Suivez-nous sur

Preview

Top 20 des meilleurs joueurs de ligne défensive en 2015

Comme chaque année, The Blue Pennant vous propose son Top 20 des meilleurs joueurs de ligne défensive du College Football avant le coup d’envoi de la prochaine saison.

Comme chaque année, The Blue Pennant vous propose son Top 20 des meilleurs joueurs de ligne défensive du College Football avant le coup d’envoi de la prochaine saison.

1. Joey Bosa, DE, Sr, Ohio State
Révélation de la saison 2013, il a poursuivi sur sa lancée l’an dernier devenant plus qu’un pass-rusher ce qui lui a permis de jouer à tous les postes sur la ligne défensive. Sa vitesse et sa mobilité lui permettent d’être un vrai cauchemar dans le backfield adverse. En deux saisons sur le campus de Columbus (Ohio), il a réussi 21 sacks et 34 plaquages pour perte. Il a aussi forcé 4 fumbles. Le meilleur joueur de la meilleure équipe du pays. Déjà favori pour être le #1 de la draft NFL 2016.

2. Shawn Oakman, DE, Sr, Baylor
Après des problèmes disciplinaires à Penn State, il a été transféré dans le Texas devenant le defensive end le plus athlétique au pays. 2,06m, 127 kg. Boom ! Joueur au talent brut, il doit encore améliorer sa technique ce qu’il compte faire pour sa dernière saison avec les Bears avant le grand saut chez les pros. 19.5 plaquages pour perte, 11 sacks et 3 fumbles forcés en 2014.

3. Robert Nkemdiche, DT, Jr, Ole Miss
Ralenti par les blessures depuis son arrivée à Oxford (Mississippi) en 2013, ses performances sur le terrain ont confirmé son statut de prospect #1 du pays d’il y a deux ans. Puissant et robuste, c’est un roc contre la course mais il peut aussi mettre de la pression dans le backfield adverse grâce à un premier pas explosif et une excellente technique de bras. S’il parvient à atteindre son plein potentiel, aucun autre joueur au pays sera meilleur que lui.

DE Shawn Oakman, Baylor

4. A’Shawn Robinson, DT, Jr, Alabama
Joueur intelligent, polyvalent et mobile, il fait le bonheur de coach Nick Saban. Ses 49 plaquages dont 6.5 pour perte ne reflètent pas exactement l’importance de sa présence au sein de la défense du Crimson Tide. Sa capacité de se détacher des blockers et son aptitude à harceler le backfield adverse en font un défenseur complet que les franchises NFL s’arracheront en 2016.

5. Myles Garrett, DE, So, Texas A&M
« With the #1 pick in the 2017 NFL Draft, the [insert a team] select Myles Garrett ». Les Aggies ont connu les pires difficultés en défense la saison passée mais le fiasco aurait pu être bien pire sans l’éclosion du phénoménal DE Myles Garrett qui a établi un nouveau historique de la conférence SEC pour un freshman avec 53 plaquages et 11.5 sacks.

6. Anthony Zettel, DT, Sr, Penn State
Arrivé à Penn State comme defensive end, il s’est rapidement transformé en redoutable defensive tackle malgré un léger manque de taille. Pour sa première saison comme titulaire avec les Nittany Lions, il a réussi 17 plaquages pour perte, 8 sacks et 3 interceptions.

7. Shilique Calhoun, DE, Sr, Michigan State
« The Freak is back » malgré le départ du coordinateur défensif des Spartans, Pat Narduzzi. Parfois sur-évalué après un début de saison 2013 exceptionnelle, il est devenu un joueur plus mature et plus complet la saison passée. Sa vitesse « off the edge » en fait l’un des pass-rushers les redoutés de la conférence Big Ten. 12.5 plaquages pour perte en 2014.

8. Adolphus Washington, DT, Sr, Ohio State
Ancien prospect 5 étoiles, il a été repositionné du poste de defensive end à celui de defensive tackle lors de sa saison junior. Résultat : un franc succès. Il aurait pu quitter les Buckeyes pour la NFL mais le départ de DE Michael Bennett pourrait lui donner la possibilité d’être l’un des défenseurs les plus convoités par les pros en 2016. 48 plaquages dont 10.5 pour perte et 4.5 sacks en 2014.

9. DeForest Buckner, DE, Sr, Oregon
Joueur immense (2,01 m), il s’est totalement révélé en 2014 (13 plaquages pour perte, #1 des Ducks). Il aurait pu quitter Oregon pour la NFL mais il a préféré faire son retour à Eugene (Oregon) pour une dernière campagne. Bien que son ex-coéquipier, DE Arik Armstead, a été sélectionné #15 lors de la dernière draft, c’est bien DE DeForest Buckner qui était le leader du front three des Ducks l’an passé. 81 plaquages en 2014.

DT Robert Nkemdiche, Ole Miss

10. Emmanuel Ogbah, DE, Jr, Oklahoma State
Révélation du match d’ouverture de la saison 2014 des Cowboys face aux Seminoles de Florida State, il est déjà considéré comme l’un des pass-rushers les plus redoutés du pays. Alors qu’il aurait pu se présenter à la dernière draft NFL après avoir été sélectionné dans la 1ère équipe All-Big 12, il a décidé de rester à Stillwater (Oklahoma) pour une 4ème et dernière saison. 17 plaquages pour perte et 11 sacks en 2014.

11. Derek Barnett, DE, So, Tennessee
L’un des joueurs de ligne défensive les plus prometteurs de la conférence SEC, il a réussi 72 plaquages dont 20.5 pour perte (#2 de la SEC) et 10 sacks lors de sa saison freshman. Moins connu que DE Myles Garrett, il possède pourtant des aptitudes similaires.

12. Andrew Billings, DT, Sr, Baylor
Si DE Shawn Oakman a attiré tous les regards au sein de la défense des Bears, DT Andrew Billings s’est discrètement développé comme l’un des meilleurs joueurs de ligne défensive de la conférence Big 12. Il possède une accélération exceptionnelle pour un joueur de ce gabarit (1,87m et 136 kg).

13. Montravius Adams, DT, Jr, Auburn
Recrue 5 étoiles en 2013, il a explosé lors de son année sophomore avec 10 titularisations pour un total de 43 plaquages, 8 pour perte, 3 sacks et 1 interception. Joueur polyvalent, il peut aussi bien jouer à l’intérieur que sur les extérieurs. Le retour de DE Carl Lawson (voir plus bas) pourrait lui permettre de totalement exploser en 2015.

14. Sheldon Day, DT, Sr, Notre Dame
Joueur déroutant pour les lignes offensives adverses, il est capable de produire à tous les postes de la ligne défensive des Fighting Irish. En 2014, seule une entorse du genou l’a empêché de réussir une saison de rêve. Toutefois, il a totalisé 40 plaquages dont 7.5 pour perte et 1 sack. Pour l’année II de l’ère du coordinateur défensif Brian VanGorder, il a le potentiel de devenir une star sur le plan national.

15. Dadi Nicolas, DE, Sr, Virginia Tech
Pur pass-rusher à son arrivée sur le campus de Blacksburg (Virginie), il est devenu un joueur complet dont les capacités de vitesse et d’explosivité conviennent parfaitement au système défensif du coordinateur défensif Bud Foster. 71 plaquages, 18 pour perte et 8.5 sacks en 2014.

DT A’Shawn Robinson, Alabama

16. Maliek Collins, DT, Jr, Nebraska
OK, vous n’avez pas oublié les 408 yards (en 3 quart-temps) de RB Melvin Gordon réussis face aux Huskers en 2014 mais cela ne devrait pas faire oublier l’énorme talent brut de DT Maliek Collins. Joueur explosif et mobile, il a le potentiel de devenir un cauchemar pour les backfields adverses. Le nouveau coach de Nebraska, Mike Riley, a déjà annoncé vouloir bâtir sa défense autour de lui. 45 plaquages, 10.5 pour perte et 4.5 sacks en 2014.

17. Shaq Lawson, DE, Jr, Clemson
Clemson a perdu DE Vic Beasley et DT Grady Jarrett mais le front four restera l’un des forces des Tigers grâce au retour du junior DE Shaw Lawson, qui devrait jouer un rôle plus important en 2015. 22 plaquages pour perte et 8 sacks sur les 2 dernières saisons.

18. Kenny Clark, DT, So, UCLA
Joueur discret hors des terrains, c’est le véritable leader du front four des Bruins de UCLA. Capable de briller en 3-technique ou en 5-technique, c’est l’un des defensive tackles les plus sous-estimés du pays. 57 plaquages, 5.5 pour perte en 2014.

19. Carl Lawson, DE, Jr, Auburn
Recrue 5 étoiles en 2013, il a connu les sommets du College Football dès sa première saison universitaire en participant au dernier BCS Championship Game finalement perdu par Auburn contre Florida State. Malheureusement, il n’a pas joué le moindre match l’an passé suite à une blessure au genou subie en juillet 2014. Il est désormais complètement rétabli et il devrait être un élément majeur de la défense « new look » des Tigers version Will Muschamp. L’un des meilleurs purs pass-rushers au pays.

20. Eddie Vanderdoes, DT, Jr, UCLA
Ancien prospect 5 étoiles initialement recruté par Notre Dame, il a eu un impact immédiat au sein de la défense des Bruins dès son arrivée sur le campus de UCLA. Lui et DT Kenny Clark forment un fantastique duo de tackles. 50 plaquages, 5.5 pour perte et 2 sacks en 2014.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

3 Commentaires

3 Comments

  1. Luzoan

    27 juin 2015 à 19h09

    Et en mentions spéciales pour les freshmen Byron Cowart d’ Auburn, Canton Kaumatule d’ Oregon, je les sens bien les 2…

  2. DomePatrol

    2 juillet 2015 à 23h50

    Article très intéressant, comme tous les autres.
    J’aimerai savoir s’il serait possible d’avoir une analyse du FCS, les joueurs vedettes, les équipes dominantes etc… Parce que uniquement voir des équipes FCS se faire laminer en début de saison par les grosses écuries ce n’est pas très intéressant. A part North Dakota State qui a plusieurs fois créer la surprise (je me souviens d’un match contre Pittsburgh notamment) j’avoue être complétement inculte concernant ce niveau de compétition, qui me semble pourtant intéressant.

    Encore merci pour ce site très instructif.
    Bonne continuation.

  3. fred

    11 juillet 2015 à 10h48

    Joey Bosa, Shawn Oakman, Myles Garrett, Shilique Calhoun, Derek Barnett sacré niveau des DE cette année, les franchises NFL s’en frottent les mains d’avance

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Preview