Suivez-nous sur

Preview

Preview 2017 : Georgia Tech Yellow Jackets

Malgré un calendrier compliqué en 2017, les Yellow Jackets de Georgia Tech se présentent avec une équipe expérimentée qui tentera de retrouver le titre de division Coastal dans la conférence ACC.

Credit photo : Daniel Shirey/Getty Images

Preview 2017 : Georgia Tech Yellow Jackets

Georgia Tech Yellow Jackets

Conférence ACC – Division Coastal
En 2016 :
9-4, 4-4 ACC. TaxSlayer Bowl : victoire contre Kentucky, 33-18.
Head Coach : Paul Johnson, 10ème année (70-48). Résultats en carrière : 177-87.
Coordinateur offensif : Paul Johnson.
Coordinateur défensif : Ted Roof.
Titulaires de retour : 7 en attaque, 9 en défense.
Joueurs-clés partis : QB Justin Thomas, RB Marcus Marshall, C Freddie Burden, DT Patrick Gamble, LB P.J. Davis.
Joueurs à suivre : QB Matthew Jordan, RB Dedrick Mills, G Parker Braun, DE Antonio Simmons, LB Brant Mitchell, CB Lance Austin, S Corey Griffin.

A Atlanta, les saisons se suivent mais ne se ressemblent pas. Demandez plutôt aux Yellow Jackets de Georgia Tech. Après une saison 2014 ponctuée par une finale de conférence ACC, les joueurs de Paul Johnson ont connu une vraie descente aux enfers en 2015, avec une fiche de 3-9.

Mais les Géorgiens, dans le sillage de leur passage à Dublin, face à Boston College, sont revenus au premier plan l’an passé. Et la tendance est à l’optimisme, avec un total de 16 titulaires de retour sur le campus en 2017.

Attaque

Sans trop de surprises, c’est bien l’attaque qui devrait attirer tous les regards cette année. Car le système « triple-option », cher à coach Johnson, donne souvent le cap des semaines à venir. Problème pour Georgia Tech : si beaucoup de titulaires sont de retour cette année, le quarterback double-menace Justin Thomas a terminé son cursus universitaire. Pour ne rien arranger, le junior QB Matthew Jordan s’est blessé durant les entraînements printaniers, et a perdu sa longueur d’avance sur l’autre junior, QB Ta’Quon Marshall. Jordan a tout de même l’estime de son head coach, après avoir permis aux Jackets de s’imposer l’an passé contre Virginia Tech, dans un match couperet.

Si le doute reste encore palpable au poste de quarterback, aucun nuage n’est à déplorer côté backfield offensif. Quatre des cinq joueurs de l’escouade ont même rempilé, ce qui a poussé l’un des meilleurs coureurs en 2016, RB Marcus Marshall, à rejoindre le champion de division I-AA, James Madison (FCS).

Révélation l’année dernière, le sophomore AB Dedrick Mills (771 yards, 12 TD en 2016) devrait rester la première option de son équipe, en qualité en one-back. Véritable bulldozer, le numéro 26 pourra compter sur les options extérieures du backfield offensif, le senior BB J.J. Green (154 yards au sol en 2016) et le junior BB Clinton Lynch (415 yards au sol, 2 TD et 16 réceptions, 490 yards, 6 TD en 2016). Si tout cela ne suffit pas, l’hybride junior RB/WR Qua Searcy (273 yards au sol, 2 TD en 216) est amené à sortir du chapeau pour surprendre la défense adverse.

Très peu sollicités, les receveurs n’en demeurent pas moins rapides et véloces pour prendre la profondeur sur des jeux spéciaux et des play-actions. Le senior WR Ricky Jeune (25 réceptions, 427 yards, 1 TD) est un spécialiste du genre, avec plus de 17 yards par réception en 2016. Plus petit et explosif, le junior WR Brad Stewart (19 réceptions, 382 yards en 2016) a un panel plus large, avec un rôle non négligeable dans le slot.

Sur la ligne offensive, la perte du charismatique centre Freddie Burden est à compenser. Mais le sophomore LG Parker Braun a été l’autre très belle surprise de 2016, avec une sélection comme All-American en ACC. Eux aussi de retour comme titulaires, le junior RG Will Bryan et le senior RT Andrew Marshall s’aligneront sur le côté droit de la ligne. Les sophomores C Kenny Cooper et LT Jahaziel Lee préparent la relève à leur poste, mais le junior T Jake Stickler est en embuscade, après le départ de l’ancien titulaire Trey Klock vers Northwestern.

Défense

Défensivement, l’ossature sera elle aussi la même, avec 9 titulaires de 2016 toujours sous les ordres du coordinateur défensif Ted Roof.

Le pass rush a été assez satisfaisant en 2016, mais n’a pas empêché une saison calamiteuse sur troisième tentative adverse (49% concédé, 126e bilan de première division). Une donnée qui explique les 29 points de moyenne concédée par match et que « GT » entend corriger, derrière une ligne défensive aux dents longues.

Malgré le départ de Roderick Rook-Chungong, les seniors DE KeShun Freeman (39 plaquages en 2016) et DE Antonio Simmons (34 plaquages, 1 sack en 2016) ont le talent et l’expérience pour mettre la pression sur le quarterback adverse. Le junior DE Anree Saint-Amour (4 sacks en 2016) a aussi élevé son niveau de jeu l’an passé et pourra permettre à ses partenaires de souffler un peu. Sur l’intérieur du premier rideau, les juniors DT Kyle Cerge-Henderson (26 plaquages, 1 sack en 2016) et DT Desmond Branch ont profité des pépins physiques de Patrick Gamble et Francis Kallon pour faire leurs preuves. Roof aime d’ailleurs faire tourner ses linemen intérieurs, ce qui devrait profiter aux sophomores DT Brentavious Glanton et DT Brandon Adams.

Grand espoir du campus d’Atlanta, le junior MLB Brant Mitchell (71 plaquages, 3 pour perte, 2 INT en 2016) sera le fer de lance du groupe de linebackers, après l’inéligibilité de P.J. Davis. Le junior OLB Victor Alexander sera chargé de l’assister pour contrer le jeu au sol.

Dans le système 4-2-5 du programme géorgien, la responsabilité du backfield défensif est grande. D’autant que tous les starters sont de retour, dont quatre joueurs seniors. Meilleur plaqueur de l’équipe en 2016, le senior SS Corey Griffin (82 plaquages, 1 sack, 2 INT en 2016) monte très vite au plaquage, mais est loin d’être ridicule sur la couverture. Son association avec le junior FS A.J. Gray (72 plaquages en 2016) aura été de qualité l’an passé et devrait le rester lors du prochain exercice. Avec 12 passes défendues et 3 interceptions, le senior CB Lance Austin sera toujours chargé des receveurs stars de l’équipe adverse. A moins que l’athlétique CB Step Durham (35 plaquages en 2016) ne poursuive sur la lancée de ses deux dernières saisons. Dans une conférence ACC adepte des slot-receveurs (Hunter Renfrow, Quadree Henderson, Braxton Berrios pour ne citer qu’eux), le rôle du frère de Lance, NB Lawrence Austin (47 plaquages, 3 INT en 2016), sera d’importance. Transfuge d’USC, le junior DB Lammont Simmons (19 plaquages en 2016) a apporté une certaine polyvalence l’an passé, en faisant l’un des backups les plus dangereux de la conférence.

Équipes spéciales

Le groupe de botteurs fait peau neuve avec l’arrivée des freshmen PK Brenton King et P Pressley Harvin III sur le campus. Le premier cité aura une petite pression sur les épaules, son prédécesseur restant sur un ratio de 15 field goals réussis sur 17 en 2016.

Côté retourneur, le junior KR/PR Brad Stewart est la principale menace dans ce secteur, même si KR J.J. Green (1 TD sur KR en 2016) et PR Qua Searcy représentent des atouts de taille.

Calendrier

Match clé
12 octobre : à Miami
Globalement parfait à domicile en 2016, hormis deux revers face à des programmes classés, les Yellow Jackets se doivent d’être consistants en déplacement pour essayer rafler de nouveau l’ACC Coastal. Et Miami, vainqueur à Atlanta l’an passé, sera sûrement l’un des adversaires les plus dangereux dans cette quête. Si les mentalités tactiques ne sont pas les mêmes chez Mark Richt et Paul Johnson, les deux hommes ont fait du jeu au sol une spécialité, tant offensivement que défensivement. Cela annonce une guerre des tranchées que la formation géorgienne devra dominer pour écarter un concurrent direct.

Conclusion

Si la division ACC Atlantic devrait se jouer entre Clemson, Florida State et Louisville, le titre ACC Coastal s’annonce encore plus disputé. Et Georgia Tech a clairement le potentiel pour dominer Virginia Tech, North Carolina, Miami, Pittsburgh et les autres.
Un groupe quasi-inchangé, un monstre à quatre têtes sur le jeu au sol et une ligne défensive en constante progression … Autant d’armes qui seront précieuses dans un calendrier pas vraiment clément. Réception de Tennessee en première semaine, déplacement à Clemson et Miami, et la réception du rival Georgia pour finir … Les tests sont nombreux, et la prestation du quarterback remplaçant de Justin Thomas sera prépondérante.
Avec une défense plus agressive et efficace sur troisième tentative adverse, les Yellow Jackets peuvent de nouveau viser une saison à neuf victoires et renouer avec la finale de conférence, trois ans après sa défaite face aux Seminoles…

Grand fan de football américain. Spécialiste du football français, de la NFL et du College Football. Rédacteur à The Blue Pennant depuis 2015 et à touchdownactu.com. Animateur sur Radiossa, la radio du football américain.

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. BENOIT BNJC

    29 juin 2017 à 10h26

    gros potentiel au sol…..cela doit être un régal pour le coordinateur offensif.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - Preview