Suivez-nous sur

Preview

Preview 2017 : Northwestern Wildcats

Avec à sa tête le duo offensif QB Clayton Thorson / RB Justin Jackson, les Wildcats de Northwestern semblent plus que jamais en excellente position pour défier Wisconsin dans la division Big Ten West.

Credit photo : USA Today

Preview 2017 : Northwestern Wildcats

Northwestern Wildcats

Conférence Big Ten – Division West
En 2016 :
7-6, 5-4 Big Ten. Pinstripe Bowl : victoire 31-24 face à Pittsburgh.
Head Coach : Pat Fitzgerald, 12ème année (77-62). Résultats en carrière : 77-62.
Coordinateur offensif : Mike McCall.
Coordinateur défensif : Mike Hankwitz.
Titulaires de retour : 6 en attaque, 7 en défense, punter.
Joueurs-clés partis : WR Austin Carr, DE Ifeadi Odenigbo, LB Anthony Walker.
Joueurs à suivre : QB Clayton Thorson, RB Justin Jackson, WR Flynn Nagel, WR Solomon Vault, DT Jordan Thompson, CB Keith Watkins II, S Godwin Igwebuike.

Qu’il semble loin le temps où les Wildcats étaient le punching ball de la conférence Big Ten. Depuis l’arrivée de coach Pat Fitzgerald sur le campus d’Evanston (Illinois), Northwestern a atteint le plateau des 10 victoires à 2 reprises lors des 5 dernières saisons, rendu cinq bilans positifs sur les 9 dernières saisons et remporté deux bowl games depuis 2012 après en avoir été privé depuis… 1949 !

Les Wildcats débuteront la saison 2017 poussés par l’élan de 6 succès lors de leurs 9 derniers matchs et d’une superbe victoire lors du Pinstripe Bowl remporté face aux Panthers de Pittsburgh, la seule équipe à avoir battu les champions nationaux en titre l’an dernier.

Le retour de 15 titulaires et la présence de leur duo offensif de choc, QB Clayton Thorson / RB Justin Jackson, font de le troupe de coach Fitzgerald l’une des équipes les plus expérimentées et intrigantes de la conférence Big Ten d’autant plus que les Wildcats n’ont ni Ohio State ni Michigan à leur programme et accueilleront Penn State à la maison.

C’est avec le sentiment que « c’est maintenant ou jamais » que Northwestern se lancera à l’assaut d’une division Big Ten West ouverte. Si la ligne offensive parvient à combler certaines de ses lacunes et si la défense reste toujours aussi opportuniste, il ne serait pas surprenant de voir débarquer les Wildcats à Indianapolis en décembre prochain pour ce qui serait leur première participation au Big Ten Championship Game.

Attaque

En septembre 2016, plusieurs blessures et des performances catastrophiques de la ligne offensive ont couté trois défaites à une équipe de Northwestern aux abonnées absents offensivement. Puis, le mois d’octobre arriva et tout sembla alors se mettre en place : 38 points face à Iowa et 54 face à Michigan State. Les Wildcats venaient de prendre leur envol.

Et ils pourront compter sur un backfield offensif qui n’a pas à rougir de la comparaison avec les meilleurs de la conférence Big Ten. Pour la 3ème année consécutive et fort d’un nouveau record de l’université Northwestern (22 TD à la passe en une saison), le dynamique junior QB Clayton Thorson (3182 yards à la passe, 22 TD, 9 INT et 5 TD au sol en 2016) sera à la baguette de l’attaque. Joueur intelligent et en constant progrès, il a fini la saison dernière en force avec 17 TD réussis lors de ses 9 derniers matchs.

Il formera un duo d’enfer avec l’un des running backs les plus sous-estimés et constants du pays : le senior RB Justin Jackson (1524 yards au sol, 15 TD en 2016), le seul joueur de l’Histoire du programme de Northwestern à avoir atteint le plateau des 1000 yards au sol en une saison lors de ses trois premières saisons sur le campus d’Evanston. Travailleur forcené, il ne lui manque que 581 yards pour devenir le meilleur coureur de l’Histoire du programme. Le sophomore RB John Moten IV (340 yards au sol, 2 TD en 2016) pourrait lui permettre de souffler un peu après des débuts prometteurs en 2016 (6.0 yards par course). Le staff de coachs aiment également la polyvalence des redshirt freshmen RB Jeremy Larkin et RB Jesse Brown.

Tout ce beau monde évoluera derrière une ligne offensive expérimentée grâce au retour de 4 titulaires mais… très contestée. En cause : les 39 sacks accordés en 2016 qui portent à 102 le total sur les 3 dernières saisons. Cette incapacité à bloquer est en grande partie responsable des difficultés des Wildcats à créer des big plays offensifs. Pourtant, coach Fitzgerald s’est montré optimiste durant les spring practices. Le junior LT Blake Hance a montré des signes de progrès formant un solide côté gauche avec le junior LG J.B. Butler. Le senior C Brad North doit convaincre pour ne pas perdre sa place au profit du sophomore C Jared Thomas. A droite, le junior RG Tommy Doles prendra sous son aile le redshirt freshman RT Gunnar Vogel.

Mais la vraie incertitude réside au poste de receveur. Le départ du finaliste pour l’obtention du trophée Biletnikoff, Austin Carr, laisse un grand vide même si le groupe de receveurs est plus dense et talentueux que jamais. Sans faire de bruit, le junior WR Flynn Nagel (40 réceptions, 447 yards, 2 TD en 2016) a réussi 40 réceptions en 2016. Il semble être destiné à devenir le go-to guy dans le jeu aérien. L’explosif senior WR Solomon Vault (15 réceptions, 164 yards, 2 TD en 2016) et l’ancien Duck d’Oregon, WR Jalen Brown, seront en concurrence pour le poste de receveur de profondeur. Au poste de super back (hybride slot receiver/running back), le senior SB Garrett Dickerson (34 réceptions, 316 yards, 5 TD en 2016) apportera encore une option intéressante pour QB Clayton Thorson.

Défense

Un an après avoir accordé 22.2 points par match en 2016 (#24 du pays), Northwestern devrait rester encore très solide en 2017 notamment sur le secondary. Le vrai défi sera de remplacer le leadership perdu par les départs combinés de LB Anthony Walker et DE Ifeadi Odenigbo.

Il y a à peine deux saisons, l’intérieur de la ligne défensive était la grande faiblesse de la défense 4-2-5 des Wildcats. Avec les retours des puissants DT Tyler Lancaster (28 plaquages en 2016) et DT Jordon Thompson (20 plaquages en 2016) secondés par les prometteurs DT Fred Wyatt (17 plaquages en 2016) et DT Alex Miller (12 plaquages en 2016), c’est maintenant l’une de ses forces. Le senior DE Xavier Washington (38 plaquages, 4.5 sacks en 2016) aura besoin de l’éclosion de l’une des jeunes pousses pour combler le départ du pass rusher DE Ifeadi Odenigbo. Les sophomores DE Joe Gaziano (24 plaquages, 4.5 sacks en 2016) et DE Trent Goens seront en première ligne au début de la saison.

Le départ du charismatique LB Anthony Walker pourrait forcer le coordinateur défensif Mike Hankwitz à abuser des systèmes 4-2-5 avec l’expérimenté junior LB Nate Hall (73 plaquages en 2016) dans le rôle de général. Le senior SLB Brett Walsh (37 plaquages, 1 sack en 2016) ou l’ancien running back repositionné comme linebacker, LB Warren Long, qui a été la grande révélation du printemps en raison de sa vitesse folle, seront en concurrence avec le prometteur freshman LB Paddy Fisher.

Le secondary mené par l’un des meilleurs safeties du pays, le gros frappeur senior S Godwin Igwebuike (108 plaquages, 2 INT en 2016), fera son retour au complet. Ce dernier a vu ses statistiques progresser tous les ans et sera encore aligné avec le senior S Kyle Queiro (52 plaquages, 2 INT en 2016) pour former un tandem explosif.

Le junior CB Keith Watkins II retrouve son poste de titulaire après avoir manqué l’intégralité de la saison 2016 pour une blessure du genou. Le junior CB Montre Hartage (60 plaquages, 2 INT en 2016) est lui aussi de retour. Leur mission est simple : améliorer une défense contre la passe régulièrement dépassée l’an dernier (265.2 yards par match, #109 du pays).

Équipes spéciales

Pour la 3ème saison consécutive, le senior P Hunter Niswander (41.3 yards par punt) sera responsable du punting game. La perte d’éligibilité de Jack Mitchell ouvre la voie au sophomore K Mason Weissenhofer au poste de kicker. Avec la présence du mobile et véloce KR Solomon Vault (4 TD en carrière sur kick return), Northwestern possède l’un des meilleurs returners du pays. PR Flynn Nagel ajoute une menace supplémentaire au poste de punt return.

Calendrier

Après un calendrier hors-conférence à sa portée (Nevada, à Duke, Bowling Green), les Wildcats débuteront les choses sérieuses avec leur plus sérieux adversaires dans la course au titre de division Big Ten West : les Badgers de Wisconsin (voir plus bas). Ils enchaineront immédiatement avec la réception des champions de conférence en titre, les Nittany Lions de Penn State. Ainsi, on saura dès le 7 octobre si Northwestern sera à prendre au sérieux en 2017. Après un match à Maryland, les Wildcats concluront leur campagne 2017 avec 4 matchs à domicile (Iowa, Michigan State, Purdue, Minnesota), en plus des 2 déplacements à Nebraska et Illinois, lors de leurs 6 derniers matchs. C’est donc un calendrier plutôt clément qui attend Northwestern puisque les Wildcats évitent les ténors de la division East en match crossover : Ohio State et Michigan.

Match clé
@ Wisconsin, le 30 septembre
Ce sera peut-être la finale de la divisin Big Ten West, les deux équipes faisant partie des favoris à l’aube de cette saison 2017. Les Badgers l’ont emporté l’an dernier mais les Wildcats s’étaient imposés lors des deux saisons précédentes. Ce sera un choc entre deux équipes très ressemblantes dont les succès passent avant tout par un jeu sol puissant et une défense combative acharnée. Finalement, la victoire pourrait dépendre de la capacité des deux quarterbacks, QB Alex Hornibrook (Wisconsin) et QB Clayton Thorson, à réussir un ou deux big plays.

Conclusion

Maintenant que les Wildcats ont gouté au plateau des 10 victoires et remporté plusieurs bowls depuis 2012, ils veulent jouer les premiers rôles dans la division Big Ten West. L’émergence de QB Clayton Thorson et de RB Justin Jackson ainsi que le retour de 15 titulaires et un calendrier favorable, laisse penser que cette saison 2017 pourrait être spéciale dans la banlieue nord de Chicago. Wisconsin reste favori pour le titre de division Big Ten West mais Northwestern apparaît de plus en plus comme un très sérieux challenger. Tout se jouera finalement lors des weeks 5 et 6 avec le déplacement chez les Badgers et à Penn State.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - Preview