Suivez-nous sur

National Championship

BCS Championship Game 2011 : Auburn 22, Oregon 19

Les Tigers de #1 Auburn sont parvenus à contenir l’attaque explosive de #2 Oregon et remportent ainsi leur second titre national de leur histoire en battant les Ducks 22-19 lors du BCS Championship Game 2011.

Getty Images

BCS Championship Game 2011 : Auburn 22, Oregon 19

Les Tigers de #1 Auburn sont parvenus à contenir l’attaque explosive de #2 Oregon et remportent ainsi leur second titre national de leur histoire en battant les Ducks 22-19 lors du BCS Championship Game 2011.

Nous nous attendions tous à un festival de jeu offensif entre les deux meilleures attaques de la saison 2010 mais c’est finalement en défense que le gain de la rencontre s’est joué.

DT Nick Fairley et la ligne défensive des Tigers ont remarquablement contrôlé le jeu au sol de #2 Oregon (12-1) qui a été limité à son plus petit total de yards sur course de la saison (81 yards) alors que les Ducks possédaient une moyenne de 304 yards au sol par match en 2010.

Les deux équipes ont paru tendues au début du match (3 interceptions au total) et c’est sur l’improbable score de 0-0 que le premier quart-temps a pris fin.

Après un début de rencontre difficile, le vainqueur du trophée Heisman, QB Cameron Newton (20/34, 265 yards, 2 TDs, 1 INT à la passe et 22 courses pour 65 yards), a alors réussi deux passes de TD dans le second quart-temps pour permettre aux Tigers de prendre un avantage, qui s’avèrera décisif. C’est d’ailleurs dans ce second quart-temps que l’attaque de #1 Auburn (14-0) s’est mis en marche réussissant 16 first downs et un total de 258 yards offensifs.

Pourtant, c’est K Rob Beard (Oregon) qui marqua les premiers points au tableau d’affichage sur un FG de 26 yards. Puis, l’ancien QB de Auburn converti au poste de WR, Kodi Burns, réussit le premier TD de la soirée sur une superbe réception de 35 yards.

Les Tigers ne restèrent pas longtemps en avance puisque 1:02 plus tard, sur une course 8 yards, RB LaMichael James (13 portés, 49 yards, 2 TDs) conclut un drive de folie des Ducks dont la réception de 81 yards de WR Jeff Maehl (9 réceptions, 133 yards) leur permit de récupérer le momentum. Comme à leur habitude, les Ducks eurent l’audace de tenter une conversion à deux points qu’ils réussirent magnifiquement sur une course de K Rob Beard (11-7 pour Oregon).

La défense des Tigers montra alors sa puissance et un safety de DE Mike Blanc avec 3:26 à jouer en première mi-temps ramena #1 Auburn à deux points seulement (11-9). Sur la possession suivante, WR Emory Blake (le fils de l’ancien QB des Bengals, Jeff Blake) inscrit le second TD des Tigers sur une superbe passe de 30 yards de QB Cameron Newton, qui prit DE Kenny Rowe (Oregon) complètement à défaut (16-11 pour Auburn).

Le 3ème quart-temps fut marqué par un FG de 28 yards de K Wes Bynum mais l’un des tournants du match aura été la défense héroïque des Tigers sur une 4ème tentative à 2 yards de leur ligne de but dont la course de RB LaMichael James fut stoppée par DT Nick Fairley et DE Antoine Carter.

Dans le 4ème quart-temps, les Ducks récupérèrent une nouvelle fois le momentum sur fumble de QB Cam Newton forcé par LB Casey Matthews, et # Oregon pensait surement avoir fait le plus dur en parvenant à égaliser sur le second TD de la soirée de RB LaMichael James (course de 2 yards) converti superbement à deux points grâce à une réception accrobatique de Jeff Maehl (19-19) avec un peu plus de deux minutes à jouer dans le match.

C’est alors que le jeu du match se produit. Tout le monde pensait que RB Michael Dyer était « down » lorsque sur l’une de ses courses, il fut plaqué par DB Eddie Pleasant mais l’arbitre ne siffla pas – avec raison, puisque le ralenti confirma que son genou ne toucha pas le sol – et Michael Dyer put poursuivre sa course sur 37 yards jusqu’aux 23 yards des Ducks avec moins de deux minutes à jouer au match.

Probablement le joueur du match, RB Michael Dyer (22 courses, 143 yards au sol), réussit une nouvelle course de 16 yards jusqu’à la ligne de 1 yard de Oregon et K Wes Bynum se chargea de donner la victoire aux siens sur un FG de 19 yards.

Malmené tout le match par la défense agressive de #1 Auburn, QB Darron Thomas (Oregon) termine avec une fiche de 27/40, 363 yards, 2 TDs et 2 INTs. Le RB sophomore Kenjon Barner a du se contenter de 11 portés pour un petit 32 yards. Le WR junior Lavasier Tuinei a réussi 3 réceptions, dont une spectaculaire de 43 yards, pour  un total de 75 yards.

Du côté de Auburn, WR Emory Blake (Auburn) a capté 4 passes pour 54 yards et 1 TD. Le WR junior Darvin Adams termine avec 4 réceptions pour 54 yards. Fidèle à sa réputation, le DT junior vedette des Tigers, Nick Fairley, a alterné le très bon (3 tackes for loss, 1 sack) et le très mauvais (1 pénalité de 15 yards pour avoir frappé au sol LaMichael James et un false start dans sa end-zone).

#1 Auburn remporte donc son deuxième titre national, 53 ans après le premier (1957). C’est d’autant plus remarquable que les Tigers n’avaient remporté que 5 matchs en 2008.

Après Florida (deux fois, LSU et Alabama), la conférence SEC remporte son 5ème titre national consécutif.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - National Championship