Suivez-nous

Rankings

CFP Top 25 : Clemson 1er, LSU, Ohio State et Alabama dans le Top 4

Le comité de sélection du College Football Playoff a publié son premier Top 25 plaçant #1 Clemson, #2 LSU, #3 Ohio State, #4 Alabama parmi les quatre équipes qui participeraient aux demis-finales si la saison s’arrêtait aujourd’hui.

Publié

le

Le comité de sélection du College Football Playoff a publié son premier Top 25 plaçant #1 Clemson, #2 LSU, #3 Ohio State, #4 Alabama parmi les quatre équipes qui participeraient aux demis-finales si la saison s’arrêtait aujourd’hui.

Pour rappel, les 4 équipes du dernier CFP Top 25 joueront les  seconds playoffs à 4 de l’Histoire de l’élite du College Football. Les deux demi-finales se dérouleront dans le cadre de l’Orange Bowl et du Cotton Bowl. Le vainqueur de ces deux matchs se retrouveront en finale nationale, le 11 janvier 2016, au University of Phoenix Stadium de Glendale (Arizona).

Ainsi, les deux demi-finales seraient les suivantes :

– #1 Clemson  vs #4 Alabama (Orange Bowl ?)
– #2 LSU vs #3 Ohio State (Cotton Bowl ?) .

Jeff Long, le président du College Football Playoff, l’a confirmé après le dévoilement de ce classement : la difficulté du calendrier a été le facteur prépondérant de la 1ère place de #1 Clemson.

L’une des informations majeures de ce premier CFP Top 25 est l’absence du Top 4 des Horned Frogs de #8 Texas Christian et surtout des Bears de #5 Baylor, actuellement #1 du classement TBP Top 25 et #2 de l’AP Top 25. La faiblesse du calendrier de début de saison de ces deux programmes de la conférence Big 12 a été un facteur décisif.

 

Autre fait majeur : #5 Notre Dame (#8 de l’AP Top 25) occupe la 5ème position de ce premier CFP Top 25. Les Fighting Irish ont remporté de solides succès contre USC et #22 Temple mais il semble bien que leur meilleur atout dans leur évaluation par le comité – outre leur renommée – aura été… leur seule défaite de la saison, à #1 Clemson (22-24). Lors de ce match à Death Valley du 3 octobre dernier, #5 Notre Dame avait dominé pour le nombre de yards offensifs mais aussi gâché une occasion de prendre les devants sur un fumble à 1 yard de la end-zone des Tigers et avait manqué une conversion à 2 points qui aurait pu envoyer le match en prolongation.

Ce premier CFP Top 25 n’est qu’une photographie actuelle des forces en présence selon le comité de sélection et tout devrait évoluer dans les semaines à venir. Le TCU-Baylor de la dernière semaine pourrait tout changer si les deux programmes se présentent invaincus au coup d’envoi de ce match.

#3 Ohio State n’a pas encore de victoire référence en 2015 mais les Buckeyes, qui bénéficient clairement de leur statut de champions nationaux, doivent encore affronter #7 Michigan State et #17 Michigan tandis que #2 LSU a une fin de calendrier démentielle avec des matchs contre #4 Alabama, #18 Ole Miss et #19 Texas A&M.

#7 Michigan State, #8 Texas Christian, #9 Iowa et #10 Florida, viennent compléter le Top 10.

Curieusement, les Gators ont une « meilleure » victoire et une « meilleure » défaite que le Crimson Tide… Certains ne se sont pas gênés pour sous-entendre le caractère biaisé de l’évaluation de #4 Alabama.

Suivent #11 Stanford, #12 Utah, #13 Memphis, #14 Oklahoma State, #15 Oklahoma, #16 Florida State, #17 Michigan, #18 Ole Miss, #19 Texas A&M et #20 Mississippi State.

Rien n’est perdu pour ces programmes actuellement hors du Top 10 puisqu’on rappelle qu’Ohio State, champion national au terme de la saison 2014, était classé… #16 lors du premier CFP Top 25.

#21 Northwestern, #22 Temple, #23 UCLA, #24 Toledo et #25 Houston complètent ce premier CFP Top 25 de la saison 2015.

L'équipe TBP est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Publicité
26 commentaires

26 Comments

  1. Ryujii

    4 novembre 2015 at 05h22

    Il y a des choses que je ne m’explique pas, mais bon comme on dit ce n’est que le premier, il risque de pas mal changer dans les semaines à venir.

    J’espère qu’on aura droit à un Verchain is #notimpressed dans le CFR de lundi prochain à propos de ce ranking.

    • Luzoan

      4 novembre 2015 at 07h31

      Verchain is #notimpressed, Verchain is #notimpressed, Verchain is #notimpressed
      Sec Powaaaa, je suis pas d’ accord, on va encore reprocher aux « BIG12 Programs » leurs faibles oppositions mais il se sont pas rencontrés donc je pense que au moins 1 des invaincus de la conf ou Oklahoma remontera…
      Souvenez vous le premier CFPSC Ranking, il me semble que Miss State était premier et Bama dans les 4…
      Il y a une certaine cohérence, comme l’ an dernier le Champion Nationnal est aussi dans les 4.
      On revivra les mêmes problèmes que l’ an passé avec des incompréhensions, mais je me ferai pas avoir, c’ est un état des lieu pas plus, çà va bouger….

  2. olivier r

    4 novembre 2015 at 07h26

    Ce classement est une vaste blague!! j aime beaucoup notre Dame mais les mettre devant Baylor ou TCU est juste delirant. Quand on regarde les deux dernières saisons des Horned Frogs, les cocus de la saison dernière, je me dis juste  » pourquoi tant de haine? »

    • Sev

      4 novembre 2015 at 11h20

      tout à fait d’accord

  3. down

    4 novembre 2015 at 10h29

    Plein de gros matches encore dans le Big Twelve, Alabama/LSU, Clemson/Florida State, Ohio State/Michigan State, Stanford/Notre Dame, UCLA/Utah,etc.
    Ce classement ne veut pas dire grand chose avec tous ces matchs à venir.

    • Olivier R

      4 novembre 2015 at 11h13

      On est bien d’accord que tout va encore bouger mais ce n’est pas une raison pour faire un truc aussi délirant! Sinon ils peuvent aussi arreter les polls en cours de saison et n’en faire un que quand la saison est terminée!

      • Ryujii

        4 novembre 2015 at 14h04

        A croire que c’est impensable qu’une équipe SEC ne puisse être en Play Off.

  4. Bertrand H

    4 novembre 2015 at 15h58

    C’est tout le temps la même chose!
    A chaque sortie du classement CFP, ils n’en font qu’à leurs têtes, à croire que les pontes du CFP bossent au Gorafi.

  5. Verchain

    4 novembre 2015 at 18h44

    J’ai hésité. Longtemps. Et puis, la technique au bureau aujourd’hui a fait que je ne n’ai pas opté pour un #NotImpressed en bonne et due forme, qui serait de toute façon tombé trop tard dans la journée pour avoir un impact. Alors, je vais abuser de la section commentaire pour vous faire le #NotImpressed…

    N’oubliez pas que c’est encore une fois un grand n’importe quoi, que seul un classement comptera, le dernier qui sera publié. Qu’il y a des injustices. Mais que finalement, on s’en fout.

    Ce qui me fait le plus mal, en voyant ce premier classement du Comité, c’est que Jeff Long nous a encore inventé des trucs pour justifier le classement. Typique de la machine politique qu’est ce Comité.

    Nouveauté : le nombre de victoires contre des équipes à + de 50% de victoires. Ah, ça ne rentre pas dans la difficulté du calendrier rencontré, apparemment, c’est un truc bien à part. ça sert à justifier des choses. C’est de la politique.

    Pourquoi il n’y a pas d’équipes Big12 dans les 5 ? Oh, parce que pour l’instant, ils n’ont battu personne, ces gens, qu’ils ont un calendrier tout pourri, mais vous verrez, ça ira mieux quand ils se seront tous rencontrés, qu’ils auront tous une défaite ou deux, on pourra les laisser en dehors sans que ça vous donne envie de vous plaindre, parce qu’on vous aura trouve un truc comme le ‘overall body of work’ de Mississippi State qui sera champion de la SEC avec deux défaites au compteur, par exemple, ou de Ohio State qui aura battu Michigan State, perdu contre Michigan mais magnifiquement rebondi en battant Iowa de trois points au B1G championship…

    De la politique. Ne gardez que ça à l’esprit. Les deux personnalités les plus influentes à l’intérieur de ce Comité sont… Tom Osbourne et Barry Alvarez. Du football de l’ancienne école, que le génie offensif d’un Art Briles fait vomir. Et puis, Barry Alvarez donne beaucoup d’importance au fait d’avoir battu Wisconsin… Sans doute pour cela qu’Alabama y est, dans les 4. Et encore, ce n’est pas ce qui me choque le plus, d’y voir Alabama, parce que je pense, et ça peut changer samedi, que pour une fois, ils n’ont pas uniquement donné dans le ‘on met ‘Bama parce que ‘Bama c’est ‘Bama’. Ohio State en est, parce que c’est Ohio State…

    Pour moi, ‘Bama mérite plus d’y être que Florida, par exemple. Alors que ces deux équipes ont eu des fortunes différentes contre un adversaire commun, les Rebels. Oui, mais ‘Bama a éclaté Georgia avec Chubb et Lambert au top. Pas Florida, qui a éclaté Georgia sans Chubb et un QB numéro 3 dont tout le monde oubliera le nom la semaine prochaine.

    De la politique. Qui fait que Memphis n’est pas dans les 10, par exemple.

    Franchement, Bill Hancock et compagnie doivent être rayonnants de joie. Parce qu’ils ont gagné, au fond. On est là à s’écharper sur un truc qui ne sert à rien, qui n’existe dans aucun autre sport. Le basket publie un seul classement. Le football devrait en faire autant. Mais ça ferait moins de remplissage d’antenne sur ESPN…

    Bon, allez, attendons mercredi prochain pour nous en Europe, pour voir quel nouveau critère va être inventé par Jeffy Jeff et ses potes pour justifier d’un classement qui ne voudra encore une fois rien dire du tout…

    • Tiralph

      4 novembre 2015 at 21h07

      Je suis un jeunot dans le monde du College Football, mais je pensais que l’évaluation des équipes devait changer par rapport au temps du BCS. Notamment, une défaite devait être moins pénalisante s’il y avait des victoires de qualités en face. Cela a pour moi un effet bénéfique, des matchs hors conférence plus intéréssant.

      Donc que Alabama et surtout Notre Dame soit si haut me dit que ça va dans le bon sens.
      Après TCU etBaylor n’ont pas encore gagné un match sérieux: Texas Tech et West Virginia, avec leur défense en bois, il suffit de stopper 2 ou 3 fois leur attaque par match et c’est gagné.

      Le grand mystère pour moi c’est Ohio State, sur ce qu’ils ont fait depuis le début d’année, il ne mérite pas le top10. Memphis a bien plus de victoires de qualité qu’Ohio State.

    • Luzoan

      5 novembre 2015 at 08h48

      Question con, mais question:
      Dans leur(s) reflexion(s), le comité prend t’ il compte d’ une façon mineure(ou pas) le passé recent et un peu de la saison précédente des programmes dans leur classement ?

      • Verchain

        5 novembre 2015 at 08h53

        Théoriquement, non. Les membres du comité sont censés travailler uniquement sur la saison en cours.

        Maintenant, bon… Comment expliquer que Ohio State soit dans les 4, mystère…

        • Olivier R

          5 novembre 2015 at 12h03

          Oui enfin si ce qui marche pour OSU ne marche pas pour Baylor ou TCU…

  6. Sacha

    5 novembre 2015 at 07h32

    Incroyable manque de respect envers la BigXII. Bama ne mérite pas sa place dans le top 4 pas qu’ils ont pas l’étoffe mais avec leur défaite à domicile contre Ole Miss, il devrait partir de plus loin (comme les Buckeyes l’an passé) au lieu de ça ils nous les mettent en #4 en commençant, ça sent l’arnaque à plein nez comme si ils voulaient moussés la rencontre qui aura lieu ce samedi entre LSU et Bama, pauvre Baylor et TCU et surtout pauvre BigXII. Je vous le dit c’est un complot pour l’implosion de la BigXII pour créée ainsi 4 super conference ou les 4 champions seraient les représentants au CFP!!!!!

  7. Luzoan

    5 novembre 2015 at 08h59

    Juste pour preciser, le premier classement de l’ an dernier était 3 programmes de la sec:
    1)Mississippi State
    2)FSU
    3)Auburn
    4) Ole Miss
    pour finir comme on le sait, donc on est largement dans le même esprit…

  8. Verchain

    5 novembre 2015 at 09h00

    La théorie du complot est souvent tentante, c’est vrai… Maintenant… Le CFP a un contrat avec ESPN, donc il ne se passera pas de révolution dans le paysage des conférences (la création de super-conférences à 16 équipes, ou à 18, avec la disparition de certaines, dont la Big12) dans les deux ou trois ans.

    Après, à terme, on n’en sait rien…

    Mais les grandes équipes de la Big12 n’ont pour l’instant aucun intérêt à voir exploser leur conférence. Tant que Texas a de l’argent via le Longhorn Network, rien ne bougera. La BigXII aurait au contraire intérêt à passer à 12 rapidement, en prenant des équipes qui demeurent dans son aire géographique de base (l’iowa et la Virginie Occidentale, ça fait un peu loin, je trouve), au moment de renégocier les contrats télé, pour qu’on ne puisse plus utiliser cet argument ridicule du ‘ya pas de match de championnat’.

    L’ACC a un nveau minablissime. Ya un championnat. Ouais !!!! Hormis Clemson, de qui peut-on avoir peur en ACC ? Wake ?

    • Olivier R

      5 novembre 2015 at 12h05

      La « vendetta anti Big 12 » n’est elle simplement pas liée à leur refus pour l’instant de faire un « championship game »?

      • Verchain

        5 novembre 2015 at 15h32

        Un match de championnat entre les deux premiers du classement d’une poule unique, on ne voit ça que dans le soccer belge…

        Je pense qu’une conférence doit avoir deux poules pour pouvoir organiser un championnat…

        • louvressac

          5 novembre 2015 at 18h58

          le soccer belge ?….depuis aujourd’hui (et suivant le classement de la fifa) on est la meilleure équipe du monde,mais bon les classements,hein ! tout ça pour dire que c’est un peu comme dans le monde merveilleux de la NCAA !
          .

        • olivier r

          5 novembre 2015 at 23h02

          On est d accord mais est ce que cette  » bouderie » n est pas un moyen de leur mettre la pression pour changer de format?

  9. Verchain

    6 novembre 2015 at 07h49

    Peut-être Bill Hancock (ne confondons pas l’aspect business du CFP et le Comité, même si le business influence sans doute le comité) veut-il faire cracher encore plus d’argent à ESPN, avec les droits que représenteraient un match de championnat de la Big12, mais le CFP n’y toucherait pas d’argent supplémentaire, ce serait la Big12 en direct qui toucherait, donc, je ne trouve pas d’argument logique pour pousser dans ce sens.

    Le fait de rester à 10 permet aussi de ne répartir les droits télé qu’en 10. Je ne sais plus de quand date la dernière négociation de droits, mais si c’était avant le départ de Nebraska, Mizzou, A&M et Colorado et les arrivées de WVU et TCU, la part de gateau est plus importante pour le moment.

    Maintenant, Je ne vois pas beaucoup de candidats crédibles non plus pour rejoindre la Big12 en dehors de Brigham Young (faudrait vouloir, déjà), et Boise State. Parce que si on considère la Big12 comme la conférence du Texas (oui, je sais, il y a Iowa State, Kansas, Kansas State, West Fuckyn Virginia, mais hormis cette dernière, il y avait une forme de continuité territoriale du temps où il y avait le Nebraska dans l’histoire) et de l’Oklahoma qui se touchent (les dégueulasses), les choix seraient limités : SMU, Tulsa, Rice… Yikes…

    • Olivier R

      6 novembre 2015 at 09h16

      Oui tu as la bonne liste des candidats potentiels… BYU (mais ils sont quand même tres à l’Ouest et comme tu dis sont ils vraiment motivés pour ça?), Boisé State… Je ne crois pas trop à un retour d’historiques de feu la SWC (Rice, SMU…) mais j’ajouterai dans la liste Colorado State qui a un vrai potentiel et Marshall qui pemettrait à W Va de se sentir moins isolée et peut être aussi une de ces « nouvelles » facs qui poussent comme Texas State, Arkansas State (qui m’étonne bcp cette année) voir UT SA. Voir même dans un avenir pas forcément lointain un ND ST qui devient trop gros pour le niveau d’en dessous ou Illinois State aussi qui monte en puissance…

  10. Verchain

    6 novembre 2015 at 11h52

    Certes, mais pour les derniers, difficile de justifier l’aspect territorial, qui est encore à peu près respecté dans les grandes conférences, ou presque… Faudrait que je me penche sur le sujet, mais la solution ultime n’est-elle pas de passer à un système à 8, avec 8 champions de conférence ?

    128 équipes de FBS, en 8 conférences de 16. Le pire, c’est que c’est jouable. Totalement utopique, mais jouable.

    • Olivier R

      6 novembre 2015 at 12h00

      Illinois State vs Iowa State ou Kansas c’est quasi des derbys… Je crois que la première fois que j’ai fait un article ou demander sur un forum des playoffs à 8 en NCAA au moins 50% de nos lecteurs n’étaient pas nés Verchain!…Est ce que je le verrai avant de mourir?!

    • Ryujii

      6 novembre 2015 at 20h01

      Bah le soucis c’est qu’en 2017, la FBS sera à 130, UAB va revenir au football et donc compléter de nouveau la conf USA à 14 et Coastal Carolina rejoindra la Sunbelt qui passera à 12 et donc aura sa finale aussi.

      Bref peut être que la direction serait des conf à 16 ou plus. Et puis si la Big X12 cherche une fac Texane il y a toujours Houston qui est loin d’être mauvaise (surtout cette saison).

      On verra si un nouveau réalignement aura lieu dans la décennie qui suit.

  11. Verchain

    6 novembre 2015 at 23h15

    @Olivier : à moins que tu n’aies dans les 70 balais ou que tu présentes de gros risques physiologiques, je pense que tu verras les playoffs à 8. Je donne 5-6 ans avant que ça change, au pire encore 10 ans, soit le terme du contrat actuel du CFP.

    @Ryu : gulp, comment j’ai fait pour oublier Houston… Mais je ne crois pas que Austin verrait d’un bon oeil Houston dans sa conférence…

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rankings

Oregon Duck élue mascotte préférée des fans francophones

Publié

le

Plus de 10% des participants ont donné vainqueur la mascotte des Ducks d’Oregon dans leur bracket. Oregon obtient un total de 365 votes générales dont 18 votes de champion.

Albert et Alberta (269 votes générales dont 9 de champion) forment un couple de mascotte qui termine à la 2ème place devant Hook’em (Texas) et Uga (Georgia).

A noter que Superfrog (TCU) a obtenu le 4ème meilleur total de votes de champion mais elle a obtenu moins de votes que Uga, Sparty et Tommy The Trojan.

Voici le Top 10 final calculé par VOS votes :

 

Pour découvrir le classement complet, c’est par ici : http://brackify.com/bracket/35965/TBP-Mascots-Bracket-2019/results

Lire la suite

Rankings

CFP Rankings : Alabama toujours #1, Georgia entre dans le Top 4

Les Bulldogs de #4 Georgia sont les grands bénéficiaires de la défaite des Wolverines de #7 Michigan en faisant leur entrée dans le Top 4 du dernier CFP Rankings avant Selection Day.

Publié

le

Crédit photo : RollTide

Cela faisait trois semaines que le Top 4 était inchangé : la lourde défaite des Wolverines de #7 Michigan face aux Buckeyes de #6 Ohio State lors de The Game a donc apporté son lot de changement – attendu – au sein du CFP Rankings du mardi 27 novembre 2018.

Larges vainqueurs de leurs rivaux régionaux (Georgia Tech) lors de la Rivalry Week, les Bulldogs de #4 Georgia (11-1) font donc leur entrée dans le convoité Top 4. Les Dawgs étaient en embuscade depuis quelques semaines et c’est sans surprise qu’ils viennent succéder à Michigan à la dernière place ouvrant les portes des playoffs.

Toutefois, le programme du campus d’Athens (Géorgie) sait très bien qu’une participation au College Football Playoffs passera par une victoire contre l’ogre #1 Alabama, samedi 1er décembre, lors du SEC Championship Game. Une défaite dans ce match et les Bulldogs seront exclus du Top 4.

Le Crimson Tide de #1 Alabama (12-0) reste accroché à la première place. Sans contestation possible. Les joueurs de coach Nick Saban ont donné une leçon aux Tigers d’Auburn lors d’un Iron Bowl remporté 52-21 par les champions nationaux en titre.

#2 Clemson (12-0) et #3 Notre Dame (12-0) conservent leur position après leur succès face à South Carolina et USC respectivement.

Pour rappel, les 4 équipes de l’ultime CFP Top 25 participeront aux 5ème playoffs à 4 de l’Histoire de l’élite du College Football. Les deux demi-finales se dérouleront, le samedi 29 décembre 2018, dans le cadre du Cotton Bowl et de l’Orange Bowl. Les vainqueurs de ces deux matchs se retrouveront en finale nationale, le 7 janvier 2019, au Levi’s Stadium de Santa Clara (Californie).

Ainsi, si la saison devait s’arrêter aujourd’hui, les deux demi-finales seraient les suivantes :

– #1 Alabama vs #4 Georgia (Cotton Bowl)
– #2 Clemson vs #3 Notre Dame (Orange Bowl)

Oklahoma devant Ohio State

C’était finalement la seule vraie interrogation de ce CFP Rankings. Oklahoma ou Ohio State à la 5ème place ?

Tonitruants face à Michigan, les Buckeyes de #6 Ohio State (11-1) se sont complètement remis en selle dans la course aux playoffs… mais pas suffisamment pour convaincre le comité de sélection de les placer devant des Sooners de #5 Oklahoma (11-0) plus réguliers dans leurs performances, au moins offensives.

#5 Ohio State paie également sa défaite avec 29 points d’écart contre Purdue, un peu plus tôt dans la saison. Comme ils avaient payé le fait d’avoir perdu par 31 points d’écart à Iowa l’an dernier. Pour le moment, les Buckeyes ne sont pas considérés comme des prétendants aux playoffs… à moins d’une défaite de #5 Oklahoma en finale de conférence Big 12 contre #14 Texas.

Championship Week sera d’ailleurs déterminante. Évidemment.

Des défaites de #2 Clemson et de #4 Georgia dans leur finale de conférence respective élimineraient de facto ces deux équipes. Probablement… en ouvrant une voie royale à #5 Oklahoma et… peut-être à #6 Ohio State. Toutefois, pas sûr que les Buckeyes devanceraient les Tigers de #2 Clemson dans un tel scénario.

Mais le comité de sélection semble avoir tranché : si tous les favoris gagnent samedi prochain (Alabama, Clemson, Oklahoma et Ohio State), les quatre participants aux playoffs seront : #1 Alabama, #2 Clemson, #3 Notre Dame et #4 Oklahoma (ordre à définir en fonction des résultats du weekend).

Le classement complet

Nouvelles déceptions pour les Knights de #8 Central Florida (12-0). Invaincus lors de leurs 25 derniers matchs, les Floridiens grimpent, certes, d’une position mais restent coincés derrière une équipe de #7 Michigan (10-2) qui compte pourtant deux défaites…

Deux programmes de la conférence SEC complètent le Top 10 : #9 Florida (9-3) et #10 LSU (9-3). Battus 74-72 par #19 Texas A&M dans un match épique qui s’est conclu après 7 prolongations, les Tigers chutent de 3 positions mais restent dans le Top 10.

#13 Washington State (10-2) quitte le Top 10 après sa défaite contre #11 Washington (9-3) lors de l’Apple Cup.

#12 Penn State, #14 Texas, #15 Kentucky, #17 Utah, #18 Mississippi State et #20 Syracuse conservent leur position de la semaine dernière tandis que #21 Northwestern recule de deux places malgré sa vitesse contre son rival, Illinois.

#24 Missouri et #25 Fresno State font leur entrée en remplacement de Utah State et Pittsburgh.

Le dernier classement sera publié lors du CFP Playoff Selection Day, le dimanche 2 décembre 2018.

Lire la suite

Rankings

CFP Rankings : Alabama toujours #1, un Top 4 inchangé et UCF entre dans le Top 10

Publié

le

Crédit photo : University of Alabama Athletics / Facebook

Aucun changement majeur au sein du CFP Rankings du mardi 20 novembre seulement marqué par l’entrée des Knights de Central Florida à la 9ème place du classement.

Ainsi, #1 Alabama conserve sa 1ère place après avoir martyrisé The Citadel en 2ème mi-temps. Le Crimson Tide était à égalité avec les Bulldogs, 10-10, à la mi-temps avant d’inscrire 33 points d’affilée dans une victoire 50-17. C’est la 16ème fois en 29 CFP Rankings publiés depuis 2014 que le Crimson Tide occupe la 1ère place. Un record battu évidemment.

Les champions nationaux devancent toujours #2 Clemson, #3 Notre Dame et #4 Michigan (meilleure équipe avec une défaite).

Pour rappel, les 4 équipes de l’ultime CFP Top 25 participeront aux 5ème playoffs à 4 de l’Histoire de l’élite du College Football. Les deux demi-finales se dérouleront, le samedi 29 décembre 2018, dans le cadre du Cotton Bowl et de l’Orange Bowl. Les vainqueurs de ces deux matchs se retrouveront en finale nationale, le 7 janvier 2019, au Levi’s Stadium de Santa Clara (Californie).

Ainsi, si la saison devait s’arrêter aujourd’hui, les deux demi-finales seraient les suivantes :

– #1 Alabama vs #4 Michigan (Cotton Bowl)
– #2 Clemson vs #3 Notre Dame (Orange Bowl)

Le classement complet

#5 Georgia et #6 Oklahoma sont toujours en embuscade en cas de défaite de l’une des équipes du carré d’as. Les Bulldogs ont un avantage sur les Sooners : ils savent déjà qu’ils affronteront le Crimson Tide de #1 Alabama en finale de conférence SEC. Une victoire dans ce match et ils auront très probablement leur billet en poche pour les playoffs.

Pour prétendre à une place en playoffs, #6 Oklahoma n’a plus le droit à l’erreur d’ici la fin de la saison. Les Sooners auront un déplacement périlleux du côté de #13 West Virginia (-4), vendredi 23 novembre. En cas de succès à Morgantown, #6 Oklahoma aura son billet pour le Big 12 Championship Game (contre Texas ?). Si les Sooners remportent ces deux matchs, ils seront clairement de sérieux prétendants à l’une des quatre places en playoffs.

#7 LSU (meilleure équipe à 2 défaites), #8 Washington State et #10 Ohio State conservent leur position.

Le seul changement dans le Top 10 est donc l’apparition de #9 Central Florida qui gagnent deux positions. Les Knights ont largement battus les Bearcats de Cincinnati, 38-13, dans un match en primetime sous haute tension. Cette 9ème place est la plus élevée d’une équipe du Group of Five dans l’Histoire de ce CFP Rankings.

#18 Mississippi State et #19 Northwestern font un bond de 3 positions cette semaine, la plus grosse progression parmi les équipes classées.

#25 Iowa State (-9) et #20 Syracuse (-8) connaissent les deux plus grosses chutes au classement. Les Cyclones ont été battu sèchement à #14 Texas tandis que le Orange a subu une déroute au Yankee Stadium face à #3 Notre Dame (défaite 36-3). Les joueurs de coach Dino Babers peuvent même s’estimer heureux d’être encore classés.

Cincinnati, Boston College quittent le CFP Rankings de cette semaine tandis que #22 Texas A&M et #24 Pitt font leur réapparition.

Un avant-dernier classement sera publié le mardi 27 novembre avant le CFP Playoff Selection Day, le dimanche 2 décembre.

Lire la suite

Rankings

CFP Rankings : Alabama toujours leader, pas de changement dans le Top 10

Publié

le

Crédit photo : Gary Cosby Jr/Tide Sports

Pour la première fois de l’Histoire du CFP Rankings, le Top 10 reste intact ! Il faut dire que toutes les équipes classées parmi les dix premières la semaine précédente se sont imposées au cours de la week 11. C’est donc sans surprise que la tête du 2ème classement publié par le comité de sélection du College Football Playoff n’a subi aucune modification.

Ainsi, #1 Alabama conserve sa 1ère place après avoir réussi un 2ème blanchissage en deux matchs en s’imposant à domicile 24-0 face à Mississippi State. C’est la 15ème fois en 28 CFP Rankings publiés depuis 2014 que le Crimson Tide occupe la 1ère place. Un record évidemment.

Les champions nationaux devancent toujours #2 Clemson, #3 Notre Dame et #4 Michigan (meilleure équipe avec 1 défaite).

Pour rappel, les 4 équipes de l’ultime CFP Top 25 participeront aux 5ème playoffs à 4 de l’Histoire de l’élite du College Football. Les deux demi-finales se dérouleront, le samedi 29 décembre 2018, dans le cadre du Cotton Bowl et de l’Orange Bowl. Les vainqueurs de ces deux matchs se retrouveront en finale nationale, le 7 janvier 2019, au Levi’s Stadium de Santa Clara (Californie).

Ainsi, si la saison devait s’arrêter aujourd’hui, les deux demi-finales seraient les suivantes :

– #1 Alabama vs #4 Michigan (Cotton Bowl)
– #2 Clemson vs #3 Notre Dame (Orange Bowl)

Le classement complet

#5 Georgia et #6 Oklahoma sont toujours en embuscade en cas de défaite de l’une des équipes du carré d’as. Les Bulldogs ont un avantage sur les Sooners : ils savent déjà qu’ils affronteront le Crimson Tide de #1 Alabama en finale de conférence SEC. Une victoire dans ce match et ils auront très probablement leur billet en poche pour les playoffs. #6 Oklahoma semble devoir condamner à attendre un éventuel faux-pas de deux équipes les précédant pour se glisser parmi les quatre demi-finalistes.

#7 LSU (meilleure équipe à 2 défaites), #8 Washington State, #9 West Virginia et #10 Ohio State complètent ce Top 10 inchangé.

En raison de la défaite de #17 Kentucky (-6) à Tennessee, le premier changement intervient à la 11ème place : les Knights de #11 Central Florida (+1), invaincus depuis 22 matchs, sont toujours privés de Top 10 et leur espoir de participation aux playoffs est quasi-nul. Toutefois, cette 11ème position est le meilleur classement d’une équipe du Group of Five dans toute l’Histoire de ce CFP Rankings.

#12 Syracuse progresse également d’une place. Les Orangemen sont l’une des bonnes surprises de cette saison 2018 et ils ont une occasion en or de frapper à la porte du Top 10 (et donc d’un bowl majeur) à l’occasion d’une week 12 au cours de laquelle ils affronteront les Fighting Irish de #3 Notre Dame, au Yankee Stadium. Le match de la semaine.

#14 Penn State et #16 Iowa State réussissent une progression de 6 places en passant respectivement de la 20ème à la 14ème position et de la 22ème à la 16ème positions. Les Cyclones de #16 Iowa State ont remporté leur 5 derniers matchs et affronteront les Longhorns de #15 Texas lors de la week 12 pour un duel entre équipes du Top 20.

Toutefois, la plus grosse progression de la semaine revient aux Huskies de #18 Washington (+7).

A noter que #20 Boston College préserve sa place dans le Top 20 malgré sa défaite à domicile contre #2 Clemson.

Après sa victoire contre Oregon, #19 Utah fait une entrée remarquée dans le Top 20 et #22 Northwestern, malgré ses 4 défaites, fait sa première apparition de la saison.

Trois autres programmes entrent au classement de ce mardi 13 novembre : @23 Utah State, @24 Cincinnati et @25 Boise State. Trois équipes du Group of Five.

Michigan State, North Carolina State, Fresno State et Auburn quittent le CFP Rankings de cette semaine.

Lire la suite

Articles les plus lus