Suivez-nous sur

Recrutement

La course au titre de champion du recrutement

Chaque année, les meilleurs programmes du pays s’affrontent sur un terrain autre que dans les traditionnelles enceintes sportives, pour un titre officieux : celui de champion du recrutement.

Chaque année, les meilleurs programmes du pays s’affrontent sur un terrain autre que dans les traditionnelles enceintes sportives, pour un titre officieux : celui de champion du recrutement.

Evidemment, un bon recrutement ne garantit pas à une équipe un futur composé de succès sportifs. Il y contribue cependant fortement, bien que certains programmes irréductibles parviennent toujours à tirer le meilleur de joueurs dont personne n’aurait imaginé un tel potentiel, comme ce fut le cas avec la vedette NFL J.J. Watt, notée deux étoiles au high school, ou plus récemment le quarterback Marcus Mariota, prospect trois étoiles et finalement lauréat du Heisman Trophy et finaliste du CFP. La formation est donc un aspect tout aussi important pour assurer des fondations solides à son équipe.

Pourtant, si l’enjeu est si fort autour du statut de numéro un du pays parmi toutes les classes de recrutement, c’est pour son attrait populaire. Pas seulement auprès des fans, qui accueillent chaque nouvel accord verbal d’un prospect d’élite comme une victoire, mais bien auprès de ces joueurs ciblés par les universités chaque année pour venir grossir leurs rangs. En signant une classe de recrutement de haut niveau, il s’agit de prouver aux futurs prospects pour les années à venir que le programme qui les courtise attire les joueurs stars.

A moins d’une semaine du National Signing Day, quatre programmes se détachent pour se disputer le titre de champion du recrutement.

DE Byron Cowart

ALABAMA

Alabama a été sacré champion du recrutement ces deux dernières années. Avec 26 joueurs ayant donné leur accord verbal pour l’heure, dont récemment RB Damien Harris (Nat #8), DT Daron Payne (Nat #19), OL Isaiah Prince (Nat #67) et DB Kendall Sheffield (Nat #53), le Tide est en bonne position pour conserver son hégémonie. Nick Saban espère sans doute parvenir à recruter au moins un des trois prospects majeurs suivants, dont la décision reste à venir : DE Byron Cowart (Nat #1), DE CeCe Jefferson (Nat #20) et OT Martez Ivey (Nat #4). Mais la concurrence sera très rude, avec Auburn et Florida particulièrement, pour signer ces joueurs très courtisés.

SOUTHERN CALIFORNIA

Habitué à la première place du classement des meilleurs recrutements, USC a souffert ces dernières années en raison des sanctions qui limitaient le programme de football à quinze recrues contre vingt-cinq habituellement. Les Trojans se sont cependant toujours maintenus dans le top 10, un véritable exploit avec dix joueurs de moins ! Cette année, USC pourra recruter vingt-cinq prospects à nouveau et le coaching staff n’a pas chômé.

Avec le récent accord verbal de LB Osa Masina (Nat #37), l’un des meilleurs linebackers du pays, ainsi que ceux de DB Marvell Tell (Nat #96), ATH Ykili Ross (Nat #38) et RB Ronald Jones II (Nat #63), Steve Sarkisian a frappé un grand coup. Le coach des Trojans, qui s’était déjà illustré l’an dernier en recrutant le « Big Three » composé de JuJu Smith, Damien Mama et Adoree’ Jackson lors du NSD, pourrait faire encore mieux cette année avec le « Big Five » : CB Iman Marshall (Nat #3), LB Porter Gustin (Nat #25), LB John Houston (Nat #30), DE Rasheem Green (Nat #33) et donc Osa Masina.

Si Steve Sarkisian parvient à signer tous ces prospects d’élite, USC devrait finir à la première place dans le recrutement. Mieux, l’avenir devrait s’annoncer radieux pour un programme habitué aux sommets et réduit au statut de simple outsider ces dernières saisons.

LA TROISIEME PLACE

Si les deux premières places semblent promises à Alabama et USC, la troisième place reste soumise à rude concurrence. Si Auburn termine son recrutement avec les additions de Byron Cowart, Martez Ivey et CeCe Jefferson, les Tigers pourraient s’accrocher à la dernière marche du podium.

A moins que Florida State, qui a récemment perdu RB Johnny Frasier (Nat #215) pour NC State, ne parvienne à attirer encore quelques prospects d’élite pour boucler une classe de recrutement déjà très fournie en qualité. Iman Marshall pourrait notamment rejoindre les Seminoles qu’il a visités récemment, même si le defensive back californien semble plutôt se diriger vers USC ou LSU.

Actuellement à la troisième place, Clemson ne semble cependant pas en position de force pour la conserver.

CB Iman Marshall

LES PROSPECTS A SUIVRE

DE Byron Cowart, Armwood HS (FL) – Nat #1
Alabama, Auburn, Florida
Le pronostic : Florida

DB Iman Marshall, Long Beach Poly HS (CA) – Nat #3
Louisiana State, Michigan, Oregon, Southern California
Le pronostic : Southern California

OT Martez Ivey, Apopka HS (FL) – Nat #4
Auburn, Florida
Le pronostic : Auburn

DE CeCe Jefferson, Baker County HS (FL) – Nat #20
Alabama, Auburn, Florida
Le pronostic : Florida

RB Soso Jamabo, Plano West HS (TX) – Nat #22
Notre Dame, Texas, Texas A&M, UCLA
Le pronostic : Texas

LB Porter Gustin, Salem Hills HS (UT) – Nat #25
Arizona State, Ohio State, Southern California
Le pronostic : Southern California

LB John Houston, Junipero Serra HS (CA) – Nat #30
Oregon, Southern California
Le pronostic : Southern California

DE Rasheem Green, Junipero Serra HS (CA) – Nat #33
Arizona State, Miami (FL), Oregon, Southern California
Le pronostic : Southern California

DT Terry Beckner, East St. Louis HS (IL) – Nat #36
Auburn, Florida State, Missouri, Ohio State
Le pronostic : Missouri

DT Daylon Mack, Gladewater HS (TX) – Nat #54
Texas Christian, Texas A&M
Le pronostic : Texas Christian

OT Martez Ivy

WR Damarkus Lodge, Cedar Hill HS (TX) – Nat #61
Baylor, Louisiana State, Mississippi, Texas A&M
Le pronostic : Mississippi

WR Ryan Davis, Lakewood HS (FL) – Nat #64
Auburn, Florida, Michigan
Le pronostic : Florida

LB Roquan Smith, Macon County HS (GA) – Nat #77
Georgia, Michigan, Texas A&M, UCLA
Le pronostic : UCLA

WR Daylon Charlot, Patterson HS (LA) – Nat #78
Alabama, Louisiana State, Miami (FL)
Le pronostic : Alabama

TE Chris Clark, Avon Old Farms (CT) – Nat #79
Michigan, UCLA
Le pronostic : Michigan

S Marcus Lewis, Gonzaga HS (DC) – Nat #80
Kentucky, Miami (FL)
Le pronostic : Miami (FL)

DT Joseph Wicker, Long Beach Poly HS (CA) – Nat #95
Arizona State, Texas Tech, UCLA
Le pronostic : UCLA

OT Toby Weathersby, Westfield HS (TX) – Nat #98
Arkansas, Houston, Louisiana State
Le pronostic : Arkansas

Rendez-vous la semaine prochaine pour le National Signing Day 2015.

Taulier du blog USC Trojans FR pendant quelques années, Loïc Baruteu aka Bartholomeo a rejoint définitivement l'équipe de The Blue Pennant en septembre 2013 après plusieurs collaborations fructueuses.

7 Commentaires

7 Comments

  1. Luzoan

    28 janvier 2015 à 10h17

    Iman Marshall chaud pour Oregon!!!^^

  2. Krator

    28 janvier 2015 à 14h27

    USC va faire un NSD comme l’année dernière voir beaucoup mieux.
    Gustin c’est 100%. C’est un joueur en plus « ready for playing ». Il m’a l’air d’être aussi bon au plaquage qu’un Matthews et aussi agressif à l’impact qu’un Cushing. Donc le prototype de la machine à plaquage.
    Houston c’est du 90%. Il sera utilisé je pense comme Cravens actuellement. Un baker/safety, une sorte de joueur hybride.
    Green c’est du 95% également. C’est le joueur qui me laisse le plus perplexe au niveau du big usc recruting. Je sais pas trop s’il sera prêt pour la saison 2015 au vue des vidéos sur son impact sur la ligne.
    Marshall c’est du 99% !! Pourquoi me diras tu Luzoan ??? 🙂
    En premier lieu, SC reste SC. Le plus gros programme de football de la cote west. L’un des programmes qui sort le plus de NFL players et pas des moindres. Ensuite, le système de jeu de SC est beaucoup adapté à la NFL que celui d’Oregon ( même si je suis un grand admirateur de leur jeu et tellement déçu de la final pour Oregon… Bref ). De plus, Marshall sort de Poly, high school d’un certain… Juju Smith !! Au vue du temps de jeu et de la première année extraordinaire du receveur cela peu joué dans le camp de SC.
    Dans une des dernières interview, Iman a bien dis « je veux rester près de ma famille » donc… En Californie. Euhh aussi, Jackson/Marshall ??!! Oui oui mieux faut pas y penser, plus aucun prospect receveur voudra aller dans un programme de la PAC. Aujourd’hui le programme phare de LA est de retour. Une attaque plus d’explosif malgres la perte du RB#1 et WR#1. Une défense qui va revenir très forte ( retour de blessure de Bigelow, Ruffin entre autre ).
    Dans le recrutement de USC, je vois bien le ATH Jay Jay Wilson signer pour le programme.

    Voilà mon point de vue sur le recrutement monstrueux de SC et notamment celui de Marshall. Après je peux me tromper. Bon j’espère pas comme je supporte SC 😉

    • Loïc Baruteu

      28 janvier 2015 à 17h40

      John Houston et Rasheem Green sont probablement des silent commits pour USC. En tout cas Green a déjà donné son accord verbal, mais à qui ?
      Porter Gustin est très bon pote avec Osa Masina, il y a de bonnes chances qu’ils aient décidé de jouer ensemble.
      Biggie a certainement déjà donné son accord verbal à USC également. Ces quatre-là veulent sûrement profiter à fond du processus de recrutement pour visiter les campus les plus fameux, voyager à l’autre bout du pays et avoir leur heure de gloire pendant le NSD.

      La théorie selon laquelle le Big Five se dirige vers USC est renforcée par le fait que le staff essaie de faire de la place pour attirer d’autres recrues. Mason et Payton ont récemment retiré leur accord verbal envers Sarkisian et Clayton Johnston devrait être blue shirt, ainsi que JayJay Wilson.

      • Krator

        28 janvier 2015 à 18h39

        Mason c’était programmé depuis plusieurs semaines surtout que l’escouade de cornerback de SC est deja bien garnie surtout si on y rajoute Marshall et Langley.
        En revanche je suis vraiment déçu de voir Payton partir. Il avait tout pour réussir à SC surtout que la profondeur de receveur n’est pas trop remplie cette année malgré certaines recrues comme Ross ou Hampton. J’aurais plus poussé vers la sortie Cole Smith ou Rector qui pour moi feront leur parcours sur la touche.
        Alors le concept de « blue shirt  » je ne comprends vraiment pas qu’est ce que c’est. J’ai lu des articles sur rivals et sport247 mais j’ai pas trop bien compris.
        Et aussi deux derniers petites questions. Trent Thompson, c’est une visite pour LA plus que pour SC non ?
        Quel sera le freshman le plus prolifique/impressionnant en 2015 ? Perso, je vois bien un joueur comme Noah Jefferson tout écrasé sur son passage. C’est un joueur vraiment sous évalué.

        • Loïc Baruteu

          28 janvier 2015 à 19h41

          Il y a déjà un bon contingent de receveurs dans l’effectif. Hampton et Whitney ont déjà joué au JC donc ils devraient pouvoir contribuer immédiatement. Dominic Davis pourrait également être utilisé comme slot receiver. Je pense que Payton, comme Rashead Johnson qui a demandé son transfert, était effrayé de la concurrence. Je suis également déçu car il a du potentiel.

          Cole Smith est un center de formation, après une ou deux années de formation il pourrait être un pilier de la ligne offensive. Les joueurs à ce poste sont assez mésestimés, c’est pourquoi il n’est noté que trois étoiles. Christian Rector remplit un besoin de profondeur sur la ligne défensive.

          Blue shirt c’est une technique de recrutement, très utilisé dans la SEC, qui permet à un programme de signer plus de joueurs que les 25 autorisés. Le prospect s’engage avec l’université mais il ne reçoit sa bourse sportive que le second jour, ainsi il compte parmi la classe de recrutement suivante, 2016 pour Johnston. Il y a quand même certains critères, par exemple le prospect ne doit pas avoir effectué de visite officielle, ne pas avoir été visité à domicile par les coaches ou ne pas avoir reçu de LOI.

          Trenton Thompson était vraiment intéressé par USC visiblement, il a beaucoup aimé Los Angeles. Mais c’est un changement brutal de quitter la Géorgie pour l’autre bout du pays, c’est peut être ce qui l’a freiné.

          Le mot qui revient le plus souvent pour qualifier Noah Jefferson, c’est « tree ». C’est un tronc d’arbre ce mec. Je pense quand même qu’il sera redshirt. Il y a clairement plusieurs places à prendre en défense (rush end, will) donc Masina, Gustin ou Houston ont une bonne chance, de même que Biggie s’il est placé comme SS. Sans oublier Ykili Ross et Marvell Tell. En attaque, garde un oeil sur Hampton et Ronald Jones.

  3. Krator

    28 janvier 2015 à 21h03

    Merci pour toutes ces informations !! Surtout pour le blue shirt.
    J’espère que biggie (s’il signe) sera aligné entant que corner et non SS. Avec ce recrutement de Baker ( pour moi le meilleur depuis 2005 avec M-M-C ) il serait pas intéressant de jouer avec cravens en SS. Ruffin a une bonne expérience, Felix aussi, Sarao de même. Ils peuvent encadrer les freshmans dés la première année.
    En tout cas si Trent Thompson veut passer 3/4 ans à LA c’est avec plaisir. C’est un casseur de ligne ce joueur.
    Bref, faudra faire ce débat aprés le NSD 🙂

  4. Luzoan

    29 janvier 2015 à 13h36

    le qb d’ eastern washington pour les canards… En espérant une bonne surprise!

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Recrutement