Suivez-nous

Preview

Preview 2016 : Conférence Pac-12

Écartée des playoffs en 2015, la conférence Pac-12 tentera de retrouver son statut avec l’émergence de plusieurs prétendants (UCLA, USC, Washington, Washington State, Oregon) qui se battront pour succéder à un programme de Stanford toujours mené par le phénoménal RB Christian McCaffrey.

Crédit photo : David Madison/Getty Images

Publié

le

Prédictions 2016 dans la conférence Pac-12

Champion 2016 : Stanford.
Champion de division North : Stanford.
Champion de division South : UCLA.
MVP : RB Christian McCaffrey, Stanford.
Meilleur joueur offensif : QB Luke Falk, Washington State.
Meilleur joueur défensif : DL Eddie Vanderdoes, UCLA.
Freshman de l’année : DE Oluwole Betiku, USC.

Tout au long de la semaine du 1er au 7 aout, The Blue Pennant vous a proposé des previews des principaux programmes de la conférence Pac-12 :
Oregon Ducks
Stanford Cardinal
UCLA Bruins
USC Trojans
Utah Utes
Washington Huskies
Washington State Cougars

Tour d’horizon dans la conférence Pac-12

Écartée des playoffs en 2015, la conférence Pac-12 tentera de retrouver son statut avec l’émergence de plusieurs prétendants (UCLA, USC, Washington, Washington State, Oregon) qui se battront pour succéder à un programme de Stanford toujours mené par le phénoménal RB Christian McCaffrey.

Un changement de garde à Stanford

Après une défaite face à Northwestern en match d’ouverture, le Cardinal de Stanford a été dominant tout au long de la saison 2015 terminant avec un bilan de 12-2 et flirtant avec le College Football Playoff pour finalement s’imposer avec brio, 45-16, contre Iowa lors du Rose Bowl. Cette victoire face aux Hawkeyes était également la dernière sortie d’une génération dorée. Depuis, QB Kevin Hogan, OH Joshua Garnett, OT Kyle Murphy, TE Austin Hooper, DE Aziz Shittu, LB Blake Martinez, LB Kevin Anderson et DB Cody Whitfield sont partis forçant coach David Shaw à lancer dans le grand bain plusieurs joueurs inexpérimentés en 2016.
Pour succéder au quarterback le plus victorieux de l’Histoire de Stanford, deux talentueux prospects 4 étoiles seront en concurrence : le sophomore QB Keller Chryst et le junior QB Ryan Burns. Ces deux-là ont grandi dans l’ombre de QB Kevin Hogan et tout indique qu’ils ont les aptitudes requises pour diriger l’attaque du Cardinal.
Les multiples pertes au sein de la ligne offensive pourraient être plus inquiétantes. Cependant, les LT Casey Tucker, OL Brandon Fanaika et autre RT David Bright sont tous d’anciens prospects 4 étoiles dans la pure Tradition du Cardinal. Même constat du côté de la ligne défensive dont le nouveau leader sera le sophomore DE Solomon Thomas, révélation de la saison dernière. Ainsi, malgré les départs de nombreux leaders, c’est une nouvelle garde tout aussi talentueuse qui s’apprête à prendre le pouvoir sur le campus de Palo Alto (Californie) autour du candidat au trophée Heisman, le junior RB Christian McCaffrey.

Une nouvelle génération de quarterbacks

Pendant longtemps la conférence Pac-12 a été considérée comme « Quarterback Conference ». C’est pourtant une grande incertitude au poste le plus important du football qui règne dans la Pac-12 à l’entame de cette saison 2016. La moitié des 12 programmes ont débuté les derniers spring practices avec un point d’interrogation concernant leur futur quarterback titulaire. On peut même en ajouter un 7ème puisque QB Anu Solomon devra confirmer son statut à Arizona durant l’été. Les trois programmes classés au dernier Top 25 de la saison 2015 (Stanford, Utah et Oregon) débuteront la prochaine campagne avec un nouveau QB tout comme USC, Arizona State et California. Malgré tout, ce n’est pas le talent qui manque. En plus du retour de quelques solides titulaires, c’est une nouvelle génération qui devrait éclore à partir de septembre prochain.

Le senior QB Luke Falk fait son retour à Washington State après avoir été sélectionné dans la 1ère équipe All-Pac-12 l’an passé. Les sophomores QB Josh Rosen (UCLA) et QB Jake Browning (Washington), deux futures stars de la NFL, sont assurément deux des plus prometteurs joueurs du pays à leur poste.

A Stanford, l’ancien prospect 4 étoiles, QB Keller Chryst, va prendre la succession d’un QB Kevin Hogan qui a remporté trois titres de champion de conférence avec le Cardinal. Du côté de USC, QB Cody Kessler devrait laisser sa place à l’ancien prospect 5 étoiles, QB Max Browne, à moins que le redshirt freshman QB Sam Darnold obtienne les faveurs de coach Clay Helton durant l’été. Pour une 2ème année consécutive, Oregon fera encore confiance en un joueur transféré de FCS, QB Dakota Prukop (ex-Montana State) prenant le relais de QB Vernon Adams. Utah devrait faire confiance à Troy Williams, ancienne recrue de Washington passée par le Junior College en 2015. L’indécision est toujours de mise à Arizona State et California.

Le déclin des Ducks d’Oregon ?

Les Ducks ne sont pas encore en mode « panique » mais ils ont perdu 4 matchs en 2015 (fiche de 9-4), une première depuis 2007. L’après-Marcus Mariota n’a pas été anticipé et pour la 2ème année consécutive, Oregon débutera la saison avec un quarterback transféré du niveau inférieur (FCS). L’expérience QB Vernon Adams a été satisfaisante. Rien assure que cela se passera aussi bien avec QB Dakota Prukop. Plus inquiétant, les Ducks ont de sérieuses carences sur la ligne de scrimmage suite aux départs pour la NFL de DE Deforest Buckner, DL Arik Armstead, C Matt Hegarty et LT Tyler Johnstone. Et enfin, deux nouveaux coordinateurs ont été nommés aux côtés de coach Mark Helfrich, Matt Lubick en attaque et Brady Hoke (ex-coach de Michigan) en défense. Le temps nécessaire à assimiler la transition par les joueurs ne doit pas être négligé. Point positif pour les Ducks en 2016 ? Ils seront les hôtes dans leur Autzen Stadium d’Eugene de leurs deux principaux concurrents dans la division North, Stanford et Washington.

La surprise Washington ?

Leur bilan de 7-6 (4-5 Pac-12) en 2015 n’a rien d’impressionnant mais les Huskies de Washington ont fait des progrès significatifs et constants lors des deux premières saisons de coach Chris Petersen (ex-Boise State). L’an passé, quand ils ont gagné, ils l’ont fait avec panache et lorsqu’ils ont été battus, ce fût toujours au terme de matchs serrés et disputés. Avec le retour de 17 titulaires qui ont progressé ensemble, ces Huskies ont tout pour être la future révélation de la saison à venir. Washington peut compter sur un fantastique trio offensif avec les sophomores QB Jake Browning et RB Myles Gaskin et le senior WR John Ross III. Les Huskies ont un calendrier plus favorable que celui de Stanford et ils accueillent le Cardinal au Husky Stadium, le 30 septembre prochain. Washington, future champion de la division North ?

Un duel UCLA vs USC dans la division South

Dans la division South, le titre devrait se jouer entre UCLA et USC tant les deux programmes de Los Angeles semblent au-dessus des 4 autres programmes (Arizona, Arizona State, Colorado, Utah). Après plusieurs promotions de recrues handicapées par les sanctions de la NCAA suite à l’affaire Reggie Bush, les Trojans ont retrouvé leur statut de #1 de la conférence Pac-12 au niveau du recrutement. Cependant, les Bruins ont l’avantage de posséder le plus grand espoir du pays au poste de quarterback, le sophomore QB Josh Rosen, et recevront leurs rivaux dans leur stade de Pasadena. UCLA doit reconstruire son groupe de receveurs et sérieusement s’améliorer en défense contre la course (198.5 yards accordés en moyenne par match). USC pourrait en profiter avec son duo RB Ronald Jones / RB Justin Davis. Tout se jouera le 19 novembre prochain dans le mythique Rose Bowl.

Nos prédictions

Division North

1. Stanford Cardinal (12-2, 8-1 Pac-12 en 2015)
Le Cardinal de Stanford a remporté trois des quatre derniers titres de champion de conférence mais rester au top ne sera pas chose facile avec seulement 9 titulaires de retour. Les pertes des leaders QB Kevin Hogan, OL Joshua Garnett et LB Blake Martinez seront particulièrement difficiles à remplacer.

Pourtant, la présence de l’explosif RB Christian McCaffrey, 2ème lors du vote pour l’obtention du trophée Heisman 2015, donne beaucoup d’espoir à un Cardinal qui ne sera pas en mode reconstruction grâce à plusieurs excellentes promotions de recrues qui se sont succédées depuis 2-3 ans. Régulièrement sous-estimé, Stanford a remporté 54 matchs lors des 5 dernières saisons.

Malgré une calendrier infernal (déplacement à UCLA, à Washington, à Notre Dame et à Oregon), le Cardinal devrait rester la référence dans une division North qui monte en puissance.

2. Washington Huskies (7-6, 4-5 Pac-12)
Avec le retour de 17 titulaires et la baisse de régime attendu de Stanford et Oregon, Washington a fait le buzz pendant toute l’offseason. Les sophomores QB Jake Browning et RB Myles Gaskin sont deux des plus prometteurs joueurs du pays et ils seront protégés par une ligne offensive ultra-expérimentée. Le retour de blessure de WR John Ross III pourrait faire des Huskies l’une des attaques les plus destructrices du pays. C’est pourtant par la défense que les succès de Washington passeront. Menée par le trio composé de LB Azeem Victor, S Budda Baker et DB Sidney Jones, cette défense était la meilleure de la Pac-12 l’an dernier et rien ne laisse penser à une baisse de rythme en 2016. Pour sa 3ème saison à la tête des Huskies, coach Chris Petersen a tout en place pour réussir l’une des belles sensations de la saison. Le match du 30 septembre face à Stanford au Husky Stadium pourrait être décisif.

3. Washington State Cougars (9-4, 6-3 Pac-12)
Humiliés à domicile par Portland State en match d’ouverture de la saison 2015, les Cougars auraient pu sombrer… ils ont finalement réussi une saison mémorable conclue par une fiche de 9-4 et une victoire face à Miami lors du Sun Bowl. Pour la première fois depuis 2003, ils ont rendu une fiche positive (6-3) en match de conférence Pac-12. Comme d’habitude avec coach Mike Leach, c’est avant tout par l’attaque que passent les victoires. Les retours de QB Luke Falk et de WR Gabe Marks devraient garantir un haut rendement à l’attaque Air Raid des Cougars. L’arrivée du coordinateur défensif Alex Grinch a immédiatement porté ses fruits, les Cougars passant d’une moyenne de 38.6 à 27.7 points accordés par match en 2015. Si cette défense continue de progresser, Wazzu pourrait être la méga-surprise de l’année dans la conférence Pac-12.

4. Oregon Ducks (9-4, 7-2 Pac-12)
La fiche de 9-4 des Ducks en 2015 fût leur plus mauvaise depuis 2007. La pression monte sur coach Mark Helfrich, qui a décidé d’engager Brady Hoke (ex-coach de Michigan) au poste de coordinateur défensif afin d’améliorer un secteur déficient l’an dernier (485.3 yards accordés par match, #117 du pays en 2015). Implémenter son système 4-3 sans DE Deforest Buckner et avec un seul titulaire de retour au sein du front seven sera un défi de taille. L’attaque possède encore de nombreux playmakers (RB Royce Freeman, WR Charles Nelson, WR Darren Carrington) mais l’incertitude au poste de quarterback (QB Dakota Prukop, ex-Montana State en FCS) et le manque d’expérience sur la ligne offensive pourraient être dévastateur pour un programme en recherche d’un second souffle. Sans une très nette amélioration au niveau défensif, les Ducks ne pourront rivaliser avec Stanford, Washington et Washington State dans la division Pac-12 North.

5. California Golden Bears (8-5, 4-5 Pac-12)
Depuis l’arrivée de coach Sonny Dykes en 2013, les Golden Bears n’ont cessé de progresser (1-11 en 2013, 5-7 en 2014, 8-5 en 2015). Toutefois, une nouvelle participation à un bowl dépendra largement de sa capacité à trouver un successeur au fantastique QB Jared Goff (1er choix de la draft NFL 2016). Quel que soit l’heureux élu (QB Chase Forrest ?), il devra se débrouiller sans les 6 meilleurs receveurs de la saison passée, dont le fiable WR Kenny Lawyer. Ouch ! Avec un ralentissement attendu de l’attaque, la défense devrait être davantage sous pression. Mauvaise nouvelle : son leader, LB Hardy Nickerson Jr, est allé retrouver son père à Illinois. Considérant l’incertitude aux postes de quarterback et de receveur, la plateau des 6 victoires serait une saison réussie.

6. Oregon State Beavers (2-10, 0-9 Pac-12)
En 2015, on s’attendait à une année de reconstruction pour la 1ère saison de coach Gary Andersen à la tête des Beavers. La chute fût vertigineuse : 2-10, 0-9 Pac-12. Pour la première fois depuis 1997, Oregon State n’a pas remporté le moindre match de conférence. Avec seulement 10 titulaires de retour en 2016 et de nombreuses insuffisances des deux côtés du ballon, les Beavers pourraient connaitre une nouvelle saison de galère. L’ancien quarterback d’Utah State, QB Darell Garretson, devrait aider l’une des plus mauvaises attaques au niveau national l’an dernier (19.0 points par match, #115 du pays). La présence de WR Victor Bolden et de l’ancien QB titulaire, WR Seth Collins, lui donnera deux options appréciables car le jeu au sol s’annonce encore anémique. Défensivement, le nouveau coordinateur Kevin Clune (successeur de Kilani Sitake parti à BYU) hérite d’un front seven pillé durant l’intersaison. Remporter un ou deux matchs de conférence en 2016 serait un bon départ pour un programme à l’agonie l’an passé.

Division South

1. UCLA Bruins (8-5, 5-4 Pac-12 en 2015)
Après un début de saison 2015 tonitruant, les Bruins se sont écroulés en raison de trop nombreuses blessures pour finalement terminer avec un bilan de 8-5. Un calendrier avantageux en 2016 (Stanford, Utah et USC à domicile, pas de match contre Oregon et Washington en match crossover) devrait leur permettre de rebondir.
UCLA compte surtout dans ses rangs l’un des quarterbacks les plus prometteurs du pays, le sophomore QB Josh Rosen, et le prospect 5 étoiles de la promotion de recrues 2015, le sophomore RB Soso Jamabo, qui devrait prendre la succession de RB Paul Perkins. Les performances d’une ligne offensive menée par LT Conor McDermott et d’un groupe de receveurs en reconstruction seront cruciales pour QB Josh Rosen qui évoluera cette saison dans le système « pro-style » du nouveau coordinateur offensif, Kennedy Polamalu.
L’an passé, les Bruins ont eu les pires difficultés à stopper le jeu au sol adverse. Malgré la perte de DT Kenny Clark, ils pourraient s’améliorer dans ce secteur grâce au retour de blessure du phénoménal DT Eddie Vanderdoes. UCLA et USC devraient être au coude à coude toute la saison mais un calendrier favorable aux Bruins pourrait leur donner un avantage décisif.

2. USC Trojans (8-6, 6-3 Pac-12)
La Direction athlétique a choisi la stabilité en confirmant l’intérimaire Clay Helton au poste de coach. La lune de miel de ce dernier pourrait ne pas durer longtemps avec des matchs contre Alabama et à Stanford et Utah lors du mois de septembre. De plus, il devra trouver un successeur à QB Cody Kessler (QB Max Browne ?) et reconstruire la ligne défensive. Si le nouveau quarterback parvient à trouver le bon rythme derrière une solide ligne offensive, l’attaque des Trojans pourrait s’avérer explosive avec le retour du duo RB Justin Davis / RB Ronald Jones, et la présence du meilleur receveur du pays, WR Juju Smith-Schuster. La défense des Trojans compte suffisamment de playmakers (LB Cameron Smith, CB Adoree Jackson, CB Iman Marshall) pour faire basculer un match à tout moment. Si USC possède probablement le groupe de joueurs le plus talentueux de la conférence Pac-12, un calendrier dantesque sera un gros handicap pour les Trojans en 2016.

3. Utah Utes (10-3, 6-3 Pac-12)
Co-champions de la division Pac-12 South en 2015, les Utes ont réussi leur meilleure saison depuis leur arrivée dans la Pac-12 en 2012. Répéter une telle performance pourrait être miraculeux tant l’attaque a été décimée durant l’offseason. Les Utes ont perdu leur leader offensif, RB Devontae Booker, et le 2ème meilleur quarterback de leur Histoire, QB Travis Wilson. Avec un groupe de receveurs en chantier, c’est toute l’attaque qui est à rebâtir. Défensivement, Utah n’a rien à envier aux ténors de la Pac-12. DE Kylie Fitts, DT Lowell Lotutelei et S Marcus Williams sont trois superstars en puissance qui devraient permettre à Utah d’avoir l’une des meilleures lignes défensives et l’un des meilleurs secondaries du pays. Un calendrier favorable (réception de BYU, USC, Arizona, Washington et Oregon) devrait leur permettre de rester dans le Top 3 de la division Pac-12 South.

4. Arizona Wildcats (7-6, 3-6 Pac-12)
Un an après avoir remporté la division Pac-12 South à la surprise générale, coach Rich Rodriguez a connu sa plus mauvaise saison en 4 ans à la tête des Wildcats d’Arizona et il n’a pas attendu pour faire des changements dans son staff. Ainsi, le coordinateur défensif Jeff Casteel a été remplacé par Marcel Yates (ex-Boise State). Ce dernier aura pour mission d’améliorer un secteur défensif qui a accordé 6083 yards en 2015 ! Il a déjà annoncé qu’il abandonnera le système 3-3-5 cher à Rich Rodriguez pour un 4-3 plus classique. Si le manque de talent en défense est criant, ce n’est pas le cas en attaque. Le duo QB Anu Solomon / RB Nick Wilson a manqué plusieurs matchs l’an dernier mais leur retour en forme devrait apporter un boost à une attaque qui a conclu la saison avec une solide moyenne de 37.4 points en moyenne par match. Une 5ème participation à un bowl est envisageable mais de nombreux points d’interrogations en défense ne devraient pas permettre aux Wildcats de remporter plus que 7 victoires.

5. Arizona State Sun Devils (6-7, 4-5 Pac-12)
Si coach Todd Graham a remporté 28 victoires et un titre de champion de Pac-12 South lors de ses 3 dernières saisons à la tête des Sun Devils, il a connu une année 2015 bien décevante. Outsider pour une participation en College Football Playoff en septembre dernier, Arizona State n’a cessé de décevoir tout au long de la saison passée terminant avec une médiocre fiche de 6-7 et une défaite face à West Virginia lors du Cactus Bowl. En 2016, les attentes sont moins élevées avec seulement 10 titulaires de retour. Le nouveau coordinateur offensif Chip Lindsey (ex-Southern Miss), qui succède à Mike Norvell parti dirigé Memphis, hérite d’un groupe talentueux mais inexpérimenté. Le nouveau quarterback (QB Manny Wilkins ?) sera protégé par une ligne offensive à 80% renouvelée. Défensivement, les – trop ? – agressifs Sun Devils ont souffert contre la passe en 2015. Pour remédier à cette situation, coach Todd Graham est allé chercher de l’aide du côté du Junior College. Avec l’éclosion de DE Jojo Wicker et la présence du senior LB Salamo Fiso, Arizona State possède l’un des plus explosifs front seven de la Pac-12. Toutefois, les 5 matchs de conférence à l’extérieur au programme des Sun Devils en 2016 pourraient les empêcher de faire mieux que l’an dernier.

6. Colorado Buffaloes (4-9, 1-8 Pac-12)
Les Buffaloes sont en progrès constants depuis l’arrivée de coach Mike McIntyre mais avec deux victoires en match de conférence en trois saisons (2-25), le coach de Colorado est sous pression à l’aube de cette saison 2016. Avec 5 défaites de moins de 8 points l’an passé, il n’a pas manqué grand chose aux Buffaloes pour se qualifier pour un bowl. Afin d’y arriver, ils devront progresser des deux côtés du ballon même si le secteur offensif est le plus préoccupant (24.6 points en moyenne par match en 2015). L’expérimenté QB Sefo Liufau devra être mieux protéger par une ligne offensive qui a accordé 40 sacks l’an dernier. La perte de WR Nelson Spruce sera assurément préjudiciable. Avec un solide calendrier de division et deux matchs crossover face à Stanford et Oregon à leur programme en 2016, les Buffaloes ne devraient pas être capables de se qualifier pour leur premier bowl depuis 2007.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Preview

Le guide des finales de conférence 2018

Présentation complète de l’ensemble des Conference Championship Games.

Publié

le

Crédit photo : Morgan Lagrée, TBP

Le programme de cette week 14 n’est pas le plus chargé de la saison mais il est assurément le plus important avec pas moins de 10 finales de conférence organisées en cet avant-dernier samedi de College Football de l’année.

Grande nouveauté cette année : pour la première fois, l’ensemble des 10 conférences de l’élite du College Football détermineront leur champion au terme d’un ultime match décisif. Ainsi, samedi soir, nous connaitrons tous les champions de conférence avant la publication de tous les bowls et des demi-finales du College Football Playoff, dimanche 2 décembre.

Lors de cet avant-dernier week-end de la saison 2018, sont en jeu les différents titres de conférence mais également les quatre places disponibles pour participer aux playoffs. En cas de victoire de #1 Alabama, #2 Clemson et #5 Oklahoma dans leur finale respective, ces trois équipes auront leur billet assuré pour le College Football Playoff en compagnie de #3 Notre Dame. Si #1 Alabama devait perdre contre #4 Georgia et/ou si #2 Clemson se faisait surprendre par Pittsburgh, le comité de sélection ferait face à un vrai casse-tête pour choisir les quatre participants aux playoffs 2018.

Embed from Getty Images

Tout débutera ce soir à 19h (01h00 en France) avec la finale de conférence MAC entre Buffalo et Northern Illinois. Une heure plus tard, #11 Washington sera opposé à #17 Utah pour le titre de champion de la Pac-12.

Votre journée de samedi débutera à 12h (18h en France) par la finale de conférence Big 12 entre les Sooners de #5 Oklahoma et les Longhorns de #14 Texas dans une revanche du Red River Showdown que les Texans avaient remporté 48-45 en octobre dernier. Au même moment, Appalachian State et Louisiana-Lafayette s’affronteront pour le titre de champion de la conférence Sun Belt. A 13h30 (19h30 en France), Middle Tennessee et UAB joueront pour remporter le C-USA Championship Game.

Il sera alors l’heure de la finale de conférence AAC entre #8 Central Florida et Memphis. Coup d’envoi à 15h30 (21h30 en France). En cas de victoire, #8 Central Florida sera le représentant du Group of Five dans un Bowl du Nouvel An, pour la 2ème année consécutive. A 16h00 débutera LE grand moment de cette journée : le SEC Championship Game au Mercedes-Benz Stadium d’Atlanta pour une revanche de la dernière finale nationale entre #1 Alabama et #4 Georgia. Le vainqueur est assuré d’avoir son billet pour les playoffs.

Enfin, votre soirée sera animée par trois autres finales de conférence : #2 Clemson vs Pittsburgh dans l’ACC Championship Game, #6 Ohio State vs #21 Northwestern lors du Big Ten Championship Game et #22 Boise State vs #25 Fresno dans le Mountain West Championship Game.

Voici le programme complet des matchs de cette week 14 :

Samedi 1er décembre

A partir de 12h (18h en France)

#5 Oklahoma (11-1) vs #14 Texas (9-3)

BIG 12 CHAMPIONSHIP GAME
AT&T Stadium, Arlington, Texas
Samedi 1er décembre 2018 à 12h00 (18h00 en France)

Embed from Getty Images

Première fois depuis… 1903 que ces deux rivaux historiques se rencontrent deux fois lors de la même saison. Malgré un comeback de 21 points de #5 Oklahoma dans le 4ème quart-temps, #14 Texas s’est imposé 48-45 en octobre dernier pour mettre la main sur le Golden Hat. Comme il y a un mois et demi, la performance du duo de receveurs des Longhorns, WR Collin Johnson et WR Lil’Jordan Humphrey, sera primordiale pour #14 Texas (15 réceptions, 214 yards et 2 TD à eux-deux lors du dernier match contre #5 Oklahoma). Souvent décriée cette saison, la défense des Sooners devra s’ajuster pour éviter de sombrer une nouvelle fois. De son côté, QB Kyler Murray sera le baromètre des chances de #5 Oklahoma dans cette finale. Si la défense de #14 Texas parvient à le mettre sous pression, les Longhorns ont une chance. Dans le cas contraire, les Sooners et leurs playmakers offensifs (RB Kennedy Brooks, WR CeeDee Lamb, WR Marquise Brown) pourraient être inarrêtables.
Pronostic : Oklahoma 38, Texas 30.

Appalachian State (9-2) vs Louisiana-Lafayette (7-5)

SUN BELT CHAMPIONSHIP GAME
Kidd Brewer Stadium, Boone, Caroline du Nord
Samedi 1er décembre 2018 à 12h00 (18h00 en France)

Embed from Getty Images

Double-champions de conférence en titre, les Mountaineers d’Appalachian State seront les hôtes du premier Sun Belt Championship Game de l’Histoire. Ils reçoivent les Ragin Cajuns de Louisiana-Lafayette dans un match à priori déséquilibré. La principale chance des Ragin Cajuns reposera sur les épaules de RB Trey Ragas, le 2ème meilleur coureur de la Sun Belt en 2018. Il fera face à une défense intimidante des Mountaineers. On devrait d’ailleurs avoir droit à une belle opposition de running back puisque RB Darrynton Evans sera le fer de lance de l’attaque d’Appalachian State. Finalement, seul le secteur défensif déficient des Ragin Cajuns pourrait faire la différence en faveur des Mountaineers.
Pronostic : Appalachian State 31, Louisiana-Lafayette 17.

Middle Tennessee (9-3) vs UAB (9-3)

C-USA CHAMPIONSHIP GAME
Floyd Stadium, Murfreesboro, Tennessee
Samedi 1er décembre 2018 à 12h00 (18h00 en France)

Embed from Getty Images

Le vainqueur de ce match remportera le titre de champion de conférence USA pour la première fois de son Histoire. UAB n’a même jamais gagné de titre de conférence du tout. Atteindre ce C-USA Championship Game est un véritable exploit pour des Blazers dont le programme a connu une renaissance il y a seulement deux ans ! A noter que les deux équipes se sont rencontrées… la semaine dernière pour conclure leur saison régulière (victoire de MTSU). La clé du match sera la capacité de la solide défense des Blazers de UAB à contrôler QB Brent Stockstill, leader offensif des Blue Raiders de Middle Tennessee.
Pronostic : UAB 31, Middle Tennessee 23.

A partir de 15h50 (21h30 en France)

#8 Central Florida (11-0) vs Memphis (8-4)

AAC CHAMPIONSHIP GAME
Spectrum Stadium, Orlando, Floride
Samedi 1er décembre 2018 à 15h30 (21h30 en France)

Embed from Getty Images

Tous les regards seront portés sur QB Darriel Mack Jr à l’occasion de cette revanche de la dernière finale de conférence AAC. Le quarterback freshman des Knights prend le relais de QB McKenzie Milton (meilleur joueur offensif de l’AAC en 2018), gravement blessé à la jambe la semaine dernière. Il fera face à une équipe de Memphis, qui a été tout près de mettre un terme à la série de 24 victoires consécutives de #8 Central Florida lors de leur affrontement en saison régulière (31-30 pour UCF). Les Tigers possèdent en RB Darrell Henderson (près de 2000 yards offensifs, 22 TD en 2018) l’un des playmakers les plus sous-estimés du pays. Comme l’an passé, on pourrait bien avoir droit à un spectaculaire shootout entre deux équipes tournées vers l’attaque. En 2017, #8 Central Florida s’était imposé 62-55 après 2 OT.
Pronostic : Central Florida 27, Memphis 24.

#1 Alabama (12-0) vs #4 Georgia (11-1)

SEC CHAMPIONSHIP GAME
Mercedes-Benz Stadium, Atlanta, Géorgie
Samedi 1er décembre 2018 à 16h00 (22h00 en France)

Embed from Getty Images

Revanche de la dernière finale nationale ! Autant dire que ce match est à manquer sous aucun prétexte. Les deux derniers champions de conférence SEC se retrouvent dans le même stade qui avait vu couronner le Crimson Tide de #1 Alabama. Pour créer la surprise, la défense au sol de #4 Georgia devra faire mieux que face à LSU (275 yards). Si QB Tua Tagovailoa a donné une nouvelle dimension à l’attaque du Crimson Tide, #1 Alabama reste une équipe qui vous fait souffrir grâce à son jeu au sol. #4 Georgia compte dans ses rangs le quarterback qui a dérangé le plus les champions nationaux depuis 18 mois. QB Jake Fromm a été convaincant en finale nationale; une nouvelle grande performance de sa part pourrait permettre aux Bulldogs de prendre confiance et de mettre leur jeu au sol sur de bons rails avec des courses de RB D’Andre Swift. Le talent sera partout dans cette finale. Une seule question : la défense des Dawgs pourra-t-elle ralentir l’armada offensive de #1 Alabama (RB Damien Harris, WR Jerry Jeudy, WR Henry Ruggs, TE Irv Smith) ? Réponse samedi soir.
Pronostic : Alabama 27, Georgia 23.

A partir de 19h45 (01h45 en France)

#2 Clemson (12-0) vs Pittsburgh (7-5)

ACC CHAMPIONSHIP GAME
Bank of America Stadium, Charlotte, Caroline du Nord
Samedi 1er décembre 2018 à 20h00 (02h00 en France)

Embed from Getty Images

Probablement la finale de conférence la plus déséquilibrée sur le papier. Triple-champions de l’ACC en titre et invaincus cette saison, les Tigers vont tenter de faire un four-peat face à une équipe de Pittsburgh qui a perdu 5 matchs en 2018 dont leur dernier lourdement (24-3 à Miami) en saison régulière. Toutefois, les Panthers avaient été les seuls à battre les Tigers en 2016 (42-41 à Death Valley)… Malgré tout, la différence de talent est énorme. #2 Clemson possède le meilleur front four défensif du pays (DE Clelin Ferrell, DT Dexter Lawrence, DL Christian Wilkins, DL Austin Bryant) et le true freshman QB Trevor Lawrence a démontré une insolante maturité depuis le début de la saison. Si on ajoute un running game époustouflant en raison de la présence de RB Travis Etienne, les Tigers semblent nettement supérieurs à une équipe de Pittsburgh qui a eu tendance à être unidimensionnelle en 2018 avec son attaque au sol. Seuls espoirs pour les Panthers : que RB Darrin Hall et RB Qadree Ollison trouvent le bon rythme. Pas une mince affaire.
Pronostic : Clemson 41, Pittsburgh 17.

#6 Ohio State (11-1) vs #21 Northwestern (8-4)

BIG TEN CHAMPIONSHIP GAME
Lucas Oil Stadium, Indianapolis, Indiana
Samedi 1er décembre 2018 à 20h00 (02h00 en France)

Embed from Getty Images

Les champions de Big Ten remettent leur titre en jeu face aux inattendus Wildcats de #21 Northwestern. Une semaine après avoir démoli #7 Michigan au Ohio Stadium, les Buckeyes tenteront de frapper un grand coup pour essayer de convaincre le comité de sélection du College Football Playoff qu’ils méritent de faire partie du dernier carré. Le champion de la Big Ten a été écarté des playoffs lors des deux dernières saisons. L’affrontement à distance entre QB Dwayne Haskins (Ohio State) et QB Clayton Thorson (Northwestern) sera décisif. L’efficacité dans les airs du QB des Buckeyes face à la combativité et au leadership de celui des Wildcats. Toutefois, la talent est clairement du côté de #6 Ohio State. Pour s’en sortir, #21 Northwestern devra capitaliser sur la moindre opportunité en attaque, en défense et sur équipe spéciale. Dans le cas contraire, les playmakers des Buckeyes (RB Mike Weber, RB JK Dobbins, WR Parris Campbell) pourraient rendre ce match facile pour les champions de conférence Big Ten en titre.
Pronostic : Ohio State 34, Northwestern 24.

#22 Boise State (10-2) vs #25 Fresno State (10-2)

MOUNTAIN WEST CHAMPIONSHIP GAME
Albertsons Stadium, Boise, Idaho
Samedi 1er décembre 2018 à 19h45 (01h45 en France)

Embed from Getty Images

Revanche d’un Mountain West Championship Game remporté en 2017 par les Broncos de #22 Boise State. Le duel à distance entre QB Brett Rypien et QB Marcus McMaryion sera au coeur du résultat final de ce match. Les deux quarterbacks sont efficaces dans les airs et de leur efficacité dépendra le sort de cette finale. À moins que la facteur X ne soit la défense au sol des Bulldogs face au running back des Broncos, RB Alexander Mattison (auteur de 144 yards et 2 TD en saison régulière contre Fresno State). Le vainqueur de ce match pourrait être le représentant du Group of Five dans un bowl du Nouvel An en cas de défaite de #8 Central Florida.
Pronostic : Boise State 34, Fresno State 30

Autres matchs à suivre

– Drake @ #23 Iowa State à 12h00 (18h00 en France)
– East Carolina @ NC State à 12h00 (18h00 en France)
– Akron @ South Carolina à 12h00 (18h00 en France)
– Marshall @ Virginia Tech à 12h00 (18h00 en France)
– Stanford @ Cal à 15h00 (21h00 en France)

Lire la suite

Preview

Le guide de Rivalry Week 2018

Publié

le

Suivez le guide pour découvrir le programme complet de cette 13ème semaine de la saison 2018 :

Le Match de la Semaine

#4 Michigan (10-1) @ #10 Ohio State (10-1)

Ohio Stadium, Columbus, Ohio
Samedi 24 novembre 2018 à 12h00 (18h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Ohio State 27, Michigan 24.

Samedi 24 novembre 2018

À partir de 18h00

Georgia Tech (7-4) @ #5 Georgia (10-1)

Sanford Stadium, Athens, Géorgie
Samedi 24 novembre 2018 à 12h00 (18h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Georgia 34, Georgia Tech 23.

#11 Florida (8-3) @ Florida State (5-6)

Doak Campbell Stadium, Tallahassee, Floride
Samedi 24 novembre 2018 à 12h00 (18h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Florida 31, Florida State 20.

Purdue (5-6) @ Indiana (5-6)

Memorial Stadium , Bloomington, Indiana
Samedi 24 novembre 2018 à 12h00 (18h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Purdue 34, Indiana 31.

North Carolina State (7-3) @ North Carolina (2-8)

Kenan Stadium, Chapel Hill, Caroline du Nord
Samedi 24 novembre 2018 à 12h20 (18h20 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : North Carolina 34, North Carolina State 31.

Autres matchs à partir de 18h
– #20 Boston College @ Syracuse à 12h00 (18h00 en France)
– Texas Tech @ Baylor à 12h00 (18h00 en France)
– Duke @ Wake Forest à 12h30 (18h30 en France)

À partir de 21h00

Auburn (7-4) @ #1 Alabama (11-0)

Bryant-Denny Stadium, Tuscaloosa, Alabama
Samedi 24 novembre 2018 à 15h30 (21h30 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Alabama 54, Auburn 13.

Arizona State (6-5) @ Arizona (5-6)

Arizona Stadium, Tucson, Arizona
Samedi 24 novembre 2018 à 15h30 (21h30 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Arizona 51, Arizona State 6.

Minnesota (5-6) @ Wisconsin (7-4)

Camp Randall Stadium, Madison, Wisconsin
Samedi 24 novembre 2018 à 15h30 (21h30 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Wisconsin 34, Minnesota 27.

Autres matchs à partir de 21h00
– Louisiana-Lafayette @ Louisiana-Monroe à 15h00 (21h00 en France)
– Maryland @ #12 Penn State à 15h30 (21h30 en France)
– UCLA @ Stanford à 15h00 (21h00 en France)
– Illinois @ #19 Northwestern à 15h30 (21h30 en France)
– #24 Pittsburgh @ Miami à 15h30 (21h30 en France)
– Rutgers @ Michigan State à 16h00 (22h00 en France)
– Tennessee @ Vanderbilt à 16h00 (22h00 en France)

À partir de 01h00

#3 Notre Dame (11-0) @ USC (5-6)

LA Coliseum, Los Angeles, Californie
Samedi 24 novembre 2018 à 20h00 (02h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Notre Dame 31, USC 27.

South Carolina (6-4) @ #2 Clemson (11-0)

Memorial Stadium , Clemson, Caroline du Sud
Samedi 24 novembre 2018 à 19h00 (01h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Clemson 42, South Carolina 17.

#7 LSU (9-2) @ #22 Texas A&M (7-4)

Kyle Field, College Station, Texas
Samedi 24 novembre 2018 à 20h00 (02h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Texas A&M 23, LSU 16.

Autres matchs à partir de 01h00
– #15 Kentucky @ Louisville à 19h00 (01h00 en France)
– Kansas State @ #25 Iowa State à 19h00 (01h00 en France)
– Colorado @ California à 19h00 (01h00 en France)
– Texas Christian @ Oklahoma State à 20h00 (02h00 en France)
– Nevada @ UNLV à 21h30 (03h30 en France)

À partir de 04h00

Brigham Young (6-5) @ ##17 Utah (8-3)

Rice-Eccles Stadium, Salt Lake City, Utah
Samedi 24 novembre 2018 à 22h00 (04h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Utah 27, Brigham Young 17.

#21 Utah State (10-1) @ #23 Boise State (9-2)

Albertsons Stadium, Boise, Idaho
Samedi 24 novembre 2018 à 22h15 (04h15 en France)

Pronostic : Utah State 38, Boise State 34.

Autres matchs à partir de 04h00
– Hawaii @ San Diego State à 22h30 (04h30 en France)

Résultats de mardi

– Miami (Ohio) 42, Ball State 21
– Western Michigan 28, Northern Illinois 21

Résultats de jeudi

– Ole Miss 3, Mississippi State 35
– Air Force 27, Colorado State 19

Résultats de vendredi

– #13 West Virginia 56, #6 Oklahoma 59
– #8 Washington State 15, #16 Washington 28
– South Florida 10, #9 Central Florida 38
– Kansas 17, #14 Texas 24
– Iowa 31, Nebraska 28
– Ohio 49, Akron 28
– Bowling Green 14, Buffalo 44
– Toledo 51, Central Michigan 13
– Kent State 20, Eastern Michigan 28
– Memphis 52, Houston 31
– Missouri 38, Arkansas 0
– Virginia Tech 34, Virginia 31 OT
– Oregon State 15, Oregon 55

Lire la suite

Preview

Le guide de la 12ème semaine

Le match #3 Notre Dame vs #12 Syracuse au Yankee Stadium sera le moment fort d’une 12ème semaine marquée par trois matchs entre équipes classées au CFP Rankings.

Publié

le

Suivez le guide pour découvrir le programme complet de cette 12ème semaine de la saison 2018 :

Le Match de la Semaine

#3 Notre Dame (10-0) @ #12 Syracuse (8-2)

Yankee Stadium, New York
Samedi 17 novembre 2018 à 14h30 (20h30 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Syracuse 27, Notre Dame 24.

Samedi 17 novembre 2018

À partir de 18h00

Michigan State (6-4) @ Nebraska (3-7)

Memorial Stadium , Lincoln, Nebraska
Samedi 17 novembre 2018 à 12h00 (18h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Nebraska 34, Michigan State 20.

The Citadel (4-5) @ #1 Alabama (10-0)

Bryant-Denny Stadium, Tuscaloosa, Alabama
Samedi 17 novembre 2018 à 12h00 (18h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Alabama 63, The Citadel 7.

Pittsburgh (4-5) @ Wake Forest (10-0)

BB&T Field, Winston-salem, Caroline du Nord
Samedi 17 novembre 2018 à 12h00 (18h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Pittsburgh 31, Wake Forest 25.

Autres matchs à partir de 18h
– #10 Ohio State @ Maryland à 12h00 (18h00 en France)
– Idaho @ #13 Florida à 12h00 (18h00 en France)
– #14 Penn State @ Rutgers à 12h00 (18h00 en France)
– Middle Tennessee @ #17 Kentucky à 12h00 (18h00 en France)
– #19 Utah @ Colorado à 13h30 (19h30 en France)
– Arkansas @ #21 Mississippi State à 12h00 (18h00 en France)
– #22 Northwestern @ Minnesota à 12h00 (18h00 en France)
– #23 Utah State @ Colorado State à 14h00 (20h00 en France)
– South Florida @ Temple à 12h00 (18h00 en France)
– Michigan State @ Nebraska à 12h00 (18h00 en France)
– North Carolina State @ Louisville à 12h20 (18h20 en France)

À partir de 21h00

#9 West Virginia (8-1) @ Oklahoma State (5-5)

Boone Pickens Stadium, Stillwater, Oklahoma
Samedi 17 novembre 2018 à 15h30 (21h30 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : West Virginia 41, Oklahoma State 38.

USC (5-5) @ UCLA (2-8)

Rose Bowl, Pasadena, Californie
Samedi 17 novembre 2018 à 15h30 (21h30 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : UCLA 24, USC 20.

Autres matchs à partir de 21h00
– Indiana @ #4 Michigan à 16h00 (22h00 en France)
– UMass @ #5 Georgia à 16h00 (22h00 en France)
– Oregon State @ #18 Washington à 16h30 (22h30 en France)
– #20 Boston College @ Florida State à 15h30 (21h30 en France)
– Wisconsin @ Purdue à 15h30 (21h30 en France)
– Virginia @ Georgia Tech à 15h30 (21h30 en France)
– Miami @ Virginia Tech à 15h30 (21h30 en France)
– Texas Tech @ Kansas State à 15h30 (21h30 en France)
– Iowa @ Illinois à 15h30 (21h30 en France)
– Missouri @ Tennessee à 15h30 (21h30 en France)
– Liberty @ Auburn à 16h00 (22h00 en France)
– Air Force @ Wyoming à 16h00 (22h00 en France)

À partir de 01h00

#24 Cincinnati (9-1) @ #11 Central Florida (9-0)

Spectrum Stadium, Orlando, Floride
Samedi 17 novembre 2018 à 20h00 (02h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Central Florida 34, Cincinnati 31.

#16 Iowa State (6-3) @ #15 Texas (7-3)

Royal Texas Memorial Stadium, Austin, Texas
Samedi 17 novembre 2018 à 20h00 (02h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Texas 34, Iowa State 27.

Autres matchs à partir de 01h00
– Duke @ #2 Clemson à 19h00 (01h00 en France)
– Kansas @ #6 Oklahoma à 19h30 (01h30 en France)
– Rice @ #7 LSU à 19h30 (01h30 en France)
– UAB @ Texas A&M à 19h00 (01h00 en France)
– Ole Miss @ Vanderbilt à 19h30 (01h30 en France)
– Chattanooga @ South Carolina à 19h30 (01h30 en France)

À partir de 04h00

Arizona (5-5) @ #8 Washington State (9-1)

Martin Stadium, Pullman, Washington
Samedi 17 novembre 2018 à 22h30 (04h30 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Washington State 30, Arizona 24.

Autres matchs à partir de 04h00
– New Mexico State @ BYU à 22h15 (04h15 en France)
– San Diego State @ Fresno State à 22h30 (04h30 en France)
– Arizona State @ Oregon à 22h30 (04h30 en France)

Résultats de mardi

– Buffalo 42, Western Michigan 41 OT

Résultats de mercredi

– Ohio 52, Buffalo 17
– Northern Illinois 7, Miami of Ohio 13

Résultats de jeudi

– Kent State 34, Toledo 56
– Houston 48, Tulane 17
– North Texas 41, Florida Atlantic 38

Résultats de vendredi

– New Mexico 14, #25 Boise State 45
– SMU 18, Memphis 28

Lire la suite

Preview

Le guide de la 11ème semaine

Le choc de la division ACC Coastal entre #2 Clemson et #17 Boston College sera le moment fort d’une 11ème semaine marquée par quatre matchs entre équipes classées au CFP Rankings.

Publié

le

Suivez le guide pour découvrir le programme complet de cette 11ème semaine de la saison 2018 :

Le Match de la Semaine

#2 Clemson (8-0) @ #17 Boston College (7-2)

Alumni Stadium , Chestnut hill, Massachusetts
Samedi 10 novembre 2018 à 20h00 (02h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Clemson 31, Boston College 20.

Samedi 10 novembre 2018

À partir de 18h00

#10 Ohio State (8-1) @ #18 Michigan State (6-3)

Spartan Stadium , East Lansing, Michigan
Samedi 10 novembre 2018 à 12h00 (18h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Ohio State 27, Michigan State 17.

Wisconsin (6-3) @ #20 Penn State (6-3)

Beaver Stadium, University Park, Pennsylvanie
Samedi 10 novembre 2018 à 12h00 (18h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Penn State 23, Wisconsin 17.

Autres matchs à partir de 18h
– TCU @ #9 West Virginia à 12h00 (18h00 en France)
– Navy @ #12 Central Florida à 12h00 (18h00 en France)
– South Carolina @ #15 Florida à 12h00 (18h00 en France)
– Kansas @ Kansas State à 12h00 (18h00 en France)
– Vanderbilt @ Missouri à 12h00 (18h00 en France)
– Ole Miss @ Texas A&M à 12h00 (18h00 en France)
– Illinois @ Nebraska à 12h00 (18h00 en France)
– Maryland @ Indiana à 12h00 (18h00 en France)
– North Carolina @ Duke à 12h20 (18h20 en France)
– UCLA @ Arizona State à 14h00 (20h00 en France)

À partir de 21h00

#16 Mississippi State (6-3) @ #1 Alabama (9-0)

Bryant-Denny Stadium, Tuscaloosa, Alabama
Samedi 10 novembre 2018 à 15h30 (21h30 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Alabama 54, Mississippi State 13.

Oklahoma State (5-4) @ #6 Oklahoma (8-1)

Memorial Stadium , Norman, Oklahoma
Samedi 10 novembre 2018 à 15h30 (21h30 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Oklahoma 45, Oklahoma State 42.

Northwestern (5-4) @ #21 Iowa (6-3)

Kinnick Stadium, Iowa City, Iowa
Samedi 10 novembre 2018 à 15h30 (21h30 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Iowa 27, Northwestern 17.

Autres matchs à partir de 21h00
– #4 Michigan @ Rutgers à 15h30 (21h30 en France)
– #8 Washington State @ Colorado à 15h30 (21h30 en France)
– #11 Kentucky @ Tennessee à 15h30 (21h30 en France)
– Baylor @ #22 Iowa State à 15h30 (21h30 en France)
– Liberty @ Virginia à 15h00 (21h00 en France)
– Virginia Tech @ Pittsburgh à 15h30 (21h30 en France)
– Purdue @ Minnesota à 15h30 (21h30 en France)
– Oregon @ Utah à 17h30 (23h30 en France)

À partir de 01h00

#24 Auburn (6-3) @ #5 Georgia (8-1)

Sanford Stadium, Athens, Géorgie
Samedi 10 novembre 2018 à 19h00 (01h00 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Georgia 34, Auburn 23.

Florida State (4-5) @ #3 Notre Dame (9-0)

Notre Dame Stadium, South Bend, Indiana
Samedi 10 novembre 2018 à 19h30 (01h30 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : Notre Dame 23, Florida State 20.

Autres matchs à partir de 01h00
– #7 LSU @ Arkansas à 19h30 (01h30 en France)
– #19 Texas @ Texas Tech à 19h30 (01h30 en France)
– Miami @ Georgia Tech à 19h00 (01h00 en France)
– Temple @ Houston à 19h00 (01h00 en France)
– South Florida @ Cincinnati à 19h00 (01h00 en France)
– Oregon State @ Stanford à 21h00 (03h00 en France)

À partir de 04h00

California (4-4) @ USC (6-2)

Los Angeles Memorial Coliseum, Los Angeles, Californie
Samedi 10 novembre 2018 à 22h30 (04h30 en France)

Embed from Getty Images

Pronostic : USC 24, California 20.

Autres matchs à partir de 04h00
– UNLV @ San Diego State à 22h30 (04h30 en France)

Résultats de mardi

– Buffalo 48, Kent State 14

Résultats de mercredi

– Miami (Ohio) 30, Ohio 28
– Northern Illinois 38, Toledo 15

Lire la suite
Publicité

Preview 2018

Previewil y a 5 mois

L’ultime preview : tout ce qu’il faut savoir sur la saison 2018 !

Présentation complète de la saison 2018 de College Football.

Previewil y a 5 mois

Preview 2018 : Notre Dame Fighting Irish

Avec une équipe expérimentée en défense et potentiellement explosive en attaque, les Fighting Irish de Notre Dame peuvent-ils se mêler...

Previewil y a 5 mois

Preview 2018 : Brigham Young Cougars

Après une saison 2017 galère, Kalani Sitake a fait le ménage dans son coaching staff avec l'espoir que l'attaque des...

Previewil y a 5 mois

Les 10 candidats au trophée Heisman 2018

Présentation de tous les favoris et les prétendants pour l'obtention du trophée Heisman 2018.

Previewil y a 5 mois

Preview 2018 : Alabama Crimson Tide

Malgré la perte de 13 titulaires, le Crimson Tide d'Alabama possède suffisamment de joueurs talentueux pour rester au top et...

Previewil y a 5 mois

Preview 2018 : Auburn Tigers

Champion de division SEC West en titre, les Tigers d'Auburn veulent maintenant franchir un cap en allant décrocher une place...

Previewil y a 5 mois

Preview 2018 : Ole Miss Rebels

Menés par une attaque aérienne explosive, les Rebels possèdent en QB Jordan Ta'amu et WR A.J. Brown deux playmakers capables...

Previewil y a 5 mois

Preview 2018 : Mississippi State Bulldogs

Débauché de Penn State pour prendre la succession de Dan Mullen, Joe Moorhead transformera-t-il un groupe mature et expérimenté en...

Previewil y a 5 mois

Preview 2018 : Texas A&M Aggies

L'arrivée de Jimbo Fisher et son contrat monstreux de 75 millions de $ sur 10 ans permettront-ils aux Aggies de...

Previewil y a 5 mois

Preview 2018 : LSU Tigers

Avec une attaque remaniée désormais dirigée par un Steve Ensminger et qui comptera sur les nouveaux-venus, QB Joe Burrow et...

Articles les plus lus