolfpack établit le second plus gros comeback de l’ACC (28 points par Clemson en 1992), derrière son QB Mike Glennon (5 passes de TD, 1 TD à la course).

Nick Foles.

Le QB senior d’Arizona a égalé pour son dernier match le record des TD en carrière (64) et établi le record sur une saison (31) des passeurs des Wildcats.

Florida Atlantic.

Farewell, Howard Schnellenberger. Le coach cacochyme de Florida Atlantic s’est vu épargné d’une dernière saison sans victoire après le ‘triomphe’ de ses troupes contre UAB 38-35.

LaMichael James.

Le coureur d’Oregon est devenu le meilleur scoreur de l’histoire des Ducks en inscrivant un TD contre les Beavers d’Oregon State, juste avant de quitter le terrain pour une nouvelle blessure au coude.

Loser : Conference Pac-12.
Et donc… UCLA va disputer la première finale de la Pac12 contre Oregon. Sans jouer, les Bruins étaient déjà qualifiés, suite à l’improbable défaite de Utah contre les Buffaloes de Colorado. Yikes.
So much pour les coups de menton du commish de la Pac 12 Larry Scott, qui ressemble quand même furieusement à Michael Scott quand il évoque la grandeur de sa conférence.
On parle de quoi, là ? Des Ducks écrabouillés par une défense de SEC pour la deuxième année de suite ? De Stanford qui est tombé à plat contre ces mêmes Ducks ? Ou des équipes de la division Sud, avec UCLA et son record de 6-6 en tête ? Certes, la suspension de bowls et de championnat de USC vient fausser les cartes, mais tout de même…
Quatre équipes totalement moisies (Arizona, Wazzu, Colorado, Oregon State), et d’autres qui ne sont pas beaucoup mieux, comme Cal à 7-5 en ayant battu une seule équipe au record positif (Utah) ou Washington qui est exactement dans la même situation (7-5, une seule victoire contre une équipe au record positif, Utah).
Quand on voit ça, on comprend mieux que l’ami Larry ait essayé tant qu’il pouvait (malgré son discours) d’attirer les Longhorns et les Sooners dans sa Pac12…
Loser : Indiana Hoosiers.
En perdant à Purdue, les Hoosiers ont encaissé leur onzième défaite de la saison. Une seule victoire, donc… Contre South Carolina State… Ce qui permet donc à cette bonne vieille fac de l’Indiana d’avoir « l’honneur » d’être la seule équipe de la division FBS à n’avoir pas gagné contre une autre équipe de première division cette année (vu que FAU a battu UAB…).
Loser : Miami Hurricanes.
Belle façon de finir la saison, tiens. En perdant contre le Boston College. The U avait annoncé la semaine passée qu’elle se suspendait elle même de bowl cette saison (de toute façon, Miami aurait sans doute joué dans un bowl moisi et perdu de l’argent en devant acheter les places invendues… comme un paquet d’autres équipes, mais nous y reviendrons la semaine prochaine, lorsque les Bowls auront été annoncés).
Avec un Jacory Harris retrouvé ! 4 interceptions pour le QB de contrebande des Hurricanes, alors qu’il avait trouvé le moyen de n’en lancer que 5 sur sa saison…
Bah, Al Golden, le coach, a gagné une prolongation de contrat, tout n’est donc pas perdu pour tout le monde…
Loser : Coaches on the way out.
Comme chaque année à la même époque, on évoque des licenciements de coachs imminents, et d’autres se matérialisent. Sur la liste, Ron Zook après six défaites consécutives va être viré par Illinois. Rick Neuheisel a un délai d’une semaine avant de se faire virer de UCLA. Rob Ianello (who?) a été viré par Akron (what?). Denis Erickson, avec l’effondrement des Sun Devils en fin de saison, va se retrouver à Pole Emploi. Wazzu doit se séparer de Paul Wulff… Et ce n’est que le début…

And More Losers

Virginia.

Tout ça pour ça… Les Cavaliers avaient pourtant battu Florida State la semaine passée, se propulsant à la maison pour une ‘demi-finale’ de conférence pour le titre de la Coastal Division de l’ACC… Pour tomber à plat de la plus belle des manières contre les Hokies (38-0). Avec une défense des Hokies retrouvée forçant 4 pertes de balle.

Tennessee.

Belle façon de prendre place sur le siège éjectable, Derek Dooley… Les hommes du coach de Tennesse, qui avaient volé la victoire contre Vanderbilt la semaine passée, ont trouvé le moyen de perdre leur dernier match de la saison contre Kentucky, pour la première fois depuis 1984.
Le tout avec au poste de QB pour Kentucky… Matt Roark, le receveur, forcé de prendre la place suite à une blessure du titulaire, courant pour 124 yards. Les défenseurs des Volunteers avaient sans doute mal aux yeux…

 

Iowa’s offense.

Rappelez-vous bien de ce nom : Alfonzo Dennard. Le corner de Nebraska a mis sous l’éteignoir le prolifique Marvin McNutt des Hawkeyes (29 yards en réception, alors qu’il tournait à plus de 100 yards de moyenne sur ses cinq derniers matchs). Il est meilleur que le premier choix de draft des Giants de New York cette saison Prince Amukamara. Et l’attaque d’Iowa a du attendre les trois dernières minutes de la rencontre pour marquer enfin, un TD de l’inévitable coureur Marcus Coker.

Landscape

Comme la semaine passée, et pour la dernière fois de la saison, la revue de tout ce qui pourrait se passer dans les différentes conférences de la division FBS…

Conference SEC

Georgia a remporté la division Est depuis la semaine dernière, et LSU a mis un terme vendredi à nos rêves fous de foutoir dans la division Ouest.
La finale opposera donc LSU à Georgia, à Atlanta, et devrait logiquement voir les Tigers l’emporter, malgré tout le respect que j’ai pour Mark Richt et ses Bulldogs (et Aaron Murray, le meilleur QB de la SEC).Bowl Eligible : Alabama, Arkansas, Auburn, Florida, Georgia, LSU, Mississippi State, South Carolina, Vanderbilt (soit 9 équipes sur 12).

Pac-12 Conference

Oregon a fait le métier contre les Beavers, et UCLA, pulvérisé par USC, était qualifié suite à la défaite vendredi de Utah. Finale à Autzen Stadium (avec plein de ‘O’, de cheerleaders en jupettes, que du bonheur) entre les Ducks et les Bruins.
Vous avez vraiment besoin d’un prono ? Vraiment ? Bon, ben… Oregon, avec entre 55 et 75 points d’avance.Bowl Eligible : Arizona State, California, Oregon, Stanford, UCLA, Utah, Washington. (soit 7 équipes sur 12).

Big Ten Conference

En écrabouillant Penn State, les Badgers de Wisconsin ont gagné le droit d’aller sauter autour d’Indianapolis pour une revanche contre Michigan State, qui les avait battus sur un improbable Hail Mary à rebond et revue vidéo en saison régulière.
Mon cœur m’ordonne de choisir les Badgers. So be it.Bowl Eligible : Illinois, Iowa, Michigan, Michigan State, Nebraska, Northwestern, Ohio State, Penn State, Purdue, Wisconsin (soit 10 sur 12).

ACC Conference

Virginia Tech remporte la Virginia Tech Conference, comme d’habitude, et aura droit à une revanche contre Clemson samedi prochain.
Au vu des difficultés récentes des hommes de Dabo Swinney, j’ai bien envie d’envoyer les Hokies de Frank Beamer à l’Orange Bowl, encore une fois.Bowl Eligible : Clemson, Florida State, Georgia Tech, Miami (auto-suspension de bowl en 2011), Virginia Tech, North Carolina, North Carolina State, Virginia, Wake Forest. (soit 9 sur 12, ou 8 si on ne compte pas Miami).

Big 12 Conference

Rien de changé par rapport à la semaine passée. Oklahoma a battu Iowa State, et le match des Bedlam Series de la semaine prochaine contre les Cowboys d’Oklahoma State sacrera le champion de la Big 12.

Forecast : Oui, mon choix se porte toujours sur les Cowboys pour remporter ce match.

Bowl Eligible : Baylor, Oklahoma, Oklahoma State, Kansas State, Texas, Missouri, Texas A&M, Iowa State. (soit 8 sur 10).

Big East Conference

On y voit enfin un peu plus clair, vu qu’il ne reste qu’une journée à disputer. Louisville mène la course, et a terminé son calendrier de conférence en battant USF. Cincinnati et West Virginia peuvent encore prétendre au titre. Cincinnati rencontre U Conn la semaine prochaine. WVU rencontre South Florida.
Si Cincy et WVU perdent, Louisville emporte la conférence.
Si Cincy perd, quel que soit le résultat des Mountaineers, Louisville remporte la conférence.
Si Cincy ET WVU gagnent, nous aurons une égalité à trois, avec une victoire et une défaite pour chacune des équipes contre les deux autres. Dans ce cas, ce sera le classement final du BCS qui déterminera le représentant de la conférence dans un Bowl BCS. Avantage aux Mountaineers, sans doute.
Si Cincy gagne et que WVU perd, Cincinnati sera le représentant de la conférence.Forecast : Ma foi a vacillé toute la saison, mais je conserve West Fuckin’ Virginia pour une place en Bowl BCS.

Bowl Eligible : West F*ckin Virginia, Cincinnati, Rutgers, Louisville. (Pittsburgh peut devenir éligible en gagnant samedi prochain).

Mountain West Conference

TCU a besoin d’une victoire contre UNLV pour remporter la conférence. On verra ça la semaine prochaine, mais c’est fait, de toute façon, puisque Boise a fini sa saison en conférence et ne peut plus revenir, à moins de partager le titre en cas de défaite des Frogs.

Bowl Eligible : Boise State, TCU, San Diego State, Wyoming, Air Force. (soit 5 sur 8).

Conference USA

Les Cougars de Houston ont battu Tulsa et remporté la division Ouest. Southern Miss a comme prévu battu Memphis, et a le droit d’aller à Houston pour la finale.

Forecast : Houston, bien sur, à la maison.

Bowl Eligible : Houston, Marshall, Southern Mississippi, Southern Methodist, Tulsa. (soit 5 sur 12).

WAC Conference

Louisiana Tech est champion de conférence.

Bowl Eligible : Louisiana Tech, Hawaii, Nevada, Utah State. (soit 4 sur 8).

MAC Conference

Northern Illinois et Ohio s’affronteront comme prévu la semaine passée en finale.

Forecast : Mon pognon est toujours sur Northern Illinois.

Bowl Eligible : Northern Illinois, Ball State, Ohio , Temple, Toledo, Eastern Michigan, Western Michigan. (soit 7 sur 12).

Sun Belt Conference

On sait depuis la semaine dernière qu’Arkansas State est champion. Une défaite la semaine prochaine peut encore leur coûter un partage du titre avec Western Kentucky.

Bowl Eligible : Arkansas State, Louisiana Lafayette, Florida International, Western Kentucky. (soit 4 sur 9).

Independants

Bowl Eligible : Brigham Young University, Notre Dame.

Verchain Top 10

1. LSU Tigers (SEC)
2. Alabama Crimson Tide (SEC)
3. Oklahoma State Cowboys (Big 12)
4. Stanford Cardinal (Pac-12)
5. Georgia Bulldogs (SEC)
6. Michigan State Spartans (Big Ten)
7. Virginia Tech Hokies (ACC)
8. Boise State Broncos (MWC)
9. Houston Cougars (C-USA)
10. Wisconsin Badgers (Big Ten)
11. Oregon Ducks (Pac-12)
12. Arkansas Razorbacks (SEC)
13. Oklahoma Sooners (Big 12)
14. Kansas State Wildcats (Big 12)
15. Michigan Wolverines (Big Ten)
16. Clemson Tigers (ACC)
17. South Carolina Gamecocks (SEC)
18. Texas Christian Horned Frogs (MWC)
19. Baylor Bears (Big 12)
20. Nebraska Cornhuskers (Big Ten)
21. West Virginia Mountaineers (Big East)
22. Penn State Nittany Lions (Big Ten)
23. Northern Illinois Huskies (MAC)
24. Notre Dame Fighting Irish (Independant)
25. Southern Miss Golden Eagles (C-USA)

Comme c’est ma politique depuis le début de saison, je n’ai pas classé USC. Nul doute, cependant, que les Trojans auraient mérité une place dans le top 15, voire le Top 10. Pour le reste ? Nous sommes à peu près fixés.

BCS Bowls Prediction

Rose Bowl : Wisconsin (Big Ten Champion) – Oregon (Pac-12 Champion).

Fiesta Bowl : Oklahoma State (Big 12 Champion) – Stanford Cardinal (Pac-12 – at large).

Orange Bowl : West Virginia (Big East Champion) – Virginia Tech (ACC Champion).

Sugar Bowl : Michigan (Big Ten – at large) – Houston (C-USA Champion).

BCS National Championship : Alabama (SEC – at large) – LSU Tigers (SEC Champion).

Un seul petit changement : j’envoie Virginia Tech à l’Orange Bowl, étant loin d’être persuadé que Clemson parviendra à se remettre dans le sens de la marche après deux matchs moisis.

Scandals and other stuff off the field

Hé, nous avons eu une semaine relativement calme, non ? Rien de bien croustillant à mettre sous la dent, alors, allons-y pour ça :

Awful uniform of the week :

Pour le dernier match de la saison régulière du Cardinal, les ‘créatifs’ de Nike ont sorti les uniformes couleur vinasse…

 

 

Choisis ton camp, camarade bébé !

Dans l’optique de l’Iron Bowl, une maternité de l’Alabama a organisé une petite fête, demandant aux jeunes parents d’indiquer dans quel camp le bébé allait se placer…

Au cas où vous n’auriez pas encore les yeux qui saignent…

Un TD façon Hail Mary sur le blue turf de Boise.

Benny Hill play of the week.

La vie de punter, ce n’est pas de tout repos…

 

 

Un dernier pour la route.

Vous vous souvenez du ‘fuck it’ de Lee Corso la semaine passée. Eh bien, remix.

Oh… And… There’s… This…

Je suis tombé là-dessus totalement par hasard. Non, je ne faisais pas une recherche sur ‘Oregon cheerleaders miniskirt’. Non mais… Voilà un truc qui date un peu… Mais j’étais passé à côté l’an passé…

What to watch next week

Semaine de championnats de conférence, officiels ou non.

Oklahoma State recevra Oklahoma à Stillwater pour le titre de la Big 12.

Oregon pulvérisera UCLA à Autzen pour le titre de la Pac12.

LSU défiera à Atlanta, Georgia pour le titre de la SEC.

Wisconsin tentera de prendre sa revanche sur Michigan State à Indianapolis pour le titre de la BigTen, comme Virginia Tech contre Clemson pour le titre de l’ACC.

Houston reçoit Southern Miss pour le titre de la conférence USA.

Et vendredi, MACtion pour le titre entre NIU et Ohio.

Cheerleaders

 

 

 

 

 

 

 

 

 

‘Til next time, take care of yourself, and each other…

Après trois années à commenter le football sous toutes ses formes, Verchain a rejoint la rédaction de The Blue Pennant en 2013 pour vous proposer son College Football Report et quelques autres fantaisies, en exclusivité.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - College Football Report