Suivez-nous sur

Preview

Top 25 des meilleurs receveurs en 2017

Cible préférée de QB Mason Rudolph, le senior WR James Washington est le #1 de notre Top 25 des meilleurs receveurs en prévision de la saison 2017.

Crédit photo : Devin Wilber/O'Colly

Top 25 des meilleurs receveurs en 2017

A trois mois de l’ouverture de l’exercice 2017, The Blue Pennant vous propose son traditionnel classement des meilleurs receveurs de l’élite du College Football avant le coup d’envoi de la prochaine saison.

1. WR James Washington, Sr, Oklahoma State
Leader du groupe de receveurs le plus fourni du pays, il a réussi un impressionnant total de 16 réceptions de plus de 30 yards l’an passé. Avec le retour de QB Mason Rudolph à la tête de l’attaque des Cowboys, il sera assurément en course pour le statut de meilleur receveur du pays lors de la draft NFL 2018. 71 réceptions pour 1380 yards et 10 TD en 2016.

2. WR Calvin Ridley, Jr, Alabama
Comparé à Amari Cooper depuis son année freshman, saura-t-il marcher dans les pas de son illustre prédécesseur qui avait explosé lors de sa saison junior ? Les départs de WR ArDarius Stewart et de TE OJ Howard font de WR Calvin Ridley le go-to-guy de l’attaque aérienne du nouveau coordinateur offensif du Crimson Tide, Brian Daboll. Ses stats ne seront peut-être pas aussi impressionnantes que les autres membres de ce Top 10 mais sa vitesse et ses mains sûres devraient lui permettre de devenir un fantastique playmaker.

3. WR Christian Kirk, Jr, Texas A&M
Il possède une vitesse folle et un changement de direction déroutant qui lui permettent de gagner énormément de yards après réception. Combatif et explosif, il peut être menaçant sur réception mais également sur retour de coup de pied comme le démontre ses 5 TD sur retour de punt réussis depuis le début de sa carrière universitaire. 163 réceptions pour 1937 yards et 16 TD en deux saisons.

4. WR Deon Cain, Jr, Clemson
Dans l’ombre de WR Mike Williams et WR Artavis Scott l’an passé, cet ancien prospect 5 étoiles a pourtant réussi plusieurs big plays au cours d’une saison 2016 qu’il a conclue avec 38 réceptions pour 724 yards et 9 TD. Le départ de ses deux coéquipiers lui ouvre la voie pour devenir la cible #1 du nouveau quarterback titulaire des Tigers. Il possède la taille et la vitesse pour s’affirmer comme le meilleur receveur de la conférence ACC en 2017.

5. WR Equanimeous St. Brown, Jr, Notre Dame
Après une saison freshman passée dans l’anonymat, il a pris ses responsabilités l’an dernier devenant le receveur #1 des Fighting Irish. Sa taille et ses excellents tracées en profondeurs en feront l’un des receveurs les plus redoutés du pays en 2017. 58 réceptions pour 961 yards et 9 TD en 2016.

6. WR Dante Pettis, Sr, Washington
Dans l’ombre de son coéquipier WR John Ross, il a pourtant inscrit 15 TD sur réception la saison passée. Il possède une formidable détente et une surprenante accélération pour un joueur de son gabarit. Les scouts NFL l’adorent déjà. 53 réceptions pour 822 yards et 15 TD et 2 TD sur retour en punt en 2016.

7. WR Antonio Callaway, Jr, Florida
Ce n’est rien de dire que sa carrière à Florida est plus que chaotique. Suspendu à deux reprises, il a accumulé les déboires et une récente arrestation pourrait compromettre sa participation à la saison 2017. Toutefois, sur le terrain, il reste l’un des receveurs les plus talentueux du pays. L’arrivée de QB Malik Zaire à la tête de l’attaque des Gators pourrait confirmer son immense talent grâce notamment à une vitesse de pointe hors norme. 54 réceptions pour 721 yards et 3 TD en 2016.

8. WR Deontay Burnett, Jr, USC
Perdre Juju Smith-Schuster et Darreus Rogers aurait pu rendre dépressif les fans des Trojans mais l’éclosion de WR Deontay Burnett en fin de saison dernière a rassuré tout le monde à Los Angeles. S’il débute la saison 2017 sur la lancée de sa performance exceptionnelle du dernier Rose Bowl (13 réceptions, 164 yards, 3 TD !), il pourrait s’affirmer comme l’ultime game-changer de l’attaque menée par QB Sam Darnold. 56 réceptions pour 622 yards et 7 TD en 2016.

9. WR Courtland Sutton, Jr, Southern Methodist
Élément-clé de l’attaque explosive du coordinateur offensif Chad Morris, l’immense WR Courtland Sutton – il a également joué dans l’équipe de basket – a été l’un des receveurs les plus constants du pays l’an dernier. Sa taille et un parfait contrôle de son corps en font un cauchemar pour les défenses adverses. 76 réceptions pour 1246 yards et 10 TD en 2016.

10. WR Ahmmon Richards, So, Miami
Quel que soit le prochain QB des Hurricanes, il sera heureux de pouvoir compter sur la présence de l’un des plus prometteurs receveurs du pays, Ahmmon Richards, auteur de plus de 19 yards sur réception lors de sa saison freshman. 49 réceptions pour 934 yards et 3 TD en 2016.

11. WR Allen Lazard, Sr, Iowa State
Ancien prospect 4 étoiles, il a enfin atteint son plein potentiel l’an passé en passant la barre des 1000 yards sur réception lors de sa saison junior. Il possède probablement les mains les plus sûres parmi les receveurs de la conférence Big 12. 69 réceptions pour 1018 yards et 7 TD en 2016.

12. WR Richie James, Jr, Middle Tennessee
Le duo qu’il forme avec QB Brett Stockstill a transformé l’attaque des Blue Raiders en l’une des plus redoutées du Sud des États-Unis. Receveur de petite taille, il brille par sa polyvalence étant même capable d’occuper le poste de quarterback dans dans des systèmes Wildcat. 212 réceptions pour 2959 yards et 20 TD lors de ses deux premières saisons au niveau universitaire.

13. WR Nyqwan Murray, Jr, Florida State
Sous-utilisé lors de la première moitié de la saison 2016 des Seminoles, il a progressivement gagné la confiance de coach Jimbo Fisher brillant notamment face à Clemson en saison régulière avant d’exploser face à Michigan au cours du dernier Orange Bowl avec un TD de 92 yards et le TD de la victoire des Floridiens. 5 TD sur réception lors des 6 derniers matchs de la saison 2016.

14. WR J’Mon Moore, Sr, Missouri
Grand artisan avec QB Drew Lock du renouveau du jeu aérien des Tigers en 2016, il possède la taille et la dimension athlétique pour être l’un des receveurs les plus dominants de la conférence SEC. 62 réceptions pour 1012 yards et 8 TD en 2016.

15. WR Cedrick Wilson, Sr, Boise State
Avec une moyenne de 20.2 yards par réception, il est prêt à prendre le relais de son ex-coéquipier, WR Matthew Sperbeck, comme meilleur receveur de la conférence Mountain West. Malgré une opération de la cheville subie l’an passé, il a réussi 15 réceptions de plus de 30 yards ! 56 réceptions pour 1129 yards et 11 TD en 2016.

16. WR Demetris Robertson, So, California
Ancien prospect 5 étoiles, il sera l’arme #1 du jeu aérien des Golden Bears en 2017 suite aux départs de QB Davis Webb et WR Chad Hansen. Joueur ultra-rapide, il a profité du printemps pour s’améliorer encore un peu plus avec l’équipe d’athlétisme de l’université Cal. 50 réceptions pour 767 yards et 7 TD en 2016.

17. WR Shay Fields, Sr, Colorado
Leader de l’expérimenté groupe de receveurs des Buffs, il est l’un des playmakers les plus sous-estimés du pays. Receveur au format de poche, il possède des accélérations fulgurantes qui en font une menace permanente. 56 réceptions pour 883 yards et 9 TD en 2016.

18. WR Michael Gallup, Sr, Colorado State
Suite au départ de WR Rashard Higgins, il a su prendre ses responsabilités devenant la cible #1 du jeu aérien des Rams. Cet ancien joueur de Junior College a terminé la saison passée en boulet de canon atteignant les 90 yards sur réception lors de ses 8 derniers matchs. 76 réceptions pour 1272 yards et 14 TD en 2016.

19. TE Mike Gesicki, Sr, Penn State
Après des débuts décevants sur le campus de Penn State, il a franchi un cap l’an dernier devenant un élément majeur de l’attaque dynamique du coordinateur offensif Joe Moorhead. Son gabarit imposant, sa détente verticale et sa vitesse lui permettent d’être considéré comme le meilleur receiving tight-end du pays. 48 réceptions pour 679 yards et 5 TD en 2016.

20. WR Anthony Miller, Sr, Memphis
Ancien walk-on, il a su prendre son mal en patience avant de devenir le meilleur receveur des Tigers de Memphis depuis un certain WR Isaac Bruce. Il fait partie des quatre receveurs du pays ayant réussi une moyenne de plus de 100 yards sur réception l’an passé avec un total de 95 réceptions pour 1434 yards et 14 TD.

21. TE Mark Andrews, Jr, Oklahoma
La progression de ses aptitudes athlétiques depuis son arrivée à Norman (Oklahoma) lui a permis de jouer un rôle de plus en plus important au sein de l’attaque des Sooners. Avec les départs de WR Dede Westbrook et RB Joe Mixon, il pourrait même devenir l’une des cibles préférées du candidat au trophée Heisman, QB Baker Mayfield. 31 réceptions pour 489 yards 7 TD en 2016.

22. WR Darren Carrington, Sr, Oregon
Ralenti dans sa progression par une suspension qui lui a couté la finale nationale en 2014 et une partie de la saison 2015, il a repris son développement devenant l’arme principale du prometteur QB Justin Herbert. L’arrivée de coach Willie Taggart pourrait permettre la consécration de ce receveur rapide et aux mains sûres. 43 réceptions pour 606 yards et 5 TD en 2016.

23. WR N’Keal Harry, So, Arizona State
Recrue très attendue sur le campus de Tempe (Arizona), il n’a déçu personne pour sa saison freshman. Joueur au gabarit proche de l’ancien Sun Devil, Jaelen Strong, tous les fans d’Arizona State espèrent qu’il aura le même destin de son prédécesseur. 58 réceptions pour 659 yards et 5 TD en 2016.

24. WR Jauan Jennings, Jr, Tennessee
Ancienne recrue des Vols au poste de… quarterback, il s’est reconverti comme receveur en 2015 non sans un certain succès. Après une saison freshman discrète, il est devenu l’un des éléments principaux de l’attaque de Tennessee grâce à sa capacité à créer des big plays dans les espaces. 40 réceptions pour 580 yards et 7 TD en 2016.

25. WR Hunter Renfrow, Jr, Clemson
Héros du dernier National Championship Game, il sera l’un des seuls visages connus de l’attaque renouvelée des Tigers de Clemson. Joueur intelligent, il possède une incroyable capacité à se faire oublier par les défenses adverses. Combatif et possédant des mains sûres, c’est une menace permanente dans le slot. 44 réceptions pour 495 yards6 TD en 2016.

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - Preview