Suivez-nous sur

Preview

[CFP National Championship 2015] Les stars du match

Dans le cadre de sa série d’article de présentation du CFP Championship Game 2015, The Blue Pennant vous propose de découvrir les stars de ce match historique entre #2 Oregon et #4 Ohio State.

Dans le cadre de sa série d’article de présentation du CFP Championship Game 2015, The Blue Pennant vous propose de découvrir les stars de ce match historique entre #2 Oregon et #4 Ohio State.

QB Marcus Mariota, Oregon

Le vainqueur du trophée Heisman 2014 est tellement efficace et productif que tout ce qu’il fait parait simple. En 408 passes tentées cette saison, il a réussi 4121 yards à la passe pour 40 TDs et un ridicule total de 3 interceptions. Face à Florida State lors du dernier Rose Bowl, il a survolé le match avec 75% de passes complétées pour 338 yards et 2 TDs. Cette saison, il n’a pas seulement terminé chaque match avec au moins 2 TDs à la passe, il a aussi accumulé 731 yards au sol pour 15 TDs. Pas mal pour un joueur qui n’est pas vraiment un quarterback « dual-threat ». Son incroyable sens du jeu lui permet de toujours faire les bons choix que ce soit sur des jeux « read options » ou lorsqu’il se transforme en « pocket passer ». Les Buckeyes ne pourront pas battre les Ducks sans neutraliser ce formidable leader.

RB Royce Freeman, Oregon

En aout dernier, RB Thomas Tyner et le polyvalent RB/WR Byron Marshall devaient être ceux qui assureraient le jeu au sol des Ducks en 2014. Pourtant, c’est un true freshman qui est devenu une superstar.
Auteur de 1343 yards au sol pour 18 TDs, il a profité de sa vitesse et sa puissance pour devenir un élément majeur et incontournable du système du coordinateur offensif, Scott Frost. Florida State a réussi à le limiter à 44 yards au sol lors du dernier Rose Bowl mais son explosivité lui a déjà permis d’inscrire 4 TDs contre Washington un peu plus tôt dans la saison.

OT Jake Fisher, Oregon

Son absence face à Arizona n’a pas été qu’une excuse pour expliquer la défaite des Ducks face aux Wildcats. Elle a été très couteuse, la ligne offensive d’Oregon étant incapable de stopper le pass-rush de la défense d’Arizona. Sa robustesse en fait l’un des meilleurs run blockers du pays ce qui lui a permis de devenir All-American cette saison. Ancien tight-end, il possède une étonnante vitesse pour un joueur d’1,98m. Il est celui qui protégera – ou pas – QB Marcus Mariota face à Ohio State.

QB Cardale Jones, Ohio State

Certains ne retiennent uniquement de lui qu’il était le QB#3 des Buckeyes au début de la saison 2014 mais on oublie que c’était également l’un des meilleurs quarterbacks au niveau national lors de son recrutement en 2012. Et il a prouvé face à Michigan, lorsqu’il a pris le relais d’un QB J.T. Barrett blessé, qu’il est l’un des meilleurs quarterbacks de la conférence Big Ten. Joueur au gabarit de tight-end (1,95m et 113 Kg) possédant l’un des bras les plus puissants au niveau national, il est également capable de courir avec le ballon. Jeté dans la fosse aux lions en finale de conférence Big Ten, il a complété 71% de ses passes pour 257 yards et 3 TDs face à Wisconsin avant de réussir une solide performance lors du Sugar Bowl face à Alabama avec 243 yards à la passe et 1 TD. Contre Oregon, coach Urban Meyer ne lui demandera pas d’être le héros mais plutôt de protéger la possession du ballon. Toutefois, la puissance de son bras forcera assurément le secondary des Ducks à reculer de quelques mètres ce qui pourrait donner davantage d’espace à la spread offense des Buckeyes.

RB Ezekiel Elliott, Ohio State

Avec les exceptionnelles saisons de RB Melvin Gordon (Wisconsin) et RB Telvin Coleman (Indiana), et à un degré moindre de RB David Cobb (Minnesota) et RB Ameer Abdullah (Nebraska), pas évident de se faire un nom comme running-back dans la conférence Big-Ten en 2014. Ainsi, le sophomore RB Ezekiel Elliott est passé quasiment inaperçu cette saison malgré un total de 1402 yards au sol et 12 TDs. Mais c’est lors des deux matchs les plus importants de la saison qu’il a totalement explosé réussissant 220 yards pour 2 TDs contre Wisconsin lors de la finale de conférence Big Ten et 230 yards et 2 TDs lors du Sugar Bowl face à Alabama. Dans ces deux matchs, il a réussi une course décisive de plus de 80 yards. Joueur capable d’asséner un « big play » à tout moment, c’est aussi un running back puissant qui peut porter le ballon plus de 25 fois par match. Stopper RB Ezekiel Elliott sera l’un des principaux objectifs du front seven des Ducks.

DE Joey Bosa, Ohio State

Recrue vedette de la promotion 2013, DE Joey Bosa n’a pas deçu depuis son arrivée sur le campus de Columbus (Ohio) et la saison 2014 a été celle de son éclosion avec 53 plaquages, 20 pour perte et 13.5 sacks. Originaire de Floride, il fait partie de ses joueurs prédestinés à devenir des stars de la SEC que coach Urban Meyer à réussi à faire quitter le Sud pour Ohio State. Joueur robuste et rapide, il possède un moteur exceptionnel qui en fera assurément un futur choix de 1er tour à la draft NFL. Très solide face à Alabama, il sera un élément-clé au sein d’un pass rush des Buckeyes qui devra impérativement mettre sous pression QB Marcus Mariota.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Preview