Suivez-nous sur

Saison 2010

La semaine 9 en résumé

#1 Auburn évite le piège de Ole Miss

Les Tigers de #1 Auburn poursuivent leur parcours sans fautes en remportant une victoire 51-31 contre les Rebels de Mississippi.

Encore une superbe performance pour le désormais favori pour l’obtention du trophée Heisman 2010, QB Cameron Newton (18/24, 209 yards, 2 TDs à la passe, 11 courses, 45 yards), qui a notamment réussi son premier TD sur réception (!) en carrière.

#1 Auburn (9-0, 6-0 SEC) n’est donc pas tombé dans le piège des Rebels et conserve son invaincibilité.

De nouveau, le jeu au sol des Tigers a été dominant (343 yards). #1 Auburn termine avec 572 yards offensifs. RB Mike Dyer a réussi 21 courses pour 180 yards et 1 TD alors que son coéquipier, RB Onterrio McCalebb termine avec 9 portés de ballon et 99 yards au sol pour 1 TD.

C’est pourtant Ole Miss qui avait lancé les hostilités sur un TD de RB Scott (9 courses, 134 yards, 1 TD) sur une course de 83 yards. QB Jeremiah Masoli (Mississippi) termine avec une fiche de 20/33, 189 yards, 1 TD et 1 INT.

LOS ANGELES, CA - OCTOBER 30: Cliff Harris  of the Oregon Ducks runs past Chris Pousson  of the USC Trojans during the second quarter at Los Angeles Memorial Coliseum on October 30, 2010 in Los Angeles, California. (Photo by Harry How/Getty Images)

#2 Oregon atomise USC

Les Ducks de #2 Oregon se sont fait peur en début de seconde période mais remportent finalement une superbe victoire 53-32 contre les Trojans de USC.

Les Ducks de #2 Oregon (8-0, 5-0 Pac-10) ont été menés de trois points (32-29) par les Trojans de USC (5-3, 2-3 Pac-10) dans le 3ème quart-temps mais cela n’a duré que 2 minutes  et demi avant qu’ils ne reprennent les devants (36-32) pour finalement l’emporter largement 53-32.

Avec 599 yards offensifs et 24 points consécutifs en fin de match, les Ducks de #2 Oregon remportent leur premier succès au Coliseum de Los Angeles depuis 2000 et s’affirment définitivement comme les dignes successeurs des Trojans dans la conférence Pac-10.

On retiendra l’excellent match du WR des Ducks, Jeff Maehl (8 réceptions, 145 yards, 3 TDs). QB Darron Thomas (Oregon) termine avec une fiche de 19/32, 288 yards, 4 TDs et 1 INT.

RB LaMichael James (Oregon) a réussi 239 yards au sol pour 3 TDs. 

Jamais les Trojans de USC n’avaient encaissé 53 points face à Oregon. QB Matt Barkley termine avec une fiche de 26/49, 264 yards, 1 TD et 2 INTs. RB Marc Tyler (17 courses, 69 yards) a marqué deux TDs au sol. Il s’agit de la 4ème défaite à domicile de USC lors de ses 7 derniers matchs.

IOWA CITY, IA - OCTOBER 30: Wide receiver Mark Bell  of the Michigan State Spartans is tackled by defensive back Tyler Sash  of the University of Iowa Hawkeyes and his teammate defensive back Shaun Prater  as he rushes for yards during the first half of play at Kinnick Stadium on October 30, 2010 in Iowa City, Iowa. Iowa won 37-6 over Michigan State. (Photo by David Purdy/Getty Images)

#5 Michigan State chute lourdement à #18 Iowa

Complètement dominés dans tous les secteurs de jeu par une équipe des Hawkeyes d’Iowa déchainée, les Spartans de Michigan State perdent leur premier match de l’année 37-6.

Avec un score de 30-0 à la pause (!), #18 Iowa (6-2, 3-1 Big Ten) n’a donc fait qu’une bouchée de #5 Michigan State (8-1, 4-1 Big Ten) et rend la course au titre de conférence Big Ten encore plus passionante.

QB Ricky Stanzi (Iowa) a brillé avec une fiche de 11/15, 190 yards et 3 TDs alors que RB Adam Robinson (20 courses, 69 yards, 1 TD) a réussi deux TDs dans le second quart-temps.

Le jeu du match a été la spectaculaire interception réussie par DB Tyler Sash, qui avec intelligence a effectué une passe latérale à DB Micah Hyde, qui a finalement marqué un TD de 66 yards. 

Les Hawkeyes ont rapidement pris les commandes 10-0 et le TD de DB Micah Hyde a porté un coup dur aux Spartans, qui ont semblé renoncer dès lors.

Les deux TDs de RB Adam Robinson sur un course de 2 yards et sur une superbe réception de 32 yards ont assommé définitivement Michigan State, qui n’a jamais paru dans le coup en première mi-temps.

Les Hawkeyes avaient accordé 59 points lors de leurs deux derniers matchs et ont donc corrigé le tir avec 6 points seulement marqués par les Spartans. 

Michigan State n’est pas parvenu à installer son jeu au sol (sa force) ne réussissant que 31 yards sur course pendant le match. RB Edwin Baker termine avec son plus petit total de yards au sol cette saison (21 yards).

Le QB de Michigan State, Kirk Cousins (21/29, 198 yards, 1 TD), a été intercepté à 3 reprises alors qu’il ne l’avait été que 4 fois depuis le début de la saison. Il a cependant réussi un 16ème match consécutif avec au moins une passe de TD rejoignant ainsi Drew Stanton pour le record de l’université.

A noter que les Spartans ont débuté la rencontre sans DB Chris L. Rucker, qui avait manqué les deux derniers matchs après avoir passé 8 jours en prison. Il est rentré en cours de partie sans pouvoir influer sur le score final.

LINCOLN, NE - OCTOBER 30: Running back Roy Helu Jr.  of the Nebraska Cornhuskers slipped through the Missouri Tigers Defense during second half action of their game at Memorial Stadium on October 30, 2010 in Lincoln, Nebraska. Nebraska Defeated Missouri 31-17. (Photo by Eric Francis/Getty Images)

Nebraska se relance

En remportant un beau succès 31-17 contre les Tigers de Missouri, les Cornhuskers de Nebraska ont pris les commandes de la division Big 12 North.

C’est grâce au fantastique match de RB Roy Helu Jr (28 courses pour 307 yards et 3 TDs au sol !) que les Huskers de Nebraska (7-1, 3-1 Big 12) mettent ainsi un terme à la saison invaincue des Tigers de Missouri (7-1, 3-1 Big 12).

Les 307 yards au sol de RB Roy Helu Jr lui permettent de battre le vieux record (294 yards) de Calvin Jones établi en 1991. Il a notamment réussi 3 TDs de 66, 73 et 53 yards dans ce match. Il est le premier joueur à réussir plus de 300 yards au sol cette saison.

Pas besoin de dire que les performances de RB Roy Helu Jr explique en grande partie le succès de Nebraska, qui menait déjà 24-0 après le premier quart-temps.

Un TD sur une course de 33 yards de RB De’Vion Moore (6 courses, 55 yards, 1 TD), puis un TD sur une réception de 23 yards de WR T.J. Moe (5 réceptions, 71 yards, 1 TD), ramenait le score à 24-14 en milieu de 3ème quart-temps mais le 3ème TD au sol de RB Roy Helu Jr de la journée assomma les Tigers de Missouri (31-14). 

Les Cornhuskers ont été privés de leur QB freshman Taylor Martinez (6-9, 115 yards, 1 TD à la passe et 12 courses pour 16 yards au sol) en seconde période. Ce dernier a subi un violent choc sur un plaqué de Kenji Jackson et a finalement été remplacé par QB Zac Lee (1/3, 11 yards).

Avec cette victoire, Nebraska efface sa mauvaise performance lors de son dernier match à domicile (défaite 20-13 contre Texas) et redevient maître de son destin dans sa division puisqu’avec le meilleure fiche (3-1) et un succès contre son concurrent direct, Missouri, ils occupent la première place de la division Big 12 North.

QB Blaine Gabbert (Missouri) termine avec une fiche de 18/42, 199 yards, 1 TD et 1 INT et 74 yards au sol. Il a été sacké à 6 reprises.

JACKSONVILLE, FL - OCTOBER 30: Aaron Murray  of the Georgia Bulldogs runs past Justin Trattou  of the Florida Gators for a touchdown during the game at EverBank Field on October 30, 2010 in Jacksonville, Florida. (Photo by Sam Greenwood/Getty Images)

Par ailleurs dans le College Football

Les Gators de Florida remportent une première victoire en quatre matchs en s’imposant 34-31 contre les Bulldogs de Georgia dans le premier match entre les deux équipes se terminant en prolongation.

Le punter remplaçant, Chas Henry, a réussi le FG de 37 yards, qui a finalement donné la victoire aux Gators de Florida (5-3, 3-3 SEC) suite à l’interception de QB Aaron Murray (Georgia) en prolongation.

Il s’agit d’une sorte de rédemption pour K Chas Henry, lui qui avait râté 3 FGs dans des moments cruciaux contre LSU et Mississippi State. Avec cette victoire, Florida reste dans la course à une participation à la finale de conférence SEC alors que les Bulldogs de Georgia (4-5, 3-4 SEC) en sont éliminés. Tout comme l’an dernier, ce sont les pertes de ballon, qui ont décidé du sort de la rencontre. Florida en a commis une, Georgia quatre. Les Gators ont largement profité de leurs deux semaines de repos en modifiant leur playbook offensif. Avec le retour de blessure de RB Jeff Demps (9 courses, 38 yards, 1 TD au sol) et de suspension de RB/WR Chris Rainey (2 réceptions, 9 yards et 16 courses, 84 yards et 1 TD au sol), Florida a produit davantage de yards offensifs que ces dernières semaines (450 yards). Le polyvalent Trey Burton (Florida) a été utilisé à toutes les sauces, réussissant 110 yards et 2 TDs au sol mais également 26 yards à la passe et 5 réceptions pour 35 yards. QB John Brantley (Florida) termine avec une fiche de 16/25, 193 yards et 1 INT.

Du côté de Georgia, QB Aaron Murray (18/37, 313 yards, 3 TDs et 3 INTs) a connu un match contrasté avec 313 yards et 3 TDs à la passe mais aussi 4 pertes de ballon (3 INTs et 1 fumble). TE Orson Charles a réussi 6 réceptions pour 108 yards et 1 TD.

Florida et Georgia se rencontraient pour la première fois depuis 1977 en tant qu’équipe non-classée. Les Gators ont remporté 18 des 21 derniers affrontements entre les deux rivaux de la conférence SEC.

SOUTH BEND, IN - OCTOBER 30: Michael Floyd  of the Notre Dame Fighting Irish is dropped by Marco Nelson  and Tanner Antle  of the Tulsa Golden Hurricane at Notre Dame Stadium on October 30, 2010 in South Bend, Indiana. (Photo by Jonathan Daniel/Getty Images)

Rien ne va plus pour les Fighting Irish de Notre Dame battus cette semaine à domicile par le Golden Hurricane de Tulsa 28-27 ! Notre Dame (4-5) a perdu un match que les Fighting Irish devaient facilement gagner, mais a de plus perdu pour toute la saison son QB Dayne Crist victime d’une rupture du tendon rotulien gauche. Curieusement, il y a un an jour pour jour, le weekend d’Halloween 2009, il s’était fait une rupture du ligament antérieur du genou droit… Les Fighting Irish jouaient ce match trois jours après le décès d’un étudiant de 20 ans, mort suite à l’effondrement de la passerelle sur lequel il filmait bénévolement l’entrainement des joueurs de Notre Dame. Chaque joueur portait un autocollant sur leur casque en son hommage. Pour ne pas arranger les choses, les Fighting Irish jouaient également sans leur meilleur coureur, le RB senior Armando Allen dont la carrière universitaire pourrait être terminée à cause d’une blessure à la hanche. Le QB freshman Tommy Rees (33/54, 334 yards, 4 TDs, 3 INTs) aura été le héros malheureux du match. Alors qu’il semblait mener un drive décisif pour redonner l’avantage aux Fighting Irish, il se fit intercepter sur une passe dans la end-zone alors qu’il ne restait que quelques secondes à jouer et que Notre Dame, sur les 19 yards de Tulsa, pouvait tenter un FG de courte distance. WR Michael Floyd (Notre Dame) a réussi 11 réceptions pour 104 yards et 2 TDs. Avec ce nouveau revers et trois derniers match contre Utah, Army et USC, les chances de participation à un bowl semblent de plus en plus minces pour une équipe de Notre Dame au bord du chaos. Il s’agit de la première défaite de Notre Dame depuis 1984 contre une équipe de la conférence USA (Southern Methodist, Aloha Bowl 1984). Pour le Golden Hurricane, c’est probablement la victoire la plus prestigieuse de toute son histoire. Le QB junior G.J. Kinne termine avec une fiche de 18/34, 196 yards et 1 TD. Il a notamment montré beaucoup de sang froid sur un drive en fin de match ponctué par un FG de 27 yards de K Kevin Fitzpatrick, qui a finalement donné la victoire à Tulsa.

Avec la blessure de leur QB vedette Jacory Harris, les Hurricanes de #22 Miami pourraient avoir perdu plus que ce match (24-19) contre les Cavaliers de Virginia.  Les Cavaliers de Virginia (4-4, 1-3 ACC) mettent fin à une série de 9 défaites dans des matchs de conférence en s’imposant à la surprise générale 24-19 face aux Hurricanes de #22 Miami (5-3, 3-2 ACC). Mais la grande nouvelle de la rencontre est la sortie sur blessure de QB Jacory Harris (Miami) dont la tête a frappé durement le sol sur un plaqué sévère de DT Kevin Dolce (Virginia). Le QB vedette des Hurricanes est resté plus de 4 minutes allongé avant de sortir aidé par le staff médical. Virginia prit une avance de 24-0 en début de 4ème quart-temps avant que Miami ne tente une remontée improbable de 19 points. QB Spencer Whipple (2/6, 22 yards, 2 INTs) a été intercepté à deux reprises après avoir remplacé Jacory Harris. Il a finalement lui-même laissé sa place au QB freshman Stephen Morris (9/22, 162 yards, 2 TDs, 2 INTs), qui après avoir lancé deux passes interceptées, a terminé avec deux passes de TDs et un TD sur une course de 9 yards. Il s’agit d’un gros coup d’arrêt pour Miami, qui avait pourtant remporté un succès prometteur contre North Carolina, la semaine dernière. Incapables de trouver le moindre élan offensif après la sortie de Jacory Harris, les Hurricanes n’ont atteint qu’une seule fois la « red zone » adverse dans les 3 premiers quart-temps. QB Marc Verica (Virginia) termine avec une fiche de 19/27, 176 yards, 1 TD et 1 interception. Cette victoire des Cavaliers est la première victoire d’envergure de coach Mike London, qui a pris les rênes de l’équipe de Virginia cette année après avoir connu beaucoup de succès à l’échelon inférieur (Richmond, FCS).

SEATTLE - OCTOBER 30: Quarterback Andrew Luck  of the Stanford Cardinal rushes against Hau'oli Jamora  of the Washington Huskies on October 30, 2010 at Husky Stadium in Seattle, Washington. Stanford defeated Washington 41-0. (Photo by Otto Greule Jr/Getty Images)

Autres résultats du Top 25

Dans le top 25, à noter la victoire de #4 Texas Christian à UNLV 48-6, de #8 Utah à Air Force 28-23, de #9 Oklahoma contre Colorado 43-10, de #11 Ohio State à Minnesota 52-10, de #13 Stanford à Washington 41-0, de #15 Arizona à UCLA 29-21, de #17 Oklahoma State à Kansas State 24-14, de #19 Arkansas contre Vanderbilt 49-14, de #20 South Carolina contre Tennessee 38-24, de #21 Mississippi State contre Kentucky 24-17, de #24 Nevada contre Utah State 56-42 et de #25 Baylor à Texas 30-22.

Mardi dernier, #3 Boise State s’était imposé 49-20 à domicile contre Louisiana Tech alors que #16 Florida State s’est incliné 28-24 à North Carolina State, jeudi 28 octobre.

Et pour finir

Northwestern bat Indiana 20-17, Boston College gagne contre Clemson 16-10, Pittsburgh bat Louisville 20-3, Illinois explose Purdue 44-10, Syracuse bat Cincinnati 31-7, Iowa State s’impose contre Kansas 28-16, Maryland bat Wake Forest 62-14, Oregon State l’emporte contre California 35-7,

Texas A&M remporte le duel texan contre Texas Tech 45-27.

Penn State s’impose 41-31 à domicile contre Michigan.

Vendredi dernier, Connecticut avait battu West Virginia 16-13.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Saison 2010