Suivez-nous sur

Preview

The Big Game : #1 Alabama vs #20 USC

#1 Alabama (0-0) vs #20 USC (0-0)

Arlington, Texas
AT&T Stadium
Samedi 3 septembre 2016
20h (heure Est, 2h en France)

Après des mois d’attente, la saison de College Football s’ouvre sur l’une des plus belles affiches de cette année entre deux équipes historiques. Au AT&T Stadium d’Arlington (Texas), antre des Dallas Cowboys, le Crimson Tide et les Trojans devraient se livrer un combat épique si l’on en croit les pronostics.

Alabama. USC. Deux des plus victorieux et légendaires programmes de l’histoire du College Football. Pourtant, les deux futurs adversaires ont connu des fortunes variées ces dernières années. Tandis que le Tide marche sur la compétition avec quatre titres de champion national entre 2009 et 2015, USC sort à peine d’un marasme fait de sanctions, de scandales et de contre-performances sportives. Mais à l’aube de la saison 2016, les choses vont peut être changer.

Enjeux du match

Alabama est le champion national en titre après sa victoire convaincante l’an passé face à Clemson. USC est le champion en titre de sa division mais court depuis de longues années après un succès plus glorifiant. À Las Vegas, la cote du Tide est largement supérieure à celle des Trojans. Alors qu’Alabama joue la stabilité avec un coach, considéré comme le meilleur dans son rôle dans tout le pays en poste, depuis 2007, un staff pratiquement inchangé et un roster expérimenté et talentueux, USC a complètement revu les fondations de son programme de football ces derniers mois.

Effectivement, l’intérimaire Clay Helton a été désigné head coach la saison passée suite à une victoire convaincante face au rival UCLA, avant de s’effondrer face à Stanford en finale de conférence Pac-12 et Wisconsin au Holiday Bowl. D’où certaines interrogations au sujet du remplaçant de Steve Sarkisian. Néanmoins, Helton est un entraîneur apprécié et respecté par ses joueurs qui a apporté une nouvelle philosophie plus tournée vers la discipline et le sérieux au sein d’une équipe qui évolue dans la ville de toutes les tentations.

À ses côtés, l’ancien entraîneur des receveurs Tee Martin a été promu au poste de coordinateur offensif. Mais surtout, le retour de Clancy Pendergast comme coordinateur défensif et John Baxter comme coach des special teams rappelleront de bons souvenirs aux fans des Trojans, alors que tous deux étaient reconnus comme d’excellents entraîneurs avant de se faire renvoyer par Steve Sarkisian lors de son arrivée avec son propre staff. Enfin, le directeur du département des sports de l’université californienne Pat Haden, régulièrement absent lors des rencontres la saison passée pour des raisons médicales, a cédé sa place à Lynn Swann, ancien receveur vedette à USC. Beaucoup de changement, donc.

Du côté d’Alabama, les retrouvailles entre le coordinateur offensif Lane Kiffin et son ancienne équipe risquent d’être savoureuses. Reconnu comme un playcaller de talent, ce dernier affrontera son ancien coach défensif Clancy Pendergast et certains de ses anciens joueurs, ainsi qu’un parterre de fans des Trojans probablement remontés contre lui après les années pitoyables sous sa houlette. En défense, l’ancien coordinateur défensif Kirby Smart a filé à Georgia, laissant la place à Jeremy Pruitt, ancien DC de Florida State lors de la saison du titre en 2013 où il avait fait des miracles avec l’escouade défensive des Seminoles.

Duels clés

Ce match de gala sera l’occasion de voir évoluer deux des meilleurs receveurs du pays, en l’occurence WR Juju Smith-Schuster et WR Calvin Ridley. Si le premier sera marqué par l’excellent CB Marlon Humphrey et sans doute par le renfort d’un safety, le schéma défensif de Clancy Pendergast à USC devrait laisser CB Adoree’ Jackson couvrir Ridley en man-to-man. Le prometteur WR ArDarius Stewart du Tide sera sans doute opposé à CB Iman Marshall, l’autre cornerback star des Trojans. Dans l’ensemble, la secondary californienne pourrait poser des problèmes à Alabama, qui ouvrira la saison avec un nouveau quarterback aux commandes, qu’il s’agisse de QB Blake Barnett ou QB Cooper Bateman.

Facteur X

Les deux équipes s’affronteront avec un nouveau quarterback aux commandes. Pour USC, la décision a été difficile à prendre mais c’est QB Max Browne qui débutera la saison. Après trois ans à patienter, le joueur semble fin prêt et il pourrait être le meilleur quarterback à porter la tunique cardinal et or depuis Mark Sanchez. Un statut à confirmer dès ce premier match. Les deux receveurs vedettes de la rencontre, WR Juju Smith-Schuster pour USC et WR Calvin Ridley pour Alabama, seront probablement surveillés comme le lait sur le feu. Du côté des Trojans, le salut pourrait venir de ses running backs RB Justin Davis et RB Ronald Jones, tous deux capables de passer la barre des 1 000 yards au sol cette saison.

Mais c’est surtout la bataille des tranchées qui sera intéressante à suivre. Face à une ligne offensive redoutable l’an dernier, cependant privé de son leader C Ryan Kelly mais qui retrouvera le phénoménal LT Cam Robinson, la ligne défensive inexpérimentée de USC sera sans doute à la peine, malgré le renfort de NT Stevie Tu’ikolovatu, transfuge d’Utah, et l’émergence de DE Porter Gustin pour sa seconde saison. De l’autre côté, l’escouade de defensive linemen redoutable du Tide, avec DE Jonathan Allen en vedette, sera opposée à une l’une des lignes offensives les plus expérimentées du pays, en dépit de l’absence de LT Chad Wheeler sur blessure, remplacé par le jeune LT Chuma Edoga, et la titularisation de LG Chris Brown à la place de l’ancien titulaire LG Damien Mama.

Parmi les potentielles armes offensives de chaque camp, il faudra sans doute compter sur TE Tyler Petite et WR Darreus Rogers pour USC, et TE O.J. Howard et RB Bo Scarbrough pour Alabama. Ce dernier aura la lourde charge de succéder au dernier récipiendaire du Heisman Trophy en date, Derrick Henry.

Impliqué dans seulement sept rencontres en 2015 pour un peu plus de 100 yards au sol, Scarbrough manque sans doute d’expérience mais il sera aidé par une ligne offensive robuste.

Statistiques

Alabama et USC se sont affrontés à sept reprises au cours de leur histoire, pour un bilan de cinq victoires à deux en faveur du Tide. La dernière confrontation remonte à 1985, à Honolulu (Hawaii) pour le compte de l’Aloha Bowl, et les Trojans s’étaient inclinés 24-3.

Ces derniers sortaient d’une saison à 6-5 quant Alabama affichait un bilan de 8-2-1. Les deux équipes étaient à égalité 3-3 jusqu’à la fin du troisième quart-temps, avant que le Tide n’inscrive trois touchdowns successifs.

Prédiction

Alabama 31, USC 24

Taulier du blog USC Trojans FR pendant quelques années, Loïc Baruteu aka Bartholomeo a rejoint définitivement l'équipe de The Blue Pennant en septembre 2013 après plusieurs collaborations fructueuses.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - Preview