Suivez-nous sur

Preview

Preview 2017 : Brigham Young Cougars

Brigham Young ouvre un nouveau chapitre de son Histoire avec la prise de pouvoir de QB Tanner Mangum qui mènera l’attaque new-look des Cougars à travers un calendrier ambitieux.

Credit photo : Ravell Call/Deseret News

Preview 2017 : Brigham Young Cougars

Brigham Young Cougars

Independent
En 2016 :
9-4.
Head Coach : Kalani Sitake, 2ème année (9-4, 9-4 en carrière).
Coordinateur offensif : Ty Detmer.
Coordinateur défensif : Ilaisa Tuiaki.
Titulaires de retour : 6 en attaque, 6 en défense, kicker, punter.
Joueurs-clés partis : QB Taysom Hill, RB Jamaal Williams, WR Nick Kurtz, LB Harvey Langi.
Joueurs à suivre : QB Tanner Mangum, RB Squally Canada, Jonah Trinnamann, TE Moroni Laulu-Pututau, LB Fred Warner, LB Francis Bernard, LB Butch Pau’u, CB Troy Warner.

La première saison de coach Kalani Sitake à la direction du programme de Brigham Young aura été épique : 2 victoires acquises sur le dernier jeu du match, 4 victoires par un total de 15 points et 4 défaites par un total de 8 points ! Au final, les Cougars ont terminé une saison 2016, qui aura dépassé les attentes, avec un bilan de 9-4 et une victoire 24-21 face à Wyoming lors du Poinsettia Bowl.

En 2017, pour sa 7ème saison comme programme indépendant, Brigham Young ne devra pas avoir de retard à l’allumage tant son calendrier de début de saison est ambitieux (voir plus bas). Écartés par la conférence Big 12, qui a finalement abandonné son projet d’expansion, les Cougars n’ont pas d’autres choix que de charger un agenda qui n’a rien à envier à un programme du Power Five. Objectif : se frotter aux meilleurs pour rester en course pour un bowl du Nouvel An.

Le programme de Provo (Utah) devra tourner la page QB Taysom Hill (6 années d’éligibilité) en donnant les clés de l’attaque au béni des Dieux, QB Tanner Mangum. Ce dernier a brillé par sa capacité à réussir des jeux miraculeux depuis son arrivée sur le campus. Brigham Young sera également privé de son meilleur running back de tous les temps et recordman de l’université, RB Jamaal Williams, dont l’éligibilité est expirée. C’est donc 6700 yards en carrière que les Cougars devront remplacer.

Heureusement, ils pourront compter sur une base solide grâce au retour d’une ligne offensive expérimentée. Mais c’est surtout en défense que Brigham Young pourrait imposer sa Loi en 2017 avec le retour d’un solide groupe de linebackers. Reconstruire la ligne défensive suite aux départs des 4 titulaires sera la grand défi du coordinateur défensif Ilaisa Tuiaki.

Le solide recrutement des dernières années devrait permettre aux Cougars de rester compétitifs mais possèdent-ils suffisamment de réserve pour faire face à calendrier de 13 matchs dont un long déplacement à Hawaii ?

Attaque

Le junior QB Tanner Mangum (3618 yards à la passe, 26 TD et 11 INT en 2 saisons) fût la révélation de la saison 2015 lorsqu’il prit le relais d’un QB Taysom Hill alors blessé. Deux victoires sur des passes Hail Mary lors de ses… deux premiers matchs ! Retourné dans l’ombre durant la saison régulière 2016 avant de mener les Cougars à la victoire lors du Poinsettia Bowl, il est désormais prêt à prendre les rênes de l’attaque pro-style du coordinateur Ty Detmer dont il possède probablement plus les aptitudes à diriger que son prédécesseur. La précision de ses passes et sa fougue ne sont pas sans rappeler celles de deux anciens Cougars : QB Ty Detmer et QB Jim Mahon. Même s’il sera pour la première fois le QB#1 de l’équipe, il compte déjà 13 titularisations et n’est donc pas un novice des systèmes en place.

L’inexpérience sera plus problématique au niveau des running backs et des receveurs. Avec le départ de RB Jamaal Williams, le junior RB Squally Canada (315 yards au sol, 2 TD en 2016) devrait débuter la saison mais il ne faudra pas sous-estimer l’ancien safety, RB Kavika Fonua, qui a impressionné tout le monde lors des spring practices ainsi que l’explosif junior KJ Hall (184 yards au sol, 2 TD en 2016). Mais la révélation de l’année pourrait être le robuste RB Ula Tolutau, récemment transféré de Wisconsin après avoir passé 2 ans en mission religieuse.

Les succès de QB Tanner Mangum dépendront probablement des performances d’un groupe de receveurs inexpérimentés qui a perdu 4 seniors totalisant 125 réceptions l’an passé. Ainsi, les tight-ends, qui ont toujours eu une implication importante dans les systèmes de Ty Detmer, seront mis à contribution à commencer par le junior TE Moroni Laulu-Pututau (27 réceptions, 277 yards en 2016) et le senior TE Tanner Balderree (13 réceptions, 156 yards, 2 TD en 2016). Le true freshman TE Matt Bushman a également marqué des points au cours du printemps. Le senior WR Jonah Trinnaman (18 réceptions, 321 yards, 1 TD en 2016) est de retour et il devra montrer la voie aux petits jeunots que sont les sophomores WR Talon Shumway, WR Akile Davis et WR Micah Simon.

Comme souvent à Brigham Young : la ligne offensive est très robuste même si elle manque de mobilité. Les seniors LG Keyan Norman, C Tejan Koroma et RG Toni Kanuch sont de retour tout comme le sophomore LT Thomas Shoaf qui glissera de la droite à la gauche de la ligne offensive.

Défense

Tout indique que les Cougars devraient encore s’avérer très solides défensivement particulièrement contre la course (112.8 yards accordés par match en 2016, #9 du pays) grâce au retour des trois linebackers titulaires LB Fred Warner (86 plaquages, 10 pour perte, 2 sacks, 3 INT en 2016), LB Francis Bernard (79 plaquages, 2 sacks, 3 INT en 2016) et LB Butch Pau’u (83 plaquages, 1 INT en 2016).

Malgré la perte du leadership de S Kai Nacua (6 INT en 2016), le secondary devrait poursuivre sa progression. Les prometteurs sophomores CB Dayan Ghanwoloku et CB Troy Warner (21 plaquages en 2016) sont deux grands espoirs au sein d’une défense aérienne des Cougars souvent pris à défaut l’an dernier (252.2 yards accordés par match, #96 du pays). Ils devront montrer beaucoup de plus maturité. Le duo de seniors SS Micah Hannemann (28 plaquages, 1 INT en 2016) et FS Matt Hadley (24 plaquages) devraient les aider dans ce registre.

Mais la vraie interrogation concernant la défense se situe sur la ligne suite à la perte des 4 titulaires (Travis Tuiloma, Logan Taele, Sae Tautu et Harvey Langi). Les systèmes du coordinateur défensif Ilaisa Tuiaki reposent sur l’agressivité de son front four afin de mettre le maximum de pression sur le quarterback adverse. Ainsi, le senior DT Kesni Tausinga (16 plaquages en 2016), les juniors NG Tevita Mo’unga (14 plaquages en 2016), DE Corbin Kaufusi (31 plaquages, 2.5 sacks en 2016), DE Moses Kaumatule (2.5 sacks en 2016) et DT Merrill Taliauli devront prendre leurs responsabilités. De leur capacité à élever leur niveau de jeu dépendent en grande partie les succès des Cougars en 2017.

Équipes spéciales

Le kicking game de Brigham Young a donné deux victoires aux Cougars en 2016 grâce à des FGs en toute fin de match. Le junior K Rhett Almond (17 sur 21 FG en 2016) sera fidèle au poste tout comme l’ancienne star de rugby, le senior P Jonny Linehan (42.5 yards en moyenne par punt en 2016), et son coup de pied style drop-goal. Ce dernier a été particulièrement efficace… et bien aidé par une équipe de couverture dont le plus long retour accordé n’a été que de 9 yards ! WR Jonah Trinnamann et SS Micah Hannemann devraient être responsables des retours de coup de pied.

Calendrier

Avec l’abandon du processus d’expansion de la conférence Big 12, l’avenir à moyen terme de Brigham Young sera l’indépendance. Et comme pour tous les programmes indépendants qui souhaitent rivaliser avec ceux du Power Five, le début de saison est souvent chargé avant un calendrier de conférence dont sont donc exclus les Cougars. Ainsi, après un round d’échauffement face à Portland State (FCS), les Cougars affronteront successivement LSU au NRG Stadium de Houston, Utah et Wisconsin à domicile. Après un bye en week 4, BYU fera un déplacement à Utah State avant de recevoir les solides Broncos de Boise State dans un match régulièrement explosif. Puis, les Cougars se rendront à Mississippi State pour y affronter des Bulldogs qui ont encore à travers la gorge leur défaite en double-prolongation de la saison passée. BYU enchainera avec un autre déplacement compliqué, à East Carolina. Puis, le mois de novembre sera plus tranquille avec trois matchs face à des programmes de la Mountain West : San Jose State, Fresno State et New Mexico. Enfin, les Cougars joueront un 13ème match en 2017 lors d’un – long – voyage à Hawaii.

Le match-clé
vs Utah, le 9 septembre
Les Cougars ont perdu les 6 derniers matchs face à leurs rivaux de l’État d’Utah. Ce n’est plus acceptable d’autant que la décision controversée de coach Kalani Sitake de tenter une conversion à 2 points sur le dernier jeu de la rencontre de la saison passée est encore dans les mémoires. S’il y a un match à gagner absolument, c’est bien cette Holy War 2017.

Conclusion

Pour la 1ère saison de coach Kilani Sitake, les Cougars ont dépassé toutes les attentes en 2016. Ils repartent à la conquête d’une nouvelle saison positive sans leurs deux leaders offensifs charismatiques des dernières années, QB Taysom Hill et RB Jamaal Williams. La tâche sera d’autant plus difficile que le calendrier des Cougars ne sera pas de tout repos avec notamment 4 matchs contre des ténors du Power Five. Toutefois, la présence de l’expérimenté QB Tanner Mangum et celle d’une défense toujours performante devraient faire de Brigham Young l’un des programmes poil-à-gratter de la saison 2017.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

2 Commentaires

2 Comments

  1. benoit

    22 juin 2017 à 10h52

    Merci !
    Super complet l’article.
    Impatient de les voir débuter

  2. Benoit

    26 juin 2017 à 11h17

    Pourrais ton avoir un preview sur liberty?

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - Preview