Suivez-nous sur

Preview

[preview] Sugar Bowl : Ole Miss vs Oklahoma State

Présentation du Sugar Bowl 2016 entre les Rebels d’Ole Miss et les Cowboys d’Oklahoma State.

Rarement un bowl majeur aura semblé aussi indécis. Pas seulement sur les forces et faiblesses des deux programmes concernés, mais aussi et surtout sur la présence ou non des vedettes respectives. Car les incertitudes planent au-dessus des deux outsiders de la SEC et de la Big 12.


#12 Ole Miss (9-3) vs #16 Oklahoma State (10-2)
Sugar Bowl
Mercedez-Benz Superdome
La Nouvelle-Orléans, Louisiane
Vendredi 1er janvier 2016
20h30 (02h30, heure française)
ESPN
Spread : Ole Miss -7

D’un côté, les Oklahoma State Cowboys, passés tout près des playoffs, mais qui auront pris très cher lors du Bedlam Series, face aux Sooners. La blessure de QB Mason Rudolph (3591 yards, 21 TD, 9 INT) au pied droit n’a pas non plus aidé dans cette quête du titre de conférence. Résultat : malgré l’opération du quarterback, nul ne sait encore qui mènera l’attaque de Mike Gundy, avec le backup QB J.W. Walsh (663 yards, 13 TD, INT) à l’affût.

Plus adepte d’un jeu double-menace, Walsh pourrait d’ailleurs être un atout majeur pour perturber une défense des Rebels privée de sa star DT Robert Nkemdiche (3 sacks). Taulier de son escouade, le defensive tackle est suspendu pour cette partie. La faute à un incident survenu dans une chambre d’hôtel d’Atlanta, où l’intéressé a fait une chute de cinq mètres, sous l’emprise manifeste de marijuana.
Ole Miss doit donc trouver une solution pour pallier cette absence notable, d’autant que les Rebels avaient déjà fait pâle figure l’an passé lors du Peach Bowl lourdement perdu contre TCU. Défensivement, l’équipe d’Oxford pourra s’appuyer sur d’autres valeurs sûres, comme le defensive end Marquis Haynes (9,5 sacks) ou le safety Trae Elston (4 interceptions).

Des arguments qui avaient permis à Ole Miss de dominer Texas A&M en novembre dernier, en l’absence de Nkemdiche. Face à une attaque explosive comme celle d’Oklahoma State, la tâche s’annonce tout de même ardue. Le receveur James Washington (1077 yards, 10 TD) s’est notamment révélé dans les derniers quart-temps joués à Texas Tech ou contre TCU. Une vraie machine à gros jeux qu’il faudra prendre au sérieux, tout comme les autres menaces aériennes, WR Marcell Ateman (696 yards, 5 TD) et WR David Glidden (807 yards, 3 TD) en tête. Seul bémol pour les Cowboys : un jeu au sol assez irrégulier depuis plusieurs saisons maintenant, et qui pourrait rendre les appels de jeu prévisibles.

Si l’attaque d’Oklahoma State est à craindre, l’offense des Rebels a peu de choses à lui envier. Arrivé de Clemson l’an passé, QB Chad Kelly (3740 yards, 27 TD, 12 INT) est un quarterback précieux et mobile, qui peut s’appuyer sur deux stars à leur poste respectif : le receveur WR Laquon Treadwell (1082 yards, 8 TD) et le tackle côté aveugle LT Laremy Tunsil. Les deux hommes auront d’ailleurs des duels passionnants à livrer face au cornerback Kevin Peterson et au defensive end Emmanuel Ogbah (13 sacks, 17,5 plaquages pour perte). A l’instar de la fac de Stillwater (Oklahoma), Ole Miss devra également mettre en place un jeu à la course, avec un RB Jaylen Walton (690 yards, 5 TD) qui aura soufflé le chaud et le froid tout au long de la saison.

Prédiction : Ole Miss 31 Oklahoma State 30.

Grand fan de football américain. Spécialiste du football français, de la NFL et du College Football. Rédacteur à The Blue Pennant depuis 2015 et à touchdownactu.com. Animateur sur Radiossa, la radio du football américain.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Preview