Rankings

TBP Top 25 : Clemson nouveau leader !

Après trois semaines de domination sur le classement TBP Top 25, les Bears de Baylor cèdent leur place de leader aux Tigers de Clemson !

Après trois semaines de domination sur le classement TBP Top 25, les Bears de Baylor cèdent leur place de leader aux Tigers de Clemson !

Forts de leur victoire face à Florida State, les Tigers obtiennent 4 votes de 1ère place. Ils devancent donc Baylor (1 vote de 1ère place) et Alabama qui obtient son premier vote de 1ère place de la saison.

Les champions nationaux, les Buckeyes d’Ohio State, font leur retour dans le Top 4. Ils peuvent toujours compter sur le soutien de 2 votes de 1ère place.

On retiendra aussi la progression spectaculaire de +7 des Cowboys d’Oklahoma State et le recul de 7 positions de LSU et de 10 des Horned Frogs de TCU, ancien leader de ce classement TBP Top 25.

On notera enfin la sortie de Ole Miss, Toledo et Texas A&M au profit de Navy, Wisconsin et Northwestern.

Voici le classement complet de la semaine 10 :

# Equipe Pts
1 Clemson (4) 194
2 Baylor (1) 187
3 Alabama (1) 184
4 Ohio State (2) 183
5 Oklahoma State 162
6 Notre Dame 159
7 Stanford 148
8 Iowa 136
9  Florida 132
10  LSU 131
11  Utah 115
12  Oklahoma 111
13  Michigan State 103
14  Texas Christian 97
15 Michigan 94
16  Houston 79
17  North Carolina 58
18  UCLA 57
19  Mississippi State 54
20  Temple 45
21  Florida State 39
22  Memphis 32
23  Navy 28
24  Wisconsin 25
25 Northwestern 23

Autres programmes ayant reçu des votes : USC (15), Marshall (6), Brigham Young (2), Ole Miss (1).

Chaque mardi, retrouvez le TBP Top 25 : un classement hebdomadaire « à la française » composé par les meilleurs experts français du College Football. Du jamais vu !

Les membres du jury ?
– Alexandre Biggerstaff (commentateur College Football sur Ma Chaine Sport).
– Jean-Philippe Dinglor (coach du Flash et commentateur College Football sur Ma Chaine Sport).
– Olivier Rival (footballamericain.com)
– Iello (animateur sur RadiOSSA).
– Les rédacteurs réguliers de The Blue Pennant (Verchain, Loic Baruteu, Tuzz, Mathieu Brouckaert, Morgan Lagrée).

() entre parenthèses, le nombre de votes de 1ère place.

8 Commentaires

8 Comments

  1. Olivier R

    10 novembre 2015 at 08:53

    Assez déconcerté par mes « collègues » de ce poll… Rien contre Clemson mais je ne les ai pas trouvé spécialement impressionants contre des Seminoles plutot faiblards (que je trouve d’ailleurs très surestimés ici en 21ème place). Je pensais que logiquement Baylor confirmerait sa première place obtenue sur ce poll depuis plusieurs semaines. Je ne votais pas pour eux en 1ère place jusque là et la première semaine où je le fais ils perdent leur première place!
    Sinon, ce fut long et épique mais Marshall a perdu son match ce week end, c’est donc assez bizarre de les voir obtenir autant de votes

  2. Tuzzz

    10 novembre 2015 at 10:56

    Moi aussi je trouve Clemson un peu overrated, mais bon… C’est toujours intéressant de voir l’avis des collègues 🙂 Baylor va avoir l’occasion (ou pas) de reprendre un peu d’ascendant psychologique avec le premier de ses trois gros matchs ce week-end! Sinon je suis quand même impressionné par les deux derniers matchs de l’attaque de Oklahoma State mais je les trouve un peu haut dans ce poll également.

  3. Verchain

    10 novembre 2015 at 11:46

    C’est le principe même des Polls : faire des mécontents et/ou générer de l’incompréhension.

    Ohio State est toujours en tête du coaches poll, par exemple… Ahem…

    Olivier, j’ai vu une grande partie du match de Baylor contre Kansas State, et, moi qui étais un de ceux à avoir voté Baylor en premier la semaine passée (et depuis un moment, il me semble), j’ai été perturbé par ce match. Certes sans leur QB titulaire, mais tout de même… En suivant mon principe de la saison, je ne pense pas que sur terrain neutre Clemson serait aujourd’hui battu par Baylor, OSU ou peut-être même Alabama (que j’ai failli mettre en 1, en gardant finalement Baylor en 2).

    J’ai vu Clemson trois fois (ND, Miami, FSU) et honnêtement, je pense qu’ils méritent, pas seulement parce qu’ils ont explosé mes chers ‘Canes. FSU (que j’avais vue contre Miami aussi) a une défense qui est meilleure que ce que tu sembles affirmer. Je pense que l’an prochain, les ‘Noles pourraient bien impressionner pas mal de monde en défense, car tous leurs gamins auront une saison dans les jambes et dans les têtes.

    Marshall avec des voix, j’ai pas bien compris non plus, mais bon… On a bien des équipes avec deux défaites qui sont classées, non ?

    On a les 25 équipes du AP, il me semble. Et j’avais les 25 dans mon Top 25 perso également. La façon de classer, par contre…

    • Olivier R

      10 novembre 2015 at 12:52

      Je suis à 24 sur 25 par contre sur le classement y a disons quelques grands écarts! (3 à 6 rangs d’écart ou plus quand même)

      Pour le coup je pensais que Baylor…. allait se faire surprendre à KSU, une équipe qui vaut bien mieux que sa fiche actuelle et qui aurait, par exemple, du gagner son match contre OSU plus tôt dans la saison mais qui est aussi très irrégulière. Donc je n’ai pas été déçu par leur perf là bas… Après c’était juste une surprise par rapports aux classements précédents.

      Cette année franchement plus ça va moins j’ai de certitudes! A la différence de l’an passé où je trouvais qu’on avait des choses qui se confirmaient, s' »éclairaient  » au fur et à mesure de la saison. Cette année tout le monde peut perdre n’importe quand, on a une liste plutot grande d’invaincus pour le début novembre et pourtant personne de vraiment impressionnant… Rien que cette semaine à venir qui s’annonce pourtant plutot calme je ne serais pas forcement étonné de voir tomber encore deux top 10 (Baylor et Stanford par exemple mais aussi pourquoi pas LSU ou Florida…) … et que faire du cas Houston si ils battent, ce qui me parait à défaut d’etre probable en tout cas possible, lors des 4 prochaines semaines Memphis, Navy et Temple? « Tricky » cette saison NCAA….

      Pour Marshall on est OK , y a d’autres équipes à deux défaites mais on passe de 3 points la semaine passée à 6 cette semaine après une défaite à Mid Tenn … curieux quand même!

  4. Olivier R

    10 novembre 2015 at 13:00

    BTW Verchain, suite à notre débat de la semaine passée tu as vu mon petit article?: http://oliviersportsworld.blogspot.fr/2015/11/playoffs-ncaa-ma-formule-ideale-celle.html

  5. Verchain

    10 novembre 2015 at 16:14

    Je viens de voir. Merci pour le lien.

    Bon… C’est un peu fictionnel, une ‘vie rêvée du football’. Certains choix m’amusent… Hawaii considéré comme une grosse fac ? Hell, ils vont peut-être décider de supprimer le football… Ensuite, les critères de répartition sont tout à fait liés à ton choix de base. Navy dans la SEC ??? Navy, c’est à Annapolis, Maryland, qui ne touche aucun état de l’empreinte SEC (oui, je sais, le Missouri, c’est pas vraiment le sud est non plus…)

    Au-delà de ça, je comprends bien ta mathématique, que j’avais évoquée aussi la semaine passée, du 8×16. Maintenant, avec des conférences à 16, on risque le grand n’importe quoi aussi. Imagine, des équipes d’une même conférence, si on conserve 8 matchs intra-conférence comme la SEC, ça voudrait dire que tu rencontres une équipe hors division une fois tous les 8 ans… (7 matchs dans ta division, plus un hors division).

    Je pense qu’au-delà du souci d’un réalignement, qui est pour le moment utopique, la SEC par exemple n’a aucun intérêt à intégrer de nouvelles équipes sauf si elles lui permettent de faire grossir son contrat télé (avec CBS et ESPN), il faudrait déjà modifier profondément la saison régulière.

    Les tenants du status quo te diront qu’il faut la préserver, nanana, et que donc on ne peut pas rajouter un tour de playoff.

    Supprimer une semaine de SR, ça ne poserait pas de problème, je pense, de mon côté. C’est sur, ça ferait un match à domicile de moins pour les grosses facs, et donc des recettes guichet en moins, mais bon, elles n’auraient plus besoin de payer une fac pour venir les jouer, donc l’un dans l’autre, ça compenserait. Et puis, l’argent des droits télés du premier tour de playoff pourrait être réparti équitablement, même si ça fait trop communisant pour être accepté par les Américains…

    Si on passait à des conférences à 16, il faudrait 10 matchs de conférence. Et un hors conférence, en première semaine.

    Pour ma part, je ne suis pas forcément partisan des super-conférences… Si on part du principe qu’une équipe ne doit pas disputer plus de 15 matchs par saison (ce qui est le cas des deux finalistes du championnat uniquement, les autres jouent 12 pour celles sans bowl, 13 ou 14 pour celles avec bowl qui disputent une finale de conférence), ma proposition reviendrait à supprimer un match de saison régulière, qui passerait à 11 rencontres dont une hors conférence, deux tours de playoff plus une finale soit 15 matchs au plus.

    Donc, un champ de playoff avec 8 équipes.

    Obligation pour une conférence d’avoir au moins 12 équipes (on laisse deux ans avant la mise en place du système, comme ça les tractations peuvent se passer) et une finale de conférence.

    Sont qualifiés les champions SEC, ACC, BigTen, BigTwelve, Pac12, AAC. Plus deux champions issus des conférences MWC, Sun Belt, C-USA, MAC.

    Pour déterminer ces équipes : un tour préliminaire est organisé entre ces quatre champions, un match à élimination directe, avec tirage au sort intégral. Les matchs sont joués sur un site neutre (un stade pro, par exemple, ou le stade d’une autre fac). Ce qui ferait 16 matchs pour un champion MWC qui deviendrait champion national… Ahem…

    Il faudrait encore régler la question des bowls, aussi. On peut les maintenir ou pas, je m’en fous. OK pour conserver le principe des NY6 en tant que demi-finales en rotation, les quart de finale se déroulant sur le terrain des équipes classées 1 à 4, les 6 champions de conférence ‘AQ’ étant ordonnancés par un CFPSC, pourquoi pas…

    Cela nous laisserait avec 2 champions de conférences mineures non qualifiés pour le playoff. Si on voulait vraiment ne laisser personne sur le bord de la route, il faudrait alors passer à un système à 16 équipes, en prenant les finales de conférence des 6 majeures comme 8° de finale, et qualifier les 4 champions des petites conférences directement. Impossible, puisque tous les gros hurleraient.

    Ou alors on fait un champ à 8 équipes, les P5 sont qualifiés, une G5 obligatoire, et deux équipes choisies par le CFPSC. Tirage au sort arrangé : deux équipes d’une même conf’ ne peuvent se rencontrer en quart

    Bref, tu vois, il y a une myriade de possibilités. Et contraindre Notre Dame et son énorme contrat NBC à rejoindre une conférence, c’est loin d’être gagné…

    • Olivier R

      10 novembre 2015 at 16:45

      Si tu vas sur ce même article sur footballamericain.com, un des lecteurs a d’ailleurs fait une proposition interessante avec playoffs à 16 , avec des compos de conférence disons audacieuses!
      Ensuite comme tu le dis c’est « rêvé » mais j’ai voulu faire l’exercice pour voir… On est bien conscients des blocages. Notre Dame, la SEC, la limite des 15 matchs (enfin si une équipe petite conf fait 16 matchs tous les 60 ans ils devraient pas trop crier non plus!)

      Sinon pour ce qui est de Navy dans la SEC, oui je sais on est loin de Kentucky la fac la plus proche mais franchement j’ai pas trouvé mieux pour répartir mes 16 équipes dans les grosses conférences (l’autre possibilité avec les mêmes facs serait Houstonou un autre texan en SEC, Navy en ACC, le retour de Temple en Big 10 et N illinois en Big 12…) … et oui j’ai hésité pour Hawaii (Utah State à la place? ou Colorado State et une texane de plus (SMU?) en Big 12?) mais finalement j’ai gardé les Rainbows qui ont fait quelques belles saisons ces dix dernières années…

  6. Verchain

    10 novembre 2015 at 19:05

    Ouais, je viens de voir ça, c’est notre ami Ryu qu’on croise ici aussi.

    Effectivement, c’est radical… C’est un système à la NFL avec 4 divisions… Trouver le champion de conférence là dedans… Champion de conférence en FBS, ça a quand même plus de poids qu’en NFL où seul le SuperBowl compte…

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut