Suivez-nous sur

Preview

Preview 2017 : Michigan State Spartans

Les Spartans ont-ils touché le fond l »an passé avant de rebondir en 2017 ou est-ce le chant du cygne pour coach Mark Dantonio à Michigan State ?

Crédit photo : Dave Reginek/Getty Images

Preview 2017 : Michigan State Spartans

Michigan State Spartans

Conférence Big Ten – Division East
En 2016 : 3-9, 1-8 Big Ten.
Head Coach : Mark Dantonio, 11ème année (90-42). Bilan en carrière : 108-59.
Coordinateur offensif : Dave Warner, Jim Bollman.
Coordinateur défensif : Harlon Barnett, Mike Tressel.
Titulaires de retour : 4 en attaque, 4 en défense, punter.
Joueurs-clés partis : WR R.J. Shelton, TE Josiah Price, DL Malik McDowell, LB Riley Bullough, S Demetrious Cox, S Montae Nicholson, CB Darian Hicks.
Joueurs à suivre : QB Brian Lewerke, RB L.J. Scott, WR Felton Davis III, C Brian Allen, LB Chris Frey, LB Andrew Dowell.

Il n’avait plus connu ça depuis 2006 ! L’an passé, le programme de Michigan State a de nouveau connu une saison sans bowl, la toute première sous les ordres d’un coach Mark Dantonio en poste depuis dix ans.

Les départs de QB Connor Cook, WR Aaron Burbridge, LT Jack Conklin, DL Shilique Calhoun et LB Joel Heath auront donc été trop durs à surmonter, face à l’inexpérience et la fragilité relative de leurs remplaçants.

Mais un autre coup de tonnerre a frappé le campus d’East Lansing, pendant l’intersaison. Des affaires d’agression sexuelle au sein même de l’université qui ont conduit à l’éviction de huit joueurs, dont des titulaires en puissance.

Aujourd’hui, et à l’heure où la concurrence fait rage au sein de la division Big Ten East, coach Mark Dantonio va devoir faire preuve d’imagination pour relancer une équipe au plus mal. Car une nouvelle année sans bowl pourrait tout bonnement être fatale pour l’ancien coach de Cincinnati…

Attaque

Fin de série pour les Spartans ! Après Brian Hoyer, Kirk Cousins et Connor Cook, de parfaits gestionnaires qui ont tous fini en NFL sous les ordres de Mark Dantonio, le poste de quarterback est devenu une zone d’ombre avec l’année délicate de Tyler O’Connor en 2016. Incapable de véritablement imprimer un rythme à son attaque, le joueur double-menace a quitté le roster par la petite porte. Son remplaçant désigné est le sophomore QB Brian Lewerke (381 yards à la passe, 2 TD, 1 INT en 2016), lancé dans le grand bain l’an passé mais freiné par des soucis de blessures. S’il connait les mêmes tracas, le senior QB Damion Terry (253 yards à la passe, 1 TD et 1 INT en 2016) et le (bien-nommé ?) redshirt freshman QB Messiah DeWeaver sont en embuscade.

Quel que soit le titulaire du poste, il pourra compter sur la présence d’un backfield offensif complet et à trois bandes. La tête de gondole de ce trio est le junior RB L.J. Scott (994 yards au sol, 6 TD en 2016), héros de la finale de conférence Big Ten en 2015 et qui reste scruté de près par les scouts NFL. De retour pour une cinquième année, RB Gerald Holmes (431 yards au sol, 5 TD en 2016) apportera sa puissance, aux côtés du junior RB Madre London (120 yards au sol, 2 TD en 2016).

Ce petit groupe ferait mieux d’être efficace, car l’expérimentation est de mise chez les receveurs. Le plus prolifique de 2016, R.J. Shelton, n’est plus éligible et Donnie Corley, appelé à lui succéder, a été impliqué dans l’affaire d’agression sexuelle. Le junior WR Felton Davis III (12 réceptions, 150 yards, 1 TD en 2016) aura donc de grosses responsabilités sur les épaules en attendant l’émergence du sophomore WR Trishton Jackson (5 réceptions, 89 yards, 1 TD en 2016), annoncé comme un futur crack. Le freshman WR Cam Chambers et le sophomore WR Darrell Stewart devraient eux aussi avoir leur chance de façon précoce.

Le changement est aussi significatif au poste de tight end. En fin de cursus universitaire, Josiah Price et Jamal Lyles filent les clés du camion au junior TE Matt Sokol. A lui d’user de mains fiables, pendant que le redshirt freshman TE Noah Davis misera surtout sur le block.

Sur la ligne offensive, le senior C Brian Allen doit se sentir bien seul. Car hormis le sophomore LG Tyler Higby, de retour après une blessure à la cheville, toute l’escouade fait peau neuve. Initialement prévu à droite, le sophomore LT Cole Chewins sera placé côté aveugle après le transfert surprise de Thiyo Lukasa. Par effet boule de neige, le redshirt freshman RT Luke Campbell comblera l’autre spot, assisté par le junior RG David Beedle.

Défense

4 titulaires de retour. C’est le maigre ratio dont va devoir se contenter le coordinateur défensif Harlon Barnett. Le backfield défensif a notamment connu une importante saignée, avec la fin d’éligibilité de Demetrious Cox, Montae Nicholson et Darian Hicks. Comme si cela ne suffisait pas, le cornerback Vayante Copeland est devenu persona non grata pour des déboires extra-sportifs.

Le nouveau capitaine du secondary devrait donc s’appeler CB Justin Layne (18 plaquages, 1 INT en 2016), receveur occasionnel mais prometteur lors de sa première année chez les Spartans. Son binôme devait être le junior CB Tyson Smith (13 plaquages, 4 passes défendues en 2016), lequel vient d’être victime d’un accident vasculaire cérébral. En attendant d’en savoir plus sur son état de santé, Mark Dantonio devrait mettre en concurrence le sophomore CB Josh Butler et le true freshman CB Josiah Scott. Plein centre, la quantité est là, mais la qualité est plus relative. Les juniors FS Grayson Miller et SS Khari Willis sont les titulaires probables, mais FS David Dowell et SS Matt Morissey ne sont pas loin derrière.

Comme souvent, ces dernières années, à East Lansing, c’est le poste de linebacker qui devrait le plus rassurer en défense. Pourtant, ce groupe a perdu un joueur de valeur en la personne de Jon Reschke. De retour de blessure, le senior a décidé de quitter le programme, après avoir tenu des propos déplacés à l’encontre de ses coéquipiers. Un autre senior, SLB Chris Frey (96 plaquages, 4 pour perte en 2016), sera donc le leader du deuxième rideau, bien épaulé par le junior WLB Andrew Dowell (67 plaquages, 1 sack et 1 INT en 2016), en pleine progression. Le poste de middle est promis au sophomore MLB Joe Bachie, à moins que le senior LB Shane Jones et le junior LB Byron Bullough (27 plaquages en 2016) ne se distingue positivement entretemps.

Le plus gros chantier est indéniablement sur la ligne défensive. La star Malik McDowell a filé en NFL, vers les Seattle Seahawks. Problème pour l’équipe : deux des candidats pour lui succéder, Auston Robertson et Josh King, ont été renvoyés, impliqués dans le scandale sexuel de l’intersaison. Le senior DE Demetrious Cooper (23 plaquages, 2.5 sacks en 2016) s’annonçait comme le nouveau taulier du poste, sauf que le pass rusher n’a rien trouvé de mieux que de cracher sur un officier de police. Sa suspension probable devrait profiter au junior DE Robert Bowers et au sophomore DE Kenny Willekes. Un autre sophomore, DE Justice Alexander, sera aussi à observer. L’intérieur de la ligne est un poil plus stable, avec la présence de deux sophomores, l’ancien transfert de Nebraska, DT Raequan Williams (28 plaquages, 2 sacks en 2016), et DT Mike Panasiuk. Le redshirt freshman DT Naquan Jones apportera tout de même une rotation bienvenue.

Équipes spéciales

Avec 357 points, Michael Geiger est devenu le deuxième kicker le plus prolifique de l’histoire de Michigan State. Son départ pousse les Spartans à trouver une solution viable au pied. Une solution que pourrait représenter le redshirt freshman K Matt Coghlin. Le junior P Matt Hartbarger (54 punts, 40.9 yards en 2016) a déjà plus de références sur les punts.

Concernant les retours, les receveurs seront à l’honneur. PR Brandon Sowards devrait ainsi être sollicité sur les quatrièmes tentatives, KR Darrell Stewart et KR Trishton Jackson étant amenés à faire mouche sur les engagements.

Calendrier

Il faudra, à coup sûr, profiter de la première semaine de saison régulière, lors de la venue de Bowling Green à East Lansing. Parce que pour le reste … ça se gâte ! Dans la foulée, les Spartans devront défier Western Michigan, qualifié pour le Cotton Bowl en 2016, et surtout Notre Dame, l’un de ses rivaux préférés, pour juger du vrai niveau qui pourrait être le leur. S’engageront ensuite des déplacements à Michigan, Minnesota, Northwestern et Ohio State qui s’annoncent plus que périlleux. Tout autant que la réception d’Iowa et Penn State. La dernière semaine dans le New Jersey, à Rutgers, sera une légère accalmie pour finir la saison. D’ici là, les dés seront sûrement jetés quant à une qualification ou pas pour un bowl.

Match clé
23 septembre : vs. Notre Dame
Comme évoqué plus tôt, outre l’opposition incontournable entre les deux programmes historiques, le duel face à Notre Dame devrait donner une tendance sur la capacité de « MSU » à reprendre du poil de la bête. Les Fighting Irish visant eux-mêmes une rédemption en 2017, le défi sera de taille à l’orée de la réception d’Iowa. On se rappellera que cette confrontation avait accouché d’un résultat ébouriffant, en 2010, avec un fake field goal et une victoire de Michigan State en prolongation contre le programme de South Bend.

Conclusion

Sur le papier, les Spartans peuvent se refaire la cerise, après une année plus que compliquée. Mais avec le départ de nouveaux cadres, des incartades trop nombreuses hors des terrains, dont une affaire judiciaire qui a provoqué un exode massif, la mission est de taille pour un Mark Dantonio sur la sellette. Si le head coach trouve la réponse au poste de quarterback et sur le pass rush, les Spartans pourront repartir du bon pied. Dans le cas contraire, un virage crucial pourrait être pris en 2018 sur le campus d’East Lansing.

Grand fan de football américain. Spécialiste du football français, de la NFL et du College Football. Rédacteur à The Blue Pennant depuis 2015 et à touchdownactu.com. Animateur sur Radiossa, la radio du football américain.

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Steeler83

    25 juillet 2017 à 10h49

    Quelle débandade sur le campus d’East Lansing, j’espère vraiment que les Spartans vont se refaire !!

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - Preview