Suivez-nous sur

College Football Report

College Football Report 2011 : Semaine 10

Par Verchain.
Blogger.
Verchain Inc.

Comme chaque lundi, retrouvez l’analyse de la semaine de College Football par le pertinent, le provoquant mais toujours drôle : Verchain.
Here we go :
Hé, on connaît le vainqueur du BCS Championship ! Petit indice : il ne joue pas dans la Big Ten.

Game of the week

#1 LSU 9,#2 Alabama 6 OT

En exclusivité, voici la photo de l’homme le plus recherché de tout l’état d’Alabama :

 

 

Oui, jusqu’à samedi soir, cet homme était le kicker du Crimson Tide de l’université d’Alabama. Pour avoir tiré dans tous les sens sans toucher sa cible, il est aujourd’hui recherché pour crime contre le football. Son nom marqué d’infamie est Cade Foster.
Boy, what was that ? 4 field goals manqués dans un match déterminant, en combinant les kickers ? Saban avait raison de hurler comme très souvent sur tout son monde…
Pour ceux qui, comme moi, aiment la pyrotechnie, la créativité offensive et les fins de match improbables, ce match a été un vrai somnifère. Quand je vous disais que ça risquait de finir par zéro à zéro, je n’étais pas si loin de la vérité… 9-6, donc… Pour le vingt-troisième match entre les deux équipes classées 1 et 2, c’est le second plus faible total de points depuis… 1946… Ouais… Match du siècle, qu’ils disaient…
Le héros de ce match ? Une nouvelle fois le punter de LSU, Brad Wing, qui renvoyait les joueurs du Tide suffisamment loin à chaque fois pour que la défense fasse son œuvre et empêche les joueurs locaux de progresser trop près de l’endzone. De toute façon, les deux endzones semblaient être à la fois la Zone 51 et le Triangle des Bermudes… Des endroits où il vaut mieux ne jamais entrer. Et les deux équipes avaient bien compris le message.
Alabama a dominé dans les airs, avec à l’arrivée deux interceptions, dont l’une totalement foireuse lancée par le receveur Marquis Maze en tant que QB de Wildcat ressemblait furieusement à un play qui aurait pu être appelé par Les Miles lui-même. Et même l’interception en elle-même était quelque peu bizarre, Eric Reid arrachant littéralement le ballon des mains de Michael Williams.
Au lieu de ça, rien, Miles a été conservateur, pire que Rick Perry et Michelle Bachmann réunis. Si même le Mad Hatter ne se la joue plus Mad Hatter, il y a de quoi se demander si la fin des temps n’est pas proche… Rendez-vous compte, même le field goal de la victoire a été commandé sur troisième tentative (et sans que la tentative de freeze de Saban n’y change quoi que ce soit…).
La défense des Tigers a tout simplement contenu Trent Richardson, forçant McCarron à s’employer, sans succès, finalement. Et comme dirait Denny Green…


Un truc bizarre, en tout cas, c’est la gestion de son duo de quarterbacks par l’ami Miles. Jarrett Lee rappelé sur la touche après avoir lancé sa première interception, et renvoyé sur le terrain trois séries plus tard. Juste pour qu’il lance une nouvelle interception… De quoi tuer la confiance de celui qui n’avait rien fait cette saison pour justifier son surnom de ‘Pick Six’. Sans compter que Jordan Jefferson n’a pas été beaucoup plus efficace, même s’il n’a pas lancé le ballon à l’adversaire… Il faudra suivre la situation des QB, mais c’est peut-être le seul point d’inquiétude à avoir pour les Tigers, qui ne croiseront de toute façon pas une défense du calibre de celle du Tide…

 

Bon, voilà, le titre est gagné. On se penche déjà sur la saison prochaine ?

Winners / Losers

Winner : Oklahoma State Cowboys  
Le meilleur match de la semaine, selon moi… Des touchdowns dans tous les sens, une course au score impressionnante. Je ne regrette pas de m’être repassé ça ce dimanche après-midi, en vidéo. Je serai curieux de voir ce que peut donner l’attaque des Cowboys contre la défense des Bayou Bengals… Si McCarron a pu leur passer 200 yards, combien Weeden et Blackmon peuvent leur en mettre ? Et combien de points ? Voir jouer les Cowboys, c’est simplement fantastique. L’attaque m’impressionne plus encore que celle de la saison passée, lorsque Dana Holgorsen était encore là pour appeler les mises au jeu. Elle est aujourd’hui tellement maîtrisée que j’ai parfois l’impression que les joueurs se trouvent les yeux fermés.
En battant Kansas State, les Cowboys ont tapé sur la table. Ils croiseront début décembre la défense des Sooners, dont ils devront disposer pour remporter le titre de la Big12… Et aller défier les Tigers…

Winner : Iowa ?

Pour une équipe qui s’était lamentablement ramassée la semaine passée contre les Golden Gophers de Minnesota, les Hawkeyes, sans doute inspirés par l’hommage rendu aux soldats américains, avec le logo de l’équipe, sur le casque, revêtu des couleurs du drapeau américain, sont maintenant une des quelques équipes de la Big Ten à être en sorte d’accomplir son destin, simplement en continuant de gagner.
Et on a un peu retrouvé ce qui fait la marque de fabrique traditionnelle d’Iowa (OK, cette saison, ce n’est pas tout à fait le cas), d’abord une grosse défense qui a contenu Denard Robinson (194 yards par les airs, 55 au sol) et Fitzgerald Toussaint (58 yards au sol seulement), tout en abusant de Larry Coker, leur coureur, avec 29 portés de ballon qui génèrent 132 yards et 2 TD.
Et maintenant, les Hawkeyes vont défier Michigan State, avec la possibilité d’aller pour la toute première fois de l’histoire en finale de la Big Ten… Puisque la finale de cette saison sera la première finale de la Big Ten…
Winner : Georgia ! (and Boise, too)
Hé, la victoire de Boise contre les Bulldogs prend de plus en plus de valeur au fur et à mesure que la saison se déroule… Et une victoire des Sooners contre les Cowboys pour le dernier match de l’année pourrait bien laisser les Broncos comme la seule équipe invaincue en dehors de LSU (certes, il y a Houston, aussi, mais les Cougars sont trop mal classés pour prétendre être des concurrents sérieux à une place dans le BCS Championship).
En attendant, Georgia vient de prendre seule la tête de la division Ouest de la SEC, en profitant de la défaite de Gamecocks chez lesquels la blessure de Lattimore coûte cher… Allez, manifestez pour que Mike Richt soit viré… Personne ? Bon, OK…
Le fait que les Bulldogs aient inscrit 42 points au second quart-temps contre les pauvres Aggies de New Mexico pourrait leur apporter quelques ‘style points’, non ?

More Winners

Case Keenum.

Et voilà, le record des yards par la passe en carrière en divsion FBS est tombé, et il appartient maintenant comme prévu au quarterback des Cougars de Houston, qui vient de dépasser Timmy Chang. Avec seulement 2TD (oui, quand il s’agit de Keenum, on écrit ‘seulement’ après ‘2TD’), cependant, il s’éloigne un peu de la tendance (4TD par match) qui lui aurait permis de passer le record des passes de TD sur une saison dans l’ensemble du foot universitaire, toutes divisions comprises.

Rodney McLeod

Grâce aux trois interceptions du strong safety de Virginia, les Cavaliers remportent leur premier match au mois de novembre depuis 2007. La reconstruction engagée par Mike London est sur de bons rails, les Cavaliers sont éligibles pour un Bowl.

Ohio State : Winning Ugly !
Egalité à la mi-temps contre les tristes Hoosiers d’Indiana ? Ughhh… Mais avec trois joueurs à plus de 100 yards au sol (Boom Herron, Braxton Miller dont on dit qu’il est un quarterback, et Carlos Hyde), et une interception au quatrième quart-temps pour empêcher le retour des Hoosiers au score, OSU conserve une chance d’aller en finale de la BigTen.
Winners’ Stats
  • Lamar Miller : c’est le premier running back depuis Willis McGahee en 2002 à amasser plus de 1000 yards au sol en saison pour les Hurricanes de Miami. Avec ses 147 yards (et deux TD au passage), il en est maintenant à 1016 sur la saison.
  • Matt Barkley : le quarterback dont on doute de moins en moins qu’il passera pro en fin de saison vient de battre le record des passes de TD sur un match pour les Trojans avec 6 scores.
  • Baylor : les Bears ont battu Mizzou en enregistrant au passage le plus gros total de yards de l’histoire de la fac, avec 697.
  • Texas’ run game : pour la deuxième semaine de suite, les Longhorns amassent plus de 400 yards au sol. Impressionnant.
Loser : Nebraska Cornhuskers
Une semaine après avoir administré la fessée à Michigan State, les Cornhuskers viennent de tomber à plat contre les Wildcats de Northwestern et de relancer la course dans la Legends Division de la BigTen.
Une attaque à nouveau portée disparue, avec 3.5 yards au sol contre une défense fermement installée depuis le début de la saison dans le fond de la classe, et seulement 57 yards pour Rex Burkhead, étincelant la semaine passée.
Et les Wildcats ont battu les Cornhuskers en étant privés pour plus de la moitié du match de leur QB Dan Persa (ce truc de Persa-strong comme titre de la campagne Heisman pour le joueur en début de saison était bien exagéré…).
Et maintenant, les Huskers vont avoir besoin d’aide pour espérer disputer la finale de la Big Ten, en commençant par tout gagner, et en priant…
Loser : West F*ckin’ Virginia
Et voilà donc trois fois cette saison que les Aggies trouvent le moyen de perdre un match alors qu’ils menaient d’au moins dix points à la mi-temps. Avec onze points d’avance, les Aggies ont laissé Mizzou, pas forcément au top offensivement sur le début de rencontre, inscrire deux TD pour prendre la tête, avant d’égaliser sur un field goal. Les Tigers manquaient ensuite un field goal pour la victoire. Un drive éclair aurait permis aux Aggies de se mettre en position, mais les Tigers sackaient Ryan Tannehill, que j’ai connu plus inspiré par le passé. Prolongation. James Franklin trouvait son receveur Marcus Lucas. Et les Aggies se retrouvaient incapables d’obtenir un first down sur leur tentative. Ballgame, victoire pour Mizzou…
Et malgré ça, les Aggies étaient… 16° dans le classement BCS avant ce match, qui a sans doute du leur rapporter des votes… Ou pas…
Loser : Arizoooooooona State…
UCLA et Rick Neuheisel sont maintenant maîtres de leur destin. Trois matchs à gagner (à Utah, contre Colorado et à USC) et les Bruins disputeront la finale de la Pac12. Alors que les Sun Devils d’Arizona State avaient toutes les cartes en mains pour représenter la division Sud, les joueurs de Dennis Erickson sont tombés à plat, lamentablement.
En laissant Coleman trouver des espaces au sol, en étant incapables de bouger la ligne offensive de Bruins pourtant bien faibles offensivement, ASU se met dans une position délicate. Les Sun Devils ont maintenant besoin d’une victoire d’USC contre UCLA à la dernière journée pour disputer la finale.
Bah, les Bruins trouveront bien le moyen de perdre au moins un autre match, ce qui laisse toujours une chance aux Devils…

And More Losers

Oklahoma
Certes, Oklahoma a gagné, sans trop forcer, contre les Aggies d’A&M… Mais la défaite large des Red Raiders de Texas Tech contre les Longhorns coûte des points dans les classements des ordinateurs, qui pèsent pour un tiers dans le calcul des rankings BCS. La perte de Ryan Broyles, leur meilleur receveur, blessé au genou sur le match contre A&M et out pour la saison, pourrait s’avérer décisive dans la course au championnat…
Everett Whithers
Être coach par intérim, c’est espérer ne pas le rester et être nommé définitivement… Mal engagé pour Everett Withers, le coach de North Carolina, dont l’équipe vient de perdre contre le Wolfpack de North Carolina State (13-0). Withers a oublié de la fermer pendant la semaine, en dénigrant les qualités académiques du programme rival, alors qu’elles sont, il est vrai, inférieures à celles de UNC. Juste de quoi donner un surcroît de motivation aux joueurs de NC State… Tsss…

Landscape

Comme l’an passé à la même époque, voici donc la situation à la fin de la semaine 10 dans chacune des conférences de la Division FBS (oui, même la Sun Belt). Vous retrouverez cet item dans les reports suivants, jusqu’à la fin de la saison régulière. Cet item ‘Landscape’ reprend donc ce qui pourrait se passer dans les conférences d’ici la fin de saison, le petit pronostic à Verchain, comme d’hab, et également la liste des équipes qui sont éligibles à un bowl cette saison (il faut au moins six victoires dont une au plus contre une équipe de FCS – c’est la règle simplifiée, parce qu’avec les contrats entre les bowls et les conférences, c’est un peu plus compliqué que ça…). En avant !

Conference SEC

Dans la division Ouest, tout est clair : LSU est en tête, invaincue, et si les hommes de Nick Saban ne sont pas en mesure de les pousser en bas de leur trône, ni Western Kentucky (cupcake, miam!) ni Ole Nutt Miss ne le peuvent. Arkansas n’est même plus le dernier espoir de Saban, vu qu’il me semble que les tie breakers seraient tous en faveur de LSU (notamment le niveau des équipes rencontrées…).

A l’Est, Georgia est repassé en tête suite à la défaite de South Carolina contre les Razorbacks d’Arkansas. Georgia a encore Auburn et Kentucky au programme, deux matchs gagnables (plus difficile contre UA que contre UK). South Carolina reçoit Florida samedi prochain, et les Gators n’ont plus aucune chance d’accéder en finale, mais pourraient avoir besoin de cette victoire pour accrocher un Bowl, même s’ils ont encore Furman, un doux cupcake de fin de saison, à rencontrer.

Forecast : LSU-Georgia en finale. Et LSU Champion. Et au BCS Championship, bien entendu.

Bowl Eligible : Alabama, Arkansas, Auburn, Georgia, LSU, South Carolina.

Pac-12 Conference

Dans la division Sud, UCLA a pris la tête, comme mentionné plus haut. Si les Bruins gagnent tout, ils vont en finale. Arizona State a besoin d’aide, notamment de celle de USC. Les autres équipes de la Pac12 South n’ont plus d’espoir.
Dans la division Nord, la rencontre entre les Ducks et le Cardinal (qui subit un paquet de blessures en ce moment, dont une commotion pour leur receveur Owusu) sera sans doute décisive.Forecast : Je ne vois pas UCLA, qui a déjà perdu trois matchs avec plus de 20 points d’écart (et un quatrième de quatre points à Houston) gagner les trois prochains matchs. Je les crois même capables de perdre dès samedi prochain à Utah. Je maintiens donc ASU comme représentant de la division Sud. Au Nord, Oregon aura l’avantage de recevoir Stanford, largement battu la saison passée. Pourtant, c’est peut-être la saison du Cardinal, avec une belle défense et Luck à son top.

Finale : ASU – Stanford, et le Cardinal titré. Pour l’instant, si le Cardinal demeure invaincu, les joueurs de coach Shaw devraient avoir la place en finale du BCS…

Bowl Eligible : Arizona State, Oregon, Stanford, Washington.

Big Ten Conference

Bon, si vous, vous y voyez clair…
Dans la Legends (niarf) Division : Michigan State mène la danse. En gagnant leurs trois derniers matchs, ils seraient assurés de disputer la finale. Idem pour Iowa, juste derrière au classement, qui rencontrera les Spartans samedi prochain. Si les Hawkeyes gagnent tout, ils iront en finale. Nebraska et Michigan, qui vont eux aussi se rencontrer, doivent gagner tous leurs matchs en espérant une conjugaison d’éléments favorables. Les mieux placés selon moi seraient les Cornhuskers si Iowa venait à gagner contre Michigan State la semaine prochaine…
Dans la Leaders (mwahahah) Division : Il manque une victoire à Penn State pour assurer la place en finale. Pas fait, puisqu’il reste aux Nittany Lions et à leur attaque pathétique Nebraska, Ohio State et Wisconsin. Ohio State a encore des chances, en gagnant tout et en comptant sur au moins deux défaites de Penn State. Wisconsin doit gagner ses trois derniers matchs, et donc battre Penn State, tout en comptant sur au moins une autre défaite des Paterno Boys, en espérant que Ohio State ne remporte pas le reste de son calendrier, les Buckeyes ayant battu les Badgers la semaine passée.Forecast : Sans aucune conviction… Une finale Michigan State – Wisconsin (par dépit…), avec les Spartans au Rose Bowl.

Bowl Eligible : Illinois, Iowa, Michigan, Michigan State, Nebraska, Penn State, Wisconsin

ACC Conference

Dans la division Atlantic : Clemson a une victoire d’avance sur Wake Forest que les hommes de Dabo Swinney rencontreront ce samedi. Il reste deux matchs à Clemson et à Wake. Si Clemson gagne samedi, les Tigers auront remporté la Conférence. Même en perdant le dernier match, au bénéfice des victoires en rencontres directes contre Wake et Florida State. Wake doit gagner ses deux matchs ou espérer que Clemson ne gagne pas son dernier match de conférence (contre NC State) pour emporter la division. Florida State doit gagner ses deux derniers matchs de conférence (Miami et à Virginia), espérer une victoire de Wake contre Clemson, une défaite de Wake lors du dernier match contre Maryland… Autant dire que c’est mort pour les Seminoles…
Dans la division Coastal, grosse explication samedi entre Georgia Tech et Virginia Tech, à Atlanta. Georgia Tech doit gagner ce match et son dernier match de Conférence à Duke pour espérer disputer la finale. En cas de victoire de Virginia Tech, les Yellow Jackets seront éliminés de la course à la première place. Mais Virginia est encore en course. En gagnant leurs trois derniers matchs, les Cavaliers emporteront la division, quoi qu’il arrive. Ils ont déjà battu Georgia Tech, et rencontreront les Hokies au dernier match.Forecast : Clemson a l’avantage de recevoir et devrait remporter sa division. De l’autre côté, c’est compliqué de chez compliqué… Parions pour le moment sur Georgia Tech, qui aura besoin de l’aide de Virginia Tech pour aller en finale, mais bon…
Clemson pourrait être champion de division, et représenter l’ACC à l’Orange Bowl.

Bowl Eligible : Clemson, Georgia Tech, Virginia Tech, North Carolina, Virginia.

Big 12 Conference

Kansas State a besoin de beaucoup d’aide pour gagner la division. Il faut qu’Oklahoma State perde ses trois derniers matchs, pendant que les Sooners d’Oklahoma perdent deux matchs (et par conséquent battent les Cowboys…). Disons que c’est extrêmement improbable. Nous devrions donc assister à une lutte à distance entre les Cowboys et les Sooners, avec le match des Bedlam Series en point d’orgue lors de la dernière journée. Le vainqueur de ce match remportera la division, même si les Cowboys perdaient leurs deux prochains matchs. Dans ce scénario improbable (la défense de Texas Tech ne devrait pas poser de problèmes aux ‘Boys et Iowa State est pour le moins inconstant), les Cowboys battant les Sooners donneraient deux défaites à leurs adversaires (si OU gagne ses deux prochains matchs, contre Baylor et Iowa State)… Avantage Cowboys selon moi.

Forecast : Les Cowboys pourraient bien finir la saison invaincus, ce qui leur donnerait la place au BCS Championship, puisque les ordinateurs aiment beaucoup le calendrier de la Big Twelve.

Bowl Eligible : Oklahoma, Oklahoma State, Kansas State, Texas.

Big East Conference

La Big Least est comme d’habitude un joyeux foutoir. Cincinnati mène la meute, et il reste 4 matchs de division aux Bearcats. Gagner deux matchs sur les quatre pourrait suffire, en fonction des résultats des autres. Tout est encore beaucoup trop interdépendant, et il peut se passer n’importe quoi chaque samedi… On refera le point la semaine prochaine, en espérant y voir plus clair. Et encore, c’est pas gagné…

Forecast : Allez, parions sur Cincinnati. Juste comme ça, pour le moment…

Bowl Eligible : West F*ckin Virginia, Cincinnati, Rutgers.

Mountain West Conference

C’est pour le moment Texas Christian University qui mène la course, avec un match de plus que Boise State. Les Broncos accueilleront les Horned Frogs la semaine prochaine, pour prendre la tête. Il reste 4 matchs de conférence aux Broncos. Si les Horned Frogs battent Boise et gagnent leurs deux derniers matchs, TCU sera champion. En cas de défaite, TCU devra espérer trois défaites de Boise sur les trois matchs qu’il restera aux Broncos après samedi. Quasiment impossible, vu qu’il reste New Mexico… Bref… Le match de samedi sera décisif.

Forecast : Les Broncos se sont loupés dans le match couperet la saison passée, mais c’était à Nevada. Là… Non… Je ne veux pas y croire…

Bowl Eligible : Boise State, TCU.

Conference USA

Dans la division Ouest, Houston est invaincu, tout comme Tulsa. Les deux équipes se retrouveront pour une ‘demi-finale officieuse’ lors de la dernière journée. SMU, troisième, est quasiment éliminé, puisqu’ayant perdu à Tulsa. Il faudrait une combinaison improbable de trois défaites des Golden Hurricanes, de trois victoires des Mustangs (qui doivent aller à Houston), et de deux défaites de Houston (contre Tulane et SMU) et d’une victoire des Cougars contre Tulsa… Bref, compliqué…
Houston et Tulsa pourraient bien être invaincues au moment de se rencontrer…
Dans la division Est, c’est un peu plus ouvert, même si Southern Miss réussit une très belle saison. Southern Miss est encore sous la menace de la Herd de Marshall, qui doit gagner un match de plus que les Golden Eagles (qui joueront UCF, Memphis et UAB, ces deux dernières équipes étant les deux dernières de la division, et sont pathétiques depuis le début de saison). La Herd a battu les Golden Eagles… Mais doit croiser Tulsa lors du prochain match. La situation pourrait donc être décantée samedi prochain. UCF et East Carolina ne sont pas encore techniquement éliminées. Pas encore…Forecast : Pour le moment, une finale Houston-Southern Miss est probable. Avec Houston champion, selon moi.

Bowl Eligible : Houston, Southern Mississippi, Southern Methodist, Tulsa.

WAC Conference

Le Wolf Pack de Nevada mène la conférence, en chasse d’un second titre consécutif. Il reste 4 matchs de conférence à Nevada, dont les deux prochains contre ses poursuivants immédiats. Deux victoires donneront le titre à Nevada. Louisiana Tech n’a plus que deux matchs de conférence. En les gagnant tous les deux (et donc en battant Nevada), les Bulldogs remporteraient la conférence. Hawaii n’est pas éliminé encore, mais aura besoin de la combinaison de deux victoires en conférence (contre Nevada et Fresno State), en espérant au moins deux défaites de Nevada, et au moins une de Louisiana Tech… Pas encore très clair…

Forecast : Nevada doit remporter ses deux matchs contre ses poursuivants pour mettre un terme au suspense. Hawaii vient de perdre contre Utah State, donc, bon… Le Wolf Pack champion.

Bowl Eligible : Personne, pour le moment..

MAC Conference

C’est le foutoir complet dans les deux divisions. Je ne vous fais pas le point sur les scénarii pour le moment, parce que ça prendrait 12 pages environ. Et puis, bon, tout le monde s’en moque un peu, de la MAC… Sachez juste que si Northern Illinois gagne le reste de ses matchs, les Huskies remporteront la division Est. Sinon, plein de possibilités seront ouvertes. Pareil à l’Ouest, si Ohio ou Miami of Ohio remportent leurs derniers matchs (le dernier match de la saison opposera les deux facs), l’une des deux remporterait le ticket pour la finale. Si ce n’est pas le cas, là aussi, une avalanche de possibilités…

Forecast : Comme on dit en temps d’élection : too close to call.

Bowl Eligible : Northern Illinois, Ball State, Ohio.

Sun Belt Conference

Arkansas State peut mettre un terme à toute spéculation la semaine prochaine en battant les Raging Cajuns de Louisiana Lafayette, même en cas de défaite dans les deux matchs restants. Western Kentucky a besoin d’une combinaison de deux victoires pour eux, plus une victoire de Louisiana Lafayette à Arkansas State. Nous aurions alors au pire une égalité à trois (si les Red Wolves gagnent les deux matchs qui resteront), et… Nous verrons bien les tie breakers dans ce cas là…

Forecast : Arkansas State recevra Louisiana Lafayette, avantage à l’équipe qui jouera à la maison, les Red Wolves.

Bowl Eligible : Arkansas State, Louisiana Lafayette.

Independants

BYU et Notre Dame sont éligibles pour des Bowls mineurs, mais aucune des deux facs indépendantes ne pourra prétendre au BCS. Navy et Army qui se rencontreront le 10 décembre pour la clôture de leur saison doivent tout gagner pour espérer devenir éligibles.

Bowl Eligible : Brigham Young University, Notre Dame.

Verchain Top 10

1. LSU Tigers (SEC)
2. Oklahoma State Cowboys (Big 12)
3. Stanford Cardinal (Pac12)
4. Alabama Crimson Tide (SEC)
5. Boise State Broncos (Mountain West)
6. Oklahoma Sooners (Big12)
7. Oregon Ducks (Pac-12)
8. Clemson Tigers (ACC)
9. Arkansas Razorbacks (SEC)
10. Georgia Bulldogs (SEC)

Un petit commentaire rapide. LSU affirme (définitivement?) sa place de numéro 1. Derrière, ça bouge, beaucoup. Stanford a gagné, mais je laisse jusqu’à la semaine prochaine sans doute le Cardinal en trois. Et je place donc OSU en 2. Parce que bon, Kansas State a envoyé tout ce qu’il était possible, et les Cowboys ont quand même gagné. Comme ça, j’estime que pour le moment, les ‘Boys ont battu des adversaires plus consistants que le Cardinal (sauf USC, bien entendu).
‘Bama descend en 4, devant une équipe toujours invaincue de Boise. Derrière, c’est la fête des équipes à une défaite, il fallait faire un choix… Sauf que je n’ai pas placé Penn State en 10, parce que je suis persuadé que les Bulldogs de Georgia (2 défaites) battraient Joe Paterno sur terrain neutre n’importe quand.

BCS Bowls Prediction

Rose Bowl : Michigan State (Big Ten Champion) – Oregon (Pac-12 Champion).

Fiesta Bowl : Oklahoma (Big 12 Champion) – Boise State (Mountain West – at large).

Orange Bowl : Alabama (SEC – at large) – Clemson (ACC Champion).

Sugar Bowl : Oklahoma State (Big 12 – at large) – Cincinnati (Big East Champion).

BCS National Championship : Stanford Cardinal (Pac-12 Champion) – LSU Tigers (SEC Champion).

Seul changement : le champion de la BigTen. Comme vous l’avez vu plus haut, je ne sais absolument pas quoi faire avec cette conférence. Tout peut arriver… Bon, par défaut, je place Sparty. Pour le reste, je ne change rien pour le moment, même si j’ai furieusement envie d’envoyer les Cowboys au Big Game.

Scandals and other stuff off the field

Ahhhhh, we finally have a sad, disgusting story.

Tout l’exécutif de top niveau de Penn State se retrouve dans l’oeil du cyclone après la découverte de l’existence d’un témoignage d’un assistant diplômé de l’équipe de football qui a aperçu un ancien assistant coach (qui n’était plus en fonction au moment des faits, mais fréquentait encore la fac dans le cadre de son activité de bénévole dans une association destinée à aider les enfants à problèmes) en train de… pardonnez-moi le terme, mais… baiser un gamin de dix ans dans les douches d’un vestiaire. Les faits se sont produits en 2002. Le coach assistant en question, Jerry Sandusky, a depuis été arrêté pour de multiples agressions pédophiles. Yikes…
L’assistant diplômé a prévenu Joe Paterno, qui a prévenu son Athletic Director, Tim Curley, qui a entendu le témoignage du diplômé en compagnie d’un autre officiel (chargé des finances, notamment), Gary Schultz… Mais les autorités de Penn State n’ont pas prévenu les flics. Le président de la fac avait été mis au courant, et rien n’avait été fait… Hormis le fait de bannir Sandusky des installations de la fac, laissant ainsi le pédophile poursuivre ses agissements pendant 9 années supplémentaires… Yikes…
Le président de Penn State se trouve maintenant dans l’oeil du cyclone, après avoir apporté son soutien à ses deux collaborateurs, qui sont accusés de parjure et de ne pas avoir rapporté l’incident à l’époque. Yikes…
Et maintenant, de plus en plus de voix semblent s’élever pour réclamer que Joe Paterno soit viré, pour n’avoir pas poussé plus loin que le fait d’avertir son AD… Yikes…

Bingo in Iowa.
Des bloggeurs de l’Iowa ont inventé cette petite grille de Bingo pour passer le temps pendant les matchs des Hawkeyes.
Pour ceux qui ne connaîtraient pas le principe du bingo, ceux qui n’ont pas l’occasion d’aller draguer dans les maisons de retraite ou n’ont pas partagé la vie de Liliane Bettencourt, il s’agit normalement de cocher des numéros tirés au sort sur une grille. Quand vous alignez cinq numéros, vous faites un bingo ! Là, le principe est le même : vous regardez le match, vous cochez les cases qui correspondent aux situations qui y sont décrites… Funny.

 

Boom ! Down he goes !
Être membre d’un marching band, c’est plus ce que c’était. Ce truc devient même franchement dangereux…

Et ça finit même en suspension pour le joueur qui met le gros tampon…
Morgantown, the most dangerous place in America !
West F*ckin’ Virginia ! Les responsables de Louisville ont interdit à la troupe de cheerleaders et au marching band de l’université de se rendre à Morgantown pour la rencontre contre West Virginia, évoquant des problèmes de sécurité avec les fans.

Tweets !

What to watch next week

Un match à ne pas manquer, dans la Pac12, entre Oregon et Stanford, pour la victoire finale dans la division Nord de la Pac12.

Nebraska ira à Penn State.

TCU se rend à Boise State.

Mmmh, rien de bien passionnant, au papier…

Cheerleaders

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

‘Til next time, take care of yourself, and each other…

Après trois années à commenter le football sous toutes ses formes, Verchain a rejoint la rédaction de The Blue Pennant en 2013 pour vous proposer son College Football Report et quelques autres fantaisies, en exclusivité.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - College Football Report