Suivez-nous sur

Conference Championship

Big Ten Championship Game 2011 : Wisconsin 42, Michigan State 39

Les Badgers de #15 Wisconsin prennent leur revanche contre les Spartans de #13 Michigan State et remportent le Big Ten Championship Game 42-39 dans une rencontre qui a connu une fin controversée.

Battu sur une passe Hail Mary de QB Kirk Cousins, #15 Wisconsin (11-2, 6-2 Big Ten) a donc pris sa revanche face à #13 Michigan State (10-3, 7-1 Big Ten) mais le scénario aurait très bien être identique au 22 octobre dernier sans un comportement controversé du punter des Badgers, P Brad Nortman.

A moins de deux minutes de la fin du match et alors que les Spartans avaient la possibilité d’obtenir une dernière chance de revenir au score, P Brad Nortman se fit légèrement toucher par Isaiah Lewis lors de son punt. Tel un joueur de football européen, il se roula par terre de douleur et trompa l’arbitre qui signala alors un « roughing the kicker » synonyme de victoire de #15 Wisconsin.

Sans remettre en question la victoire des Badgers, ce match méritait une fin plus digne.

Car ce premier Big Ten Championship Game de l’Histoire a été absolument passionant. Ce sont les Badgers qui inscrirent les premiers points sur une réception de WR Jeff Duckworth (3 réceptions, 53 yards, 1 TD) avant que RB Edwin Baker (9 courses, 31 yards, 1 TD) égalise sur une course de 8 yards.

Puis, le joueur du match, RB Montee Ball (27 courses, 137 yards, 3 TDs), réussit alors deux TDs au sol pour donner une avance de 14 points aux Badgers (21-7). Ce dernier terminera le match avec 4 TDs, ce qui porte son total à 38, à seulement 1 TD su record NCAA détenu par le légendaire Barry Sanders (39, 1988).

Sans paniquer, les Spartans sonnèrent la charge en 2ème quart-temps. Deux passes de TDs de QB Kirk Cousins (22/30, 281 yards, 3 TDs, 1 INT) pour WR B.J. Cunningham (5 réceptions, 115 yards, 3 TDs) et un TD au sol de RB Le’Veon Bell (18 courses, 106 yards, 1 TD) donnèrent une avance de 29-21 à #13 Michigan State à la pause.

La défense des Spartans semblaient alors prendre le dessus sur l’attaque des Badgers qui ne parvenaient alors plus à convertir ses 3ème tentative.

Mais la machine blanche retrouva son rythme dès le début de la seconde période. QB Russell Wilson (17/24, 187 yards, 3 TDs) trouva WR Jared Abbrederis pour un TD de 42 yards.

Le duel à distance avec QB Kirk Cousins continua lorsque ce dernier lança une 3ème passe de TD pour WR B.J. Cunningham (36-28).

RB Montee Ball ramena les Badgers à deux points sur une réception de 5 yards (36-34), puis il inscrit le TD de la victoire à 3:45 de la fin sur une course de 7 yards (42-39).

A noter qu’avec son 37ème consécutif avec au moins une passe de TD, QB Russell Wilson bat le record NCAA jusque-là détenu par Graham Harrell (ex-Texas Tech, 2009).

Avec ce succès, #15 Wisconsin obtient son billet pour le Rose Bowl pour une seconde saison d’affilée. Battu par Texas Christian l’an passé, les Badgers affronteront les Ducks de #9 Oregon, le 2 janvier prochain.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Conference Championship