Suivez-nous sur

Preview

Preview 2017 : Virginia Tech Hokies

Champions inattendus de la division ACC Coastal en 2016, les Hokies remettent leur titre en jeu à l’occasion d’une 2ème saison de coach Justin Fuente sur le campus de Blacksburg placée sous le signe de la reconstruction.

Credit photo : Michael Shroyer/Getty Images

Preview 2017 : Virginia Tech Hokies

Virginia Tech Hokies

Conférence ACC – Division Coastal
En 2016 :
10-4, 6-2 ACC. Belk Bowl : victoire 35-24 face à Arkansas.
Head Coach : Justin Fuente (10-4, 36-17 en carrière).
Coordinateur offensif : Brad Cornelsen.
Coordinateur défensif : Bud Foster.
Titulaires de retour : 5 en attaque, 7 en défense, kicker.
Joueurs-clés partis : QB Jerod Evans, RB Sam Rogers, WR Isaiah Ford, TE Bucky Hodges.
Joueurs à suivre : RB Travon McMillian, WR Cam Phillips, LG Wyatt Teiler, LB Andrew Motuapuaka, LB Tremaine Edwards, CB Brandon Facyson, CB Greg Stroman, S Terrell Edmunds.

En une saison seulement, l’ancien coach de Memphis, Justin Fuente a réussi son pari : repositionner le programme de Virginia Tech parmi l’élite de la conférence ACC. En atteignant le plateau des 10 victoires et en remportant le titre de champion de division ACC Coastal, il a réussi ce que les Hokies n’avaient plus été capables de faire depuis 2011 !

Les dernières saisons du légendaire Frank Beamer ont été perçues comme des années de déclin et de médiocrité par des fans déchirés par la loyauté envers un coach qui a construit à lui tout seul le programme et le désir de tourner la page. Justin Fuente ne pouvait pas espérer mieux que la saison 2016 pour ouvrir un nouveau chapitre de l’Histoire des Hokies.

Vainqueur à Notre Dame, finaliste coriace lors du ACC Championship Game perdu contre Clemson mais vainqueur du Belk Bowl face à un représentant de la conférence SEC (Arkansas), Virginia Tech a réussi sa mue. Problèmes : l’An II de l’ère Fuente se fera sans les trois playmakers offensifs des Hokies de l’an passé. C’est donc une attaque new-look qui débutera la saison 2017. Par chance pour les Hokies, le vénérable coordinateur défensif Bud Foster et sa défense 4-2-5 agressive sont fidèles au poste.

Dans une division ACC Coastal sans réel favori et fort de plusieurs recrutements successifs de haut niveau, Virginia Tech aura son mot à dire pour défendre son titre de champion de division.

Attaque

Un seul mot d’ordre : reconstruction ! Après une seule saison sur le campus de Blacksburg, QB Jerod Evans a pris la décision surprise de tenter sa chance chez les professionnels de la NFL. Du coup, c’est le recordman de l’université Virginia Tech pour le nombre de yards réussis à la passe en une saison (3566 yards) et celui du nombre de TD réussis en une saison (41) que coach Justin Fuente devra remplacer. Et il devra le faire sans le meilleur receveur de l’Histoire : WR Isaiah Ford, auteur de deux nouveaux records de l’université avec 2967 yards sur réception et 24 TD réussis en carrière.

Trois prétendants seront en concurrence pour le poste de titulaire pour débuter la saison à venir. Aucun d’entre-eux n’a pris le moindre snap au niveau FBS ! Le redshirt freshman QB Josh Jackson parait le mieux placé après avoir impressionné lors du Fall Camp 2016 mais dont le manque de maturité avait poussé coach Fuente à l’écarter au profit de Jerod Evans. Une année à apprendre le système devrait lui avoir fait le plus grand bien.

Dans le rôle de backup, on devrait retrouver l’ancien de Nebraska passé le Junior College (Iowa Western C.C.), QB A.J. Bush, et le true freshman QB Hendon Hooker dont le profil dual-threat pourrait convenir parfaitement à l’attaque des Hokies dès 2017.

Après avoir réussi 1043 yards au sol lors de sa saison freshman, le junior RB Travon McMillian (671 yards au sol, 7 TD en 2016) n’a pas confirmé l’an dernier. Il faut dire aussi qu’il a été privé de ballon par QB Jerod Evans (204 portés de ballon en 2016). Il restera l’option la plus sûre pour un jeu sol très solide l’an passé (183.1 yards par match en 2016). Le puissant junior H-Back Steven Peoples (60 yards au sol, 1 TD en 2016) et l’explosif coureur de poche, RB Deshawn McClease seront également utilisés sur certains schémas. On gardera un oeil curieux sur RB Terius Wheatley, le fils de l’ancien joueur NFL, Tyrone Wheatley.

Les départs conjugués de WR Isaiah Ford et de TE Bucky Hodges ont laissé un trou béant dans le jeu aérien des Hokies. Heureusement, ils peuvent toujours compter sur le senior WR Cam Phillips (76 réceptions, 983 yards, 7 TD en 2016) à qui il ne manque que 46 réceptions et 905 yards sur réception pour établir de nouveaux standards du programme de Virginia Tech. Autour de lui, beaucoup d’incertitude règne. L’ancien walk-on WR C.J. Carroll (18 réceptions, 258 yards en 2016) pourrait être une menace dans le slot mais l’éclosion de la nouvelle génération de receveurs arrivée depuis 2016 sur le campus de Blacksburg sera indispensable. Ainsi le sophomore WR Eric Kumah et le redshirt freshman WR Phil Patterson auront leur chance tout comme le true freshman WR Kalil Pimpleton et l’ancien Buckeye d’Ohio State, WR James Clark. Régulièrement utilisé dans la red-zone adverse, le sophomore TE Chris Cunningham (4 TD en 2016) sera de retour.

La ligne offensive bénéficiera du retour des expérimentés LT Yosuah Nijman, LG Wyatt Teller et C Eric Gallo qui totalisent 69 titularisations en carrière à eux-trois. Pour beaucoup, LG Wyatt Teller est le meilleur prospect NFL des Hokies depuis un certain Duane Brown. Les doutes sont plus importants sur la droite de la ligne. Les deux postes sont ouverts. Le junior RG Braxton Pfaff et le sophomore RT Tyrell Smith semblent partir avec une mince longueur d’avance.

Défense

Avec la présence du coordinateur défensif Bud Foster et le retour de 6 titulaires sur le back seven, il n’est pas impossible que la défense des Hokies doive défendre le fort le temps que l’attaque en reconstruction trouve ses marques.

Pourtant, ce sera un changement de garde sur la ligne défensive puisque seul le junior DE Vinny Mihota (43 plaquages, 2 sacks en 2016) sera de retour en 2017. A l’intérieur, l’ancien prospect 4 étoiles, DT Ricky Walker (28 plaquages, 1.5 sacks en 2016), devra prendre ses responsabilités après avoir été titularisé à 4 reprises l’an passé. Il formera un robuste tandem avec le volumineux sophomore DT Tim Settle (17 plaquages en 2016). Mais le grand espoir sur ce front four est assurément le pass rusher sophomore, DE Trevon Hill (37 plaquages, 2.5 sacks en 2016). Auteur de 2.5 sacks lors de ses deux titularisations en fin de saison dernière, il possède un upside qu’on avait pas vu à Virginia Tech depuis Jason Worilds.

Le groupe de linebackers est particulièrement prometteur grâce aux retours des expérimentés ILB Tremaine Edmunds (94 plaquages dont 16.5 pour perte et 4 INT en 2016) et LB Andrew Motuapuaka (114 plaquages, 2 sacks et 3 INT en 2016), peut-être le meilleur duo d’inside linebacker de la conférence ACC. Sur l’extérieur, le junior OLB/NB Mook Reynolds (65 plaquages, 2.5 sacks en 2016) sera aligné comme la saison passée.

L’an passé, les Hokies ont affronté 6 quarterbacks draftés par la NFL en 2017. Ils ont pourtant terminé la saison 2016 avec la 14ème meilleure efficacité contre la passe du pays ! Il faut dire qu’avec la présence du duo de seniors CB Brandon Facyson (48 plaquages, 11 passes défendues en 2016) et CB Greg Stroman (3 INT en 2016) et le soutien du junior CB Adonis Alexander, Virginia Tech a réussi 16 interceptions la saison dernière (#2 dans l’ACC). Le gros frappeur junior FS Terrell Edmunds (101 plaquages, 4 INT en 2016), le frère de Tremaine, est promis au poste de free safety après avoir évolué à celui de rover en 2016 ouvrant ainsi la porte au sensationnel true freshman 4 étoiles S Devon Hunter que plusieurs observateurs n’hésitent pas à comparer à un ancien Hokie, Kam Chancellor. Le sophomore S Reggie Floyd aura également sa chance.

Équipes spéciales

Rien n’a changé depuis le départ de Frank Beamer. L’héritage du « Beamer Ball » est toujours présent sur le campus de Blacksburg. Le senior K Joey Slye (20 sur 28 FG en 2016) devrait établir de nouveaux records de l’université au cours de la saison détrônant ainsi un certain Shayne Graham, qui a joué pour 15 franchises NFL durant sa carrière professionnelle. Le freshman P Oscar Bradburn, qui vient du football australien, fera ses grands débuts après être passé par le camp de recrutement des 4 derniers vainqueurs du Ray Guy Award (Mitch Wishnowsky, Tom Hackett, Tom Hornsey). Auteur d’un TD sur retour de kick l’an passé, KR/PR Greg Stroman reste l’un des playmakers les plus redoutés du pays sur retour de coup de pied

Calendrier

Rien de tel qu’un Rivalry Game en match d’ouverture pour évaluer la caractère d’une équipe. En affrontant West Virginia pour la première fois depuis 2005, Virginia Tech sera immédiatement sous le feu des projecteurs. Une victoire dans ce match organisé au Fedex Field de Landover (Maryland) et les Hokies pourraient bien se retrouver avec une fiche de 4-0 au moment de recevoir Clemson en week 5 pour une revanche de la finale de conférence ACC après avoir successivement affronté Delaware (FCS), East Carolina et Old Dominion. Outre ce match attendu face aux champions nationaux, les Hokies doivent également se préparer à un mois de novembre compliqué avec deux déplacements à Miami et à Georgia Tech, et la réception de Pittsburgh avant de conclure la saison régulière lors de la Commonwealth Cup à Virginia. Ainsi, les trois match du mois d’octobre face à Boston College, North Carolina et Duke devront impérativement être synonymes de victoire.

Match clé
à Georgia Tech, le 11 novembre
Les Hokies ont encore en travers de la gorge la défaite 30-20 subie à domicile face aux Yellow Jackets en 2016. Ce jour-là, le vétéran QB Justin Thomas avait laissé sa place au sophomore QB Matthew Jordan qui devrait être titularisé à la tête de l’attaque de Georgia Tech à l’occasion de ce choc de la week 12. Le titre de division ACC Coastal passera obligatoirement par un succès dans ce match.

Conclusion

Le départ inattendu de QB Jerrod Evans va forcer coach Justin Fuente à faire de la magie d’autant plus que le favori pour lui succéder, le redshirt freshman QB Josh Jackson, devra performer sans WR Isaiah Ford et TE Bucky Hodges, eux aussi partis pour la NFL. Comme souvent à Virginia Tech, les clés des succès des Hokies seront dans les mains du coordinateur défensif Bud Foster. Bien que les champions de division Coastal en titre seront opposés à West Virginia et Clemson en début de saison, ils n’affronteront leurs deux principaux adversaires, Miami et Georgia Tech, qu’au mois de novembre ce qui devrait laisser le temps à certains playmakers offensifs de s’affirmer.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. benoit

    2 juillet 2017 à 09h53

    Salut,
    Je viens de penser à un truc , je suis novice en foot collège et nul en géographie des USA, ce serait super d’ajouter une carte pour épingler le lieu de la FAC.
    bON dIMANCHE §

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - Preview