Suivez-nous

Preview

Preview 2017 : Tennessee Volunteers

A la recherche d’un QB qui saura prendre la succession de Joshua Dobbs et privés du meilleur pass rusher de leur Histoire, les Volunteers de Tennessee peuvent-ils réellement lutter pour le titre dans la division SEC East ?

Credit photo : Randy Sartin-USA TODAY Sports

Publié

le

Tennessee Volunteers

Conférence SEC – Division East
En 2016 :
8-4, 4-4 SEC. Music City Bowl : victoire contre Nebraska, 38-24.
Head Coach : Butch Jones, 5ème saison (30-21). Résultats en carrière : 80-48.
Coordinateur offensif : Larry Scott.
Coordinateur défensif : Bob Shoop.
Titulaires de retour : 7 en attaque, 8 en défense, punter, kicker.
Joueurs-clés partis : QB Joshua Dobbs, RB Alvin Kamara, RB Jalen Hurd, WR Josh Malone, DE Derek Barnett, DE Cody Vereen, LB Jalen Reeves-Maybin, DB Cameron Sutton.
Joueurs à suivre : RB John Kelly, WR Jauan Jennings, TE Ethan Wolf, G Jashon Robertson, DT Kendal Vickers, DE Jonathan Kongbo, LB Darrin Kirkland, S Todd Kelly, NB Rashaan Gaulden.

Un programme à la croisée des chemins… Depuis l’arrivée de coach Butch Jones, en 2013, les Volunteers de Tennessee ont multiplié les bonnes classes de recrutement et retrouvé leur place au premier plan de la division SEC Est. Mais cette intersaison parait plus piégeuse que jamais, avec le départ de nombreux cadres.

QB Joshua Dobbs, RB Alvin Kamara, DE Derek Barnett, CB Cam Sutton… Autant de joueurs clés que les Vols vont devoir remplacer en s’appuyant sur un réservoir fourni mais pas toujours rassurant.

Les batailles n’en demeurent pas intrigantes sur les postes de quarterback, tackle gauche, defensive tackle ou cornerback … Butch Jones devra mettre les meilleurs éléments sur le terrain, car il joue sans doute sa tête lors de cet exercice 2017.

Attaque

Qui sera le nouveau visage de l’attaque des Tennessee Volunteers ? Car, fort de ses 9 298 yards et 85 TD cumulés en quatre ans, Joshua Dobbs a laissé un sérieux vide au poste de quarterback. Pour prendre la suite, deux joueurs se tirent la bourre. Le pocket passer junior QB Quinten Dormady est actuellement favori pour devenir titulaire, après un Spring Game qui l’a globalement conforté aux yeux de son nouveau coordinateur offensif, Larry Scott. Mais le profil du reshirt freshman QB Jarrett Guarantano semble plus coller à celui de Dobbs, avec un jeu aussi efficace qu’imprévisible. Il ne serait même pas étonnant de voir les deux hommes jouer le premier match de la saison à Georgia Tech, tant l’écart semble réduit.

Les choses paraissent plus claires au sein du backfield offensif. Encore que. Capable de prendre la suite d’un Jalen Hurd devenu indésirable, le junior RB John Kelly (630 yards au sol, 5 TD en 2016) est le successeur annoncé d’Alvin Kamara (New Orleans Saints, NFL). Mais là encore, un autre freshman débarque, prêt à bouleverser la hiérarchie, en l’occurrence RB Ty Chandler. Excellent en sortie de backfield, le léger sophomore RB Carlin Fils-Aime (58 yards au sol, 2 TD en 2016) ne sera pas à négliger.

Alvin Kamara n’est pas le seul à avoir explosé sur le campus de Knoxville en fin de saison dernière. Avec des prestations de haut vol, le junior WR Jauan Jennings (40 réceptions, 580 yards, 7 TD en 2016) s’est affirmé comme la nouvelle cible de référence des Vols et devrait compenser sans mal le départ de Josh Malone en NFL. Ne reste plus qu’à lui trouver un alter-ego. Le sophomore WR Marquez Callaway s’est montré solide au printemps, et pourrait griller la politesse au senior WR Josh Smith (13 réceptions, 97 yards, 1 TD en 2016), embourbé ces derniers mois dans des affaires extra-sportives. Le sophomore WR Tyler Byrd (15 réceptions, 209 yards en 2016) a une place toute trouvée, dans le slot.

Plus au centre, on retrouvera également le senior TE Ethan Wolf (22 réceptions, 247 yards, 2 TD en 2016), capable d’être une véritable soupape de sécurité l’an passé.

L’un des principaux challenges pour le coaching staff des Vols sera de renforcer sensiblement la ligne offensive, qui a trop laissé à l’abandon Joshua Dobbs ces dernières années. Tennessee n’a plus connu de tackles ultra-dominants depuis le départ de Ja’Wuan James et cela pourrait changer en 2017. Recrue 5 étoiles de la dernière intersaison, le true freshman LT Trey Smith a marqué les esprits lors du Spring Game et semble déjà avoir pris le dessus sur le senior LT Brett Kendrick. Le côté gauche est d’ailleurs assez fourni, car l’expérimenté senior LG Jashon Robertson est de retour sur le campus. Capable de jouer guard et centre, il pourra aussi suppléer le senior C Coleman Thomas en cas de nouvelle blessure de ce dernier. Suite à la blessure de RT Chance Hall, le junior RG Jack Jones et le sophomore T/G Drew Richmond complètent le quintet.

Défense

L’arrivée du coordinateur défensif Bob Shoop, en provenance de Penn State s’est montrée assez concluante. Contre la passe en tout cas. Car sur le run stop, les Volunteers ont dû faire face à un impondérable de taille, surtout sur l’intérieur de la ligne défensive : les blessures.

En conséquence, deux décisions ont été prises par coach Butch Jones : la nomination de Brady Hoke, ancien head coach de Michigan, pour driver la ligne défensive, et le changement de préparateur physique. Si les bobos se soignent, le poste de defensive tackle sera sûrement un renfort majeur. Le senior DT Kendal Vickers (38 plaquages, 2.5 sacks en 2016) est passé entre les gouttes en 2016 et fera office de leader sur la position. Mais les juniors DT Kahlil McKenzie et DT Shy Tuttle doivent enfin rester en forme pour ne pas exposer de nouveau leur équipe contre la course.

Sur le pass rush, les douleurs sont plutôt morales après le départ d’un des cadres du vestiaire, et le recordman de sacks dans l’histoire du programme. Derek Barnett parti dès le premier tour de la dernière draft, les Vols se doivent de lui trouver un remplaçant digne de ce nom. Ce ne sera pas Cody Vereen, lui aussi en fin d’éligibilité. Ancienne recrue phare de JUCO, le junior DE Jonathan Kongbo (11 plaquages, 1 sack en 2016) a le talent et l’athlétisme pour reprendre le flambeau, mais ses prestations en demi-teinte l’an passé, ne pousse pas encore à un optimisme débordant. Le junior DE Kyle Phillips (15 plaquages en 2016), de retour de blessure, et le sophomore DE Darrell Taylor (9 plaquages en 2016) sont d’autres candidats crédibles. A moins que le true freshman DE DeAndre Johnson, en vue lors des derniers entraînements, ne tire son épingle du jeu.

Dans le nouveau système 4-2-5 de Bob Shoop, les linebackers ont dû combler du mieux qu’ils pouvaient en 2016 devant les fuites libérées par la ligne défensive. Le junior MLB Darrin Kirkland (45 plaquages, 1 sack en 2016) et le senior WLB Cortez McDowell (54 plaquages, 1 INT en 2016) reviennent donc avec une expérience et une production non négligeable. La profondeur sera intéressante, avec la présence du senior MLB Colton Jumper (61 plaquages, 1 INT n 2016) et du sophomore WLB Daniel Bituli en cas de pépins.

Parlant de rotation, le backfield défensif est incontestablement l’un des plus chargés en talent. Problème : les titulaires d’impact ne se bousculent pas encore. Certes, sur l’intérieur du secondary, les rôles semblent assez bien définis, grâce au senior SS Todd Kelly Jr. (71 plaquages, 1 sack, 2 INT en 2016), taulier de cette escouade, et au junior FS Micah Abernathy (69 plaquages, 2 INT en 2016). Ce dernier sera tout de même sous pression, avec l’émergence attendu du sophomore FS Nigel Warrior, recrue 4 étoiles en 2016. L’explosif S Evan Berry sera aussi en renfort. Plus excentré, le junior NB Rashaan Gaulden (67 plaquages, 1 sack en 2016) a été excellent en tant que nickelback en 2016.

Sur le poste de cornerback, ils sont cinq pour deux places : les seniors CB Emmanuel Moseley (57 plaquages en 2016) et CB Justin Martin (19 plaquages en 2016) partent avec une infime longueur d’avance, mais l’arrivée du senior CB Shaq Wiggins, transféré de Louisville, pourrait vite redistribuer les cartes. Les sophomores CB Baylen Buchanan et CB Marquill Osborne ont aussi joué certains matches l’an passé, le premier ayant montré d’excellentes choses sur de courtes séquences.

Équipes spéciales

Tous deux dans leur dernière année d’éligibilité, les seniors P Trevor Daniel et K Aaron Medley devraient rester titulaires sur leur poste, à moins que le sophomore K Laszlo Toser ne se montre plus précis sur les coups de pied.
Le senior KR Evan Berry et les sophomores PR Tyler Byrd et KR/PR Marquill Osborne devraient, eux, alterner sur les phases de retours.

Calendrier

Non content de se retrouver dans une année de transition, Tennessee va en plus devoir composer avec un calendrier corsé. Le premier match de la saison, en terre hostile, à Atlanta, contre Georgia Tech, donnera le ton d’une route semée d’embûche. Car il faudra ensuite recevoir Georgia et LSU, tout en se déplaçant à Alabama et Florida. Ne pas négliger non plus les passages par Kentucky et Missouri, deux possibles poils-à-gratter de la conférence SEC.

Match clé
30 septembre : vs. Georgia
Certes, le match disputé quinze jours avant contre Florida devrait rapidement donné le ton de la saison des Vols. Mais la réception de Georgia, annoncé comme le futur épouvantail de la division Est, aura une large valeur de test, encore plus à domicile. Les Bulldogs auront sûrement en tête la défaite crève-cœur concédée l’an passé sur une passe Ave Maria à la dernière seconde (31-34). Le matchup entre le duo Nick Chubb/Sony Michel et le run stop de Tennessee, attendu au tournant, risque d’ailleurs d’être crucial à l’occasion de cette confrontation.

Conclusion

Butch Jones joue clairement sa place en 2017. Certes, l’an passé, Tennessee a longtemps été dans la course au titre de division, mais la force de caractère n’a sans doute pas effacé le jeu parfois poussif de l’équipe de Knoxville. Avec une attaque sensiblement remaniée et une défense où les points d’interrogation restent encore nombreux (pass rushers, run stop, cornerbacks titulaires), l’épée de Damoclès pèse au-dessus du head coach. Au vu du calendrier, Tennessee peut connaitre beaucoup de scénarios, une saison à six comme à dix victoires. Une qualification en bowl devrait être une formalité, mais il faudra apporter des garanties très vite pour croire à une affiche majeure au Nouvel An.

Évaluation
  • Attaque
  • Défense
  • Équipes spéciales
  • Coaching
  • Potentiel
3.7

Résumé

Forces :
– Le jeu au sol.
– Le second rideau expérimenté.
– le secondary.

Faiblesses :
– Incertitude au poste de quarterback.
– La défense contre la course.
– Le pass rush.

Prédiction : 7-5, 4-4 SEC.

Grand fan de football américain. Spécialiste du football français, de la NFL et du College Football. Rédacteur à The Blue Pennant depuis 2015 et à touchdownactu.com. Animateur sur Radiossa, la radio du football américain.

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Preview

Top 25 des meilleurs quarterbacks en 2019

Le quarterback des Tigers de Clemson, Trevor Lawrence, est le #1 de notre traditionnel classement des meilleurs quarterbacks à l’aube de la prochaine saison.

Publié

le

Crédits photos : Kevin Jairaj, USA TODAY Sports

QB Trevor Lawrence et QB Tua Tagovailoa se sont affrontés lors de la dernière finale nationale et il est peu probable que ce soit la seule rencontre de l’Histoire entre ces deux phénomènes au poste le plus important sur le terrain.

Les leaders de Clemson et d’Alabama pourraient bien se retrouver à New York en décembre prochain pour la remise du trophée Heisman. Ils occupent les positions de #1 et de #2 de notre traditionnel classement des meilleurs quarterbacks du pays en prévision de la prochaine saison.

Découvrez, avec nous, les futures stars de la saison 2019 au poste de QB :

Embed from Getty Images

1. Trevor Lawrence, So, Clemson

Meilleur quarterback sorti des lycées américains lors du recrutement 2018, il n’a pas perdu de temps pour tout renverser sur son passage. En moins d’un mois, il a relayé au rôle de backup un QB junior (Kelly Bryant) qui avait emmené son équipe en playoffs l’année précédente. Son jeu aérien exceptionnel (65.2%, 3280 yards à la passe, 30 TD contre seulement 4 INT l’an passé) a rééquilibré l’attaque des Tigers et propulsé l’équipe de coach Dabo Swinney vers le titre national. Il est déjà considéré comme le futur #1 de la draft NFL… 2021 !

Embed from Getty Images

2. Tua Tagovailoa, Jr, Alabama

Promu titulaire en 2018 après avoir offert le titre national à Alabama l’année précédente grâce à 3 TD en 2ème mi-temps contre Georgia, le junior hawaiien a réécrit les livres d’Histoire du prestigieux programme de Tulscaloosa en établissant plusieurs records offensifs dont le nombre de yards à la passe (3 966 yards) et du nombre de TD (48) réussis en une saison. Il sera assurément revanchard après avoir laissé filer le trophée Heisman à QB Kyler Murray et le titre national à Clemson.

Embed from Getty Images

3. Jake Fromm, Jr, Georgia

Probablement le meilleur quarterback de l’Histoire des Bulldogs de Georgia en terme de talent et palmarès, il a joué un rôle déterminant en portant les Bulldogs en finale nationale en 2017 et en finale de conférence SEC en 2018. Malgré un % de réussite déjà excellent (67.4%), sa marge de progression est encore importante. 2749 yards et 30 TD réussis en 2018 (14 INTs seulement). 54 TD en deux saisons avec les Bulldogs.

Embed from Getty Images

4. Justin Herbert, Sr, Oregon

Il a pris tout le monde par surprise en annonçant son retour sur le campus d’Eugene (Oregon) alors que certains observateurs en faisaient un choix de 1er tour lors de la draft NFL 2019. Il a préféré se donner une chance de polir son fantastique potentiel en acquérant davantage d’expérience. Ses 13 titularisations l’an passé représentaient finalement que sa première saison complète après avoir pris le pouvoir en fin de saison 2016 et avoir été écarté des terrains plusieurs semaines en 2017. 3151 yards, 29 TD et 8 INT en 2018. Il devra trouver sa future cible #1 (Juwan Johnson ?) après le départ de Dillon Mitchell mais le natif de l’Oregon reste le meilleur quarterback de la conférence Pac-12.

Embed from Getty Images

5. Sam Ehlinger, Jr, Texas

Sa saison freshman avait laissé entrevoir quelques belles promesses… il a confirmé son éclosion l’an dernier permettant aux Longhorns d’atteindre le plateau des 10 victoires pour la première fois depuis 2009. Sa performance héroïque face à Oklahoma lors du Red River Rivalry et face à Georgia lors du Sugar Bowl ont fait de lui le moteur d’un programme en pleine progression. Il a participé à 41 des 52 TDs offensifs de Texas en 2018. 3292 yards à la passe pour 25 TD (5 INT) et 482 yards au sol pour 16 TD la saison dernière.

Embed from Getty Images

6. Jalen Hurts, Sr, Oklahoma

Relayé au rôle de backup à Alabama en raison de l’explosion de QB Tua Tagovailoa, il a su patienter l’an dernier avant de jouer les héros en finale de conférence SEC face à Georgia. Il jouera finalement sa dernière saison au niveau NCAA à Oklahoma à la tête d’une attaque explosive qui devrait parfaitement convenir à ses aptitudes (mobilité, vitesse, efficacité). 5626 yards, 48 TD et seulement 12 INTs et 1976 yards au sol pour 23 TD en trois saisons à Alabama.

Embed from Getty Images

7. D’Eriq King, Sr, Houston

Attention : phénomène en puissance ! Peut-être le joueur le plus explosif et dynamique du pays. Il a réussi 50 TD en 11 matchs joués en 2018 (nouveau record de la conférence AAC) avant qu’une blessure du genou subie face à Tulane le prive des 2 derniers matchs des Cougars. Son association avec le stratège offensif, coach Dana Holgorsen, s’annonce sensationnelle.

Embed from Getty Images

8. Mason Fine, Sr, North Texas

On pensait que sa saison 2017 serait le summum de sa carrière NCAA mais il a fait encore mieux lors de son année junior réduisant son total d’interception de 15 à 5 seulement. Il débutera la saison 2019 en tant que quarterback le plus prolifique du pays au niveau FBS (9417 yards à la passe en carrière). À la tête de l’attaque de UNT, il tentera de remporter un 3ème titre de meilleur joueur offensif de la conférence USA.

Embed from Getty Images

9. Shea Patterson, Jr, Michigan

Son transfert d’Ole Miss à Michigan devait apporter une sorte de stabilité à l’attaque des Wolverines. Ses statistiques ont été encourageantes (2600 yards, 22 TD, 7 TD et 273 yards au sol, 2 TD) mais il devra encore démontrer qu’il est capable de devenir l’incontestable leader d’une attaque désormais dirigée par le coordinateur offensif Josh Gattis (ex-Alabama) et dont le tempo sera accéléré par rapport à l’an passé.

Embed from Getty Images

10. Adrian Martinez, So, Nebraska

Il a découvert l’univers de l’élite du College Football après une saison blanche pour sa dernière année au niveau lycée. Résultat ? Il a ravivé l’espoir des fans des Cornhuskers pour ses premiers pas sous la direction de coach Scott Frost. Il débutera la saison 2019 avec une meilleure maitrise des schémas offensifs et s’affirme déjà déjà comme un candidat crédible au titre de meilleur quarterback de la conférence Big Ten. 2617 yards à la passe pour 17 TD et 8 INT et 629 yards pour 8 TD en 2018.

Embed from Getty Images

11. Justin Fields, So, Ohio State

Le talent et le potentiel sont indiscutables mais est-il prêt pour prendre les rênes d’un programme comme Ohio State ? Ancien prospect #2 du recrutement 2018 (derrière Trevor Lawrence), il a participé à 12 matchs avec les Bulldogs de Georgia comme backup de Jake Fromm avant d’annoncer son transfert chez les Buckeyes. Quarterback mobile et véloce, saura-t-il marcher dans les pas d’un certain Dwayne Haskins ?

Embed from Getty Images

12. Jordan Love, Jr, Utah State

Il s’est révélé aux yeux du monde en torpillant la réputée défense de Michigan State lors de l’ouverture de la saison 2018. Depuis, il n’a cessé de jouer avec le pied sur l’accélérateur établissant deux nouveaux records de l’université Utah State avec 3567 yards à la passe et 32 TD.

Embed from Getty Images

13. K.J. Costello, Jr, Stanford

Le départ pour la NFL de RB Bryce Love devrait lui permettre de devenir le patron de l’attaque du Cardinal. Quarterback précis et efficace (65.1%), il n’a pas déçu lors de sa première saison comme titulaire (3540 yards, 29 TD et 11 INT) et tout laisse penser qu’un style de jeu plus ouvert devrait lui permettre de totalement exploser en 2019.

Embed from Getty Images

14. Ian Book, Jr, Notre Dame

Les clés de l’attaque des Fighting Irish étaient dans les mains de QB Brandon Wimbush jusqu’à ce que coach Brian Kelly décide de lancer Ian Book dans le grand bain. Avec un succès retentissant ! Prospect 3-étoiles négligé à sa sortie du lycée, il a su devenir le leader offensif d’une équipe de Notre Dame qui a terminé invaincue la saison régulière 2018. 2628 yards à la passe, 19 TD, 7 INT et 280 yards au sol pour 4 TD l’an passé.

Embed from Getty Images

15. Jacob Eason, Jr, Washington

Retour dans son État natal pour celui qui avait dirigé l’attaque des Bulldogs de Georgia lors de sa saison freshman. Une blessure du genou lors de l’ouverture de la saison 2017 l’a poussé sur le banc permettant l’éclosion de Jake Fromm. La puissance de son bras et sa lecture de jeu en fera un atout majeur de l’attaque des Huskies en quête d’un nouveau leader après le départ de Jake Browning.

Embed from Getty Images

16. Kellen Mond, Jr, Texas A&M

Sa première saison sous les ordres de coach Jimbo Fisher a été un franc succès. Sa progression a été fulgurante (de 1375 yards à la passe en 2017 à 3107 yards pour 24 TD en 2018) et avec le retour de l’un des groupes de receveurs les plus fournis de la conférence SEC, il devrait encore progresser statistiquement. Également une menace sur le jeu au sol (474 yards pour 7 TD en 2018), son duel à distance avec Tua Tagovailoa du 12 octobre prochain s’annonce épique.

Embed from Getty Images

17. Nate Stanley, Sr, Iowa

Pour sa 3ème saison comme titulaire au sein de l’attaque des Hawkeyes, il pourrait réécrire les livres d’Histoire du programme d’Iowa : il ne lui manque que 23 TD à la passe pour établir un nouveau record de la fac. 2852 yards à la passe, 26 TD et 10 INT en 2018.

Embed from Getty Images

18. Feleipe Franks, Jr, Florida

Très contesté après une saison freshman manqué, il s’est complètement transformé grâce au travail de coach Dan Mullen qui en a fait une menace dans le jeu aérien en 2018 (2457 yards à la passe, 24 TD, 6 INT et 350 yards au sol pour 7 TD). S’il continue sa progression, les Gators pourraient être de sérieux concurrents de Georgia dans la SEC East.

Embed from Getty Images

19. J.T. Daniels, So, USC

L’arrivée du coordinateur offensif Graham Harrell chez les Trojans pourrait être la bougie d’allumage d’une attaque qui ne demande qu’à exploser sous la direction du talentueux sophomore J.T. Daniels. Ancien prospect 5-étoiles, le Californien n’a pas totalement convaincu pour sa première saison mais la présence d’un solide groupe de receveurs et la transition vers une attaque avant tout aérienne devrait le mettre dans d’excellentes conditions. 2672 yards à la passe pour 14 TD et 10 INT en 2018.

Embed from Getty Images

20. Kelly Bryant, Sr, Missouri

La succession de QB Drew Lock est assurée avec l’arrivée de Kelly Bryant en provenance de Clemson. L’ancien leader offensif des récents champions nationaux, qui les avait emmené jusqu’en playoffs en 2017, a été transféré sur le campus de Columbia (Missouri) après la prise de pouvoir de Trevor Lawrence à Clemson. Il récupère les clés d’une attaque de Missouri menée par une ligne offensive dominante. Son duo avec TE Albert Okwuegbunam pourrait faire des étincelles. 3338 yards à la passe, 16 TD, 10 INT et 973 yards au sol pour 16 TD en 4 saisons à Clemson.

Embed from Getty Images

21. Bryce Perkins, Sr, Virginia

En 2018, il a été l’un des deux seuls quarterbacks du pays à réussir plus de 2600 yards à la passe et 900 yards au sol. L’autre était un certain… Kyler Murray ! Ancienne recrue d’Arizona State passée par le Junior College avant de rejoindre coach Bronco Mendenhall à Virginia, il est devenu, en une seule saison, l’un des joueurs les plus spectaculaires de la puissante conférence ACC. 2680 yards à la passe, 25 TD, 9 INT et 923 yards au sol pour 9 TD en 2018.

Embed from Getty Images

22. Joe Burrow, Sr, LSU

Au terme des spring practices 2018, coach Ed Orgeron a fait le pari de faire de l’ancienne recrue d’Ohio State, qui avait alors décidé de quitter les Buckeyes, le leader de son attaque. Pari gagné ! Après une période d’adaptation, Joe Burrow a pris son envol réussissant notamment 6 TD contre Texas A&M dans un match épique avant de démolir les Knights de Central avec 4 TD réussi lors du Fiesta Bowl. 2894 yards, 16 TD, 5 INT et 399 yards au sol pour 7 TD en 2018.

Embed from Getty Images

23. Tyler Huntley, Sr, Utah

Grand artisan du premier titre de champion de division Pac-12 South des Utes d’Utah, il était en route pour réussir une année 2018 exceptionnelle avant qu’une fracture de la clavicule le prive des 5 derniers matchs de la saison. 4199 yards, 27 TD en 19 matchs joués avec les Utes.

Embed from Getty Images

24. Khalil Tate, Jr, Arizona

Révélation de l’année 2017 (1411 yards au sol, 12 TD en 7 matchs !), il devait être l’une des stars de la saison dernière mais une blessure de la cheville et une difficile adaptation aux schémas de coach Kevin Sumlin ont ralenti sa progression. Totalement remis de sa blessure, il tentera de rebondir pour faire mentir ses détracteurs grâce à son bras canon et ses jambes de feu. 2530 yards, 26 TD, 8 INT en 2018.

Embed from Getty Images

25. Hunter Johnson, So, Northwestern

Recruté en grande pompe par les Tigers de Clemson en 2017, il a été le backup de Kelly Bryant lors de sa première saison avant de demander un transfert à Northwestern après l’arrivée de Trevor Lawrence à Death Valley. Ancien prospect 4-étoiles (#2 QB pro-style, #30 National), il n’a pas joué l’an dernier en raison du règlement sur les transferts d’étudiants non-diplômés. Coach Pat Fitzgerald a déjà réussi des prouesses avec des quarterbacks moins talentueux que lui. L’association des deux pourrait tout renverser dans la division Big Ten West.

Sr: Senior; Jr: Junior; So: Sophomore; Fr: Freshman

Lire la suite

Preview

Le guide des finales de conférence 2018

Présentation complète de l’ensemble des Conference Championship Games.

Publié

le

Crédit photo : Morgan Lagrée, TBP

Le programme de cette week 14 n’est pas le plus chargé de la saison mais il est assurément le plus important avec pas moins de 10 finales de conférence organisées en cet avant-dernier samedi de College Football de l’année.

Grande nouveauté cette année : pour la première fois, l’ensemble des 10 conférences de l’élite du College Football détermineront leur champion au terme d’un ultime match décisif. Ainsi, samedi soir, nous connaitrons tous les champions de conférence avant la publication de tous les bowls et des demi-finales du College Football Playoff, dimanche 2 décembre.

Lors de cet avant-dernier week-end de la saison 2018, sont en jeu les différents titres de conférence mais également les quatre places disponibles pour participer aux playoffs. En cas de victoire de #1 Alabama, #2 Clemson et #5 Oklahoma dans leur finale respective, ces trois équipes auront leur billet assuré pour le College Football Playoff en compagnie de #3 Notre Dame. Si #1 Alabama devait perdre contre #4 Georgia et/ou si #2 Clemson se faisait surprendre par Pittsburgh, le comité de sélection ferait face à un vrai casse-tête pour choisir les quatre participants aux playoffs 2018.

Embed from Getty Images

Tout débutera ce soir à 19h (01h00 en France) avec la finale de conférence MAC entre Buffalo et Northern Illinois. Une heure plus tard, #11 Washington sera opposé à #17 Utah pour le titre de champion de la Pac-12.

Votre journée de samedi débutera à 12h (18h en France) par la finale de conférence Big 12 entre les Sooners de #5 Oklahoma et les Longhorns de #14 Texas dans une revanche du Red River Showdown que les Texans avaient remporté 48-45 en octobre dernier. Au même moment, Appalachian State et Louisiana-Lafayette s’affronteront pour le titre de champion de la conférence Sun Belt. A 13h30 (19h30 en France), Middle Tennessee et UAB joueront pour remporter le C-USA Championship Game.

Il sera alors l’heure de la finale de conférence AAC entre #8 Central Florida et Memphis. Coup d’envoi à 15h30 (21h30 en France). En cas de victoire, #8 Central Florida sera le représentant du Group of Five dans un Bowl du Nouvel An, pour la 2ème année consécutive. A 16h00 débutera LE grand moment de cette journée : le SEC Championship Game au Mercedes-Benz Stadium d’Atlanta pour une revanche de la dernière finale nationale entre #1 Alabama et #4 Georgia. Le vainqueur est assuré d’avoir son billet pour les playoffs.

Enfin, votre soirée sera animée par trois autres finales de conférence : #2 Clemson vs Pittsburgh dans l’ACC Championship Game, #6 Ohio State vs #21 Northwestern lors du Big Ten Championship Game et #22 Boise State vs #25 Fresno dans le Mountain West Championship Game.

Voici le programme complet des matchs de cette week 14 :

Samedi 1er décembre

A partir de 12h (18h en France)

#5 Oklahoma (11-1) vs #14 Texas (9-3)

BIG 12 CHAMPIONSHIP GAME
AT&T Stadium, Arlington, Texas
Samedi 1er décembre 2018 à 12h00 (18h00 en France)

Embed from Getty Images

Première fois depuis… 1903 que ces deux rivaux historiques se rencontrent deux fois lors de la même saison. Malgré un comeback de 21 points de #5 Oklahoma dans le 4ème quart-temps, #14 Texas s’est imposé 48-45 en octobre dernier pour mettre la main sur le Golden Hat. Comme il y a un mois et demi, la performance du duo de receveurs des Longhorns, WR Collin Johnson et WR Lil’Jordan Humphrey, sera primordiale pour #14 Texas (15 réceptions, 214 yards et 2 TD à eux-deux lors du dernier match contre #5 Oklahoma). Souvent décriée cette saison, la défense des Sooners devra s’ajuster pour éviter de sombrer une nouvelle fois. De son côté, QB Kyler Murray sera le baromètre des chances de #5 Oklahoma dans cette finale. Si la défense de #14 Texas parvient à le mettre sous pression, les Longhorns ont une chance. Dans le cas contraire, les Sooners et leurs playmakers offensifs (RB Kennedy Brooks, WR CeeDee Lamb, WR Marquise Brown) pourraient être inarrêtables.
Pronostic : Oklahoma 38, Texas 30.

Appalachian State (9-2) vs Louisiana-Lafayette (7-5)

SUN BELT CHAMPIONSHIP GAME
Kidd Brewer Stadium, Boone, Caroline du Nord
Samedi 1er décembre 2018 à 12h00 (18h00 en France)

Embed from Getty Images

Double-champions de conférence en titre, les Mountaineers d’Appalachian State seront les hôtes du premier Sun Belt Championship Game de l’Histoire. Ils reçoivent les Ragin Cajuns de Louisiana-Lafayette dans un match à priori déséquilibré. La principale chance des Ragin Cajuns reposera sur les épaules de RB Trey Ragas, le 2ème meilleur coureur de la Sun Belt en 2018. Il fera face à une défense intimidante des Mountaineers. On devrait d’ailleurs avoir droit à une belle opposition de running back puisque RB Darrynton Evans sera le fer de lance de l’attaque d’Appalachian State. Finalement, seul le secteur défensif déficient des Ragin Cajuns pourrait faire la différence en faveur des Mountaineers.
Pronostic : Appalachian State 31, Louisiana-Lafayette 17.

Middle Tennessee (9-3) vs UAB (9-3)

C-USA CHAMPIONSHIP GAME
Floyd Stadium, Murfreesboro, Tennessee
Samedi 1er décembre 2018 à 12h00 (18h00 en France)

Embed from Getty Images

Le vainqueur de ce match remportera le titre de champion de conférence USA pour la première fois de son Histoire. UAB n’a même jamais gagné de titre de conférence du tout. Atteindre ce C-USA Championship Game est un véritable exploit pour des Blazers dont le programme a connu une renaissance il y a seulement deux ans ! A noter que les deux équipes se sont rencontrées… la semaine dernière pour conclure leur saison régulière (victoire de MTSU). La clé du match sera la capacité de la solide défense des Blazers de UAB à contrôler QB Brent Stockstill, leader offensif des Blue Raiders de Middle Tennessee.
Pronostic : UAB 31, Middle Tennessee 23.

A partir de 15h50 (21h30 en France)

#8 Central Florida (11-0) vs Memphis (8-4)

AAC CHAMPIONSHIP GAME
Spectrum Stadium, Orlando, Floride
Samedi 1er décembre 2018 à 15h30 (21h30 en France)

Embed from Getty Images

Tous les regards seront portés sur QB Darriel Mack Jr à l’occasion de cette revanche de la dernière finale de conférence AAC. Le quarterback freshman des Knights prend le relais de QB McKenzie Milton (meilleur joueur offensif de l’AAC en 2018), gravement blessé à la jambe la semaine dernière. Il fera face à une équipe de Memphis, qui a été tout près de mettre un terme à la série de 24 victoires consécutives de #8 Central Florida lors de leur affrontement en saison régulière (31-30 pour UCF). Les Tigers possèdent en RB Darrell Henderson (près de 2000 yards offensifs, 22 TD en 2018) l’un des playmakers les plus sous-estimés du pays. Comme l’an passé, on pourrait bien avoir droit à un spectaculaire shootout entre deux équipes tournées vers l’attaque. En 2017, #8 Central Florida s’était imposé 62-55 après 2 OT.
Pronostic : Central Florida 27, Memphis 24.

#1 Alabama (12-0) vs #4 Georgia (11-1)

SEC CHAMPIONSHIP GAME
Mercedes-Benz Stadium, Atlanta, Géorgie
Samedi 1er décembre 2018 à 16h00 (22h00 en France)

Embed from Getty Images

Revanche de la dernière finale nationale ! Autant dire que ce match est à manquer sous aucun prétexte. Les deux derniers champions de conférence SEC se retrouvent dans le même stade qui avait vu couronner le Crimson Tide de #1 Alabama. Pour créer la surprise, la défense au sol de #4 Georgia devra faire mieux que face à LSU (275 yards). Si QB Tua Tagovailoa a donné une nouvelle dimension à l’attaque du Crimson Tide, #1 Alabama reste une équipe qui vous fait souffrir grâce à son jeu au sol. #4 Georgia compte dans ses rangs le quarterback qui a dérangé le plus les champions nationaux depuis 18 mois. QB Jake Fromm a été convaincant en finale nationale; une nouvelle grande performance de sa part pourrait permettre aux Bulldogs de prendre confiance et de mettre leur jeu au sol sur de bons rails avec des courses de RB D’Andre Swift. Le talent sera partout dans cette finale. Une seule question : la défense des Dawgs pourra-t-elle ralentir l’armada offensive de #1 Alabama (RB Damien Harris, WR Jerry Jeudy, WR Henry Ruggs, TE Irv Smith) ? Réponse samedi soir.
Pronostic : Alabama 27, Georgia 23.

A partir de 19h45 (01h45 en France)

#2 Clemson (12-0) vs Pittsburgh (7-5)

ACC CHAMPIONSHIP GAME
Bank of America Stadium, Charlotte, Caroline du Nord
Samedi 1er décembre 2018 à 20h00 (02h00 en France)

Embed from Getty Images

Probablement la finale de conférence la plus déséquilibrée sur le papier. Triple-champions de l’ACC en titre et invaincus cette saison, les Tigers vont tenter de faire un four-peat face à une équipe de Pittsburgh qui a perdu 5 matchs en 2018 dont leur dernier lourdement (24-3 à Miami) en saison régulière. Toutefois, les Panthers avaient été les seuls à battre les Tigers en 2016 (42-41 à Death Valley)… Malgré tout, la différence de talent est énorme. #2 Clemson possède le meilleur front four défensif du pays (DE Clelin Ferrell, DT Dexter Lawrence, DL Christian Wilkins, DL Austin Bryant) et le true freshman QB Trevor Lawrence a démontré une insolante maturité depuis le début de la saison. Si on ajoute un running game époustouflant en raison de la présence de RB Travis Etienne, les Tigers semblent nettement supérieurs à une équipe de Pittsburgh qui a eu tendance à être unidimensionnelle en 2018 avec son attaque au sol. Seuls espoirs pour les Panthers : que RB Darrin Hall et RB Qadree Ollison trouvent le bon rythme. Pas une mince affaire.
Pronostic : Clemson 41, Pittsburgh 17.

#6 Ohio State (11-1) vs #21 Northwestern (8-4)

BIG TEN CHAMPIONSHIP GAME
Lucas Oil Stadium, Indianapolis, Indiana
Samedi 1er décembre 2018 à 20h00 (02h00 en France)

Embed from Getty Images

Les champions de Big Ten remettent leur titre en jeu face aux inattendus Wildcats de #21 Northwestern. Une semaine après avoir démoli #7 Michigan au Ohio Stadium, les Buckeyes tenteront de frapper un grand coup pour essayer de convaincre le comité de sélection du College Football Playoff qu’ils méritent de faire partie du dernier carré. Le champion de la Big Ten a été écarté des playoffs lors des deux dernières saisons. L’affrontement à distance entre QB Dwayne Haskins (Ohio State) et QB Clayton Thorson (Northwestern) sera décisif. L’efficacité dans les airs du QB des Buckeyes face à la combativité et au leadership de celui des Wildcats. Toutefois, la talent est clairement du côté de #6 Ohio State. Pour s’en sortir, #21 Northwestern devra capitaliser sur la moindre opportunité en attaque, en défense et sur équipe spéciale. Dans le cas contraire, les playmakers des Buckeyes (RB Mike Weber, RB JK Dobbins, WR Parris Campbell) pourraient rendre ce match facile pour les champions de conférence Big Ten en titre.
Pronostic : Ohio State 34, Northwestern 24.

#22 Boise State (10-2) vs #25 Fresno State (10-2)

MOUNTAIN WEST CHAMPIONSHIP GAME
Albertsons Stadium, Boise, Idaho
Samedi 1er décembre 2018 à 19h45 (01h45 en France)

Embed from Getty Images

Revanche d’un Mountain West Championship Game remporté en 2017 par les Broncos de #22 Boise State. Le duel à distance entre QB Brett Rypien et QB Marcus McMaryion sera au coeur du résultat final de ce match. Les deux quarterbacks sont efficaces dans les airs et de leur efficacité dépendra le sort de cette finale. À moins que la facteur X ne soit la défense au sol des Bulldogs face au running back des Broncos, RB Alexander Mattison (auteur de 144 yards et 2 TD en saison régulière contre Fresno State). Le vainqueur de ce match pourrait être le représentant du Group of Five dans un bowl du Nouvel An en cas de défaite de #8 Central Florida.
Pronostic : Boise State 34, Fresno State 30

Autres matchs à suivre

– Drake @ #23 Iowa State à 12h00 (18h00 en France)
– East Carolina @ NC State à 12h00 (18h00 en France)
– Akron @ South Carolina à 12h00 (18h00 en France)
– Marshall @ Virginia Tech à 12h00 (18h00 en France)
– Stanford @ Cal à 15h00 (21h00 en France)

Lire la suite

Preview

Le guide de Rivalry Week 2018

Publié

le

Suivez le guide pour découvrir le programme complet de cette 13ème semaine de la saison 2018 :

Le Match de la Semaine

#4 Michigan (10-1) @ #10 Ohio State (10-1)

Ohio Stadium, Columbus, Ohio
Samedi 24 novembre 2018 à 12h00 (18h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Ohio State 27, Michigan 24.

Samedi 24 novembre 2018

À partir de 18h00

Georgia Tech (7-4) @ #5 Georgia (10-1)

Sanford Stadium, Athens, Géorgie
Samedi 24 novembre 2018 à 12h00 (18h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Georgia 34, Georgia Tech 23.

#11 Florida (8-3) @ Florida State (5-6)

Doak Campbell Stadium, Tallahassee, Floride
Samedi 24 novembre 2018 à 12h00 (18h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Florida 31, Florida State 20.

Purdue (5-6) @ Indiana (5-6)

Memorial Stadium , Bloomington, Indiana
Samedi 24 novembre 2018 à 12h00 (18h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Purdue 34, Indiana 31.

North Carolina State (7-3) @ North Carolina (2-8)

Kenan Stadium, Chapel Hill, Caroline du Nord
Samedi 24 novembre 2018 à 12h20 (18h20 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : North Carolina 34, North Carolina State 31.

Autres matchs à partir de 18h
– #20 Boston College @ Syracuse à 12h00 (18h00 en France)
– Texas Tech @ Baylor à 12h00 (18h00 en France)
– Duke @ Wake Forest à 12h30 (18h30 en France)

À partir de 21h00

Auburn (7-4) @ #1 Alabama (11-0)

Bryant-Denny Stadium, Tuscaloosa, Alabama
Samedi 24 novembre 2018 à 15h30 (21h30 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Alabama 54, Auburn 13.

Arizona State (6-5) @ Arizona (5-6)

Arizona Stadium, Tucson, Arizona
Samedi 24 novembre 2018 à 15h30 (21h30 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Arizona 51, Arizona State 6.

Minnesota (5-6) @ Wisconsin (7-4)

Camp Randall Stadium, Madison, Wisconsin
Samedi 24 novembre 2018 à 15h30 (21h30 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Wisconsin 34, Minnesota 27.

Autres matchs à partir de 21h00
– Louisiana-Lafayette @ Louisiana-Monroe à 15h00 (21h00 en France)
– Maryland @ #12 Penn State à 15h30 (21h30 en France)
– UCLA @ Stanford à 15h00 (21h00 en France)
– Illinois @ #19 Northwestern à 15h30 (21h30 en France)
– #24 Pittsburgh @ Miami à 15h30 (21h30 en France)
– Rutgers @ Michigan State à 16h00 (22h00 en France)
– Tennessee @ Vanderbilt à 16h00 (22h00 en France)

À partir de 01h00

#3 Notre Dame (11-0) @ USC (5-6)

LA Coliseum, Los Angeles, Californie
Samedi 24 novembre 2018 à 20h00 (02h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Notre Dame 31, USC 27.

South Carolina (6-4) @ #2 Clemson (11-0)

Memorial Stadium , Clemson, Caroline du Sud
Samedi 24 novembre 2018 à 19h00 (01h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Clemson 42, South Carolina 17.

#7 LSU (9-2) @ #22 Texas A&M (7-4)

Kyle Field, College Station, Texas
Samedi 24 novembre 2018 à 20h00 (02h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Texas A&M 23, LSU 16.

Autres matchs à partir de 01h00
– #15 Kentucky @ Louisville à 19h00 (01h00 en France)
– Kansas State @ #25 Iowa State à 19h00 (01h00 en France)
– Colorado @ California à 19h00 (01h00 en France)
– Texas Christian @ Oklahoma State à 20h00 (02h00 en France)
– Nevada @ UNLV à 21h30 (03h30 en France)

À partir de 04h00

Brigham Young (6-5) @ ##17 Utah (8-3)

Rice-Eccles Stadium, Salt Lake City, Utah
Samedi 24 novembre 2018 à 22h00 (04h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Utah 27, Brigham Young 17.

#21 Utah State (10-1) @ #23 Boise State (9-2)

Albertsons Stadium, Boise, Idaho
Samedi 24 novembre 2018 à 22h15 (04h15 en France)

Pronostic : Utah State 38, Boise State 34.

Autres matchs à partir de 04h00
– Hawaii @ San Diego State à 22h30 (04h30 en France)

Résultats de mardi

– Miami (Ohio) 42, Ball State 21
– Western Michigan 28, Northern Illinois 21

Résultats de jeudi

– Ole Miss 3, Mississippi State 35
– Air Force 27, Colorado State 19

Résultats de vendredi

– #13 West Virginia 56, #6 Oklahoma 59
– #8 Washington State 15, #16 Washington 28
– South Florida 10, #9 Central Florida 38
– Kansas 17, #14 Texas 24
– Iowa 31, Nebraska 28
– Ohio 49, Akron 28
– Bowling Green 14, Buffalo 44
– Toledo 51, Central Michigan 13
– Kent State 20, Eastern Michigan 28
– Memphis 52, Houston 31
– Missouri 38, Arkansas 0
– Virginia Tech 34, Virginia 31 OT
– Oregon State 15, Oregon 55

Lire la suite

Preview

Le guide de la 12ème semaine

Le match #3 Notre Dame vs #12 Syracuse au Yankee Stadium sera le moment fort d’une 12ème semaine marquée par trois matchs entre équipes classées au CFP Rankings.

Publié

le

Suivez le guide pour découvrir le programme complet de cette 12ème semaine de la saison 2018 :

Le Match de la Semaine

#3 Notre Dame (10-0) @ #12 Syracuse (8-2)

Yankee Stadium, New York
Samedi 17 novembre 2018 à 14h30 (20h30 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Syracuse 27, Notre Dame 24.

Samedi 17 novembre 2018

À partir de 18h00

Michigan State (6-4) @ Nebraska (3-7)

Memorial Stadium , Lincoln, Nebraska
Samedi 17 novembre 2018 à 12h00 (18h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Nebraska 34, Michigan State 20.

The Citadel (4-5) @ #1 Alabama (10-0)

Bryant-Denny Stadium, Tuscaloosa, Alabama
Samedi 17 novembre 2018 à 12h00 (18h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Alabama 63, The Citadel 7.

Pittsburgh (4-5) @ Wake Forest (10-0)

BB&T Field, Winston-salem, Caroline du Nord
Samedi 17 novembre 2018 à 12h00 (18h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Pittsburgh 31, Wake Forest 25.

Autres matchs à partir de 18h
– #10 Ohio State @ Maryland à 12h00 (18h00 en France)
– Idaho @ #13 Florida à 12h00 (18h00 en France)
– #14 Penn State @ Rutgers à 12h00 (18h00 en France)
– Middle Tennessee @ #17 Kentucky à 12h00 (18h00 en France)
– #19 Utah @ Colorado à 13h30 (19h30 en France)
– Arkansas @ #21 Mississippi State à 12h00 (18h00 en France)
– #22 Northwestern @ Minnesota à 12h00 (18h00 en France)
– #23 Utah State @ Colorado State à 14h00 (20h00 en France)
– South Florida @ Temple à 12h00 (18h00 en France)
– Michigan State @ Nebraska à 12h00 (18h00 en France)
– North Carolina State @ Louisville à 12h20 (18h20 en France)

À partir de 21h00

#9 West Virginia (8-1) @ Oklahoma State (5-5)

Boone Pickens Stadium, Stillwater, Oklahoma
Samedi 17 novembre 2018 à 15h30 (21h30 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : West Virginia 41, Oklahoma State 38.

USC (5-5) @ UCLA (2-8)

Rose Bowl, Pasadena, Californie
Samedi 17 novembre 2018 à 15h30 (21h30 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : UCLA 24, USC 20.

Autres matchs à partir de 21h00
– Indiana @ #4 Michigan à 16h00 (22h00 en France)
– UMass @ #5 Georgia à 16h00 (22h00 en France)
– Oregon State @ #18 Washington à 16h30 (22h30 en France)
– #20 Boston College @ Florida State à 15h30 (21h30 en France)
– Wisconsin @ Purdue à 15h30 (21h30 en France)
– Virginia @ Georgia Tech à 15h30 (21h30 en France)
– Miami @ Virginia Tech à 15h30 (21h30 en France)
– Texas Tech @ Kansas State à 15h30 (21h30 en France)
– Iowa @ Illinois à 15h30 (21h30 en France)
– Missouri @ Tennessee à 15h30 (21h30 en France)
– Liberty @ Auburn à 16h00 (22h00 en France)
– Air Force @ Wyoming à 16h00 (22h00 en France)

À partir de 01h00

#24 Cincinnati (9-1) @ #11 Central Florida (9-0)

Spectrum Stadium, Orlando, Floride
Samedi 17 novembre 2018 à 20h00 (02h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Central Florida 34, Cincinnati 31.

#16 Iowa State (6-3) @ #15 Texas (7-3)

Royal Texas Memorial Stadium, Austin, Texas
Samedi 17 novembre 2018 à 20h00 (02h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Texas 34, Iowa State 27.

Autres matchs à partir de 01h00
– Duke @ #2 Clemson à 19h00 (01h00 en France)
– Kansas @ #6 Oklahoma à 19h30 (01h30 en France)
– Rice @ #7 LSU à 19h30 (01h30 en France)
– UAB @ Texas A&M à 19h00 (01h00 en France)
– Ole Miss @ Vanderbilt à 19h30 (01h30 en France)
– Chattanooga @ South Carolina à 19h30 (01h30 en France)

À partir de 04h00

Arizona (5-5) @ #8 Washington State (9-1)

Martin Stadium, Pullman, Washington
Samedi 17 novembre 2018 à 22h30 (04h30 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Washington State 30, Arizona 24.

Autres matchs à partir de 04h00
– New Mexico State @ BYU à 22h15 (04h15 en France)
– San Diego State @ Fresno State à 22h30 (04h30 en France)
– Arizona State @ Oregon à 22h30 (04h30 en France)

Résultats de mardi

– Buffalo 42, Western Michigan 41 OT

Résultats de mercredi

– Ohio 52, Buffalo 17
– Northern Illinois 7, Miami of Ohio 13

Résultats de jeudi

– Kent State 34, Toledo 56
– Houston 48, Tulane 17
– North Texas 41, Florida Atlantic 38

Résultats de vendredi

– New Mexico 14, #25 Boise State 45
– SMU 18, Memphis 28

Lire la suite
Publicité

Preview 2018

Previewil y a 10 mois

L’ultime preview : tout ce qu’il faut savoir sur la saison 2018 !

Présentation complète de la saison 2018 de College Football.

Previewil y a 10 mois

Preview 2018 : Notre Dame Fighting Irish

Avec une équipe expérimentée en défense et potentiellement explosive en attaque, les Fighting Irish de Notre Dame peuvent-ils se mêler...

Previewil y a 10 mois

Preview 2018 : Brigham Young Cougars

Après une saison 2017 galère, Kalani Sitake a fait le ménage dans son coaching staff avec l'espoir que l'attaque des...

Previewil y a 10 mois

Les 10 candidats au trophée Heisman 2018

Présentation de tous les favoris et les prétendants pour l'obtention du trophée Heisman 2018.

Previewil y a 10 mois

Preview 2018 : Alabama Crimson Tide

Malgré la perte de 13 titulaires, le Crimson Tide d'Alabama possède suffisamment de joueurs talentueux pour rester au top et...

Previewil y a 10 mois

Preview 2018 : Auburn Tigers

Champion de division SEC West en titre, les Tigers d'Auburn veulent maintenant franchir un cap en allant décrocher une place...

Previewil y a 10 mois

Preview 2018 : Ole Miss Rebels

Menés par une attaque aérienne explosive, les Rebels possèdent en QB Jordan Ta'amu et WR A.J. Brown deux playmakers capables...

Previewil y a 10 mois

Preview 2018 : Mississippi State Bulldogs

Débauché de Penn State pour prendre la succession de Dan Mullen, Joe Moorhead transformera-t-il un groupe mature et expérimenté en...

Previewil y a 10 mois

Preview 2018 : Texas A&M Aggies

L'arrivée de Jimbo Fisher et son contrat monstreux de 75 millions de $ sur 10 ans permettront-ils aux Aggies de...

Previewil y a 10 mois

Preview 2018 : LSU Tigers

Avec une attaque remaniée désormais dirigée par un Steve Ensminger et qui comptera sur les nouveaux-venus, QB Joe Burrow et...

Articles les plus lus