Suivez-nous sur

Saison 2010

La semaine 1 en résumé

Les champions en titre n’ont pas du forcer beaucoup leur talent puisque le Crimson Tide menait 31-3 à la pause avant de l’emporter  48-3 contre San Jose State. C’est donc une équipe essentiellement composé de remplaçants qui a joué en seconde période face aux Spartans.

RB Trent Richardson (Alabama), qui prenait donc la place de Mark Ingram, a couru pour 66 yards et réussi 3 réceptions avant de quitter le jeu en deuxième période, le match étant déjà joué. Il a marqué deux TDs de 4 et 39 yards en première période. WR Julio Jones (Alabama) s’est illustré avec un TD spectaculaire sur une réception à une main de 29 yards. Il a terminé le match avec 6 réceptions pour 93 yards. QB Greg McElroy (Alabama) a terminé avec 13/15, 218 yards et 1 TD. Il a quitté ses partenaires après la première série du Crimson Tide en seconde période remplacé par A.J. McCarron.

Alabama a complètement dominé San Jose State au nombre de yards offensifs (591-175). Il s’agissait du premier match du Crimson Tide dans le stade Bryant-Denny Stadium renové qui affichait complet avec 101 821 spectateurs.  

North Carolina tout près de l’exploit contre LSU

Bien que privé de 13 titulaires potentiels, les Tar Heels de #18 North Carolina sont passés tout près de réussir l’exploit de remonter un retard de 20 points avant d’échouer de peu 30-24 face aux Tigers de #21 LSU.

Car North Carolina se trouvait sur la ligne de 6 yards de LSU avec 2 secondes à jouer et 6 points de retard. Finalement la passe de QB T.J. Yates (28/46, 410 yards, 3 TDs) glissa entre les mains de TE Zach Pianalto enterrant du même coup les derniers espoirs des Tar Heels. Coach Butch Davis peut être fier des ses joueurs pour n’avoir jamais abandonné et avoir donné une véritable leçon offensive aux Tigers en seconde période avec 2 TDs.

LSU pensait avoir fait le trou après avoir marqué 23 points consécutifs en fin de première mi-temps. Les Tigers menaient alors 30 à 10. Mais deux passes de TD de QB T.J. Yates suivi d’un ballon récupéré sur un on-side kick ont fait basculer totalement le momentum de la rencontre. Plus rien ne semblait pouvoir arrêter les Tar Heels, qui ont finalement du s’avouer vaincu sur le dernier jeu du match.

Les Tar Heels ont joué sans l’essentiel de ses stars défensives qui ont été déclarées inéligibles par les instances disciplinaires de la NCAA. Ils ont notamment joué sans l’intégralité de leur secondary. WR Jheranie Boyd a été l’homme du match du côté de North Carolina avec 6 réceptions pour 221 yards et 1 TD sur réception.

QB Jordan Jefferson (15/21, 150 yards, 2 TDs et 1 INT) a été solide en première période avant de sombrer comme tous ses partenaires de LSU en seconde mi-temps. L’homme du match est sans contest, CB Patrick Peterson (LSU) qui a réussi 257 yards sur retour de coups de pied dont un TD de 87 yards sur un retour de punt.

Première victoire de coach Kelly à Notre Dame

L’attaque de Notre Dame n’a pas vraiment impressionné mais  grâce à une défense très solide, les Fighting Irish de coach Brian Kelly ont fait l’essentiel en remportant leur premier match de la saison 23-12 contre Purdue. QB Dayne Crist (Notre Dame) a réussi 205 yards et 1 TD à la passe pour son premier match comme titulaire. RB Armando Allen a particulièrement brillé pour Notre Dame avec un TD sur une course de 22 yards et un retour de punt de 38 yards qui a amené au TD de WR T.J. Jones. WR Michael Floyd (Notre Dame) a été assez discret avec 5 réceptions pour 82 yards.

La défense de Notre Dame s’est montré hermétique et son agressivité a dérangé les Boilermakers tout au long de la rencontre. Avec 4 sacks et 2 interceptions, c »est la grande satisfaction de coach Kelly car pour l’attaque, il y a encore du travail à faire.

L’ancien QB de Miami Robert Marve, transféré depuis à Purdue, termine avec 31/42, 220 yards et 2 interceptions.

Denard Robinson, étincelant à Michigan

Surnommé « Shoelace » parce qu’il ne met jamais ses lacets de chaussures, QB Denard Robinson a permis à lui tout seul de donner la victoire à Michigan 30-10 contre Connecticut. Avec 197 yards et 1 TD au sol, et une fiche de 19/22, 186 yards et 1 TD à la passe, il a définitivement mérité le ballon du match.

Les Wolverines et son coach controversé, Rich Rodriguez, qui débute sa 3ème saison à Ann Arbor, avait désespérément besoin de cette victoire. Michigan a perdu 16 matchs au cours des deux dernières saisons et une nouvelle saison de misère signifierait à coup sur, le renvoi de Rich Rodriguez.

QB Zach Frazier (Connecticut) termine la recontre avec 18/37 et 205 yards à la passe.

Avec 113 090 spectateurs dans le nouveau Michigan Stadium, les Wolverines ont établi un nouveau record NCAA.

Penn State assure contre Youngstown State

Après avoir été nommé QB titulaire des Nittany Lions – une première pour un true freshman sous l’ère Joe Paterno – , QB Robert Bolden n’a pas déçu pour son premier match permettant à #19 Penn State de battre Youngstown State 44-14. Mené 7-3 en début de rencontre, Penn State a aligné 41 points consécutifs pour remporter sa 9ème victoire d’affilée dans un match d’ouverture. 

QB Robert Bolden (Penn State) a terminé avec 20/29 pour 239 yards, 2 TDs et 1 interception démontrant que coach Joe Paterno avait eu raison de le lancer dans le grand bain bien qu’il ne soit que freshman. RB Evan Royster (Penn State) a réussi 40 yards en 11 courses. Il ne lui manque que 42 yards pour devenir le 6ème coureur de l’université de Penn State à franchir les 3000 yards au sol.

Victoire d’Oklahoma dans la douleur

Grâce à son jeu au sol, #7 Oklahoma évite une débâcle en remportant dans la douleur un succès 31-24 face à une courageuse équipe de Utah State. Il aura fallu attendre une interception de Jamell Fleming en toute fin de match pour que les Sooners s’assurent d’une victoire qui a parfois semblé leur échapper.

QB Landry Jones (Oklahoma) termine avec 17/36, 217 yards, 2 TDs et 2 INTs. WR Ryan Broyles a connu un gros match avec 9 réceptions pour 142 yards et 2 TDs. C’est surtout le jeu au sol des Sooners qui leur ont permis de ne pas sombrer dans cette rencontre. RB DeMarco Murray réussit une superbe performance avec 218 yards et 2 TDs en 35 courses.

L’attaque de Florida en panne

Pour le premier match des Gators post-Tim Tebow,#4  Florida a souffert offensivement pour finalement battre Miami (Ohio) 34-12. Les Gators de Florida n’ont pas démarré de la plus belle façon leur saison 2010 avec une victoire affreuse contre une faible équipe de Miami (Ohio) qui s’est fait intercepter à 4 reprises. Car il faut bien le dire l’attaque des Floridiens a été incroyablement anémique. Les Gators n’ont réussi que 26 yards offensifs lors des 3 premiers quart-temps (!). Ils ont également commis 3 fumbles et perdu 2 fois le ballon après 4 tentatives. Le successeur de Tim Tebow, QB John Brantley (Florida), termine la rencontre avec une fiche de 17/25, 113 yards et 2 TDs.

La bonne nouvelle pour Florida est sa défense qui a limité les Redhawks à 212 yards et a réussi 4 interceptions donc une de CB Janoris Jenkins qui marqua le premier TD des Gators.

Par ailleurs dans le College Football

QB Andrew Dalton a réussi 2 TDs sur course ainsi qu’une passe de TD pour permettre à #6 Texas Christian de battre 30-21 #24 Oregon State lors de l’ouverture de la saison. Ce succès des Horned Frogs face à une solide équipe de la conférence Pac-10 permet à Texas Christian d’être toujours en course pour un bowl BCS dont ils savant qu’une sélection en fin d’année passe forcément par une saison invaincue.

#5 Texas s’est tourné vers son jeu de course pour venir à bout de Rice (34-17). RB Tre’ Newton (18 courses, 61 yards) a réussi 3 TDs (record personnel) pour une équipe de Texas qui aura appelé 2 fois plus de jeux au sol que de jeux de passes mais qui l’a finlament emporté aisément 34-17 contre les rivaux de Rice.

#11 Oregon a littéralement anéanti New Mexico 72-0 avec 5 TDs de RB Kenjon Barner (147 yards au sol).

Dans le Top25, à noter les victoires de #8 Nebraska contre Western Kentucky (49-10), de #9 Iowa contre Eastern Illinois (37-7), de #12 Wisconsin à UNLV 41-21, de #16 Georgia Tech contre South Carolina State (41-10), de #17 Arkansas contre Tennessee Tech (44-3), de #20 Florida State contre Samford (59-6), de #22 Auburn contre Arkansas State (52-26), de #23 Georgia contre Louisiana-Lafayette (55-7) et de #25 West Virginia contre Coastal Carolina (31-0). 

L’énorme surprise de la soirée est venue d’Oxford, Mississippi. Les Rebels d’Ole Miss ont été mis K.O. par les Gamecocks de Jacksonville State 49-48 après deux prolongations. Le premier match de QB Jeremiah Masoli a donc tourné au cauchemar pour les Rebels.

Les Buffaloes de Colorado remportent le traditionnel « Rocky Mountain Showdown » contre Colorado State 24-3.

Pour le retour de LB Mark Herzlich avec Boston College après son cancer, les Eagles s’imposent facilement 38-20 contre Weber State.

Missouri remporte son match contre Illinois 23-13.

Brigham Young s’impose 23-17 à domicile contre Washington.

Kentucky l’emporte à Louisville 23-16, Kansas State bat UCLA 31-22, Virginia Bat Richmond 34-13, Tennessee explose Tennessee-Martin 50-0, Stanford ne fait pas de cadeau à Sacramento State 52-17 et Oklahoma State est sans pitié contre Washington State 65-17.

Pour rappel, jeudi soir, Ohio State a battu Marshall 45-7 et USC s’est imposé à Hawaii 49-36. Utah avait battu Pittsburgh 27-24.

 

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Saison 2010