Suivez-nous

Rankings

CFP Top 25 : Clemson 1er, LSU, Ohio State et Alabama dans le Top 4

Le comité de sélection du College Football Playoff a publié son premier Top 25 plaçant #1 Clemson, #2 LSU, #3 Ohio State, #4 Alabama parmi les quatre équipes qui participeraient aux demis-finales si la saison s’arrêtait aujourd’hui.

Publié

le

Le comité de sélection du College Football Playoff a publié son premier Top 25 plaçant #1 Clemson, #2 LSU, #3 Ohio State, #4 Alabama parmi les quatre équipes qui participeraient aux demis-finales si la saison s’arrêtait aujourd’hui.

Pour rappel, les 4 équipes du dernier CFP Top 25 joueront les  seconds playoffs à 4 de l’Histoire de l’élite du College Football. Les deux demi-finales se dérouleront dans le cadre de l’Orange Bowl et du Cotton Bowl. Le vainqueur de ces deux matchs se retrouveront en finale nationale, le 11 janvier 2016, au University of Phoenix Stadium de Glendale (Arizona).

Ainsi, les deux demi-finales seraient les suivantes :

– #1 Clemson  vs #4 Alabama (Orange Bowl ?)
– #2 LSU vs #3 Ohio State (Cotton Bowl ?) .

Jeff Long, le président du College Football Playoff, l’a confirmé après le dévoilement de ce classement : la difficulté du calendrier a été le facteur prépondérant de la 1ère place de #1 Clemson.

L’une des informations majeures de ce premier CFP Top 25 est l’absence du Top 4 des Horned Frogs de #8 Texas Christian et surtout des Bears de #5 Baylor, actuellement #1 du classement TBP Top 25 et #2 de l’AP Top 25. La faiblesse du calendrier de début de saison de ces deux programmes de la conférence Big 12 a été un facteur décisif.

 

Autre fait majeur : #5 Notre Dame (#8 de l’AP Top 25) occupe la 5ème position de ce premier CFP Top 25. Les Fighting Irish ont remporté de solides succès contre USC et #22 Temple mais il semble bien que leur meilleur atout dans leur évaluation par le comité – outre leur renommée – aura été… leur seule défaite de la saison, à #1 Clemson (22-24). Lors de ce match à Death Valley du 3 octobre dernier, #5 Notre Dame avait dominé pour le nombre de yards offensifs mais aussi gâché une occasion de prendre les devants sur un fumble à 1 yard de la end-zone des Tigers et avait manqué une conversion à 2 points qui aurait pu envoyer le match en prolongation.

Ce premier CFP Top 25 n’est qu’une photographie actuelle des forces en présence selon le comité de sélection et tout devrait évoluer dans les semaines à venir. Le TCU-Baylor de la dernière semaine pourrait tout changer si les deux programmes se présentent invaincus au coup d’envoi de ce match.

#3 Ohio State n’a pas encore de victoire référence en 2015 mais les Buckeyes, qui bénéficient clairement de leur statut de champions nationaux, doivent encore affronter #7 Michigan State et #17 Michigan tandis que #2 LSU a une fin de calendrier démentielle avec des matchs contre #4 Alabama, #18 Ole Miss et #19 Texas A&M.

#7 Michigan State, #8 Texas Christian, #9 Iowa et #10 Florida, viennent compléter le Top 10.

Curieusement, les Gators ont une « meilleure » victoire et une « meilleure » défaite que le Crimson Tide… Certains ne se sont pas gênés pour sous-entendre le caractère biaisé de l’évaluation de #4 Alabama.

Suivent #11 Stanford, #12 Utah, #13 Memphis, #14 Oklahoma State, #15 Oklahoma, #16 Florida State, #17 Michigan, #18 Ole Miss, #19 Texas A&M et #20 Mississippi State.

Rien n’est perdu pour ces programmes actuellement hors du Top 10 puisqu’on rappelle qu’Ohio State, champion national au terme de la saison 2014, était classé… #16 lors du premier CFP Top 25.

#21 Northwestern, #22 Temple, #23 UCLA, #24 Toledo et #25 Houston complètent ce premier CFP Top 25 de la saison 2015.

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Publicité
26 commentaires

26 Comments

  1. Ryujii

    4 novembre 2015 at 05h22

    Il y a des choses que je ne m’explique pas, mais bon comme on dit ce n’est que le premier, il risque de pas mal changer dans les semaines à venir.

    J’espère qu’on aura droit à un Verchain is #notimpressed dans le CFR de lundi prochain à propos de ce ranking.

    • Luzoan

      4 novembre 2015 at 07h31

      Verchain is #notimpressed, Verchain is #notimpressed, Verchain is #notimpressed
      Sec Powaaaa, je suis pas d’ accord, on va encore reprocher aux « BIG12 Programs » leurs faibles oppositions mais il se sont pas rencontrés donc je pense que au moins 1 des invaincus de la conf ou Oklahoma remontera…
      Souvenez vous le premier CFPSC Ranking, il me semble que Miss State était premier et Bama dans les 4…
      Il y a une certaine cohérence, comme l’ an dernier le Champion Nationnal est aussi dans les 4.
      On revivra les mêmes problèmes que l’ an passé avec des incompréhensions, mais je me ferai pas avoir, c’ est un état des lieu pas plus, çà va bouger….

  2. olivier r

    4 novembre 2015 at 07h26

    Ce classement est une vaste blague!! j aime beaucoup notre Dame mais les mettre devant Baylor ou TCU est juste delirant. Quand on regarde les deux dernières saisons des Horned Frogs, les cocus de la saison dernière, je me dis juste  » pourquoi tant de haine? »

    • Sev

      4 novembre 2015 at 11h20

      tout à fait d’accord

  3. down

    4 novembre 2015 at 10h29

    Plein de gros matches encore dans le Big Twelve, Alabama/LSU, Clemson/Florida State, Ohio State/Michigan State, Stanford/Notre Dame, UCLA/Utah,etc.
    Ce classement ne veut pas dire grand chose avec tous ces matchs à venir.

    • Olivier R

      4 novembre 2015 at 11h13

      On est bien d’accord que tout va encore bouger mais ce n’est pas une raison pour faire un truc aussi délirant! Sinon ils peuvent aussi arreter les polls en cours de saison et n’en faire un que quand la saison est terminée!

      • Ryujii

        4 novembre 2015 at 14h04

        A croire que c’est impensable qu’une équipe SEC ne puisse être en Play Off.

  4. Bertrand H

    4 novembre 2015 at 15h58

    C’est tout le temps la même chose!
    A chaque sortie du classement CFP, ils n’en font qu’à leurs têtes, à croire que les pontes du CFP bossent au Gorafi.

  5. Verchain

    4 novembre 2015 at 18h44

    J’ai hésité. Longtemps. Et puis, la technique au bureau aujourd’hui a fait que je ne n’ai pas opté pour un #NotImpressed en bonne et due forme, qui serait de toute façon tombé trop tard dans la journée pour avoir un impact. Alors, je vais abuser de la section commentaire pour vous faire le #NotImpressed…

    N’oubliez pas que c’est encore une fois un grand n’importe quoi, que seul un classement comptera, le dernier qui sera publié. Qu’il y a des injustices. Mais que finalement, on s’en fout.

    Ce qui me fait le plus mal, en voyant ce premier classement du Comité, c’est que Jeff Long nous a encore inventé des trucs pour justifier le classement. Typique de la machine politique qu’est ce Comité.

    Nouveauté : le nombre de victoires contre des équipes à + de 50% de victoires. Ah, ça ne rentre pas dans la difficulté du calendrier rencontré, apparemment, c’est un truc bien à part. ça sert à justifier des choses. C’est de la politique.

    Pourquoi il n’y a pas d’équipes Big12 dans les 5 ? Oh, parce que pour l’instant, ils n’ont battu personne, ces gens, qu’ils ont un calendrier tout pourri, mais vous verrez, ça ira mieux quand ils se seront tous rencontrés, qu’ils auront tous une défaite ou deux, on pourra les laisser en dehors sans que ça vous donne envie de vous plaindre, parce qu’on vous aura trouve un truc comme le ‘overall body of work’ de Mississippi State qui sera champion de la SEC avec deux défaites au compteur, par exemple, ou de Ohio State qui aura battu Michigan State, perdu contre Michigan mais magnifiquement rebondi en battant Iowa de trois points au B1G championship…

    De la politique. Ne gardez que ça à l’esprit. Les deux personnalités les plus influentes à l’intérieur de ce Comité sont… Tom Osbourne et Barry Alvarez. Du football de l’ancienne école, que le génie offensif d’un Art Briles fait vomir. Et puis, Barry Alvarez donne beaucoup d’importance au fait d’avoir battu Wisconsin… Sans doute pour cela qu’Alabama y est, dans les 4. Et encore, ce n’est pas ce qui me choque le plus, d’y voir Alabama, parce que je pense, et ça peut changer samedi, que pour une fois, ils n’ont pas uniquement donné dans le ‘on met ‘Bama parce que ‘Bama c’est ‘Bama’. Ohio State en est, parce que c’est Ohio State…

    Pour moi, ‘Bama mérite plus d’y être que Florida, par exemple. Alors que ces deux équipes ont eu des fortunes différentes contre un adversaire commun, les Rebels. Oui, mais ‘Bama a éclaté Georgia avec Chubb et Lambert au top. Pas Florida, qui a éclaté Georgia sans Chubb et un QB numéro 3 dont tout le monde oubliera le nom la semaine prochaine.

    De la politique. Qui fait que Memphis n’est pas dans les 10, par exemple.

    Franchement, Bill Hancock et compagnie doivent être rayonnants de joie. Parce qu’ils ont gagné, au fond. On est là à s’écharper sur un truc qui ne sert à rien, qui n’existe dans aucun autre sport. Le basket publie un seul classement. Le football devrait en faire autant. Mais ça ferait moins de remplissage d’antenne sur ESPN…

    Bon, allez, attendons mercredi prochain pour nous en Europe, pour voir quel nouveau critère va être inventé par Jeffy Jeff et ses potes pour justifier d’un classement qui ne voudra encore une fois rien dire du tout…

    • Tiralph

      4 novembre 2015 at 21h07

      Je suis un jeunot dans le monde du College Football, mais je pensais que l’évaluation des équipes devait changer par rapport au temps du BCS. Notamment, une défaite devait être moins pénalisante s’il y avait des victoires de qualités en face. Cela a pour moi un effet bénéfique, des matchs hors conférence plus intéréssant.

      Donc que Alabama et surtout Notre Dame soit si haut me dit que ça va dans le bon sens.
      Après TCU etBaylor n’ont pas encore gagné un match sérieux: Texas Tech et West Virginia, avec leur défense en bois, il suffit de stopper 2 ou 3 fois leur attaque par match et c’est gagné.

      Le grand mystère pour moi c’est Ohio State, sur ce qu’ils ont fait depuis le début d’année, il ne mérite pas le top10. Memphis a bien plus de victoires de qualité qu’Ohio State.

    • Luzoan

      5 novembre 2015 at 08h48

      Question con, mais question:
      Dans leur(s) reflexion(s), le comité prend t’ il compte d’ une façon mineure(ou pas) le passé recent et un peu de la saison précédente des programmes dans leur classement ?

      • Verchain

        5 novembre 2015 at 08h53

        Théoriquement, non. Les membres du comité sont censés travailler uniquement sur la saison en cours.

        Maintenant, bon… Comment expliquer que Ohio State soit dans les 4, mystère…

        • Olivier R

          5 novembre 2015 at 12h03

          Oui enfin si ce qui marche pour OSU ne marche pas pour Baylor ou TCU…

  6. Sacha

    5 novembre 2015 at 07h32

    Incroyable manque de respect envers la BigXII. Bama ne mérite pas sa place dans le top 4 pas qu’ils ont pas l’étoffe mais avec leur défaite à domicile contre Ole Miss, il devrait partir de plus loin (comme les Buckeyes l’an passé) au lieu de ça ils nous les mettent en #4 en commençant, ça sent l’arnaque à plein nez comme si ils voulaient moussés la rencontre qui aura lieu ce samedi entre LSU et Bama, pauvre Baylor et TCU et surtout pauvre BigXII. Je vous le dit c’est un complot pour l’implosion de la BigXII pour créée ainsi 4 super conference ou les 4 champions seraient les représentants au CFP!!!!!

  7. Luzoan

    5 novembre 2015 at 08h59

    Juste pour preciser, le premier classement de l’ an dernier était 3 programmes de la sec:
    1)Mississippi State
    2)FSU
    3)Auburn
    4) Ole Miss
    pour finir comme on le sait, donc on est largement dans le même esprit…

  8. Verchain

    5 novembre 2015 at 09h00

    La théorie du complot est souvent tentante, c’est vrai… Maintenant… Le CFP a un contrat avec ESPN, donc il ne se passera pas de révolution dans le paysage des conférences (la création de super-conférences à 16 équipes, ou à 18, avec la disparition de certaines, dont la Big12) dans les deux ou trois ans.

    Après, à terme, on n’en sait rien…

    Mais les grandes équipes de la Big12 n’ont pour l’instant aucun intérêt à voir exploser leur conférence. Tant que Texas a de l’argent via le Longhorn Network, rien ne bougera. La BigXII aurait au contraire intérêt à passer à 12 rapidement, en prenant des équipes qui demeurent dans son aire géographique de base (l’iowa et la Virginie Occidentale, ça fait un peu loin, je trouve), au moment de renégocier les contrats télé, pour qu’on ne puisse plus utiliser cet argument ridicule du ‘ya pas de match de championnat’.

    L’ACC a un nveau minablissime. Ya un championnat. Ouais !!!! Hormis Clemson, de qui peut-on avoir peur en ACC ? Wake ?

    • Olivier R

      5 novembre 2015 at 12h05

      La « vendetta anti Big 12 » n’est elle simplement pas liée à leur refus pour l’instant de faire un « championship game »?

      • Verchain

        5 novembre 2015 at 15h32

        Un match de championnat entre les deux premiers du classement d’une poule unique, on ne voit ça que dans le soccer belge…

        Je pense qu’une conférence doit avoir deux poules pour pouvoir organiser un championnat…

        • louvressac

          5 novembre 2015 at 18h58

          le soccer belge ?….depuis aujourd’hui (et suivant le classement de la fifa) on est la meilleure équipe du monde,mais bon les classements,hein ! tout ça pour dire que c’est un peu comme dans le monde merveilleux de la NCAA !
          .

        • olivier r

          5 novembre 2015 at 23h02

          On est d accord mais est ce que cette  » bouderie » n est pas un moyen de leur mettre la pression pour changer de format?

  9. Verchain

    6 novembre 2015 at 07h49

    Peut-être Bill Hancock (ne confondons pas l’aspect business du CFP et le Comité, même si le business influence sans doute le comité) veut-il faire cracher encore plus d’argent à ESPN, avec les droits que représenteraient un match de championnat de la Big12, mais le CFP n’y toucherait pas d’argent supplémentaire, ce serait la Big12 en direct qui toucherait, donc, je ne trouve pas d’argument logique pour pousser dans ce sens.

    Le fait de rester à 10 permet aussi de ne répartir les droits télé qu’en 10. Je ne sais plus de quand date la dernière négociation de droits, mais si c’était avant le départ de Nebraska, Mizzou, A&M et Colorado et les arrivées de WVU et TCU, la part de gateau est plus importante pour le moment.

    Maintenant, Je ne vois pas beaucoup de candidats crédibles non plus pour rejoindre la Big12 en dehors de Brigham Young (faudrait vouloir, déjà), et Boise State. Parce que si on considère la Big12 comme la conférence du Texas (oui, je sais, il y a Iowa State, Kansas, Kansas State, West Fuckyn Virginia, mais hormis cette dernière, il y avait une forme de continuité territoriale du temps où il y avait le Nebraska dans l’histoire) et de l’Oklahoma qui se touchent (les dégueulasses), les choix seraient limités : SMU, Tulsa, Rice… Yikes…

    • Olivier R

      6 novembre 2015 at 09h16

      Oui tu as la bonne liste des candidats potentiels… BYU (mais ils sont quand même tres à l’Ouest et comme tu dis sont ils vraiment motivés pour ça?), Boisé State… Je ne crois pas trop à un retour d’historiques de feu la SWC (Rice, SMU…) mais j’ajouterai dans la liste Colorado State qui a un vrai potentiel et Marshall qui pemettrait à W Va de se sentir moins isolée et peut être aussi une de ces « nouvelles » facs qui poussent comme Texas State, Arkansas State (qui m’étonne bcp cette année) voir UT SA. Voir même dans un avenir pas forcément lointain un ND ST qui devient trop gros pour le niveau d’en dessous ou Illinois State aussi qui monte en puissance…

  10. Verchain

    6 novembre 2015 at 11h52

    Certes, mais pour les derniers, difficile de justifier l’aspect territorial, qui est encore à peu près respecté dans les grandes conférences, ou presque… Faudrait que je me penche sur le sujet, mais la solution ultime n’est-elle pas de passer à un système à 8, avec 8 champions de conférence ?

    128 équipes de FBS, en 8 conférences de 16. Le pire, c’est que c’est jouable. Totalement utopique, mais jouable.

    • Olivier R

      6 novembre 2015 at 12h00

      Illinois State vs Iowa State ou Kansas c’est quasi des derbys… Je crois que la première fois que j’ai fait un article ou demander sur un forum des playoffs à 8 en NCAA au moins 50% de nos lecteurs n’étaient pas nés Verchain!…Est ce que je le verrai avant de mourir?!

    • Ryujii

      6 novembre 2015 at 20h01

      Bah le soucis c’est qu’en 2017, la FBS sera à 130, UAB va revenir au football et donc compléter de nouveau la conf USA à 14 et Coastal Carolina rejoindra la Sunbelt qui passera à 12 et donc aura sa finale aussi.

      Bref peut être que la direction serait des conf à 16 ou plus. Et puis si la Big X12 cherche une fac Texane il y a toujours Houston qui est loin d’être mauvaise (surtout cette saison).

      On verra si un nouveau réalignement aura lieu dans la décennie qui suit.

  11. Verchain

    6 novembre 2015 at 23h15

    @Olivier : à moins que tu n’aies dans les 70 balais ou que tu présentes de gros risques physiologiques, je pense que tu verras les playoffs à 8. Je donne 5-6 ans avant que ça change, au pire encore 10 ans, soit le terme du contrat actuel du CFP.

    @Ryu : gulp, comment j’ai fait pour oublier Houston… Mais je ne crois pas que Austin verrait d’un bon oeil Houston dans sa conférence…

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rankings

AP Top 25 : Alabama toujours au top, Georgia 2ème, LSU 6ème

Au lendemain d’une semaine 3 marquée par les défaites à domicile de #9 Auburn et #18 Wisconsin, plusieurs changements ont été apportés au classement AP Top 25 du dimanche 16 septembre 2018.

Publié

le

Crédit photo : Jonathan Bachman/Getty Images

Si le Top 10 voit l’entrée des Tigers de #6 LSU et des Nittany Lions de #10 Penn State, le Crimson Tide de #1 Alabama reste solidement accroché à sa première position d’un Top 5 quasi-inchangé.

Avec 58 votes de première place, #1 Alabama est un leader incontesté. Avec un bilan de 3-0, les champions nationaux ne laissent aucun doute qu’ils sont actuellement la meilleure équipe du pays. Leur démonstration face aux Rebels d’Ole Miss (victoire 62-7) est là pour le démontrer.

Malgré sa large victoire contre Georgia Southern, les Tigers de #3 Clemson (3 votes de 1ère place) perdent une position au profit des Bulldogs de #2 Georgia. Les deux derniers participants du National Championship Game occupent donc les deux premières places à l’issue de cette week 3 tandis les Buckeyes de #4 Ohio State ont conforté leur place dans le dernier carré en s’imposant avec brio, 40-28, face aux Horned Frogs de Texas Christian.

#5 Oklahoma a également conservé sa 5ème place suite à sa victoire 37-27 à Iowa State.

Embed from Getty Images

L’information importante de ce nouveau classement est l’apparition de #6 LSU au 6ème rang. En trois semaines, les Tigers ont battu deux équipes du Top 10 loin de leur base de Bâton-Rouge (Miami et Auburn) et sont donc passés de la 25ème position lors du classement de pré-saison à la 6ème place cette semaine.

L’autre gros changement dans ce classement est la chute de 12 places des Badgers de #18 Wisconsin. Battus à domicile par une équipe non-classée, les Badgers sortent naturellement du Top 10 laissant #7 Stanford progresser de deux places tandis que #8 Notre Dame reste 8ème devant #9 Auburn et deux équipes à égalité : #10 Washington et #10 Penn State.

A noter que la conférence Big Ten avait 5 équipes classées dans le Top 14 lors de la publication du 1er classement, en aout dernier. Michigan, Michigan State et Wisconsin ont déjà perdu un match.

Mais, c’est la Pac-12 qui a le plus souffert lors de cette week 3. USC (battu à Texas) et Arizona State (battu à San Diego State) quittent le classement tout comme le représentant du Group of Five, Boise State, largement battu à #15 Oklahoma State qui progresse de 9 places.

Trois équipes font leur entrée au classement au terme de cette 3ème semaine de la saison 2018. Vainqueurs à Wake Forest, jeudi dernier, les Eagles de #23 Boston College sont classés à l’AP Top 25 pour la première fois depuis 2008 ! C’est aussi un retour pour les Aggies de #22 Texas A&M et les Cougars de #25 Brigham Young. Les Aggies n’avaient plus été classés depuis novembre 2016 tandis que les Cougars font une première apparition depuis septembre 2015.

Voici le classement AP Top 25 complet :

# Équipe Bilan Classement précédent
1 Alabama 3-0 1
2 Georgia 3-0 3
3 Clemson 3-0 2
4 Ohio State 3-0 4
5 Oklahoma 3-0 5
6 LSU 3-0 12
7 Stanford 3-0 9
8 Notre Dame 3-0 8
9 Auburn 2-1 7
10 Washington 2-1 10
10 Penn State 3-0 11
12 West Virginia 2-0 14
13 Virginia Tech 2-0 13
14 Mississippi State 3-0 16
15 Oklahoma State 3-0 24
16 UCF 2-0 18
17 TCU 2-1 15
18 Wisconsin 2-1 6
19 Michigan 2-1 19
20 Oregon 3-0 20
21 Miami 2-1 21
22 Texas A&M 2-1 Non-classé
23 Boston College 3-0 Non-classé
24 Michigan State 1-1 25
25 BYU 2-1 Non-classé
Lire la suite

Rankings

AP Top 25 : Alabama toujours 1er, peu de changement dans le Top 10

Au lendemain d’une semaine 2 riche en événement pas sans véritable surprise, peu de changement à noter au sein du classement AP Top 25 publié ce dimanche 9 septembre 2018.

Publié

le

Les Aggies de Texas A&M ont eu deux opportunités d’égaliser le score dans le Big Game de la semaine face aux Tigers de #2 Clemson. L’une a été perdue en raison d’un fumble pour un touchback controversé et l’autre sur une conversion à 2 points manquée. #2 Clemson s’en est sorti, 28-26, grâce à sa maturité et sa capacité à créer des big plays en atatque. À Columbia (Caroline du Sud), les Gamecocks de South Carolina ont tenu pendant un peu plus de 2 quart-temps avant de s’effondrer face aux champions de conférence SEC en titre.

Du coup, le Top 4 reste inchangé. Large vainqueur d’Arkansas State (57-7) sous l’impulsion du duo de quarterbacks, QB Tua Tagovailoa et QB Jalen Hurts, le Crimson Tide de #1 Alabama conserve sa place de #1 avec un total de 54 votes de 1ère place. C’est la 106ème semaine que le Crimson Tide est classé #1 dépassant ainsi Ohio State dans l’Histoire du classement AP To p25.

Les Tigers de #2 Clemson (6 votes de 1ère place) ont survécu à la tentative de comeback d’une surprenante et prometteuse équipe de Texas A&M. Cette victoire pourrait en déplacement pourrait compter en vue des playoffs.

#3 Georgia et #4 Ohio State forment le Top 4. Les Sooners de #5 Oklahoma progressent d’une position après leur large succès sur UCLA. Ils profitent d’un début de match difficile de #6 Wisconsin (1 vote de 1ère place) contre New Mexico pour passer devant les Badgers. #7 Auburn et #8 Notre Dame conservent leur position de la semaine dernière tandis que #9 Stanford et #10 Washington échangent leur position de la semaine passée après leur victoire sur USC et North Dakota (FCS) respectivement.

Lourdement battus par #3 Georgia, les Gamecocks de South Carolina quittent le classement de cette semaine tout comme Florida au lendemain de sa première défaite en 31 ans face aux Wildcats de Kentucky.

#23 Arizona State et #24 Oklahoma State font leur entrée. Les Sun Devils, qui n’avaient plus été classés depuis 2015, ont réussi un comeback au bout de la nuit face à de décevants Spartans de #25 Michigan State tandis que les Cowboys n’ont pas fait de détails face à South Alabama (55-13).

Voici la répartition par conférence :

Big Ten — 5.
Pac-12 — 5.
SEC — 5.
Big 12 — 4.
ACC — 3.
American — 1.
Mountain West — 1.
Independent — 1.

Voici le classement AP Top 25 complet :

# Équipe Bilan Classement précédent
1 Alabama (54 votes de 1ère place) 2-0 1
2 Clemson (6) 2-0 2
3 Georgia 2-0 3
4 Ohio State 2-0 4
5 Oklahoma 2-0 6
6 Wisconsin (1) 2-0 5
7 Auburn 2-0 7
8 Notre Dame 2-0 8
9 Stanford 2-0 10
10 Washington 1-1 9
11 Penn State 2-0 13
12 LSU 2-0 11
13 Virginia Tech 2-0 12
14 West Virginia 2-0 14
15 TCU 2-0 16
16 Mississippi State 2-0 18
17 Boise State 2-0 20
18 UCF 2-0 19
19 Michigan 1-1 21
20 Oregon 2-0 23
21 Miami 1-1 22
22 USC 1-1 17
23 Arizona State 2-0 Non-classé
24 Oklahoma State 2-0 Non-classé
25 Michigan State 1-1 15
Lire la suite

Rankings

AP Top 25 : Alabama solidement en tête, Notre Dame dans le Top 10

Publié

le

Crédit photo : Getty Images

Au lendemain de l’impressionnante victoire de Virginia Tech à Florida State, l’Associated Press a publié son classement Top 25 dans lequel les Hokies et Notre Dame font un bond en avant important.

Les champions nationaux ont démontré à quel point ils peuvent être dangereux offensivement, et ce, face à une équipe au talent indiscutable comme Louisville. Avec la confirmation de QB Tua Tagovailoa au poste de titulaire, l’attaque du Crimson Tide semble plus confiante que jamais. Effrayant. La troupe de coach Nick Saban conserve la 1ère place avec 48 votes de 1ère place.

#2 Clemson (12 votes de 1ère place) préserve également sa 2ème position suite à sa victoire facile face à Furman (FCS). QB Kelly Bryant et QB Trevor Lawrence feront face à une toute autre opposition la semaine prochaine lors d’un déplacement à risque du côté de Texas A&M.

#3 Georgia garde aussi sa 3ème position. Les Bulldogs n’ont montré aucun signe de relâchement quelques mois après leur défaite en finale nationale. QB Jake Fromm et la meilleure classe de recrues en 2018 se sont montrés solides face à un adversaire, certes, nettement inférieur (Austin Peay).

Le seul changement dans le Top 4 est la progression d’une place des Buckeyes de #4 Ohio State. Le coach Urban Meyer est de retour à l’entrainement après sa suspension même si le coordinateur offensif Ryan Day dirigera encore l’équipe lors des deux prochains matchs, contre Rutgers et TCU. Cette situation difficile n’a eu aucun impact sur les performances du programme de Columbus qui a inscrit 77 points contre Oregon State.

#5 Wisconsin (1 vote de 1ère place) recule donc d’une position malgré sa victoire 34-3 face à Western Kentucky et l’excellente prestation de RB Jonathan Taylor (145 yards). L’ampleur du succès des Buckeyes fût telle que les Badgers n’ont pu rivaliser.

#6 Oklahoma progresse d’une position et #7 Auburn de 2. Impressionnants face aux Wolverines de #21 Michigan, les Fighting Irish font leur entrée dans le Top 10, à la 8ème position, devant #9 Washington qui reste dans ce Top 10 malgré sa défaite 21-16 face à #7 Auburn. #10 Stanford complète ce Top 10.

Comme attendu, #22 Miami (-14) et #21 Michigan (-8) sont les deux grands perdants du classement de la semaine dont est exclu Florida State après son lourd revers, 24-3, face à #14 Virginia Tech.

La première semaine a confirmé la domination de la conférence SEC sur ce début de saison. Certes, de nombreuses équipes jouaient des « cupcakes » mais les succès de #11 LSU (face à Miami) et de #7 Auburn (contre Washington) ont impressionné. Avec 7 équipes la SEC est la plus représentée. Voici la répartition par conférence :

  • SEC — 7
  • Big Ten — 5
  • Pac-12 — 4
  • ACC — 3
  • Big 12 — 3
  • American — 1
  • Mountain West — 1
  • Independent — 1

Classement AP Top 25 complet au terme de la 1ère semaine :

# Équipe Semaine dernière
1 Alabama 1
2 Clemson 2
3 Georgia 3
4 Ohio State 5
5 Wisconsin 4
6 Oklahoma 7
7 Auburn 9
8 Notre Dame 12
9 Washington 6
10 Stanford 13
11 LSU 25
12 Virginia Tech 20
13 Penn State 10
14 West Virginia 17
15 Michigan State 11
16 TCU 16
17 USC 15
18 Mississippi State 18
19 UCF 21
20 Boise State 22
21 Michigan 14
22 Miami (FL) 8
22 Oregon 24
24 South Carolina Non-classé
25 Florida Non-classé
Lire la suite

Rankings

AP Top 25 : Alabama commencera la saison en tête pour la 3ème année d’affilée

Publié

le

Crédit photo : Jamie Squire/Getty Images

Le Crimson Tide va défendre son titre national remporté en janvier dernier là où il avait terminé la saison passée : à la 1ère position du classement AP Top 25.

En obtenant 42 votes de 1ère place sur les 61 bulletins de vote, le Crimson Tide de #1 Alabama devient le 2ème programme de l’Histoire à débuter une saison au sommet du classement pour une 3ème année consécutive ! Les Sooners d’Oklahoma de 1985 à 1987 avaient été les premiers à réussir un tel exploit.

C’est la 7ème fois dans l’Histoire qu’Alabama est #1 de l’AP Top 25 de pré-saison.

Coach Nick Saban entre un peu plus dans la légende. En plus de ses 5 titres de champion national, il débutera une saison en tant que #1 de l’AP Top 25 pour la 5 fois depuis son arrivée à Tuscaloosa en 2008. L’an passé, il a même réussi l’exploit de débuter et de terminer la saison à la 1ère place. Une première pour le coach du Crimson Tide.

Alabama sera donc en tête du classement pour une 104ème semaine dans son Histoire. Seuls les Buckeyes d’Ohio State ont fait mieux avec un total de 105 semaines.

#2 Clemson a obtenu 18 votes de 1ère place qui lui permettent d’être le dauphin du Crimson Tide. #3 Georgia et #4 Wisconsin
(1 vote de 1ère place) complètent le carré d’as devant les Buckeyes de #5 Ohio State.

#6 Washington, #7 Oklahoma, #8 Miami, #9 Auburn et #10 Penn State forment le Top 10.

Concernant les conférences du Power Five, la répartition est quasi-égale :

– Big Ten : 5 équipes.
– SEC : 5 équipes.
– ACC : 4 équipes.
– Big 12 : 4 équipes.
– Pac-12 : 4 équipes.

Le Group of Five est représenté avec deux programmes : #21 Central Florida et #22 Boise State.

Classement complet :

# Équipe
1 Alabama (42 votes de 1ère place)
2 Clemson (18)
3 Georgia
4 Wisconsin (1)
5 Ohio State
6 Washington
7 Oklahoma
8 Miami
9 Auburn
10 Penn State
11 Michigan State
12 Notre Dame
13 Stanford
14 Michigan
15 USC
16 Texas Christian
17 West Virginia
18 Mississippi State
19 Florida State
20 Virginia Tech
21 Central Florida
22 Boise State
23 Texas
24 Oregon
25 LSU
Lire la suite

Articles les plus lus