Suivez-nous sur

Saison 2010

La semaine 2 en résumé

TUSCALOOSA, AL - SEPTEMBER 11: Preston Dial  of the Alabama Crimson Tide reacts with Michael Williams  after Dial's touchdown against the Penn State Nittany Lions at Bryant-Denny Stadium on September 11, 2010 in Tuscaloosa, Alabama. (Photo by Kevin C. Cox/Getty Images)

Totalement dominateur dans tous les secteurs de jeu, les champions en titre, #1 Alabama, n’ont éprouvé aucune difficulté à renverser 24-3 une jeune équipe de #18 Penn State.

Avec l’absence de RB Mark Ingram pour un second match d’affilée, le Crimson Tide d’Alabama s’est tourné, une fois encore, vers le meilleur RB remplaçant en NCAA, Trent Richardson, qui a quasiment battu à lui-seul les Nittany Lions de Penn State. Avec 144 yards et 1 TD en 22 courses, RB Trent Richardson a parfaitement comblé l’absence de Mark Ingram et pourrait créer une certaine polémique lorsque coach Nick Saban devra choisir entre les deux coureurs dans quelques jours. Le dernier joueur à avoir couru pour plus de 100 yards contre Penn State était RB Shonn Green (Iowa) le 8 novembre 2008. 

QB Greg McElroy (16/24, 229 yards, 2 TDs) a été fidèle à lui-même : très efficace sans être spectaculaire. Sur la seconde possession du Crimson Tide, il réussit 4 passes rapides consécutives avant de lancer une passe de TD de 36 yards sur le WR freshman Kevin Norwood. En début de 2ème quart-temps, il trouva TE Preston Dial pour donner une avance de 14-0 à Alabama. Jamais Penn State n’a semblé en situation de revenir après ça.

Malgré le remplacement de 9 titulaires de 2009, la défense d’Alabama n’a cessé d’harceler le QB true freshman Robert Bolden qui a connu une soirée bien difficile (13/29, 144 yards) avec 2 interceptions. Alabama n’a toujours pas concédé le moindre TD en 2010.

Le RB star Evan Royster (Penn State) a déçu avec 32 petits yards au sol en 9 courses.

SOUTH BEND, IN - SEPTEMBER 11: Kevin Koger  and Perry Dorrestein  of the Michigan Wolverines celebrate with Denard Robinson  after Robinson scored the game-winning touchdown against against the Notre Dame Fighting Irish at Notre Dame Stadium on September 11, 2010 in South Bend, Indiana. Michigan defeated Notre Dame 28-24. (Photo by Jonathan Daniel/Getty Images)

Michigan gagne à Notre Dame

Si la performance de QB Denard Robinson contre UConn il y a 7 jours avait pris tout le monde de court, ce qu’il a fait à South Bend est tout simplement phénoménal. Avec une course de 87 yards pour un TD, il a notamment battu le record de la plus longue course réussie au Notre Dame Stadium. Que dire de ses 502 yards offensifs (258 yards au sol et 244 yards à la passe) ? On vous l’a dit : phénoménal !

Et c’est sans parler de son sang froid remarquable sur la dernière possession des Wolverines alors qu’ils étaient menés au score. Remontant tout le terrain dans les 3 dernières minutes, il réussit le TD vainqueur sur une course de 2 yards à 27 secondes de la fin du match pour donner une superbe victoire 28-24 à Michigan. Définitivement, coach Rich Rodriguez a trouvé sa perle rare pour mener son attaque spread.

L’un des tournants de la rencontre a été la sortie du QB de Notre Dame, Dayne Crist (13/25, 277 yards, 2 TDs, 1 INT), en première mi-temps après la première possession des Fighting Irish. Victime de troubles de la vue après avoir rondement mené le premier drive de son équipe et marqué un TD sur une course de 1 yard, il a beaucoup manqué à son équipe par la suite. En effet, ni Tommy Rees, ni Nate Montana – le fils de qui vous savez – n’ont réussi à faire quoique ce soit de positif en son absence.

Dayne Crist a fait son retour en 2ème mi-temps et cela s’est rapidement vu, puisque sur son 2ème jeu, il réussit une passe de 57 yards pour WR D.J. Jones; Notre Dame revenant à 21-17 à la fin du 3ème quart-temps. Sur une spectaculaire passe de 95 yards (!) pour TE Kyle Rudolph, Dayne Crist parvint même à donner l’avantage aux Fighting Irish 24-21 avec seulement 3:41 à jouer.

Mais c’était sans compter sur le héros du jour, QB Denard Robinson qui mena alors un drive parfait qu’il ponctua lui-même d’un TD de 2 yards.

RB Armando Allen Jr. (Notre Dame) termine avec 15 courses pour 89 yards. TE Kyle Rudolph (Notre Dame) a encore fait un gros match avec 8 réceptions pour 164 yards et 1 TD. WR Malcolm Floyd a été transparent malgré ses 5 réceptions pour 66 yards. Du côté de Michigan, à noter les 8 réceptions pour 82 yards et 1 TD de WR Roy Roundtree et les 7 réceptions pour 91 yards de WR Martavious Odoms.

Pour les fans de Notre Dame, c’est une nouvelle désillusion. Encore une de plus pour ceux qui patientent depuis plusieurs années que ce programme prestigieux retrouve enfin sa stature d’antan.

NORMAN, OK - SEPTEMBER 11: Lamarcus Joyner  of the Florida State Seminoles returns a kick against Sam Proctor  of the Oklahoma Sooners at Gaylord Family Oklahoma Memorial Stadium on September 11, 2010 in Norman, Oklahoma. (Photo by Ronald Martinez/Getty Images)

Oklahoma retrouve son attaque

Si on s’était posé beaucoup de questions à propos de l’attaque des Sooners en première semaine contre Utah State, ils ont répondu d’une façon explosive en donnant une leçon aux Seminoles de Florida State 47-17.

#10 Oklahoma a marqué un TD sur ses 4 premières possessions ne laissant aucun répis à Florida State. QB Landry Jones a complètement dominé son adversaire du soir et pourtant candidat au trophée Heisman avant la saison, QB Christian Ponder. QB Landry Jones (Oklahoma) termine avec une fiche de 30/40, 380 yards, 4 TDs et aucune interception. Il a notamment réussi une série spectaculaire de 14 passes consécutives.

WR Ryan Broyles (Oklahoma) a été une nouvelle fois impressionnant avec 12 réceptions pour 125 yards et 1 TD. TE Janes Hanna et WR Trent Ratterree ont marqué leur premier TD en carrière. RB DeMarco Murra, qui avait été la seule satisfaction la semaine dernière, a du se contenter de 51 yards en 16 courses mais a marqué 2 TDs.

De son côté, QB Christian Ponder a connu un après-midi épouvantable (11/28, 113 yards, 2 TDs) étant notamment intercepté sur deux passes consécutives dans le 3ème quart-temps.

Pour cette revanche de l’Orange Bowl 2001 qui avait vu les Sooners remporter leur dernier titre national, tout a fonctionné pour Oklahoma qui menait déjà 34-7 à la pause.  Les Seminoles ont réussi 4 premiers downs sur leur première possession mais seulement 5 sur le reste de la rencontre.

COLUMBUS, OH - SEPTEMBER 11: Quarterback Terrelle Pryor  of the Ohio State Buckeyes is tackled by Marcus Robinson  of the Miami Hurricanes at Ohio Stadium on September 11, 2010 in Columbus, Ohio. (Photo by Jamie Sabau/Getty Images)

Ohio State profite des erreurs de Miami

QB Jacory Harris et les Hurricanes étaient arrivés à Columbus, Ohio, en confiance. Quatre interceptions plus tard, ils sont retombés sur terre.

Huit ans après une victoire 31-24 plus que controversée des Buckeyes contre les Hurricanes en finale nationale, la revanche n’a pas été aussi serrée et a parfois manqué réellement d’intensité. #12 Miami a commis trop de perte de ballon pour avoir la moindre chance contre une équipe d’Ohio State toujours aussi réaliste et qui a confirmé avec ce succès qu’elle sera bien en course pour le titre national en 2010.

Le QB vedette des Buckeyes, Terrelle Pryor, termine avec 113 yards au sol pour 1 TD et 233 yards à la passe (12/27) pour 2 TDs. RB Dan Herron a couru pour 66 yards et 1TD en 14 portées de balle.

De son côté, QB Jacory Harris (Miami) a réussi 22 passes sur 39 pour 232 yards et 1 TD. Mais ses 4 interceptions ont fait très mal aux Hurricanes notamment la dernière alors que les Hurricanes étaient menés 26-17 avec la possession du ballon sur les 6 yards d’Ohio State. Sur la 3ème tentative, il lança le ballon directement dans les mains de DE Cameron Heyward qui remonta le ballon sur 80 yards. Quelques instants plus tard, QB Terrelle Pryor marqua 6 points sur une course de 13 yards permettant aux Buckeyes de mener 33-17.

RB Craig Cooper absent, c’est le RB senior Damien Berry qui a pris la relève du jeu au sol de Miami et plutôt correctement (16 courses pour 94 yards). WR Leonard Hankerson (Miami) a réussi 7 réceptions pour 90 yards.

Virginia Tech humilié par James Madison

Battus par Boise State en première semaine, les Hokies se sont encore davantage enfoncés en tombant à domicile 21-16 contre une équipe FCS (division I-AA), James Madison.

James Madison remporte un match contre une équipe FBS pour le première fois depuis 1990 lorsque les Dukes avaient battu Navy. Les Hokies n’avaient plus perdu contre une équipe FCS depuis 1985 (Richmond). QB Drew Dudzik (James Madison) a été l’homme de la rencontre avec 2 TDs à la course et un autre sur une passe. Il termine avec une fiche de 5/8 pour 121 yards.

Incapable d’installer son jeu au sol, Virginia Tech a commis trop d’erreurs dans des moments cruciaux, pour pouvoir s’en sortir. QB Tyrod Taylor (10/16 pour 124 yards, 1 TD et 1 INT) a vu sa passe pour WR Jarrett Boykin déviée dans la end-zone sur une 4ème tentative. RB Darren Evans a commis un fumble sur les 19 yards de James Madison sur la série suivante. Avec le ballon en main, James Madison a remonté intelligemment le terrain en conservant le ballon pendant les dernières 5:23. Après un TD sur leur première possession, les Hokies se sont presentés 5 fois dans les 25 yards des Dukes pour seulement 9 points récoltés (3 FGs).

Le RB star Ryan Williams (Virginia Tech) termine avec 20 courses pour 91 yards et aucun TD.

Les Gators de Florida se rassurent

South Florida voulait se mesurer au meilleur programme de l’Etat de Floride; ils ont compris qu’ils ont encore beaucoup de travail à accomplir.

RB Jeff Demps (Florida) a été l’homme du match avec 139 yards au sol pour 1 TD, 95 yards sur retour de coups de pied et 21 yards sur réception totalisant ainsi 255 yards offensifs à lui tout seul. QB John Brantley (Florida) a réussi 18 passes sur 31 pour 172 yards et 2 TDs. WR Deonte Thompson (Florida) a bien rebondi après un début de match difficile et termine avec 6 réceptions pour 83 yards.

Très critiqué la semaine passée, la ligne offensive des Gators a tenu le choc avec seulement 1 sack accordé et aucun mauvais snap. Défensivement, Florida a largement dominé une attaque de South Florida peu inspirée avec 4 interceptions pour un total de 5 ballons gagnés.

QB B.J. Daniels (South Florida) termine avec une fiche de 5/20 pour 84 yards, 1 TD et 4 interceptions; il a toutefois réussi 107 yards au sol.

COLUMBIA - SEPTEMBER 11: Tailback Marcus Lattimore  of the South Carolina Gamecocks runs with the ball against the Georgia Bulldogs at Williams-Brice Stadium on September 11, 2010 in Columbia, South Carolina. (Photo by Mike Zarrilli/Getty Images)

South Carolina, c’est du sérieux !

Le RB freshman Marcus Lattimore (South Carolina) a de nouveau brillé avec 37 courses pour 182 yards et 2 TDs permettant ainsi aux Gamecocks de prendre les commandes dans la division SEC East.

Les matchs entre Georgia et South Carolina sont souvent l’occasion de voir la puissance du jeu au sol des Bulldogs contre l’attaque aérienne des Gamecocks, c’est l’inverse que nous avons vu cette année même si QB Aaron Murray (Georgia) n’a pas forcément impressionné à la passe (14/21 pour 192 yards) pour Georgia. Les Bulldogs ont pourtant eu l’occasion de revenir dans ce match en fin de 3ème quart-temps mais un fumble de RB Caleb King sur les 3 yards de South Carolina récupéré par CB Stephon Gilmore a renversé le momentum du match.

WR Alshon Jeffery (South Carolina) a encore fait un gros match avec 7 réceptions pour 103 yards. QB Stephen Garcia a fait son travail (12/17 pour 165 yards). RB Washaun Ealey (Georgia) termine avec 19 courses pour 75 yards.

Georgia n’avait pas connu un match sans TD depuis 3 ans lors d’une défaite surprise 16-12 contre South Carolina. Les Bulldogs de Georgia jouaient également sans leur WR star, A.J. Green, suspendu pour 4 matchs par la NCAA pour avoir vendu illégalement un maillot de match pour une somme de 1000$.

Par ailleurs dans le College Football

Après un premier match timide, les Longhorns de #5 Texas ont fait bien meilleure impression en battant 34-7 une équipe de Wyoming courageuse.  Pour son premier match à domicile, QB Garrett Gilbert a réussi 222 yards à la passe pour 1 TD et a montré qu’en lui faisant confiance, l’attaque aérienne des Longhorns pouvaient aussi bien faire que l’attaque au sol. Texas avait avant tout imposé son jeu au sol contre Rice il y a une semaine. Face à Wyoming, c’est dans les airs que les Longhorns ont fait la différence. Avec une fiche de 22/35 pour 222 yards, celui qui succède à Colt McCoy, Garrett Gilbert, a montré qu’il était capable de diriger son équipe lui aussi.

Une semaine après une belle victoire au Cowboys Stadium d’Arlington contre Oregon State, Texas Christian n’a pas tremblé face à Tennessee State en remportant un succès facile 62-7. QB Andy Dalton termine avec une fiche de 15/21 pour 171 yards et 1 TD. RB Ed Wesley a couru pour 85 yards et 1 TD sur 11 courses. RB Matthew Tucker a réussi 2 TDs au sol. Les Horned Frogs ont complètement dominé Tennessee State dans le jeu au sol avec un total de 270 yards totalisés sur des courses. La défense de Texas Christian a continué d’impressionner n’accordant que 150 yards à Tennessee State.

Après huit jours tumultueux du côté de Kansas, y compris la démission surprise de son directeur athlétique, les Jayhawks ont renversé les pronostics en faisant tomber les Yellow Jackets qui étaient largement favoris avant la rencontre. Le QB redshirt freshman de Kansas, Jordan Webb (18/29, 179 yards pour 3 TDs), a été titularisé à la place de QB Kale Pick qui n’avait pas montré grand chose lors de la défaite surprise 6-3 contre North Dakota. Le RB true freshman James Sims (Kansas) n’avait pas joué la semaine dernière; il termine la rencontre avec 17 courses pour 101 yards et 1 TD. Du côté de #15 Georgia Tech, la déception est énorme. Favoris par plus de 14 points, les Yellow Jackets ont commis trop d’erreurs en fin de match pour pouvoir s’imposer. Mauvaises réceptions, penalités sur le punter, coup de pied d’engagement illégal, tout y est passé. QB Josh Nesbitt (Georgia Tech), très critiqué la semaine passée après le match contre South Carolina State pour n’avoir réussi qu’une seule passe, a fait un peu mieux avec 116 yards à la passe dont un TD de 40 yards.  Coach Turner Gill remporte ainsi sa première victoire avec les Jayhawks de Kansas.

PASADENA, CA - SEPTEMBER 11: Doug Baldwin  of Stanford makes a catch in front of Aaron Hester  of UCLA during the second quarter at Rose Bowl on September 11, 2010 in Pasadena, California. (Photo by Harry How/Getty Images)

Dans le Top 25, à noter les victoires de #6 Nebraska contre Idaho (38-17), de #7 Oregon à Tennessee (48-13), de #9 Iowa contre les rivaux de Iowa State (35-7), de #11 Wisconsin contre San Jose State (27-14), de #14 Arkansas à Louisiana-Monroe (31-7), de #16 USC contre Virginia (17-14), de #19 LSU à Vanderbilt (27-3), de #20 Utah contre UNLV (38-10) et de #25 Stanford à UCLA (35-0).

Wake Forest s’impose contre Duke 54-48, Hawaii bat Army 31-28, Michigan State gagne à Florida Atlantic 30-17, California explose Colorado 52-7, Boston College bat Kent State 26-13, Clemson détruit Presbyterian 58-21, Air Force bat Brigham Young 35-14, Oklahoma State s’impose de justesse contre Troy 41-38, Texas A&M bat Louisiana Tech 48-16, Washington gagne contre Syracuse 41-20 et Texas Tech s’impose à New Mexico 52-17.

Washington met fin à une série de 16 défaites en battant laborieusement Montana State (FCS, ex-Division I-AA) 23-22.

Nevada enfonce un peu plus Colorado State avec un succès 51-6.

Arizona State remporte se seconde victoire de l’année contre Northern Arizona (41-20).

Ole Miss se rachète de sa défaite de la semaine passée en l’emportant 27-13 à Tulane. Kentucky remporte le derby face à Western Kentucky 63-28.

Jeudi 9 septembre, #21 Auburn s’était imposé 17-14 à Mississippi State. Dans le même temps, Temple avait gagné de justesse 13-10 contre Central Michigan.

Vendredi 10 septembre, #23 West Virginia avait remporté une courte victoire face aux rivaux de Marshall 24-21 alors que Houston avait battu UTEP 54-24.

 

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Saison 2010