Suivez-nous sur

Preview

BCS Championship Game 2011 Preview : Auburn vs Oregon

Ce match entre les Tigers de #1 Auburn et les Ducks de #2 Oregon est le match rêvé pour terminer cette saison 2010 et pas seulement parce qu’il s’agit du BCS Championship Game, la finale nationale.

Auburn et Oregon se présentent à Glendale, Arizona,  avec un bilan parfait (aucune défaite au compteur) et ce sont les deux attaques les plus explosives de la saison qui se retrouvent face à face dans ce duel.

Le vainqueur du trophée Heisman 2010, QB Cameron Newton (Auburn), est opposé au meilleur RB de la saison, LaMichael James (Oregon).

Cameron Newton est le leader d’une attaque « spread » ultra-puissante capable de retourner le cours d’un match en moins de temps pour le dire. LaMichael James, tel un puncher, peut mettre K.O. à lui tout seul les meilleures défenses au pays. Si Auburn semble avoir été confronté à davantage d’opposition pendant la saison dans la conférence SEC, Oregon parait posséder une meilleure défense et des équipes spéciales plus performantes, ce qui en fait une équipe plus complète.

#1 Auburn (13-0) vs #2 Oregon (12-0)

University of Phoenix Stadium, Glendale, Arizona
10 janvier 2011, 20h30 (heure locale, 02h30 heure Paris)



Pourquoi regarder ? Les deux équipes sont guidées par deux coachs de deuxième année. Coach Chip Kelly a fait de Oregon un prétendant au titre après avoir été le coordinateur offensif des Ducks pendant plusieurs saisons. Gene Chizik a fait taire tous les sceptiques, qui critiquaient son embauche par #1 Auburn, après avoir connu un bilan de 5-19 à Iowa State. Les Tigers vont tenter de réussir leur seconde saison parfaite en 6 ans et de remporter leur premier titre national depuis 1957. Pour sa 24ème apparition dans un bowl de fin de saison, #2 Oregon vise le premier titre de champion national de son histoire.

L’attaque d’Auburn : Cette saison, Cameron Newton a réussi 67.1% de ses passes pour 2598 yards et 28 TDs et seulement 6 INTs, ce qui lui a valu le meilleur passing efficiency au pays avec un rating de 188.16. Mais ce n’est pas tout. Il a également réussi l’incroyable total de 1409 yards au sol pour 20 TDs ! Il est la principale raison pour laquelle l’attaque de Auburn a terminé au 4ème rang pour le nombre de points marqués (42.7) et au 7ème rang pour le nombre de yards réussis. Le RB true freshman Michael Dyer a été dans l’ombre de QB Cameron Newton tout au long de la saison mais ses 950 yards et 5 TDs sont très prometteurs pour l’avenir des Tigers. Le RB sophomore Onterrio McCalebb (763 yards, 9 TDs) est plus explosive mais n’a pas atteint le plateau des 100 yards / match en 2010. RB Mario Fannin devait être la star du jeu au sol de Auburn en 2010 mais il a été ralenti par de petites blessures. Avec 48 réceptions pour 909 yards et 7 TDs, WR Darvin Adams a mené une solide unité de receveurs (WR Terrell Zachery, WR Emory Blake, TE Philip Lutzenkirchen). La ligne offensive de Auburn, n’a pas accordé beaucoup de sacks (21) et OT Lee Zemba et compagnie ont parfaitement protégé Cameron Newton tout au long de la saison.

L’attaque d’Oregon : Oregon possède la meilleure attaque au pays (49.3 points par match et 537.5 yards réussis par match). RB LaMichael James aura connu une saison 2010 exceptionnelle avec 1682 yards à la course pour 21 TDs. Ses 153.7 yards par match en ont fait le meilleur coureur au pays dans cette catégorie statistique. L’émergence du QB sophomore Darron Thomas (60.7%, 2518 yards, 28 TDs et 7 INTs à la passe et 492 yards au sol) a permis à l’attaque des Ducks de ne pas être uni-dimensionnelle. WR Jeff Maehl s’est avéré un excellent receveur (68 réceptions, 943 yards pour 12 TDs) avec des mains sûres. WR D.J. Davis (36 réceptions, 410 yards pour 3 TDs) s’est souvent transformé en go-to-guy sur les 3ème tentatives. A noter qu’en cas de défaillance de RB LaMichael James, Oregon n’est pas en reste avec son jeu au sol puisque RB Kenjon Barner (519 yards pour 6 TDs) serait probablement titulaire dans toutes les équipes au pays et que RB Ramene Alston a montré qu’il pouvait aussi sonner la charge (356 yards pour 5 TDs). Si la ligne offensive des Ducks est moins robuste que la ligne défensive de Auburn, elle a montré beaucoup de caractère lors du match contre Oregon State face à un des meilleurs DE au pays, Stephen Paea. Son duel contre DT Nick Fairley sera à surveiller. Si les Ducks parviennent à installer rapidement leur jeu dans les airs, les punchs sur course de RB LaMichael James pourraient être le tournant du match.

La défense d’Auburn : Ce n’est pas vraiment le point fort des Tigers, au moins statistiquement (24.5 points accordés par match) et la défense contre la passe a particulièrement failli en 2010. La défense contre le jeu au sol a mieux fait n’accordant que 3.5 yards par course. Cependant, cette défense a toujours su se réveiller au moment opportun comme lors de l’Iron Bowl contre Alabama (28-27) qu’elle a limité à deux FGs en seconde période. Elle a également été solide lors de la finale de conférence SEC remportée 56-17 contre South Carolina. DT Nick Fairley (55 plaqués, 10.5 sacks) est le leader de la ligne défensive. Il aura besoin de l’aide de DL Antoine Carter, DL Zach Clayton et de DL Nosa Eguae pour contrer l’attaque explosive des Ducks. LB Josh Bynes  (71 plaqués, 3 INTs) et LB Craig Stevens (57 plaqués) forment un duo de LBs solide, ce qui n’est pas le cas du secondary malgré la présence de S Zac Ethridge (66 plaqués, 2 INTs) et de CB Neiko Thorpe (62 plaqués).

La défense d’Oregon : La défense des Ducks n’est pas très robuste mais possède des qualités athlétiques phénoménales,  notamment au niveau de la vitesse. Le coordinateur défensif Nick Aliotti est aggressif et appelle énormément de blitzes., ce qui pourrait valoir un retour de bâton dangereux pour les Ducks face à la polyvalence et la mobilité de QB Cameron Newton.  Il est primordial pour Oregon de forcer ce dernier à rester dans la poche. Le CB sophomore Cliff Harris a été exceptionnel toute la saison avec ses 30 plaqués, ses 5 interceptions et ses 15 passes déviées. S John Boyett a également réussi 5 interceptions, ainsi que 67 plaqués, tout comme CB Talmadge Jackson. LB Casey Matthews (73 plaqués, 3 sacks, 3 INTs, 3 fumbles récupérés), le frère de Clay Matthews (Green Bay Packers), est le leader de l’unité de linebackers, qui comprend LB Spencer Paysinger (68 plaqués, 3 sacks) et LB Eddie Pleasant (67 plaqués). DE Kenny Rowe a réussi 39 plaqués et un record d’équipe de 6 sacks et 4 fumbles forcés.

Equipes spéciales : CB Cliff Harris (Oregon) est le meilleur punt returner au pays avec ses 20.9 yards / retour et ses 4 TDs. WR Josh Huff (Oregon) est aussi l’un des meilleurs kickoff returners au pays (27.3 yards / retour). Si les Ducks se sont avérés excellent pour contrer les retours de kickoff adverses, ils sont assez moyens sur le punt coverage. Le plus long FG de la saison réussi de K Rob Beard (Oregon) a été de 42 yards. Auburn ne possède pas de punt returner de qualité, mais DB Demond Washington (25.0 / retour, 1 TD) et RB Onterio McCalebb (28.4 / retour) ont montré de belles choses toute la saison sur les retours de kickoff. K Wes Bynum est expérimenté. Son plus long FG en carrière a été de 52 yards. P Ryan Shoemaker a une moyenne modeste de 39.0 yards par punt.

Pronostic TBP : Auburn 38, Oregon 34

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - Preview